Aller au contenu

Paris Roubaix 2022


Messages recommandés

il y a 49 minutes, Pierre PLANA a dit :

Il y a plus d'anonymes dans le top 10 de Paris-Roubaix que dans celui d'autre courses :

- C'est vrai... après quand on décortique, les "anonymes" sont souvent des anonymes pour le grand public, pas pour les spécialistes... Du fait de l'absence quasi-complète de dénivelé, Paris-Roubaix fait la part belle à la puissance et à l'agilité, ce qui n'est pas forcément le cas d'autres courses. Généralement, les courses plates se terminent au sprint avec des spécialistes qui sont "déposés" à quelques centaines de mètres de la ligne et sur les courses où il y a des bosses, aujourd'hui ce sont des gars très affutés qui sont devant. Et puis sur les pavés entre l'étroitesse des voies, les pavés qui te font sauter ou glisser, la course en équipe est plus difficile c'est un peu chacun pour soi...  Donc c'est vrai Paris-Roubaix étant différent les résultats sont un peu différents... 

 

Bernard Hinault

- A une époque il prenait le départ d'une course, s'il n'avait pas d'incident, il gagnait... les pavés, c'est une source d'incident, et donc il y a une part d'aléatoire dedans... Je pense que Hinault ne supportait pas ça. Il détestait encore plus le Tour des Flandres...

 

Paris-Roubaix moins dur :

- dans l'absolu c'est incontestable... un gars qui ferait en mode cyclo Paris-Roubaix puis LBL puis le Lombardie, trouvera Paris-Roubaix plus facile... mais en mode course, c'est la course qui dicte la difficulté... encore une fois la succession de secteurs pavés font que les mecs sont un par un ou par très petits groupes. Dès que les pavés ont démarré, c'est difficile de rester "au chaud" bien planqué et sur Paris-Roubaix les 50-80 derniers km sont absolument "à fond" pour tout le monde... Sur bon nombre d'autres courses les leaders restent souvent à l'abris plus longtemps...

 

45,7 c'est la moyenne record il me semble ?

Avec le coup de bordure d'Ineos, ça n'a jamais débranché, l'échappée traditionnelle n'est partie que très tard, un peu avant Arenberg, donc il fallait déjà être très costaud pour y aller et rester dans le Top 10 jusqu'au bout comme l'ont fait Devriendt et Pichon.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...