Aller au contenu

Pyrénéenne 2022


Sr17
 Share

Messages recommandés

Au delà du kilométrage, quelle est la longueur de tes sorties? 

 

Car si tu as 1900 kms en ne faisant que des sorties de 40/50 kms, tu risques de faire face à un mur une fois le premier col passé. 

 

@Bruno GUILLEVIC peux-tu m'expliquer l'intérêt de lui proposer de faire du fractionné pour aborder une cyclo qu'il fera sans cesse "en-dedans" pour être à l'économie? De mon côté, à 1 mois et demi des premières cyclos, c'est terminé le fractionné, il faut borner long pour avoir de la caisse.

Modifié par Thibaud CHERBONNEL
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 27 minutes, Thibaud CHERBONNEL a dit :

Au delà du kilométrage, quelle est la longueur de tes sorties? 

 

Car si tu as 1900 kms en ne faisant que des sorties de 40/50 kms, tu risques de faire face à un mur une fois le premier col passé. 

 

@Bruno GUILLEVIC peux-tu m'expliquer l'intérêt de lui proposer de faire du fractionné pour aborder une cyclo qu'il fera sans cesse "en-dedans" pour être à l'économie? De mon côté, à 1 mois et demi des premières cyclos, c'est terminé le fractionné, il faut borner long pour avoir de la caisse.

Je suis également dans ce genre de questionnement.

 

Jusqu'à cette année, je roulais "à l'instinct" et augmentais progressivement le kilométrage et l'intensité de mes sorties au printemps. Sans que je sache pourquoi, mes performances plafonnaient à partir de avril/mai jusqu'au mois de septembre et, curieusement, mes moyennes s'amélioraient en octobre, alors que je commençais à lever un peu le pied. J'avais également constaté que mes temps sur les cyclos de la fin du mois d'août étaient meilleurs si j'avais l'occasion de grimper des cols pendant les vacances.

 

J'ai un Garmin 830 depuis cette année et l'appareil me conseille sur les intensités à respecter ainsi que les périodes de repos. Garmin propose également des programmes d'entraînement. Pour préparer un premier "100 miles" (160 km), j'ai été étonné de voir qu'on programme 2 sorties relativement courtes mais intenses chaque semaine, entrecoupées de sorties à allure modérée de 1 à 2 heures, exceptionnellement 3 ou 4. Et donc relativement peu de sorties à allure "intermédiaire" (comme celle de l'ascension des cols).

 

Les études semblent prouver que des séries d'efforts courts mais intenses améliorent également l'endurance. Mais je ne suis pas en mesure de le confirmer et j'ai tendance à penser que les longues sorties sont nécessaires pour habituer l'organisme et rassurer mentalement. 

 

Un point essentiel reste la récupération. A vouloir trop bien faire on en fait trop et on s'enlise dans une fatigue permanente inconsciente. Les sorties intenses mais courtes fatiguent moins que les très longues sorties en endurance.

 

Bref, la question reste ouverte...

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, Thierry GEUMEZ a dit :

Je suis également dans ce genre de questionnement.

 

Jusqu'à cette année, je roulais "à l'instinct" et augmentais progressivement le kilométrage et l'intensité de mes sorties au printemps. Sans que je sache pourquoi, mes performances plafonnaient à partir de avril/mai jusqu'au mois de septembre et, curieusement, mes moyennes s'amélioraient en octobre, alors que je commençais à lever un peu le pied. J'avais également constaté que mes temps sur les cyclos de la fin du mois d'août étaient meilleurs si j'avais l'occasion de grimper des cols pendant les vacances.

 

J'ai un Garmin 830 depuis cette année et l'appareil me conseille sur les intensités à respecter ainsi que les périodes de repos. Garmin propose également des programmes d'entraînement. Pour préparer un premier "100 miles" (160 km), j'ai été étonné de voir qu'on programme 2 sorties relativement courtes mais intenses chaque semaine, entrecoupées de sorties à allure modérée de 1 à 2 heures, exceptionnellement 3 ou 4. Et donc relativement peu de sorties à allure "intermédiaire" (comme celle de l'ascension des cols).

 

Les études semblent prouver que des séries d'efforts courts mais intenses améliorent également l'endurance. Mais je ne suis pas en mesure de le confirmer et j'ai tendance à penser que les longues sorties sont nécessaires pour habituer l'organisme et rassurer mentalement. 

 

Un point essentiel reste la récupération. A vouloir trop bien faire on en fait trop et on s'enlise dans une fatigue permanente inconsciente. Les sorties intenses mais courtes fatiguent moins que les très longues sorties en endurance.

 

Bref, la question reste ouverte...

 

 

Effectivement, c'est un vaste sujet, complexe et qui mérite d'être évoqué. 

 

J'aurai tendance à penser que le fractionné renforce ta résistance, notamment pour les passages de col irréguliers à très forts pourcentages, ça permet de passer en "force" mais n'influe peu sur l'endurance.

 

Pour le reste et pour ma personne, si je ne borne pas avant, j'ai pas la caisse pour finir les cyclos. La seconde année où j'ai fait des cyclos, je ne faisais que des sorties de 3/4h en raison de contraintes pro, j'ai pris un mur le jour J après 5h/5h30 de vélo. Depuis, je fais systématiquement des sorties de 6/7h en préparation et ça passe "tout seul".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Thibaud CHERBONNEL a dit :

Effectivement, c'est un vaste sujet, complexe et qui mérite d'être évoqué. 

 

J'aurai tendance à penser que le fractionné renforce ta résistance, notamment pour les passages de col irréguliers à très forts pourcentages, ça permet de passer en "force" mais n'influe peu sur l'endurance.

 

Pour le reste et pour ma personne, si je ne borne pas avant, j'ai pas la caisse pour finir les cyclos. La seconde année où j'ai fait des cyclos, je ne faisais que des sorties de 3/4h en raison de contraintes pro, j'ai pris un mur le jour J après 5h/5h30 de vélo. Depuis, je fais systématiquement des sorties de 6/7h en préparation et ça passe "tout seul".

En simplifiant, on pourrait dire que les longues sorties pépères permettent de terminer de longues épreuves... à une allure pépère. Et les entraînements par intervalles courts et intenses augmentent la VO2 max et permettent d'aller plus vite. Les deux sont complémentaires.

 

D'après Guy Thibault, docteur en physiologie de l'effort et conseiller scientifique de l'association cycliste canadienne, les entraînements effectués à une intensité inférieure à 75% de la PMA font peu évoluer la VO2 max. Pour progresser, il faut se faire un peu mal, mais trop longtemps pour ne pas s'épuiser à chaque séance.

Modifié par Thierry GEUMEZ
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)
Il y a 4 heures, Thibaud CHERBONNEL a dit :

Au delà du kilométrage, quelle est la longueur de tes sorties? 

 

Car si tu as 1900 kms en ne faisant que des sorties de 40/50 kms, tu risques de faire face à un mur une fois le premier col passé. 

 

@Bruno GUILLEVIC peux-tu m'expliquer l'intérêt de lui proposer de faire du fractionné pour aborder une cyclo qu'il fera sans cesse "en-dedans" pour être à l'économie? De mon côté, à 1 mois et demi des premières cyclos, c'est terminé le fractionné, il faut borner long pour avoir de la caisse.

Actuellement je fais une sortie le mercredi de 60kms environ 2h avec du fractionné autour de 28km/h de moyenne et le dimanche une sortie de 120kms autour des 4h30 à 27km/h de moyenne. Je rappelle que je n'ai vraiment aucun objectif de temps mais juste de terminer la cyclo dans un état "convenable"😉

Modifié par Sr17
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Thierry GEUMEZ a dit :

En simplifiant, on pourrait dire que les longues sorties pépères permettent de terminer de longues épreuves... à une allure pépère. Et les entraînements par intervalles courts et intenses augmentent la VO2 max et permettent d'aller plus vite. Les deux sont complémentaires.

 

D'après Guy Thibault, docteur en physiologie de l'effort et conseiller scientifique de l'association cycliste canadienne, les entraînements effectués à une intensité inférieure à 75% de la PMA font peu évoluer la VO2 max. Pour progresser, il faut se faire un peu mal, mais trop longtemps pour ne pas s'épuiser à chaque séance.

Vaste sujet, il faut un minimum se connaître pour bien s'entraîner.

Quand au cas de Yoann, je rejoins l'avis de Thibaud, une sortie longue pour se tester me semble approprié. Passé les cinq heures il risque de rentré dans le dur, et vu le final 🤔...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 7 minutes, Gérôme BORGER a dit :

Vaste sujet, il faut un minimum se connaître pour bien s'entraîner.

Quand au cas de Yoann, je rejoins l'avis de Thibaud, une sortie longue pour se tester me semble approprié. Passé les cinq heures il risque de rentré dans le dur, et vu le final 🤔...

 

Screenshot_2022-04-30-12-31-19-82_e2d5b3f32b79de1d45acd1fad96fbb0f.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les gars vous êtes compliqué , la base de sport comme le cyclisme ou la course a pied c'est d'être endurant et rapide pour etre complet ,  donc quand on s'entraine pour faire de longs périples a bonne allure il faut travailler la VMA avec des sorties courtes du fractionné et pour l'endurance des sorties longues entre 60 a 80% de la VMA....simple 😄

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 18 minutes, Gérôme BORGER a dit :

Vaste sujet, il faut un minimum se connaître pour bien s'entraîner.

Quand au cas de Yoann, je rejoins l'avis de Thibaud, une sortie longue pour se tester me semble approprié. Passé les cinq heures il risque de rentré dans le dur, et vu le final 🤔...

Appelons un chat un chat : rouler à une moyenne de 26-27 pendant 120 km sur un parcours pas trop vallonné, ça veut dire moins de 20 km/h sur un parcours montagneux, donc environ 9 heures pour 170 km... à condition de terminer. Ca va faire mal !

 

Mais je raisonne peut-être comme un vieux et un jaloux, un jeune de 35 ans a plus de ressources.

 

Une citation que j'adore : "Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai fait un marathon i l y a quelques année je n'ais jamais vu quelqu'un préparer un marathon en ne faisant que du fractionné et court style des 10km 😄 l'avantage de faire du fractionné c'est qu'on a un + gros moteur et lorsque l'on roule tranquille on est bas dans les tours , style tu fais 25km/h sur 130km avec 2500m D+ et bien sur du 200km avec  4000m D+ il faut partir sur du 20-22km/h ....m'enfin je vois ça comme ça 😎

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 31 minutes, Thierry GEUMEZ a dit :

Appelons un chat un chat : rouler à une moyenne de 26-27 pendant 120 km sur un parcours pas trop vallonné, ça veut dire moins de 20 km/h sur un parcours montagneux, donc environ 9 heures pour 170 km... à condition de terminer. Ca va faire mal !

 

Mais je raisonne peut-être comme un vieux et un jaloux, un jeune de 35 ans a plus de ressources.

 

Une citation que j'adore : "Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait".

Merci pour votre franchise. J'ai encore jusqu'à ce weekend pour me décider entre le petit et le grand parcours 🙃

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 53 minutes, Thierry GEUMEZ a dit :

Appelons un chat un chat : rouler à une moyenne de 26-27 pendant 120 km sur un parcours pas trop vallonné, ça veut dire moins de 20 km/h sur un parcours montagneux, donc environ 9 heures pour 170 km... à condition de terminer. Ca va faire mal !

 

Mais je raisonne peut-être comme un vieux et un jaloux, un jeune de 35 ans a plus de ressources.

 

Une citation que j'adore : "Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait".

Sur une cyclo Vosgienne mon fils est parti loin devant et j'ai fini devant lui à l'arrivée 😉...

Modifié par Gérôme BORGER
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 59 minutes, Thierry GEUMEZ a dit :

Appelons un chat un chat : rouler à une moyenne de 26-27 pendant 120 km sur un parcours pas trop vallonné, ça veut dire moins de 20 km/h sur un parcours montagneux, donc environ 9 heures pour 170 km... à condition de terminer. Ca va faire mal !

 

Mais je raisonne peut-être comme un vieux et un jaloux, un jeune de 35 ans a plus de ressources.

 

Une citation que j'adore : "Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait".

Non tu as raison, et 30 ans ou pas, la barre des 6/7h de selle est bien souvent fatidique. 

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 31 minutes, Sr17 a dit :

Merci pour votre franchise. J'ai encore jusqu'à ce weekend pour me décider entre le petit et le grand parcours 🙃

Le "petit" parcours fait déjà 3.500 m de dénivelé !!!

 

Si tu le trouves trop court, tu peux augmenter l'allure dans la dernière ascension et te dire que tu reviendras l'année prochaine sur le grand parcours.

 

Dans tous les cas, vas-y mollo pendant la première moitié de la cyclo.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, Thierry GEUMEZ a dit :

Le "petit" parcours fait déjà 3.500 m de dénivelé !!!

 

Si tu le trouves trop court, tu peux augmenter l'allure dans la dernière ascension et te dire que tu reviendras l'année prochaine sur le grand parcours.

 

Dans tous les cas, vas-y mollo pendant la première moitié de la cyclo.

Je recherchais ce genre de conseil, la sagesse et la prudence sont toujours utiles 😉. Et quand on connaît Hautacam je doute que beaucoup s'amuseront sur ces pentes. Merci à vous tous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, Thibaud CHERBONNEL a dit :

Non tu as raison, et 30 ans ou pas, la barre des 6/7h de selle est bien souvent fatidique. 

Pour moi au delà de 5h c'est l'inconnu,on va rester prudent 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut que tu gères "l'euphorie" de la cyclo. Tu auras toujours tendance à suivre un groupe qui roule un peu trop vite. Gère bien ton cardio pour ne pas griller tes cartouches trop vite. 

 

En résumé, ne fais pas comme les anglais sur la Marmotte qui te passe à fond dans le Glandon et qui marche dans le Télégraphe 😀

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...