Aller au contenu

Avantage des boyaux ?


Ours
 Share

Messages recommandés

Bonjour, 

 

j'ai acheté (d'occasion) il y a deux trois mois des roues carbone profil moyen à boyau et j'avoue que j'ai que des galères avec ces roues....
 

J'ai une question : Quels sont les avantages des boyaux ? 

Parce que je n'y vois que des inconvénients surtout financièrement.. 

C'est pas compliqué, des qu'il y a un problème, il faut toujours repasser la le collage de boyau... prestation coûte environ 30e chez Culturevélo... et en plus, tu es obligé de laissé ta roue la bas 3 4 jours...

par exemple, hier, j'ai pété un rayon de ma roue arrière alors que je dois participer à une rando demain... et juste à cause des boyaux c'est mort... car un rayon c'est pas compliqué à changer  MAIS avec les boyaux... faut d'abord le décollé... puis le recollé...  Donc 4 jours sans roulé + facture (changement rayon + recollage boyau...) alors qu'avec un pneu j'aurais pas eu ces pb.... 

 

Je me pose sérieusement la question d'acheter des roues a pneu + chambre à air...

 

Le problème c'est que je veux des roues haut profil... et je ne m'y connais pas assez pour savoir ou et quoi chercher. 

 

 

Modifié par Ours
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

Coller un boyau ce n'est pas compliqué. Il existe beaucoup de tutoriels sur le sujet. 

De plus un tube de colle coûte 2 € et tu peux coller 2  boyaux. Un boyau collé le soir, tu peux rouler le lendemain. Le plus embêtant par rapport à un pneu et chambre c'est en cas de crevaison, il faut découdre, réparer et recoudre et là c'est plus contraignant. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, Wilier94 a dit :

Bonjour, 

Coller un boyau ce n'est pas compliqué. Il existe beaucoup de tutoriels sur le sujet. 

De plus un tube de colle coûte 2 € et tu peux coller 2  boyaux. Un boyau collé le soir, tu peux rouler le lendemain. Le plus embêtant par rapport à un pneu et chambre c'est en cas de crevaison, il faut découdre, réparer et recoudre et là c'est plus contraignant. 

bonjour, 
Merci pour ses informations, il est vrai que je peux peut-être essayer de le faire moi même.. le problème c'est que je ne saurais pas si je l'ai bien fait et j'aurais surement peur qu'il se décolle en route et chuter... 

 

Comment ça un boyaux collé le soir peut rouler le lendemain ? Le mécano de culture vélo m'a dit que justement il faillait   2  3 jours pour coller un boyau puisqu'il faillait mettre plusieurs couche de colle. Ce n'est pas vrai ? 


Je ne comprend pas la partie: "découdre, réparer, recoudre" ? c'est à dire qu'un boyau crevé ne veut pas dire qu'il faut absolument le changer ? et le mot "coudre" est une expression ? ou c'est vraiment fil + aiguille ? 

 

Oui je suis très novice en boyau... 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si je veux acheter des nouvelles roues, à chambre à air, 

 

Est ce qu'il y a des choses spécifique à regarder ? 

taille ? est ce que toute les roues sont compatibles avec tous les vélos ? 

Cassette que la roue arrière peut accepter ? j'ai une cassette 10v

Quoi d'autres ? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 8 minutes, Ours a dit :

bonjour, 
Merci pour ses informations, il est vrai que je peux peut-être essayer de le faire moi même.. le problème c'est que je ne saurais pas si je l'ai bien fait et j'aurais surement peur qu'il se décolle en route et chuter... 

 

Comment ça un boyaux collé le soir peut rouler le lendemain ? Le mécano de culture vélo m'a dit que justement il faillait   2  3 jours pour coller un boyau puisqu'il faillait mettre plusieurs couche de colle. Ce n'est pas vrai ? 


Je ne comprend pas la partie: "découdre, réparer, recoudre" ? c'est à dire qu'un boyau crevé ne veut pas dire qu'il faut absolument le changer ? et le mot "coudre" est une expression ? ou c'est vraiment fil + aiguille ? 

 

Oui je suis très novice en boyau... 

 

Boujour,

pose tes questions à google; il y a quantités de vidéos, tu peux te faire une idée de la "complexité"...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rien de bien difficile pour coller des boyaux, le plus délicat est peut-être le centrage.

Si le collage n'est pas trop vieux, en cas d'intervention sur une roue, il suffit de mettre une couche de colle sur jante et sur boyau et cela réactive le processus.

Il n'y a que quand on procède à un nettoyage complet de la jante avec placement de nouveaux boyaux qu'il faut plusieurs couches donc plusieurs jours. La preuve en est qu'en cas de crevaison, on place le boyau de réserve préencollé sur la jante et ça roule (prudemment).

Pour enlever facilement un boyau, laisser du côté opposé à la valve une zone non collée de quelques centimètres (5 à 6 cms).

De nos jours, le souci des pneus sur jantes carbones n'existe plus si on dispose de FAD, plus d'échauffement de la jante et de risque d'éclater un pneu. Et encore, ce souci arrivait le plus souvent à ceux qui faisaient de la montagne avec descentes et freinages appuyés et/ou prolongés.

Voilà, pas de problèmes insurmontables, il suffit de faire ça dans les règles et ce n'est vraiment pas compliqué.

 

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Ours a dit :

Je ne comprend pas la partie: "découdre, réparer, recoudre" ? c'est à dire qu'un boyau crevé ne veut pas dire qu'il faut absolument le changer ? et le mot "coudre" est une expression ? ou c'est vraiment fil + aiguille ? 

 

Oui je suis très novice en boyau... 

 

Le boyau, c'est une chambre à air à l'intérieur d'un pneu refermé sur lui-même. La couture est cachée sous la bande qui est collée sur la jante. 

 

Pour réparer une crevaison, il faut décoller la bande sur environ 10-15 cm autour de l'endroit percé, découdre  sur au moins 10 cm pour accéder à la chambre, réparer la chambre, puis recoudre au moyen d'une aiguille et de fil ad hoc (c'est du fil costaud, il doit résister à la pression de gonflage)... en prenant garde de ne pas piquer la chambre avec l'aiguille 😜Quand tu auras fini, tu auras un peu mal aux doigts mais c'est normal. Puis tu recolles la bande qui protège la couture.

 

Certains mettent du préventif, comme pour les pneus tubeless. Ca permet de continuer à rouler si le trou est suffisamment petit.

Modifié par Thierry GEUMEZ
  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Ours

Tu as déjà des réponses par d'autres interlocuteurs mais j'apporte ma pierre...

J'utilise des boyaux depuis environ 10 ans et au début j'étais comme toi, hésitant, doutant et pas sûr de moi. J'ai regardé des tutos et je me suis lancé en prenant mon temps et pas la veille d'une cyclo... C'est vraiment pas compliqué et le défaut au début serait de mettre trop de colle car on pense que ça va toujours se décoller.... et de fait parfois ça ne se décolle plus... La première fois c'est toujours un peu maladroit mais on a rien sans tenter.

Ceci dit je suis passé depuis 2 ans aux bandes double faces spécifiques Velox Jeantex 14 et c'est parfait. Je prends quand même la précaution de bien nettoyer la jante avec du dégraissant/nettoyant de chez Tufo qui est super puissant et efficace immédiatement ( quelques minutes...). Et en 1 h ou 2 le tour est joué mais là aussi il faut la première fois prendre son temps. Velox dit de faire le tour de la jante mais moi je laisse aussi comme avec la colle une partie libre à l'opposé de la valve pour mieux démonter.

C'est vraiment aisé et tu peux rouler 1 h après avoir monté ton ou tes boyaux. Les boyaux je les achète quelques mois en avance et je fais en sorte qu'ils se forment sur une vieille jante ( que tu peux avoir parfois chez un vélociste sympa).

Quant au tien de vélociste, il pousse un peu quand il te dit 3 ou 4 jours. C'est plutôt pour qu'il ait le temps dans son magasin.

Pour les prix tu as déjà une réponse sur la valeur d'un tube mais une boîte est économique (perso j'utilisais Vittoria) et pour Velox ce n'est pas cher. Pour les boyaux, c'est vrai que depuis peu de temps les prix ont monté mais en cherchant sur Internet tu peux trouver des prix et promos. Il faut régulièrement regarder l'évolution. Ainsi tu peux ne pas dépenser trop.

Sincèrement tu peux le faire.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 30/04/2022 à 10:07, Ours a dit :

bonjour, 
Merci pour ses informations, il est vrai que je peux peut-être essayer de le faire moi même.. le problème c'est que je ne saurais pas si je l'ai bien fait et j'aurais surement peur qu'il se décolle en route et chuter... 

 

Comment ça un boyaux collé le soir peut rouler le lendemain ? Le mécano de culture vélo m'a dit que justement il faillait   2  3 jours pour coller un boyau puisqu'il faillait mettre plusieurs couche de colle. Ce n'est pas vrai ? 


Je ne comprend pas la partie: "découdre, réparer, recoudre" ? c'est à dire qu'un boyau crevé ne veut pas dire qu'il faut absolument le changer ? et le mot "coudre" est une expression ? ou c'est vraiment fil + aiguille ? 

 

Oui je suis très novice en boyau... 

 

tout comme Francis Parra je roule en boyaux mais depuis plus longtemps (40ans) je ne mets mes roues a pneus que quand je parts en randonnée sur plusieurs semaine une chambre a air  prenant moins de place qu'un boyau !

Francis fort bien expliqué le montage maintenant avec le double face c'est de la rigolade .

je crève rarement avec mes boyaux et pourtant parfois je passe dans des chemins qui craignent et puis quel confort !

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 30/04/2022 à 09:45, Ours a dit :

Bonjour, 

 

j'ai acheté (d'occasion) il y a deux trois mois des roues carbone profil moyen à boyau et j'avoue que j'ai que des galères avec ces roues....
 

J'ai une question : Quels sont les avantages des boyaux ? 

Parce que je n'y vois que des inconvénients surtout financièrement.. 

C'est pas compliqué, des qu'il y a un problème, il faut toujours repasser la le collage de boyau... prestation coûte environ 30e chez Culturevélo... et en plus, tu es obligé de laissé ta roue la bas 3 4 jours...

par exemple, hier, j'ai pété un rayon de ma roue arrière alors que je dois participer à une rando demain... et juste à cause des boyaux c'est mort... car un rayon c'est pas compliqué à changer  MAIS avec les boyaux... faut d'abord le décollé... puis le recollé...  Donc 4 jours sans roulé + facture (changement rayon + recollage boyau...) alors qu'avec un pneu j'aurais pas eu ces pb.... 

 

Je me pose sérieusement la question d'acheter des roues a pneu + chambre à air...

 

Le problème c'est que je veux des roues haut profil... et je ne m'y connais pas assez pour savoir ou et quoi chercher. 

 

 

Pareil que toi, j'ai acheté récemment des roues carbones d'occasion en profil 38 à boyaux, j'aurais préféré du tubeless. Il y a suffisamment de vidéos en lignes, pour le meilleur et pour le pire, pour qu'un débutant puisse se débrouiller seul. J'ai juste un peu galéré pour le décollage des vieux boyaux qui étaient vendus avec. Les tubes de colle me paraissant assez merdiques, j'ai opté pour des bandes Jantex, rapide et facile. J'ai monté des Continental Sprinter, idem pour le montage, inutile de les détendre, ça se monte facilement directement sorti de boîte. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 19 heures, Francis PARRA a dit :

Bonjour Ours

Tu as déjà des réponses par d'autres interlocuteurs mais j'apporte ma pierre...

J'utilise des boyaux depuis environ 10 ans et au début j'étais comme toi, hésitant, doutant et pas sûr de moi. J'ai regardé des tutos et je me suis lancé en prenant mon temps et pas la veille d'une cyclo... C'est vraiment pas compliqué et le défaut au début serait de mettre trop de colle car on pense que ça va toujours se décoller.... et de fait parfois ça ne se décolle plus... La première fois c'est toujours un peu maladroit mais on a rien sans tenter.

Ceci dit je suis passé depuis 2 ans aux bandes double faces spécifiques Velox Jeantex 14 et c'est parfait. Je prends quand même la précaution de bien nettoyer la jante avec du dégraissant/nettoyant de chez Tufo qui est super puissant et efficace immédiatement ( quelques minutes...). Et en 1 h ou 2 le tour est joué mais là aussi il faut la première fois prendre son temps. Velox dit de faire le tour de la jante mais moi je laisse aussi comme avec la colle une partie libre à l'opposé de la valve pour mieux démonter.

C'est vraiment aisé et tu peux rouler 1 h après avoir monté ton ou tes boyaux. Les boyaux je les achète quelques mois en avance et je fais en sorte qu'ils se forment sur une vieille jante ( que tu peux avoir parfois chez un vélociste sympa).

Quant au tien de vélociste, il pousse un peu quand il te dit 3 ou 4 jours. C'est plutôt pour qu'il ait le temps dans son magasin.

Pour les prix tu as déjà une réponse sur la valeur d'un tube mais une boîte est économique (perso j'utilisais Vittoria) et pour Velox ce n'est pas cher. Pour les boyaux, c'est vrai que depuis peu de temps les prix ont monté mais en cherchant sur Internet tu peux trouver des prix et promos. Il faut régulièrement regarder l'évolution. Ainsi tu peux ne pas dépenser trop.

Sincèrement tu peux le faire.

 

Bonjour ,

Puisque tu est passé au double faces pour les coller les boyaux , je voulais savoir comment cela se passe pour décoller le boyau lors du changement ,As tu une technique pour cela ?

Merci 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour André Massol

Pour décoller les boyaux c'est idem qu'avec la colle. Comme je l'ai écrit, je laisse environ 10 à 12 cm sans bande à l'opposé de la valve ainsi on peut tourner légèrement le boyau et passer un démonte-pneu (plastique sans aspérité pour ne pas abîmer la jante) afin de faciliter le décollement si nécessaire. Avec le vieillissement la colle adhère un peu plus mais de cette façon c'est simple et efficace. Bien sûr, il faut bien appuyer latéralement mais c'est normal et le boyau se décolle aisément.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour, j'ai suivis les échanges mais je ne vois toujours pas pourquoi passer aux boyaux. Cela m'a l'air plus fastidieux, plus long et en plus on trouve des pneus et des chambres à air plus facilement. Donc pourquoi ? Quel intérêt ? merci 😉 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)
il y a 8 minutes, Fluoflashfun33 a dit :

Bonjour, j'ai suivis les échanges mais je ne vois toujours pas pourquoi passer aux boyaux. Cela m'a l'air plus fastidieux, plus long et en plus on trouve des pneus et des chambres à air plus facilement. Donc pourquoi ? Quel intérêt ? merci 😉 

Moi je suis passé aux boyaux car en occasion les roues carbones à boyaux se vendent pour deux fois rien. Elle sont de plus super légères (1200g en 42 de hauteur).

En suite à l'usage on se fait une montagne du boyau mais c'est en fait assez simple. J'ai crevé l'année dernière en haut d'un col, j'ai remplacé le boyau crevé par mon boyau de secours que j'avais préalablement encollé. Je suis donc reparti comme si de rien n'était en 5 minutes et je n'ai jamais redémonté le boyau de secours. J'ai fait 4000km derrière sans soucis. Petite vidéo pour illustrer tout ça. 

 

Modifié par dams
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, Fluoflashfun33 a dit :

Bonjour, j'ai suivis les échanges mais je ne vois toujours pas pourquoi passer aux boyaux. Cela m'a l'air plus fastidieux, plus long et en plus on trouve des pneus et des chambres à air plus facilement. Donc pourquoi ? Quel intérêt ? merci 😉 

Le cycliste sur route européen est très attaché à la tradition, les discussions sur les freins à disque en témoignent 😉

 

J'ai roulé en boyaux quand j'étais adolescent tout simplement parce que les pneus étroits n'existaient pas. Actuellement, les meilleurs pneus égalent en rendement les bons boyaux. Quant au confort, il suffit de comparer un boyau Conti Sprinter à un pneu Veloflex pour se défaire de cet a priori.

 

Pour jouer les provocateurs, je dirais qu'adhérer inconditionnellement au boyau, c'est comme entrer en religion 😇

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, Thierry GEUMEZ a dit :

Le cycliste sur route européen est très attaché à la tradition, les discussions sur les freins à disque en témoignent 😉

 

J'ai roulé en boyaux quand j'étais adolescent tout simplement parce que les pneus étroits n'existaient pas. Actuellement, les meilleurs pneus égalent en rendement les bons boyaux. Quant au confort, il suffit de comparer un boyau Conti Sprinter à un pneu Veloflex pour se défaire de cet a priori.

 

Pour jouer les provocateurs, je dirais qu'adhérer inconditionnellement au boyau, c'est comme entrer en religion 😇

Tout dépend. Il est vrai que les pneus peuvent parfois égaler les boyaux mais les roues à pneus aussi performantes que les roues à boyaux, et notamment aussi légères coutent un bras. En occasion une paire de Zipp 303 boyaux qui fait 1200g se trouvent en bon état pour même pas 400 balles. Pour avoir une roue à pneu  du même calibre il va falloir y mettre beaucoup plus. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 31 minutes, dams a dit :

Tout dépend. Il est vrai que les pneus peuvent parfois égaler les boyaux mais les roues à pneus aussi performantes que les roues à boyaux, et notamment aussi légères coutent un bras. En occasion une paire de Zipp 303 boyaux qui fait 1200g se trouvent en bon état pour même pas 400 balles. Pour avoir une roue à pneu  du même calibre il va falloir y mettre beaucoup plus. 

Tu relèves le véritable avantage technique des boyaux : le poids inférieur des roues ! C'est le seul qui pourrait me faire hésiter.

 

Pour le reste, et si je renonce à la provocation en évoquant une dimension "religieuse" de ce choix, on peut dire que c'est affaire de tradition ou de recherche esthétique, des arguments parfaitement défendables mais qui relèvent plus des sentiments que de la raison. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 53 minutes, dams a dit :

Moi je suis passé aux boyaux car en occasion les roues carbones à boyaux se vendent pour deux fois rien. Elle sont de plus super légères (1200g en 42 de hauteur).

En suite à l'usage on se fait une montagne du boyau mais c'est en fait assez simple. J'ai crevé l'année dernière en haut d'un col, j'ai remplacé le boyau crevé par mon boyau de secours que j'avais préalablement encollé. Je suis donc reparti comme si de rien n'était en 5 minutes et je n'ai jamais redémonté le boyau de secours. J'ai fait 4000km derrière sans soucis. Petite vidéo pour illustrer tout ça. 

 

Ok, alors là effectivement, ça parait beaucoup plus simple ! Merci pour l'exemple en vidéo 😉 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...