Aller au contenu

Ouverture estivale des grands cols


Clementine SETA
 Share

Messages recommandés

Le temps n'est toujours pas au beau fixe sur la Savoie, mais, ça y est, l'hiver recule enfin et les routes de montagne sont peu à peu praticables. 

En attendant les "géants" Galibier et Iseran, dont l'ouverture est prévue fin mai-début juin, c'est, cette semaine, au tour du Mont Cenis de retrouver la circulation. 

Avec la persistance de la neige et l'alternance nuage-soleil, le paysage est sublime! Allez, bonne route à tous les grimpeurs!

 

IMG-2894.jpg

  • Like 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour les amateurs de grands cols, je signale que l'Office de Tourisme de Saint Michel de Maurienne a fait peau neuve cette année. Espace rénové, possibilité de connexion internet gratuite, présence de casiers pour laisser des affaires, de douches pour les cyclistes... et vélociste intégré au bâtiment. Bon à savoir pour les cyclos. 

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 30/04/2022 à 19:05, Clementine SETA a dit :

Le temps n'est toujours pas au beau fixe sur la Savoie, mais, ça y est, l'hiver recule enfin et les routes de montagne sont peu à peu praticables. 

En attendant les "géants" Galibier et Iseran, dont l'ouverture est prévue fin mai-début juin, c'est, cette semaine, au tour du Mont Cenis de retrouver la circulation. 

Avec la persistance de la neige et l'alternance nuage-soleil, le paysage est sublime! Allez, bonne route à tous les grimpeurs!

 

IMG-2894.jpg

La Savoie pour les jambes du cycliste c'est sans doute très dur mais pour les yeux quel spectacle. Moi mes seules "montagnes " ce sont les terrils des charbonnages !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 weeks later...
Posté (modifié)

Promenade chez nos voisins transalpins, hier, avec les beagles. 

Passage par le Mont Cenis; la nature s'est bien développée en un mois. Même en voiture et donc sans le plaisir de l'ascension cycliste, la vue du lac est toujours sublime. 

Pour le retour côté italien, il y avait un bout de temps que j'étais intriguée par une route parallèle à la grande - et très passante! - route du col. Le détour vaut le coup.

Après Novalese - où, au prix d'un court détour, on pourra s'arrêter à la belle et calme abbatiale -, la route se cabre et est même officiellement interdite à la circulation. Malgré le panneau, ça passe très bien; on affronte tout d'abord un mur de 2/3 km tout en lacets, qui doit bien voisiner avec les 9/10% de moyenne, avant d'atteindre un joli petit lac au sommet de la bosse. La route se poursuit à flanc de coteau sur un bel enrobé en forêt. On rejoint la route du Mont Cenis vers Bar Cenesio, quelques km sous le barrage. 3 voitures croisées, beaucoup plus de calme que sur la route classique mais aussi un beau défi sportif; à refaire un jour sur le vélo, avis aux amateurs! 

 

A429C846-71E0-4564-9284-FB14FF6041B6.JPG

Modifié par Clementine SETA
  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Clem, je ne sais pas si tu pourras répondre à ma question, mais au niveau de l'enneigement, crois tu que les cols pédestres sont dégagés ou y a-t-il encore des névés?

 

Je demande ça parce que j'envisage de faire le Tour de l'Oisans vers le 18 juin par là, histoire de savoir s'il faut le piolet ou non...

 

Merci d'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, Michel DURY a dit :

Clem, je ne sais pas si tu pourras répondre à ma question, mais au niveau de l'enneigement, crois tu que les cols pédestres sont dégagés ou y a-t-il encore des névés?

 

Je demande ça parce que j'envisage de faire le Tour de l'Oisans vers le 18 juin par là, histoire de savoir s'il faut le piolet ou non...

 

Merci d'avance.

Il n'a pas énormément neigé cet hiver et le début de printemps a été très chaud. Face sud, il y a a priori très peu de neige jusqu'à 3000 m. En face nord, il doit rester des névés à partir de 2000m. Le 18 juin, ç'aura encore fondu, mais de là à te dire de manière assertive que le piolet n'est pas nécessaire... je ne pense pas que ce soit nécessaire, mais sait-on. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 20 minutes, Michel DURY a dit :

Ok, merci Clem.

 

Je me renseignerai d'ici deux semaines, je verrai bien. Ce sera la troisième fois que je ferai ce GR assez dur, les jambes encaissent un max les trois premiers jours. Après ça va (-:

Je regarde le parcours. Il y a quelques hauts cols qui peuvent être toujours enneigés, mais aussi des chemins en vallée qui permettent des alternatives au besoin. 

Beau trajet en tout cas. Pour sûr, les jambes doivent souffrir les premiers jours. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...
 Share





×
×
  • Créer...