Aller au contenu

J'ai changé ma façon de rouler, et c'est bien


Messages recommandés

il y a 8 minutes, Thierry GEUMEZ a dit :

J'y ai déjà fait allusion sur le forum : pour préparer un Tour des Flandres, Johan Museuuw roulait 3 fois la distance de l'épreuve par semaine.

 

Un mot au sujet de l'intensité. Il y a 25 ans (j'en avais 40), ma FC moyenne sur les cyclos ardennaises était de 150 bpm. Imagine ma surprise lorsque j'ai lu les données d'un pro (j'ai oublié de qui il s'agit) sur le Tour de France : 125 bpm de moyenne !

 

Ne pas oublier que les pros, à part les équipiers qui roulent et les échappés, passent les étapes de plat (et les parties plates des étapes de montagne) des grands tours bien à l'abri au coeur du peloton, donc il n'est pas étonnant que leur FC moyenne soit basse. Il y a aussi le phénomène, qu'on a tous expérimenté quand on roule plusieurs jours de suite, du tassement de la fréquence cardiaque. Lors de séjours en montagne, j'avais facilement au bout d'une semaine une FC inférieure de 15 bpm pour un effort identique. Donc imagine dans la troisième semaine du Tour ...

Sur une course d'un jour où ça visse à 100 km de l'arrivée, leur FC moyenne est bien plus élevée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Michel DURY a dit :

Notre dernière sortie avec lui était justement un de ses jours de récup, il avait bien roulé la veille.

Tu te souviens dans quel état il nous avait mis? La récup à Eric... tout un poème.

Eric en mode "récup" (100 bpm) sur terrain vallonné, c'est 28 km/h de moyenne. Hier, sur parcours plat, j'étais à 22,6...

  • Confus 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, Guillaume LEROYER a dit :

 

Ne pas oublier que les pros, à part les équipiers qui roulent et les échappés, passent les étapes de plat (et les parties plates des étapes de montagne) des grands tours bien à l'abri au coeur du peloton, donc il n'est pas étonnant que leur FC moyenne soit basse. Il y a aussi le phénomène, qu'on a tous expérimenté quand on roule plusieurs jours de suite, du tassement de la fréquence cardiaque. Lors de séjours en montagne, j'avais facilement au bout d'une semaine une FC inférieure de 15 bpm pour un effort identique. Donc imagine dans la troisième semaine du Tour ...

Sur une course d'un jour où ça visse à 100 km de l'arrivée, leur FC moyenne est bien plus élevée.

Tu as raison, ma comparaison n'était pas pertinente.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon... je dois fonctionner différemment car mal aux jambes 48h après une sortie en vélo, je ne sais pas ce que c'est... même quand je crampe (comme ça a été le cas au Tour des Flandres) je récupère toujours bien au niveau musculaire... ce qui ne veut pas dire que par ailleurs, je ne suis pas fatigué...

J'ai un entrainement régulier 2/3 sorties par semaine mais pas énorme.

C'est surement parce que je dois rouler "tranquille" sans m'en rendre compte...

Par contre la course à pied et notamment en descente me "tue" littéralement... 48 h après il faut que je descende les escaliers en crabe.

Après effectivement boire, boire, boire !!! Pour nos amis belges : c'est de l'eau qu'il faut boire, pas exclusivement de la bière !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il m arrive de rouler souvent , et parfois  des sorties rythmé  lorsque le soir  des copains me demandent de rouler   je dis oui en me disant  ça va être difficile et très souvent , ça passe comme une fleur  mais ce n 'est absolument pas le cas en cap , le lendemain je suis comme Pierre , mais ça ne dure que 48h , je ne sais plus le nom de la boisson eau gazeuse recommandé pour une bonne récup ...

pour mes petits vertige  mon médecin me fait passer une prise de sang et m 'a dit  ça n 'a rien a voir avec le coeur  (autre sujet  de MICHEL D ) ouf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, Guillaume LEROYER a dit :

 

Ne pas oublier que les pros, à part les équipiers qui roulent et les échappés, passent les étapes de plat (et les parties plates des étapes de montagne) des grands tours bien à l'abri au coeur du peloton, donc il n'est pas étonnant que leur FC moyenne soit basse. Il y a aussi le phénomène, qu'on a tous expérimenté quand on roule plusieurs jours de suite, du tassement de la fréquence cardiaque. Lors de séjours en montagne, j'avais facilement au bout d'une semaine une FC inférieure de 15 bpm pour un effort identique. Donc imagine dans la troisième semaine du Tour ...

Sur une course d'un jour où ça visse à 100 km de l'arrivée, leur FC moyenne est bien plus élevée.

Logique a 150 bpm on est en endurance dure déja voir au  seuil pour certains donc sur 3 semaines impossible de tenir , je pense qu'un pro au chaud dans le peloton sur du plat doit etre  autour de 110puls +/- a 45km/h +/- .........

Jalabert  ancien pro sur l'Ironman de st George au USA a fait dernièrement sur 180km et 2200m d+ 36km/h de moyenne a 116 puls de moyenne avec un max a 130 puls seulement  ......ça fait rêver ! 

https://www.strava.com/activities/7105650152

  • Triste 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)

Une fois de plus, les critères des pros n'ont rien à voir, mais alors vraiment rien, avec le cyclo lambda que nous sommes tous. Donc quelque part les perfs des Jalabert et autres extra terrestres du genre ne devraient pas nous faire envie ni même nous inspirer.

 

C'est un autre monde, ils sont entraînés coachés massés fournis en matos et ils ont la caisse.

 

Restons les pieds sur terre et regardons ce que NOUS pouvons faire raisonnablement avec NOS petits moyens. Moi je suis un petit pinguoin avec des muscles rikikis et un coeur qui déraille, et Jaja ne m'a jamais invité à boire un verre avec lui, nos mondes n'ont rien de commun.

Modifié par Michel DURY
  • Like 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Michel DURY a dit :

Une fois de plus, les critères des pros n'ont rien à voir, mais alors vraiment rien, avec le cyclo lambda que nous sommes tous. Donc quelque part les perfs des Jalabert et autres extra terrestres du genre ne devraient pas nous faire envie ni même nous inspirer.

 

C'est un autre monde, ils sont entraînés coachés massés fournis en matos et ils ont la caisse.

 

Restons les pieds sur terre et regardons ce que NOUS pouvons faire raisonnablement avec NOS petits moyens. Moi je suis un petit pinguoin avec des muscles rikikis et un coeur qui déraille, et Jaja ne m'a jamais invité à boire un verre avec lui, nos mondes n'ont rien de commun.

Tout à fait d'accord avec toi 😉 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

JACKY DURAND  a dit pendant le giro aujourd hui qu un cyclo qui roule a 25 de moyenne , bien au chaud dans le peloton , dans la boule , pourrait suivre les pros  qui rouleraient a 45   sur du plat 

JAJA a eu des crampes  lors de son ironman   mais je n ai pas su pourquoi   , un problème de vélo ....

  • Confus 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca ne m'étonnerai pas du tout que l'on puisse tous suivre le peloton pro a 45 sur du plat, bien au chaud au milieu du peloton.

Par contre à la 1ere relance, rond-point ou autre on crie "groupetto" et ciao le peloton, retour à nos bon vieux 25 de moyenne.

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 11/05/2022 à 17:37, Michel DURY a dit :

...il faut mouliner ...

 

Michel Dury, l'on se trouve tous un jour ou l'autre confronté à se remettre en question, souvent par la contrainte comme les impératifs de santé ... et l'on regrette de ne pas avoir "envisagé" d'autres techniques comme le pédalages en l’occurrence, ce qui aurait pu permettre une bien meilleur progression en terme de performance/plaisir.

 

Curieusement, l'on est plus enclin à opter pour la méthode dur, faut pousser, aller au charbon comme l'on dit 🤪 quand il suffit de gérer son entrainement, commencer par les bases comme la vélocité mais comme sa ne paye pas de suite, l'on met tout à droite en pousse tant que le compteur grimpe ...

Perso, j'ai encore du mal à travaillé en ce sens, ce n'est que depuis que je suis passé à de longues sorties que je gère ma cadence et force et de constater que c'est mieux mais un jour je ferai une longue sortie sans ménagement voir ce qui se passe 🤨 😁

 

 

 

 

 

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 16/05/2022 à 11:18, Pierre PLANA a dit :

... je dois fonctionner différemment car mal aux jambes 48h après une sortie en vélo, ...

Étant un éternel débutant, je ressens la même chose du moins, à fortiori, depuis que je suis assidu à la pratique du vélo, ce qui est de toutes évidences, le résultat de "progressions".

Une très longues sortie suivi au lendemain de 100km sans soucis ...

 

Je pense que c'est propre à notre discipline car du temps de mes séances de musculation, faire du squat par exemple ne me permettait pas de renouveler la séance avant une bonne semaine ou alors modérément.

Comme les crampes, à vélo, sa passe toujours, en musculation, c'est niet, direction vestiaire.

Cela n'est valable qu'au niveau de ma condition physique actuel.

 

Un cycliste plus aguerri, plus performant pourra stresser son corps bien plus intensément avec un ressenti bien différent du mien et peut être qu'il lui faudra plus de temps de récup mais ce que je vois dans mon entourage démontre que la récupération se fait rapidement ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Encore une sortie en mode relax, 52 km pour me remettre de mes 100.000 de dimanche dernier, et la moyenne a baissé de 0,5 kmh. C'est tout bon, je suis sur la voie de la sagesse (-:

 

Pas mal aux jambes au dos à la nuque au coeur et un max de plaisir. Le grand soleil y est certainement pour beaucoup.

  • Like 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La sagesse est une notion qui m'est étrangère, disons que les épreuves de la vie font qu'un jour tu dois réduire tes ambitions et t'y faire. Est-ce ça la sagesse, je ne sais pas, je dirais plutôt que c'est l'entrave des ans qui m'empêche de voler comme je le voudrais.

 

Mais j'avoue que c'est plus plaisant et que ça correspond mieux à ce que le corps est capable de fournir comme effort en restant dans des limites honorables.

 

Quant à mon blanc bonnet, pas question de le teindre en rouge, hé là bas mon ami, il ne peut y avoir qu'un seul Grand Schtroumf au village.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)
Il y a 2 heures, Michel DURY a dit :

La sagesse est une notion qui m'est étrangère, disons que les épreuves de la vie font qu'un jour tu dois réduire tes ambitions et t'y faire. Est-ce ça la sagesse, je ne sais pas, je dirais plutôt que c'est l'entrave des ans qui m'empêche de voler comme je le voudrais.

 

 

Ce n'est pas la première fois que tu exprimes ta méfiance par rapport au mot "sagesse". Peut-être parce que "sage" signifie généralement "obéissant" pour un enfant. 

 

Dans le sujet que tu as initié, le changement de la façon de rouler, nulle soumission à la volonté de quiconque, la sagesse est l'acceptation de la réalité (la diminution des capacités physiques liée à l'âge) 😭

 

 

 

 

 

Modifié par Thierry GEUMEZ
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les "sages" et les donneurs de leçon, j'ai connu, crois moi. Donc en effet je me méfie de ce terme comme d'une paire de freins à disques!

 

Ce ne sont que les circonstances physiques qui m'obligent à une certaine prudence, sinon je serais encore hyper dinguo quelques années (-:

 

Paradoxalement je dois avouer que rouler plus sereinement est bénéfique et m'apporte bien plus de plaisir... ok, je suis complètement naze de la cafetière, mais ça c'est pas nouveau.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)
il y a 4 minutes, Michel DURY a dit :

Donc en effet je me méfie de ce terme comme d'une paire de freins à disques!

 

Tu vas pourtant y venir, aux disques ! Enfin, je te le souhaite, ça veut dire que tu seras encore vivant... et pédalant 😊

Modifié par Thierry GEUMEZ
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)
il y a 11 minutes, Michel DURY a dit :

Pas sûr, il est possible que mon vélo tienne encore 20 ans, hahaha!!!!

Seulement 20 ans ? Tu manques d'ambition.

 

Mon père roule encore régulièrement à vélo, il fait ses 30 km  au moins 3 fois par semaine. Il y a peu, j'ai été surpris de le croiser alors qu'il suivait un couple. J'ai fait demi-tour pour lui parler un peu. Il était "à l'aspi" à 25 km/h derrière les deux autres cyclistes alors que ses moyennes habituelles sont plutôt de 17-18. Il a 91 ans mais son esprit de compétition n'est pas complètement éteint.

Modifié par Thierry GEUMEZ
  • Merci 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...