Aller au contenu

Retour d'expérience tardif, Campagnolo Shamal Ultra


Franck Steinel
 Share

Messages recommandés

Tenté de vendre mes Shamal, que je n'avais jamais vraiment utilisées, je les aient à nouveau rouler hier et il y à trois jours, pour voir ... 

 

J'avais lu, ici, qu'il n'y avait pas de différences notables entre les Eurus, petite soeur du modèle dont il est question, et ces dernières. Comment dire ? Je crois vraiment que quand on atteint un certain niveau de pratique, et un physique en rapport, on ne distingue plus ce qui saute aux yeux, ou aux jambes du cycliste lambda. Comme dit plus haut, je n'avais jamais pu profiter des qualités de ces roues, loin s'en faut, et puis j'ai perdu un peu plus de 10kg, et augmenté conséquemment le volume et la fréquence de mes sorties, d'environ 20%. De fait ça va mieux, et j'en viens enfin à comprendre ces roues, et leur usage ... Il aura fallut le temps. 

 

Si j'écris ce poste, c'est d'abord pour tous ceux qui fantasmes sur des roues toujours plus haut dans les gammes des fabricants, sans autre forme de discernement que plus c'est haut, meilleur ce doit être. Or, il n'en est rien. Il existe bien un usage, et une clientèle spécifique pour chaque modèle. Dommage que les marques ne communiquent pas d'avantage en ce sens. On imagine cependant, que cela doit représenter une bonne part de leurs ventes, ceux qui se fourvoient en investissant un modèle qui ne leur est pas destiné. Comment expliquer autrement, les wagons de roues haut de gamme, à peine étrennées, et déjà bradées ou vendues ?

 

Comme je viens de le dire, je n'avais vraiment, mais vraiment jamais pu exploiter une once du potentiel des Shamal, avant d'avoir revu ma pratique. Depuis je comprends mieux, sans pouvoir toujours les exploiter pleinement. Sur mes deux sorties récentes avec ces roues, j'aurais fait le fifou pendant 1h30 à 2h, et puis après j'aurais payé l'addition et les aurai subies. Je serais rentré alors, à chaque fois avec les grosses cuisses, musculation vélo garantie. 

 

Ces roues sont un piège dans lequel il est difficile de ne pas tomber. On en met toujours plus, sans en avoir forcément les moyens. C'est quand même dingue, à chaque fois je me suis dit, "cette fois je vais gérer mes efforts" ... Tu parles ! Impossible. C'est tellement efficace, ou pas (!), que l'on ne peut qu'élever son degré de pratique pour pouvoir bénéficier de cette efficacité. Alors si, encore une fois, on possède la condition et la pratique ad hoc, tout va bien, c'est la fête au village, mais sinon ... Aïe. 

 

Ce sont des roues au superlatif, ultra précises, fluides, efficaces tant qu'on a les jambes. Incroyablement confortable aussi, même à 8 bars et plus, en Conti GP 4000 S II. Ces roues sont un paradoxe à elles-seules. C'est ultra rigide, réactif et super sérieux, ça ne bouge pas d'un poil. Tout en étant douces, fluides et confortables, tout ensemble, et pourtant intolérante dès que l'énergie vient à manquer.

 

Alors évidement il me faut remettre les choses dans leur contexte et dire d'où je parle, puisque la majorité ici, ne verra rien de ce que je distingue de mon point de vue. Je ne suis qu'un amateur au sens premier, j'aime bien, et donc je roule à vélo, sans entrainement, ou objectif de performance. En quête de sensations, et à la rencontre de mon corps et de ses limites, jamais très lointaines, rien de plus. 7000 km l'an passé, des sorties autour de 90 bornes, plutôt engagées. 

 

Les Campagnolo Eurus sont pour les gens comme moi ! Et pour bien des cyclistes, en somme. Tous les avantages des Shamal, en moins extrême, et donc sans la difficulté à les exploiter. Le meilleur des deux mondes, en somme. Dommage, elles ne sont plus produites. Comment est-ce possible ? Fichtre ! On en veut toujours plus, alors que le bonheur est juste-là, accessible ... Je roule aussi avec des Fulcrum Racing 7 de 2011, que dire ? Tant ces roues sont parfaites. Oui, oui, marrez-vous. Elles sont étonnamment efficaces, se font oublier, et supportent sans broncher mon poids variant selon les époques, entre 81 et 99 kg, sans aucun soucis. 

 

Cela en fera rire certainement pas mal, mais pour les autres, ceux qui pourraient s'y reconnaître, mon conseil est le suivant ... N'allez pas chercher trop loin, dans la quête de la roue idéale, ce qui est fait pour vous. 

 

Bon choix et bonne route ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 48 minutes, Franck Steinel a dit :

Sur mes deux sorties récentes avec ces roues, j'aurais fait le fifou pendant 1h30 à 2h, et puis après j'aurais payé l'addition et les aurai subies. Je serais rentré alors, à chaque fois avec les grosses cuisses, musculation vélo garantie. 

 

 

Tu devrais poursuivre l'expérience un peu plus longtemps et attendre que, l'esprit libéré de tous les discours entendus à leur sujet, tu te remettes à utiliser ces roues "normalement". Tes cuisses t'en seront reconnaissantes 🤣

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu as raison, mais ce sont moins les discours, que justement je remets ici en cause, que mes sensations que j'écoutent. Il est tentant de continuer à essayer d'améliorer mon niveau global, pour pouvoir un jour tirer tout le bénéfice de ces roues. Ou alors, ne pas insister et passer à autre chose. Cela mérite réflexion ...

 

Modifié par Franck Steinel
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ouais, je comprends ... Ce doit être pénible. Merci de ton courage et de ta patience., j'apprécie. 

 

D'autant que tu t'exprimes bien...

Pour revenir sur le thème de ton message, de mon côté, je ne ressens pas une différence flagrante entre les deux modèles, mais je les apprécie énormément toutes les deux, au point que j'ai une paire d'Eurus dans ma cave, que j'ai achtées, il ya un an , pour pallier le problème des formats de jante (passage de C15 à C17) que mon vélo ne supporte  pas.

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 15/09/2022 à 07:39, Alain CORMARY a dit :

Ton message est intéressant, j'ai des Eurus et des Shamal, mais tu fais une faute d'orthographe tous les trois mots et c'est lassant !

pff je ne comprends pas cette réflexion....je ne vois pas de fautes d'orthographes tous les 3 mots mais c'est vrai que nous ne sommes pas des profs de Français et que la plupart d'entre nous avons oublié certaines règles de grammaires et de conjugaisons moi le premier. J'aimerai bien écrire avec la facilité d'Eric et même s'il y a quelques fautes cela ne choquera pas grand monde.

Amicalement.

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, René KUENTZLERRE a dit :

pff je ne comprends pas cette réflexion....je ne vois pas de fautes d'orthographes tous les 3 mots mais c'est vrai que nous ne sommes pas des profs de Français et que la plupart d'entre nous avons oublié certaines règles de grammaires et de conjugaisons moi le premier. J'aimerai bien écrire avec la facilité d'Eric et même s'il y a quelques fautes cela ne choquera pas grand monde.

Amicalement.

L'essentiel est de se comprendre. Lorsqu'on lit un participe passé au lieu du verbe à l'infinitif, le sens est différent. Même chose quand le conditionnel est utilisé à la place du futur. Cela ne se remarque pas forcément à l'audition parce que les sons sont presque identiques et le contexte permet le plus souvent d'interpréter correctement, mais c'est plus compliqué à la lecture.

 

De toutes façons, il est impossible de tout dire et de tout comprendre, la communication est condamnée à rester éternellement imparfaite... donc susceptible d'être toujours améliorée, réinventée. 

Modifié par Thierry GEUMEZ
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les Eurus sont moins extrêmes, du moins c'est l'impression qu'elles me donnent. Je dirais même qu'elles sont tellement tolérantes et faciles à exploiter, que cela en devient étonnant qu'elles régissent toujours aussi bien. 

Bon, après si j'avais plus de puissance à ma disposition, sans doute je ne verrais pas, moi non plus, où serais le soucis avec les Shamal. 

Les Shamal me semble plus efficace dans la pente, tant que tu peux y mettre des watts, et partout où il devient clair qu'il faille de la puissance pour passer en injection. 

 

Bref, ce sont de super roues, chacune dans le registre où elles excellent. Sauf, que l'on oublie certainement un peu vite d'où l'on vient, quand on a les moyens de ses ambitions.

 

Du coup, la question est, vais-je les vendre, ou trouver en elles matière à relever un challenge ?! 

En effet, qui a envie de se faire violence avec une paire de roues, quand l'autre ne fait que vous agréer, sans jamais démériter ? C'est de l'amour à ce point là, certes, mais c'est de l'amour vache 😄

 

Modifié par Franck Steinel
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour la petite histoire, le modérateur nous excusera ... J'ai quitté la scolarité dite classique 3 semaines après ma rentrée en 4 ème. Sans avoir maîtrisé les nuances du français autrement qu'à l'oral. Je n'ai jamais pris de cours dans ce domaine, ou d'autres, par la suite, Ceci expliquant cela.

 

Je ne me fustige pas, loin de là, mais essaie de comprendre ceux que cela peut incommoder, quand c'est amené comme ici, tout du moins. Tout dépendant de l'art et la manière, comme souvent et en toutes choses. Là, ce n'était ni intolérant, ni agressif de la part d'Alain. Je n'ai donc pas de raisons de réagir autrement que de la façon dont je l'aurai perçu. 

 

Pourtant, je comprends aussi, et remercie évidemment René, forcément. Tout ceci étant une question de point de vue, de moment, et de sensibilité. 

 

Modifié par Franck Steinel
  • Like 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, Franck Steinel a dit :

Du coup, la question est, vais-je les vendre, ou trouver en elles matière à relever un challenge ?! 

 

Bien résumé !

 

Pour aller encore plus loin dans le questionnement : quel challenge as-tu envie de relever et d'où vient ton hésitation à le relever ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 47 minutes, Pierre-Yves DESSIMOZ a dit :

Vous parlez toujours de shamal, eurus, fulcrum 0, mais de la version patins, mais quand est-il de la version disques? Je suppose qu'elles sont complètement dépassées par les carbone?

 

Tu serais prêt à adopter les freins à disques si les roues sont en carbone ? 😉

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 20 minutes, Thierry GEUMEZ a dit :

 

Tu serais prêt à adopter les freins à disques si les roues sont en carbone ? 😉

Tu réponds par une autre question...si ça permet de baisser le poids de ces vélos sans que ça coûte un bras, mais faut pas rêver, je m'intéresse au BMC Roadmachine, suis plus préoccupé par un problème de géométrie que par les disques, de toute façon nous n'avons plus le choix ce sera des disques ou cela ne se fera pas! De toute façon j'ai déjà 2 vélos, et n'arrive pas à vendre celui qui me convient le moins...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 30 minutes, Pierre-Yves DESSIMOZ a dit :

Tu réponds par une autre question...si ça permet de baisser le poids de ces vélos sans que ça coûte un bras, mais faut pas rêver, je m'intéresse au BMC Roadmachine, suis plus préoccupé par un problème de géométrie que par les disques, de toute façon nous n'avons plus le choix ce sera des disques ou cela ne se fera pas! De toute façon j'ai déjà 2 vélos, et n'arrive pas à vendre celui qui me convient le moins...

Voici ce qu'il te faut pour les ascensions https://www.bike-components.de/fr/Fulcrum/Set-de-Roues-en-Carbone-Speed-25-DB-Disc-Center-Lock-28-p84933/

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis sûr que je fais des fautes, mais j'essaie de ne pas en faire, alors que certains ne font pas d'effort.

Avant d'envoyer mon message je me relis, et même plusieurs fois, pour en faire le moins possible.

Je ne suis pas prof de français.

Avec tout ce dont nous disposons sur Internet, pour nous corriger...

Je viens juste de regarder comment écrire "revendre" à l'impératif, car je ne savais plus.

Pour répondre à Frank, je lui dirais:

Surtout ne revends pas tes  Shamal, garde les pour quand ce dont tu as envie, c'est justement l'extrème !

Je trouve une différence entre Shamal et Eurus, mais cette différence est moins marquée pour moi que pour Franck.

Modifié par Alain CORMARY
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 8 heures, Thierry GEUMEZ a dit :

 

Bien résumé !

 

Pour aller encore plus loin dans le questionnement : quel challenge as-tu envie de relever et d'où vient ton hésitation à le relever ?

Le challenge tient au progrès lui-même ... Continuer à évoluer, sans vouloir pour autant sacrifier à un entrainement quel qu'il soit, puisque c'est juste inconcevable, pour moi tant cela irait à l'encontre de ma conception hédoniste de la pratique. Le challenge ce serait donc devenir ce cycliste capable d'emmener ces roues sur la durée, sans avoir à s'arracher pour ça. 

Pourquoi je ne le ferais pas ? Eh bien parce que comme je le disais, qui aurait envie de se donner tant de mal pour y parvenir, alors qu'il peut jouir sans attendre, avec une autre ... On parle bien, toujours, de roues ici ?! 🤔

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...