Aller au contenu

Préparation Mont Ventoux


Eric VALLET
 Share

Messages recommandés

Bonjour à tous, 

J'ai pour prévision d'escalader le Mont Ventoux mi-juillet (aux environs du 17). 

Auriez-vous quelques conseils à me donner ? 
Pour ceux qui l'auraient déjà fait, quelle a été votre préparation ? Avez-vous un plan d'entrainement précis à me proposer ? 

Merci d'avance. 

Sportivement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

slt hervé

 

je serais a vaison du 17 au 31 juilletdonc ontpourra la faire ensemble si tu le souhaite.

je le connais bien le ventoux !!! pour l'avoir escalader 3 fois de suite il y a 3 ans ,il ne faut pas préparation particuliére, il faut au moins avoir 2500 km au compreur, de toutes façon  tu monte a ton rytme et si tu en fais de trop, tu explose donc méfiance.

tiens moi au courant

André

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour messieurs,pour le ventoux en juillet c est depart des l aube a cause de la chaleur etje rejoinds andre il faut minimum 2500 km pour que cette sortie reste une partie de plaisir et apres monter a sa patte avec les bons braquets ,si possible faire un peu de cote avant d y aller se sera toujours un bonus prepare toi bien a +

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour , avant de gravir le ventoux je te propose de grmiper par sault jusqu'au chalet reynard , c'est moins dur c'est joli tu montes dans les arbres . Sinon il y a plein de petit cols sympa à faire tout autours , mais surtout il faut partir le matin très tôt , sinon le chaleur est terrible ! Le matin départ vers 6h30 des le lever du jour  , et en fonction de ta vitesse , il faut de 1h30 à 2h30 pour un cyclo , moins de 1h pour un compétiteur ! Attention à ne pas partir trop vite , sinon c'est L EXPLOSION !!!!!!!!  bonne route  à toi !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonsoir,

je connais très bien le mont ventoux :

 quel est ta méthode de "grimpe" ? le plus souvent assis ou en danseuse ?

- alors un conseil , si je peux me permettre , efforce toi de monter assis durant ta préparation .

tires tu des gros braquets ou des petits en montagne ?

- alors un conseil , si je peux me permettre, efforce toi de fzire tourner les jambes durant ta préparation .

....et au bout du compte ne te prends pas la tête et fais le pour t'amauser ...!!!!...allez bonne préparation.

a+😄

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Salut,

Pas d'entrainement particulier à avoir, si ce n'est effectivement quelques Kms dans les jambes. Prévoir par contre de quoi boire et de quoi manger. Ensuite trois options possibles :

Par Sault, le plus simple puisque l'on part de plus haut et que la distance est la plus longue donc % moins important. La route est très belle et rejoint celle de Bédoin au Chalet-Reynard.

Par Malaucène, niveau "intermédiaire" par la face Nord. Celle que j'aime le moins à cause de sa route très large, trop à mon goût. Le côté petite route dans la forêt par Bédoin et par Sault est super agréable. Par Malaucène, tu as parfois l'impression d'être sur une autoroute.

Enfin, par Bédoin, la face la plus hard, on part de plus bas et la distance est la plus courte, donc % le plus élevé.

Ma préférence va à Bédoin pour le côté "radical", un vrai col quoi! La route par Sault est magnifique, mais vraiment beaucoup moins dure, ça se monte en 39 tout du long ce qui n'est pas possible par Bédoin, en tout cas pour moi (l'été dernier j'étais équipé en triple 50-39-30x12-25).

L'idéal est de démarrer avant le pied du col histoire de se chauffer les pattes. Si tu choisis l'option Bédoin, effectivement ne pas démarrer trop fort car les 5-6 premiers Kms sont assez simples et cela se raidit ensuite sur 9-10 Kms jusqu'à un peu avant le Chalet-Reynard. Les Derniers Kms sont les meilleurs, tu as l'objectif en ligne de mire, la pente s'adoucit (possibilité de repasser le 39) sur certains replats, c'est là qu'il faut envoyer le bois.

Pour moi cette année ce sera Izoard (superbe col), Lautaret, Galibier et les routes du Queyras.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par Malaucène, niveau "intermédiaire" par la face Nord. Celle que j'aime le moins à cause de sa route très large, trop à mon goût.

Je te trouve sévère! Ayant fait les 2 grosses faces, je confirme la difficulté extrème de la face Bédoin. Elle est pour moi déprimante, car tu escalade un mur presque droit dans les bois, où on a l'impression d'étouffer (cf EDT 2009!!), le cadeau est la suite à partir du chalet: le pied (enfin, si tes jambes et la météo sont ok)

Par Malaucène, ce qui est superbe, c'est d'avoir de la vue tout le long, ce qui, en ce qui me concerne, aide à avaler la difficulté sévère également. Et puis, une fois sur la route forestière après Mont Serein, c'est tout simplement fabuleux, les poils tout droit sur les bras (pas les jambes, elles sont rasées....), et quel pied au sommet!

Quoi qu'il en soit, le Ventoux reste pour moi ce qui se fait de plus difficile en France, mais aussi de plus beau! encore que dans notre pays, on a un choix immense de magnifiques cols (j'ai adorré le Portde Pailheres dans les Pyrénées face de Mijanés

Pour les connaisseurs, mon "avatar", c'est l'arrivée au Ventoux par Malaucène!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour moi aussi le Ventoux est l'objectif de l'année (nous sommes 29 du club ) mais j'y vais plus tôt dans la saison, le 27 juin et ce sera par Sault. J'aurai 3000 bornes, quelques cols de Haute-Savoie dans la préparation et un 30x27 au cas ou. Pas de montre et surtout un moral que je prépare déjà depuis 3 mois alors si ça ne passe pas je jette le vélo et me mets au tricot

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Gilles PEYRARD a dit :

Par Malaucène, niveau "intermédiaire" par la face Nord. Celle que j'aime le moins à cause de sa route très large, trop à mon goût.

Je te trouve sévère! Ayant fait les 2 grosses faces, je confirme la difficulté extrème de la face Bédoin. Elle est pour moi déprimante, car tu escalade un mur presque droit dans les bois, où on a l'impression d'étouffer (cf EDT 2009!!), le cadeau est la suite à partir du chalet: le pied (enfin, si tes jambes et la météo sont ok)

Par Malaucène, ce qui est superbe, c'est d'avoir de la vue tout le long, ce qui, en ce qui me concerne, aide à avaler la difficulté sévère également. Et puis, une fois sur la route forestière après Mont Serein, c'est tout simplement fabuleux, les poils tout droit sur les bras (pas les jambes, elles sont rasées....), et quel pied au sommet!

Quoi qu'il en soit, le Ventoux reste pour moi ce qui se fait de plus difficile en France, mais aussi de plus beau! encore que dans notre pays, on a un choix immense de magnifiques cols (j'ai adorré le Portde Pailheres dans les Pyrénées face de Mijanés

Pour les connaisseurs, mon "avatar", c'est l'arrivée au Ventoux par Malaucène!

Oui, bon c'est vrai je suis peut-être un peu sévère par Malaucène cela reste hard aussi, mais quand même un peu moins que par Bédoin et surtout la route me plait moins, après cela reste un ressenti personnel.

Par Bédoin, ce que j'aime c'est justement ce côté petite route grimpant dans les bois sans vue sur l'avancement dans la difficulté (tu as tout de même les bornes qui te donnent un repère), lorsque tu est seul dans l'effort c'est quelque chose de fort. Et par Sault, il y a un petit côté bucolique qui ne me déplait pas et qui permet de découvir un col mythique à portée de tous.

Effectivement, je pense que c'est l'un des cols les plus difficiles, pour moi c'est à ce jour le plus difficile que je connaisse (bien que le Tourmalet ait l'air bien costaud lui aussi, mais je ne connais pas bien les Pyrénnées), mais le plus beau à mon sens c'est l'Izoard, la route y est tout simplement sublime avec une préférence pour la face côté Briançon-Cervières, un peu moins difficile que le côté Arvieux je pense, mais la montée dans la forêt est magique et ensuite la descente "lunaire" lorsque l'on bascule vers le Queyras, aaaahhhhh c'est trop bon, vivement cet été!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'Izoard, c'est effectivement sublime.

Par contre, pour le mythe, c'est par la case déserte qu'il faut le monter!!!

Et là, ça ne rigole pas !!!!

les longs raidards entre Arvieux et Brunissard, Arghhhhhh; tu attends les épingles, mais, re Arghhhhh!!!!

l'extase, c'est le passage de la case déserte; on est dans un autre monde (sauf quand mon portable a sonné sur l'EDT: un agent immobilier voulait que je lui ouvre ma maison en vente !!! je jui ai dis que j'aurai un peu de retard !!!!!!!!!!!!) la suite reste dure, mais s'avale facilement à mon sens .

Bon, on s'éloigne du Ventoux, j'arrête !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Jacques DUPONT a dit :

"départ à l'aube", "chaleur terrible"

Je suis monté une demi-douzaine de fois, en juillet ou en aout, avec début de la montée vers 9h. Pratiquement à l'ombre de Ste Colombe jusqu'au Chalet Reynard. A découvert ensuite, mais en altitude, la chaleur est moindre. Et si mistral il y a... J'en ai plutôt vu qui grelottaient  fort là-haut.

Idem,

Faut pas exagérer en partant sur les coups de 9h ça le fait et pourtant le mois d'août dernier fût sérieux niveau grosses chaleur.

Même remarque pour le vent qui en plus de donner du frais, peut surtout donner du fil à retordre une fois que l'on passe le Chalet et que l'on est plus à couvert.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Gilles PEYRARD a dit :

Par contre, pour le mythe, c'est par la case déserte qu'il faut le monter!!!

Et là, ça ne rigole pas !!!!

les longs raidards entre Arvieux et Brunissard, Arghhhhhh; tu attends les épingles, mais, re Arghhhhh!!!!

Gilles tout à fait d'accord avec toi, mais la route depuis Cervières est tellement belle!!! et la descente dans la Casse, t'es ailleurs... mais bon on s'éloigne du Ventoux dont le sommet est assez lunaire également.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Bonjour,

J'apporte ici mon expérience toute fraiche.J'ai effectivement grimpé le Ventoux pour la première fois mercredi 28 avril. J'ai choisi la route par Malaucene bien  qu'elle soit encore fermée à partir de la station du mont Serein (il ne restait que 3 petites plaques de neige,6 à 8 m au total !). Les conditions étaient excellentes soleil et vent faible en cette belle  matinée de printemps.N'ayant  que 500 kms dans les jambes, j'avais envisagé de faire  2 haltes en cas de grosses difficultés. En fait je ne me suis pas arrêté (Sauf pour franchir à pied les 2 dernières plaques de neige) heureusement que j'avais un compact qui m'a permis de tirer un 34*28 pendant une bonne partie de l'ascension. bilan des courses 2h01 pour arriver au sommet et quand même pas mal de souffrance mais vite oubliée une fois arrivé la haut !

Cordialement

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Jean-François ADAMSKI a dit :

pour revenir au Ventoux, quand je l'avais monté par Bédoin, j'avais toujours été harcelé par les mouches!!!

est-ce courant? (ou trainais-je une charogne sur mon porte-bagage?)

slt jean francois

 

j'ai connu cela lors de la montée du col de la bonnette,quelle galère !!!

l'année prochaine ,je prend de bombe insecticide .lol !!!

 

bonne route

 

a tous

 

Andre

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour!!

Je vous fais partager mon expérience concernant le ventoux, je me suis mis au vélo en juin 2009 avec un vélo de 30ans, un véritable tronc d'arbre à trainer, j'ai fait 300 bornes avec, début juillet j'ai acheté un entré de gamme giant, et fin juillet j'ai fait le ventoux, en gros avec 500km dans les jambes, je suis parti avec pour unique objectif d'y arriver sans poser le pied, résultat, 1h44, coté Bédoin.

Beaucoup de plaisir, du coup 3 semaines plus tard, je suis reparti le faire avec pour objectif de passer sous les 1h40, j'ai juste réussi, 1h39!! Tout ça pour dire qu'il faut y aller à son rythme, perso je n'ai pas réussi à manger, mais beaucoup bu!! à l'époque je n'avais pas de cardio mais j'ai du etre au taquet pendant un moment!! cette année je veux passer sous l'heure et demi, ce col est génial!!

Bon courage!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

André HUYGHE a dit :
Jean-François ADAMSKI a dit :

pour revenir au Ventoux, quand je l'avais monté par Bédoin, j'avais toujours été harcelé par les mouches!!!

est-ce courant? (ou trainais-je une charogne sur mon porte-bagage?)

slt jean francois

 

j'ai connu cela lors de la montée du col de la bonnette,quelle galère !!!

l'année prochaine ,je prend de bombe insecticide .lol !!!

 

bonne route

 

a tous

 

Andre

Salut, si les mouches te harcelaient, c'est que tu étais à moins de 12 km/h😉. A+

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour , j' adore le Ventoux , pour moi un des cols les plus mythique et des plus dur , l' an dernier j'étais dans les Pyrénnées et j' ai fait le tourmalet depuis st marie de campa , 1h24 , mème s' il est dur , il l'est moins que le ventoux à mon sens !!

je l' ai monté en cyclo et en course aussi , par tous les versant , le plus dur pour moi c' est par bedoin !

ma dernière monté il y a 2ans deja par Sault à était cata , aprés 80km autour du ventoux , je n' avait plus de jus au pied aprés Sault , la monté a était une vrai galère , c' est pourquoi cette année je le refait par Sault , mème si c' est la monté la plus facile , il faut ètre en forme au pied !!!

Mon meilleur temps par malaucène 1h 19 , et 1h25 par bedoin , mais il y a quelque temps deja , j' aimerai bien le faire par bedoin cette année aussi , vivement ce jour avec mon ami le lion des flandres, Didier 😉 !!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui, ce que dit joachim est vrai, la descente réserve aussi ses surprises, je l'ai descendu en compagnie de mon cousin, on s'est tiré une bourre assez saignante, coté malaucène, plusieurs fois à  90, pas prudent du tout mais quel pied!! coté Bédoin, c'est plus sinueux vers le bas mais il me semble avoir mis moins de temps que pour l'ascension(...), 1h39 pour monter, 22min pour descendre. En tout cas, Olivier, j'aimerais arriver à faire 1h25, je pense que cette année ce sera encore un peu juste, j'ai pas encore la caisse, en tout ca, ça motive de voir ce genre de chrono!! 

mon message n'est pas trés utile par rapport au sujet de départ, mais l'essentiel a déja été dit, un peu de roulage, un braquet à sa convenance, ne surtout pas partir comme un boulet au début, bien boire, et etre patient...Un détail, je ne sais pas si l'hivers rigoureux aura effacé les peintures tout le long, mais j'ai souri plusieurs fois en voyant certains messages, pourrais je dire dessins même...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Didier SALEMBIER a dit :
Olivier BLANC a dit :

Bonjour , j' adore le Ventoux , pour moi un des cols les plus mythique et des plus dur , l' an dernier j'étais dans les Pyrénnées et j' ai fait le tourmalet depuis st marie de campa , 1h24 , mème s' il est dur , il l'est moins que le ventoux à mon sens !!

je l' ai monté en cyclo et en course aussi , par tous les versant , le plus dur pour moi c' est par bedoin !

ma dernière monté il y a 2ans deja par Sault à était cata , aprés 80km autour du ventoux , je n' avait plus de jus au pied aprés Sault , la monté a était une vrai galère , c' est pourquoi cette année je le refait par Sault , mème si c' est la monté la plus facile , il faut ètre en forme au pied !!!

Mon meilleur temps par malaucène 1h 19 , et 1h25 par bedoin , mais il y a quelque temps deja , j' aimerai bien le faire par bedoin cette année aussi , vivement ce jour avec mon ami le lion des flandres, Didier  !!!!

Début juillet 2008, qui était loin derrière le vieux lion des flandres dans la montée par SAULT,QUI ???? Le petit coquelet Ardéchois  Totalement à la ramasse ce jour là,largué comme un débutant  NANANERE !!! Comme quoi la roue tourne mon petit coquelet Ardéchois têtu et moqueur  Cette année je suis à la peine dès que ça monte,mais la saison ne fait que commencer,je n'ai pas dit mon dernier mot.

J' espère bien !!!!::

et oui les jours se suivent mais se ressemble pas , ce jour là , le coquelet était cuit !!::

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...