FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Ariégeoise, éboulement entre Aulus et col d'Agne

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 03/06/2017 21:06

Bonjour, la le problème est sérieux. d'abord heureusement pas de blessés, mais je pense qu'il falloir du temps pour restaurer la route

http://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/ariege/foix/orages-plusieurs-kilometres-route-ensevelis-coulee-boue-ariege-1266163.html

Salut Francis,

On y passe pour l' Ariégeoise le 24 juin ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/06/2017 22:23

L'article precise le nouvel itineraire pour la cyclo. Quant au tour d'ici le 14 juillet; pas de problèmes... Il suffit de pousser une epaisseur de cailloux... ce n'est pas des rochers comme à l'eboulement de Gripp ou il avait fallu forer les rochers pour les "petarder" et ensuite charger et evacuer....!!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/06/2017 22:24

Salut Francis,

On y passe pour l' Ariégeoise le 24 juin ?

C'est ce que dit le reportage FR3

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/06/2017 22:44

L'article precise le nouvel itineraire pour la cyclo. Quant au tour d'ici le 14 juillet; pas de problèmes... Il suffit de pousser une epaisseur de cailloux... ce n'est pas des rochers comme à l'eboulement de Gripp ou il avait fallu forer les rochers pour les "petarder" et ensuite charger et evacuer....!!!

Pas sur pour le tour de France vu les dégâts.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/06/2017 22:53

Il y a une autre route pour le col d'Agnes? sinon, c'est mort vu les dégatssmiley cry

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/06/2017 23:05

Effectivement gros dégâts sur cette route avec des éboulis sur 5 à 7 km, j'ai participé à l'étape du tour aujourd'hui au départ de St Girons du coup on a évident bifurqué la montée, les dégâts sont quand même très importants, en plus du nettoyage des travaux de reprises de voirie seront à réaliser vu l'état de la route avant, je pense que pour l'Ariégeoise ça va être compliqué sûrement une bifurcation par le col du Saraillé et le Port de Lers, à voir dans les prochain jours !!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/06/2017 00:02

Pas sur pour le tour de France vu les dégâts.

Je ne vois que les photos.... et on voit des depots importants de galets, certes un peu gros, mais facilement evacuables avec les engins actuels. Soit en les poussant sur le coté aval, soit en en evacuant une partie.... Faut pas regarder la chaussée actuelle, on deblaie et on refait.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/06/2017 00:09

bonsoir Damien, tu veux dire àSeix direction Saraillé,Massat et Port de l'Hers à voir en effet

Non Françis, il faut monter Latrape depuis Seix et en redescendant sur Aulus au lieu de monter le col d'Agnes tu reviens vers Ercé et là tu monter le Saraillé puis descente sur Massat et le Port de lers

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/06/2017 00:13

Je ne vois que les photos.... et on voit des depots importants de galets, certes un peu gros, mais facilement evacuables avec les engins actuels. Soit en les poussant sur le coté aval, soit en en evacuant une partie.... Faut pas regarder la chaussée actuelle, on deblaie et on refait.

Oui mais gros travail quand même entre l'évacuation, il faut prévoir de refaire les talus de chaque côté + enrochement pour tenir tout ça et reprendre toute la couche de roulement c'est pas une opération à 10 000 euros, donc je pense que ça va prendre un peu de temps quand même surtout que c'est sûrement pas le conseil général qui fera les travaux 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/06/2017 09:39

Oui mais gros travail quand même entre l'évacuation, il faut prévoir de refaire les talus de chaque côté + enrochement pour tenir tout ça et reprendre toute la couche de roulement c'est pas une opération à 10 000 euros, donc je pense que ça va prendre un peu de temps quand même surtout que c'est sûrement pas le conseil général qui fera les travaux 

c'est sûrement pas le conseil général qui fera les travaux 

Bien sur, ce sera des entreprises, mais il (le conseil general) paiera les travaux!!!

Il faut agir dans l'urgence...!!! Prendre ex. chez les voisins... Heu, pas les 31, mais les 65 ou le president s'est tres bien demerdé, bien aidé par toutes les entreprises du BTP. ,Je pense qu'ils ont travaillé en regie =à l'H? mais tout le monde a joué le jeu!!!

Quant au prix, on peut facilement ajouter deux zero!!!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/06/2017 16:55

http://www.ladepeche.fr/article/2017/06/03/2587221-coulee-boue-col-agnes-drones-place-evaluer-risques.html

Voici des nouvelles.... Ils semblent au top en Ariège, ils ont apparemment , deja un marché  avec deux entreprises pour l'entretien....!!! Sauf que ce n'est pas du pur entretien!! Si le bordereau des prix est plus que complet... il n'y a plus qu'a compter les quantités...!!! et roule ma poule..!!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/06/2017 17:04

Comme souvent en montagne, lors de gros abats d'eau, il y a un ravinement important, et c'est pas les aqueducs en buses qui peuvent avaler!!! Tout se bouche, et l'eau passe sur la chaussée et celle-ci est ... emportée!!!

Néanmoins, ce n'est pas seulement des sédiments qui ont ete entrainés, mais de gros cailloux ronds comme ceux qui se trouvent au fond d'une riviere...!! curieux

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/06/2017 22:19

Je travaille avec ces entreprises en ce moment vis-à-vis de mon travail, j'essayerai d'avoir des infos dans la semaine pour voir s'ils ont une estimation de la durée des travaux

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2017 19:08

Salut Damien,

Et pourquoi pas tout simplement depuis Latrappe, pour les deux parcours, une redescente vers oust et la vallée de Massat ?

Ca rajoute des kms mais pas de D+.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2017 19:50

Salut Damien,

Et pourquoi pas tout simplement depuis Latrappe, pour les deux parcours, une redescente vers oust et la vallée de Massat ?

Ca rajoute des kms mais pas de D+.

Du coup, pas le col d'Agnes, dommage smiley cry

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2017 23:04

Salut Damien,

Et pourquoi pas tout simplement depuis Latrappe, pour les deux parcours, une redescente vers oust et la vallée de Massat ?

Ca rajoute des kms mais pas de D+.

Oui effectivement François mais ça fait beaucoup de vallée quand même, entre Aulus et remonter sur Massat, y'a quasi 30 km surtout que ça oblige à recroiser le parcours dans l'autre sens (Massat vers Seix) donc à mon avis concernant la gestion de course trop compliqué, je pense qu'il feront couper par le Saraillé si c'est possible....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/06/2017 13:07

Patrice Vidal, président de L'Ariégeoise, émettra un communiqué officiel à ce sujet dans le courant de l'après-midi sur le site officiel de la cyclosportive.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/06/2017 21:03

On appelle ça "parler pour ne rien dire"...

On dirait du Bayrou, "il est urgent d'attendre".

smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/06/2017 08:06

Ils ont l'air optimiste pour L'Ariègeoise. Voir la fin de l'article de la Dépeche


Les travaux de déblaiement de la RD 8F recouverte par des coulées de boue ont commencé. Les premières constatations montrent que les ruisseaux qui traversent la route sont montés à près de deux mètres à certains endroits, alors qu'habituellement ils n'excèdent pas 50 cm.

Malgré l a pluie qui continue de tomber, les équipes de RTM (restauration des terrains en montagne) étaient sur place, hier matin, afin de déterminer l'origine des coulées de boue et de roche qui ont eu lieu sur la RD 8F vendredi. «Nous avons parcouru les ravins pour voir leurs états et effectuer des relevés qui pourraient donner des explications sur l'origine du phénomène» explique Jacques Blanc, responsable territorial à RTM. Il raconte avoir «trouvé des traces de précipitations exceptionnelles. Par exemple, à certains endroits, nous avons relevé des traces qui montrent que les ruisseaux sont montés jusqu'à 2 mètres alors qu'habituellement ils ne dépassent pas 50 cm». Cela prouve bien «que l'orage a été d'une violence inouïe». «Le débit des ruisseaux ayant brusquement augmenté, les aqueducs et les lits de ceux-ci ont été rapidement saturés».

Plusieurs pelles bientôt à l'ouvrage

L'entreprise Mallet était également à pied d'œuvre pour débuter les travaux de remise en état de la route. Une pelle s'est attelée à déboucher le premier ponceau afin que le ruisseau, qui passait normalement dessous, puisse reprendre son cours. «Il faut que les ruisseaux se remettent dans leur lit d'origine et repassent sous les ouvrages» explique Jéremie Mewton, chef du district routier du Couserans, au conseil départemental. «Un chargeur va également être mis amené sur le site pour monter les matériaux descendus sur la route au niveau des éboulements en amont» précise-t-il. De même, «une pelle araignée, dotée de quatre pieds amovibles, sera mise à disposition et sera très utile pour déblayer certains endroits difficiles d'accès». Là où la chaussée a subi le plus de dégâts, «l'idée est de trouver une solution de confortement pérenne de la route» explique Jérémie Mewton. «À cet endroit la roche est à nue» précise-t-il. «La solution la plus adaptée serait sans doute de mettre en place une paroi clouée afin de renforcer l'ouvrage». La société Géotec, qui assistait M. Mewton hier matin est d'accord avec cette solution mais devra confirmer que cette hypothèse en envisageable en procédant à divers tests et études.

En fin de semaine, une troisième pelle devrait également arriver sur le site et permettre d'accélérer le déblaiement des matériaux qui jonchent la route. Pour l'heure, l'optimisme est de rigueur. «Même pour l'Ariégeoise, si nous n'avons pas le temps de mettre en place la paroi clouée, nous devrions pouvoir rendre la chaussée accessible. Là où celle-ci a été détruite, il n'y a que 350 mètres à reconstruire. Ce n'est pas grand-chose» rassure-t-il «Il faudra aussi mettre des ouvrages de protection provisoires pour que les coureurs puissent passer en toute sécurité».

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2017 01:27

On appelle ça "parler pour ne rien dire"...

On dirait du Bayrou, "il est urgent d'attendre".

smiley wink

On appelle ça "parler pour ne rien dire"...

C'etait pour "apaiser" les "troupes" de cyclistes qui vont participer à l'Ariegeoise.... Il y a toujours des gens inquiets, c'est bien connu! en faisant de la sorte, il montre qu'il "s'occupe" du problème....!!!! à defaut  de pouvoir le solutionner...!!!

RTM également, m'ont l'air pas mal dans leur genre:

«Nous avons parcouru les ravins pour voir leurs états et effectuer des relevés qui pourraient donner des explications sur l'origine du phénomène» explique Jacques Blanc, responsable territorial à RTM. Il raconte avoir «trouvé des traces de précipitations exceptionnelles. Par exemple, à certains endroits, nous avons relevé des traces qui montrent que les ruisseaux sont montés jusqu'à 2 mètres alors qu'habituellement ils ne dépassent pas 50 cm"

ça aussi, c'est parler pour ne rien dire!!! C'est quoi :"effectuer des relevés qui pourraient donner des explications sur l'origine du phénomène" Enfin...!!!

L'origine du phenomene est un violent et important abats d'eau....!! d'ailleurs, il dit que ces petits ruisseaux sont passés de 50cm à plus de 2m. Effectivement en montagne, avec la pente, de grosses quantités d'eau emportent tout.... et les ponceaux sont obstrués, si ce n'est emportés...!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2017 13:37

On appelle ça "parler pour ne rien dire"...

On dirait du Bayrou, "il est urgent d'attendre".

smiley wink

je suis un participant à l'Ariégeoise ,entre autres,je me suis aussi trouvé durant de nombreuses années du côté des organisateurs,et je trouve déplacé ce genre de réponse "parler pour ne rien dire" on peut aussi le retourner en disant "écrire pour ne rien dire"!Mr Vidal ne fait que présenter la manière dont le problème est traité ,l'optimisme est de rigueur ,et si le jour "J" l'Ariégeoise emprunte un autre trajet ,je ne vois pas où il y aura à redire!tout semble être fait pour régler le problème et je pense qu'il faudrait réfléchir un peu avant de formuler des avis ou des  réponses aussi ridicules,les organisateurs font tout leur possible et je n'ose pas imaginer une seconde comment cela se passerait si certains organisaient!!!!

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

abus JUIN

KTM

Meribel juin 2019
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 mai 2019
mercredi 12 juin 2019
dimanche 23 juin 2019
vendredi 28 juin 2019
dimanche 30 juin 2019
samedi 06 juillet 2019
dimanche 07 juillet 2019
jeudi 11 juillet 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES