FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Association Course à pied et Vélo

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 14/11/2017 12:18

Hello,

quel est votre avis sur l'association CAP et cyclisme, j'aime bcp le vélo mais pas uniquement et courir est également quelque chose que j'apprécie. De plus avec l'hiver qui arrive, bien que je souhaite sortir la byciclette il est tout de meme plus facile de mettre ses baskets.

Que pensez-vous de la contribution de chacun des 2 sports à l'autre, quelle ordre de grandeur optimale... 

 

A+

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 12:38

Me suis posé la même question que toi l'année passée.

11 mois après, et tout juste 1000 km en courant plus tard, je compte continuer les deux sports en parallèle.

Ce qui est intéressant à la mauvaise saison, c'est que la càp peut se pratiquer avec par une météo difficile pour le vélo, et on rencontre d'autres gens aussi, la nature aussi offre des buts de course à pieds intéressants (je n'avais pas de VTT).

A certains moments de l'année, en entrainement intensifs càp, j'ai dû lever le pied avec le vélo, fatigue excessive.

Pratiquer les deux est sympa en tous cas.

Pour la contribution des 2 sports, je ne sais pas trop pour le gain sur le vélo.

Par contre démarrer le running en étant cycliste s'est bien passé coté cardio et respiratoire, les jambes ont mis un temps pour s'adapter ;-) (quelques douleurs et blessures légères).

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 13:00

Hello,

quel est votre avis sur l'association CAP et cyclisme, j'aime bcp le vélo mais pas uniquement et courir est également quelque chose que j'apprécie. De plus avec l'hiver qui arrive, bien que je souhaite sortir la byciclette il est tout de meme plus facile de mettre ses baskets.

Que pensez-vous de la contribution de chacun des 2 sports à l'autre, quelle ordre de grandeur optimale... 

 

A+

Très bien, mais si tu es habitué à faire uniquement beaucoup de vélo tu vas rencontrer des problèmes d'adaptation, ce qui demande dans un premier temps d'alléger considérablement la pratique vélo, et surtout penser à adaptation avant de penser à course à pied et entrainement par de petites séries de trottinement plusieurs fois dans la semaine. Quand tout est parfaitement ok sur le rapport musculaire et tendineux, tu peux commencer... Progressivement. Petites sorties de 15-20 minutes pour se tester trois fois dans la semaine, si ok après ces mini séances, tu passes à 30 minutes. Faire au moins trois fois la même durée de façon assez rapprochée, genre trois jours de suite, avant d'augmenter le temps de jogging, avec 1-2 jours de repos entre chaque augmentation. Enfin tout est une question de logique et bon sens. Par ce procédé en 4-5 mois tu es prêt pour le marathon sans la moindre difficulté pour le boucler. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 13:08
Okok ça va dans le sens de ce que je pensais, j’ai tjr un peu couru avant de me mettre au velo il y a 2,5 ans. 4000k Velo cette année et 1h-3h de Cap par semaine avec des volumes variant selon les objectifs, en effet on essai d’appliquer le bon sens.. J’ai tendance à me dire que les séances de fractionnées et VMA en CAP contribue un minimum à améliorer les perfs sur le vélo, qu’en pensez-vous?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 13:15

Okok ça va dans le sens de ce que je pensais, j’ai tjr un peu couru avant de me mettre au velo il y a 2,5 ans. 4000k Velo cette année et 1h-3h de Cap par semaine avec des volumes variant selon les objectifs, en effet on essai d’appliquer le bon sens.. J’ai tendance à me dire que les séances de fractionnées et VMA en CAP contribue un minimum à améliorer les perfs sur le vélo, qu’en pensez-vous?

Si tu es habitué à courir à pied alors pas de problème. En mariant les deux tu as avantages et inconvénients, les avantages ça prend moins de temps et moins compliqué à mettre en place que le vélo, renforcement du corps, mais je pense quand même que la principale utilité est logistique et éventuellement mentale pour éviter la saturation au vélo, pour le souffle, avec les heures de selle on n'en manque pas, sauf si on manque de temps pour rouler. Mais il est évident que si tu fais 4000 kilomètres à vélo dans l'année + course à pied, tu seras athlétiquement meilleur que si tu ne fais que 4000 bornes ! Ça c'est une certitude. Et notamment pour le souffle, car 4000 bornes de vélo en 1 an pour un cycliste, ce n'est pas beaucoup.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 13:46

A part dans les semaines précédant un gros objectif à vélo, la cap c'est du tout bon, le seul bémol pour ma part c'est que c'est traumatisant, j'ai facilement mal dans les tibias ou à un genou si j'abuse.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 14:14

Hello,

quel est votre avis sur l'association CAP et cyclisme, j'aime bcp le vélo mais pas uniquement et courir est également quelque chose que j'apprécie. De plus avec l'hiver qui arrive, bien que je souhaite sortir la byciclette il est tout de meme plus facile de mettre ses baskets.

Que pensez-vous de la contribution de chacun des 2 sports à l'autre, quelle ordre de grandeur optimale... 

 

A+

Je fais essentiellement de la cap, mais j'ai été formaté cycliste dans mes jeunes années. J'ai donc tendance a faire trop vite et trop long sur le vélo tout en continuant des objectifs cap. Le mariage (pour moi) n'est pas evident, douleurs dorsales, mollets douloureux mais la sensation "apres sortie" d'un périple vélo reste tellement bon que c'est difficile de s'en passer.

Si on doit rester sur un ordre de grandeur, j'aurai du mal à trancher, mais si on fait bécane cool, en récup, pas de contre indication, l'inverse pas possible. On peut allier les deux light mais ça va dépendre des objectifs.         

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 14:19

Je me suis mis à la cap cette année en même temps que le vélo en étant en passcyclisme D1.

je cours 2 fois par semaine en plus du vélo (3 sorties) en pleine saison cycliste.

ça m'est arrivé de faire de la cap le matin et le velo le soir.

quand la saison cycliste est fini je cours 3 fois par semaine et le vélo 1 fois par semaine à la reprise.

en ce moment je cours seulement.

j'ai fait mon premier semi en 1h30 il y a 3 semaines donc un cycliste peut être assez performant car il a déjà le coeur sportif

par contre cela t'amène à 5 jours de sport ça peut-etre fatiguant.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 14:21

niveau kilomètrage j'en suis à 7300 à velo et cap 788 kms en commençant en mai la cap

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 16:38

Ces 5 dernières années, j'ai diminué mon kilométrage vélo (d'environ 2500 km sur 7000 km) pour faire de la course à pieds.

Sur mes sorties ("entrainements", compétitions et/ou cyclo), je n'ai pas "plus galéré" en vélo.
La course à pieds compensant à mon avis.

Par contre, cette année j'arrête la course à pieds à cause de douleurs persistantes (hernie, cruralgie, sciatique).
Je n'irai pas jusqu'à affirmer que c'est à cause de la CàP... mais dans le doute !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 18:05

 

@ Florian, intéressant ton expérience, c'est un petit peu l'idée que je me fais aussi de compenser un minimum bien qu'il soit en effet nécessaire de faire un minimum de kms en vélo si on veut pouvoir faire des longues sorties et quelques grosses cyclo sans galérer..

@ Philippe, oui en effet c'est bien le problème de la CAP il faut savoir gérer ses effort et sa progression et même quand meme ç'est très violent pour le corps..
c'est pour cela que j'essai d'appliquer 2 CAP et 2 sorties vélo par semaine, selon météo avec du spinning le cas échéant.. Cela limite par contre les Kms sur le vélo.. pas simple.. surtout quand on apprécie les longues distances à vélo

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 18:14

C'est. Pas mal de faire 2 sports ça change faire que du vélo ou que de la cap c'est lassant

Le compromis 2 cap 2 vélo c'est pas mal

1sortie longue dans les 2 cas 

1 sortie spécifique dans les 2 cas

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 18:31

C'est. Pas mal de faire 2 sports ça change faire que du vélo ou que de la cap c'est lassant

Le compromis 2 cap 2 vélo c'est pas mal

1sortie longue dans les 2 cas 

1 sortie spécifique dans les 2 cas

Yep c'est ce qui convient pas mal je crois à la fois sur le plan sportif et perso c'est encore jouable avec une famille même si ça demande une bonne orga..  par contre ça me paraît un peu juste pour faire des gros event du type Haute Route, Marmotte... enfin à voir comment se passe les mois à venir..

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 19:59

Effectivement la CaP est un excellent complément en période hivernale, tout comme la natation ou encore le ski de fond pour ceux qui ont la chance d'être près d'un massif. C'est la question de vélo 101, mais qui n'autorise qu'une option, alors je me suis abstenu.

Mais bien entendu il y a des précautions, et une adaptation régulière, car la CAP est traumatisante pour le cycliste. Pour le vrai cycliste qui doit dès le mois de mars rester fidèle au vélo, l'adaptation est un peu laborieuse. On commence par poster une lettre, puis acheter une baguette de pain. Puis on passe à 10', 12', 15', et quand on sent que le cap est passé, c'est la 1/2 h puis 40/45', mais jamais plus. Dans les belles années je suis allé jusqu'à 50 h de ski de fond + 16 h de CAP + 8 km de natation et avec 1000 km de vélo dans les 20 semaines de transition. Dernière CAP pour aller poster à l'hôtel des impôts ma déclaration de revenus. Ah les souvenirs !

De toutes façons un sportif se doit de garder une activité hivernale, et c'est là qu'il s'agirait de corriger ses carences.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 20:07

Je viens de courir 12 km en 1h00 tout juste et 930 kCal de brûlées selon mon Garmin; la càp, y a rien de tel en hiver pour faire fondre la couennesmiley smile

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 20:12

Attention avec la CAP et la modification des fibres musculaires.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 22:55

Attention avec la CAP et la modification des fibres musculaires.

Quand je vois Mathieu Van der Poel je me dis que de toute façon j'ai pas les bonnes fibres smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 23:07

Vous faites bien de mettre en garde parce que bien que le sachant, je me suis (encore) fait avoir cette année en reprenant le footing dimanche dernier. 

Je n'avais plus couru depuis mars dernier et dimanche avec la pluie et le gros vent, j'ai préféré laisser le vélo pour aller courir.

Je n'aurais pas du faire plus d'une demi-heure, mais je me sentais incroyablement bien.

A tel point que j'ai même fait ma meilleure moyenne depuis bien longtemps (14,5km en une heure avec pourtant 260m de dénivelé).

Pas de douleurs en arrivant (merci les manchons de compression), je me suis même fait un décrassage sur HT pendant une demi heure en vélocité sans forcer en arrivant chez moi,  des étirements et un auto massage après la douche.

Pourtant lundi matin au réveil deux bout de bois à la place des mollets, des cuisses bien ravagées et des tendons d'achille très douloureux. Ce soir, j'ai toujours bien mal rien qu'en marchant. J'ai essayé d'atténuer cela en faisant une heure de vélo tranquille hier soir après le boulot et encore une heure ce soir sur HT en tournant les jambes sans forcer. Ca soulage sur le moment, mais dés que je descends du vélo et que je marche, les douleurs réapparaissent de suite.

Bref, même si c'est frustrant de devoir se limiter en temps, je ne ferai pas plus de 30 minutes la prochaine fois et sur terrain meuble, ça aide (pelouse, terre plutôt que bitume)

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 23:42

Vous faites bien de mettre en garde parce que bien que le sachant, je me suis (encore) fait avoir cette année en reprenant le footing dimanche dernier. 

Je n'avais plus couru depuis mars dernier et dimanche avec la pluie et le gros vent, j'ai préféré laisser le vélo pour aller courir.

Je n'aurais pas du faire plus d'une demi-heure, mais je me sentais incroyablement bien.

A tel point que j'ai même fait ma meilleure moyenne depuis bien longtemps (14,5km en une heure avec pourtant 260m de dénivelé).

Pas de douleurs en arrivant (merci les manchons de compression), je me suis même fait un décrassage sur HT pendant une demi heure en vélocité sans forcer en arrivant chez moi,  des étirements et un auto massage après la douche.

Pourtant lundi matin au réveil deux bout de bois à la place des mollets, des cuisses bien ravagées et des tendons d'achille très douloureux. Ce soir, j'ai toujours bien mal rien qu'en marchant. J'ai essayé d'atténuer cela en faisant une heure de vélo tranquille hier soir après le boulot et encore une heure ce soir sur HT en tournant les jambes sans forcer. Ca soulage sur le moment, mais dés que je descends du vélo et que je marche, les douleurs réapparaissent de suite.

Bref, même si c'est frustrant de devoir se limiter en temps, je ne ferai pas plus de 30 minutes la prochaine fois et sur terrain meuble, ça aide (pelouse, terre plutôt que bitume)

 

Je ne connais pas ton niveau. Mais 14,5 km/h pour un footing, c'est énorme !!!

Ca fait un marathon en moins de 3h.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/11/2017 23:50

Je ne connais pas ton niveau. Mais 14,5 km/h pour un footing, c'est énorme !!!

Ca fait un marathon en moins de 3h.

C'est surement sa vitesse moyenne en col (qui est comparable avec la vitesse en CàP sur le plat)

il a la cardio pour le faire mais ses muscles et articulations ne sont pas habituées et on donc subi un traumatisme important. 

Clairement c'est trop rapide pour un jogger occasionnel même si il a une Vo2max élevée.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 15/11/2017 00:40

Je ne connais pas ton niveau. Mais 14,5 km/h pour un footing, c'est énorme !!!

Ca fait un marathon en moins de 3h.

Jamais couru plus de 25km. Au delà, une vieille blessure au genou (faite au ski) et les tendons d'achilles me font trop mal. 

Je n'arrive pas à courir lentement, ça m'enmerde sévère. Contrairement au vélo où j'aime bien faire des sorties tranquille en moulinant et en regardant le paysage.

Plus de 25 ans de foot/basket/tennis avant de ne faire que du vélo maintenant. Le footing, c'était le complément obligatoire deux fois par semaine, cela ne fait que trois ans que j'ai arrêté tous ces sports+footing, j'ai des restes.

Je me fais deux ou trois cross de 10km en hiver, je tourne aux alentours de 40 à 42 minutes selon le parcours.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 15/11/2017 08:27

Pour ma part, un footing c'était entre 10 et 11,5 km/h.

Personnellement, j'ai trouvé que la course à pied permettait de compenser les kilomètres en moins.
Le plus dur, c'était les premières courses où je manquais de rythme (par contre, je ne planifie pas mon entrainement. Je roule pour mon plaisir aux sensations).

 

J'ai trouvé la course à pied très agréable (au point que je suis passé d'une vingtaine de course vélo par an à 5 ou 6). Autant au niveau des sensations que de l'ambiance.
Pendant des années, je ne pratiquai la course à pied que l'hiver. Jusqu'à un déclic (un marathon où j'ai vraiment souffert) qui m'a incité à continuer toute l'année.

 

Au-delà de 20 km à pieds, c'est plus dur de récupérer... et on devient vite "addict".

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 15/11/2017 08:32

Depuis 2011,j'ai découvert la marche athlétique,et je l'ai associé avec beaucoup de bonheur à la pratique du vélo.

Car je pense que cette discipline est beaucoup moins traumatisante que la CAP.Mes séances d'entraînement étaient pratiquement les mêmes sur 2 semaines:nombre,intensité...( + 700 h00/an ; + 10.000 km/vélo; + 3000 km/an ).

Cette année,j'ai fait l'expérience d'y associer la CAP ( que je n'avais plus pratiquer depuis 8 ans à cause de la rupture de mes vertèbres cervicales ),en la pratiquant pour 1/3 comme les 2 autres.Et je me suis mis à faire mon propre triathlon en indoor et sur un vélodrome à travers ces 3 disciplines sur un 24h00 à raison de 8h00 pour chaque disciplines.Résultat:je peux dire que l'enchaînement vélo après 8h00 de CAP est très difficile;mais je n'ai pas le regret d'avoir essayé.

Mais j'encourage fortement tous les passionnés de vélo à pratiquer d'autres disciplines:natation,ski de fond,trail,kayak,roller,vtt...afin de vaincre la monotonie d'un seul sport...et avec l'avantage de pouvoir adapter sa séance en fonction de ses possibilités,des ses blessures et de la météo.

Je pense que c'est plus enrichissant de faire un "peu de tout",car on ne soupçonne pas les qualités de chacun de s'adapter à ces nouvelles disciplines.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 15/11/2017 08:36

Le footing doit être fait en aisance respiratoire en endurance  soit 12 12.5

14 km en 1heure pour moi c'est quand je fais du spécifique genre 3000m à 15 3*

J'ai fait un semi en 1h30 en courant toute l'année et bien sur moins de vélo 9 courses en courant 3fois par semaine 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 15/11/2017 09:41

Après avoir débuté les premiers 6 mois 2017 "n'importe comment" de 1 (à 2) fois par semaine càd souvent un peu trop vite et sans méthode (c'est vrai quoi, je suis cycliste, autre chose à faire que d'aller tourner et me faire mal sur les trottoirs du coin)  jusqu'au 20 km de BXL surchauffés fin Mai (1h39 par 29°C), j'ai voulu progresser et ne pas perdre les acquis.

Sans but précis j'avoue, à part l'envie d'aller plus loin, mais comment ? Je rencontre par hasard un vieil ami marathonien dans les couloirs de D4 au rayon vélo (comme quoi c'est utile ce magasin ;-) ), il me parle de sa méthode d'entrainement, de son coach et ami (Fernand Brasseur, coach de pro et ex champions), qui dorénavant tient les rennes d'une app de coaching de qualité professionnelle sur smartphone. Dubitatif quand même, je me lance dans l'aventure après mon retour du Ventoux.

J'ai donc suivi ce e-coaching (smartphone+oreillettes+ceinture cardio) pour la suite (jusqu'au marathon au 1/11. J'avais pourtant dit "jamais ça"). 

En observant ce que le programme me prévoyait dans l'entrainement, dans les grandes lignes, j'enfonce des portes ouvertes pour les connaisseurs :

- préférence pour l'entrainement qualitatif plutôt que quantitatif. variation de rythme, sortir de sa zone de confort, etc.

- considérer l'échauffement comme partie intégrante de l'entrainement, ça peut paraître casse-pieds au début, trop lent. Souvent j'en avais pour plus de 15 min avant que la séance décolle vraiment.

- courir au cardio (selon les limites personnelles établies grâce à des tests VMA), dans ce cas de figure avec l'app, pas trop difficile puisque les consignes me revenaient dans les oreillettes ("accélère", "ralentis" de x pulsations).

- prendre le temps de trottiner et marcher pour le retour au calme (7 à 9 min, ça parait long parfois).

Tous ces enchaînements sont annoncés dans les oreilles, pas besoin de se casser la tête en mémorisation. Vraiment facile.

résultats: avec ce programme j'ai tenu le coup, sans blessures, en confiance et avec motivation. Les 4 dernières semaines, de 45 à 55 km par semaine, jamais je n'aurais imaginé tenir le coup. Le vélo m'a bien fait la gueule les derniers temps, c'était un peu prévisible. Quelle aventure !

Pour les curieux, c'est belge (de Enghien je crois), www.formyfit.com   

Très content de revenir au vélo dans les jours qui ont suivi la pénitence des 42 km à Bruxelles (3h39) (très dur, mais sans marcher).
Pour en revenir à la question de départ, les bénéfices que je retire de la càp ce serait : plaisir différent, faire autre chose avec d'autres copains.ines ;-), continuer à s'entraîner même sans vélo. 

Inconvénient (majeur): le corps trinque quand même, c'est un sport de brutes p/r au vélo ;-)

 

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

Maillon sept18

EvoluCycle

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 22 septembre 2018
dimanche 23 septembre 2018
samedi 29 septembre 2018
dimanche 30 septembre 2018
dimanche 07 octobre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sena sept18

La Dromoise