FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Col du Grand Colombier.

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 10/03/2017 18:36

Voilà je lance le sujet, si je veux faire ce col par tous ces versants sur une centaine de kilomètres, plusieurs questions, 

1) Quel est le lieu d'hébergement idéal (ville ou village) 2) Quel itinéraire idéal, par ou commencer etc 3) J'ai vu le Col de La Biche qui à l'air pas mal j'aimerais l'inscrire au programme sans dénaturer les classiques du Colombier 4) Quel autres cols qui ont de la gueule dans le coin ? 

J'ai regardé un peu la carte ce n'est pas forcément évident pour s'y retrouver, et le choix de route complexe avec notamment un axe de circulation qui le contourne, et vu comme ça en passant, comment faire idéalement tous les versants de ce Colombier en évitant si possible ce grand axe routier ?

Si vous voulez/pouvez débattre sur le sujet bienvenus smiley smile

Ah dernière question, si vous avez le choix entre enquiller le Grand Colombier par tous les côtés et environs, et le Massif du Vercors, vous choisissez quoi ? 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/03/2017 18:41

Voilà je lance le sujet, si je veux faire ce col par tous ces versants sur une centaine de kilomètres, plusieurs questions, 

1) Quel est le lieu d'hébergement idéal (ville ou village) 2) Quel itinéraire idéal, par ou commencer etc 3) J'ai vu le Col de La Biche qui à l'air pas mal j'aimerais l'inscrire au programme sans dénaturer les classiques du Colombier 4) Quel autres cols qui ont de la gueule dans le coin ? 

J'ai regardé un peu la carte ce n'est pas forcément évident pour s'y retrouver, et le choix de route complexe avec notamment un axe de circulation qui le contourne, et vu comme ça en passant, comment faire idéalement tous les versants de ce Colombier en évitant si possible ce grand axe routier ?

Si vous voulez/pouvez débattre sur le sujet bienvenus smiley smile

Ah dernière question, si vous avez le choix entre enquiller le Grand Colombier par tous les côtés et environs, et le Massif du Vercors, vous choisissez quoi ? 

Si ça peut t'aider...

http://www.felesducolombier.fr/

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/03/2017 19:15

Si ça peut t'aider...

http://www.felesducolombier.fr/

 

Très intéressant, ça a l'air même bien plus dur que le Ventoux. 

Je connaissais de nom les Félés du Ventoux, mais pas celui-ci. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/03/2017 19:33

Très intéressant, ça a l'air même bien plus dur que le Ventoux. 

Je connaissais de nom les Félés du Ventoux, mais pas celui-ci. 

Un de mes potes a fait la totale avec les montées de la biche. Je me demande si JC Audard ne l'a pas fait sur ces dernières années. Envoie lui un MP... 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/03/2017 19:47

Voilà je lance le sujet, si je veux faire ce col par tous ces versants sur une centaine de kilomètres, plusieurs questions, 

1) Quel est le lieu d'hébergement idéal (ville ou village) 2) Quel itinéraire idéal, par ou commencer etc 3) J'ai vu le Col de La Biche qui à l'air pas mal j'aimerais l'inscrire au programme sans dénaturer les classiques du Colombier 4) Quel autres cols qui ont de la gueule dans le coin ? 

J'ai regardé un peu la carte ce n'est pas forcément évident pour s'y retrouver, et le choix de route complexe avec notamment un axe de circulation qui le contourne, et vu comme ça en passant, comment faire idéalement tous les versants de ce Colombier en évitant si possible ce grand axe routier ?

Si vous voulez/pouvez débattre sur le sujet bienvenus smiley smile

Ah dernière question, si vous avez le choix entre enquiller le Grand Colombier par tous les côtés et environs, et le Massif du Vercors, vous choisissez quoi ? 

Je l'ai fait l'année dernière, c'est vraiment sympa. La totalité des 4 versants fait 138km pour 4806m de dénivelé.

A mon sens, le mieux est vraiment de poser ta voiture au sommet au petit matin, ça te permettra de te ravitailler facilement/te changer si besoin à chaque passage.

J'ai fait une synthèse l'année dernière avec plein d'infos, si ça t'intéresse, envoie moi ton mail en MP et je te transfère ça

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/03/2017 20:59

Je l'ai fait l'année dernière, c'est vraiment sympa. La totalité des 4 versants fait 138km pour 4806m de dénivelé.

A mon sens, le mieux est vraiment de poser ta voiture au sommet au petit matin, ça te permettra de te ravitailler facilement/te changer si besoin à chaque passage.

J'ai fait une synthèse l'année dernière avec plein d'infos, si ça t'intéresse, envoie moi ton mail en MP et je te transfère ça

 

 

Oui si j'ai bien compris en bas de chaque descente on fait demi-tour à chaque fois, il n'y a pas de vraies boucles intéressantes qui permet de faire tous les côtés ? Tu avais mis combien de temps pour tout faire ? 

L'idée de partir au sommet en est une c'est vrai pour le ravitaillement c'est intéressant, voire même idéal puisque passer au sommet c'est le thème de la journée, par-contre tu commences par une caillante, et en bas tu es en surplus pour remonter. Au sommet c'est désert ? Je n'aime pas trop laisser la voiture dans des endroits ou il n'y a "personne" j'ai eu jadis une mauvaise expérience (J'avais laissé ma voiture à La Croix de Peccata en Auvergne, quand je suis revenu la vitre était brisée et dévalisée. Il parait que cela se pratique souvent...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/03/2017 00:53

J'avais fait les 4 faces un 10 août. Venant de l'Est, j'avais laissé la voiture vers 900 m, à la bifurcation des ascensions depuis Anglefort et Seyssel (ce qui me permettait de commencer par une demi-ascension et d'être chaud pour la 1ère descente, puis de retrouver la voiture plus tard)

J'avais fait ça tranquille 128,6 bpm en moyenne sur la totalité des ascensions. Parti à 7h57, j'avais atteint le sommet à 8h40 et vu un lynx détaler devant moi (que j'aurais effrayé avec la voiture et donc jamais vu).

ça n'a guère d'intérêt d'aller jusqu'à Champagne-en-Valromey (plusieurs km presque plats) mais je l'ai fait quand même. On peut y trouver à manger.

Au total j'avais passé 5h34 en ascension et fini le tout 7h 49' après être parti d'après mon cardio ( tableau Excel).

J'avais pris le raidard au cours de la 1ère ascension complète, donc quand j'avais seulement ds les 1300 m de D+ ds les pattes.

J'avais largement le temps de faire le col de la Biche, mais ça ne m'était pas venu à l'idée.

Comme j'avais 20-25 ans de plus que toi aujourd'hui, tu peux compter faire plus vite. J'estime que 20 ans plus tôt j'aurais mis nettement moins de 5 h sur les ascensions au même niveau subjectif d'effort.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/03/2017 07:31

Voilà je lance le sujet, si je veux faire ce col par tous ces versants sur une centaine de kilomètres, plusieurs questions, 

1) Quel est le lieu d'hébergement idéal (ville ou village) 2) Quel itinéraire idéal, par ou commencer etc 3) J'ai vu le Col de La Biche qui à l'air pas mal j'aimerais l'inscrire au programme sans dénaturer les classiques du Colombier 4) Quel autres cols qui ont de la gueule dans le coin ? 

J'ai regardé un peu la carte ce n'est pas forcément évident pour s'y retrouver, et le choix de route complexe avec notamment un axe de circulation qui le contourne, et vu comme ça en passant, comment faire idéalement tous les versants de ce Colombier en évitant si possible ce grand axe routier ?

Si vous voulez/pouvez débattre sur le sujet bienvenus smiley smile

Ah dernière question, si vous avez le choix entre enquiller le Grand Colombier par tous les côtés et environs, et le Massif du Vercors, vous choisissez quoi ? 

Le massif du Vercors, pour ses paysages, ses panoramas, son histoire, son ambiance. Et on peut y enquiller une ribambelle de cols au lieu d'un ou deux. La Croix-Perrin, Romeyère, le Mont Noir (et sa dizaine de variantes), Pra-l'Étang, Herbouilly, le Rousset, Carri, la Machine, la Bataille, la Chau, les Limouches, etc. Sans même parler des montées qui ne sont pas des cols au sens strict, comme Saint-Nizier et la Source de la Molière (la route la plus haute du massif, 1600 m environ).

Rien qu'en se limitant à la partie nord du Massif (entre Moirans et le col du Rousset), ça occupe le cycliste facilement plusieurs journées.

Mais je suis partial, je suis originaire du coin. smiley cool

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/03/2017 08:41

Le massif du Vercors, pour ses paysages, ses panoramas, son histoire, son ambiance. Et on peut y enquiller une ribambelle de cols au lieu d'un ou deux. La Croix-Perrin, Romeyère, le Mont Noir (et sa dizaine de variantes), Pra-l'Étang, Herbouilly, le Rousset, Carri, la Machine, la Bataille, la Chau, les Limouches, etc. Sans même parler des montées qui ne sont pas des cols au sens strict, comme Saint-Nizier et la Source de la Molière (la route la plus haute du massif, 1600 m environ).

Rien qu'en se limitant à la partie nord du Massif (entre Moirans et le col du Rousset), ça occupe le cycliste facilement plusieurs journées.

Mais je suis partial, je suis originaire du coin. smiley cool

Le col du Rousset, c'est ou il y a la route en bordure de falaise avec ce panorama de dingue?

J'avais prévu d'y aller rien que pour la vue...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/03/2017 09:40

Le col du Rousset, c'est ou il y a la route en bordure de falaise avec ce panorama de dingue?

J'avais prévu d'y aller rien que pour la vue...

Il y a un panorama éblouissant sur le Diois au sommet en effet !

Mais je ne sais pas si on peut dire que c'est en bordure de falaise. À flanc de montagne, plutôt. Une vraie route en bordure de falaise, au sens propre, taillée dans la roche, avec un précipice de 500 m au moins qui la fait déconseiller aux personnes sujettes au vertige, on en trouve une pas très loin, à Combe Laval.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Combe_Laval#/media/File:Combe_laval_2.jpg

Il y en avait une autre, voisine, les Grands Goulets, qui a dû malheureusement être fermée depuis quelques années pour raisons de sécurité et qui a été court-circuitée par un tunnel moche au possible… smiley frown

Idem plus au nord, avec la route des Écouges : fermée récemment et shuntée par un tunnel (plus pittoresque et bien plus ancien celui-là mais mieux vaut ne pas s'y risquer sans éclairage…). Heureusement, il reste les gorges du Nant (Malleval) et de la Bourne pour se faire des sensations.

https://jihel48.wordpress.com/2013/03/03/routes-du-vertige-les-gorges-du-nant/

http://www.villarddelans.com/ete/les-gorges-de-la-bourne.html#.WMO3HUJBo1w

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/03/2017 09:51

Il y a un panorama éblouissant sur le Diois au sommet en effet !

Mais je ne sais pas si on peut dire que c'est en bordure de falaise. À flanc de montagne, plutôt. Une vraie route en bordure de falaise, au sens propre, taillée dans la roche, avec un précipice de 500 m au moins qui la fait déconseiller aux personnes sujettes au vertige, on en trouve une pas très loin, à Combe Laval.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Combe_Laval#/media/File:Combe_laval_2.jpg

Il y en avait une autre, voisine, les Grands Goulets, qui a dû malheureusement être fermée depuis quelques années pour raisons de sécurité et qui a été court-circuitée par un tunnel moche au possible… smiley frown

Idem plus au nord, avec la route des Écouges : fermée récemment et shuntée par un tunnel (plus pittoresque et bien plus ancien celui-là mais mieux vaut ne pas s'y risquer sans éclairage…). Heureusement, il reste les gorges du Nant (Malleval) et de la Bourne pour se faire des sensations.

https://jihel48.wordpress.com/2013/03/03/routes-du-vertige-les-gorges-du-nant/

http://www.villarddelans.com/ete/les-gorges-de-la-bourne.html#.WMO3HUJBo1w

Oui, c'est bien cette route

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/03/2017 10:50

Voilà je lance le sujet, si je veux faire ce col par tous ces versants sur une centaine de kilomètres, plusieurs questions, 

1) Quel est le lieu d'hébergement idéal (ville ou village) 2) Quel itinéraire idéal, par ou commencer etc 3) J'ai vu le Col de La Biche qui à l'air pas mal j'aimerais l'inscrire au programme sans dénaturer les classiques du Colombier 4) Quel autres cols qui ont de la gueule dans le coin ? 

J'ai regardé un peu la carte ce n'est pas forcément évident pour s'y retrouver, et le choix de route complexe avec notamment un axe de circulation qui le contourne, et vu comme ça en passant, comment faire idéalement tous les versants de ce Colombier en évitant si possible ce grand axe routier ?

Si vous voulez/pouvez débattre sur le sujet bienvenus smiley smile

Ah dernière question, si vous avez le choix entre enquiller le Grand Colombier par tous les côtés et environs, et le Massif du Vercors, vous choisissez quoi ? 

Ça dépend aussi de la période et du nombre de jours que tu veux y passer.

Je connais les 4 versants du grand colombier (2 à la montée et 2 à la descente), les faire tous est un sacré défi. Ca a quand même un peu un côté Ventoux avec beaucoup moins de monde. La Biche c'est très dur aussi et ultra tranquille.

S'il fait chaud, il faut faire la montée par Culoz à la fraiche car c'est très exposé et il y fait très chaud.

Pas très loin il y a le mont du chat et le col de l'Epine qui valent le coup.

Pour un séjour plus long, le Vercors vaut vraiment le coup. Je dirais qu'à part la partie entre Grenoble et Villard de Lans où ça circule pas mal, le reste est top à faire.

 

Comme disait Franck, le Mont noir est à faire absolument côté Cognin, Romeyre c'est top avec un bon éclairage.

Idem pour le col de la machine par Combe laval, la Bataille, col de Bioux, etc

Un passage par Presles et la route à travers la falaise et un must aussi.

Bref y a de quoi faire !

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/03/2017 17:09

Voilà je lance le sujet, si je veux faire ce col par tous ces versants sur une centaine de kilomètres, plusieurs questions, 

1) Quel est le lieu d'hébergement idéal (ville ou village) 2) Quel itinéraire idéal, par ou commencer etc 3) J'ai vu le Col de La Biche qui à l'air pas mal j'aimerais l'inscrire au programme sans dénaturer les classiques du Colombier 4) Quel autres cols qui ont de la gueule dans le coin ? 

J'ai regardé un peu la carte ce n'est pas forcément évident pour s'y retrouver, et le choix de route complexe avec notamment un axe de circulation qui le contourne, et vu comme ça en passant, comment faire idéalement tous les versants de ce Colombier en évitant si possible ce grand axe routier ?

Si vous voulez/pouvez débattre sur le sujet bienvenus smiley smile

Ah dernière question, si vous avez le choix entre enquiller le Grand Colombier par tous les côtés et environs, et le Massif du Vercors, vous choisissez quoi ? 

Le lieu d'hébergement idéal, même si tu n'es pas au pied du Colombier = Aix les Bains.

De là, tu peux enchaîner sur d'autres boucles sympas: relais du Chat en enchaînement avec l'Epine; autre défi du coin: enchaînement Clergeon/Sapenay/Chambotte; le Revard qui t'ouvre ensuite sur les cols des Bauges (par exemple: col de Plainpalais, col des Près; col du maroccaz; retour par Chambéry); le Semnoz; et si tu veux faire des km: tu peux aller jusqu'à Annecy, passer le col des Aravis et revenir par le bord du lac et le col de Leschaux. Il y a bien sûr plein d'autres possibilités; il y a de quoi faire.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/03/2017 20:17

J'avais fait les 4 faces un 10 août. Venant de l'Est, j'avais laissé la voiture vers 900 m, à la bifurcation des ascensions depuis Anglefort et Seyssel (ce qui me permettait de commencer par une demi-ascension et d'être chaud pour la 1ère descente, puis de retrouver la voiture plus tard)

J'avais fait ça tranquille 128,6 bpm en moyenne sur la totalité des ascensions. Parti à 7h57, j'avais atteint le sommet à 8h40 et vu un lynx détaler devant moi (que j'aurais effrayé avec la voiture et donc jamais vu).

ça n'a guère d'intérêt d'aller jusqu'à Champagne-en-Valromey (plusieurs km presque plats) mais je l'ai fait quand même. On peut y trouver à manger.

Au total j'avais passé 5h34 en ascension et fini le tout 7h 49' après être parti d'après mon cardio ( tableau Excel).

J'avais pris le raidard au cours de la 1ère ascension complète, donc quand j'avais seulement ds les 1300 m de D+ ds les pattes.

J'avais largement le temps de faire le col de la Biche, mais ça ne m'était pas venu à l'idée.

Comme j'avais 20-25 ans de plus que toi aujourd'hui, tu peux compter faire plus vite. J'estime que 20 ans plus tôt j'aurais mis nettement moins de 5 h sur les ascensions au même niveau subjectif d'effort.

 

J'avais fait les 4 faces un 10 août. Venant de l'Est, j'avais laissé la voiture vers 900 m, à la bifurcation des ascensions depuis Anglefort et Seyssel

Je corrige :

J'avais fait les 4 faces un 10 août. Venant de l'Est, j'avais laissé la voiture vers 900 m, à la bifurcation des ascensions depuis Anglefort et CULOZ

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/03/2017 20:46

Ça dépend aussi de la période et du nombre de jours que tu veux y passer.

Je connais les 4 versants du grand colombier (2 à la montée et 2 à la descente), les faire tous est un sacré défi. Ca a quand même un peu un côté Ventoux avec beaucoup moins de monde. La Biche c'est très dur aussi et ultra tranquille.

S'il fait chaud, il faut faire la montée par Culoz à la fraiche car c'est très exposé et il y fait très chaud.

Pas très loin il y a le mont du chat et le col de l'Epine qui valent le coup.

Pour un séjour plus long, le Vercors vaut vraiment le coup. Je dirais qu'à part la partie entre Grenoble et Villard de Lans où ça circule pas mal, le reste est top à faire.

 

Comme disait Franck, le Mont noir est à faire absolument côté Cognin, Romeyre c'est top avec un bon éclairage.

Idem pour le col de la machine par Combe laval, la Bataille, col de Bioux, etc

Un passage par Presles et la route à travers la falaise et un must aussi.

Bref y a de quoi faire !

 

 

 

En réfléchissant sur le sujet je pense que ce serait plus intelligent de faire les 4 versants sur 4 sorties (4 jours) au lieu de faire les 4 le même jour, déjà faire demi-tour en bas de chaque descente ce n'est pas très bandant, mais aussi en étalant les 4 montées sur 4 jours ça permet de voir autre chose sans rien rater pour autant de ce Grand Colombier. De plus si on fait les 4 le même jour on est un peu rétamé pour les suivants. L'idéal je crois ce serait de faire 5-6h à la journée comprenant à chaque fois un versant de ce Colombier, avec 4 boucles qui partent dans les 4 coins de la région. Plutôt faire ça, mais je n'ai officiellement rien décidé et bien sûr ouvert à toutes idées je prends toutes les idées, et ferais le tri en temps voulu.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/03/2017 21:06

En réfléchissant sur le sujet je pense que ce serait plus intelligent de faire les 4 versants sur 4 sorties (4 jours) au lieu de faire les 4 le même jour, déjà faire demi-tour en bas de chaque descente ce n'est pas très bandant, mais aussi en étalant les 4 montées sur 4 jours ça permet de voir autre chose sans rien rater pour autant de ce Grand Colombier. De plus si on fait les 4 le même jour on est un peu rétamé pour les suivants. L'idéal je crois ce serait de faire 5-6h à la journée comprenant à chaque fois un versant de ce Colombier, avec 4 boucles qui partent dans les 4 coins de la région. Plutôt faire ça, mais je n'ai officiellement rien décidé et bien sûr ouvert à toutes idées je prends toutes les idées, et ferais le tri en temps voulu.

Tu peux en profiter pour faire le relais du Mont du Chat, c'est tout près et c'est un chantier au moins comparable au Gd Colombier.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/03/2017 21:12

Tu peux en profiter pour faire le relais du Mont du Chat, c'est tout près et c'est un chantier au moins comparable au Gd Colombier.

Je connais smiley smile J'ai eu l'occasion en passant, de monter ce Relais du Chat il y a 2 ans. En revenant des Alpes en rentrant chez moi j'avais prévu un détour spécialement pour cette montée. Belle montée, mais esthétiquement je recherche du plus joli.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/03/2017 15:33

Je connais smiley smile J'ai eu l'occasion en passant, de monter ce Relais du Chat il y a 2 ans. En revenant des Alpes en rentrant chez moi j'avais prévu un détour spécialement pour cette montée. Belle montée, mais esthétiquement je recherche du plus joli.

Avec mon groupe de copain nous avons sillonné cette bosse durant 3 jours l'été dernier. Nous avions établi notre camp de base à Artémare. Très pratique c'est juste au pied de la bosse. Il y a là un petit hôtel. Les chambres ne sont pas top luxueuses mais le casse-croute est pas mal.

En gros tout se passe autour du sommet du Gd Colombier. Donc il faut organiser le(s) parcours en faisant des sortes de 8 qui s'entremêlent de façon à ne pas faire de demi-tours. En bricolant ainsi astucieusement et en combinant avec le col de la Biche tu pourras quasiment faire toutes les montées et descentes que proposent le secteur. Bien sûr cela impose de repasser ponctuellement plusieurs fois aux mêmes endroits, mais vu la configuration du terrain cela ne pose pas de problème. A chaque fois c'est comme un parcours unique…

Comme cela a déjà été suggéré, la très jolie montée à partir de Culoz se fait le matin à la fraiche… Sinon avec l'exposition plein sud c'est le cagnard assuré…

A+/GR

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/03/2017 16:26

Je connais smiley smile J'ai eu l'occasion en passant, de monter ce Relais du Chat il y a 2 ans. En revenant des Alpes en rentrant chez moi j'avais prévu un détour spécialement pour cette montée. Belle montée, mais esthétiquement je recherche du plus joli.

Belle montée, mais esthétiquement je recherche du plus joli.

Vercors !!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/03/2017 16:35

Belle montée, mais esthétiquement je recherche du plus joli.

Vercors !!!

lol ;) 

Mais le Colombier paraît magnifique en revanche.

Oui sinon le Vercors c'est aussi un truc que je n'ai jamais fais et que j'aimerais bien. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/03/2017 17:58

Belle montée, mais esthétiquement je recherche du plus joli.

Vercors !!!

Pour le Vercors, tu conseilles quel lieu d'hébergement pour aborder au mieux le Massif sur 4 jours à raison de 5-6h de vélo par jour, avec chaque jour des itinéraires bien différents, et tous "très durs" mais plus motivé par les pentes très longues que par des % infernaux ? 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/03/2017 19:22

Pour le Vercors, tu conseilles quel lieu d'hébergement pour aborder au mieux le Massif sur 4 jours à raison de 5-6h de vélo par jour, avec chaque jour des itinéraires bien différents, et tous "très durs" mais plus motivé par les pentes très longues que par des % infernaux ? 

Comme point de départ, je conseillerais le Royans, une région entre Grenoble et Valence, à cheval sur l'Isère et la Drôme et au pied du Vercors. Les petites villes de Pont-en-Royans, Saint-Jean-en-Royans (d'où est originaire Charly Mottet, pour l'anecdote) ou Saint-Nazaire-en-Royans, situés dans cette région comme leurs noms l'indiquent, conviennent toutes très bien comme base. J'ai une préférence pour Pont-en-Royans, magnifique bourgade de carte postale (maisons troglodytes). De là on a un accès splendide au plus haut col routier du massif, le Mont noir (1400 m d'altitude «seulement», mais 1200-1300 m de dénivellation), l'accès qui passe par les superbes falaises de Presles.

Mais on a aussi accès aux gorges de la Bourne, aux cols de Romeyère (là où Bahamontes s'est arrêté pour déguster une glace), de Pra-l'Étang, aux Grands Goulets (enfin, à leur tunnel, mais après on peut s'amuser sur tout le plateau du Vercors)…

Pas très loin de Pont, à partir de Saint-Jean, tu as la longue et raide montée du col de la Machine qui passe par les vertigineuses falaises de Combe Laval, et on peut prolonger jusqu'au col de Carri ou le col de la Chau. De façon générale, on a accès à tout le Vercors à partir de là, en fait.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/03/2017 20:02

Comme point de départ, je conseillerais le Royans, une région entre Grenoble et Valence, à cheval sur l'Isère et la Drôme et au pied du Vercors. Les petites villes de Pont-en-Royans, Saint-Jean-en-Royans (d'où est originaire Charly Mottet, pour l'anecdote) ou Saint-Nazaire-en-Royans, situés dans cette région comme leurs noms l'indiquent, conviennent toutes très bien comme base. J'ai une préférence pour Pont-en-Royans, magnifique bourgade de carte postale (maisons troglodytes). De là on a un accès splendide au plus haut col routier du massif, le Mont noir (1400 m d'altitude «seulement», mais 1200-1300 m de dénivellation), l'accès qui passe par les superbes falaises de Presles.

Mais on a aussi accès aux gorges de la Bourne, aux cols de Romeyère (là où Bahamontes s'est arrêté pour déguster une glace), de Pra-l'Étang, aux Grands Goulets (enfin, à leur tunnel, mais après on peut s'amuser sur tout le plateau du Vercors)…

Pas très loin de Pont, à partir de Saint-Jean, tu as la longue et raide montée du col de la Machine qui passe par les vertigineuses falaises de Combe Laval, et on peut prolonger jusqu'au col de Carri ou le col de la Chau. De façon générale, on a accès à tout le Vercors à partir de là, en fait.

Merci. Très intéressant.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/03/2017 20:31

Merci. Très intéressant.

Pour 4 jours je choisirais aussi le Vercors. Paysages et parcours plus variés selon moi. On trouve un peu de tout et faisant peu de voitures on peut accéder à des parties bien différentes. 

 

Le Royans est effectivement un très bon point de départ. 

 

Ça fait 5 à 6 heures de vélos à ton niveau ?  Dans 125 à 150 km en montagne ? 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/03/2017 20:54

Pour 4 jours je choisirais aussi le Vercors. Paysages et parcours plus variés selon moi. On trouve un peu de tout et faisant peu de voitures on peut accéder à des parties bien différentes. 

 

Le Royans est effectivement un très bon point de départ. 

 

Ça fait 5 à 6 heures de vélos à ton niveau ?  Dans 125 à 150 km en montagne ? 

Bien ça dépend du dénivelé l'état de la route, de la vitesse possible en descente, effectivement si tu ne descends pas vite, l'allure moyenne reste très basse. J'aime grimper mais je ne monte pas vite, la montagne est exceptionnelle pour moi et compte tenu du programme important je ne vais pas chercher à aller vite, dont le résultat restera de toute façon dérisoire. Je cible d'avantage le dénivelé car c'est avant tout ce que je recherche dans un cadre sympa. 

Le week-end du 12 février je suis allé rouler au Pays Basque, après un petit tour en arrivant, le vendredi j'ai roulé avec un ami 184 bornes sur 3300 mètres de dénivelé, on avait 27 km/h de moyenne, un chouia moins à cause de l'agglomération de St Sebastian. Le lendemain on a 3400 mètres de dénivelé sur 155 bornes, le manque d'habitude se fait sentir mais on a quand même plus de 25 km/h de moyenne malgré encore l'agglo de St Sebastian. Maintenant nous étions 2. Tout seul il faudrait en proportion enlever 1 bon km/h de moins en allure générale sur la totalité des sorties. 

Pour la question du site, je pense qu'il y a une image clichée du Massif du Vercors que nous ayons tous en tête "quand on ne connait pas". Quelle est cette route typique ? Comment la retrouve-t-on ?

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

KTM

Sport 101 Facebook V4