FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Défi de Nicolas Roux

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 04/06/2014 22:31

Salut,

Je n'ai pas tout lu car bcp de page mais les quelques messages "agressifs" et mettant en doute les paroles de Bernard et le boulot de Nicolas sont déplorables.  

Je les connais tous les 2 personnellement et j'affirme que Nicolas bosse à plein temps (+ femme et 2 jeunes enfants) , qu'il va bosser en vélo (60 bornes aller retour soit Bons en Chalblais - Cern Meyrin) , plus courses Elites régulierment , + rallonges soit autour de 18.000 bornes annuelles.

De plus Bernard ne raconte aucune conneries sur son passé et ses perfs (escaliers, faucille en 12 h ...tour du Mont Blanc .....) et son parcours professionnel .

Il bossait/bosse comme consultant ??? dans le même établissement que Nicolas ...le CERN

Amicalement Eric 

Et vive l'atome !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 08:20

Salut Karl .

Non je ne vais pas m'étaler sur le forum sur une certaine pratique de notre sport , j'espère par contre échanger avec toi lors d'une balade , si tu passes en Rhône Alpes fais moi signe , je me ferais un grand plaisir de te faire découvrir des belles petites routes dans le massif du Vercors , avec ou sans croques monsieur dans la musette :-) .Amitiés sportives

Salut Olivier,

Je viens de passer 4 jours à St Jean de Maurienne.... Et je vais faire le DFU à la fin du mois...

Sinon oui pas de soucis avec grand plaisir ! smiley wink

Même si la Beauce a moins d'attraits, si tu es dans le coin fais moi signe aussi ! Il y a toujours un peu de place à la maison !

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 08:26

Salut,

Je n'ai pas tout lu car bcp de page mais les quelques messages "agressifs" et mettant en doute les paroles de Bernard et le boulot de Nicolas sont déplorables.  

Je les connais tous les 2 personnellement et j'affirme que Nicolas bosse à plein temps (+ femme et 2 jeunes enfants) , qu'il va bosser en vélo (60 bornes aller retour soit Bons en Chalblais - Cern Meyrin) , plus courses Elites régulierment , + rallonges soit autour de 18.000 bornes annuelles.

De plus Bernard ne raconte aucune conneries sur son passé et ses perfs (escaliers, faucille en 12 h ...tour du Mont Blanc .....) et son parcours professionnel .

Il bossait/bosse comme consultant ??? dans le même établissement que Nicolas ...le CERN

Amicalement Eric 

"Nicolas bosse à plein temps (+ femme et 2 jeunes enfants) , qu'il va bosser en vélo (60 bornes aller retour soit Bons en Chalblais - Cern Meyrin) , plus courses Elites régulierment , + rallonges soit autour de 18.000 bornes annuelles."

Selon TES critères ça ressemble au parfait égoïste ça ? Manquerait plus qu'il ait une vie saine, pour que toi aussi tu lui fasses un procès d'intention... A moins que tu ne préfères lui faire de la lèche car il est susceptible de t'emmener dans sa roue ?

Ne prends pas ça comme une attaque, c'est seulement cohérent avec ta façon de penser...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 08:33

Salut Igor,

Je trouve ça tout simplement beau ! Et malgré tout plus que les perfs des Nicolas Roux ou autres que je sais que je ne pourrais jamais atteindre, ni en mesure d'avoir pu le faire même plus jeune, cet objectif là reste aussi un rêve dont j'ai encore toutes les chances d'obtenir... (si je suis encore vivant et en bonne santé !!!! smiley smile )

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 09:03

Seul la météo lui fut fatale , autrement c'était gagné pour lui , pour la nourriture sur du long on ne mange que du " dur " ( croque monsieur , pain de mie vache qui rit etc ... ) en buvant de l'eau plate et par moment gazeuse ....au diable les poudres et barres / gels ......je prends toujours exemple pour expliquer aux néophites qu'il ne tiendront pas en restant chez eux sur un chantier de 12 h ( maçonnerie , peinture ect ... ) en bouffant du overstim avec des gels ......non Nicolas a bien gérer son affaire hormis la date de son challenge ..bravo à lui .

Bonjour Olivier,

Je me permets de te répondre en tant que "voisin" valentinois à propos de l'alimentation. C'est un sujet où l'on ne peut pas tirer de conclusions car chaque organisme s'adapte plus ou moins bien au liquide, au solide, au sucré ou au salé.

Si je prends mon expérience, tu ne me feras jamais manger ne serait-ce qu'un mini sandwich au jambon au cours d'une sortie. En revanche, pas plus tard que ce week end, j'ai disputé Bordeaux Paris en m'alimentant exclusivement avec des gels (24 au total) et 4 barres dites "énergétiques". Depuis que je pratique modestement les longues distances, j'ai toujours privilégié ce type d'alimentation. Pour préparer BP j'ai réalisé 3 sorties de 300 km où là encore, mon alimentation s'est limitée aux gels (6 consommés pour 10 heures de selle à chaque fois). Il en est de même l'an dernier à la Vélo Marathon, au DFU ou au Tour du Mont Blanc.

Si ça me convient, ce n'est pas forcément le cas pour d'autre. C'est pourquoi, il ne faut jamais généraliser par rapport à son expérience. Par contre, il faut bien savoir se connaître pour faire le choix le plus approprié.

Au plaisir de rouler ensemble un jour ou l'autre (souviens-toi, on avait failli faire un aller-retour au Ventoux ensemble en septembre 2011).

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 09:13

Salut Olivier,

Je viens de passer 4 jours à St Jean de Maurienne.... Et je vais faire le DFU à la fin du mois...

Sinon oui pas de soucis avec grand plaisir ! smiley wink

Même si la Beauce a moins d'attraits, si tu es dans le coin fais moi signe aussi ! Il y a toujours un peu de place à la maison !

 

C'est noté ! merci ,  de plus une région que je ne connais pas ....alors pourquoi pas ....Bon DFU ......une bien belle balade en perspective .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 09:22

C'est noté ! merci ,  de plus une région que je ne connais pas ....alors pourquoi pas ....Bon DFU ......une bien belle balade en perspective .

Une région que tu ne connais pas !

Et bien tu n'as rien perdu ! smiley smile Mais si tu viens je te ferais découvrir le sud Essonne et la Vallée de Chevreuse, même si ce n'est qu'une petite curiosité !

En ce qui concerne la bouffe, je me souviens qu'après une longue période de préparation de la Marmotte, et pendant la Marmotte j'avais envie de manger de la salade ! smiley smile

Sinon pour le DFU, je vais me contenter de mes pâtes de fruits et des gels pour gérer le coup de mou que j'ai d'habitude entre le 120ième et le 160ième klm....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 09:30

Bonjour Olivier,

Je me permets de te répondre en tant que "voisin" valentinois à propos de l'alimentation. C'est un sujet où l'on ne peut pas tirer de conclusions car chaque organisme s'adapte plus ou moins bien au liquide, au solide, au sucré ou au salé.

Si je prends mon expérience, tu ne me feras jamais manger ne serait-ce qu'un mini sandwich au jambon au cours d'une sortie. En revanche, pas plus tard que ce week end, j'ai disputé Bordeaux Paris en m'alimentant exclusivement avec des gels (24 au total) et 4 barres dites "énergétiques". Depuis que je pratique modestement les longues distances, j'ai toujours privilégié ce type d'alimentation. Pour préparer BP j'ai réalisé 3 sorties de 300 km où là encore, mon alimentation s'est limitée aux gels (6 consommés pour 10 heures de selle à chaque fois). Il en est de même l'an dernier à la Vélo Marathon, au DFU ou au Tour du Mont Blanc.

Si ça me convient, ce n'est pas forcément le cas pour d'autre. C'est pourquoi, il ne faut jamais généraliser par rapport à son expérience. Par contre, il faut bien savoir se connaître pour faire le choix le plus approprié.

Au plaisir de rouler ensemble un jour ou l'autre (souviens-toi, on avait failli faire un aller-retour au Ventoux ensemble en septembre 2011).

Hello Voisin , je ne généralise pas sur la nourriture , c'était juste un retour sur les remarques des premiers commentaires au sujet de Nicolas qui mangeait du riz sandwich pour un record ...cela avait l'air de choquer ...comme tu le dit chacun fait avec sa façon de s'alimenter , perso je ne consomme jamais de gels et poudre boisson pour ma pratique . Quand certains me voient manger des " BN " sur mes sorties vélos et même avec un dossard au cul cela fait rire ......j'ai souvenir d'une scène cocasse lors de l'Ardéchoise 2011 peu avant le changement des parcours Ardéchoise / Vélo Marathon le pro Thibaud Pinot moins connu à cette époque était resté sur le cul quand il me voyait manger la moitié d'un croque monsieur suivi de choco .....et bien sûr le tout arrosé d'eau .....cela ne m'a pas empêché de faire la boucle ( 280 km 5400 M+ ) à pratiquement 31 de moyenne dont un départ sous la pluie et dans le froid ......Ce soir je vais tranquillement lire ton récit sur la très belle épreuve Bordeaux Paris .......Bon il nous faudra retrouver une date pour rendre visite au Mont Ventoux :-)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 14:33

Quand tu roules 24 heures il faut penser aux protéines et au salé suffisamment tôt au cours de l'épreuve et suffisamment calorique. On ne part pas sur 24h comme sur 3h. Mais il faut aussi penser à manger utile, le plus calorique possible mais en restant sur le concept du plus digeste possible. Eviter les calories qui n'apportent rien à l'organisme, surtout si c'est du lourd.

Je profite du sujet pour demander quelques conseils d'alimentation pour des sorties de 5-6h en montagne en mode cyclotourisme dynamique.

Que faut-il privilégier entre barres de céréales, pates de fruit ou pates d'amande ? Qu'est-ce qui est assimilé le plus vite par l'organisme ou plutôt sur la durée ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 18:11

Merci Joachim trés intéréssant pour la marmotte

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 19:08

Une barre de céréale par heure dès la première heure, au cours de la seconde à la place une barre hyper protéinée. Boire 2 gorgées toutes les 10 minutes dès les 10 premières minutes de la sortie. Ne jamais entamer un col sans au moins un bidon plein. Au delà de l'assimilation rapide qui est très importante il faut un minimum de consistance, éviter de se contenter de gels ou de mini pates de fruits ou d'amende, si ce n'est pas suffisamment "difficile" à mâcher un moment tu te sens vide. Penser à bien mâcher c'est très important pour son efficacité. Eviter de doubler la dose ça ne sert à rien et cela pourrait déclencher le soucis de digestion. Choisir plutôt des barres de céréales, elles ont l'avantage d'être rigides, rectangulaires, ça se range bien dans les poches sans prendre beaucoup de place, éviter globalement celles au chocolat et tout ce qui fond ou colle. Toujours emmener une barre de sureté, pour 6h prévoir 6 barres même si la dernière ne devrait pas servir puisque tu es censé rentré. Mais censé seulement... Privilégier les boissons conçues pour les longues distances enrichies en maltodextrine. Une fringale est une faute notoire pas une fatalité. A moins de faire du cyclotourisme dans la convivialité, éviter les repas en cours de sortie, on ne pédale pas le ventre plein, et cela enclenche aussi des fringales, l'organisme mobilise toute son énergie pour la digestion hors ce n'est pas ce qu'on lui demande.

Je rajouterais que le "repas" qui précède la sortie doit également être le plus digeste possible, on a fait difficilement mieux que des préparations type Gatosport, qui a l'avantage de pouvoir finir se manger tranquillement 2h avant le départ. Même soucis si c'est trop lourd l'organisme est en pleine digestion sur la première heure de vélo, ce qui mobilise encore une fois toutes l'énergie sur la disgestion en plus d'épuiser l'organisme parce qu'il faut aussi appuyer sur les pédales...

Ce qui compte c'est un apport régulier énergétique calorique et efficace, le petit déjeuner c'est juste pour caler la sensation de faim mais on n'est pas à l'heure du repas, la sortie en pâtie. Ne strictement rien manger entre la fin du petit déjeuner et la première heure de vélo effectuée. Eviter ce jour là le laitage et les jus de fruits.

Merci pour tes conseils. Ouf j'en applique déjà une partie.

Je pensais justement que la pâte d'amande était riche en protéine et intéressante pour les efforts de longue durée. Tu ne sembles pas de cet avis ?

Pour la pâte de fruit, je suppose que l'assimilation par l'organisme est plus rapide qu'une barre de céréales et qu'elle est à prendre quand on sent un début de fringale ? Je suis d'accord que ce n'est pas très consistant par contre...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 19:46

Je ne sais pas si la pâte d'amende est riche en protéine, mais je sais que ça colle aux dents, c'est pâteux, le gout est trop sucré et tu as quand même l'impression de n'avoir rien bouffé. Ce n'entre donc pas dans mes habitudes ;-)

Pâte de fruit, trop sucré ça colle, et l'impression de n'avoir rien bouffé non plus.

Dans le ni trop ni trop peu on ne fait pas mieux qu'une barre de céréale ordinaire.

Pour les protéines sur 6h de montagne j'en ai dans ma boisson ou je prends une barre hyperprotéinée au bout de 2-3h, le seul problème c'est qu'on en trouve difficilement autrement qu'en chocolat, et le problème du chocolat... T'en fous partout. La viande dans le maillot ce n'est quand même pas terrible. Je privilégie alors des boissons caloriques enrichies en ce sens. A moins de t'arrêter au ravito pour bouffer mais il n'y a pas toujours ce qu'il faut et quel paradoxe de s'arrêter et perdre du temps alors qu'on essaye de bien s'alimenter justement pour ne pas en perdre. Normalement les poches du maillot suffisent. Sauf pour l'eau.

La pâte d'amande contient 20% de protéine, ce qui est beaucoup mais je comprends que tu n'aimes pas la sensation procurée. Pour le chocolat, je partage totalement, je n'ai fait l'erreur qu'une fois !!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 20:16

Je ne sais pas trop si faire des parcours montagneux de 200 bornes, ou des brevets  peut être considéré comme du "cyclotourisme dynamique" mais j'ai l'impression que les manières de s'alimenter sont aussi nombreuses que les cyclistes smiley laughing


Personnellement je mange très souvent, et un peu tout ce qui me tombe sous la main (ou qui traine à la maison) : bananes, mini-saucissons, babybels, pain, gateaux, compotes, petits sandwiches, et en hiver des nougats et des twix ... parfois une barre de céréale . Avant je faisais de la montagne (à pied), et maintenant quand j'en fais je trouve qu'on ne mange pas assez souvent ... car sur le vélo je peux manger en roulant !Pour les sorties "clé" je me cuisine des trucs ...que j'aime bien, cakes salés, pain d'épice ... le mieux, c'est quand même le plus pratique à attrapper dans la poche.

Marrant d'ailleurs dans le milieu de l'alpinisme, les gens n'utilisent pas trop les aliments "pour sportifs" , pourtant une journée d'alpinisme, c'est pas du repos. Faut dire qu'ils ont un sac à dos ...

C'est vrai que je ne vais pas vite mais il y a quand même des sorties où je m'emploie un peu smiley wink ... et je n'ai jamais vraiment de problème avec l'alimentation. Sur du très long j'ai parfois des fantasmes alimentaires, alors que je n'ai pas de fringale : si c'est un fantasme de yop, c'est que j'ai trop chaud, si c'est un fantasme de kebab frites ... je ne sais pas !

Par contre durant certaines sorties organisées il y a un arrêt au resto et ça, j'ai du mal !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 21:26

Le problème des "cakes" c'est que c'est emballé, ça prend de la place, et quand c'est emballé il faut déballer. L'avantage des barres c'est qu'il y a juste à déchirer avec les dents. Le papier d'alu c'est pénible. Sur 200 bornes ou même 600 à vrai dire je n'ai pas d'autres fantasmes que d'avancer et me sentir bien sur le vélo, je pense quand on commence à visualiser des trucs alimentaires cela ressemble à une fringale déguisée. Possible de grands espaces vides sans apport et ensuite se jeter sur la nourriture en trop grande quantité d'un coup et trop vite ? Du coup l'organisme ne filtre pas.

Pour les cake (minicake maison "individuels") ils ne sont pas vraiment "emballés", je les mets dans un sachet congelation tout petit modèle et on arrive très bien à le sortir en roulant. On en trouve aussi des tout cuisinés de cette taille (jambon olives) en grande surface et ils sont pas mal.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 22:01

Je ne sais pas si la pâte d'amende est riche en protéine, mais je sais que ça colle aux dents, c'est pâteux, le gout est trop sucré et tu as quand même l'impression de n'avoir rien bouffé. Ce n'entre donc pas dans mes habitudes ;-)

Pâte de fruit, trop sucré ça colle, et l'impression de n'avoir rien bouffé non plus.

Dans le ni trop ni trop peu on ne fait pas mieux qu'une barre de céréale ordinaire.

Pour les protéines sur 6h de montagne j'en ai dans ma boisson ou je prends une barre hyperprotéinée au bout de 2-3h, le seul problème c'est qu'on en trouve difficilement autrement qu'en chocolat, et le problème du chocolat... T'en fous partout. La viande dans le maillot ce n'est quand même pas terrible. Je privilégie alors des boissons caloriques enrichies en ce sens. A moins de t'arrêter au ravito pour bouffer mais il n'y a pas toujours ce qu'il faut et quel paradoxe de s'arrêter et perdre du temps alors qu'on essaye de bien s'alimenter justement pour ne pas en perdre. Normalement les poches du maillot suffisent. Sauf pour l'eau.

Ce qui n'est pas mal aussi les barres Figue de chez Gerb**, le gout n'est pas trop sucré, dans les poches avec la chaleur cela ne ramollit pas trop et l'apport calorique est identique a la pate d'amande. De plus Gerb** est mons cher que OVERST** ou autres. Les POW**BAR C2 sont pas mal aussi, mais c'est plus cher.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 22:16

Et vive l'atome !

Et vive l'atome !

T'as vraiment besoin d'un recyclage, pas un problème pour un cycliste je suppose.

Il y a quand même belle lutette que ce n'est pas l'atome que l'on y étudie (Si on l'a jamais fait car créé en 1954).

Une toute petite minorité y étudie le noyau de l'atome, mais pour les grandes expériences, ce n'est même pas le proton, ni pourrait-on dire pas même les quarks car on cherche plutôt à des tailles inférieures à celles des quarks (bien qu'ils soient partout en vedette, surtout les deux les plus massifs, le b et le t)

Tu aurais pu dire vive le Higgs pour être au goût du jour.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 22:23

Et vive l'atome !

T'as vraiment besoin d'un recyclage, pas un problème pour un cycliste je suppose.

Il y a quand même belle lutette que ce n'est pas l'atome que l'on y étudie (Si on l'a jamais fait car créé en 1954).

Une toute petite minorité y étudie le noyau de l'atome, mais pour les grandes expériences, ce n'est même pas le proton, ni pourrait-on dire pas même les quarks car on cherche plutôt à des tailles inférieures à celles des quarks (bien qu'ils soient partout en vedette, surtout les deux les plus massifs, le b et le t)

Tu aurais pu dire vive le Higgs pour être au goût du jour.

Merci pour ces précisions.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 22:27

"Nicolas bosse à plein temps (+ femme et 2 jeunes enfants) , qu'il va bosser en vélo (60 bornes aller retour soit Bons en Chalblais - Cern Meyrin) , plus courses Elites régulierment , + rallonges soit autour de 18.000 bornes annuelles."

Selon TES critères ça ressemble au parfait égoïste ça ? Manquerait plus qu'il ait une vie saine, pour que toi aussi tu lui fasses un procès d'intention... A moins que tu ne préfères lui faire de la lèche car il est susceptible de t'emmener dans sa roue ?

Ne prends pas ça comme une attaque, c'est seulement cohérent avec ta façon de penser...

soit autour de 18.000 bornes annuelles."

Selon TES critères ça ressemble au parfait égoïste ça ?

Je ne voudrais pas répondre à la place d'Eric, mais il est fort probable qu'en faisant ces 30 km à vélo il gagne du temps par rapport aux 50 km qu'il devrait faire en bagnole (à vue de nez) si l'on tient compte des conditions routières ds la région..

Donc, en fait il ne "vole" que 18000 - env 12000 km de vélotaf à sa famille, soit 6000 km ou moins de 30 ' par jour.

Je ne sais pas pour lui, mais personnellement je vis très bien avec 7h de sommeil par nuit.

Mon frère a besoin de 9 h mais doit souvent faire avec moins. Disons 8h30.

1h30 fois 300 jours = 450 heures,

Je peux largement faire plus de 10 000 km en montagne pendant qu'il dort! 

Juste une remarque.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 22:31

Bonjour Olivier,

Je me permets de te répondre en tant que "voisin" valentinois à propos de l'alimentation. C'est un sujet où l'on ne peut pas tirer de conclusions car chaque organisme s'adapte plus ou moins bien au liquide, au solide, au sucré ou au salé.

Si je prends mon expérience, tu ne me feras jamais manger ne serait-ce qu'un mini sandwich au jambon au cours d'une sortie. En revanche, pas plus tard que ce week end, j'ai disputé Bordeaux Paris en m'alimentant exclusivement avec des gels (24 au total) et 4 barres dites "énergétiques". Depuis que je pratique modestement les longues distances, j'ai toujours privilégié ce type d'alimentation. Pour préparer BP j'ai réalisé 3 sorties de 300 km où là encore, mon alimentation s'est limitée aux gels (6 consommés pour 10 heures de selle à chaque fois). Il en est de même l'an dernier à la Vélo Marathon, au DFU ou au Tour du Mont Blanc.

Si ça me convient, ce n'est pas forcément le cas pour d'autre. C'est pourquoi, il ne faut jamais généraliser par rapport à son expérience. Par contre, il faut bien savoir se connaître pour faire le choix le plus approprié.

Au plaisir de rouler ensemble un jour ou l'autre (souviens-toi, on avait failli faire un aller-retour au Ventoux ensemble en septembre 2011).

Salut Patrick.

T'as essayé les pilons de poulet? Pour moi ça descend vachement facilement smiley mr-green.

Aujourd'hui (voir sortie du jour) j'ai failli commander un croque-monsieur smiley lol, non, je rigole.

J'ai sagement mangé des lasagnes à une terrasse.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 22:33

Je ne sais pas trop si faire des parcours montagneux de 200 bornes, ou des brevets  peut être considéré comme du "cyclotourisme dynamique" mais j'ai l'impression que les manières de s'alimenter sont aussi nombreuses que les cyclistes smiley laughing


Personnellement je mange très souvent, et un peu tout ce qui me tombe sous la main (ou qui traine à la maison) : bananes, mini-saucissons, babybels, pain, gateaux, compotes, petits sandwiches, et en hiver des nougats et des twix ... parfois une barre de céréale . Avant je faisais de la montagne (à pied), et maintenant quand j'en fais je trouve qu'on ne mange pas assez souvent ... car sur le vélo je peux manger en roulant !Pour les sorties "clé" je me cuisine des trucs ...que j'aime bien, cakes salés, pain d'épice ... le mieux, c'est quand même le plus pratique à attrapper dans la poche.

Marrant d'ailleurs dans le milieu de l'alpinisme, les gens n'utilisent pas trop les aliments "pour sportifs" , pourtant une journée d'alpinisme, c'est pas du repos. Faut dire qu'ils ont un sac à dos ...

C'est vrai que je ne vais pas vite mais il y a quand même des sorties où je m'emploie un peu smiley wink ... et je n'ai jamais vraiment de problème avec l'alimentation. Sur du très long j'ai parfois des fantasmes alimentaires, alors que je n'ai pas de fringale : si c'est un fantasme de yop, c'est que j'ai trop chaud, si c'est un fantasme de kebab frites ... je ne sais pas !

Par contre durant certaines sorties organisées il y a un arrêt au resto et ça, j'ai du mal !

Même si l'on ne va pas vite sur de telles distances la fringale peut jouer des vilains tours ? Vous mettez tous ces trucs dans vos poches ?

Vous vous arretez au restau lors de certaines sorties ? Bizarre.

Que veut dire cyclotourisme dynamique?

Certains mangent des biscuits ,sandwichs, fruits. Cela suffit sur de telles distances.

Il faut refaire des reserves en roulant, et des biscuits du commerce cela me parait léger ?

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 22:36

Salut Igor,

Je trouve ça tout simplement beau ! Et malgré tout plus que les perfs des Nicolas Roux ou autres que je sais que je ne pourrais jamais atteindre, ni en mesure d'avoir pu le faire même plus jeune, cet objectif là reste aussi un rêve dont j'ai encore toutes les chances d'obtenir... (si je suis encore vivant et en bonne santé !!!! smiley smile )

 

Je trouve ça tout simplement beau !  (Ventoux à 80 ans)

cet objectif là reste aussi un rêve ... (si je suis encore vivant et en bonne santé !!!!  )

OK KARL, on se donne R-V vers 2040 ou 2050, mais déconne pas, tu fais des A-R pour m'attendre, tu me laisses pas seul ds la pampa smiley lol. Et puis une petite poussette de temps en temps ce sera pas de refus.smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 22:52

donc sur la marmotte 180 + 12X 5 =240km (mauvais grimpeur) en 8h30 soit 28,25km/h .C'est pas beaucoup smiley cry

 

mais effectivement cela permet de "comparer" l'evolution sur des circuits différents .merci pour la "formule"

 

donc sur la marmotte 180+ 12X 5 =240km (mauvais grimpeur) en 8h30 soit 28,25km/h .C'est pas beaucoup

Pour la Marmotte, n'oublie pas que tu termines 1100 m plus haut que l'alt de départ.

Pour appliquer la formule il faut donc ajouter une descente fictive.

les 14 km de descente en 17-18 mn.

Si tu as fait les 174 km en 8h30, tu aurais fait 188 km en 8h47.

en appliquant strictement la formule ça donne

188 + 10 fois 4,9 = 237 km en 8h 47,

ou si tu préfères

188 + 12 fois 4,9 = 247 km en 8h47  

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 22:52

Même si l'on ne va pas vite sur de telles distances la fringale peut jouer des vilains tours ? Vous mettez tous ces trucs dans vos poches ?

Vous vous arretez au restau lors de certaines sorties ? Bizarre.

Que veut dire cyclotourisme dynamique?

Certains mangent des biscuits ,sandwichs, fruits. Cela suffit sur de telles distances.

Il faut refaire des reserves en roulant, et des biscuits du commerce cela me parait léger ?

 

 

Jusqu'à un certain point, oui, je remplis mes poches, si c'est plus long, il y a la petite sacoche de guidon.

Je ne m'arrête au restau que si je suis obligée, c'est à dire si je suis avec des gens qui s'arrêtent au restau (à l'exception du BRM 600 où le dîner du soir a été apprécié). Cela m'est arrivé en voyage (cyclocamping) et aussi une fois avec un club.Il faisait super beau, j'aurais préféré rouler, l'arrêt était très long et après on n'est pas au top ... en pleine chaleur ...

Cyclotourisme dynamique, je pense que c'est ce que font beaucoup : rouler sans trop s'arrêter, de manière sportive, sur tous les terrains même montagneux, mais sans chercher spécialement à faire une performance.

Oui des fruits, sandwiches, biscuits du commerce ça marche bien ! Mais comme le disait Patrick Gilles ça dépend des personnes ... je connais quelqu'un qui utilise des boissons de l'effort et ne mange presque pas  ... à chacun de trouver sa manière de fonctionner !

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 23:01

Jusqu'à un certain point, oui, je remplis mes poches, si c'est plus long, il y a la petite sacoche de guidon.

Je ne m'arrête au restau que si je suis obligée, c'est à dire si je suis avec des gens qui s'arrêtent au restau (à l'exception du BRM 600 où le dîner du soir a été apprécié). Cela m'est arrivé en voyage (cyclocamping) et aussi une fois avec un club.Il faisait super beau, j'aurais préféré rouler, l'arrêt était très long et après on n'est pas au top ... en pleine chaleur ...

Cyclotourisme dynamique, je pense que c'est ce que font beaucoup : rouler sans trop s'arrêter, de manière sportive, sur tous les terrains même montagneux, mais sans chercher spécialement à faire une performance.

Oui des fruits, sandwiches, biscuits du commerce ça marche bien ! Mais comme le disait Patrick Gilles ça dépend des personnes ... je connais quelqu'un qui utilise des boissons de l'effort et ne mange presque pas  ... à chacun de trouver sa manière de fonctionner !

 

C'est exactement à cette pratique que je pensais avec le cyclotourisme dynamique. smiley smile

Dans mon cas, ce sont des parcours allant jusqu'à 6-8h à une moyenne maxi de 28-30 sur le plat. Pour ce type de pratique, l'alimentation a déjà son importance pour éviter les fringales ou mauvaises digestions.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/06/2014 23:32

soit autour de 18.000 bornes annuelles."

Selon TES critères ça ressemble au parfait égoïste ça ?

Je ne voudrais pas répondre à la place d'Eric, mais il est fort probable qu'en faisant ces 30 km à vélo il gagne du temps par rapport aux 50 km qu'il devrait faire en bagnole (à vue de nez) si l'on tient compte des conditions routières ds la région..

Donc, en fait il ne "vole" que 18000 - env 12000 km de vélotaf à sa famille, soit 6000 km ou moins de 30 ' par jour.

Je ne sais pas pour lui, mais personnellement je vis très bien avec 7h de sommeil par nuit.

Mon frère a besoin de 9 h mais doit souvent faire avec moins. Disons 8h30.

1h30 fois 300 jours = 450 heures,

Je peux largement faire plus de 10 000 km en montagne pendant qu'il dort! 

Juste une remarque.

Salut Bernard,

Tu sais je n'ai jamais accusé quelqu'un de voler du temps à sa famille ! smiley wink

Donc ça ne me regarde pas, chacun trouve son équilibre à sa manière, et ma propre épouse ne supportait pas un avis extérieur d'une situation qui était entièrement consentie, réfléchie et équilibrée pour tout le monde.

En ce qui concerne faire des aller/retour je crains bien que vers les dates que tu annonces, je ne puisse le faire que par la pensée... Et ça fait drôle de me dire que au moins toi tu ne seras plus là...

Alors pour conclure je crois qu'il faut profiter de chaque moment présent que la vie nous offre, de la chance que nous avons, chacun à nos niveaux, hauts ou bas, de pouvoir faire du vélo. Que chacun d'entre nous avons des choses à partager....

Si vraiment tu as besoin de petites poussettes, même si mon niveau à considérablement baissé, et que peut être je ne le récupérerais jamais, et bien il faut que je vienne de nouveau rouler avec toi, car demain il sera peut être trop tard. C'est comme l'amitié que tu ne donnes pas meure... C'est ça le gâchis...

Quel âge tu as Bernard ?

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

Sea Otter

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 24 mars 2019
dimanche 07 avril 2019
samedi 13 avril 2019
dimanche 14 avril 2019
lundi 22 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES