FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Dossard EDT 2018

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 12/06/2018 10:25

Allez dans un SAS inférieur, tout dépend des éditions et des bénévoles. Je me souviens qu'à Pau, en 2014, ils avaient été assez strict là dessus. Par contre en 2015, à st jean de Maurienne, les bénévoles ne vérifiaient rien. Beaucoup ont pu allez dans des SAS inférieur. Après franchement, entre le 3 ou le 7, c'est pareil. A partir du moment où tu ne joues pas une place, ça ne change rien. Autant partir d'un SAS inférieur si tu veux être avec ton pote; C'est juste critique sur les 2 - 3 derniers SAS à cause de la voiture balaie...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/06/2018 11:39

Les bénévoles ne laissent pas entrer dans un SAS inférieur. Supérieur je suppose que oui (comme déjà dit).

Une connaissance m'a rapporté avoir trafiqué sa plaque de cadre (je ne sais plus exactement comment) pour avoir un numéro différent, et du coup avoir pu partir dans un meilleur SAS. Il ne m'a pas dit avoir été sanctionné sur son temps. Ceci dit, je ne cautionne pas cette pratique.

 

 

Bof, l'année dernière mon cousin partait SAS 4, moi 7. En attendant avec lui (en dehors du SAS), je n'ai pas compté le nombre qui sont rentrés dans le SAS avec des dossards 7000/8000/10000 et sous les yeux des bénévoles. Je ne te parle même pas de ceux qui enjambent les barrières ...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/06/2018 11:50

Et globalement, l'organisation s'en fout. Ce serait très facile de disqualifier celui qui est parti d'un SAS inférieur au sien. Suffit de regarder l'heure de passage sur la ligne et le numéro de dossard.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/06/2018 13:18

si par exemple tu es dans le sas 3 , tu arrives à partir dans le 2 , risques-tu d'être sanctionné ?

Sanctionné, je ne pense pas. Au pire te faire rappeler à l'ordre avant le départ et te retrouver à l'arrière du sas 3

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/06/2018 13:22

Les sas ont pour fonction de fluidifier la "course". A part le sas 1 qu comporte aussi les invités, le niveau va décrescendo. Cela évite de trop bouchonner et de bloquer derrière ceux qui meilleurs.

C'est pour cela que lors de l'inscription il est demandé le classement aux EDT précédentes et sur d'autres cyclosportives.

Si tu n'as jamais porté de dossard, même s tu es costaud, tu te retrouve derrière.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/06/2018 22:43

 

Ça va être magique.

Finalement c'est comme pour l'autoroute en juillet, tu paies une fortune pour être dans les bouchons.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/06/2018 12:09

 

retour des Antis étape du tour ça faisait longtemps

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/06/2018 13:44

mais non , j'aime bien l'étape du tour .

le spectacle vaut le déplacement .

entre ceux a pied, couché par les crampes  et les bus-stopeur sur les coups de 20 heures  il faut le voir au moins une fois pour le croire 

mais une 2eme fois ce n'est pas de trop pour ne pas croire que c'était un rêve smiley lol

 

C'est assez paradoxal l'EDT. 

Avant le départ, la majorité de ceux qui n'ont pas le niveau pour la terminer ne la trouvent pas aussi dure que ce qu'elle parait, tandis que la majorité de ceux qui sont capable de la terminer la trouvent plus dure qu'elle ne semble

Après le départ c'est l'inverse. 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/06/2018 14:04

Y'a du mépris dans tes paroles benoit... Combien d'abandons ou de types qui ont des crampes lors d'un marathon ? Chacun se lance le défi qu'il souhaite. L'EDT n'est pas une cyclosportive comme les autres. Elle vend du rêve et ça attire beaucoup plus de coureurs d'un niveau moyen. Le mec qui fait ça en 10h a autant de mérite que celui qui met 5h. Moi je suis pas un grand cycliste (entre 3 et 4000 bornes par an). Mais je kiffe l'EDT. Pour y avoir participer 3 fois, je trouve qu'elle a un parfum particulier par rapport aux autres. Certains ne seront pas d'accord avec moi mais chacun son point de vue. Et je me fout de mettre 5 ou 10h. C'est juste un grand bonheur de terminer. Et je compte bien y retourner dès que mon genou me laissera tranquille...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/06/2018 14:38

Bonjour,

Au cas où il y aurait des intéressés, je vends un dossard pour l'Etape du Tour pour 90€

Possibilité de le mettre à votre nom

contact : sylvain.blot2@gmail.com

Cdt,

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/06/2018 16:10

Y'a du mépris dans tes paroles benoit... Combien d'abandons ou de types qui ont des crampes lors d'un marathon ? Chacun se lance le défi qu'il souhaite. L'EDT n'est pas une cyclosportive comme les autres. Elle vend du rêve et ça attire beaucoup plus de coureurs d'un niveau moyen. Le mec qui fait ça en 10h a autant de mérite que celui qui met 5h. Moi je suis pas un grand cycliste (entre 3 et 4000 bornes par an). Mais je kiffe l'EDT. Pour y avoir participer 3 fois, je trouve qu'elle a un parfum particulier par rapport aux autres. Certains ne seront pas d'accord avec moi mais chacun son point de vue. Et je me fout de mettre 5 ou 10h. C'est juste un grand bonheur de terminer. Et je compte bien y retourner dès que mon genou me laissera tranquille...

Le problème est le même pour les marathons de grandes capitales. Ca n'est pas ceux qui se lancent un défi personnel le problème dont il parle.

Ce sont les gens qui s'y inscrivent sans avoir l'entrainement adapté. En CaP il y a les mêmes. Ils font 3 séances d'entrainement, survolent un programme de fractionné dans un magazine, achètent des running à 150 € et s'inscrivent au marathon de Paris sans commencer par par tenter des 10 km puis des semis sans nom l'année suivant pour s'habituer à gérer des courses avec ravito. 

C'est bien de vouloir aller sentir le parfum particulier d'une grande épreuve mais ca ne sert à rien d'y aller avec un rhume et le nez bouché. 

On a le droit de faire une défaillance le jours J, d'avoir un pépin quelconque mais quand 3 000 personnes se pointent sans avoir la capacité de terminer et marchent sur toute la largeur de la route au premier col c'est pas sympa pour ceux qui s'y prennent sérieusement. 

C'est la société qui veut qu'on se mette des défis grandiose parce que sinon on a peur d'avoir l'air de rien quand on les raconte aux autres. La vérité c'est que quand on dit boucler le BRM 200 de Trifouilly-les-Oies avec un groupe de FFCT de 55 ans on passe déjà pour un champion au près des non cyclistes. 

Un col de 10 ou 20 km ca ne change rien, c'est toujours 10 ou 20 de trop pour les non cyclistes à qui on le raconte. Je pense que ce que Benoit critique en premier c'est ce "culte du Finisher". Après il se croit au dessus du lot en terme de vélo et a une tendance à l'arrogance. A ce jeu là il sait très bien qu'il y a des mecs bien meilleurs que lui et qui ne la ramène pas mais il a besoin d'exister aussi. Visiblement être un anonyme de cat 1 ou 2 ne lui convient pas. 

Ceux qui terminent l'EDT à bout de force ont plus de mérite que ceux qui la gagne mais ceux qui abandonne car ils ont surestimé leur forces, ne se connaissent pas et ont brûlé des étapes c'est du gâchis, pour eux comme pour les autres. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/06/2018 17:24

Le problème est le même pour les marathons de grandes capitales. Ca n'est pas ceux qui se lancent un défi personnel le problème dont il parle.

Ce sont les gens qui s'y inscrivent sans avoir l'entrainement adapté. En CaP il y a les mêmes. Ils font 3 séances d'entrainement, survolent un programme de fractionné dans un magazine, achètent des running à 150 € et s'inscrivent au marathon de Paris sans commencer par par tenter des 10 km puis des semis sans nom l'année suivant pour s'habituer à gérer des courses avec ravito. 

C'est bien de vouloir aller sentir le parfum particulier d'une grande épreuve mais ca ne sert à rien d'y aller avec un rhume et le nez bouché. 

On a le droit de faire une défaillance le jours J, d'avoir un pépin quelconque mais quand 3 000 personnes se pointent sans avoir la capacité de terminer et marchent sur toute la largeur de la route au premier col c'est pas sympa pour ceux qui s'y prennent sérieusement. 

C'est la société qui veut qu'on se mette des défis grandiose parce que sinon on a peur d'avoir l'air de rien quand on les raconte aux autres. La vérité c'est que quand on dit boucler le BRM 200 de Trifouilly-les-Oies avec un groupe de FFCT de 55 ans on passe déjà pour un champion au près des non cyclistes. 

Un col de 10 ou 20 km ca ne change rien, c'est toujours 10 ou 20 de trop pour les non cyclistes à qui on le raconte. Je pense que ce que Benoit critique en premier c'est ce "culte du Finisher". Après il se croit au dessus du lot en terme de vélo et a une tendance à l'arrogance. A ce jeu là il sait très bien qu'il y a des mecs bien meilleurs que lui et qui ne la ramène pas mais il a besoin d'exister aussi. Visiblement être un anonyme de cat 1 ou 2 ne lui convient pas. 

Ceux qui terminent l'EDT à bout de force ont plus de mérite que ceux qui la gagne mais ceux qui abandonne car ils ont surestimé leur forces, ne se connaissent pas et ont brûlé des étapes c'est du gâchis, pour eux comme pour les autres. 

On est bien d'accord.

J'étais le premier à gueuler en 2013 dans le semnoz avec une 1/2 route pour aller au sommet et des gars qui marchaient ou étaient avachis dans le fossé. C'était même dangereux. C'est bien pour ça qu'il faudrait déjà faire respecter les sas de départs. Y'a trop de gars qui veulent partir dans les premiers sas et qui gênent les autres ensuite. Maintenant, on sait aussi que malheureusement, comme tu le dis, beaucoup se surestiment.

C'est d'ailleurs pour ça que je ne comprends pas le choix de cette étape. Puisque ASO veut faire du chiffre avec 15 000 inscrits, il faut mettre l'étape en conséquence... Là on a des forts pourcentage sur des petites routes... Il y aura de gros bouchons, c'est inévitable ! ASO peut tout à fait choisir une étape difficile mais avec des routes suffisamment larges pour limiter les bouchons... comme celle de l'alpe d'huez...

Bref, on aura toujours des types qui se lanceront des défis en pensant qu'un mois d'entrainement suffira. Ca ça ne changera pas. Dès lors, il est peut-être de la responsabilité des organisateurs de proposer un parcours plus adapté pour limiter les problèmes... et que la majorité des participants prennent un maximum de plaisir.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/06/2018 21:32

" Visiblement être un anonyme de cat 1 ou 2 ne lui convient pas. "

puff  si l'anonymat ne m'aurait pas convenu , j'aurais fais kéké en  ufolep ou en départementale .

pour en revenir a l'étape . certains ne sont pas anonyme, ils peuvent  se voir sur les vidéos a pieds ou accrocher au véhicules. de grand moment qu'ils ont certainement conservé pour montrer aux copains quant ils disent ; j'ai fais l'étape du tour

 

Je ne vois plus qu'une solution, il leur faudrait un VAE smiley tongue-out

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/06/2018 22:50

Bonjour,

 

 

Les numéros de dossrds devraient etre communiqués à partir de vendredi à chaque participant par email.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/06/2018 22:55

C'est épatant ce déferlement anti-EDT, et désolant. J'ai plus l'impression que l'EDT est l'alibi pour taper et casser ASO qui passe pour un capitaliste qui ne pense qu'à s'engraisser sur le dos des amateurs de sport.

Et à coté de cela rien, nada, contre "La Marmotte". Pourtant cette cyclo draine autant de participants, coute plus chère, n'a pas toute la logistique ASO, et ne se déroule pas sur routes privatisées, donc dans de moins bonnes conditions de sécurité.

Affligeant, et triste...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/06/2018 23:02

C'est épatant ce déferlement anti-EDT, et désolant. J'ai plus l'impression que l'EDT est l'alibi pour taper et casser ASO qui passe pour un capitaliste qui ne pense qu'à s'engraisser sur le dos des amateurs de sport.

Et à coté de cela rien, nada, contre "La Marmotte". Pourtant cette cyclo draine autant de participants, coute plus chère, n'a pas toute la logistique ASO, et ne se déroule pas sur routes privatisées, donc dans de moins bonnes conditions de sécurité.

Affligeant, et triste...

Georges,

La marmotte c'est 2 fois moins de personne et c'est un peu moins élevé niveau tarif même si les prestations ne sont pas identiques sur la fermeture des routes effectivement.

Après est ce que c'est moins sécurisant? Je n'en suis pas certain. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/06/2018 23:38

C'est épatant ce déferlement anti-EDT, et désolant. J'ai plus l'impression que l'EDT est l'alibi pour taper et casser ASO qui passe pour un capitaliste qui ne pense qu'à s'engraisser sur le dos des amateurs de sport.

Et à coté de cela rien, nada, contre "La Marmotte". Pourtant cette cyclo draine autant de participants, coute plus chère, n'a pas toute la logistique ASO, et ne se déroule pas sur routes privatisées, donc dans de moins bonnes conditions de sécurité.

Affligeant, et triste...

D'accord avec toi Georges, surtout le roquet du forum qui ramène sa fraise en permanence pour casser le topic.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/06/2018 08:50

Georges,

La marmotte c'est 2 fois moins de personne et c'est un peu moins élevé niveau tarif même si les prestations ne sont pas identiques sur la fermeture des routes effectivement.

Après est ce que c'est moins sécurisant? Je n'en suis pas certain. 

La Marmotte se rapproche dangereusement des prix pratiqués par ASO l'an dernier c'était près de 100 euros.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/06/2018 08:58

Encore heureux que ASO cherche à faire du fric ! c'est une entreprise qui doit faire du bénéfice ! Rien de choquant.

Attention à ne pas être extrémiste. Ce n'est pas parce qu'on pointe du doigt une partie des participants non préparés qu'on critique l'EDT. Moi je maintiens qu'il n'y a rien d'équivalent en terme de grandeur, avec les défauts que ça contient. Après libre à chacun de s'inscrire ou pas. Quand j'y vais, j'y trouve mon compte. On peut critiquer le prix, mais je trouve que la prestation est de qualité même si tout n'est pas parfait.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/06/2018 13:27

Georges,

La marmotte c'est 2 fois moins de personne et c'est un peu moins élevé niveau tarif même si les prestations ne sont pas identiques sur la fermeture des routes effectivement.

Après est ce que c'est moins sécurisant? Je n'en suis pas certain. 

105€ la marmotte. Si pour toi c'est moins cher, pas pour moi.

Et en descente tu peux avoir des voitures qui montent, contrairement à l'EDT. Donc moi j'ai ma certitude.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/06/2018 13:31

Et pourtant à écouter les préparations on dirait que l'EDT est plus une course qu'une rando de masse ravitaillée, tout haut de gamme ou physique qu'elle soit. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/06/2018 13:55

Et pourtant à écouter les préparations on dirait que l'EDT est plus une course qu'une rando de masse ravitaillée, tout haut de gamme ou physique qu'elle soit. 

A partir du moment où tu as un classement, c'est une course ! Certains vont la courir comme une rando en prenant leur temps et d'autres, même en partant loin, comme une course pour avoir le meilleur classement possible, même si c'est 8 ou 9 000. Et d'ailleurs, en fonction de tes participations, tes ambitions changent. Mon seul objectif la première fois était de finir. Et après tu te prêtes au jeu du classement.

Après, sans parler de course, même sur une cyclo, c'est pas agréable de devoir mettre pied à terre et marcher vélo à la main parce que la route est trop étroite. Moi j'avais adoré l'édition 2015 de l'edt parce qu'il y avait une route suffisamment large sur l'ensemble du parcours pour ne pas mettre pied à terre même quand certains s'arrêtaient...

Et d'ailleurs la seule raison qui fait que tu dois préparer ça correctement (surtout si tu pars dans les derniers sas), c'est la voiture balai. j'en ai fait l'expérience en 2014 lors de ma première participation. On était justement parti tranquillou, en mode rando. Et bien la voiture balai te rappelle vite qu'il faut appuyer sur les pédales. C'est bien pour ça qu'il y en a beaucoup qui ne veulent pas être dans les derniers sas...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/06/2018 14:02

Encore heureux que ASO cherche à faire du fric ! c'est une entreprise qui doit faire du bénéfice ! Rien de choquant.

Attention à ne pas être extrémiste. Ce n'est pas parce qu'on pointe du doigt une partie des participants non préparés qu'on critique l'EDT. Moi je maintiens qu'il n'y a rien d'équivalent en terme de grandeur, avec les défauts que ça contient. Après libre à chacun de s'inscrire ou pas. Quand j'y vais, j'y trouve mon compte. On peut critiquer le prix, mais je trouve que la prestation est de qualité même si tout n'est pas parfait.

La grandeur qu'elle détient vient du fait que tu participes  à une cyclosportive dont le parcours est unique et par conséquent qui change chaque année sur des routes entièrement privatisées, je pense que ça lui confère un supplément d'âme. Avec bien évidement le tour qui emprunte les mêmes routes quelques jours plus tard cela lui donne un piquant supplémentaire.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/06/2018 14:05

La grandeur qu'elle détient vient du fait que tu participes  à une cyclosportive dont le parcours est unique et par conséquent qui change chaque année sur des routes entièrement privatisées, je pense que ça lui confère un supplément d'âme. Avec bien évidement le tour qui emprunte les mêmes routes quelques jours plus tard cela lui donne un piquant supplémentaire.

Ah ça je suis tout à fait d'accord avec toi. D'ailleurs nous sommes tous les ans un paquet à tenter de deviner le parcours de la prochaine edt. On peut critiquer ses participants et son organisation mais elle est unique.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/06/2018 14:29

A partir du moment où tu as un classement, c'est une course ! Certains vont la courir comme une rando en prenant leur temps et d'autres, même en partant loin, comme une course pour avoir le meilleur classement possible, même si c'est 8 ou 9 000. Et d'ailleurs, en fonction de tes participations, tes ambitions changent. Mon seul objectif la première fois était de finir. Et après tu te prêtes au jeu du classement.

Après, sans parler de course, même sur une cyclo, c'est pas agréable de devoir mettre pied à terre et marcher vélo à la main parce que la route est trop étroite. Moi j'avais adoré l'édition 2015 de l'edt parce qu'il y avait une route suffisamment large sur l'ensemble du parcours pour ne pas mettre pied à terre même quand certains s'arrêtaient...

Et d'ailleurs la seule raison qui fait que tu dois préparer ça correctement (surtout si tu pars dans les derniers sas), c'est la voiture balai. j'en ai fait l'expérience en 2014 lors de ma première participation. On était justement parti tranquillou, en mode rando. Et bien la voiture balai te rappelle vite qu'il faut appuyer sur les pédales. C'est bien pour ça qu'il y en a beaucoup qui ne veulent pas être dans les derniers sas...

Là je ne parle pas de se préparer en conséquence mais de ceux qui gonflent l'événement. Pour ma première cyclo difficile (LBL) je me suis bien renseigné sur comment m'entraîner pour le pas trop en laisser au hasard. C'était aussi l'occasion d'apprendre à établir un plan d'entrainement efficace car l'épreuve à lieu au printemps. 

Ca c'est bien passé, je me connais bien maintenant. Pas besoin de demander à quelle minute boire pendant 8h de vélo comme si tout allait se jouer à 100 g ou & 10 sec. 

Maintenant si il faut se mettre en mode course 3 ans de suite pour partir dans le bon sas pour pouvoir la faire sans rencontrer d'embouteillage ni se mettre la pression des délais autant faire le tracé en solo. 

Les cyclos Belges que j'ai fait on est des milliers, certes moins dans l'ensemble que l'EDT + parcours multiples mais si on arrive 20 min après le départ officiel on ne fait même pas la queue. Et les délais correspondent à des moyennes vraiment faisables.  

Autant c'est ridicule de critiquer les participants juste parce qu'ils la font, autant ne pas comprendre que se poser 10 000 questions chaque année et s'en faire une montagne alors qu'on y fait des très bon temps comporte un côté un peu ridicule. 

Les "anti-EDT" pensent "épreuve pour pimpins, j'y vais pas j'ai rien à prouver"

Les "Fan exagérés" pensent "épreuve encore plus impossible que l'an dernier, mais je terminerais quand même dans le sas 1 l'année prochaine et je passerais encore un an à me préparer à l'impossible et à dire à tout le monde que j'ai réussi"

Au milieu de ça il y a les gens, une grande majorité, qui s'inscrivent pour faire l'EDT, qui se connaissent ou apprennent à se connaître, vont au bout et n'en font pas un fromage. 

A lire les réflexion de braquets/pneu des habitués, les Glières c'est Tro Bro Leon dans l'Angliru... 

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

Sport 101 Facebook V4

KTM