FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Entraînement / Santé • Douleur périnée.

Retour au forum Route > Entraînement / Santé Bas de page

envoyé le 17/10/2012 23:13

Ce sont des douleurs lansinantes, mais pas insupportbales, je dirai 3 à 4, parfois un peu plus violentes mais sur de courtes durées.Et je ne les ai pas toute la journée.Je pensais plus à une bonne compression ou une inflammation du nerf?Y a t'il une différence avec la névralgie!?

J'ai aussi entendu dire que l'ostéopathie pouvait avoir des résultats plutôt positifs sur ce genres de symptômes!Pour l EMG, j'ai lu que ce n'était pas fiable à 100%.Enfin je serai plus fixé après mon rdv avec le neurologue.

Le vélo me manque et je ne peux même pas courir car ça me tire dans la jambe gauche.Dur dur.

J'espère pouvoir remonter sur un vélo!!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/10/2012 13:10

Je comprends trés bien ton inquiétude quant à la possibilité de poursuivre le vélo, j'ai vécu exactement la même situation ... et c'est dans ces moments que l'on en mesure notre degré d'addiction.

Ce que tu décris j'aurai quasiment pu écrire la même chose, je ne sais pas dans quelles zones proviennent tes douleurs, pour ce qui me concerne elles étaient internes et lencinantes un peu au dessus du coccyx un peu plus marquées coté gauche mais à minima bilatérales.

Il est un test trés révélateur pour les personnes touchées par la NP , car assis sur la cuvette des toilettes, les douleurs internes disparaissent momentanément ceci s'explique par la forme bien particulière dela lunette qui une fois assis soulage la compression du nerf pudendal.

Je m'excuse de relater ce type de détails un peu intime, je voulais te les transmettre par mp , mais ma démarche est volaontaire ,car je pense qu'il est bon de porter ces conseils à la connaissance des cyclistes .

D'autre part il est exrêmement important d'éviter toute " constipation" "désolé"! celà génère des douleurs par traction sur le NP! l'osthéo est primordial en temps de crise , il pratiquera un massage prolongé des releveurs en interne associé à un étirement du coccys vers l'extérieur.

Même si le diagnostic de la NP se confirme , en espérant que non, gardes le moral, si tu appliques tous ces conseils à, moyen terme tu n'aura plus mal,ou trés soulagé! mais jamais guéri et en aucun cas remonter sur un vélo ne serait ce que 10 mn! et c'est bien pour celà que je te conseilles vivement d'aller sur le site de vélo couché, çà te changera les idées, tu y verra une perspective pour continuer le vélo autrement mais réelle. Bref je te livre toute mon expérience, et bien sur je te décris une situation négative , mais il est important de savoir que même dans ce cas tu pourras toujours partiquer ton sport favori autrement, mais bon c'était une grande parenthèse peut être que ton problème est plus simple, je te le souhaite, bon courage.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/10/2012 17:08

Bonsoir Jean André et Julien.

Tu as fait l'EMG, c'est bien mais pas suffisant malheureusement.

La négativité de l'EMG ne démontre en rien l'absence total d'une atteinte neurologique du nerf pudendal, cela s'observe fréquemment sur les patients ayant cette pathologie depuis peu, mais aussi parce qu'il ne parvient pas à apprécier l'intégralité des fibres (ex : non myélinisées) jouant pourtant un rôle fondamentale dans l'étiologie neurogène.

Un ostéo, c'est une bonne démarche à condition qu'il connaisse la pathologie, sinon ca peut aggraver la situation.

La NP est mieux connue maintenant par les ostéos.

Tu peux également essayer un bloc d'infiltrations, scanno guidée de préférence.

En ce qui concerne le vélo, prends ton temps, profite de la mauvaise saison pour tenter toutes les pistes possibles.

Et si malgré tout, la douleur persiste, pourquoi pas le Vélo couché comme le dit Jean André

C'est triste, mais c'est la réalité.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/10/2012 20:33

Bonsoir Jean André et Julien.

Tu as fait l'EMG, c'est bien mais pas suffisant malheureusement.

La négativité de l'EMG ne démontre en rien l'absence total d'une atteinte neurologique du nerf pudendal, cela s'observe fréquemment sur les patients ayant cette pathologie depuis peu, mais aussi parce qu'il ne parvient pas à apprécier l'intégralité des fibres (ex : non myélinisées) jouant pourtant un rôle fondamentale dans l'étiologie neurogène.

Un ostéo, c'est une bonne démarche à condition qu'il connaisse la pathologie, sinon ca peut aggraver la situation.

La NP est mieux connue maintenant par les ostéos.

Tu peux également essayer un bloc d'infiltrations, scanno guidée de préférence.

En ce qui concerne le vélo, prends ton temps, profite de la mauvaise saison pour tenter toutes les pistes possibles.

Et si malgré tout, la douleur persiste, pourquoi pas le Vélo couché comme le dit Jean André

C'est triste, mais c'est la réalité.

merci pour vos réponses messieurs, mais une personne m'a contacté en mp pour m'expliquer qu'il avait eu ce genre de problèmes, mais qu'il s'agissait juste d'un point de compression du nerf pudendale et qu'avec l'aide d'un neurologue, il avait pu se soigner et reprendre le vélo peu de temps après!

Grace d'ailleurs au médicament "lirica" dont j'entends beaucoup parler.

Qu'en pensez vous et si vous avez d'autres conseils ou infos, ils seront les bienvenus...par contre peu de témoignages de personnes touchées par ce mal, ça me surprend ...je dois être une exception!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/10/2012 22:10

Non détrompes toi  Julien,, tu n'es pas une exception , Philippe ( que je salue , et bravo pour le CLM de paladru!) moi même et tant d'autres peuvons malheureusement le confirmer.

Quant à décompresser le nerf pudendal grâce au LYRICA n'y penses pas, il masquera partiellement les douleurs ( neuroleptique de nouvelle génération ). Je connais un médecin au MANS qui a opéré plus de 500 patients de la NP par décompression , mais réservé aux cas les plus invalidents.

Ce médecin a identifié les causes du déclenchement de ma NP association de la pratique du vélo associé à la principale cause qui est une bascule du bassin liée à une jambe plus courte de + de 15mm.

A+

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/10/2012 23:46

Le LYRICA, j'en ai bouffé pendant 1 an, et mise à part me constiper et me faire dormir, ca n'a rien arranger à mon affaire.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/10/2012 11:39

Le LYRICA, j'en ai bouffé pendant 1 an, et mise à part me constiper et me faire dormir, ca n'a rien arranger à mon affaire.

avant de mettre en place un traitement lourd tu devrais essayer les selles Proust ( elle ont été faites pour celà !!!) ces selles on la particularité de n avoir que des appuis sur les ischions en dagageant toute pression sur le periné de plus la biomecanique de ces selles permettent une rotation pelvienne qui reduit les frottements

http://www.selle-proust.fr/SelleProust/Technique.html

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/10/2012 14:10

Attention à la selle PROUST!, je l'ai essayée , alors que je n'avais pas encore de douleur mais quelques signes initiateurs de la NP , donc déjà trop tard soit , mais la selle PROUST aprés 2 parcours de 80 km a été l'élément déclencheur de mes douleurs j'en suis certain, dommage car j'aimais bien le pivotement de cette selle pour  monter les bosses assis.

Petite précision , je parle bien de la selle PROUST correspondant au lien ci-dessus, car celle du facteur beaucoup plus large et plus moelleuse me semble bien plus intéressante même si  elle est moche...

  Pour en avoir parlé avec un des spécialiste de la NP , il déconseille formellement ce type de selle, encore pire.. les SMP qui ne font qu'accentuer la pression sur les nerfs pudendaux, en prévention préférer plutôt des selles trés moelleuses , et de toute façon lorsque la NP est là , il ne faut plus jamais s'asseoir sur une selle de vélo! c'est dur mais il en est ainsi.

Seul le Vc permet de persévérer notre spor favori moyennant une petite adaptation, même si le fat depédaler sollicite les muscles pyramidaux, la contraction de ces muscles sollicite un peu les NP .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/10/2012 14:58

"seul le Vc permet de persévérer notre spor favori moyennant une petite adaptation"

 

Le Vc en guise de selle je comprends le principe  à cause du trou pour libérer les fesses et le périnée mais comment tu veux rouler avec un truc aussi large? Et le montage? Je roule depuis presque 50 ans et je n'ai jamais vu un montage avec une lunette de chiotte .  

"Je roule depuis presque 50 ans et je n'ai jamais vu un montage avec une lunette de chiotte . "

Je pense que tes 50 ans de velo ont altéré tes neurones.

VC=Vélo couché, y' en a qui sont grave quand mème.

En ce qui concerne la Proust comme Jean André, de plus en plus mal au cul, avant arrèt définitif du Vélo.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/10/2012 21:15

bon si j'ai bien compris une NP ne se soigne pas très bien, on en guérit pas et si je souffre de ce mal, je peux dire adieu au cyclisme!On va essayer de trouver quelque chose de positif la dedans, car arrêter sa passion avant 35 balais, dur dur...en attendant de voir un neurologue et un osteo, je vais essayer de ne pas broyer du noir...!

En espèrant que ce soit une fausse alerte et un autre mal.Je vais essayer de courir un peu demain matin, si ma jambe me le permet.

Merci pour toutes ces infos.

Sportivement.  

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/10/2012 22:41

Tu as raison Julien , gardes le moral en attendant d'en savoir plus , c'est essentiel!

Et bon jogging!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/10/2012 22:46

Ah je comprends mieux parce q'un goguenot en guise de selle ça m'interrogeait.  Mais vous ne pouvez pas dire pour un vélo couché  Recumbent comme tout le monde?

Oui mais Jo , mais dans" le milieu" du VC le terme recumbent n' est pas ou peu employé ! plutôt bent et surtout VC ...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/10/2012 23:07

Sur le moment j'étais vraiment stupéfait, mais bon on ne sait jamais. Des WC, pardon VC j'en croise régulièrement, toujours les mêmes,  dont un handicapé avec 3 roues et un pédalier à main, j'ai toujours peur de rouler dessus.

Des VC pas des WC.

Le premier veut dire vélo couché, le deuxième water closet, c'est pas la méme chose.smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/10/2012 23:12

Corrigé, je me coucherai moins bête ce soir. D'ailleurs je vais me coucher maintenant.

Te coucher dans un lit j'espère et non pas sur un WC.smiley laughing

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 15/11/2013 14:09

bon si j'ai bien compris une NP ne se soigne pas très bien, on en guérit pas et si je souffre de ce mal, je peux dire adieu au cyclisme!On va essayer de trouver quelque chose de positif la dedans, car arrêter sa passion avant 35 balais, dur dur...en attendant de voir un neurologue et un osteo, je vais essayer de ne pas broyer du noir...!

En espèrant que ce soit une fausse alerte et un autre mal.Je vais essayer de courir un peu demain matin, si ma jambe me le permet.

Merci pour toutes ces infos.

Sportivement.  

bjr julien je voulais savoir si tu avais règlè ton problème de santè car moi aussi j'ai un peu le mème pb par contre je n'ai aucune douleurs sur le vèlo mais des douleurs après le soir ou lendemain des lourdeurs dans les testicules et envie frèquente d uriner merci des renseignements

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 15/11/2013 14:38

Depuis peu, et pour la première fois, je commence aussi à avoir une douleur au périnée quand je roule et maintenant même quand je suis en dehors de la selle, ceci étant sans doute liées au fait que c'est la première année que je dépasse les 5000km.

Je pensais changer de selle pour une très évidée mais visiblement ça n'a pas l'air de fonctionner d'après ce que j'ai pu lire ici...des avis contraires ?

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/12/2013 23:18

Bonsoir Romain, 

désolé pour ma réponse tardive, mais si j'ai un conseil à te donner c'est d'arrêter le vélo pour le moment et de consulter un spécialiste du type urologue ou neurologue.Je ne peux poser de diagnostic à leur place.

En ce qui me concerne, j'ai bien une compression des nerfs pudendaux à droite et à gauche(EMG négative pourtant) .

J'ai de la kiné pour la rééducation périnéale, de l'ostéopathie et de l'électro stimulation.Mes douleurs sont toujours la, mais avec les soins ça reste supportable. 

Je pense que le vélo c'est de l'histoire ancienne (pour moi), ce n'est pas facile de s'en convaincre mais c'est ainsi.Car je n'ai jamais entendu parler de coureurs victimes d'une NP et qui ont pu reprendre une activité cycliste.

Je me contente de marcher pour l'instant car même la course à pied me crée des douleurs.

Bon courage Romain et si tu as besoin de conseils, écris moi en mp, je te répondrai.

Tous ceux qui ont un témoignage à apporter ou des questions à poser, n'hésitez pas, la Névralgie Pudendale est une vraie "merde" et le partage pourra éviter des nouveaux cas!!!

Amicalement.

ps:merci à tous ceux qui ont pris le temps de me répondre et de m'orienter lors du dépôt de mon message il y a quelques mois.Ils se reconnaîtront.

Julien DUMAY

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/12/2013 17:12

Bonsoir

 

Julien , je te le redis, pour moi , moralement , mon "immersion" dans le petit monde du VC( sur le Forum)  a été capital dans la gestion de la NP car L'ESPOIR de refaire du vélo était LA! ( même autrement!) et çà c'est CAPITAL! fais moi confiance même si çà ne te branche pas pour le moment ... tu verras , très rapidement tu te diras ... et pourquoi pas ? on est plusieurs VC atteint de la NP ...

Autre piste ,la piscine , voici 2 ans je ne savais pas nager ! maintenant je fais 4500m par semaine ... excellent contre le stress!

L'essentiel : un bon moral , entretenu par une activité  ,çà peut contribuer a diminuer les douleurs de ce type j'en suis convaincu ...

 

Romain les conseils de Julien sont les meilleurs en attendant d'en savoir plus...

 

Je vous souhaite de très bonnes fêtes et 2014 sera bien meilleure !

smiley laughing

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/01/2014 22:19

Il faut surtout éviter de se focaliser sur la douleur, comme toutes formes de douleurs d'ailleurs car le curseur de  sensibilité à la douleur se dérègle à la baisse par rapport à une personne lambda , j'ai pu l'expérimenté .

Je n'ai plus de douleur à ce jour , mais cependant je ne suis pas guéri, il suffirait de reprendre le vélo droit sur quelques dizaines de km pour le confirmer...

J'applique quelques conseils prodigués par mon spécialiste au quotidien.Dont un qui est primordial . Je peux vous le communiquer en Mp .

bonjour jean andré

voila maintenant un an que je suis touché par cette saloperie.

je suis suivi a nantes.il y a maintenant un mois que j'ai eu une

premiere infiltration sous scanner.ce qui m'a reveillé plus la douleur que la soulager.

depuis j'ai reprs a assez forte dose LYRICA.qui me soulage un peu la douleur mais arrivé le soir

les douleurs se font de plus en plus vives.

le docteur qui me suit me propose une sec onde infiltration.vu le resultat de la premiere,je ne suis pas chaud

pour retenter l'experience.en paralelle je suis suivi par un ostheo qui me dit avoir soigner des gens ayant eu ce probleme.

je le crois de moins en moins,car peu d'amelioration de sa part non plus.

ma pratique du velo remonte a 15 ans environ.et c'est au retour d'une sortie que les douleurs sont apparues.

tu me dis etre soulagé,et surtout ne plus prendre de médocs.ce qui est déjà pour moi,tres important.

pourrais tu,me dire ce qu'il est bon de faire pour soulager ce mal.

mon adresse mail est:

michel.maucourt@sfr.fr

merci de bien vouloir donner des conseils qui peuvent etre important.

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/07/2018 11:23

Il faut surtout éviter de se focaliser sur la douleur, comme toutes formes de douleurs d'ailleurs car le curseur de  sensibilité à la douleur se dérègle à la baisse par rapport à une personne lambda , j'ai pu l'expérimenté .

Je n'ai plus de douleur à ce jour , mais cependant je ne suis pas guéri, il suffirait de reprendre le vélo droit sur quelques dizaines de km pour le confirmer...

J'applique quelques conseils prodigués par mon spécialiste au quotidien.Dont un qui est primordial . Je peux vous le communiquer en Mp .

Bonjour atteinte moi aussi de np déclenché  par le velo j aimerai bien avoir des conseils 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 15/07/2018 07:41

Bonjour à tous 

Ce symptôme peut il être déclenché par une hauteur de selle inadaptee?

Pour notre information pouvez vous communiquer votre hauteur et recul de selle et hauteur de 

L'entrejambe?

Votre selle était elle horizontale?

Merci

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Entraînement / Santé Haut de page

Sport 101 Facebook V4

KTM

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 28 avril 2019
mercredi 01 mai 2019
samedi 04 mai 2019
dimanche 05 mai 2019
mercredi 08 mai 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES