FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Billets d'humeur • EAU secours

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Bas de page

envoyé le 07/03/2019 14:17

Vous, français, avez aimé la privatisation des autoroutes que vous aviez payées avec vos impôts.

Vous allez adorer la privatisation des ressources hydrauliques du pays.

https://blogs.mediapart.fr/bertrand-rouzies/blog/160618/privatisation-des-barrages-francais-un-acte-de-haute-trahison

C'est marrant, personne n'en parle.

Réveillez-vous.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/03/2019 14:43

Vous, français, avez aimé la privatisation des autoroutes que vous aviez payées avec vos impôts.

Vous allez adorer la privatisation des ressources hydrauliques du pays.

https://blogs.mediapart.fr/bertrand-rouzies/blog/160618/privatisation-des-barrages-francais-un-acte-de-haute-trahison

C'est marrant, personne n'en parle.

Réveillez-vous.

Ne le dis pas aux GJ, Bernard ! C'est déjà assez compliqué comme ça...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/03/2019 15:02

Vous, français, avez aimé la privatisation des autoroutes que vous aviez payées avec vos impôts.

Vous allez adorer la privatisation des ressources hydrauliques du pays.

https://blogs.mediapart.fr/bertrand-rouzies/blog/160618/privatisation-des-barrages-francais-un-acte-de-haute-trahison

C'est marrant, personne n'en parle.

Réveillez-vous.

ce n'est pas de maintenant,ici dans les htes pyrénées,les syndicats,du moins la cgt est montée au créneaux depuis le mois de novembre ,ici nous avons de nombreux barrages,mais je n'ai pas vu le ,maire (lrem,ni le député ex maire)se manifester.c'est vrai ,c'est plus important ce grd et faux débat,pour quelques nigauds,ce macron le roi de l'arnaque,je pense que dans sa jeunesse,il a dû être enfant de coeur,il les gens avec son sourire angélique.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/03/2019 15:10

ce n'est pas de maintenant,ici dans les htes pyrénées,les syndicats,du moins la cgt est montée au créneaux depuis le mois de novembre ,ici nous avons de nombreux barrages,mais je n'ai pas vu le ,maire (lrem,ni le député ex maire)se manifester.c'est vrai ,c'est plus important ce grd et faux débat,pour quelques nigauds,ce macron le roi de l'arnaque,je pense que dans sa jeunesse,il a dû être enfant de coeur,il les gens avec son sourire angélique.

si j'osais ..... non c'est trop risqué par les temps qui courent. essayer de deviner à quoi je pense, c'est d'actualité !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/03/2019 15:26

la concurrence n'a pas lieu d'etre dans tout ce qui est strategique, point barre !

pour vouloir vendre ou plutot brader les barrages, il faut etre ideologue de droite jusqu'au bout des ongles. et pour en retirer pas grand chose en plus !

oui je pense qu'il faut menacer Macron de destitution (dans l'article on comprend que c'est possible), meme si c'est idiot, mais la decision de privatisation des barrages, l'est tout autant.

à decision idiode et absurde, reponse idiote et absurde.

il faut absolument faire reculer le gouvernement et bruxelles !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/03/2019 19:54

Vous, français, avez aimé la privatisation des autoroutes que vous aviez payées avec vos impôts.

Vous allez adorer la privatisation des ressources hydrauliques du pays.

https://blogs.mediapart.fr/bertrand-rouzies/blog/160618/privatisation-des-barrages-francais-un-acte-de-haute-trahison

C'est marrant, personne n'en parle.

Réveillez-vous.

Ca fait déjà longtemps qu'il ont vendu l'eau potable.

De toute façon, tout ce qui est privatisation est de la haute-trahison. smiley kiss

Mais si on s'indigne, on est complice de je ne sais quelles horreurs.

Je commence à être plutôt content d'être vieux dans le monde d'aujourd'hui. Ca ne durera plus trop longtemps. En attendant, je fais du vélo.

Je laisse la gestion de la révolution à ceux qui ont fait des enfants, qui seront éduqués en école de commerce et ne se rendront même pas compte de la supercherie.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/03/2019 23:59

Vous, français, avez aimé la privatisation des autoroutes que vous aviez payées avec vos impôts.

Vous allez adorer la privatisation des ressources hydrauliques du pays.

https://blogs.mediapart.fr/bertrand-rouzies/blog/160618/privatisation-des-barrages-francais-un-acte-de-haute-trahison

C'est marrant, personne n'en parle.

Réveillez-vous.

Bonjour Bernard,

tu commences par nous dire que les autoroutes ont été payées par nos impôts. Insinuerais-tu, alors, que les autoroutes devraient être gratuite?

Oublierais-tu que l'entretien des autoroutes a un coût?

Pourquoi considérons-nos que l'Etat serait le plus à même de gérer au mieux les intérêts "stratégiques"? Bernard Luc nous explique, d'ailleurs, "que la concurrence n'a pas lieu d'être dans tout ce qui est stratégique". Ah bon! J'entends parler, depuis 30 ans d'Etat "stratège" à propos de la France. Pensez-vous que l'état économique de la France nous permette, en toute confiance, de confier les secteurs stratégiques à cet Etat? Dans ce cas, où serait le contre-pouvoir? Inexistant. Pourquoi sommes-nous dans cette situation? par l'absence de contre-pouvoir?

Quand la gestion des autoroutes est confiée à des intérêts privés, l'Etat, en contrepartie d'augmentation des péages, augmente les obligations des opérateurs. Mais évidemment, les représentants politiques de l'Etat se garde bien d'aborder le sujet, n'est-ce pas madame Royal. Il est vrai qu'il est électoralement plus porteur pour être réélu de se plaindre des augmentations des méchants opérateurs privés. La lecture du post de Jean Pierre Martinez est très éclairant sur le sujet.

Pour continuer sur l'Etat et Jean Pierre Martinez, ce dernier nous a expliqué, post du 05/03/2019 à 10h09 sur les GJ, qu'il avait pu partir 1 an plus tôt à la retraite, car son employeur (L'Etat) ne lui payait pas ses heures supplémentaires. Alors, Jean Pierre a trouvé ça très bien, la retraite à 54 ans, mais... Pensez-vous que l'Urrsaf aurait accepté ce "deal" si Jean Pierre avait travaillé dans une entreprise privée? Evidemment non! Cela s'appelle de la fraude fiscale et sociale. En deux mots, l'Etat-employeur est incapable d'appliquer les règles que l'Etat législateur demande d'appliquer aux entreprise privées. Et jean Pierre, si prompt à dénoncer les abus des entreprises privées, ne trouve là rien à redire. (excuse-moi Jean Pierre, ça n'est pas une attaque personnel, juste un exemple des dérives de l'Etat).

Alors, on peut parler de haute-trahison à l'image de Marcel Autobus. Mais il serait plus judicieux de lire les rapports parlementaires et ceux de la Cour des Comptes, et, justement demander des comptes à nos représentants.

Rapprochons-nous maintenant du sujet. Nous savons que EDF devait provisionner le coût de démantèlement des centrales nucléaires dans le coût du kW/h facturé; cela n'a pas été fait. Encore une erreur stratégique qui aura un impact dramatique sur les finances publiques. Et là, la privatisation des barrages posent problèmes! La bonne question est: quel est l'état structurel de ses barrages? Les rapports sont à la disposition de chacun. Je vous laisse en prendre connaissance. Je pense que s'il y a haute-trahison, c'est celle de l'Etat.

Mais, évidemment, il est toujours possible de continuer à penser que l'Etat-providence est une vraie réussite française que tous les pays du monde nous envient.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 10:17

la concurrence n'a pas lieu d'etre dans tout ce qui est strategique, point barre !

pour vouloir vendre ou plutot brader les barrages, il faut etre ideologue de droite jusqu'au bout des ongles. et pour en retirer pas grand chose en plus !

oui je pense qu'il faut menacer Macron de destitution (dans l'article on comprend que c'est possible), meme si c'est idiot, mais la decision de privatisation des barrages, l'est tout autant.

à decision idiode et absurde, reponse idiote et absurde.

il faut absolument faire reculer le gouvernement et bruxelles !

La concurrence a bon dos pour nous b....sous prétexte et avec l'aval des écolos,il faut démanteler les centrales nucléaires,le gouvernement va augmenter le prix de l'électricité pour payer ce démantèlement et après va fourguer entièrement EDF au privé et là on va nous traire comme les vaches à lait.Nos barrages sont en très bon état et de l'eau il y en à .Je suis d'accord avec toi faut faire reculer ce gouvernement à la botte de bruxelles,mais avec les REM et des français endormis par ces gds débats ,j'en doute.  

   

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 10:21

Bonjour Bernard,

tu commences par nous dire que les autoroutes ont été payées par nos impôts. Insinuerais-tu, alors, que les autoroutes devraient être gratuite?

Oublierais-tu que l'entretien des autoroutes a un coût?

Pourquoi considérons-nos que l'Etat serait le plus à même de gérer au mieux les intérêts "stratégiques"? Bernard Luc nous explique, d'ailleurs, "que la concurrence n'a pas lieu d'être dans tout ce qui est stratégique". Ah bon! J'entends parler, depuis 30 ans d'Etat "stratège" à propos de la France. Pensez-vous que l'état économique de la France nous permette, en toute confiance, de confier les secteurs stratégiques à cet Etat? Dans ce cas, où serait le contre-pouvoir? Inexistant. Pourquoi sommes-nous dans cette situation? par l'absence de contre-pouvoir?

Quand la gestion des autoroutes est confiée à des intérêts privés, l'Etat, en contrepartie d'augmentation des péages, augmente les obligations des opérateurs. Mais évidemment, les représentants politiques de l'Etat se garde bien d'aborder le sujet, n'est-ce pas madame Royal. Il est vrai qu'il est électoralement plus porteur pour être réélu de se plaindre des augmentations des méchants opérateurs privés. La lecture du post de Jean Pierre Martinez est très éclairant sur le sujet.

Pour continuer sur l'Etat et Jean Pierre Martinez, ce dernier nous a expliqué, post du 05/03/2019 à 10h09 sur les GJ, qu'il avait pu partir 1 an plus tôt à la retraite, car son employeur (L'Etat) ne lui payait pas ses heures supplémentaires. Alors, Jean Pierre a trouvé ça très bien, la retraite à 54 ans, mais... Pensez-vous que l'Urrsaf aurait accepté ce "deal" si Jean Pierre avait travaillé dans une entreprise privée? Evidemment non! Cela s'appelle de la fraude fiscale et sociale. En deux mots, l'Etat-employeur est incapable d'appliquer les règles que l'Etat législateur demande d'appliquer aux entreprise privées. Et jean Pierre, si prompt à dénoncer les abus des entreprises privées, ne trouve là rien à redire. (excuse-moi Jean Pierre, ça n'est pas une attaque personnel, juste un exemple des dérives de l'Etat).

Alors, on peut parler de haute-trahison à l'image de Marcel Autobus. Mais il serait plus judicieux de lire les rapports parlementaires et ceux de la Cour des Comptes, et, justement demander des comptes à nos représentants.

Rapprochons-nous maintenant du sujet. Nous savons que EDF devait provisionner le coût de démantèlement des centrales nucléaires dans le coût du kW/h facturé; cela n'a pas été fait. Encore une erreur stratégique qui aura un impact dramatique sur les finances publiques. Et là, la privatisation des barrages posent problèmes! La bonne question est: quel est l'état structurel de ses barrages? Les rapports sont à la disposition de chacun. Je vous laisse en prendre connaissance. Je pense que s'il y a haute-trahison, c'est celle de l'Etat.

Mais, évidemment, il est toujours possible de continuer à penser que l'Etat-providence est une vraie réussite française que tous les pays du monde nous envient.

 

Les autoroutes françaises sont certainement parmi les plus belles du monde.

C'est un luxe que les usagers paient très cher. Il y en a même dans des endroits où personne n'en demandait, où des 4 voies auraient fait l'affaire.

Que les usagers (sauf les poids lourds) paient trop cher c'est évident quand on regarde l'exemple de la Suisse où avec des densités de population et d'autoroutes similaires leur utilisation ne coûte que 40 CHF/an (environ 35€). Les autoroutes n'y sont pas aussi bien équipées, mais ce n'est pas la misère.

On peut se demander combien de morts ce luxe coûte à la France. En effet, un prix d'accès trop élevé rejette bien des usagers vers des routes moins bien entretenues dont l'état central s'est désengagé, imposant leur entretien à des collectivités qui n'ont pas les moyens suffisants pour cela.

Ce ne sont pas les véhicules légers qui usent les routes, mais les poids lourds. L'entretien ne sert pour l'essentiel qu'à réparer les dégâts qu'ils occasionnent. Je n'ai pas la solution pour leur faire payer le juste prix.

Avec l'aide d'ONG, les habitants pauvres d'une ville déshéritée d'un pays du tiers-monde ont réussi à évincer VINCI qui les escroquait. Vinci arrivé avec des promesses étincelantes dans cette ville étoilée (El Alto, Bolivie).

Je vois bien qu'en France les villes qui ont repris le contrôle de la distribution d'eau qu'elles avaient délégué au privé offrent le plus souvent des tarifs moins élevés à leurs habitants.

Certaines compagnies (pas toutes) ont des comportements de requins. Vinci est un requin blanc.

Les barrages hydroélectriques seraient une mine d'or pour une compagnie comme Vinci, tu peux être sûr qu'ils font déjà leurs calculs, mais ils ne sont pas les seuls.

J'en reste là et je n'aborde pas la question du coût du démantèlement des centrales nucléaires, ça me suffit pour aujourd'hui. 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 10:24

La concurrence a bon dos pour nous b....sous prétexte et avec l'aval des écolos,il faut démanteler les centrales nucléaires,le gouvernement va augmenter le prix de l'électricité pour payer ce démantèlement et après va fourguer entièrement EDF au privé et là on va nous traire comme les vaches à lait.Nos barrages sont en très bon état et de l'eau il y en à .Je suis d'accord avec toi faut faire reculer ce gouvernement à la botte de bruxelles,mais avec les REM et des français endormis par ces gds débats ,j'en doute.  

   

... le gouvernement va augmenter le prix de l'électricité pour payer ce démantèlement ...

Quand on vit 40 ans à crédit, il faut bien un jour payer les intérêts. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 10:54

Bonjour Bernard,

tu commences par nous dire que les autoroutes ont été payées par nos impôts. Insinuerais-tu, alors, que les autoroutes devraient être gratuite?

Oublierais-tu que l'entretien des autoroutes a un coût?

Pourquoi considérons-nos que l'Etat serait le plus à même de gérer au mieux les intérêts "stratégiques"? Bernard Luc nous explique, d'ailleurs, "que la concurrence n'a pas lieu d'être dans tout ce qui est stratégique". Ah bon! J'entends parler, depuis 30 ans d'Etat "stratège" à propos de la France. Pensez-vous que l'état économique de la France nous permette, en toute confiance, de confier les secteurs stratégiques à cet Etat? Dans ce cas, où serait le contre-pouvoir? Inexistant. Pourquoi sommes-nous dans cette situation? par l'absence de contre-pouvoir?

Quand la gestion des autoroutes est confiée à des intérêts privés, l'Etat, en contrepartie d'augmentation des péages, augmente les obligations des opérateurs. Mais évidemment, les représentants politiques de l'Etat se garde bien d'aborder le sujet, n'est-ce pas madame Royal. Il est vrai qu'il est électoralement plus porteur pour être réélu de se plaindre des augmentations des méchants opérateurs privés. La lecture du post de Jean Pierre Martinez est très éclairant sur le sujet.

Pour continuer sur l'Etat et Jean Pierre Martinez, ce dernier nous a expliqué, post du 05/03/2019 à 10h09 sur les GJ, qu'il avait pu partir 1 an plus tôt à la retraite, car son employeur (L'Etat) ne lui payait pas ses heures supplémentaires. Alors, Jean Pierre a trouvé ça très bien, la retraite à 54 ans, mais... Pensez-vous que l'Urrsaf aurait accepté ce "deal" si Jean Pierre avait travaillé dans une entreprise privée? Evidemment non! Cela s'appelle de la fraude fiscale et sociale. En deux mots, l'Etat-employeur est incapable d'appliquer les règles que l'Etat législateur demande d'appliquer aux entreprise privées. Et jean Pierre, si prompt à dénoncer les abus des entreprises privées, ne trouve là rien à redire. (excuse-moi Jean Pierre, ça n'est pas une attaque personnel, juste un exemple des dérives de l'Etat).

Alors, on peut parler de haute-trahison à l'image de Marcel Autobus. Mais il serait plus judicieux de lire les rapports parlementaires et ceux de la Cour des Comptes, et, justement demander des comptes à nos représentants.

Rapprochons-nous maintenant du sujet. Nous savons que EDF devait provisionner le coût de démantèlement des centrales nucléaires dans le coût du kW/h facturé; cela n'a pas été fait. Encore une erreur stratégique qui aura un impact dramatique sur les finances publiques. Et là, la privatisation des barrages posent problèmes! La bonne question est: quel est l'état structurel de ses barrages? Les rapports sont à la disposition de chacun. Je vous laisse en prendre connaissance. Je pense que s'il y a haute-trahison, c'est celle de l'Etat.

Mais, évidemment, il est toujours possible de continuer à penser que l'Etat-providence est une vraie réussite française que tous les pays du monde nous envient.

 

je vois que tu es la reproduction de ton dieu,chacun fait ce qu'il veut,par contre si je suis parti à 54 ans au lieu de 55,et je n'étais pas le seul dans ce cas,c'était des récupérations,ce deal n'était pas que dans la police,t'en fais pas l'urrsaf  devait être au courant .Alors que si l'état avait payé ces heures sups on serait resté jusqu'au bout,mais comment expliquer alors que Sarko a envoyé un courrier aux retraités pour faire parti de la réserve,(deux courriers pour ceux comme moi qui avaient refusé la première fois)96€ net par jour après impôt à la source (déjà).il aurait mieux fait d'embaucher des flics,plutôt que de supprimer 14000 postes.Je n'allais pas quand même pas faire 1 an de plus gratos pour sarko ,je ne suis pas patriote comme toi,chacun voit midi à sa porte.Mais si tous les gouvernements droite et gauche n'avaient pas bradé la France à leurs amis nous n'en serions pas là

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 11:01

Bonjour Bernard,

tu commences par nous dire que les autoroutes ont été payées par nos impôts. Insinuerais-tu, alors, que les autoroutes devraient être gratuite?

Oublierais-tu que l'entretien des autoroutes a un coût?

Pourquoi considérons-nos que l'Etat serait le plus à même de gérer au mieux les intérêts "stratégiques"? Bernard Luc nous explique, d'ailleurs, "que la concurrence n'a pas lieu d'être dans tout ce qui est stratégique". Ah bon! J'entends parler, depuis 30 ans d'Etat "stratège" à propos de la France. Pensez-vous que l'état économique de la France nous permette, en toute confiance, de confier les secteurs stratégiques à cet Etat? Dans ce cas, où serait le contre-pouvoir? Inexistant. Pourquoi sommes-nous dans cette situation? par l'absence de contre-pouvoir?

Quand la gestion des autoroutes est confiée à des intérêts privés, l'Etat, en contrepartie d'augmentation des péages, augmente les obligations des opérateurs. Mais évidemment, les représentants politiques de l'Etat se garde bien d'aborder le sujet, n'est-ce pas madame Royal. Il est vrai qu'il est électoralement plus porteur pour être réélu de se plaindre des augmentations des méchants opérateurs privés. La lecture du post de Jean Pierre Martinez est très éclairant sur le sujet.

Pour continuer sur l'Etat et Jean Pierre Martinez, ce dernier nous a expliqué, post du 05/03/2019 à 10h09 sur les GJ, qu'il avait pu partir 1 an plus tôt à la retraite, car son employeur (L'Etat) ne lui payait pas ses heures supplémentaires. Alors, Jean Pierre a trouvé ça très bien, la retraite à 54 ans, mais... Pensez-vous que l'Urrsaf aurait accepté ce "deal" si Jean Pierre avait travaillé dans une entreprise privée? Evidemment non! Cela s'appelle de la fraude fiscale et sociale. En deux mots, l'Etat-employeur est incapable d'appliquer les règles que l'Etat législateur demande d'appliquer aux entreprise privées. Et jean Pierre, si prompt à dénoncer les abus des entreprises privées, ne trouve là rien à redire. (excuse-moi Jean Pierre, ça n'est pas une attaque personnel, juste un exemple des dérives de l'Etat).

Alors, on peut parler de haute-trahison à l'image de Marcel Autobus. Mais il serait plus judicieux de lire les rapports parlementaires et ceux de la Cour des Comptes, et, justement demander des comptes à nos représentants.

Rapprochons-nous maintenant du sujet. Nous savons que EDF devait provisionner le coût de démantèlement des centrales nucléaires dans le coût du kW/h facturé; cela n'a pas été fait. Encore une erreur stratégique qui aura un impact dramatique sur les finances publiques. Et là, la privatisation des barrages posent problèmes! La bonne question est: quel est l'état structurel de ses barrages? Les rapports sont à la disposition de chacun. Je vous laisse en prendre connaissance. Je pense que s'il y a haute-trahison, c'est celle de l'Etat.

Mais, évidemment, il est toujours possible de continuer à penser que l'Etat-providence est une vraie réussite française que tous les pays du monde nous envient.

 

Nous savons que EDF devait provisionner le coût de démantèlement des centrales nucléaires dans le coût du kW/h facturé; cela n'a pas été fait

Faux ! Il y a même 10 ou 15 ans la cour des comptes avait même donné un satisfécit à EDF pour le provisionnement de la déconstruction.

Sauf qu'entre temps on s'aperçoit que cela a été insuffisant car les coûts ont augmenté (durée plus longue à cause des écolos, durcissement de la réglementation, changement de stratégie, etc...)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 11:12

Les autoroutes françaises sont certainement parmi les plus belles du monde.

C'est un luxe que les usagers paient très cher. Il y en a même dans des endroits où personne n'en demandait, où des 4 voies auraient fait l'affaire.

Que les usagers (sauf les poids lourds) paient trop cher c'est évident quand on regarde l'exemple de la Suisse où avec des densités de population et d'autoroutes similaires leur utilisation ne coûte que 40 CHF/an (environ 35€). Les autoroutes n'y sont pas aussi bien équipées, mais ce n'est pas la misère.

On peut se demander combien de morts ce luxe coûte à la France. En effet, un prix d'accès trop élevé rejette bien des usagers vers des routes moins bien entretenues dont l'état central s'est désengagé, imposant leur entretien à des collectivités qui n'ont pas les moyens suffisants pour cela.

Ce ne sont pas les véhicules légers qui usent les routes, mais les poids lourds. L'entretien ne sert pour l'essentiel qu'à réparer les dégâts qu'ils occasionnent. Je n'ai pas la solution pour leur faire payer le juste prix.

Avec l'aide d'ONG, les habitants pauvres d'une ville déshéritée d'un pays du tiers-monde ont réussi à évincer VINCI qui les escroquait. Vinci arrivé avec des promesses étincelantes dans cette ville étoilée (El Alto, Bolivie).

Je vois bien qu'en France les villes qui ont repris le contrôle de la distribution d'eau qu'elles avaient délégué au privé offrent le plus souvent des tarifs moins élevés à leurs habitants.

Certaines compagnies (pas toutes) ont des comportements de requins. Vinci est un requin blanc.

Les barrages hydroélectriques seraient une mine d'or pour une compagnie comme Vinci, tu peux être sûr qu'ils font déjà leurs calculs, mais ils ne sont pas les seuls.

J'en reste là et je n'aborde pas la question du coût du démantèlement des centrales nucléaires, ça me suffit pour aujourd'hui. 

 

Je suis d'accord avec toi, mais tu ne prends pas en compte l'amoncellement de nouvelles réglementation imposée par l'Etat aux gestionnaire d'autoroutes.

Je vais prendre deux exemples:

- Quand l'Etat gérait les panneaux de signalisation et d'information devait être positionnés à 10m, maintenant c'est 2m (par exemple, panneau annonçant une aire de repos).

- L'Etat a accepté une hausse des péages en échange de la réfection des aires de repos, avec des exigences par incongrus. Le but était de diminuer le nombre de chômeurs!?!

-Lorsque l'Etat gérait les autoroutes, une zone de travaux ou de danger devait être matérialisée par des cônes de signalisation 500m avant , et, rien après. Aujourd'hui, je crois que c'est 2km. La façon dont les cônes sont mis en place ou enlevés est également normalisée.

Tu n'ignores pas que l'augmentation des coûts est exponentielle quand on augmente le nombre de règles en allant toujours plus dans le détail. Donc la question est: quel coût, la société est-elle prête à accepter pour une sécurité toujours plus pointu? En étant beaucoup plus cru, à quel prix, la société évalue-t'elle le prix d'une vie? Quand l'état est gestionnaire, il est beaucoup plus tolérant sur la sécurité que quand la gestion est confié à une entreprise privée. Et ça fait la fortune des entreprises de BTP, pas que de Vinci.

Nous avons globalement un rapport à la réglementation relativement très schizophrène, donc très dispendieux. A priori, l'entreprise privée est coupable; l'Etat fait de son mieux pour appliquer les réglementations! Je vous renvoie à l'exemple du départ à la retraite de Mr Martinez.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 13:28

Je crois plutôt que le français, veut toujours plus quand il est concerné 

et moins quand il s'agit des autres...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 13:48

ah ces manies de tout reglementer, de plus en plus dans le detail !! ça nous coute effectivement un bras. franchement, et là je vais etre " hard ", tout ça pour economiser quelques centaines voire milliers de mort par an (pas plus, vu le niveau de securité et de norme dejà atteint), sous pretexte que ça se passe sur la "sphere publique". pendant ce temps, dans notre sphere privée, il y a des morts par dizaines de milliers voire centaines: on ne peut empecher quiconque de se droguer, de se saouler, de se suicider, de prendre des risques dans des pratiques sportives, en bricolant, de manipuler des produits sans precaution .....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 13:52

Je crois plutôt que le français, veut toujours plus quand il est concerné 

et moins quand il s'agit des autres...

Charité bien ordonnée commence par soi-même smiley innocent

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 14:00

Charité bien ordonnée commence par soi-même smiley innocent

Depuis la nuit des temps .

Charité,nous ne sommes pas tous en attente de charité.

C est un terme fort .

Je n 'aime pas ce mot ,et sans mépris ....y

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 14:25

je vois que tu es la reproduction de ton dieu,chacun fait ce qu'il veut,par contre si je suis parti à 54 ans au lieu de 55,et je n'étais pas le seul dans ce cas,c'était des récupérations,ce deal n'était pas que dans la police,t'en fais pas l'urrsaf  devait être au courant .Alors que si l'état avait payé ces heures sups on serait resté jusqu'au bout,mais comment expliquer alors que Sarko a envoyé un courrier aux retraités pour faire parti de la réserve,(deux courriers pour ceux comme moi qui avaient refusé la première fois)96€ net par jour après impôt à la source (déjà).il aurait mieux fait d'embaucher des flics,plutôt que de supprimer 14000 postes.Je n'allais pas quand même pas faire 1 an de plus gratos pour sarko ,je ne suis pas patriote comme toi,chacun voit midi à sa porte.Mais si tous les gouvernements droite et gauche n'avaient pas bradé la France à leurs amis nous n'en serions pas là

Je dis juste que légalement tes heures supplémentaires auraient dus être payées, et, tu aurais dû travailler une année de plus. C'est la loi.

Et, je constate que la loi ne s'applique pas forcément à l'état. Mais, ça n'est pas la première fois que je fais ce constat.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 14:57

ah ces manies de tout reglementer, de plus en plus dans le detail !! ça nous coute effectivement un bras. franchement, et là je vais etre " hard ", tout ça pour economiser quelques centaines voire milliers de mort par an (pas plus, vu le niveau de securité et de norme dejà atteint), sous pretexte que ça se passe sur la "sphere publique". pendant ce temps, dans notre sphere privée, il y a des morts par dizaines de milliers voire centaines: on ne peut empecher quiconque de se droguer, de se saouler, de se suicider, de prendre des risques dans des pratiques sportives, en bricolant, de manipuler des produits sans precaution .....

Un peu de causticité ne nuit pas au débat.

Le nombre de mort par an sur autoroute en France tourne autour de 160. Par conséquent, en rentrant toujours dans le détail sécuritaire, le coût devient exorbitant pour sauver une vie.

Le coût d'une vie avait fait l'objet d'une étude universitaire aux USA. Si ma mémoire est bonne, ils étaient partie d'un accident mortel, cet accident ne s'étant jamais produit auparavant, sur une autoroute américaine. Et cet accident avait provoqué une modification sur l'ensemble du réseau autoroutier. Le coût était de plusieurs milliards de dollars. Et, le sujet de l'étude était quel prix la société est prête à payer pour une vie sauvée.

Pour revenir à la France, lorsque nous serons plus qu'à un mort par an sur autoroute en France (utopie), quel sera le coût pour sauver cet vie-là? La société sera-t'elle prête à en payer le prix?

Pour élargir le débat, les GJ ont, en partie répondu à ce sujet, en refusant la limitation à 80km/h. Je vous resservirai bien un petit RIC démocratique, avant de prendre la route.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 17:43

Un peu de causticité ne nuit pas au débat.

Le nombre de mort par an sur autoroute en France tourne autour de 160. Par conséquent, en rentrant toujours dans le détail sécuritaire, le coût devient exorbitant pour sauver une vie.

Le coût d'une vie avait fait l'objet d'une étude universitaire aux USA. Si ma mémoire est bonne, ils étaient partie d'un accident mortel, cet accident ne s'étant jamais produit auparavant, sur une autoroute américaine. Et cet accident avait provoqué une modification sur l'ensemble du réseau autoroutier. Le coût était de plusieurs milliards de dollars. Et, le sujet de l'étude était quel prix la société est prête à payer pour une vie sauvée.

Pour revenir à la France, lorsque nous serons plus qu'à un mort par an sur autoroute en France (utopie), quel sera le coût pour sauver cet vie-là? La société sera-t'elle prête à en payer le prix?

Pour élargir le débat, les GJ ont, en partie répondu à ce sujet, en refusant la limitation à 80km/h. Je vous resservirai bien un petit RIC démocratique, avant de prendre la route.

je voulais seulement dire qu'on s'evertue à vouloir sauver quelques vies sur la route ou l'autoroute, en reglementant et securisant à outrance, alors que chez soi, ou meme dehors individuellement, chacun peut faire les pires conneries, et ça fait certainement des milliers de morts

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 18:28

je voulais seulement dire qu'on s'evertue à vouloir sauver quelques vies sur la route ou l'autoroute, en reglementant et securisant à outrance, alors que chez soi, ou meme dehors individuellement, chacun peut faire les pires conneries, et ça fait certainement des milliers de morts

Chez toi tu n'engages que ta vie (sauf si tu ouvres le gaz) sur autoroute tu engages celles des autres .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/03/2019 13:11

Je suis d'accord avec toi, mais tu ne prends pas en compte l'amoncellement de nouvelles réglementation imposée par l'Etat aux gestionnaire d'autoroutes.

Je vais prendre deux exemples:

- Quand l'Etat gérait les panneaux de signalisation et d'information devait être positionnés à 10m, maintenant c'est 2m (par exemple, panneau annonçant une aire de repos).

- L'Etat a accepté une hausse des péages en échange de la réfection des aires de repos, avec des exigences par incongrus. Le but était de diminuer le nombre de chômeurs!?!

-Lorsque l'Etat gérait les autoroutes, une zone de travaux ou de danger devait être matérialisée par des cônes de signalisation 500m avant , et, rien après. Aujourd'hui, je crois que c'est 2km. La façon dont les cônes sont mis en place ou enlevés est également normalisée.

Tu n'ignores pas que l'augmentation des coûts est exponentielle quand on augmente le nombre de règles en allant toujours plus dans le détail. Donc la question est: quel coût, la société est-elle prête à accepter pour une sécurité toujours plus pointu? En étant beaucoup plus cru, à quel prix, la société évalue-t'elle le prix d'une vie? Quand l'état est gestionnaire, il est beaucoup plus tolérant sur la sécurité que quand la gestion est confié à une entreprise privée. Et ça fait la fortune des entreprises de BTP, pas que de Vinci.

Nous avons globalement un rapport à la réglementation relativement très schizophrène, donc très dispendieux. A priori, l'entreprise privée est coupable; l'Etat fait de son mieux pour appliquer les réglementations! Je vous renvoie à l'exemple du départ à la retraite de Mr Martinez.

Salut David,

Tu seras forcément intéressé par ce très long article que je mets ici pour que moi-même je sache où le retrouver plus tard, car il mérite d'être lu et relu :

https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-30-mars-2019?fbclid=IwAR1wcrctJecYZlwVKGyzwwGWEnoCYcsixukEF_bdy35dUBDkofSbnlPGhfs

On peut aussi en tirer des leçons pour les barrages.

Au point 10 qui concerne les routes nationales sur lesquelles lorgnent les Vinci et autres, je remarque que ces sociétés prédatrices visent la transformation des nationales en autoroutes et non pas en 2X2 voies smiley lolsmiley lolsmiley lol On se demande bien pourquoi smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/04/2019 20:38

Salut David,

Tu seras forcément intéressé par ce très long article que je mets ici pour que moi-même je sache où le retrouver plus tard, car il mérite d'être lu et relu :

https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-30-mars-2019?fbclid=IwAR1wcrctJecYZlwVKGyzwwGWEnoCYcsixukEF_bdy35dUBDkofSbnlPGhfs

On peut aussi en tirer des leçons pour les barrages.

Au point 10 qui concerne les routes nationales sur lesquelles lorgnent les Vinci et autres, je remarque que ces sociétés prédatrices visent la transformation des nationales en autoroutes et non pas en 2X2 voies smiley lolsmiley lolsmiley lol On se demande bien pourquoi smiley mr-green

si on lit bien, il est dit que ce seraient certaines portions de grandes liaisons, qui seraient carrement transformées en autoroute, donc payantes. esperons que ce ne sera pas le cas de longues 2*2 voies, dejà existantes et gratuites, qui sont bien pratiques pour eviter des trajets  100 % autoroutier, quitte à mettre 2 h de plus par rapport à un trajet autoroutier.

(ex: montluçon/gueret; angouleme/limoges; angouleme/poitiers.

de toute façon, la colere gronde dejà, donc s'ils ne veulent pas mettre le pays à feu et à sang, et se faire detruire tous les peages, ils y reflechiront à 2 fois !!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/04/2019 12:10

Salut David,

Tu seras forcément intéressé par ce très long article que je mets ici pour que moi-même je sache où le retrouver plus tard, car il mérite d'être lu et relu :

https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-30-mars-2019?fbclid=IwAR1wcrctJecYZlwVKGyzwwGWEnoCYcsixukEF_bdy35dUBDkofSbnlPGhfs

On peut aussi en tirer des leçons pour les barrages.

Au point 10 qui concerne les routes nationales sur lesquelles lorgnent les Vinci et autres, je remarque que ces sociétés prédatrices visent la transformation des nationales en autoroutes et non pas en 2X2 voies smiley lolsmiley lolsmiley lol On se demande bien pourquoi smiley mr-green

La lecture de cet article amène une question : les "décideurs" politiques sont-ils réellement incompétents  !  smiley mr-green

Que faire ?

- Devenir misanthrope ?

- Croire dans les prochaines élections ?

- Renforcer les rangs des gilets jaunes ?

- Boire ?

- Faire du vélo ?

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/04/2019 12:25

La lecture de cet article amène une question : les "décideurs" politiques sont-ils réellement incompétents  !  smiley mr-green

Que faire ?

- Devenir misanthrope ?

- Croire dans les prochaines élections ?

- Renforcer les rangs des gilets jaunes ?

- Boire ?

- Faire du vélo ?

 

Faire la guerre et puis c'est tout,on va pas se laisser emmerder par des capitalistes.C'est vrai quoi.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Haut de page

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 25 août 2019
dimanche 08 septembre 2019
dimanche 15 septembre 2019
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES