FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Dopage • Encore un mort !

Retour au forum Autres > Dopage Bas de page

envoyé le 06/10/2018 16:16

4ème coureur belge décédé, après Demoitié, Myngheer, Goelaerts, tous avant leurs 25 ans, messieurs les Belges que mettez-vous dans vos biberons? Autant de malformations cardiaques en si peu de temps ça n'existe pas!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/10/2018 16:51

4ème coureur belge décédé, après Demoitié, Myngheer, Goelaerts, tous avant leurs 25 ans, messieurs les Belges que mettez-vous dans vos biberons? Autant de malformations cardiaques en si peu de temps ça n'existe pas!

ça fait un peu bcp pour une coïncidence.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/10/2018 16:55

4ème coureur belge décédé, après Demoitié, Myngheer, Goelaerts, tous avant leurs 25 ans, messieurs les Belges que mettez-vous dans vos biberons? Autant de malformations cardiaques en si peu de temps ça n'existe pas!

je pensais au pti jeune a qui l'on vient de découvrir son problème au cœur et je me disais que, si l'on avait pas découvert ce problème assez tôt on aurait émis des doutes sur son décès , et bien tu as répondu a ma question , automatiquement on ne peut empecher ces pensées " malsaines " , pourquoi ne pas penser simplement que l'on ne nait pas forcément avec une malformation cardiaque , que cela peut arriver n'importe quand , arretons de soupconner tout le temps , tellement d'impondérable , dans 30 secondes on peut être mort , MOINS attends isaac laisse moi 30 secondes smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/10/2018 16:59

4ème coureur belge décédé, après Demoitié, Myngheer, Goelaerts, tous avant leurs 25 ans, messieurs les Belges que mettez-vous dans vos biberons? Autant de malformations cardiaques en si peu de temps ça n'existe pas!

Il y a un nom en trop dans ta liste : la mort de Demoitié n'avait rien à voir avec une malformation cardiaque, pour rappel une moto lui était tombé dessus lors d'une chute collective pendant Gand-Wevelgem 2016.

https://www.lemonde.fr/cyclisme/article/2016/03/28/cycliste-tue-par-une-moto-le-drame-qui-devait-arriver_4891252_1616656.html

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/10/2018 18:28

Les accidents cardiaques sont possibles chez les jeunes de même que le dopage est possible chez les sportifs. Il n'est pas anormal de penser au dopage lors des décès des sportifs mais rien n'autorise à accuser ou à sous-entendre sans preuve. Le jeune coureur et sa famille méritent surtout de la retenue et de la décence de notre part.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/10/2018 19:40

Les accidents cardiaques sont possibles chez les jeunes de même que le dopage est possible chez les sportifs. Il n'est pas anormal de penser au dopage lors des décès des sportifs mais rien n'autorise à accuser ou à sous-entendre sans preuve. Le jeune coureur et sa famille méritent surtout de la retenue et de la décence de notre part.

Exactement !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/10/2018 19:50

Il y a un nom en trop dans ta liste : la mort de Demoitié n'avait rien à voir avec une malformation cardiaque, pour rappel une moto lui était tombé dessus lors d'une chute collective pendant Gand-Wevelgem 2016.

https://www.lemonde.fr/cyclisme/article/2016/03/28/cycliste-tue-par-une-moto-le-drame-qui-devait-arriver_4891252_1616656.html

Exact, je ne me rappelais plus de lui, seulement lu les infos, mais on en oublie d'autres...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/10/2018 19:51

RIP Jimmy... 23 ans quelle tristesse il avait réalisé son rêve devenir cycliste professionnel, pour l'avoir vu a plusieurs reprises lors de courses en Belgique ou en France c'était vraiment un chic type humble et respectueux envers les autres une pensée pour sa famille.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/10/2018 19:58

Les accidents cardiaques sont possibles chez les jeunes de même que le dopage est possible chez les sportifs. Il n'est pas anormal de penser au dopage lors des décès des sportifs mais rien n'autorise à accuser ou à sous-entendre sans preuve. Le jeune coureur et sa famille méritent surtout de la retenue et de la décence de notre part.

Tu as raison mais voici qq citations glanées par-ci par-là:

https://www.lemonde.fr/cyclisme/article/2018/07/25/tour-de-france-les-leaders-a-plein-regime_5335688_1616656.html

- Le directeur médical de l’UCI, Xavier Bigard, s’inquiète des « moyens mis en œuvre pour arriver à ces états » (anorexiques), citant, comme les médecins d’équipe, la prise d’hormones thyroïdiennes (T3 et T4). Normalement prescrites à des patients souffrant d’insuffisances de la glande thyroïde, ces gélules en vente libre sur Internet facilitent l’élimination des graisses et sont utilisées dans plusieurs équipes, malgré les risques de dérèglements hormonaux.

Elles (les hormones thyroïdiennes) ne sont pas interdites par le code mondial antidopage, mais l’UCI réfléchit à un « contrôle et à la régulation de l’utilisation de ces extraits hormonaux », révèle le professeur. « Les extraits thyroïdiens sont hyperdangereux et inconcevables, tranche Jacky Maillot, médecin de l’équipe Groupama-FDJ. Ça devrait être interdit puisque c’est du dopage masqué. » 

-Avant les hormones thyroïdiennes, l’UCI entend déjà réguler davantage la prise de corticoïdes à partir de 2019, une enquête britannique sur l’équipe Sky ayant permis de confirmer qu’elles étaient détournées de leur usage thérapeutique afin d’aider les coureurs à maigrir tout en conservant leur puissance

-Le peloton fantasme également sur l’utilisation de boissons aux cétones, des composés organiques que sécrète déjà le corps humain et qui constituent une source alternative d’énergie permettant de poursuivre un régime sans glucides. Leur utilité est discutée par la science, mais un fabriquant soutient que sept équipes du Tour les utilisent

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/10/2018 20:20

Tu as raison mais voici qq citations glanées par-ci par-là:

https://www.lemonde.fr/cyclisme/article/2018/07/25/tour-de-france-les-leaders-a-plein-regime_5335688_1616656.html

- Le directeur médical de l’UCI, Xavier Bigard, s’inquiète des « moyens mis en œuvre pour arriver à ces états » (anorexiques), citant, comme les médecins d’équipe, la prise d’hormones thyroïdiennes (T3 et T4). Normalement prescrites à des patients souffrant d’insuffisances de la glande thyroïde, ces gélules en vente libre sur Internet facilitent l’élimination des graisses et sont utilisées dans plusieurs équipes, malgré les risques de dérèglements hormonaux.

Elles (les hormones thyroïdiennes) ne sont pas interdites par le code mondial antidopage, mais l’UCI réfléchit à un « contrôle et à la régulation de l’utilisation de ces extraits hormonaux », révèle le professeur. « Les extraits thyroïdiens sont hyperdangereux et inconcevables, tranche Jacky Maillot, médecin de l’équipe Groupama-FDJ. Ça devrait être interdit puisque c’est du dopage masqué. » 

-Avant les hormones thyroïdiennes, l’UCI entend déjà réguler davantage la prise de corticoïdes à partir de 2019, une enquête britannique sur l’équipe Sky ayant permis de confirmer qu’elles étaient détournées de leur usage thérapeutique afin d’aider les coureurs à maigrir tout en conservant leur puissance

-Le peloton fantasme également sur l’utilisation de boissons aux cétones, des composés organiques que sécrète déjà le corps humain et qui constituent une source alternative d’énergie permettant de poursuivre un régime sans glucides. Leur utilité est discutée par la science, mais un fabriquant soutient que sept équipes du Tour les utilisent

Soit dit en passant ce garçon n'avait absolument rien d'un anorexique "à la Bardet"; il s'était  illustré au dernier Paris-Roubaix et avait l'allure d'un solide gaillard.

Beaucoup de jeunes qui meurent dans le foot et maintenant le cyclisme, c'est vraiment horrible.

Ces garçons sont pourtant bien suivis par les médecins. Quelles mesures prendre? Des tests médicaux encore plus poussés?

Beaucoup de courage aux proches.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/10/2018 20:50

Tu as raison mais voici qq citations glanées par-ci par-là:

https://www.lemonde.fr/cyclisme/article/2018/07/25/tour-de-france-les-leaders-a-plein-regime_5335688_1616656.html

- Le directeur médical de l’UCI, Xavier Bigard, s’inquiète des « moyens mis en œuvre pour arriver à ces états » (anorexiques), citant, comme les médecins d’équipe, la prise d’hormones thyroïdiennes (T3 et T4). Normalement prescrites à des patients souffrant d’insuffisances de la glande thyroïde, ces gélules en vente libre sur Internet facilitent l’élimination des graisses et sont utilisées dans plusieurs équipes, malgré les risques de dérèglements hormonaux.

Elles (les hormones thyroïdiennes) ne sont pas interdites par le code mondial antidopage, mais l’UCI réfléchit à un « contrôle et à la régulation de l’utilisation de ces extraits hormonaux », révèle le professeur. « Les extraits thyroïdiens sont hyperdangereux et inconcevables, tranche Jacky Maillot, médecin de l’équipe Groupama-FDJ. Ça devrait être interdit puisque c’est du dopage masqué. » 

-Avant les hormones thyroïdiennes, l’UCI entend déjà réguler davantage la prise de corticoïdes à partir de 2019, une enquête britannique sur l’équipe Sky ayant permis de confirmer qu’elles étaient détournées de leur usage thérapeutique afin d’aider les coureurs à maigrir tout en conservant leur puissance

-Le peloton fantasme également sur l’utilisation de boissons aux cétones, des composés organiques que sécrète déjà le corps humain et qui constituent une source alternative d’énergie permettant de poursuivre un régime sans glucides. Leur utilité est discutée par la science, mais un fabriquant soutient que sept équipes du Tour les utilisent

Tu as également raison. L'émotion devant la mort de jeunes hommes stoppés dans leur élan ne doit pas nous aveugler et ne peut justifier une naïveté coupable. 

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/10/2018 20:56

Tu as également raison. L'émotion devant la mort de jeunes hommes stoppés dans leur élan ne doit pas nous aveugler et ne peut justifier une naïveté coupable. 

 

 

 

Avant de partir dans ces délires, il faudrait peut-être se demander quelle est la proportion de personnes sédentaires, qui n'ont jamais eu le moindre problème de santé, et qui meurent prématurément d'un arrêt cardiaque ou d'un avc...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/10/2018 22:51

Il y a un nom en trop dans ta liste : la mort de Demoitié n'avait rien à voir avec une malformation cardiaque, pour rappel une moto lui était tombé dessus lors d'une chute collective pendant Gand-Wevelgem 2016.

https://www.lemonde.fr/cyclisme/article/2016/03/28/cycliste-tue-par-une-moto-le-drame-qui-devait-arriver_4891252_1616656.html

Par contre

par DOMINIQUE TURGIS 
Le 17 avril 2018, 23:23
L'équipe Snake Cycling Team annonce la mort de son coureur Jeroen Goeleven, 25 ans.
Son père l'a retrouvé sans vie dans sa chambre ce mardi après-midi.
Le 7 avril dernier, il était devenu Champion du Limbourg de contre-la-montre dans la catégorie Amateurs. Dimanche dernier, il avait participer à l'interclub de Boutersem. Pendant deux saisons, il a évolué en Continental chez Colba-Superano Ham, en 2014 et 2015.
Compte tenu de l'âge du coureur, le Parquet a ordonné une enquête, indiquent les médias belges.


Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 00:02

Avant de partir dans ces délires, il faudrait peut-être se demander quelle est la proportion de personnes sédentaires, qui n'ont jamais eu le moindre problème de santé, et qui meurent prématurément d'un arrêt cardiaque ou d'un avc...

tu a raison ce qui surprend c'est cette série qui concerne un meme pays ....en France je ne me souviens pas de cas comme cela ...

La Belgique est quand meme bien connu chez moi qui habite a 50km de la frontière comme étant un paradis pour les produits dopants ...

Restons prudents  c'est surtout bien triste de mourir si jeune et brutalement .....

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 00:27

4ème coureur belge décédé, après Demoitié, Myngheer, Goelaerts, tous avant leurs 25 ans, messieurs les Belges que mettez-vous dans vos biberons? Autant de malformations cardiaques en si peu de temps ça n'existe pas!

Comment peux-tu dire de telle choses.........donc je n'ai pas dit de telles conneries......

Donc si je comprends bien.............il n'y a que les cyclistes.........de plus, cyclistes pros, pour avoir des problèmes cardiaques............et toi, pourquoi pas

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 05:18

Il y a les décès de jeunes coureurs en raisons de "troubles cardiaques",mais il y a aussi des morts inexpliquées,comme celle par exemple du très jeune et grand espoir Belge Igor Decraene à peine âgé de 18 ans (champion du monde du CLM junior en 2013), qui trouva la mort en 2014 dans des circonstances particulièrement troublantes et qui sont restées non élucidées,puisqu'il fut tué par un train,alors qu'il circulait à pieds ..  

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 08:38

Je trouve les allusions au dopage tout à fait déplacées. Il y aura une autopsie comme dans toutes les situations semblables et les résultats seront connus. A ma connaissance aucun des décès cités n'était dû à un problème de dopage.

Jimmy Duquennoy n'avait pas la morphologie d'un gringalet , c'était un solide gaillard. De plus il n'a jamais fait de résultats exceptionnels et je ne vois pas pourquoi il se doperait pour terminer dans le mou du peloton d'une kermesse.

A en croire certains commentaires on pourrait croire que tous les cyclistes de compétition belges sont tous dopés. C'est déplorable lisez la presse , ces décès ne sont pas le triste apanage que de la Belgique ni du cyclisme.

Croyez-moi si tel était le cas il y en aura certainement bien un pro belge qui jouerait la gagne dans un grand tour . 

On associe souvent trop facilement cyclisme et dopage et vous vous en plaignez habituellement alors je ne comprends pas vos réactions au sujet de ce décès.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 08:45

Je trouve les allusions au dopage tout à fait déplacées. Il y aura une autopsie comme dans toutes les situations semblables et les résultats seront connus. A ma connaissance aucun des décès cités n'était dû à un problème de dopage.

Jimmy Duquennoy n'avait pas la morphologie d'un gringalet , c'était un solide gaillard. De plus il n'a jamais fait de résultats exceptionnels et je ne vois pas pourquoi il se doperait pour terminer dans le mou du peloton d'une kermesse.

A en croire certains commentaires on pourrait croire que tous les cyclistes de compétition belges sont tous dopés. C'est déplorable lisez la presse , ces décès ne sont pas le triste apanage que de la Belgique ni du cyclisme.

Croyez-moi si tel était le cas il y en aura certainement bien un pro belge qui jouerait la gagne dans un grand tour . 

On associe souvent trop facilement cyclisme et dopage et vous vous en plaignez habituellement alors je ne comprends pas vos réactions au sujet de ce décès.

je suis d'accord avec toi,mais d'un autre côté,cela pose question,on ne pratique pas le sport de haut niveau pour mourir à 25 ans d'un problème cardiaque,où alors c'est qu'il y a de gros problèmes avec les suivis médicaux ..

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 08:47

Je trouve les allusions au dopage tout à fait déplacées. Il y aura une autopsie comme dans toutes les situations semblables et les résultats seront connus. A ma connaissance aucun des décès cités n'était dû à un problème de dopage.

Jimmy Duquennoy n'avait pas la morphologie d'un gringalet , c'était un solide gaillard. De plus il n'a jamais fait de résultats exceptionnels et je ne vois pas pourquoi il se doperait pour terminer dans le mou du peloton d'une kermesse.

A en croire certains commentaires on pourrait croire que tous les cyclistes de compétition belges sont tous dopés. C'est déplorable lisez la presse , ces décès ne sont pas le triste apanage que de la Belgique ni du cyclisme.

Croyez-moi si tel était le cas il y en aura certainement bien un pro belge qui jouerait la gagne dans un grand tour . 

On associe souvent trop facilement cyclisme et dopage et vous vous en plaignez habituellement alors je ne comprends pas vos réactions au sujet de ce décès.

Et pour enfoncer le clou dans ton sens, Jacques, Jimmy n'était plus repris par son équipe Wallonie Bruxelles - Veranclassic.

L'an prochain il allait courrir en DN1 au CC Nogent et évidemment travailler comme tout le monde...Et d'après ses proches, il était soulagé que cela se passe ainsi.

On n'imagine pas le stress et la vie difficile des coureurs pros, surtout dans des petites équipes où leur place ne tient qu'à un fil...

C'est très réducteur de toujours tout ramener au dopage.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 09:41

Peut-être est-ce une question de suivi médical insuffisant ?

En effet, puisqu'on parle des cyclistes belges, je n'ai pas souvenir de tels cas récents dans des équipes de haut niveau. 

Mais par contre, cela semble toucher des coureurs du niveau juste en dessous, qui naviguent entre les équipes Continentales et amateurs, à un niveau où les sollicitations physiques sont quand même très très proches de celles d'un World Tour, mais sans les moyens qui vont avec.

En France, le suivi longitudinal mis en place en 1999 n'a pas eu que pour but de prévenir le dopage. Toute une batterie d'examens a aussi été prévue, tous les ans ou tous les deux ans selon l'exploration, et concerne déjà les meilleurs juniors, et ensuite les 300 premiers du classement amateur, puis ensuite bien sûr tous les pros. 

Ce suivi régulier permet peut-être de déceler plus tôt une évolution ou une pathologie, et de soigner ou de conseiller l'arrêt avant l'accident.

Je dis cela sans savoir exactement comment ça se passe dans d'autres pays. Mais en France, le suivi est assez strict, et tant mieux.

Est-ce la même chose en Belgique, et à partir du même niveau de compétition ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 09:46

Je trouve les allusions au dopage tout à fait déplacées. Il y aura une autopsie comme dans toutes les situations semblables et les résultats seront connus. A ma connaissance aucun des décès cités n'était dû à un problème de dopage.

Jimmy Duquennoy n'avait pas la morphologie d'un gringalet , c'était un solide gaillard. De plus il n'a jamais fait de résultats exceptionnels et je ne vois pas pourquoi il se doperait pour terminer dans le mou du peloton d'une kermesse.

A en croire certains commentaires on pourrait croire que tous les cyclistes de compétition belges sont tous dopés. C'est déplorable lisez la presse , ces décès ne sont pas le triste apanage que de la Belgique ni du cyclisme.

Croyez-moi si tel était le cas il y en aura certainement bien un pro belge qui jouerait la gagne dans un grand tour . 

On associe souvent trop facilement cyclisme et dopage et vous vous en plaignez habituellement alors je ne comprends pas vos réactions au sujet de ce décès.

Comme vous, nous trouvons déplacées les allusions au dopage sur ce sujet.

Comme l'ont souligné certains intervenants, les décès accidentels de sportifs de haut niveau sont forcément médiatisés, alors qu'il y a une proportion certainement aussi voire plus importante d'accidents de ce type chez les sédentaires et les sportifs amateurs ou occasionnels.

Si certains veulent tout de même débattre là dessus, ce n'est pas le lieu ici, nous rappelons qu'il existe maintenant une rubrique dopage pour tout ce qui concerne ce sujet. Dans le cas contraire, nous serons contraints de verrouiller ou supprimer le sujet.

Vélo 101 s'associe bien entendu à la peine de la famille et des proches de ce jeune coureur.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Dopage Haut de page

Sport 101 Facebook V4

Sea Otter

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 07 avril 2019
samedi 13 avril 2019
dimanche 14 avril 2019
lundi 22 avril 2019
dimanche 28 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES