FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Dopage • Encore un mort !

Retour au forum Autres > Dopage Bas de page

envoyé le 07/10/2018 09:50

Comme vous, nous trouvons déplacées les allusions au dopage sur ce sujet.

Comme l'ont souligné certains intervenants, les décès accidentels de sportifs de haut niveau sont forcément médiatisés, alors qu'il y a une proportion certainement aussi voire plus importante d'accidents de ce type chez les sédentaires et les sportifs amateurs ou occasionnels.

Si certains veulent tout de même débattre là dessus, ce n'est pas le lieu ici, nous rappelons qu'il existe maintenant une rubrique dopage pour tout ce qui concerne ce sujet. Dans le cas contraire, nous serons contraints de verrouiller ou supprimer le sujet.

Vélo 101 s'associe bien entendu à la peine de la famille et des proches de ce jeune coureur.

Le mieux serait plutôt de déplacer ce sujet dans la rubrique «dopage», puisque ça devient une discussion sur ce thème.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 09:56

Il y a les décès de jeunes coureurs en raisons de "troubles cardiaques",mais il y a aussi des morts inexpliquées,comme celle par exemple du très jeune et grand espoir Belge Igor Decraene à peine âgé de 18 ans (champion du monde du CLM junior en 2013), qui trouva la mort en 2014 dans des circonstances particulièrement troublantes et qui sont restées non élucidées,puisqu'il fut tué par un train,alors qu'il circulait à pieds ..  

https://www.7sur7.be/7s7/fr/1512/Cyclisme/article/detail/2025700/2014/09/02/Igor-Decraene-avait-consomme-trop-d-alcool.dhtml

Il sortait d'un anniversaire très arrosé et on a relevé dans son sang une alcoolémie très élevée. Quelle que furent ses intentions ce soir-là, il n'était pas dans son état normal. Selon moi, c'est une victime de plus de l'alcool.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 10:08

Comme vous, nous trouvons déplacées les allusions au dopage sur ce sujet.

Comme l'ont souligné certains intervenants, les décès accidentels de sportifs de haut niveau sont forcément médiatisés, alors qu'il y a une proportion certainement aussi voire plus importante d'accidents de ce type chez les sédentaires et les sportifs amateurs ou occasionnels.

Si certains veulent tout de même débattre là dessus, ce n'est pas le lieu ici, nous rappelons qu'il existe maintenant une rubrique dopage pour tout ce qui concerne ce sujet. Dans le cas contraire, nous serons contraints de verrouiller ou supprimer le sujet.

Vélo 101 s'associe bien entendu à la peine de la famille et des proches de ce jeune coureur.

... alors qu'il y a une proportion certainement aussi voire plus importante d'accidents de ce type chez les sédentaires et les sportifs amateurs ou occasionnels.

C'est pour savoir ce qu'il en est que j'ai donné ce lien un peu plus haut. Je n'ai pas encore pris le temps de le lire sérieusement, mais il me semble que si l'on se concentre sur la Belgique/Pays-Bas, ce que tu dis et qui est vrai pour les sportifs jeunes en général ne le serait plus dans cette région. Donc, malaise.

Mais bien sûr, je suis bien conscient que le simple fait d'isoler une région Belgique/Pays-Bas constitue en soi un biais statistique et demande des précautions supplémentaires dans l'interprétation.

Cela dit, il n'est bien sûr pas question d'accuser l'une ou l'autre de ces victimes, mais de s'inquiéter de leur nombre qui interpelle sur une base statistique.

Je redonne le lien :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5033115/

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 10:10

Le mieux serait plutôt de déplacer ce sujet dans la rubrique «dopage», puisque ça devient une discussion sur ce thème.

On pourrait très bien ouvrir un nouveau sujet dans la section dopage tout en laissant celui-ci ouvert.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 11:04

https://www.7sur7.be/7s7/fr/1512/Cyclisme/article/detail/2025700/2014/09/02/Igor-Decraene-avait-consomme-trop-d-alcool.dhtml

Il sortait d'un anniversaire très arrosé et on a relevé dans son sang une alcoolémie très élevée. Quelle que furent ses intentions ce soir-là, il n'était pas dans son état normal. Selon moi, c'est une victime de plus de l'alcool.

Merci pour lez lien .. cet article conclut par ; " sa mort reste un mystère" .. et c'est vrai que là aussi on peut se poser des questions,car le "trop d'alcool" n'explique pas tout ..  à l'heure actuelle,beaucoup de jeunes s'alcoolisent et ne meurent pas sous un train en étant à pieds,fort heureusement ..

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 11:26

Tu as raison mais voici qq citations glanées par-ci par-là:

https://www.lemonde.fr/cyclisme/article/2018/07/25/tour-de-france-les-leaders-a-plein-regime_5335688_1616656.html

- Le directeur médical de l’UCI, Xavier Bigard, s’inquiète des « moyens mis en œuvre pour arriver à ces états » (anorexiques), citant, comme les médecins d’équipe, la prise d’hormones thyroïdiennes (T3 et T4). Normalement prescrites à des patients souffrant d’insuffisances de la glande thyroïde, ces gélules en vente libre sur Internet facilitent l’élimination des graisses et sont utilisées dans plusieurs équipes, malgré les risques de dérèglements hormonaux.

Elles (les hormones thyroïdiennes) ne sont pas interdites par le code mondial antidopage, mais l’UCI réfléchit à un « contrôle et à la régulation de l’utilisation de ces extraits hormonaux », révèle le professeur. « Les extraits thyroïdiens sont hyperdangereux et inconcevables, tranche Jacky Maillot, médecin de l’équipe Groupama-FDJ. Ça devrait être interdit puisque c’est du dopage masqué. » 

-Avant les hormones thyroïdiennes, l’UCI entend déjà réguler davantage la prise de corticoïdes à partir de 2019, une enquête britannique sur l’équipe Sky ayant permis de confirmer qu’elles étaient détournées de leur usage thérapeutique afin d’aider les coureurs à maigrir tout en conservant leur puissance

-Le peloton fantasme également sur l’utilisation de boissons aux cétones, des composés organiques que sécrète déjà le corps humain et qui constituent une source alternative d’énergie permettant de poursuivre un régime sans glucides. Leur utilité est discutée par la science, mais un fabriquant soutient que sept équipes du Tour les utilisent

il faut avoir un sacré moral pour se priver ainsi, dejà qu'ils ont une vie quasi monacale !

se coucher avec la faim, quelle torture !

et que c'est laid un corps maigre, nu, homme comme femme d'ailleurs ! et ils arrivent quand meme à "seduire" des filles, moi pas comprendre

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 11:28

Avant de partir dans ces délires, il faudrait peut-être se demander quelle est la proportion de personnes sédentaires, qui n'ont jamais eu le moindre problème de santé, et qui meurent prématurément d'un arrêt cardiaque ou d'un avc...

et à contrario, des gens qui menent une "vie de dingue" (avec ou sans le pognon de dingue) et qui meurent trés trés vieux !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 15:41

Voici un lien bcp plus facile que l'autre (celui en anglais)

http://www.clubcardiosport.com/documentation/mort-subite/causes-mor-subite.pdf

Mais pas facile à lire pour autant car il manque les explications (genre fichier "Power point").

J'ajoute 

http://www.em-consulte.com/en/article/907308

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 15:53

Comment peux-tu dire de telle choses.........donc je n'ai pas dit de telles conneries......

Donc si je comprends bien.............il n'y a que les cyclistes.........de plus, cyclistes pros, pour avoir des problèmes cardiaques............et toi, pourquoi pas

Oh ! je ne parle pas que des cyclistes, mais ici on n'est pas sur un forum de football! Depuis le film de Poelvorde, je n'ai plus aucun doute, mais là, autant de morts...on a le droit de s'indigner, je n'argumenterai pas davantage!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 16:50

Voilà, ça finit dans la section dopage.

Dommage, car cela semble sous-entendre que toutes ces morts subites sont liées au dopage.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 17:25

Voilà, ça finit dans la section dopage.

Dommage, car cela semble sous-entendre que toutes ces morts subites sont liées au dopage.

A priori, et à moins qu'une autopsie, si elle est pratiquée, prouve le contraire, nous ne sommes pas dans un cas de dopage.

 

Mais le suivi médical des coureurs pose question.

 

Je cite Jean Guy :"En France, le suivi longitudinal mis en place en 1999 n'a pas eu que pour but de prévenir le dopage. Toute une batterie d'examens a aussi été prévue, tous les ans ou tous les deux ans selon l'exploration, et concerne déjà les meilleurs juniors, et ensuite les 300 premiers du classement amateur, puis ensuite bien sûr tous les pros."

 

Le suivi médical obligatoire est défini par décret et comporte, un électrocardiogramme tous les ans, une échocardiographie en débutant la carrière sportive, et une épreuve d’effort tous les 4 ans.

 

Alors si ces examens sont fait sérieusement, comment expliqué que la malformation cardiaque de Tanguy Turgis n'a jamais été détectée ? 

 

Il est aussi possible que la pratique du sport de haut niveau fasse évoluer défavorablement une malformation difficilement détectable au premier abord. Le vendredi 27 juin 2008, Lilian Thuram, ex-joueur de l’équipe de France, n’a pas pu signer au Paris Saint-Germain car les médecins ont détecté chez lui une malformation cardiaque. L’ancien défenseur a du mettre fin à sa carrière. Cela après avoir porté le maillot de la la Juventus puis du Barca, 2 clubs très en pointe au niveau médical et "médical".

 

Des décès dans le sport, il y en a dans doute les disciplines, et à chaque fois la conclusion s'est la faute à pas de chance ! La mort récente de Louis Frajfrowski, joueur de rugby d'Aurillac est à ce titre un cas d'école.

 

Une petite réflexion pour finir. Le sport de haut niveau est aujourd'hui pratiqué par des malades chroniques qui ont tous des prescriptions thérapeutiques pour pratiquer leur métier. Cherchez l'erreur !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 17:33

Voilà, ça finit dans la section dopage.

Dommage, car cela semble sous-entendre que toutes ces morts subites sont liées au dopage.

D'une manière générale, la mort, a fortiori quand elle concerne une jeune personne, nous intéresse, nous angoisse même, et nous avons besoin de trouver une explication pour nous rassurer, d'autant mieux si la cause est évitable.

Le dopage ferait donc un parfait "bouc émissaire", tous ceux qui ne se dopent pas pourraient retourner tranquillement à leurs occupations. Mais la réalité n'est bien sûr pas si simple.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 17:34

Voilà, ça finit dans la section dopage.

Dommage, car cela semble sous-entendre que toutes ces morts subites sont liées au dopage.

Ce sujet ici laisse penser en effet  que ce décès est dû au dopage.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 20:13

D'après cette revue le risque de "décès cardiaque soudain" est deux à trois fois plus élevé pour les sportifs que pour la population (jeune) générale mais le sport n'est pas forcément la seule cause :

"This risk is two to three times greater than that cited above for the general population, but this difference may in part be related to demographic factors correlated with sports participation (gender, age, ethnicity)."

 

Cette revue n'aborde absolument pas un éventuel effet du dopage. Par contre, les effets des traitements médicamenteux, si (ah, je ne devrais pas mettre les deux en regard, les groupies de Sky vont m'en vouloir et vont croire que j'attaque bassement les souffreteux de cette magnifique usine à champions, bref). Mais rien de vraiment probant là non plus.

Neil Armstrong ne faisait jamais de sport car il considérait que le coeur humain étant programmé génétiquement pour ne pas dépasser tant de battements dans sa vie, faire du sport accélérant les pulsations, réduisait son espérance de vie.

Ses copains astronautes de la NASA qui eux étaient fous de sport le moquaient gentiment mais rien n'y fît, personne ne pût lui faire faire de l'exercice.

A tel point que lorsqu'il marche sur la lune et que sa famille regardait en direct la retransmission à la TV comme le reste de la planète terre, on ne le voit pas trop bouger. Et sa fille de dire devant sa famille et amis présents : "normal, il économise son coeur".

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 21:03

D'après cette revue le risque de "décès cardiaque soudain" est deux à trois fois plus élevé pour les sportifs que pour la population (jeune) générale mais le sport n'est pas forcément la seule cause :

"This risk is two to three times greater than that cited above for the general population, but this difference may in part be related to demographic factors correlated with sports participation (gender, age, ethnicity)."

 

Cette revue n'aborde absolument pas un éventuel effet du dopage. Par contre, les effets des traitements médicamenteux, si (ah, je ne devrais pas mettre les deux en regard, les groupies de Sky vont m'en vouloir et vont croire que j'attaque bassement les souffreteux de cette magnifique usine à champions, bref). Mais rien de vraiment probant là non plus.

D'après cette revue le risque de "décès cardiaque soudain" est deux à trois fois plus élevé pour les sportifs que pour la population (jeune) générale...

Je pense qu'il faut faire la distinction entre une activité physique modérée bénéfique pour la santé et la compétition sportive, quel qu'en soit le niveau, au cours de laquelle on doit dépasser ses limites pour ne pas être largué. Je ne me sens pas irréprochable de ce point de vue.

On pourrait élargir le débat et étendre la réflexion à toutes les activités humaines. Notre société fait l'apologie de la croissance, avec les conséquences que l'on sait.

Ceci déborde bien sûr du sujet initiaL

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 21:29

Peut-être que vouloir ramener le sujet au dopage c'est pour se rassurer sur le rapport entre la vie et la mort parmi les flippés de la vie et de la mort. Est-il nécessaire de rappeler qu'il n'y a pas d'âge ni de catégorie pour mourir à n'importe quel instant, sportif de haut niveau ou sédentaire, ni nécessaire de rappeler à l'heure d'Internet que toutes les infos de décès de personnes sujettes à être publics passent illico presto, ce qui fait naturellement travailler du chapeau. Moi je me rappelle enfin qu'il y a 6 ans j'ai fais un avc alors que j'étais en parfaite santé, et qu'il n'y a à ce jour médicalement aucune explication. Une chance que cela m'arrive comme gagner au Loto, et une chance de m'en remettre comme gagner au Loto, j'ai eu les deux, par contre jamais gagné au Loto cependant smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 21:39

Neil Armstrong ne faisait jamais de sport car il considérait que le coeur humain étant programmé génétiquement pour ne pas dépasser tant de battements dans sa vie, faire du sport accélérant les pulsations, réduisait son espérance de vie.

Ses copains astronautes de la NASA qui eux étaient fous de sport le moquaient gentiment mais rien n'y fît, personne ne pût lui faire faire de l'exercice.

A tel point que lorsqu'il marche sur la lune et que sa famille regardait en direct la retransmission à la TV comme le reste de la planète terre, on ne le voit pas trop bouger. Et sa fille de dire devant sa famille et amis présents : "normal, il économise son coeur".

Comme tu radotes, je vais le faire aussi :

envoyé le 09/04/2018 16:21

 



 

Réponse au message de Imanol ALCANTARA

" ... (Neil) Armstrong ne faisait rien. Il considérait que le coeur humain a un crédit de battements et que faire du sport, en accélérant le pouls et le nombre de ces battements par minute consommait avant l'heure ce crédit...."

C'est assez crétin comme raisonnement. Un type moyen, dont le coeur au repos battrait à 65 pulsations/mn, se retrouverait à 45 pulsations/mn après seulement qq années d'activité sportive.

Par ailleurs, il économiserait également son coeur en cours d'activités car bien sûr celui-ci battrait plus lentement quand les nécessités de la vie lui imposeraient un effort.

Je te laisse compléter le raisonnement pour divers temps d'activité et de repos.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 22:00

N'oublie pas qu'un sportif va passer en moyenne passer 2-3h par jour à avoir des pulsations cardiaques au-dessus du sédentaire, mais sur 24h, il va en passer une vingtaine avec des pulsations inférieures au sédentaire. Au final il est gagnant, d'autant que l'effort est naturel et bon, c'est le stress qui est mauvais. Sa théorie ne marche pas elle sert juste à conforter sa préférence d'être sédentaire smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 22:04

Peut-être que vouloir ramener le sujet au dopage c'est pour se rassurer sur le rapport entre la vie et la mort parmi les flippés de la vie et de la mort. Est-il nécessaire de rappeler qu'il n'y a pas d'âge ni de catégorie pour mourir à n'importe quel instant, sportif de haut niveau ou sédentaire, ni nécessaire de rappeler à l'heure d'Internet que toutes les infos de décès de personnes sujettes à être publics passent illico presto, ce qui fait naturellement travailler du chapeau. Moi je me rappelle enfin qu'il y a 6 ans j'ai fais un avc alors que j'étais en parfaite santé, et qu'il n'y a à ce jour médicalement aucune explication. Une chance que cela m'arrive comme gagner au Loto, et une chance de m'en remettre comme gagner au Loto, j'ai eu les deux, par contre jamais gagné au Loto cependant smiley lol

Une chance que cela m'arrive comme gagner au Loto, et une chance de m'en remettre comme gagner au Loto, j'ai eu les deux, par contre jamais gagné au Loto cependant 

Ne pas comprendre ou maîtriser les causes d'un événement ne suffit pas à invoquer le hasard. Et cela ne justifie pas que nous devions renoncer à chercher.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/10/2018 22:05

Une chance que cela m'arrive comme gagner au Loto, et une chance de m'en remettre comme gagner au Loto, j'ai eu les deux, par contre jamais gagné au Loto cependant 

Ne pas comprendre ou maîtriser les causes d'un événement ne suffit pas à invoquer le hasard. Et cela ne justifie pas que nous devions renoncer à chercher.

Oui mais pas trouvé et totalement improbable.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/10/2018 06:59

N'oublie pas qu'un sportif va passer en moyenne passer 2-3h par jour à avoir des pulsations cardiaques au-dessus du sédentaire, mais sur 24h, il va en passer une vingtaine avec des pulsations inférieures au sédentaire. Au final il est gagnant, d'autant que l'effort est naturel et bon, c'est le stress qui est mauvais. Sa théorie ne marche pas elle sert juste à conforter sa préférence d'être sédentaire smiley lol

Juste mais le stress des jeunes coureurs voulant devenir pro est bien réel ....

Combien de jeunes ont sombrés du côté obscur pour gagner leur place...

Le cyclisme de compet c'est un des sports le + dur tu le sais bien toi qui a couru si longtemps...

Je le répète le décès d'un jeune sportif est horrible il faut en rechercher la cause y compris celle du dopage , le nier est aussi bête que d'accuser ...on verra.

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/10/2018 10:10

Juste mais le stress des jeunes coureurs voulant devenir pro est bien réel ....

Combien de jeunes ont sombrés du côté obscur pour gagner leur place...

Le cyclisme de compet c'est un des sports le + dur tu le sais bien toi qui a couru si longtemps...

Je le répète le décès d'un jeune sportif est horrible il faut en rechercher la cause y compris celle du dopage , le nier est aussi bête que d'accuser ...on verra.

 

 

Ta dernière intervention est celle qui exprime le mieux mon sentiment par rapport à cette triste nouvelle. 

Une interrogation franche est plus respectueuse qu'une fausse pudeur. Fermer les yeux sans tenter de savoir équivaut à un abandon.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/10/2018 13:02

Ta dernière intervention est celle qui exprime le mieux mon sentiment par rapport à cette triste nouvelle. 

Une interrogation franche est plus respectueuse qu'une fausse pudeur. Fermer les yeux sans tenter de savoir équivaut à un abandon.

Je crois que cela est fait automatiquement. Pour le coureur décédé sur le Paris-Roubaix on n'avait rien trouvé de spécial à ce niveau là.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/10/2018 13:11

Je crois que cela est fait automatiquement. Pour le coureur décédé sur le Paris-Roubaix on n'avait rien trouvé de spécial à ce niveau là.

Oui dans ce genre de décès une autopsie est de règle.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Dopage Haut de page

KTM

Sport 101 Facebook V4