FLASHS

FORUM VELO 101

Forum VTT Matériel • Entretien des articulation d'un cadre.

Retour au forum VTT > Matériel Bas de page

envoyé le 30/03/2012 09:16

Mon VTT (Canyon Lux MR tout suspendu) a un cadre qui comporte des "articulations", le problème étant sans doute identique sur tous les Vtt "tout suspendus".

Ma question est donc la suivante : Faut-il graisser ou huiler périodiquement les articulations du cadre ? Et dans l'affirmative, avec quel produit ? Car je suppose que la fibre de carbone ne supporte pas n'importe quoi.

De même pour l'amortisseur ...

Bien beaux, ces vélos sophistiqués, mais leur entretien est devenu un mystère pour moi !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/04/2012 20:06

Normalement, les roulements employés sont hermétiques ou presque (?). Dans cette optique, le mieux est de ne pas ôter le cache de ces derniers pour les graisser.  En général, cela diminue l'efficacité des protections....  Donc,  sauf en cas de jeu avéré ou de grattements, le mieux est de ne rien faire...

Pour l'instant, mon BMC fourstroke 01 comptabilise 4 saisons sans le moindre jeu ou grattement.... 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/04/2012 21:22

Mon VTT (Canyon Lux MR tout suspendu) a un cadre qui comporte des "articulations", le problème étant sans doute identique sur tous les Vtt "tout suspendus".

Ma question est donc la suivante : Faut-il graisser ou huiler périodiquement les articulations du cadre ? Et dans l'affirmative, avec quel produit ? Car je suppose que la fibre de carbone ne supporte pas n'importe quoi.

De même pour l'amortisseur ...

Bien beaux, ces vélos sophistiqués, mais leur entretien est devenu un mystère pour moi !

Ce sont des montages sur roulements étanches donc aucun entretien à prévoir (juste éviter les nettoyage appuyés au karcher car l'étanchéité est relative à ce niveau de pression).

 

Lorsqu'il y a du jeu = changement

 

cdt

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/04/2012 23:16

Je ne partage pas totalement votre point de vue...pour les roulements étanches (ou plutot pseudo étanches ) il est bon de les nettoyer en surface  et de pulvériser un léger coup de graisse au lithium sur la portée des logements de roulements ainsi que sur les roulements eux memes...la protection n'en sera que meilleure.

Les amortisseurs sont souvent (presque toujours) montés avec des bagues internes au teflon (appelées ''du bushing'') et des buselures. Les bagues internes finissent par prendre du jeu et il est bon de les changer...au remontage un coup de graisse et c'est nickel. Pour les faire durer plus longtemps, il convient de démonter régulierement les buselures et de les nettoyer puis de mettre de la graisse blanche idéalement au lithium...perso j'utilise soit de la belleville soit de la fuchs marine soit de la 3 en 1 (on en trouve plus facilement que les deux premieres).

Jamais de nettoyage au karcher...cela ne sert qu'à bousiller les roulements, les boubou se frottent les mains quand il voient des vététistes les utiliser...ils changeront les roulements plus vite...un coup de jet pour enlever la boue, un seau d'eau chaude avec du produit vaisselle doux ou du shampoing auto pour les plus maniaques, rinçage et séchage au compresseur si vous en avez un...nettoyage de chaine au pétrole désaromatisé, un coup de chiffon propre, huilage de la chaine , essuyage de l'excédent et graissage des cables, un coup de lubrifiant silicone sur les plongeurs de fourche et d'amorto et le tour est joué...

c'est fastidieux et long quand on rentre d'une sortie mais c'est le meilleur moyen de garder longtemps son vtt en bon état...

Signé un grand maniaque de l'entretien nickel...

 

 

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/04/2012 08:56

Je ne partage pas totalement votre point de vue...pour les roulements étanches (ou plutot pseudo étanches ) il est bon de les nettoyer en surface  et de pulvériser un léger coup de graisse au lithium sur la portée des logements de roulements ainsi que sur les roulements eux memes...la protection n'en sera que meilleure.

Les amortisseurs sont souvent (presque toujours) montés avec des bagues internes au teflon (appelées ''du bushing'') et des buselures. Les bagues internes finissent par prendre du jeu et il est bon de les changer...au remontage un coup de graisse et c'est nickel. Pour les faire durer plus longtemps, il convient de démonter régulierement les buselures et de les nettoyer puis de mettre de la graisse blanche idéalement au lithium...perso j'utilise soit de la belleville soit de la fuchs marine soit de la 3 en 1 (on en trouve plus facilement que les deux premieres).

Jamais de nettoyage au karcher...cela ne sert qu'à bousiller les roulements, les boubou se frottent les mains quand il voient des vététistes les utiliser...ils changeront les roulements plus vite...un coup de jet pour enlever la boue, un seau d'eau chaude avec du produit vaisselle doux ou du shampoing auto pour les plus maniaques, rinçage et séchage au compresseur si vous en avez un...nettoyage de chaine au pétrole désaromatisé, un coup de chiffon propre, huilage de la chaine , essuyage de l'excédent et graissage des cables, un coup de lubrifiant silicone sur les plongeurs de fourche et d'amorto et le tour est joué...

c'est fastidieux et long quand on rentre d'une sortie mais c'est le meilleur moyen de garder longtemps son vtt en bon état...

Signé un grand maniaque de l'entretien nickel...

 

 

 

 

 

Merci les gars pour ces réponses explicites.

Effectivement, le nettoyeur haute-pression est désastreux, de même que l'usage de dégraissants surpuissants à usage ménager ; ces produits esquintent tout.

Pour mon compte, j'utilise avec modération le simple arrosage de type jardin à chacune de mes sorties. En effet, il convient d'éliminer le sable de grès de ma région, mortel pour tous les roulements et transmissions. Je passe ensuite un coup de soufflette puis un petit coup de chiffon, enfin je remets un peu d'huile.

Il n'en demeure pas moins que je suis inapte à toute intervention sur fourche et amortisseur ; j'en suis à tendre le dos pour que rien ne flanche et je suis inquiet au moindre bruit ou frottement, partant du principe vrai qu'un vélo ne doit émettre aucun bruit parasite.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/04/2012 09:40

Merci les gars pour ces réponses explicites.

Effectivement, le nettoyeur haute-pression est désastreux, de même que l'usage de dégraissants surpuissants à usage ménager ; ces produits esquintent tout.

Pour mon compte, j'utilise avec modération le simple arrosage de type jardin à chacune de mes sorties. En effet, il convient d'éliminer le sable de grès de ma région, mortel pour tous les roulements et transmissions. Je passe ensuite un coup de soufflette puis un petit coup de chiffon, enfin je remets un peu d'huile.

Il n'en demeure pas moins que je suis inapte à toute intervention sur fourche et amortisseur ; j'en suis à tendre le dos pour que rien ne flanche et je suis inquiet au moindre bruit ou frottement, partant du principe vrai qu'un vélo ne doit émettre aucun bruit parasite.

Pour la fourche et l'amorto, n'oublies pas le coup de lubrifiant silicone sur les tubes plongeurs et tu les actionnes deux ou trois fois avant de remiser le vélo au sec jusqu'à la prochaine sortie...

par contre, la fourche et l'amortisseur doivent etre vidangés régulièrement (voir préconisations constructeur et les adapter selon l'usage plus ou moins ''hard'' du vtt ) car l'huile s'oxyde et perd ses propriétés. Pour un vétetiste qui sort une fois par semaine à l'année, je dirais vidange annuelle de fourche et vidange tous les deux ans de l'amorto...confies en le soin à un boubou réputé en mécanique vtt.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum VTT > Matériel Haut de page