FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • ETD 2018 prépa,reco,matos,diet, et tout l'toutim.

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 27/10/2017 23:06

copie sans le ;

merci mais suis definitivement une quiche je crois z arive pas

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 27/10/2017 23:09

merci mais suis definitivement une quiche je crois z arive pas

http://hpics.li/0c6050c

par contre tu as remplacé "j'y" par "z" tu fais des prouesses avec un clavier à la main (ou tu tapes avec le genou ? )

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 27/10/2017 23:27

 Prefere le z au y 

pis faché avec les accents

pis pas fort en ortho

voila , et je roule en vieux look et vieux ordi mais mes enfants mange trés bien je ne les prives pas

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 27/10/2017 23:28

 Prefere le z au y 

pis faché avec les accents

pis pas fort en ortho

voila , et je roule en vieux look et vieux ordi mais mes enfants mange trés bien je ne les prives pas

prefere les zipp vive le z

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/10/2017 10:24

Peut-être à l'arrière, dans Joux Plane pour moi aucun bouchon, ensuite ça arrivait en fin de parcours d'une étape très courte.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/10/2017 13:57

Peut-être à l'arrière, dans Joux Plane pour moi aucun bouchon, ensuite ça arrivait en fin de parcours d'une étape très courte.

il y a 2ans ,comme toi ,pas de bouchon,et pourtant  j'avais un dossard entre 5 et 6OOO,peut être que sur les Glières on aura des surprises,mais bon ,je suis prêt à assumer!de  bons pneus ,et des mollets ..... d'acier,il y a huit mois pour cela!!!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/10/2017 14:40

je suis en partie d'accord avec toi, car tu peux aussi gagner du temps dans la première partie jusqu'au pied de la croix fry ce qui est pas négligeable, attention tout de même de ne pas le payer plus loin, ensuite si t'es obligé de poser pied à terre c'est bien plus que 10mn que tu vas perdre, toutefois entre monter à 5km/h sur le vélo et 3 km/ à pied c'est pas si énorme que ça.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/10/2017 15:16

Par hasard y'aurait un vosgien qui aurait un ptit parcours d'entrainement à proposer. Par exemple 100-115kms pour 2500m de D+ environ au départ des environs d'Epinal ou Raon l'Etape?

A ta place je jetera un oeil aux parcours de la route verte, ça fait une bonne base

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/10/2017 18:33

Merci pour vos réponses concernant la fermeture des routes le 8 juillet et votre ressenti sur le village du Gd Bornand, ça nous a convaincus de passer une semaine dans cette station. Le matin de la cyclo, je partirai de bonne heure en voiture pour me rapprocher le plus possible du départ (l'option col de Bluffy me semble pas mal). Si certains sont intéressés par un covoiturage, no souci ! (on en reparlera d'ici là...)

D'ici au jour J, bon entraînement à tous !

 

# à Cédric : je vais t'envoyer un message concernant des locations au bord du Lac d'Annecy, j'avais quelques recherches dans ce secteur et j'avais quelques apparts sympas dans la ligne de mire.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/10/2017 23:22

Tu as entièrement raison si tu marches à 3km/ h sur les 6km des Glieres t'as a pour 2h et si tu restes en équilibre sur ta machine à 5km/ h tu mets 1h12 soit un gain de 48 mn l'importance du dossard sera donc pas négligeable cette année. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/10/2017 12:41

Tu as entièrement raison si tu marches à 3km/ h sur les 6km des Glieres t'as a pour 2h et si tu restes en équilibre sur ta machine à 5km/ h tu mets 1h12 soit un gain de 48 mn l'importance du dossard sera donc pas négligeable cette année. 

A 5 kmh, pas évident de rester en équilibre sur une pente à 11% .... à part avec des braquets de vtt

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/10/2017 12:58

J'espère sincèrement pour vous qu'il fera beau, perso j'aime pas marcher dans la boue smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/10/2017 13:37

Hier, j'ai reconnu la première partie de l'étape du tour 2018. Je suis parti à côté de Thorens-Glières. Je suis descendu à Annecy. Les 22 premiers kilomètres sont tout plat. Ensuite, il y a la montée du Talloires qui est très bien passée. On redescend un peu puis on prend à droite en direction du col de Bluffy. A ce moment-là, j'étais avec un cycliste qui comme moi faisait la reconnaissance. Pour rejoindre le col, on est allé jusqu'à l'entrée de Veyrier du Lac. Je pense que l'on est allé trop loin et qu'il aurait fallu tourner avant sur la droite. Je ne pense pas que la pente soit très raide. Après le col de Bluffy, il y a une longue partie de plat descendant pour atteindre Thônes. A la sortie de la ville, on prend la D16 qui marque le début du col de la Croix-Fry. La montée jusqu'à Manigod est un peu irrégulière avec quelques courts passages assez raide aux environs de 10%. A la sortie de Manigod, après l'épingle à gauche, commence une partie très raide de 2 kilomètres à 9 - 10%. Hier, je n'étais pas bien. J'ai eu du mal à passer cette partie raide. Ensuite, la pente se radoucit un peu jusqu'au sommet. Une très longue descente de près de 19 kms permet d'accéder à la petite route de la montée des Glières. Après la bifurcation, il y a environ 400 m de plat. Ensuite, la route se raidit et ce pendant 6 kilomètres. C'est vraiment très raide. Mon compteur Gps Garmin m'indiquera le + souvent des pentes à 12% et certains passages affichent jusqu'à 15-16%.

Je n'étais pas bien du tout durant cette montée. J'ai du à plusieurs reprises mettre pied à terre et monter à pied. J'ai mis 58 minutes pour faire les 6 kms soit une moyenne d'à peine + de 6 kms/h. A 1200 m d'altitude, juste avant une ferme sur la droite, il y a 200 m de plat (pente de 2%). Ensuite, la route se raidit à nouveau jusqu'au plateau des Glières (la pente est quasiment toujours au-dessus de 12% durant le dernier kilomètre). 

Concernant la partie non goudronnée, je ne l'ai pas trouvée si difficile que cela. Le début est un plat descendant. C'est tout à fait praticable. La fin est en montée et le chemin est un peu moins bon. Je suis passé avec des Mavic R-sys Slr et des Grand Prix 4000 II S en 23 mm. Je n'ai pas eu de crevaisons. Cependant, j'étais quasiment le seul cycliste. Je ne sais pas comment cela va passer en peloton. 

La descente sur Thorens-Glière est assez technique. La chaussée est en partie refaite. 1.5 kilomètres après le col des Glières, alors que la descente est déjà commencée, il y a 500 mètres de montée assez pentu (9-10% par endroit). Il faudra penser à bien prendre son élan.

Comme développement, j'ai un pédalier compact en 50 X 34 et une cassette Ultegra 10 V en 12 X 30.

Vendredi prochain, j'espère reconnaître la deuxième partie du parcours. 

J'espère que le 08 juillet 2018, je serai en meilleure condition mais cela va très dure.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/10/2017 15:01

Hier, j'ai reconnu la première partie de l'étape du tour 2018. Je suis parti à côté de Thorens-Glières. Je suis descendu à Annecy. Les 22 premiers kilomètres sont tout plat. Ensuite, il y a la montée du Talloires qui est très bien passée. On redescend un peu puis on prend à droite en direction du col de Bluffy. A ce moment-là, j'étais avec un cycliste qui comme moi faisait la reconnaissance. Pour rejoindre le col, on est allé jusqu'à l'entrée de Veyrier du Lac. Je pense que l'on est allé trop loin et qu'il aurait fallu tourner avant sur la droite. Je ne pense pas que la pente soit très raide. Après le col de Bluffy, il y a une longue partie de plat descendant pour atteindre Thônes. A la sortie de la ville, on prend la D16 qui marque le début du col de la Croix-Fry. La montée jusqu'à Manigod est un peu irrégulière avec quelques courts passages assez raide aux environs de 10%. A la sortie de Manigod, après l'épingle à gauche, commence une partie très raide de 2 kilomètres à 9 - 10%. Hier, je n'étais pas bien. J'ai eu du mal à passer cette partie raide. Ensuite, la pente se radoucit un peu jusqu'au sommet. Une très longue descente de près de 19 kms permet d'accéder à la petite route de la montée des Glières. Après la bifurcation, il y a environ 400 m de plat. Ensuite, la route se raidit et ce pendant 6 kilomètres. C'est vraiment très raide. Mon compteur Gps Garmin m'indiquera le + souvent des pentes à 12% et certains passages affichent jusqu'à 15-16%.

Je n'étais pas bien du tout durant cette montée. J'ai du à plusieurs reprises mettre pied à terre et monter à pied. J'ai mis 58 minutes pour faire les 6 kms soit une moyenne d'à peine + de 6 kms/h. A 1200 m d'altitude, juste avant une ferme sur la droite, il y a 200 m de plat (pente de 2%). Ensuite, la route se raidit à nouveau jusqu'au plateau des Glières (la pente est quasiment toujours au-dessus de 12% durant le dernier kilomètre). 

Concernant la partie non goudronnée, je ne l'ai pas trouvée si difficile que cela. Le début est un plat descendant. C'est tout à fait praticable. La fin est en montée et le chemin est un peu moins bon. Je suis passé avec des Mavic R-sys Slr et des Grand Prix 4000 II S en 23 mm. Je n'ai pas eu de crevaisons. Cependant, j'étais quasiment le seul cycliste. Je ne sais pas comment cela va passer en peloton. 

La descente sur Thorens-Glière est assez technique. La chaussée est en partie refaite. 1.5 kilomètres après le col des Glières, alors que la descente est déjà commencée, il y a 500 mètres de montée assez pentu (9-10% par endroit). Il faudra penser à bien prendre son élan.

Comme développement, j'ai un pédalier compact en 50 X 34 et une cassette Ultegra 10 V en 12 X 30.

Vendredi prochain, j'espère reconnaître la deuxième partie du parcours. 

J'espère que le 08 juillet 2018, je serai en meilleure condition mais cela va très dure.

Intéressant tout ça en tout cas riche d'enseignements Deux informations principales dans ce que tu nous dit premièrement la forte pente des Glieres me conforte dans mon choix de mettre un 32 a l'arrière et ensuite le chemin des Glieres n'est pas si catastrophique que ça. Ne t'inquiète pas si tas calé on a plus les jambes de juillet ensuite tu pourras peut être également opter pour un développement plus petit. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/10/2017 16:27

Hier, j'ai reconnu la première partie de l'étape du tour 2018. Je suis parti à côté de Thorens-Glières. Je suis descendu à Annecy. Les 22 premiers kilomètres sont tout plat. Ensuite, il y a la montée du Talloires qui est très bien passée. On redescend un peu puis on prend à droite en direction du col de Bluffy. A ce moment-là, j'étais avec un cycliste qui comme moi faisait la reconnaissance. Pour rejoindre le col, on est allé jusqu'à l'entrée de Veyrier du Lac. Je pense que l'on est allé trop loin et qu'il aurait fallu tourner avant sur la droite. Je ne pense pas que la pente soit très raide. Après le col de Bluffy, il y a une longue partie de plat descendant pour atteindre Thônes. A la sortie de la ville, on prend la D16 qui marque le début du col de la Croix-Fry. La montée jusqu'à Manigod est un peu irrégulière avec quelques courts passages assez raide aux environs de 10%. A la sortie de Manigod, après l'épingle à gauche, commence une partie très raide de 2 kilomètres à 9 - 10%. Hier, je n'étais pas bien. J'ai eu du mal à passer cette partie raide. Ensuite, la pente se radoucit un peu jusqu'au sommet. Une très longue descente de près de 19 kms permet d'accéder à la petite route de la montée des Glières. Après la bifurcation, il y a environ 400 m de plat. Ensuite, la route se raidit et ce pendant 6 kilomètres. C'est vraiment très raide. Mon compteur Gps Garmin m'indiquera le + souvent des pentes à 12% et certains passages affichent jusqu'à 15-16%.

Je n'étais pas bien du tout durant cette montée. J'ai du à plusieurs reprises mettre pied à terre et monter à pied. J'ai mis 58 minutes pour faire les 6 kms soit une moyenne d'à peine + de 6 kms/h. A 1200 m d'altitude, juste avant une ferme sur la droite, il y a 200 m de plat (pente de 2%). Ensuite, la route se raidit à nouveau jusqu'au plateau des Glières (la pente est quasiment toujours au-dessus de 12% durant le dernier kilomètre). 

Concernant la partie non goudronnée, je ne l'ai pas trouvée si difficile que cela. Le début est un plat descendant. C'est tout à fait praticable. La fin est en montée et le chemin est un peu moins bon. Je suis passé avec des Mavic R-sys Slr et des Grand Prix 4000 II S en 23 mm. Je n'ai pas eu de crevaisons. Cependant, j'étais quasiment le seul cycliste. Je ne sais pas comment cela va passer en peloton. 

La descente sur Thorens-Glière est assez technique. La chaussée est en partie refaite. 1.5 kilomètres après le col des Glières, alors que la descente est déjà commencée, il y a 500 mètres de montée assez pentu (9-10% par endroit). Il faudra penser à bien prendre son élan.

Comme développement, j'ai un pédalier compact en 50 X 34 et une cassette Ultegra 10 V en 12 X 30.

Vendredi prochain, j'espère reconnaître la deuxième partie du parcours. 

J'espère que le 08 juillet 2018, je serai en meilleure condition mais cela va très dure.

merci beaucoup Olivier,c'est très sympa de nous faire part de ton expérience,on peut déjà s'imaginer sur l'étape,j'habite loin d'Annecy,et j'aurai le plaisir de découvrir tout cela le 8 juillet,mais ton reportage m'aidera dans ma préparation,pneus,braquet,j'ai le sentiment que cette étape sera tout sauf" anodine "!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/10/2017 18:59

Hier, j'ai reconnu la première partie de l'étape du tour 2018. Je suis parti à côté de Thorens-Glières. Je suis descendu à Annecy. Les 22 premiers kilomètres sont tout plat. Ensuite, il y a la montée du Talloires qui est très bien passée. On redescend un peu puis on prend à droite en direction du col de Bluffy. A ce moment-là, j'étais avec un cycliste qui comme moi faisait la reconnaissance. Pour rejoindre le col, on est allé jusqu'à l'entrée de Veyrier du Lac. Je pense que l'on est allé trop loin et qu'il aurait fallu tourner avant sur la droite. Je ne pense pas que la pente soit très raide. Après le col de Bluffy, il y a une longue partie de plat descendant pour atteindre Thônes. A la sortie de la ville, on prend la D16 qui marque le début du col de la Croix-Fry. La montée jusqu'à Manigod est un peu irrégulière avec quelques courts passages assez raide aux environs de 10%. A la sortie de Manigod, après l'épingle à gauche, commence une partie très raide de 2 kilomètres à 9 - 10%. Hier, je n'étais pas bien. J'ai eu du mal à passer cette partie raide. Ensuite, la pente se radoucit un peu jusqu'au sommet. Une très longue descente de près de 19 kms permet d'accéder à la petite route de la montée des Glières. Après la bifurcation, il y a environ 400 m de plat. Ensuite, la route se raidit et ce pendant 6 kilomètres. C'est vraiment très raide. Mon compteur Gps Garmin m'indiquera le + souvent des pentes à 12% et certains passages affichent jusqu'à 15-16%.

Je n'étais pas bien du tout durant cette montée. J'ai du à plusieurs reprises mettre pied à terre et monter à pied. J'ai mis 58 minutes pour faire les 6 kms soit une moyenne d'à peine + de 6 kms/h. A 1200 m d'altitude, juste avant une ferme sur la droite, il y a 200 m de plat (pente de 2%). Ensuite, la route se raidit à nouveau jusqu'au plateau des Glières (la pente est quasiment toujours au-dessus de 12% durant le dernier kilomètre). 

Concernant la partie non goudronnée, je ne l'ai pas trouvée si difficile que cela. Le début est un plat descendant. C'est tout à fait praticable. La fin est en montée et le chemin est un peu moins bon. Je suis passé avec des Mavic R-sys Slr et des Grand Prix 4000 II S en 23 mm. Je n'ai pas eu de crevaisons. Cependant, j'étais quasiment le seul cycliste. Je ne sais pas comment cela va passer en peloton. 

La descente sur Thorens-Glière est assez technique. La chaussée est en partie refaite. 1.5 kilomètres après le col des Glières, alors que la descente est déjà commencée, il y a 500 mètres de montée assez pentu (9-10% par endroit). Il faudra penser à bien prendre son élan.

Comme développement, j'ai un pédalier compact en 50 X 34 et une cassette Ultegra 10 V en 12 X 30.

Vendredi prochain, j'espère reconnaître la deuxième partie du parcours. 

J'espère que le 08 juillet 2018, je serai en meilleure condition mais cela va très dure.

Merci Olivier pour ce résumé.

Je pense que la montée des Glières va réellement générer beaucoup d’embouteillages... Avec la tendance pour beaucoup de cyclos d'avoir de trop gros braquets, un certain nombre vont mettre pied à terre... Et avec l'étroitesse de la route et le monde, il y aura obligatoirement des embouteillages... En plus, avec la raideur de la pente, il sera quasi impossible de rechausser... D'où un risque élevé de grosse galère...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/10/2017 19:42

Par hasard y'aurait un vosgien qui aurait un ptit parcours d'entrainement à proposer. Par exemple 100-115kms pour 2500m de D+ environ au départ des environs d'Epinal ou Raon l'Etape?

je suis après le col de bussang coté alsace de là j'ai  de multiples parcours si toi ou d'autres cyclos sont intéressez le 3/11  j'organise une sortie !pour répondre a ta question prend la direction rambertvilliers de là de trouveras de quoimais attention aux chasseurs non pas de cols mais de gibiers! 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/10/2017 20:23

je suis après le col de bussang coté alsace de là j'ai  de multiples parcours si toi ou d'autres cyclos sont intéressez le 3/11  j'organise une sortie !pour répondre a ta question prend la direction rambertvilliers de là de trouveras de quoimais attention aux chasseurs non pas de cols mais de gibiers! 

merci pour la proposition. Le 3 je bosse. Je pense plutôt faire les virées vosgiennes début 2018.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/10/2017 21:34

Merci Olivier pour ce résumé.

Je pense que la montée des Glières va réellement générer beaucoup d’embouteillages... Avec la tendance pour beaucoup de cyclos d'avoir de trop gros braquets, un certain nombre vont mettre pied à terre... Et avec l'étroitesse de la route et le monde, il y aura obligatoirement des embouteillages... En plus, avec la raideur de la pente, il sera quasi impossible de rechausser... D'où un risque élevé de grosse galère...

Patrick,

Hier, j'étais à côté de la plaque. Normalement, même si c'est très raide, je dois monter sans poser pied à terre. J'y retourne jeudi ou vendredi pour faire la fin de parcours en commençant par la montée des Glières. Ceci étant, en milieu du peloton, si un ou deux coureurs doivent mettre pied à terre, ceux immédiatement derrière seront contraint compte tenu de la largeur de la route et de la pente de s'arrêter. Hier dans la montée des Glières, j'ai fait une dizaine de fois arrêt - pied à terre - marche à côté du vélo - remonter sur le vélo - repartir à vélo. Quand je remontais sur le vélo, la pente était un peu moins raide (10 - 11%). Hier, j'étais quasiment seul sur la route. Il y aurait eu des cyclistes un peu partout, cela aurait été une autre histoire. 

Si vous ne partez pas dans les 3000 premiers, vous risquez fort de marcher une grande partie de la montée des Glières. Certains vont remettre ça dans le col de Romme et dans les deux derniers kilomètres de la Colombière. J'espère que je n'en ferai pas parti !!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/10/2017 08:23

Le débat sur les Glières était porté  uniquement sur l'état du chemin et non sur la difficulté de la pente qui par son profil de 11% sur 6km parle tout seul pour tout cycliste. Après tout le monde s'accorde à dire que ça risque de marcher dans la deuxième parties du peloton.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/10/2017 09:42

Il y a en effet un risque de bouchon. Mais comme dans beaucoup de cyclo "de masse", il y a trop souvent des cyclistes qui ne font pas l'effort de rouler à droite de la route, notamment en monté. Si tout le monde faisait attention et ne passait à gauche que le temps de doubler, ça irait un peu mieux. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/10/2017 10:10

Bonjour , cette étape du Tour va être a mon avis un sacré défi ,voir une galère pour bon nombre de cyclo 

La montée sur le plateau des  Glières est difficile , le début du col est très roulant ,attention a ne pas ce" grillé" en emmenant trop gros ...la suite , des pourcentages de 8% a 12 % sans répit ...ça risque fort de bouchonner 

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

Maillon sept18

EvoluCycle

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 22 septembre 2018
dimanche 23 septembre 2018
samedi 29 septembre 2018
dimanche 30 septembre 2018
dimanche 07 octobre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES

La Dromoise

Sena sept18