FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Entraînement / Santé • Façon de rouler

Retour au forum Route > Entraînement / Santé Bas de page

envoyé le 30/03/2019 09:02

Peut-être parce que c'est la position des cocottes qu'il faudrait régler, après avoir positionné le cintre comme cela te convient ?

Merci du tuyau !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/03/2019 10:11

Perso,je ne me positionne pratiquement jamais avec les mains en bas du guidon,je me sens beaucoup mieux avec les mains sur les poignées .. et lorsque le vent souffle assez fort de face,alors j'adopte la position assez particulière de celle de mon idole des années 70 Roger Devlaeminck,c'est à dire rester toujours avec les mains sur les poignées,mais le haut du corps qui se penche au maximum vers le guidon pour offrir le moins possible de résistance face au vent .. 

Devlaeminck était le spécialiste de cette position éfficace,qu'on peut voir sur de très nombreuses photos lorsqu'il gagnait ses "Paris-Roubaix" ..  peu ou pratiquement pas de coureur,par la suite,ont adopté cette position,même face au vent,c'est assez étonnant,car personnellement,je la trouve efficace ..

Se limiter à une position est une erreur à mon avis. Les photos de De Vlaeminck mains en bas du guidon ne manquent pas, ce qui prouve qu'il variait les positions. Exemples :

https://cycling-passion.com/nicknames-cyclists/roger-de-vlaeminck-paris-roubaix/

https://www.taptoe.be/regionaal-nieuws/voorspellingen-roger-vlaeminck-komen-uit

On le voit également régulièrement mains en bas du guidon dans le fameux film « A Sunday in Hell » qui retranscrit Paris-Roubaix 1976.

Mains aux cocottes est plus confortable certainement,  plus efficace en bien des circonstances, mais c'est aussi une prise du guidon moins ferme (particulièrement sur mauvais revêtement à haute vitesse) et un centre de gravité plus haut, d'où moins de stabilité.

Toujours question stabilité, avec un vent latéral, mains aux cocottes (courbé sur le guidon façon De Vlaeminck ou non) j'ai bien plus de peine à maintenir le guidon qu'avec les mains en bas… j'ai encore pu expérimenter cela ces dernières semaines, avec les vents violents qu'on a eu régulièrement.

Comme l'a déjà dit Thierry, tout particulièrement en descente la différence est énorme. Chez les pros, j'ai repéré trois coureurs qui descendent mains aux cocottes : Reichenbach, Zakarin, Meintjes… et en descente ils sont tous les trois toujours à la traîne derrière leurs collègues. « Reichenbach descend comme une vieille grand-mère », disait Dumoulin ! smiley mr-green

À mon sens, quelqu'un qui descend mains aux cocottes doit revoir sa position à l'avant de son vélo, le guidon est probablement bien trop bas pour lui.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/03/2019 10:31

Se limiter à une position est une erreur à mon avis. Les photos de De Vlaeminck mains en bas du guidon ne manquent pas, ce qui prouve qu'il variait les positions. Exemples :

https://cycling-passion.com/nicknames-cyclists/roger-de-vlaeminck-paris-roubaix/

https://www.taptoe.be/regionaal-nieuws/voorspellingen-roger-vlaeminck-komen-uit

On le voit également régulièrement mains en bas du guidon dans le fameux film « A Sunday in Hell » qui retranscrit Paris-Roubaix 1976.

Mains aux cocottes est plus confortable certainement,  plus efficace en bien des circonstances, mais c'est aussi une prise du guidon moins ferme (particulièrement sur mauvais revêtement à haute vitesse) et un centre de gravité plus haut, d'où moins de stabilité.

Toujours question stabilité, avec un vent latéral, mains aux cocottes (courbé sur le guidon façon De Vlaeminck ou non) j'ai bien plus de peine à maintenir le guidon qu'avec les mains en bas… j'ai encore pu expérimenter cela ces dernières semaines, avec les vents violents qu'on a eu régulièrement.

Comme l'a déjà dit Thierry, tout particulièrement en descente la différence est énorme. Chez les pros, j'ai repéré trois coureurs qui descendent mains aux cocottes : Reichenbach, Zakarin, Meintjes… et en descente ils sont tous les trois toujours à la traîne derrière leurs collègues. « Reichenbach descend comme une vieille grand-mère », disait Dumoulin ! smiley mr-green

À mon sens, quelqu'un qui descend mains aux cocottes doit revoir sa position à l'avant de son vélo, le guidon est probablement bien trop bas pour lui.

Tu as raison,je me suis mal exprimé en marquant "toujours" les mains sur les poignées et le haut du corps penché vers le guidon,j'aurais plutôt du marquer "de temps en temps",car c'est vrai,comme tu l'as précisé,sur les pavés,c'est plutôt les mains en bas du guidon pour une bien meilleure stabilité ..  mon erreur,vient du fait que la première image qui me vient en mémoire,quand je parle de Devlaeminck,c'est une photo de lui échappé sur le Paris Roubaix de 1977,dans la position que je précise,mais sur cette photo,il se rapprochait du vélodrome et roulait sur le bitume .. smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/03/2019 10:32

Se limiter à une position est une erreur à mon avis. Les photos de De Vlaeminck mains en bas du guidon ne manquent pas, ce qui prouve qu'il variait les positions. Exemples :

https://cycling-passion.com/nicknames-cyclists/roger-de-vlaeminck-paris-roubaix/

https://www.taptoe.be/regionaal-nieuws/voorspellingen-roger-vlaeminck-komen-uit

On le voit également régulièrement mains en bas du guidon dans le fameux film « A Sunday in Hell » qui retranscrit Paris-Roubaix 1976.

Mains aux cocottes est plus confortable certainement,  plus efficace en bien des circonstances, mais c'est aussi une prise du guidon moins ferme (particulièrement sur mauvais revêtement à haute vitesse) et un centre de gravité plus haut, d'où moins de stabilité.

Toujours question stabilité, avec un vent latéral, mains aux cocottes (courbé sur le guidon façon De Vlaeminck ou non) j'ai bien plus de peine à maintenir le guidon qu'avec les mains en bas… j'ai encore pu expérimenter cela ces dernières semaines, avec les vents violents qu'on a eu régulièrement.

Comme l'a déjà dit Thierry, tout particulièrement en descente la différence est énorme. Chez les pros, j'ai repéré trois coureurs qui descendent mains aux cocottes : Reichenbach, Zakarin, Meintjes… et en descente ils sont tous les trois toujours à la traîne derrière leurs collègues. « Reichenbach descend comme une vieille grand-mère », disait Dumoulin ! smiley mr-green

À mon sens, quelqu'un qui descend mains aux cocottes doit revoir sa position à l'avant de son vélo, le guidon est probablement bien trop bas pour lui.

Chez les pros, j'ai repéré trois coureurs qui descendent mains aux cocottes ..…….. et ils ont tous les trois la réputation de fers à repasser en descente auprès de leurs collègues.

Cela se vérifie sur toutes les cyclos. Et ces mêmes "fers à repasser" t'accusent de prendre des risques insensés si tu les dépasses  smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/03/2019 10:35

Se limiter à une position est une erreur à mon avis. Les photos de De Vlaeminck mains en bas du guidon ne manquent pas, ce qui prouve qu'il variait les positions. Exemples :

https://cycling-passion.com/nicknames-cyclists/roger-de-vlaeminck-paris-roubaix/

https://www.taptoe.be/regionaal-nieuws/voorspellingen-roger-vlaeminck-komen-uit

On le voit également régulièrement mains en bas du guidon dans le fameux film « A Sunday in Hell » qui retranscrit Paris-Roubaix 1976.

Mains aux cocottes est plus confortable certainement,  plus efficace en bien des circonstances, mais c'est aussi une prise du guidon moins ferme (particulièrement sur mauvais revêtement à haute vitesse) et un centre de gravité plus haut, d'où moins de stabilité.

Toujours question stabilité, avec un vent latéral, mains aux cocottes (courbé sur le guidon façon De Vlaeminck ou non) j'ai bien plus de peine à maintenir le guidon qu'avec les mains en bas… j'ai encore pu expérimenter cela ces dernières semaines, avec les vents violents qu'on a eu régulièrement.

Comme l'a déjà dit Thierry, tout particulièrement en descente la différence est énorme. Chez les pros, j'ai repéré trois coureurs qui descendent mains aux cocottes : Reichenbach, Zakarin, Meintjes… et en descente ils sont tous les trois toujours à la traîne derrière leurs collègues. « Reichenbach descend comme une vieille grand-mère », disait Dumoulin ! smiley mr-green

À mon sens, quelqu'un qui descend mains aux cocottes doit revoir sa position à l'avant de son vélo, le guidon est probablement bien trop bas pour lui.

Concernant Reichenbach, tu m'étonnes, les ascensions et les descentes , il en connaît un rayon, tu ne peux pas par exemple descendre du barrage d'Emosson, avec les mains sur les cocottes, les pourcentages considérables t'obligent à garder constamment les mains près des freins, donc en bas! Si on a pu le voir "à la traîne" dans les descentes du dernier Giro, c'est parce qu'il avait effectué son travail de garde-chiourme de Pinot, et qu'il n'avait pas besoin de forcer, il ne faut pas mélanger équipier et leader (comme Zakarin).

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/03/2019 10:39

Concernant Reichenbach, tu m'étonnes, les ascensions et les descentes , il en connaît un rayon, tu ne peux pas par exemple descendre du barrage d'Emosson, avec les mains sur les cocottes, les pourcentages considérables t'obligent à garder constamment les mains près des freins, donc en bas! Si on a pu le voir "à la traîne" dans les descentes du dernier Giro, c'est parce qu'il avait effectué son travail de garde-chiourme de Pinot, et qu'il n'avait pas besoin de forcer, il ne faut pas mélanger équipier et leader (comme Zakarin).

Dans le Tour 2016 je l'ai vu descendre l'intégralité du col du Grand Colombier mains aux cocottes, se faisant ainsi larguer par Jarlinson Pantano pour la victoire d'étape… 

Pour le Giro, voir l'appréciation de Dumoulin sur Reichenbach ici : https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Dumoulin-attribue-son-retard-a-sebastian-reichenbach-qu-il-compare-a-une-vieille-grand-mere/904578

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/03/2019 10:45

Chez les pros, j'ai repéré trois coureurs qui descendent mains aux cocottes ..…….. et ils ont tous les trois la réputation de fers à repasser en descente auprès de leurs collègues.

Cela se vérifie sur toutes les cyclos. Et ces mêmes "fers à repasser" t'accusent de prendre des risques insensés si tu les dépasses  smiley mr-green

En effet… les mêmes souvent qui descendent postés en plein milieu de la chaussée pour se donner de la marge de manœuvre (bonjour pour les dépasser alors…) et qui parfois se déportent sur la gauche de la chaussée (sur route ouverte, bon sang !!) avant chaque virage serré à droite, de peur de louper le tournant alors qu'ils vont à 15 à l'heure…

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/03/2019 22:15

Je crois que j'ai la réponse mais si je la sors ça va grincer.

Bah alors ta réponse qui grince, on attend toujours ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/04/2019 21:39

Bonjour,

Voilà mon avis (68 ans ancien coureur amateur, puis cyclosport et enfin cyclo ...)

Ce qui va influer la position des mains sur le guidon c'est d'abord le réglage de l'écart selle cintre en hauteur: si guidon trop bas par rapport à sa morphologie, sa souplesse, sa condition il sera inconfortable de placer les mains en bas. Inversement si guidon placé haut (différence selle cintre < 2/3 cm on aura plus tendance à mettre les mains en bas.

L'idéal pour moi c'est d'adopter un réglage qui permet de pouvoir utiliser les 3 positions: mains en haut, sur les cocottes et en bas, cela permet de varier donc d'éviter de se contracter trop sur une posture et de pouvoir facilement changer en fonction des conditions: vent de face, descente, montée etc ...

quand au freinage sur le vélo je passe 99% du temps à essayer d'avancer plutot qu'à ralentir et si on n'arrive pas à freiner avec les mains sur les cocottes, c'est certainement qu'elles sont mal réglées (trop relevées le plus souvent). Mis  à part les descentes de col > 6/7% j'arrive tout à fait gérer le freinage avec les mains aux cocottes, si j'en ai envie. 

A+ 

 

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Entraînement / Santé Haut de page

KTM

Sport 101 Facebook V4