FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Entraînement / Santé • Gestion de la fatigue

Retour au forum Route > Entraînement / Santé Bas de page

envoyé le 24/08/2018 16:19

Bonjour Messieur,

Voilà j'ai 44 ans, je fais du vélo depuis une vingtaine d'années à environ 3000Km/an. Depuis 2 ans je me suis inscrit en club et je suis monté à 8000 km/an. Pas de méthode d'entrainement particulière, toujours à fond en semaine et à bloc le dimanche avec les copains...

En novembre dernier grosse fatigue d'un coup dans un col, du style je vais descendre du vélo et je vais pleurer à coté... Des problèmes de dos qui ont été long à diagnostiquer (8 mois avec conseil d'arrêt par le Doc du sport pas très rassurant, parlant de sclérose en plaque). Après avoir vu un Rhumato et 1000 examens, il ne s'agit "que de protrusions discales (comme une hernie en moins pire).

Rééducation avec grosse séance de gainage tous les jours+pompes, course à pied (environ 20km/semaine) car pas de soucis contrairement à la position vélo. Depuis 2 mois, reprise du vélo, une sortie de 80-90km par semaine et le reste 12 km en course à pied. Sur le vélo, de bonnes sensations, pas trop mal dans mes segment strava en regardant après coup et sans chercher à faire une perf...

La semaine dernière, je décide de retourner avec le club faire une rando organiser avec le club voisin. 103 km a une bien plus grosse intensité que ce que je faisais ces derniers temps, forcément, mais j'ai bien tenu. Malheureusement depuis c'est-à-dire 10 jours, j''arrive pas à m'en remettre. J'ai fais une petite sortie de 55km trois jours plus tard, plutôt bien sur le vélo, puis 6km en course à pied vraiment pépère, mais mon gros soucis est à la maison, où je suis fracassé et j'ai envie de dormir toute la journée...

mes questions :

Quels sensations avec vous après une grosse sortie et pendant combien de temps ?

C'est un peu long comme récup pour moi, non ?

En vous remerciant pour vos avis.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 16:30

Il faut voir le lien de cause à effet. Ca a l'air idiot dit comme ça, mais ce ne serait pas la première fois que ça arrive.

J'ai déjà eu des gros coups de fatigue inattendus, sans avoir fait de vélo. Et je me suis dit que si j'avais roulé la veille, je les aurais mis sur le compte du vélo. C'est déjà une première piste.

Tu as peut être une carence alimentaire quelconque, ou un manque de sommeil?

Ou trop d'activités cumulées, sport boulot famille?

Enfin, tu vois, répondre à ta question est impossible.

Quand à la récup, pareil. Il m'arrive de devoir galérer 3 jours pour récupérer de 60 km, alors que j'ai fait 200 km hier et que je suis en pleine forme aujourd'hui!

Le corps a de ces mystères, il faut vivre avec et parfois accepter qu'il n'y a pas de réponse toute faite.

Désolé, je ne peux pas te dire plus...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 16:36

Il faut voir le lien de cause à effet. Ca a l'air idiot dit comme ça, mais ce ne serait pas la première fois que ça arrive.

J'ai déjà eu des gros coups de fatigue inattendus, sans avoir fait de vélo. Et je me suis dit que si j'avais roulé la veille, je les aurais mis sur le compte du vélo. C'est déjà une première piste.

Tu as peut être une carence alimentaire quelconque, ou un manque de sommeil?

Ou trop d'activités cumulées, sport boulot famille?

Enfin, tu vois, répondre à ta question est impossible.

Quand à la récup, pareil. Il m'arrive de devoir galérer 3 jours pour récupérer de 60 km, alors que j'ai fait 200 km hier et que je suis en pleine forme aujourd'hui!

Le corps a de ces mystères, il faut vivre avec et parfois accepter qu'il n'y a pas de réponse toute faite.

Désolé, je ne peux pas te dire plus...

j'ai fait 200 km hier et que je suis en pleine forme aujourd'hui!

Tu as testé cette "pleine forme" à vélo ? Sur une petite sortie tranquille ou en produisant quelques accélérations prolongées ?

Tu es peut-être passé à côté d'une belle carrière cycliste Michel  smiley cry

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 16:40

j'ai fait 200 km hier et que je suis en pleine forme aujourd'hui!

Tu as testé cette "pleine forme" à vélo ? Sur une petite sortie tranquille ou en produisant quelques accélérations prolongées ?

Tu es peut-être passé à côté d'une belle carrière cycliste Michel  smiley cry

Voir le compte rendu sur le sujet Objectif 10.000, page 109.

Là, on est hors propos pour notre ami à la récup impossible, Thierry :-)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 16:41

Bonjour Messieur,

Voilà j'ai 44 ans, je fais du vélo depuis une vingtaine d'années à environ 3000Km/an. Depuis 2 ans je me suis inscrit en club et je suis monté à 8000 km/an. Pas de méthode d'entrainement particulière, toujours à fond en semaine et à bloc le dimanche avec les copains...

En novembre dernier grosse fatigue d'un coup dans un col, du style je vais descendre du vélo et je vais pleurer à coté... Des problèmes de dos qui ont été long à diagnostiquer (8 mois avec conseil d'arrêt par le Doc du sport pas très rassurant, parlant de sclérose en plaque). Après avoir vu un Rhumato et 1000 examens, il ne s'agit "que de protrusions discales (comme une hernie en moins pire).

Rééducation avec grosse séance de gainage tous les jours+pompes, course à pied (environ 20km/semaine) car pas de soucis contrairement à la position vélo. Depuis 2 mois, reprise du vélo, une sortie de 80-90km par semaine et le reste 12 km en course à pied. Sur le vélo, de bonnes sensations, pas trop mal dans mes segment strava en regardant après coup et sans chercher à faire une perf...

La semaine dernière, je décide de retourner avec le club faire une rando organiser avec le club voisin. 103 km a une bien plus grosse intensité que ce que je faisais ces derniers temps, forcément, mais j'ai bien tenu. Malheureusement depuis c'est-à-dire 10 jours, j''arrive pas à m'en remettre. J'ai fais une petite sortie de 55km trois jours plus tard, plutôt bien sur le vélo, puis 6km en course à pied vraiment pépère, mais mon gros soucis est à la maison, où je suis fracassé et j'ai envie de dormir toute la journée...

mes questions :

Quels sensations avec vous après une grosse sortie et pendant combien de temps ?

C'est un peu long comme récup pour moi, non ?

En vous remerciant pour vos avis.

"Depuis 2 ans je me suis inscrit en club et je suis monté à 8000 km/an. Pas de méthode d'entrainement particulière, toujours à fond en semaine et à bloc le dimanche avec les copains..."

"Depuis 2 mois, reprise du vélo, une sortie de 80-90km par semaine"

 

En fait tu es passé de la meilleure méthode pour te retrouver surentrainé (la première, pas étonnant qu'à un moment tu aies explosé smiley embarassed), à un rythme où tu es sous-entrainé (une seule sortie en vélo par semaine c'est insuffisant pour avoir une progression)

Essaie déjà de rouler plus régulièrement, en alternant sorties en endurance, sorties intensives et sorties de récup, et tu verras, rien qu'avec ça, sans te prendre la tête, tu vas voir des progrès smiley cool

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 16:44

Merci Michel, 

Pour les carences, je pense pas, au vu de tous les exams que j'ai fait. En plus je me goinfre vitamine B et C plus du magnésium...

J'ai oublié de préciser un élément dans mon déroulé :

-mercredi grosse sortie club 103km

-vendredi 24 km de VTT avec 3 petites chutes et une grosse bûche par dessus le guidon

-lundi 55km tranquille juste avec une petite montée de 17 min

- hier 6km de CAP tranquille récup

Bon, je suis d'accord avec toi sur la difficulté de donner une réponse précise, on espère toujours tomber sur un gars qui aurait vécu un peu le même truc et qui aurait une solutions miracle...smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 16:49

Merci pour vos réponses,

Oui j'avais pensé au surentrainement, mais j'ai coupé finalement le vélo pendant 6 mois, repris tranquille pendant ce temps la CAP.

Pour ce qui est de ma re reprise, c'est quand même pas une sortie un peu plus appuyée qui peut me renvoyer en surentrainement.

Bon je me demande aussi s'il n'y a pas un peu de psychologique, le fait de me retrouver quelques jours de trop fatigué ça me renvoie à l'automne dernier où j'étais vraiment sous terre, ça me stresse et donc me fatigue encore plus...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 16:53

"Depuis 2 ans je me suis inscrit en club et je suis monté à 8000 km/an. Pas de méthode d'entrainement particulière, toujours à fond en semaine et à bloc le dimanche avec les copains..."

"Depuis 2 mois, reprise du vélo, une sortie de 80-90km par semaine"

 

En fait tu es passé de la meilleure méthode pour te retrouver surentrainé (la première, pas étonnant qu'à un moment tu aies explosé smiley embarassed), à un rythme où tu es sous-entrainé (une seule sortie en vélo par semaine c'est insuffisant pour avoir une progression)

Essaie déjà de rouler plus régulièrement, en alternant sorties en endurance, sorties intensives et sorties de récup, et tu verras, rien qu'avec ça, sans te prendre la tête, tu vas voir des progrès smiley cool

D'accord aussi avec toi Guillaume.

Un entrainement régulier en variant les efforts, rien de tel. Là par exemple, je suis à +/- 50 km par jour depuis des mois, et une plus grosse sortie le dimanche, 100 km. Rarement dans le rouge, mais souvent dans l'orange clair et le vert foncé, donc en épargnant ce que j'ai de plus précieux au monde, mon corps.

Si tu es dans l'orange foncé ou le rouge en permanence, tu vas le payer très cher un jour pas si lointain que ça. 

En fait c'est simple, il faut être raisonnable. Même à 44 ans :-)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 16:56

Bonjour Messieur,

Voilà j'ai 44 ans, je fais du vélo depuis une vingtaine d'années à environ 3000Km/an. Depuis 2 ans je me suis inscrit en club et je suis monté à 8000 km/an. Pas de méthode d'entrainement particulière, toujours à fond en semaine et à bloc le dimanche avec les copains...

En novembre dernier grosse fatigue d'un coup dans un col, du style je vais descendre du vélo et je vais pleurer à coté... Des problèmes de dos qui ont été long à diagnostiquer (8 mois avec conseil d'arrêt par le Doc du sport pas très rassurant, parlant de sclérose en plaque). Après avoir vu un Rhumato et 1000 examens, il ne s'agit "que de protrusions discales (comme une hernie en moins pire).

Rééducation avec grosse séance de gainage tous les jours+pompes, course à pied (environ 20km/semaine) car pas de soucis contrairement à la position vélo. Depuis 2 mois, reprise du vélo, une sortie de 80-90km par semaine et le reste 12 km en course à pied. Sur le vélo, de bonnes sensations, pas trop mal dans mes segment strava en regardant après coup et sans chercher à faire une perf...

La semaine dernière, je décide de retourner avec le club faire une rando organiser avec le club voisin. 103 km a une bien plus grosse intensité que ce que je faisais ces derniers temps, forcément, mais j'ai bien tenu. Malheureusement depuis c'est-à-dire 10 jours, j''arrive pas à m'en remettre. J'ai fais une petite sortie de 55km trois jours plus tard, plutôt bien sur le vélo, puis 6km en course à pied vraiment pépère, mais mon gros soucis est à la maison, où je suis fracassé et j'ai envie de dormir toute la journée...

mes questions :

Quels sensations avec vous après une grosse sortie et pendant combien de temps ?

C'est un peu long comme récup pour moi, non ?

En vous remerciant pour vos avis.

Après avoir pratiqué régulièrement pendant 10 ans, j'ai levé nettement le pied (réduction de 10.000 à 3-4.000 km par an) pendant 8 ans, puis j'ai recommencé à rouler sérieusement. Après 6 mois, je me suis testé lors d'une sortie en groupe et j'ai été décroché à la fin, lorsque le rythme s'est accélèré. Il m'a fallu 2 ans pour retrouver un niveau correct.

Ca ne répond pas précisément à ta question sur la récupération, mais ça illustre bien que l'endurance vient avec beaucoup de patience, de persévérance… et de kilomètres.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 16:57

C'est clair j'ai l'impression que j'ai pris 20 ans en 8 mois... 

J'ai bien compris maintenant la qualité de l'entrainement et de la récup au vu de cet hivers de m... 

C'est juste que je pensais faire pas trop mal depuis 2 mois avec de la CAP et une petite sortie de 80 km. Il suffit juste d'une semaine un peu plus rempli pour que tout semble s'effondrer et repartir en arrière... Désolant...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 17:02

Merci pour vos réponses,

Oui j'avais pensé au surentrainement, mais j'ai coupé finalement le vélo pendant 6 mois, repris tranquille pendant ce temps la CAP.

Pour ce qui est de ma re reprise, c'est quand même pas une sortie un peu plus appuyée qui peut me renvoyer en surentrainement.

Bon je me demande aussi s'il n'y a pas un peu de psychologique, le fait de me retrouver quelques jours de trop fatigué ça me renvoie à l'automne dernier où j'étais vraiment sous terre, ça me stresse et donc me fatigue encore plus...

Fô pas négliger la chaleur. Je vais mollo sur le vélo en été, sachant que je récupère mal dès qu'il fait plus de 20 degrés.

Si en hiver je fais facilement deux sorties dures consécutives, je n'y arrive pas en été, surtout si c'est long... Pas mal de cyclistes avec qui je discute disent qu'ils supportent moins bien la chaleur en vieillissant...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 17:05

Parfois le corps a besoin de se reposer même si tu estimes que tu n'en as pas trop fait ces derniers jours / dernières semaines.

Ca m'est arrivé en début de saison, sur une sortie que je connais par coeur, impossible d'avancer, les jambes ne voulaient plus tourner tout simplement.

J'ai soufflé 3-4 jours sans sport, fais attention à me coucher assez tôt pour dormir 8h par nuit et c'était reparti.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 17:05

C'est vrai que ça a cartonné cet été. Je suis au pied du Ventoux (je ne l'aurais pas monter cette année sniff...) et il a fait bien chaud, comme ailleurs je pense.

Jusqu'à présent la chaleur ne m'a jamais posé de problèmes avec le déplacement d'air, j'ai plus de mal en course à pied par contre...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 19:31

Merci Michel, 

Pour les carences, je pense pas, au vu de tous les exams que j'ai fait. En plus je me goinfre vitamine B et C plus du magnésium...

J'ai oublié de préciser un élément dans mon déroulé :

-mercredi grosse sortie club 103km

-vendredi 24 km de VTT avec 3 petites chutes et une grosse bûche par dessus le guidon

-lundi 55km tranquille juste avec une petite montée de 17 min

- hier 6km de CAP tranquille récup

Bon, je suis d'accord avec toi sur la difficulté de donner une réponse précise, on espère toujours tomber sur un gars qui aurait vécu un peu le même truc et qui aurait une solutions miracle...smiley mr-green

Les chutes entrainent parfois un contre-coup, tant mental que physique. Attend un peu !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 19:37

Fô pas négliger la chaleur. Je vais mollo sur le vélo en été, sachant que je récupère mal dès qu'il fait plus de 20 degrés.

Si en hiver je fais facilement deux sorties dures consécutives, je n'y arrive pas en été, surtout si c'est long... Pas mal de cyclistes avec qui je discute disent qu'ils supportent moins bien la chaleur en vieillissant...

Je suis comme toi Maurice ... Je vois beaucoup de cyclistes qui me disent bien aimer la chaleur. On fait une sortie ensemble par temps chaud (où je tire la langue tout à fait ouvertement, moi la chaleur me pulvérise !!!) et ils me disent "c'est dur aujourd'hui, je n'ai pas la forme, je ne sais pas pourquoi"  sans reconnaitre que la chaleur les plombe aussi !
Lors des ardéchoises très chaudes, on voit des hordes de cyclistes tout rouges allongés à l'ombre dans la dernière montée ... mais quand je roule en hiver (je supporte très bien le froid) , tous ces gens sont étonnés ... et me disent nettement préférer la chaleur au froid !
La chaleur est peu reconnue comme cause de fatigue !

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 20:02

Merci Brigitte pour tes conseils. En fait j'ai une patience de moustique... Je force un peu, je tombe et je voudrais être nickel en moins de deux. Ça a été tellement long cet hivers, et il me tarde tellement de pouvoir revenir avec les copains même derrière.... La patience, l'entraînement raisonné,  la recup et l'écoute de son corps doivent être mes maîtres mots ... J'ai du boulot... 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 20:18

Bonjour Messieur,

Voilà j'ai 44 ans, je fais du vélo depuis une vingtaine d'années à environ 3000Km/an. Depuis 2 ans je me suis inscrit en club et je suis monté à 8000 km/an. Pas de méthode d'entrainement particulière, toujours à fond en semaine et à bloc le dimanche avec les copains...

En novembre dernier grosse fatigue d'un coup dans un col, du style je vais descendre du vélo et je vais pleurer à coté... Des problèmes de dos qui ont été long à diagnostiquer (8 mois avec conseil d'arrêt par le Doc du sport pas très rassurant, parlant de sclérose en plaque). Après avoir vu un Rhumato et 1000 examens, il ne s'agit "que de protrusions discales (comme une hernie en moins pire).

Rééducation avec grosse séance de gainage tous les jours+pompes, course à pied (environ 20km/semaine) car pas de soucis contrairement à la position vélo. Depuis 2 mois, reprise du vélo, une sortie de 80-90km par semaine et le reste 12 km en course à pied. Sur le vélo, de bonnes sensations, pas trop mal dans mes segment strava en regardant après coup et sans chercher à faire une perf...

La semaine dernière, je décide de retourner avec le club faire une rando organiser avec le club voisin. 103 km a une bien plus grosse intensité que ce que je faisais ces derniers temps, forcément, mais j'ai bien tenu. Malheureusement depuis c'est-à-dire 10 jours, j''arrive pas à m'en remettre. J'ai fais une petite sortie de 55km trois jours plus tard, plutôt bien sur le vélo, puis 6km en course à pied vraiment pépère, mais mon gros soucis est à la maison, où je suis fracassé et j'ai envie de dormir toute la journée...

mes questions :

Quels sensations avec vous après une grosse sortie et pendant combien de temps ?

C'est un peu long comme récup pour moi, non ?

En vous remerciant pour vos avis.

Le dimanche c'est à fond si tu veux, mais la semaine c'est tranquille. A fond tout le temps partout tu ne vas nulle part. Si la fatigue est plus accentuée, il faut plus accentuer le repos, se coucher plus tôt, imposer une sieste à midi, rouler moins longtemps, moins vite surtout. Cibler des efforts précis, et lever le pied entre. La fatigue se soigne par le repos. Ce qui ne veut pas dire inactif, mais moins, moins vite moins fort moins longtemps. Si fatigue extrême, sortie de 1h - 1h30 à allure de vieux deux-trois fois dans la semaine jusqu'au retour d'un état normal. Il est parfois nécessaire de passer quelques seuils de fatigue pour arriver à augmenter le volume. Personnellement ça ne me fait rien, je me sens moins fatigué à rouler presque tous les jours le rythme est pris. Faut trouver la bonne harmonie pour que la machine soit bien huilée. Un dernier point important, s'allonger après chaque sortie quelques minutes pour faire baisser le cœur et récupérer plus rapidement, si en rentrant tu passes directement à autre chose tu entretiens un petit seuil de fatigue. Quitte à rouler moins pour se faire. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2018 10:06

après une chute sévère il faut du temps et de la patience, les pros ne récupèrent pas rapidement d'une chute, on en a assez parlé pendant le tour, il y a toujours des séquelles, je l'ai vécu.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2018 13:45

Je vous remercie tous pour vos réponses qui permettent de relativiser...smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2018 14:03

Bonjour Messieur,

Voilà j'ai 44 ans, je fais du vélo depuis une vingtaine d'années à environ 3000Km/an. Depuis 2 ans je me suis inscrit en club et je suis monté à 8000 km/an. Pas de méthode d'entrainement particulière, toujours à fond en semaine et à bloc le dimanche avec les copains...

En novembre dernier grosse fatigue d'un coup dans un col, du style je vais descendre du vélo et je vais pleurer à coté... Des problèmes de dos qui ont été long à diagnostiquer (8 mois avec conseil d'arrêt par le Doc du sport pas très rassurant, parlant de sclérose en plaque). Après avoir vu un Rhumato et 1000 examens, il ne s'agit "que de protrusions discales (comme une hernie en moins pire).

Rééducation avec grosse séance de gainage tous les jours+pompes, course à pied (environ 20km/semaine) car pas de soucis contrairement à la position vélo. Depuis 2 mois, reprise du vélo, une sortie de 80-90km par semaine et le reste 12 km en course à pied. Sur le vélo, de bonnes sensations, pas trop mal dans mes segment strava en regardant après coup et sans chercher à faire une perf...

La semaine dernière, je décide de retourner avec le club faire une rando organiser avec le club voisin. 103 km a une bien plus grosse intensité que ce que je faisais ces derniers temps, forcément, mais j'ai bien tenu. Malheureusement depuis c'est-à-dire 10 jours, j''arrive pas à m'en remettre. J'ai fais une petite sortie de 55km trois jours plus tard, plutôt bien sur le vélo, puis 6km en course à pied vraiment pépère, mais mon gros soucis est à la maison, où je suis fracassé et j'ai envie de dormir toute la journée...

mes questions :

Quels sensations avec vous après une grosse sortie et pendant combien de temps ?

C'est un peu long comme récup pour moi, non ?

En vous remerciant pour vos avis.

Si en 20 ans de pratique tu ne sais toujours pas te gérer faut peut-être envisager de changer de discipline...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2018 15:44

Finalement je vous remercie pas tous...smiley mr-green

Laisse, il y'a toujours un ou deux rigolos qui interviennent une fois tous les 6 mois pour casser les gens.

 

Tiens nous au courant de comment ça évolue pour toi.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2018 16:24

Demain petite sortie tranquille juste tourner les jambes sur 40 km, même si y a un Mistral à décorner les chèvres...smiley cool

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/08/2018 20:31

En général, à chaque fin de saison je me fais une coupure d'une semaine complète, en ne faisant aucun sport, en vivant complètement au ralenti, cela permet au corps de bien récupérer.

Puis une fois la semaine terminée, on a tellement envie de rouler, qu'on fait des exploits !!

Cela recharge super bien les batteries.

Et puis à 64 balais, faut se ménager !!!

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Entraînement / Santé Haut de page

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 25 août 2019
dimanche 08 septembre 2019
dimanche 15 septembre 2019
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES