FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Matériel • Histoire de selles.

Retour au forum Route > Matériel Bas de page

envoyé le 11/10/2018 22:45

Je remarque à quel point la selle est une grande préoccupation sur le forum, ce qui est compréhensible, même si je n'ai jamais eu de problème avec ça, quelles ont été les vôtres au cours de votre vie de cycliste ?

Je ne me souviens pas de mes premières selles entre 1986 et 1988, je me souviens qu'à partir du moment ou je les ai acheté moi-même c'est à partir de 1989. Je suis passé aux selles Rolls San Marco de 1989 à 1991, Turbo Matic en 1992 et 1993, Selle Italia Flite à partir de 1994 et j'ai eu invariablement tous les modèles jusqu'en 2006. Aspide Carbon en 2007, retour à Flite en 2008, Zoncolan San Marco de 2011 à 2014. Et depuis 2014 à aujourd'hui la Ritchey Streem WCS.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 00:22

Je remarque à quel point la selle est une grande préoccupation sur le forum, ce qui est compréhensible, même si je n'ai jamais eu de problème avec ça, quelles ont été les vôtres au cours de votre vie de cycliste ?

Je ne me souviens pas de mes premières selles entre 1986 et 1988, je me souviens qu'à partir du moment ou je les ai acheté moi-même c'est à partir de 1989. Je suis passé aux selles Rolls San Marco de 1989 à 1991, Turbo Matic en 1992 et 1993, Selle Italia Flite à partir de 1994 et j'ai eu invariablement tous les modèles jusqu'en 2006. Aspide Carbon en 2007, retour à Flite en 2008, Zoncolan San Marco de 2011 à 2014. Et depuis 2014 à aujourd'hui la Ritchey Streem WCS.

Ma première selle vélo venait avec mon premier vélo, c'était une Cinelli Unicanitor ou son clone.

Les amis du club avaient des Concor je passais sur Concor, que veux tu à 15 ans on est influençable.. ensuite la mode était aux Turbo - la Bernard Hinault et donc une Turbo sur mon vélo..

C'est peut être là que j'ai pris le goût de changer de selle, et depuis je suis passé par, allez, j'espère dans l'ordre: Rolls, Turbomatic, Turbomatic 2, Regal, Rolls due, Concor light, Flite, Max flite, SLR, Aspide, Zoncolan, Era, Mantra, Turbo 4, Nago evo TI, Nago, Scratch, SMP Composit, Décathlon carbon, Btwin 900, SLR 2, Chicane AX lightness, Corima carbone.

Je dois avoir plus de 20 selles chez moi, des vieilles type Unicanitor ou Royale, il y a 4 ou 5 que je fais tourner: la SLR, la SMP composit, la Concor light, la Prologo Nago et la Specialized Chicane, que j'ai en ce moment sur mon vélo.

Ce dont je me suis aperçu avec toutes ces selles au long de toutes ces années? que bien que différentes toutes me vont très bien et aucun mal aux fesses avec aucune.

La plus chère, la AX n'est pas plus confortable que la moins chère, la Btwin.

Je suis bien avec toutes comme je suis bien avec toutes mes chaussures de ville, baskets ou autres.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 06:33

Je remarque à quel point la selle est une grande préoccupation sur le forum, ce qui est compréhensible, même si je n'ai jamais eu de problème avec ça, quelles ont été les vôtres au cours de votre vie de cycliste ?

Je ne me souviens pas de mes premières selles entre 1986 et 1988, je me souviens qu'à partir du moment ou je les ai acheté moi-même c'est à partir de 1989. Je suis passé aux selles Rolls San Marco de 1989 à 1991, Turbo Matic en 1992 et 1993, Selle Italia Flite à partir de 1994 et j'ai eu invariablement tous les modèles jusqu'en 2006. Aspide Carbon en 2007, retour à Flite en 2008, Zoncolan San Marco de 2011 à 2014. Et depuis 2014 à aujourd'hui la Ritchey Streem WCS.

J'ai commencé avec une Turbo comme celle d'Hinault, puis une Turbomatic, c'est à ce moment que j'ai constaté une usure à droite du bec de selle assez proéminant, signe que j'avais sans doute une asymétrie au niveau segments. Puis j'ai eu une Century (époque CIpollini) légèrement creuse, c'est sans doute la meilleure selle que j'ai eu, elle faisait 130 mm de large ce qui n'est pas beaucoup pour mon gabarit mais j'étais super bien dessus.

J'ai eu plusieurs C2, selles pas cher mais sur lesquelles je me sentais bien avec ou sans évidement central.

Ensuite j'ai eu la FLite 2007, celle là, fort étroite je ne m'y suis jamais fait! J'ai du revenir à la C2.

Après j'ai eu ma plus mauvaise selle : une Scratch pro + de 143 mm avec évidement central, très dure, le canal central me blessait.

Actuellement j'ai une Fizik Antares 143 mm sans évidement, ferme mais je la supporte bien.

Sur mon VTT j'ai une Spe Phenom 143 avec évidement, pas mal du tout.

 

Bref çà tient à très peu de chose le fait que l'on soit bien ou pas sur une selle, c'est surtout çà que j'ai appris et il faut faire son expérience soi-même.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 07:58

Ma première selle vélo venait avec mon premier vélo, c'était une Cinelli Unicanitor ou son clone.

Les amis du club avaient des Concor je passais sur Concor, que veux tu à 15 ans on est influençable.. ensuite la mode était aux Turbo - la Bernard Hinault et donc une Turbo sur mon vélo..

C'est peut être là que j'ai pris le goût de changer de selle, et depuis je suis passé par, allez, j'espère dans l'ordre: Rolls, Turbomatic, Turbomatic 2, Regal, Rolls due, Concor light, Flite, Max flite, SLR, Aspide, Zoncolan, Era, Mantra, Turbo 4, Nago evo TI, Nago, Scratch, SMP Composit, Décathlon carbon, Btwin 900, SLR 2, Chicane AX lightness, Corima carbone.

Je dois avoir plus de 20 selles chez moi, des vieilles type Unicanitor ou Royale, il y a 4 ou 5 que je fais tourner: la SLR, la SMP composit, la Concor light, la Prologo Nago et la Specialized Chicane, que j'ai en ce moment sur mon vélo.

Ce dont je me suis aperçu avec toutes ces selles au long de toutes ces années? que bien que différentes toutes me vont très bien et aucun mal aux fesses avec aucune.

La plus chère, la AX n'est pas plus confortable que la moins chère, la Btwin.

Je suis bien avec toutes comme je suis bien avec toutes mes chaussures de ville, baskets ou autres.

Peut-être que l'état des fesses est en corrélation avec l'état de l'esprit. Au fond le "comment allez vous", c'est aux selles à l'origine smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 08:44

Je remarque à quel point la selle est une grande préoccupation sur le forum, ce qui est compréhensible, même si je n'ai jamais eu de problème avec ça, quelles ont été les vôtres au cours de votre vie de cycliste ?

Je ne me souviens pas de mes premières selles entre 1986 et 1988, je me souviens qu'à partir du moment ou je les ai acheté moi-même c'est à partir de 1989. Je suis passé aux selles Rolls San Marco de 1989 à 1991, Turbo Matic en 1992 et 1993, Selle Italia Flite à partir de 1994 et j'ai eu invariablement tous les modèles jusqu'en 2006. Aspide Carbon en 2007, retour à Flite en 2008, Zoncolan San Marco de 2011 à 2014. Et depuis 2014 à aujourd'hui la Ritchey Streem WCS.

Pour ma part, je ne me souviens plus de la marque des selles que j'avais quand j'étais enfant/ado mais dans mon souvenir, c'était un bout de polyéthylène...

Depuis ma reprise au milieu des années 80, j'ai eu pas mal de Flite, que ce soit en VTT ou en route. Puis à la fin des années 2000, avec les rails en carbone, je suis passé sur des Aliante et j'y suis depuis.

Qques essais infructueux de courte durée : prologo scratch nack (bien mais trop chère et morte sur l'autoroute), prologo Zero (trop étroite), Pro turnix (trop étroite), une San Marco Zoncolan aussi (trop étroite)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 08:49

Je remarque à quel point la selle est une grande préoccupation sur le forum, ce qui est compréhensible, même si je n'ai jamais eu de problème avec ça, quelles ont été les vôtres au cours de votre vie de cycliste ?

Je ne me souviens pas de mes premières selles entre 1986 et 1988, je me souviens qu'à partir du moment ou je les ai acheté moi-même c'est à partir de 1989. Je suis passé aux selles Rolls San Marco de 1989 à 1991, Turbo Matic en 1992 et 1993, Selle Italia Flite à partir de 1994 et j'ai eu invariablement tous les modèles jusqu'en 2006. Aspide Carbon en 2007, retour à Flite en 2008, Zoncolan San Marco de 2011 à 2014. Et depuis 2014 à aujourd'hui la Ritchey Streem WCS.

J'ai recommencé le cyclisme avec une San Marco Rolls. Mon vélociste affirmait que 90% des cyclos ne juraient que par elle… mais je ne m'y suis jamais fait. J'ai insisté quelques mois, pensant que je devais me "tanner le cul" après plus de 15 ans sans rouler, mais les sorties de plus de 3 heures se terminaient dans la souffrance.

Essai d'une Turbomatic. C'était à peine mieux. Puis d'une Selle Italia "Novus Ferrari". Bof !

Et puis une Flite, premier modèle : ce fut la révélation, je ne voulais plus m'en séparer et l'ai gardée 4 ans. Lorsque j'ai dû la remplacer parce qu'elle était trop creusée, j'ai repris une Flite mais la forme avait changé. Puis une Flite avec inserts en gel : les coutures sur le dessus de la selle provoquaient des irritations.

Court épisode Fizik Aliante : ça m'a rappelé la Rolls… pas celle qui est dans mon garage smiley mr-green

2 ans avec Selle Italia SLR, une "Team Edition" et une "Flow" : c'était supportable... avec quand même un peu d'abnégation.

Les dernières sont des Specialized Romin. La forme générale me rappelle ma première Flite, c'est l'essentiel, avec une ouverture centrale en plus (je devrais dire en moins) qui ne m'apporte aucun confort supplémentaire.

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 10:05

c'est un vrai problème que j'ai connu pendant de longues années, j' ai changé de selles j'ai essayé avec trou, sans trou, dure, molle, rien n'y faisait, j'ai changé de cuissards, sans résultat sur mon fondement.

pourtant, j'avais fais une étude posturale, et je me sentais bien sur mes vélos , mais après 100 bornes, ça devenait galère.

et puis, lors d'un achat d'un nouveau vélo il y a 2 ans, on m'a conseillé de prendre une taille plus petit. j'étais réticent, mais devant l'insistance de mon interlocuteur, je me suis laissé tenter.

grand bien m'en a pris, car depuis, fini les sorties douloureuses, très a l'aise, plus aucune douleur, même  après 200 km.

en fait, la nouvelle position due a ces nouvelles géométries de vélo a fait que je suis plus en appuie sur l'avant, et moins sur le bassin. 

c'est mon expérience, je la partage, chacun a sa morphologie, ce que j'en retiens, c'est qu'il ne faut pas toujours ecouter les conseils de la majorité. pour moi, ce changement a été radical , je n'ai plus les memes mesures, mais je ne reviendrais plus en arriere.

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 10:07

Je remarque à quel point la selle est une grande préoccupation sur le forum, ce qui est compréhensible, même si je n'ai jamais eu de problème avec ça, quelles ont été les vôtres au cours de votre vie de cycliste ?

Je ne me souviens pas de mes premières selles entre 1986 et 1988, je me souviens qu'à partir du moment ou je les ai acheté moi-même c'est à partir de 1989. Je suis passé aux selles Rolls San Marco de 1989 à 1991, Turbo Matic en 1992 et 1993, Selle Italia Flite à partir de 1994 et j'ai eu invariablement tous les modèles jusqu'en 2006. Aspide Carbon en 2007, retour à Flite en 2008, Zoncolan San Marco de 2011 à 2014. Et depuis 2014 à aujourd'hui la Ritchey Streem WCS.

Bonjour,

depuis 40 ans que le roule j'en ai beaucoup achetées. toutes ont été jetées sauf une. Une selle CAMPAGNOLO gonflable que je n'utilise plus. Actuellement j'utilise une selle FIZIK Aliante Versus qui me convient très bien.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 10:16

J'ai recommencé le cyclisme avec une San Marco Rolls. Mon vélociste affirmait que 90% des cyclos ne juraient que par elle… mais je ne m'y suis jamais fait. J'ai insisté quelques mois, pensant que je devais me "tanner le cul" après plus de 15 ans sans rouler, mais les sorties de plus de 3 heures se terminaient dans la souffrance.

Essai d'une Turbomatic. C'était à peine mieux. Puis d'une Selle Italia "Novus Ferrari". Bof !

Et puis une Flite, premier modèle : ce fut la révélation, je ne voulais plus m'en séparer et l'ai gardée 4 ans. Lorsque j'ai dû la remplacer parce qu'elle était trop creusée, j'ai repris une Flite mais la forme avait changé. Puis une Flite avec inserts en gel : les coutures sur le dessus de la selle provoquaient des irritations.

Court épisode Fizik Aliante : ça m'a rappelé la Rolls… pas celle qui est dans mon garage smiley mr-green

2 ans avec Selle Italia SLR, une "Team Edition" et une "Flow" : c'était supportable... avec quand même un peu d'abnégation.

Les dernières sont des Specialized Romin. La forme générale me rappelle ma première Flite, c'est l'essentiel, avec une ouverture centrale en plus (je devrais dire en moins) qui ne m'apporte aucun confort supplémentaire.

 

 

 

Depuis Selle Italia a refait des Flite "première version": 1990, tu peux en trouver...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 12:13

Peut-être que l'état des fesses est en corrélation avec l'état de l'esprit. Au fond le "comment allez vous", c'est aux selles à l'origine smiley lol

Tu sais à l'époque si tu regardes les vidéos des années 80 par exemple, tout le peloton pro, tous les amateurs roulaient sur Unicanitor ou Concor et personne ne s'en plaignait.

Tu as aujourd'hui un choix énorme et tout le monde se plaint et doit essayer et essayer encore avant de trouver selle à son c..

Plus que dans le fessier c'est dans la tête que ça se passe oui.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 12:21

La marque que j'ai le + utilisé c'est les Italia ...sinon Concor,,Fizik .....

Je me souviens avoir acheté une Italia carbone genre 130gr je ne l'ai pas gardé longtemps tellement c'était horrible au bout de 2h00 ... les selles hyper light c'est fini le confort avant tout ! 

Ma prochaine peut être une SMP ..

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 13:01

Tu sais à l'époque si tu regardes les vidéos des années 80 par exemple, tout le peloton pro, tous les amateurs roulaient sur Unicanitor ou Concor et personne ne s'en plaignait.

Tu as aujourd'hui un choix énorme et tout le monde se plaint et doit essayer et essayer encore avant de trouver selle à son c..

Plus que dans le fessier c'est dans la tête que ça se passe oui.

Ne se plaignaient pas c'est vite dit c'était les enfants des générations furoncles mais il est vrai que c'était plus du au manque d'hygiène et aussi on faisait peut-être moins de chichi que maintenant, les personnes fragiles ne faisaient pas de vélo ou ne s'obstinaient pas à faire un sport qui ne convenait pas.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 13:10

Ne se plaignaient pas c'est vite dit c'était les enfants des générations furoncles mais il est vrai que c'était plus du au manque d'hygiène et aussi on faisait peut-être moins de chichi que maintenant, les personnes fragiles ne faisaient pas de vélo ou ne s'obstinaient pas à faire un sport qui ne convenait pas.

Oui j'avais un ou deux furoncles à la reprise en hiver, j'attendais quelques jours qu'il murisse, je l'éclatais, et on n'en parlait plus de la saison.

Il faut dire aussi que les cuissards avec leur peau de chamois de 2mm d'épaisseur ne pardonnaient rien.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 13:12

J'ai bien dû faire une trentaine de selle avant (très récemment) de connaitre mon bonheur, SMP, FIZIK, ERGON, ITALIA SLR rédhibitoire..sa forme me faisait un mal de gueux, San Marco Rolls, Specialized, Bontrager, Brooks B17, B67, Swift..pour finalement utiliser une Brooks C15 carved (avec trou) et c'est génial..plus de soucis pour le moment (touchons du bois)!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 13:23

dans le temps on faisait avec ce qu'il existait, mal ou pas, depuis les cadres carbone, les cuissards sont devenus très techniques, les fourches amorties , des élastomères ça et là, maintenant les cadres s'adaptent à la pratique, il ne faut pas se tromper de cadre, je lisais dans l'excellent livre " le guide du cycliste" que ça peut même engendrer des crampes! sur un cadre rigide c'est tout le corps qui déguste, la selle n'est là que pour l'assise normalement, chercher à compenser  le manque de  confort  de ce côté là, ce n'est pas normal.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 13:23

Une bonne douzaines de marques différentes, des très légères en carbone, plates avec évidement, ou creusé sans "trou" et maintenant la SMP !

Un constat, si elle n'est pas pour mon fessier, je laisse tomber et si elle est mal réglée, la meilleure selle ne me conviendra pas !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 13:33

savoir choisir sa forme, sa largeur et bien sur son réglage, il y a des cas où la selle n'y est pour rien, il y a un excellent site en anglais qui parle de tout ça. bike fit adviser

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 14:06

Ma première selle vélo venait avec mon premier vélo, c'était une Cinelli Unicanitor ou son clone.

Les amis du club avaient des Concor je passais sur Concor, que veux tu à 15 ans on est influençable.. ensuite la mode était aux Turbo - la Bernard Hinault et donc une Turbo sur mon vélo..

C'est peut être là que j'ai pris le goût de changer de selle, et depuis je suis passé par, allez, j'espère dans l'ordre: Rolls, Turbomatic, Turbomatic 2, Regal, Rolls due, Concor light, Flite, Max flite, SLR, Aspide, Zoncolan, Era, Mantra, Turbo 4, Nago evo TI, Nago, Scratch, SMP Composit, Décathlon carbon, Btwin 900, SLR 2, Chicane AX lightness, Corima carbone.

Je dois avoir plus de 20 selles chez moi, des vieilles type Unicanitor ou Royale, il y a 4 ou 5 que je fais tourner: la SLR, la SMP composit, la Concor light, la Prologo Nago et la Specialized Chicane, que j'ai en ce moment sur mon vélo.

Ce dont je me suis aperçu avec toutes ces selles au long de toutes ces années? que bien que différentes toutes me vont très bien et aucun mal aux fesses avec aucune.

La plus chère, la AX n'est pas plus confortable que la moins chère, la Btwin.

Je suis bien avec toutes comme je suis bien avec toutes mes chaussures de ville, baskets ou autres.

20 SELLES !!!!!!!!!!! quand on sait , a te lire qu'un selle DKT a 20 euros te convient , on est en droit , presque un devoir pour moi, de se demander POURQUOI TANT DE SELLES ? alors j'ai pensé a toi pendant ma sortie dominical sur ma selle AX LIGHTNESS concorde l'interet de tant de selles quand une seule suffit a ton bonheur, et , au bout d'une réflexion bien menée , j'ai trouvé , il existe des défilés de mode, et bien toi tu fais des défilés de SELLES , tu en installes une sur la bike , tu fais défiler ton vélo dans les mains de ton épouse , tu prends des photos , vidéos , et comme cela jusqu' a ce que toute ces selles est eu le bonheur , la joie , la fierté , non pas d'épouser ton séant , mais juste être monté sur ton destrier , puis tu visionnes tout cela et l'heureuse élue a le droit de passer plusieurs jour sur ton bike .

quelle belle journée se fut , ne me remercie pas , se fut un réel plaisir que de partager ce moment de bonheur en ta compagnie, celle de ta très chère , sans oublier , bien sur , toute les petites sœurs de ton séant quelles espèrent épouser un jour .

ps: j'espere que la moderation comprendra cette boutade et permettra a tout a chacun de sourire

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 14:17

J'ai commencé le vélo en 1979, avec une Brooks B18. Selle utilisée jusqu'en 2010 (oui, vous lisez bien) et qui se retrouve maintenant sur le vélo de ma copine qui l'adore. Elle roule toujours, après 40 ans de service.

Ensuite, je suis passé sur une Brooks Swift qui a fait 18.000 km. Elle dort dans un tiroir et est en état neuf de chez neuf. Super selle mais...

... Changé parce que Brooks faisait une série spéciale Swallow blanche qui allait très bien avec mon vélo, et celle ci est toujours dessus après 54.000 km. A priori, elle devrait encore tenir 50.000 km sans problème.

Il est possible que j'aie un autre vélo prochainement, et ce sera avec une Brooks Swallow noire, sans hésiter un quart de seconde.

Vous l'aurez compris, j'aime Brooks. Et ce matos est absolument increvable. Vous supposez aussi que le confort est hors norme, une fois son popotin "fait" . Ca prend un mois à souffrir l'horreur et puis on est bon pour l'éternité.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 14:29

J'ai commencé le vélo en 1979, avec une Brooks B18. Selle utilisée jusqu'en 2010 (oui, vous lisez bien) et qui se retrouve maintenant sur le vélo de ma copine qui l'adore. Elle roule toujours, après 40 ans de service.

Ensuite, je suis passé sur une Brooks Swift qui a fait 18.000 km. Elle dort dans un tiroir et est en état neuf de chez neuf. Super selle mais...

... Changé parce que Brooks faisait une série spéciale Swallow blanche qui allait très bien avec mon vélo, et celle ci est toujours dessus après 54.000 km. A priori, elle devrait encore tenir 50.000 km sans problème.

Il est possible que j'aie un autre vélo prochainement, et ce sera avec une Brooks Swallow noire, sans hésiter un quart de seconde.

Vous l'aurez compris, j'aime Brooks. Et ce matos est absolument increvable. Vous supposez aussi que le confort est hors norme, une fois son popotin "fait" . Ca prend un mois à souffrir l'horreur et puis on est bon pour l'éternité.

vont faire faillite les fabricants de selles avec toi !  smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 14:29

Les plus anciennes de 83 à 95, je ne me rappelle pas, quand on est jeune, on supporte tout, même si le vélo ne convient pas en taille! une san marco dont le nom m'échappe et le début des selles étroites et plates. Puis sur mon Moser alu, une vuelta (selle Italia?) et une Trimatic, aucuns soucis, puis arrivée des vélos carbone et des 50 piges, que des problèmes: selle Italia prolink (143 de large, ouverture périnéale, trop rembourrée , début des blessures), SLR gel flow (130 et ouverture, kyste inguinal!), une selle Royal de m....e sur mes 2 BMC granfondo, alu et carbone, la même specialized phenom, citée plus haut (143, arrière relevé comme l'aliante, ne me convient pas du tout, douleur ischion tenace) et pour finir après opération, 2 SLR XP  130 sans ouverture, enfin qqch qui me laisse tranquille et me permet de rallonger les sorties. D'après Specialized et trek, il faut mesurer la distance inter ischion pour trouver la bonne largeur : 145 pour moi et que des problèmes, bref on oublie!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 14:36

vont faire faillite les fabricants de selles avec toi !  smiley mr-green

La Brooks Swift est la seule selle dont je me suis séparé avec satisfaction après l'avoir essayée quelques semaines. Je m'en souviens très bien car une fois virée j'avais monté une Décathlon "carbon" (de marque "vélo" en fait) et c'était parfait.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 14:42

La Brooks Swift est la seule selle dont je me suis séparé avec satisfaction après l'avoir essayée quelques semaines. Je m'en souviens très bien car une fois virée j'avais monté une Décathlon "carbon" (de marque "vélo" en fait) et c'était parfait.

Des selles que j'ai cité la seule que je n'ai pas aimé c'était la Turbo Matic, achetée en 1992. Pas pour une raison de confort, mais une horreur sous la pluie j'avais l'impression d'être assis sur une éponge et l'assise même couinait sous la flotte. A un degré moindre la Zoncolan que je trouvais "fragile", de plus le chariot couinait sous son insert de selle obligé de mettre une goutte d'huile pour être tranquille. Sinon rien à signaler, ah si l'Aspide Carbone, c'est vrai qu'elle avait son confort de par son concept, mais par temps de pluie au bout de plusieurs heures je la trouvais tranchante, elle marquait, du coup quand je suis passé aux longues distances à l'époque j'ai changé avant de devoir le faire en cours de saison, je n'ai pas pris de risque. Au bout de 5h de pluie j'étais marqué, avec les autres selles que j'ai utilisé non.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 14:43

vont faire faillite les fabricants de selles avec toi !  smiley mr-green

A voir, la Swallow, c'était quand même 300 euros :-)

Mais le but de Brooks n'est pas de te faire changer tous les ans, quand tu vois l'épaisseur du cuir, tu as compris que ça va durer très longtemps. Et ça, j'aime bien.

Mais c'est clair que depuis 1979, je n'ai jamais acheté que 3 selles, et que je les ai toujours, elles sont toutes en parfait état de fonctionnement. C'est dingue, non?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/10/2018 14:51

Des selles que j'ai cité la seule que je n'ai pas aimé c'était la Turbo Matic, achetée en 1992. Pas pour une raison de confort, mais une horreur sous la pluie j'avais l'impression d'être assis sur une éponge et l'assise même couinait sous la flotte. A un degré moindre la Zoncolan que je trouvais "fragile", de plus le chariot couinait sous son insert de selle obligé de mettre une goutte d'huile pour être tranquille. Sinon rien à signaler, ah si l'Aspide Carbone, c'est vrai qu'elle avait son confort de par son concept, mais par temps de pluie au bout de plusieurs heures je la trouvais tranchante, elle marquait, du coup quand je suis passé aux longues distances à l'époque j'ai changé avant de devoir le faire en cours de saison, je n'ai pas pris de risque. Au bout de 5h de pluie j'étais marqué, avec les autres selles que j'ai utilisé non.

Les Turbomatic et leur système de suspension sont pas mal mais larges, 143mm de mémoire donc par forcément top pour les petits derrières, et bien rembourrées, un classique chez les pros jusqu'à il y a peu, mais certains pros l'utilisent encore. La selle de Voigt et d'Ullrich. Je l'aime bien personnellement.

La Zoncolan je l'avais prise pour le look, son bec, son profil, je pensais qu'elle était le pendant de la SLR ce qu'elle est d'une certaine façon. Mais je l'ai trouvée fragile, pas mieux qu'une autre et je me suis lassé de son aspect.

J'ai eu une Aspide "black rain" je crois ou quelque chose comme ça, très confortable aussi, bon creux de selle mais arrêtes trop saillantes, mais bon souvenir. La selle de Contador à ses débuts.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Matériel Haut de page

Instagram Vélo101

EvoluCycle

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 20 octobre 2018
samedi 09 mars 2019
vendredi 28 juin 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES