FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Général • Kuurne-Bruxelles-Kuurne 2018

Retour au forum Route > Général Bas de page

envoyé le 25/02/2018 07:02

Pas le temps de faire une présentation aujourd'hui, mais j'ouvre quand même le post pour ceux qui veulent en discuter

Un belge peut se charger de présenter les difficultés et les favoris smiley wink. En attendant, je copie ce que Grégory avait mis sur le post "Het Nieuwsblad"

"Tu as l'enchaînement Kanarieberg (long et pentu) - Kruisberg (pavé) - Hotond (négligeable) - Trieu (longue et pentue, pour moi la pire saloperie asphaltée de la région, mis à part l'enchaînement Scherpenberg - Riekestraat à Renaix - qu'on ne prend pas en course car assez étroit mais avec une première partie de 400 m à 14 % de moyenne est suivie par une seconde de 400 m à 14 % de moyenne avec un max à 22 %, mais çà c'est pour la petite histoire) - et surtout le terrible Vieux Kwaremont et le Kluisberg ... certes assez loin du final, mais on peut y faire une sélection définitive (c'est à dire éliminer 70 à 80 % du peloton) .. enfin, ce sont les coureurs qui font la course"

Mon favori aujourd'hui c'est Gaviria, on ne l'a pas vu hier, mais je pense qu'il en a gardé sous la pédale pour Kuurne

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/02/2018 17:25

Rentré chez moi juste à temps pour… louper l'arrivée. Victoire au sprint de Dylan Groenewegen. Julien Vermote, échappé, a été malheureusement débordé dans les derniers mètres.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/02/2018 17:53

Quelle puissance de Groenewegen petit a petit il monte de plus en plus dans la hiérarchie des sprinteurs mondiaux.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/02/2018 17:57

Grosse échappée de Jasper Stuyven; çà va payer pour la suite!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/02/2018 18:01

Dommage pour Vermote. Il lui manquait 300 m pour gagner.

Mais Dylan Groenewegen confirme qu'il est peut-être le nouveau "Cavendish" du sprint. Pas besoin de photo-finish pour ce sprint où il devance nettement Démare et Colbrelli

Après sa victoire de prestige à Paris, lors de l'ultime étape du TDF il en est déjà à sa quatrième victoire cette année dont deux devant Démare.

Décidément les coursiers Néerlandais brillent dans toutes les catégories: sprint, montagne, clm, pavés,...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/02/2018 18:02

Rentré chez moi juste à temps pour… louper l'arrivée. Victoire au sprint de Dylan Groenewegen. Julien Vermote, échappé, a été malheureusement débordé dans les derniers mètres.

Vermote faisait partie d'un groupe de 3 (avec un FDJ et un DD) échappés sur le tard. L'échappée "matinale" de deux à tourné court avec la crevaison de Daniel Oss. Quelques petits mouvements après la jonction jusqu'à ce que le trio précité ne prennent une bonne avance. 

La QS a sauté dans toute les roues de ceux qui ont contrés et le train FDJ a ramené tout le monde pour le sprint. 

Course pas très palpitante seulement un écrémage progressif réalisé par les divers îlots directionnels ou les trottoirs des villages traversés. Une tentative de cassure par les Lotto comme seul mouvement à signaler dans les 60 derniers km. 

On se félicitait du retour des "vrais courses" après les épreuves moyen-orientales, l'ennuie a repris ses droits smiley innocent

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/02/2018 18:14

Vermote faisait partie d'un groupe de 3 (avec un FDJ et un DD) échappés sur le tard. L'échappée "matinale" de deux à tourné court avec la crevaison de Daniel Oss. Quelques petits mouvements après la jonction jusqu'à ce que le trio précité ne prennent une bonne avance. 

La QS a sauté dans toute les roues de ceux qui ont contrés et le train FDJ a ramené tout le monde pour le sprint. 

Course pas très palpitante seulement un écrémage progressif réalisé par les divers îlots directionnels ou les trottoirs des villages traversés. Une tentative de cassure par les Lotto comme seul mouvement à signaler dans les 60 derniers km. 

On se félicitait du retour des "vrais courses" après les épreuves moyen-orientales, l'ennuie a repris ses droits smiley innocent

Si tu n'as regardé que les derniers km, je comprends que tu puisses trouver la course ennuyante. C'était cependant, à mon sens, une belle course de mouvement avec son échappée matinale après 20 km de course et plusieurs groupes qui ont dû lutter avant les 50 derniers km. Moi, je ne me suis pas ennuyé.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/02/2018 18:19

Vermote faisait partie d'un groupe de 3 (avec un FDJ et un DD) échappés sur le tard. L'échappée "matinale" de deux à tourné court avec la crevaison de Daniel Oss. Quelques petits mouvements après la jonction jusqu'à ce que le trio précité ne prennent une bonne avance. 

La QS a sauté dans toute les roues de ceux qui ont contrés et le train FDJ a ramené tout le monde pour le sprint. 

Course pas très palpitante seulement un écrémage progressif réalisé par les divers îlots directionnels ou les trottoirs des villages traversés. Une tentative de cassure par les Lotto comme seul mouvement à signaler dans les 60 derniers km. 

On se félicitait du retour des "vrais courses" après les épreuves moyen-orientales, l'ennuie a repris ses droits smiley innocent

L'échappée comptait plus de coureurs que les seuls Stuyven et Oss. Un gros coup s'est dessiné dans la partie vallonnée du parcours. C'est dans le Kwaremont que Vanmarcke, suivi de Van Avermaet ont fait exploser le peloton. Il restait près de 100 km à ce moment-là. Un gros groupe s'est formé à l'avant qui a rejoint la véritable échappée matinale (2 ou 3 jeunes coureurs).

Ce gros groupe comprenait quelques sprinters dont Démare, mais pas Groenewegen. L'entente n'était probablement pas idéale et les difficultés étaient passées. Ce groupe a compté un peu plus d'une minute d'avance. Ce sont d'abord les Lotto NL de Groenewegen qui ont fait le boulot pour revenir. Le peloton est revenu à une vingtaine de secondes, puis l'écart a à nouveau augmenté sur un secteur pavé (je crois à cause de Lampaert). Ce sont les Astana qui ont ensuite ramené.

Peu avant la jonction, Stuyven et Oss sont sortis. Il devait rester environ 40 km à ce moment-là. Puis Oss a crevé et Stuyven s'est retrouvé seul. La plus belle belle bagarre a eu lieu en réalité à 90 - 100 km de l'arrivée avec les coups de butoir de Vanmarcke. Il faut noter que Modolo a été éliminé sur chute. L'attaque de Vermote a eu lieu à moins de 15 km de l'arrivée (dans le deuxième circuit). Il a rejoint un jeune coureur Français qui venait d'attaquer. Un troisième coureur a encore réussi à faire le jump. C'est Vermote qui a résisté le plus longtemps. Normal, il est assez bon dans les chronos.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/02/2018 18:22

Si tu n'as regardé que les derniers km, je comprends que tu puisses trouver la course ennuyante. C'était cependant, à mon sens, une belle course de mouvement avec son échappée matinale après 20 km de course et plusieurs groupes qui ont dû lutter avant les 50 derniers km. Moi, je ne me suis pas ennuyé.

50 derniers kms où il n'y a plus une seule difficulté et où la seule question est de savoir quels sprinters ne reviendront pas parmi ceux qui sont largués smiley wink

Un peu de chambrage aussi pour les inconditionnels des courses flamandes smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/02/2018 18:29

L'échappée comptait plus de coureurs que les seuls Stuyven et Oss. Un gros coup s'est dessiné dans la partie vallonnée du parcours. C'est dans le Kwaremont que Vanmarcke, suivi de Van Avermaet ont fait exploser le peloton. Il restait près de 100 km à ce moment-là. Un gros groupe s'est formé à l'avant qui a rejoint la véritable échappée matinale (2 ou 3 jeunes coureurs).

Ce gros groupe comprenait quelques sprinters dont Démare, mais pas Groenewegen. L'entente n'était probablement pas idéale et les difficultés étaient passées. Ce groupe a compté un peu plus d'une minute d'avance. Ce sont d'abord les Lotto NL de Groenewegen qui ont fait le boulot pour revenir. Le peloton est revenu à une vingtaine de secondes, puis l'écart a à nouveau augmenté sur un secteur pavé (je crois à cause de Lampaert). Ce sont les Astana qui ont ensuite ramené.

Peu avant la jonction, Stuyven et Oss sont sortis. Il devait rester environ 40 km à ce moment-là. Puis Oss a crevé et Stuyven s'est retrouvé seul. La plus belle belle bagarre a eu lieu en réalité à 90 - 100 km de l'arrivée avec les coups de butoir de Vanmarcke. Il faut noter que Modolo a été éliminé sur chute. L'attaque de Vermote a eu lieu à moins de 15 km de l'arrivée (dans le deuxième circuit). Il a rejoint un jeune coureur Français qui venait d'attaquer. Un troisième coureur a encore réussi à faire le jump. C'est Vermote qui a résisté le plus longtemps. Normal, il est assez bon dans les chronos.

Vermote était un peu cuit à la fin c'est dommage mais 15 km c'est un peu "trop court" pour lui j'ai l'impression. Les mecs derrière ont vraiment attendu le dernier moment pour lâcher les chevaux. 

Trop de km à disposition pour re-organiser les équipes de sprinters encore dans le coup, dommage

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/02/2018 20:03

Par contre, j'ai pas trop compris ce qu'a voulu faire Adrien Petit en sortant derrière le trio de tête a 3 bornes de l'arrivée sans jamais revenir sur eux, tout en sachant qu'il pouvait viser une belle place  avec sa bonne pointe de vitesse.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 15:02

Le hollandais est costaud, mais il a commencé tôt sa saison. Démarre, n'a que quelques jours de course, il démarre plus tard que d'habitude. Je le trouve pas mal. Mais son équipe.. inexistante dans le final. Je pense qu'il va être fort cette année. Sur le sprint, autant groenewegem, a un boulevard pour faire son sprint, autant demarre doit un peu se faufiler pour suivre l'autre et de plus j'ai l'impression que gêné il coupe une demi seconde son effort, çà suffit pour lui faire perdre 10 mètres...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 15:04

Par contre, j'ai pas trop compris ce qu'a voulu faire Adrien Petit en sortant derrière le trio de tête a 3 bornes de l'arrivée sans jamais revenir sur eux, tout en sachant qu'il pouvait viser une belle place  avec sa bonne pointe de vitesse.

Ben en bon instinctif qu'il est, il a tenté de rattraper les 3, mais s'est surestimé. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 21:41

Le hollandais est costaud, mais il a commencé tôt sa saison. Démarre, n'a que quelques jours de course, il démarre plus tard que d'habitude. Je le trouve pas mal. Mais son équipe.. inexistante dans le final. Je pense qu'il va être fort cette année. Sur le sprint, autant groenewegem, a un boulevard pour faire son sprint, autant demarre doit un peu se faufiler pour suivre l'autre et de plus j'ai l'impression que gêné il coupe une demi seconde son effort, çà suffit pour lui faire perdre 10 mètres...

Attention toutefois, Démare n'est pas le verbe démarrer.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 22:00

Si tu n'as regardé que les derniers km, je comprends que tu puisses trouver la course ennuyante. C'était cependant, à mon sens, une belle course de mouvement avec son échappée matinale après 20 km de course et plusieurs groupes qui ont dû lutter avant les 50 derniers km. Moi, je ne me suis pas ennuyé.

"Moi, je ne me suis pas ennuyé."

Explique-moi, Lafouge, pourkoi Eric Hennuy déclare s'être ennuyé ??     smiley yell

Bon, c'est un peu/bokou primaire, je me casse vite fait, la meute va me sauter aux mollets      

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 22:07

Par contre, j'ai pas trop compris ce qu'a voulu faire Adrien Petit en sortant derrière le trio de tête a 3 bornes de l'arrivée sans jamais revenir sur eux, tout en sachant qu'il pouvait viser une belle place  avec sa bonne pointe de vitesse.

"Par contre, j'ai pas trop compris ce qu'a voulu faire Adrien Petit en sortant derrière le trio de tête a 3 bornes de l'arrivée sans jamais revenir sur eux, tout en sachant qu'il pouvait viser une belle place  avec sa bonne pointe de vitesse."

Remarque de kalité, Betourne. Petit s'est levé le derche pour rien.

Observation pertinente.

Assertion intéressante.    smiley smile

Tu es habillé pour les jours de froid polaire/sibérien/glacial ki sont arrivés. Dans 3 semaines, déferlante de reportages affolés des "médias" sur l'installation d'une "vague de chaleur caniculaire" lorske le thermomètre frôlera les 18°  ...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/02/2018 22:12

Ben en bon instinctif qu'il est, il a tenté de rattraper les 3, mais s'est surestimé. 

Salut Clamot, tu vas bien ??

Toujours sur ton 53x11 entre le Lautaret et le Galibié ??

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/03/2018 12:46

Salut Clamot, tu vas bien ??

Toujours sur ton 53x11 entre le Lautaret et le Galibié ??

salut Maillet, maintenant, j'ai monté un 42/54 pour l'Izoard..

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Général Haut de page

Sena sept18

EvoluCycle

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 septembre 2018
dimanche 30 septembre 2018
dimanche 07 octobre 2018
dimanche 14 octobre 2018
samedi 20 octobre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES