FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Kwaremont Sluitingsprijs

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 27/09/2018 21:14

Pour les Belges, Français du nord et pour tous les amateurs de sorties flandriennes qui seraient dans les environs ce week-end : il reste une randonnée cyclosportive au programme dans les Ardennes flamandes, et c'est ce dimanche 30 septembre : le Kwaremont Sluitingsprijs, littéralement le Prix de clôture de Quarémont, organisé dans le cadre du Proximus Cycling Challenge.

http://www.sport.be/kwaremontsluitingsprijs/2018/fr/

Départ et arrivée à Harelbeke, près de Courtrai. Plusieurs distances sont proposées, de 33 km à 135 km, il y en a donc pour tous les niveaux. Tous les parcours, sauf le 33 km, passent évidemment par le Vieux Quarémont (Oude Kwaremont), et il s'agit même de la première difficulté du jour. Le grand parcours prolonge avec d'autres joyeusetés telles que les méconnus et très pentus Scherpenberg (20 % maxi) et Rampe (15 %), et d'autres plus connus comme le Taaienberg, le Kortekeer, le Valkenberg, le Ganzenberg…

Mais à part le vieux Quarémont, pas de célébrités tapageuses genre Paterberg et Koppenberg… ce qui n'empêchera pas ceux qui le souhaitent de faire les légers détours nécessaires pour escalader ces talus, puisque cette randonnée est libre et non chronométrée. Et puis ce n'est pas plus mal de sortir parfois des sentiers battus !

Météo prévue : ensoleillée, mais très froide le matin (3° !), suivie d'un net réchauffement ensuite (jusqu'à 16°). Prévoir de quoi stocker jambières, manchettes, bonnets et autres gants longs, qui vont servir au début de la sortie pour être enlevés ensuite…

Vent sensible globalement de secteur ouest, on l'aura donc dans le pif à la fin, lors des 20 derniers kilomètres du retour vers Harelbeke, dans un paysage n'offrant aucun abri. Pour un allergique au vent comme moi, ça promet ! Mais j'espère bien m'en donner à cœur joie dans les collines auparavant. smiley cool

Pour ceux qui craignent de louper le direct du championnat du monde d'Innsbruck: geen probleem! Il sera retransmis sur écran géant sur le site d'arrivée.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/09/2018 11:41

Pour les Belges, Français du nord et pour tous les amateurs de sorties flandriennes qui seraient dans les environs ce week-end : il reste une randonnée cyclosportive au programme dans les Ardennes flamandes, et c'est ce dimanche 30 septembre : le Kwaremont Sluitingsprijs, littéralement le Prix de clôture de Quarémont, organisé dans le cadre du Proximus Cycling Challenge.

http://www.sport.be/kwaremontsluitingsprijs/2018/fr/

Départ et arrivée à Harelbeke, près de Courtrai. Plusieurs distances sont proposées, de 33 km à 135 km, il y en a donc pour tous les niveaux. Tous les parcours, sauf le 33 km, passent évidemment par le Vieux Quarémont (Oude Kwaremont), et il s'agit même de la première difficulté du jour. Le grand parcours prolonge avec d'autres joyeusetés telles que les méconnus et très pentus Scherpenberg (20 % maxi) et Rampe (15 %), et d'autres plus connus comme le Taaienberg, le Kortekeer, le Valkenberg, le Ganzenberg…

Mais à part le vieux Quarémont, pas de célébrités tapageuses genre Paterberg et Koppenberg… ce qui n'empêchera pas ceux qui le souhaitent de faire les légers détours nécessaires pour escalader ces talus, puisque cette randonnée est libre et non chronométrée. Et puis ce n'est pas plus mal de sortir parfois des sentiers battus !

Météo prévue : ensoleillée, mais très froide le matin (3° !), suivie d'un net réchauffement ensuite (jusqu'à 16°). Prévoir de quoi stocker jambières, manchettes, bonnets et autres gants longs, qui vont servir au début de la sortie pour être enlevés ensuite…

Vent sensible globalement de secteur ouest, on l'aura donc dans le pif à la fin, lors des 20 derniers kilomètres du retour vers Harelbeke, dans un paysage n'offrant aucun abri. Pour un allergique au vent comme moi, ça promet ! Mais j'espère bien m'en donner à cœur joie dans les collines auparavant. smiley cool

Pour ceux qui craignent de louper le direct du championnat du monde d'Innsbruck: geen probleem! Il sera retransmis sur écran géant sur le site d'arrivée.

Franck, c'est de la rando, pas du cyclosport...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/09/2018 11:51

Franck, c'est de la rando, pas du cyclosport...

Oui, comme je l'ai dit dès ma première phrase, c'est une «randonnée cyclosportive». J'aurais peut-être dû ajouter : «sans classement». Mais pour moi c'est évident dès qu'on parle de randonnée.

C'est ici la rubrique «Cyclosport», certes, mais je ne vois pas trop d'autres endroits où je pourrais mettre ce sujet-là.

D'ailleurs, question à 100 euros : par définition, une cyclosportive est-elle forcément à classement ? Quand je disais «randonnée cyclosportive» je prenais «cyclosportive» comme «cycliste—sportive»… Et de fait la plupart des participants de «randonnées» officielles du genre «Liège-Bastogne-Liège Challenge» ou «Ronde van Vlaanderen cyclo» n'ont que peu de rapport avec des cyclotouristes au sens où on entend ce terme en français. Et c'est probablement aussi le cas du Kwaremont Sluitingsprijs : la grande majorité des participants sera là pour «envoyer les watts ».

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/09/2018 12:24

Oui, comme je l'ai dit dès ma première phrase, c'est une «randonnée cyclosportive». J'aurais peut-être dû ajouter : «sans classement». Mais pour moi c'est évident dès qu'on parle de randonnée.

C'est ici la rubrique «Cyclosport», certes, mais je ne vois pas trop d'autres endroits où je pourrais mettre ce sujet-là.

D'ailleurs, question à 100 euros : par définition, une cyclosportive est-elle forcément à classement ? Quand je disais «randonnée cyclosportive» je prenais «cyclosportive» comme «cycliste—sportive»… Et de fait la plupart des participants de «randonnées» officielles du genre «Liège-Bastogne-Liège Challenge» ou «Ronde van Vlaanderen cyclo» n'ont que peu de rapport avec des cyclotouristes au sens où on entend ce terme en français. Et c'est probablement aussi le cas du Kwaremont Sluitingsprijs : la grande majorité des participants sera là pour «envoyer les watts ».

Le mélange et la dérive des termes porte à confusion; je me souviens que beaucoup ici pensaient que le Tour des Flandres cyclo ou LBL cyclo étaient des cyclosportives, alors que ce sont des randos (même si sur LBL on chronomètre des côtes)

En France les cyclosportives ont encore une base solide mais nécessitent beaucoup de dispositifs de sécurité car, oui, il y a un classement selon l'ordre d'arrivée comme une course.

En Belgique il ne reste plus que la Criquielion et celle d'Etalle, les autorités n'en voulant plus car apparentées à des courses en ligne.

Aux Pays Bas les cyclosportives ont été interdites de tout temps.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/09/2018 16:55

Le mélange et la dérive des termes porte à confusion; je me souviens que beaucoup ici pensaient que le Tour des Flandres cyclo ou LBL cyclo étaient des cyclosportives, alors que ce sont des randos (même si sur LBL on chronomètre des côtes)

En France les cyclosportives ont encore une base solide mais nécessitent beaucoup de dispositifs de sécurité car, oui, il y a un classement selon l'ordre d'arrivée comme une course.

En Belgique il ne reste plus que la Criquielion et celle d'Etalle, les autorités n'en voulant plus car apparentées à des courses en ligne.

Aux Pays Bas les cyclosportives ont été interdites de tout temps.

 

Et au juste, tu en es ce dimanche ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/09/2018 17:06

Possible que je sois là, Franck, mais j'ai beaucoup de travail en ce moment. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/09/2018 21:31

Et au juste, tu en es ce dimanche ?

Non, j'adore les côtes mais exclusivement ardennaises; les bergs avec pavés disjoints ce n'est pas trop mon truc malgré que j'ai le physique pour et que je n'ai jamais mis pied à terre que ce soit Koppenberg, Muur, Oud Kwaremont, Paterberg, etc...

Au fait j'ai été vaincu par une côte il y a 2 semaines à Engis, la rue Trokay (v Cotacol) qui présentait une chicane pour y accéder, premier pied à terre, puis des cratères partout qui m'ont fait poser un deuxième pied à terre, mais malgré tout j'ai pu reclipser mes pédales pour franchir la pente maxi à 29%. Un truc de fou.

Ce jour-là j'ai fait d'autres Cotacol extrêmes : Montagne de la Croix, Rue entre 2 Thiers (Huy), mur de Huy, rue des Croupets, rue Trokay, Thier Riga, rue des Larrons à Amay, Tienne aux grives à Sclayn. La plupart avec des passages à plus de 20%.

J'aurais du faire le thier de Huy,le triple mur du Monty et la Gayole mais des détournements en ont décidés autrement.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/09/2018 21:40

Non, j'adore les côtes mais exclusivement ardennaises; les bergs avec pavés disjoints ce n'est pas trop mon truc malgré que j'ai le physique pour et que je n'ai jamais mis pied à terre que ce soit Koppenberg, Muur, Oud Kwaremont, Paterberg, etc...

Au fait j'ai été vaincu par une côte il y a 2 semaines à Engis, la rue Trokay (v Cotacol) qui présentait une chicane pour y accéder, premier pied à terre, puis des cratères partout qui m'ont fait poser un deuxième pied à terre, mais malgré tout j'ai pu reclipser mes pédales pour franchir la pente maxi à 29%. Un truc de fou.

Ce jour-là j'ai fait d'autres Cotacol extrêmes : Montagne de la Croix, Rue entre 2 Thiers (Huy), mur de Huy, rue des Croupets, rue Trokay, Thier Riga, rue des Larrons à Amay, Tienne aux grives à Sclayn. La plupart avec des passages à plus de 20%.

J'aurais du faire le thier de Huy,le triple mur du Monty et la Gayole mais des détournements en ont décidés autrement.

 

À part le Vieux Quarémont et le Taaienberg, il semble qu'il n'y ait pas beaucoup de pavés dans ce Kwaremont Sluitingsprijs. Et encore, on peut éviter les pavés du Taaienberg en empruntant sa rigole, si elle n'est pas trop crade certes.

Sinon, la côte la plus dure à franchir est apparemment le Scherpenberg de Renaix qui atteint 20% et qui est entièrement asphalté.

Je suis un peu jaloux : dans ta liste de talus mosans, je n'ai fait jusqu'à présent que le mur de Huy et le triple mur du Monty… Il faudrait que j'aille y faire un tour pour compléter mon palmarès. Tout particulièrement du côté de Dinant, un endroit qui me plaît beaucoup et où une certaine Montagne de la Croix me fait de l'œil depuis pas mal de temps !

Bon, pour compenser j'ai au moins à mon tableau de chasse deux raidards pas piqués des vers que toi tu n'as jamais grimpés smiley tongue-out (à ma connaissance) : la Steilstrecke sur le Nürburgring, et la Bastille de Grenoble  ! 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/09/2018 21:49

Possible que je sois là, Franck, mais j'ai beaucoup de travail en ce moment. 

Tiens-moi au courant !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/09/2018 21:53

À part le Vieux Quarémont et le Taaienberg, il semble qu'il n'y ait pas beaucoup de pavés dans ce Kwaremont Sluitingsprijs. Et encore, on peut éviter les pavés du Taaienberg en empruntant sa rigole, si elle n'est pas trop crade certes.

Sinon, la côte la plus dure à franchir est apparemment le Scherpenberg de Renaix qui atteint 20% et qui est entièrement asphalté.

Je suis un peu jaloux : dans ta liste de talus mosans, je n'ai fait jusqu'à présent que le mur de Huy et le triple mur du Monty… Il faudrait que j'aille y faire un tour pour compléter mon palmarès. Tout particulièrement du côté de Dinant, un endroit qui me plaît beaucoup et où une certaine Montagne de la Croix me fait de l'œil depuis pas mal de temps !

Bon, pour compenser j'ai au moins à mon tableau de chasse deux raidards pas piqués des vers que toi tu n'as jamais grimpés smiley tongue-out (à ma connaissance) : la Steilstrecke sur le Nürburgring, et la Bastille de Grenoble  ! 

Un conseil pour la Montagne de la Croix : ne pas la faire comme j'ai fait "à froid"; c'est horrible. Si j'ai bien monté les suivantes, la première j'étais pas fier. Il faut dire qu'il y a les premiers 600m  à plus de 16% de moyenne, un record de Belgique.

Au fait les pros dimanche auront à se frotter à un fameux raidar avec un passage à... 25% après 240 km!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/09/2018 10:56

Un conseil pour la Montagne de la Croix : ne pas la faire comme j'ai fait "à froid"; c'est horrible. Si j'ai bien monté les suivantes, la première j'étais pas fier. Il faut dire qu'il y a les premiers 600m  à plus de 16% de moyenne, un record de Belgique.

Au fait les pros dimanche auront à se frotter à un fameux raidar avec un passage à... 25% après 240 km!

Aucun danger que je grimpe un raidard «à froid», j'ai horreur de ça.

Du moins, quand j'ai le choix ! Par exemple, sur Tilff-Bastogne-Tilff, jusqu'à cette année (non comprise) le dernier ravito était placé exactement au pied de la Redoute. smiley foot-in-mouth Cette année, ils ont quand même eu la bonne idée de déplacer ce ravito vers le centre de Remouchamps.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/09/2018 17:42

Un conseil pour la Montagne de la Croix : ne pas la faire comme j'ai fait "à froid"; c'est horrible. Si j'ai bien monté les suivantes, la première j'étais pas fier. Il faut dire qu'il y a les premiers 600m  à plus de 16% de moyenne, un record de Belgique.

Au fait les pros dimanche auront à se frotter à un fameux raidar avec un passage à... 25% après 240 km!

les pros dimanche auront à se frotter à un fameux raidar avec un passage à... 25% après 240 km!

L'Autriche possède les plus grosses saloperies que j'ai eu le plaisir de grimper, les concepteurs de route ne connaissant guère la forme géométrique de l'épingle à cheveux. 

@ Franck : rien de décidé pour demain. Par contre, je me demande toujours quelle mouche t'a piqué le jour où tu as décidé de te lancer dans la Steilstrecke smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/09/2018 19:26

les pros dimanche auront à se frotter à un fameux raidar avec un passage à... 25% après 240 km!

L'Autriche possède les plus grosses saloperies que j'ai eu le plaisir de grimper, les concepteurs de route ne connaissant guère la forme géométrique de l'épingle à cheveux. 

@ Franck : rien de décidé pour demain. Par contre, je me demande toujours quelle mouche t'a piqué le jour où tu as décidé de te lancer dans la Steilstrecke smiley mr-green

Il me semble que la «mouche» en question était un Calidifontain dont l'identité subitement m'échappe… smiley innocent

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/09/2018 20:08

De retour de ce Sluitingsprijs. Ç'a été plus éprouvant que je le pensais.

Comme annoncé par la météo, question température ç'a été une journée de fort contraste. Le départ s'est fait dans la caillante à 6° et le retour dans la chaleur à 22°, thermomètre d'une pharmacie proche du départ faisant foi. Vraiment pas évident à gérer cette grosse différence de température, mais c'était pour tout le monde pareil. Parti avec jambières, bonnet, gants longs, surchaussures et imperméable, j'ai tout enlevé au fur et à mesure sauf les jambières, et encore c'était par flemme plutôt qu'autre chose. Point positif, il a fait soleil toute la journée.

Départ à un bon rythme de Bavikhove (Harelbeke) et vent dans le dos jusqu'à Berchem, bien au chaud dans un groupe qui roulait juste à l'allure qui me convenait. Et puis c'est l'enchaînement du Vieux Quaremont, du Scherpenberg (alias Riekestraat) et du Taaienberg, passés sans problème.

Ensuite, ce fut plus problématique, puisque j'ai senti les crampes venir. J'ai dû m'économiser pour les difficultés qui restait (Ganzenberg, Valkenberg, Ladeuze), et ce d'autant que le vent était alors défavorable. Pour ne rien arranger, la douleur au genou gauche qui a empoisonné la moitié de mes randonnées cette année est revenue, à partir du Valkenberg. Et puis les crampes se sont déclarées à fond dans la cuisse gauche alors que je négociais la dernière bosse, la bien nommée Rampe, voisine du Paterberg. C'était tellement violent que j'ai eu toutes les peines du monde à rester sur le vélo !

Ensuite, ça n'a été qu'une longue patience, contre les crampes, la douleur au genou et face au vent, sur un terrain plus vallonné qu'on l'imagine (la Flandre occidentale au sud de Courtrai n'est pas vraiment plate !), pour faire les 35 derniers kilomètres du retour à Bavikhove.

Une fois arrivé, j'ai pu regarder comme prévu le championnat du monde sur écran géant, les 40 derniers kilomètres pour être précis. Valverde semble populaire en Belgique, sa victoire a déclenché une ovation ! A contrario, les zigzags de Tom Dumoulin dans la dernière difficulté ont provoqué un éclat de rire général : les Néerlandais ne sont décidément pas en odeur de sainteté dans ce pays…

Les stats : 132 km selon l'organisateur et 133 selon mon compteur, effectués en 6 h 5 minutes dont 5 h 38 sur le vélo, soit une moyenne de 23,6 km/h. Cadence moyenne de 90 tours/minutes. Vitesse maximale de 68,5 km/h, dans une descente courte mais raide appelée Varentberg, près d'Audenarde.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/10/2018 09:16

Je viens de m'apercevoir que par rapport à la Johan Museeuw Classic, que j'avais faite fin mars et qui avait un parcours très semblable, je suis passé de 20 km/h de moyenne à 23,6 km/h. Bon, la Museeuw Classic était un peu plus longue (151 km), mais ça prouve quand même un certain progrès. Avec mes dernières galères, je finissais par croire que question forme physique ç'avait été une année pour rien.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/10/2018 12:40

C'est bien, ça ! J'aurais voulu être là, d'autant plus que la météo était pour le moins surprenante pour un 30 septembre.Quant à la Steilstrecke, je vois très bien de qui tu parles. Ce type raconte parfois des plaisanteries sur un ton on ne plus sérieux smiley sealed

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/10/2018 13:35

C'est bien, ça ! J'aurais voulu être là, d'autant plus que la météo était pour le moins surprenante pour un 30 septembre.Quant à la Steilstrecke, je vois très bien de qui tu parles. Ce type raconte parfois des plaisanteries sur un ton on ne plus sérieux smiley sealed

Un pur Belge, quoi !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/10/2018 21:42

Un pur Belge, quoi !

Franck...on te voit aux prochains cyclocross qui s'annoncent en territoire ménapien?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/10/2018 21:46

Franck...on te voit aux prochains cyclocross qui s'annoncent en territoire ménapien?

Moi ? Certainement pas comme participant, je n'ai jamais fait de cyclo-cross de ma vie. Peut-être comme spectateur au Koppenbergcross le 1er novembre, ça me tente depuis quelques années. J'ai dû louper le cross de Renaix le week-end dernier alors que ça m'aurait bien dit d'y assister, j'aime bien l'endroit (le Koppenberg n'est d'ailleurs pas bien loin).

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19