FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • La marmotte des Pyrénées

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 09/01/2017 18:29

Je viens de voir l'épreuve ouah sa donne envie mais je pense ne pas avoir les jambes pour le faire vu mon modeste niveau.

Mais je vais quand même y réfléchir.

Qui la déjà faites?

Si vous pouvez me donner des conseils je suis preneur.

Je vous donne les épreuves que j'ai déjà faites pour vous que vous vous fassiez une idée du cycliste que je suis:

7  fois la Moutagnole  

7  fois La Lapébie

2  fois L'ours

2 fois la barousse balés

étape du tour en 2008 Pau Hautacam

L'immortelle en 2016

4  fois La pyrénéenne

Mais toujours dans les derniers pour les classements.

Merci pour vos conseils bonne année sur le vélo. 

Salut Hervé.

C'est un beau défi, je ne l'ai pas fait mais quel que soit son niveau, l'important dans les premiers cols c'est de se maitriser pour ne pas se mettre à haut régime, faire les premiers cols en dedans, c'est la clé pour ne pas être "esclave" sur un tel chantier. Et dans les cols suivants tu n'ira pas plus vite mais comme tu te seras "épargné" cela te permettra de terminer une telle épreuvesmiley wink.

Et la préparation bien sûr, mais comme elle arrive en aout tu as tout le loisir d'en faire d'autres avant dont la Pyrénéenne.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 09/01/2017 21:45

Je viens de voir l'épreuve ouah sa donne envie mais je pense ne pas avoir les jambes pour le faire vu mon modeste niveau.

Mais je vais quand même y réfléchir.

Qui la déjà faites?

Si vous pouvez me donner des conseils je suis preneur.

Je vous donne les épreuves que j'ai déjà faites pour vous que vous vous fassiez une idée du cycliste que je suis:

7  fois la Moutagnole  

7  fois La Lapébie

2  fois L'ours

2 fois la barousse balés

étape du tour en 2008 Pau Hautacam

L'immortelle en 2016

4  fois La pyrénéenne

Mais toujours dans les derniers pour les classements.

Merci pour vos conseils bonne année sur le vélo. 

Je suppose que tu te fiches du classement, alors fonce.

L'année dernière j'ai fait la madeleine avec seulement 3 semaines de vélo suite à une clavicule. Je termine 5è en partant de la fin mais quelle satisfaction une fois passé la ligne d'arrivée.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 09/01/2017 23:17

Tout est résumé dans les deux ou trois réponses qui t on été donné.C est avant tout un défi personnel.On ne parle pas de niveau.Quand tu t engages sur une telle épreuve le but est d etre finisher.Et ca c est très important.Un ami a moi qui a débuté le vélo il y a quatre an l a terminé en un peu plus de 11h.Quand je l ai vu arriver sa joie m a donné des frissons.Maintenant il peut dire je l ai faite et on se fou du classement.Bravo Kiki.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/01/2017 18:18

Toutes vos réponses font que je vais m'engager car il est vrai que pour moi le classement n'ai pas mon objectif mais d’être finisher alors je vais me me le mettre dans la tête et le reste suivra.

Merci beaucoup .

Tu as bien raison Hervé. Si je reprends l'habitude de faire du long, je le tenterai peut-être une année... Demande à Pierre Gadiou. Il l'a fait deux fois l'été dernier. La première pour se tester et la seconde pour être finisher !!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/01/2017 19:30

Toutes vos réponses font que je vais m'engager car il est vrai que pour moi le classement n'ai pas mon objectif mais d’être finisher alors je vais me me le mettre dans la tête et le reste suivra.

Merci beaucoup .

Salut Hervé,

J'y pense aussi...si j'arrive cette année à rester sur mon vélo...pourquoi pas ??? Suffit d'être patient sur ce genre d'épreuve !!

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/01/2017 19:50

Je viens de voir l'épreuve ouah sa donne envie mais je pense ne pas avoir les jambes pour le faire vu mon modeste niveau.

Mais je vais quand même y réfléchir.

Qui la déjà faites?

Si vous pouvez me donner des conseils je suis preneur.

Je vous donne les épreuves que j'ai déjà faites pour vous que vous vous fassiez une idée du cycliste que je suis:

7  fois la Moutagnole  

7  fois La Lapébie

2  fois L'ours

2 fois la barousse balés

étape du tour en 2008 Pau Hautacam

L'immortelle en 2016

4  fois La pyrénéenne

Mais toujours dans les derniers pour les classements.

Merci pour vos conseils bonne année sur le vélo. 

Les années précédentes donnent un aperçu, mais tes possibilités 2017 vont entièrement dépendre de ton entrainement courant 2017. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/01/2017 20:06

Salut JP,

 

Sa fait plaisir de voir que tu es toujours présent sur le forum, comme tu dis la patiente est primordial alors peut étre que tu viendras le faire avec moi a bientot

Sauf erreur, je crois que vous êtes du même coin... JP de Trie et toi du coté de Burg ou dans les parages....!!!

A moins que je ne confonde, à ton sujet??? je sais plus!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/01/2017 21:42

Je viens de voir l'épreuve ouah sa donne envie mais je pense ne pas avoir les jambes pour le faire vu mon modeste niveau.

Mais je vais quand même y réfléchir.

Qui la déjà faites?

Si vous pouvez me donner des conseils je suis preneur.

Je vous donne les épreuves que j'ai déjà faites pour vous que vous vous fassiez une idée du cycliste que je suis:

7  fois la Moutagnole  

7  fois La Lapébie

2  fois L'ours

2 fois la barousse balés

étape du tour en 2008 Pau Hautacam

L'immortelle en 2016

4  fois La pyrénéenne

Mais toujours dans les derniers pour les classements.

Merci pour vos conseils bonne année sur le vélo. 

Mouais... Si tu es toujours dans les derniers, je ne vois pas trop l'intérêt, notamment si ta pratique n'a pas amené une progression. Vu que les derniers de ce genre de chantiers font une partie des cols à pied, je ne vois pas ce que ça peut apporter, sinon enjoliver un peu dans les soirées avec des non-cyclistes.

En tout cas, le plaisir de pédaler, je ne vois pas bien ou il est.

Mais je ne comprends pas trop le sens de ton questionnement. Si tu as déjà fini à la ramasse, que veux tu savoir exactement ? Si ce sera différent ? La réponse est non. C'est une horreur cette Marmotte des Pyrénées, il ne faut pas se raconter d'histoires. C'est dur. Très dur.

Il y a un moment ou il faut être lucide sur le cycliste que l'on est.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/01/2017 23:32

Mouais... Si tu es toujours dans les derniers, je ne vois pas trop l'intérêt, notamment si ta pratique n'a pas amené une progression. Vu que les derniers de ce genre de chantiers font une partie des cols à pied, je ne vois pas ce que ça peut apporter, sinon enjoliver un peu dans les soirées avec des non-cyclistes.

En tout cas, le plaisir de pédaler, je ne vois pas bien ou il est.

Mais je ne comprends pas trop le sens de ton questionnement. Si tu as déjà fini à la ramasse, que veux tu savoir exactement ? Si ce sera différent ? La réponse est non. C'est une horreur cette Marmotte des Pyrénées, il ne faut pas se raconter d'histoires. C'est dur. Très dur.

Il y a un moment ou il faut être lucide sur le cycliste que l'on est.

Moi je pense qu il peut tout a fait tenter la marmotte.En le prenant pour un défi personnel il y arrivera.Sur ce genre d épreuve comme j ai dit plus haut beaucoup de participants se fichent du classement et ils ont bien raison.Les organisateurs ventent le statut de Finisher et ils ont raison.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/01/2017 23:45

Mouais... Si tu es toujours dans les derniers, je ne vois pas trop l'intérêt, notamment si ta pratique n'a pas amené une progression. Vu que les derniers de ce genre de chantiers font une partie des cols à pied, je ne vois pas ce que ça peut apporter, sinon enjoliver un peu dans les soirées avec des non-cyclistes.

En tout cas, le plaisir de pédaler, je ne vois pas bien ou il est.

Mais je ne comprends pas trop le sens de ton questionnement. Si tu as déjà fini à la ramasse, que veux tu savoir exactement ? Si ce sera différent ? La réponse est non. C'est une horreur cette Marmotte des Pyrénées, il ne faut pas se raconter d'histoires. C'est dur. Très dur.

Il y a un moment ou il faut être lucide sur le cycliste que l'on est.

J'ai du mal a comprendre ton raisonnement Maurice. J'ai déjà terminé un BRA en ayant fait une halte dans le Galibier. J'aurais surement pu finir sans m'arrêter mais finalement, j'avais profité d'une pause pour admirer le paysage tout en me refaisant la cerise.

On peut prendre du plaisir même dans la souffrance. Cela peut paraître bizarre pour certain mais il n'y a pas que les costauds qui s'éclatent sur ce genre d'épreuve.

Bien sur, par moment, on se demande ce qu'on fait là et la raison pour laquelle on s'est lancé dans un tel défi mais une fois passé la ligne, on oublie tout. On peut faire ca pour soit et non pour frimer dans les dîners !!!! 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/01/2017 12:26

Salut Hervé,

Je pense que tu es capable de faire une telle épreuve. Adapte bien tes développements sinon tout est dit :)

J'espère que l'on se verra pour l'immortelle et que l'on fera un bout de route ensemble comme l'an dernier

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/01/2017 19:06

Je suis HERVE, aussi...ahahaha; et je te rejoindrai dans ce formidable défi !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/01/2017 23:05

Moi aussi ça me tenterais bien , mais cela me paraît chaud quand même 

il vaut mieux être bien préparé pour la finir ; quelle genre de préparation pour un pauvre cycliste du Nord de la France ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/01/2017 23:22

Moi aussi ça me tenterais bien , mais cela me paraît chaud quand même 

il vaut mieux être bien préparé pour la finir ; quelle genre de préparation pour un pauvre cycliste du Nord de la France ?

10 allers retours par sortie en haut des terrils ? ^^

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/01/2017 07:09

Je suis loin des terrils mais je fais déjà ce genre d exercices ;-)

Il vaut mieu suivre un plan d entrainement spécifique ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/01/2017 09:34

Je suis loin des terrils mais je fais déjà ce genre d exercices ;-)

Il vaut mieu suivre un plan d entrainement spécifique ?

Franchement, je ne pense pas. J'ai déjà fais de grosses sorties comme celle là et des brevets comme le BRA. J'habite en Cote d'or donc terrain plat. Même si le Jura n'est pas loin, cela reste des petites bosses.

Je venais chaque été dans les Hautes Pyrénnées mais mis à part ça, beaucoup de plat le reste de l'année. Avec un mois a 40000m de dénivelé,je n'ai réussi qu'une seule fois a passer les 100000M.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/01/2017 10:47

Je viens de voir l'épreuve ouah sa donne envie mais je pense ne pas avoir les jambes pour le faire vu mon modeste niveau.

Mais je vais quand même y réfléchir.

Qui la déjà faites?

Si vous pouvez me donner des conseils je suis preneur.

Je vous donne les épreuves que j'ai déjà faites pour vous que vous vous fassiez une idée du cycliste que je suis:

7  fois la Moutagnole  

7  fois La Lapébie

2  fois L'ours

2 fois la barousse balés

étape du tour en 2008 Pau Hautacam

L'immortelle en 2016

4  fois La pyrénéenne

Mais toujours dans les derniers pour les classements.

Merci pour vos conseils bonne année sur le vélo. 

Salut.

En effet, le menu est copieux.

Cela dit, les cols du début sont grimpés par leur versant le plus "facile". Mais je pense que tu l'avais déjà vu.

Le Tourmalet par Barèges, si c'est dur, ne l'est pas autant qu'au retour. Il faudra juste à mon sens faire attention à ne pas se mettre en sur régime dans les gorges de Luz, qui peuvent faire mal si on les passe à gros train.

La Hourquette dans ce sens là, à part quelques belles pentes sur la fin, rien de trop méchant.

L'Aspin, dans ce sens, c'est très régulier. Encore une fois, en gérant correctement, ça devrait aller.

L'enchaînement des 2 aurait été plus dur dans l'autre sens il me semble.

Par contre, ensuite, ça se corse. Le Tourmalet, après Grip, c'est quand même très très dur. Et Hautacam, si en d+ et km, c'est sur le papier en tout point comparable à l'Alpe, sur le terrain c'est autre chose. Pas de régularité dans la pente qui permet d'adopter un rythme... Donc, un final dantesque il me semble.

Toutefois, si dans ta préparation, tu fais la Pyrénéenne que tu termines correctement, tu peux raisonnablement penser que ça ira pour finir. Eventuellement, tu rajoutes la Pierre Jacques, et une sortie un peu "titanesque" 10 jours avant, avec 75/80 % du km / d+ que tu réaliseras le jour J, et tu es sûr que ça passera.

Ce genre d'épreuve, c'est aussi et surtout "face à soi même".

Bon courage dans ta préparation.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/01/2017 12:57

Salut.

En effet, le menu est copieux.

Cela dit, les cols du début sont grimpés par leur versant le plus "facile". Mais je pense que tu l'avais déjà vu.

Le Tourmalet par Barèges, si c'est dur, ne l'est pas autant qu'au retour. Il faudra juste à mon sens faire attention à ne pas se mettre en sur régime dans les gorges de Luz, qui peuvent faire mal si on les passe à gros train.

La Hourquette dans ce sens là, à part quelques belles pentes sur la fin, rien de trop méchant.

L'Aspin, dans ce sens, c'est très régulier. Encore une fois, en gérant correctement, ça devrait aller.

L'enchaînement des 2 aurait été plus dur dans l'autre sens il me semble.

Par contre, ensuite, ça se corse. Le Tourmalet, après Grip, c'est quand même très très dur. Et Hautacam, si en d+ et km, c'est sur le papier en tout point comparable à l'Alpe, sur le terrain c'est autre chose. Pas de régularité dans la pente qui permet d'adopter un rythme... Donc, un final dantesque il me semble.

Toutefois, si dans ta préparation, tu fais la Pyrénéenne que tu termines correctement, tu peux raisonnablement penser que ça ira pour finir. Eventuellement, tu rajoutes la Pierre Jacques, et une sortie un peu "titanesque" 10 jours avant, avec 75/80 % du km / d+ que tu réaliseras le jour J, et tu es sûr que ça passera.

Ce genre d'épreuve, c'est aussi et surtout "face à soi même".

Bon courage dans ta préparation.

 

Attention, cette année le départ se fait à Luz St Sauveur, donc on attaque directement le Tourmalet ;)

En revanche merci pour le résumé des profils des autres cols que je ne connais aps (suis allé une seule fois là bas et j'avais fait seulement Tourmalet depuis Luz et Hautacam.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/01/2017 13:02

Attention, cette année le départ se fait à Luz St Sauveur, donc on attaque directement le Tourmalet ;)

En revanche merci pour le résumé des profils des autres cols que je ne connais aps (suis allé une seule fois là bas et j'avais fait seulement Tourmalet depuis Luz et Hautacam.

Ce sera plus l'accumulation des cols que la pente qui sera difficile au début. La Hourquette par Payolle, c'est plutôt facile mis à part quelques tronçons. L'Aspin, il y a 6km facile sur 12. Le 3ème est à 8% puis les 5 derniers, c'est 9,5, 7,5, 8, 8 et 8.

Le Tourmalet, c'est les 12 derniers à plus de 9% quand a Hautacam, comme l'a dit Rémy, c'est d'une irrégularité monstre. Pas simple pour finir....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/01/2017 13:34

Ce sera plus l'accumulation des cols que la pente qui sera difficile au début. La Hourquette par Payolle, c'est plutôt facile mis à part quelques tronçons. L'Aspin, il y a 6km facile sur 12. Le 3ème est à 8% puis les 5 derniers, c'est 9,5, 7,5, 8, 8 et 8.

Le Tourmalet, c'est les 12 derniers à plus de 9% quand a Hautacam, comme l'a dit Rémy, c'est d'une irrégularité monstre. Pas simple pour finir....

Hautacam c'est plus dur que le Tourmalet par Luz pour moi ,aspin par Payolle moins dur que l'autre coté smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/01/2017 14:05

Hautacam c'est plus dur que le Tourmalet par Luz pour moi ,aspin par Payolle moins dur que l'autre coté smiley wink

Je suis bien de ton avis smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/01/2017 18:31

Ce sera plus l'accumulation des cols que la pente qui sera difficile au début. La Hourquette par Payolle, c'est plutôt facile mis à part quelques tronçons. L'Aspin, il y a 6km facile sur 12. Le 3ème est à 8% puis les 5 derniers, c'est 9,5, 7,5, 8, 8 et 8.

Le Tourmalet, c'est les 12 derniers à plus de 9% quand a Hautacam, comme l'a dit Rémy, c'est d'une irrégularité monstre. Pas simple pour finir....

A la Pyrénéenne j'ai trouvé la Hourquette par Payolle relativement facile et l'Aspin en finale aussi car c'est très régulier.

Par contre le Sarrat de Bon même si c'est pas long, çà fait drôlement mal aux pattes après la descente du Tourmalet, encore heureux qu'ils ne le mettent pas à cette Marmotte des Pyrénées!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/01/2017 18:40

A la Pyrénéenne j'ai trouvé la Hourquette par Payolle relativement facile et l'Aspin en finale aussi car c'est très régulier.

Par contre le Sarrat de Bon même si c'est pas long, çà fait drôlement mal aux pattes après la descente du Tourmalet, encore heureux qu'ils ne le mettent pas à cette Marmotte des Pyrénées!

C'est ça, mis à part quelques passages autour de 10%, la Hourquette reste simple. Le final de l'Aspin peut faire mal avec 5km plutôt costaud avec du dénivelé dans les jambes....

Ensuite, cette deuxième montée du géant fera mal à moins de le monter en dessous de ses possibilités.

Je vais tenter cette année de refaire du long donc j'aviserai si j'ai les moyens de m'y engager ou de le tenter en solo. Le BRA sera déjà un bon test.

Depuis mon accident, je n'ai pas refais énormément de grosses sorties. Je pense que c'est plus mental que physique car j'ai bien progressé sur les deux dernières années !!! 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/01/2017 20:11

J'ai du mal a comprendre ton raisonnement Maurice. J'ai déjà terminé un BRA en ayant fait une halte dans le Galibier. J'aurais surement pu finir sans m'arrêter mais finalement, j'avais profité d'une pause pour admirer le paysage tout en me refaisant la cerise.

On peut prendre du plaisir même dans la souffrance. Cela peut paraître bizarre pour certain mais il n'y a pas que les costauds qui s'éclatent sur ce genre d'épreuve.

Bien sur, par moment, on se demande ce qu'on fait là et la raison pour laquelle on s'est lancé dans un tel défi mais une fois passé la ligne, on oublie tout. On peut faire ca pour soit et non pour frimer dans les dîners !!!! 

Je retombe sur cette discussion, et tu me sembles le seul interlocuteur équipé pour comprendre mon intervention. 

Je ne dis pas qu'il faut faire une énorme cyclosportive de montagne sans mettre pied à terre. Il y en a plein qui refont le plein des bidons, s'alimentent, se détendent un peu. Mais ils ont souvent de l'entrainement et un peu de cervelle.

Là, juste, le gars, se demande déjà si c'est raisonnable vu son niveau. Je lui réponds que non sur des critères objectifs. En gros, à la Marmotte comme à l'Etape du Tour, il y a un quart des participants qui n'ont rien à faire là (en fait, je pense la moitié, mais je suis gentil ce soir). J'ai vu les mecs à pied, monter l'Alpe d'Huez complètement hagards, ou allongés sur les murets, tous blancs, couverts de vomi (pas les murets, les cyclistes).

On peut me raconter ce qu'on veut sur la volonté humaine, je trouve ça parfaitement débile.

Le pire étant que ces gens viennent nous donner ici des leçons sur la nécessité de porter un casque. Alors qu'ils mettent leur vie en danger de façon bien plus conséquente en se lançant dans des défis idiots, par pure fierté.

En tout cas, quand je fais quelque chose, je me prépare, je ne fonde pas le défi sur la quantité supposée de roubignolles contenue dans mon cuissard. Je sais souffrir, je sais aussi ou est la limite. L'auteur du post la sait aussi, mais il a envie d'aller au delà. C'est son problème. Il a son fan-club qui le suit "pour être ensemble" smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/01/2017 20:19

Je retombe sur cette discussion, et tu me sembles le seul interlocuteur équipé pour comprendre mon intervention. 

Je ne dis pas qu'il faut faire une énorme cyclosportive de montagne sans mettre pied à terre. Il y en a plein qui refont le plein des bidons, s'alimentent, se détendent un peu. Mais ils ont souvent de l'entrainement et un peu de cervelle.

Là, juste, le gars, se demande déjà si c'est raisonnable vu son niveau. Je lui réponds que non sur des critères objectifs. En gros, à la Marmotte comme à l'Etape du Tour, il y a un quart des participants qui n'ont rien à faire là (en fait, je pense la moitié, mais je suis gentil ce soir). J'ai vu les mecs à pied, monter l'Alpe d'Huez complètement hagards, ou allongés sur les murets, tous blancs, couverts de vomi (pas les murets, les cyclistes).

On peut me raconter ce qu'on veut sur la volonté humaine, je trouve ça parfaitement débile.

Le pire étant que ces gens viennent nous donner ici des leçons sur la nécessité de porter un casque. Alors qu'ils mettent leur vie en danger de façon bien plus conséquente en se lançant dans des défis idiots, par pure fierté.

En tout cas, quand je fais quelque chose, je me prépare, je ne fonde pas le défi sur la quantité supposée de roubignolles contenue dans mon cuissard. Je sais souffrir, je sais aussi ou est la limite. L'auteur du post la sait aussi, mais il a envie d'aller au delà. C'est son problème. Il a son fan-club qui le suit "pour être ensemble" smiley lol

+1

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

Rose Bikes

KTM

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 28 avril 2019
mercredi 01 mai 2019
samedi 04 mai 2019
dimanche 05 mai 2019
mercredi 08 mai 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES