FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • La marmotte des Pyrénées

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 26/01/2017 20:49

Je retombe sur cette discussion, et tu me sembles le seul interlocuteur équipé pour comprendre mon intervention. 

Je ne dis pas qu'il faut faire une énorme cyclosportive de montagne sans mettre pied à terre. Il y en a plein qui refont le plein des bidons, s'alimentent, se détendent un peu. Mais ils ont souvent de l'entrainement et un peu de cervelle.

Là, juste, le gars, se demande déjà si c'est raisonnable vu son niveau. Je lui réponds que non sur des critères objectifs. En gros, à la Marmotte comme à l'Etape du Tour, il y a un quart des participants qui n'ont rien à faire là (en fait, je pense la moitié, mais je suis gentil ce soir). J'ai vu les mecs à pied, monter l'Alpe d'Huez complètement hagards, ou allongés sur les murets, tous blancs, couverts de vomi (pas les murets, les cyclistes).

On peut me raconter ce qu'on veut sur la volonté humaine, je trouve ça parfaitement débile.

Le pire étant que ces gens viennent nous donner ici des leçons sur la nécessité de porter un casque. Alors qu'ils mettent leur vie en danger de façon bien plus conséquente en se lançant dans des défis idiots, par pure fierté.

En tout cas, quand je fais quelque chose, je me prépare, je ne fonde pas le défi sur la quantité supposée de roubignolles contenue dans mon cuissard. Je sais souffrir, je sais aussi ou est la limite. L'auteur du post la sait aussi, mais il a envie d'aller au delà. C'est son problème. Il a son fan-club qui le suit "pour être ensemble" smiley lol

Je comprends tout à fait ton point de vue.

Bonne soirée...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 27/01/2017 15:11

Je retombe sur cette discussion, et tu me sembles le seul interlocuteur équipé pour comprendre mon intervention. 

Je ne dis pas qu'il faut faire une énorme cyclosportive de montagne sans mettre pied à terre. Il y en a plein qui refont le plein des bidons, s'alimentent, se détendent un peu. Mais ils ont souvent de l'entrainement et un peu de cervelle.

Là, juste, le gars, se demande déjà si c'est raisonnable vu son niveau. Je lui réponds que non sur des critères objectifs. En gros, à la Marmotte comme à l'Etape du Tour, il y a un quart des participants qui n'ont rien à faire là (en fait, je pense la moitié, mais je suis gentil ce soir). J'ai vu les mecs à pied, monter l'Alpe d'Huez complètement hagards, ou allongés sur les murets, tous blancs, couverts de vomi (pas les murets, les cyclistes).

On peut me raconter ce qu'on veut sur la volonté humaine, je trouve ça parfaitement débile.

Le pire étant que ces gens viennent nous donner ici des leçons sur la nécessité de porter un casque. Alors qu'ils mettent leur vie en danger de façon bien plus conséquente en se lançant dans des défis idiots, par pure fierté.

En tout cas, quand je fais quelque chose, je me prépare, je ne fonde pas le défi sur la quantité supposée de roubignolles contenue dans mon cuissard. Je sais souffrir, je sais aussi ou est la limite. L'auteur du post la sait aussi, mais il a envie d'aller au delà. C'est son problème. Il a son fan-club qui le suit "pour être ensemble" smiley lol

Slt

100/100 te ton avis il y des gars qui ont rien a y foutre si c'est pour monter dans les voitures balais en haut du premier col ..

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 27/01/2017 20:36

Slt

100/100 te ton avis il y des gars qui ont rien a y foutre si c'est pour monter dans les voitures balais en haut du premier col ..

Ils ne montent pas dans des voitures balais mais dans des autobus, voyons!

En tout cas si tu fais balai avec ta Bugatti Veyron j'abandonnerais volontiers dans le premier col!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 27/01/2017 20:43

Ils ne montent pas dans des voitures balais mais dans des autobus, voyons!

En tout cas si tu fais balai avec ta Bugatti Veyron j'abandonnerais volontiers dans le premier col!

bien vu ..et bien dit .

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 27/01/2017 21:15

Je viens de voir l'épreuve ouah sa donne envie mais je pense ne pas avoir les jambes pour le faire vu mon modeste niveau.

Mais je vais quand même y réfléchir.

Qui la déjà faites?

Si vous pouvez me donner des conseils je suis preneur.

Je vous donne les épreuves que j'ai déjà faites pour vous que vous vous fassiez une idée du cycliste que je suis:

7  fois la Moutagnole  

7  fois La Lapébie

2  fois L'ours

2 fois la barousse balés

étape du tour en 2008 Pau Hautacam

L'immortelle en 2016

4  fois La pyrénéenne

Mais toujours dans les derniers pour les classements.

Merci pour vos conseils bonne année sur le vélo. 

Tu vois Hervé, ce que j'apprécie dans ce genre de défi, c'est de ne pas avoir la certitude ni la garantie d'être capable de le boucler. Quel serait l'intérêt de ne faire uniquement ce dont nous sommes capable....

Bien sur, tu as des gars qui sont capable de se fixer un objectif et de s'entraîner en conséquence et il y a les autres qui n'ont aucunes certitudes sur le résultat final, quelque soit l'entrainement.

Je n'avais même une année de licence quand mes copains de club m'ont proposé de faire le brevet du Haut Bugey. Je ne savais même pas ce que c'était de faire 200 bornes alors avec des cols en plus, si j'avais écouté tous ceux qui te disent qu'il ne faut surtout pas se lancer sans etre prêt, je n'y serais jamais allé et je n'aurais jamais éprouvé un tel plaisir à l'arrivée.

Idem pour mon premier BRA. Je suis parti dans l'inconnu et après 11 heures de vélo, j'ai passé la ligne avec une banane terrible et ce, malgré la souffrance rencontrée dans le Galibier.

Prend plaisir le jour J et éclate toi smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 27/01/2017 21:32

Tu vois Hervé, ce que j'apprécie dans ce genre de défi, c'est de ne pas avoir la certitude ni la garantie d'être capable de le boucler. Quel serait l'intérêt de ne faire uniquement ce dont nous sommes capable....

Bien sur, tu as des gars qui sont capable de se fixer un objectif et de s'entraîner en conséquence et il y a les autres qui n'ont aucunes certitudes sur le résultat final, quelque soit l'entrainement.

Je n'avais même une année de licence quand mes copains de club m'ont proposé de faire le brevet du Haut Bugey. Je ne savais même pas ce que c'était de faire 200 bornes alors avec des cols en plus, si j'avais écouté tous ceux qui te disent qu'il ne faut surtout pas se lancer sans etre prêt, je n'y serais jamais allé et je n'aurais jamais éprouvé un tel plaisir à l'arrivée.

Idem pour mon premier BRA. Je suis parti dans l'inconnu et après 11 heures de vélo, j'ai passé la ligne avec une banane terrible et ce, malgré la souffrance rencontrée dans le Galibier.

Prend plaisir le jour J et éclate toi smiley wink

Ce que tu décris Michel, c'est la magie du cyclisme; le premier 200 (210 exactement) je m' y suis attaqué alors que je n'avais jamais dépassé 120 km, à un autre détail près, le 200 en question titrait 3800mD+! J'avais des braquets pas fort adaptés, pendant le circuit je me suis dit plusieurs fois qu'on ne m'aurais plus dans des trucs pareils; et bien? par la suite je l'ai refait 19 foissmiley wink.

Maintenant Hervé n'est pas un perdreau de l'année, il sait à quoi s'attendre, ce n'est pas comme ces  "sportifs branchés" qui s'inscrivent à l'EDT et attendent l'autobus dans le deuxième col...

Il va nous boucler la Marmotte des Pyrénées; peu importe si il finit dans les derniers, il aura l'immense  satisfaction d'avoir fait un truc extraordinaire et s'en souviendra toute sa vie; c'est çà qui compte! Cyclotourisme ou cyclosport c'est un loisir point

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 27/01/2017 22:45

Ce que tu décris Michel, c'est la magie du cyclisme; le premier 200 (210 exactement) je m' y suis attaqué alors que je n'avais jamais dépassé 120 km, à un autre détail près, le 200 en question titrait 3800mD+! J'avais des braquets pas fort adaptés, pendant le circuit je me suis dit plusieurs fois qu'on ne m'aurais plus dans des trucs pareils; et bien? par la suite je l'ai refait 19 foissmiley wink.

Maintenant Hervé n'est pas un perdreau de l'année, il sait à quoi s'attendre, ce n'est pas comme ces  "sportifs branchés" qui s'inscrivent à l'EDT et attendent l'autobus dans le deuxième col...

Il va nous boucler la Marmotte des Pyrénées; peu importe si il finit dans les derniers, il aura l'immense  satisfaction d'avoir fait un truc extraordinaire et s'en souviendra toute sa vie; c'est çà qui compte! Cyclotourisme ou cyclosport c'est un loisir point

+ 1

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/01/2017 08:55

Ce que tu décris Michel, c'est la magie du cyclisme; le premier 200 (210 exactement) je m' y suis attaqué alors que je n'avais jamais dépassé 120 km, à un autre détail près, le 200 en question titrait 3800mD+! J'avais des braquets pas fort adaptés, pendant le circuit je me suis dit plusieurs fois qu'on ne m'aurais plus dans des trucs pareils; et bien? par la suite je l'ai refait 19 foissmiley wink.

Maintenant Hervé n'est pas un perdreau de l'année, il sait à quoi s'attendre, ce n'est pas comme ces  "sportifs branchés" qui s'inscrivent à l'EDT et attendent l'autobus dans le deuxième col...

Il va nous boucler la Marmotte des Pyrénées; peu importe si il finit dans les derniers, il aura l'immense  satisfaction d'avoir fait un truc extraordinaire et s'en souviendra toute sa vie; c'est çà qui compte! Cyclotourisme ou cyclosport c'est un loisir point

Mon premier brevet dépassait les 4000 de D+ avec plusieurs cols dont le Grand Colombier. Moi aussi je me suis déjà demandé ce que je faisais dans une telle galère mais ce n'est rien comparé au plaisir éprouvé de terminer ce genre de défi.

Cette année, je repars sur  le BRA si la météo est bonne et je n'espère qu'une chose, le finir. En 2015, j'avais repris 6 mois avant et j'avais bâché en haut du Glandon. C'était peut-être dans la tête mais je n'avais pas voulu prendre de risques...

On verra bien en juillet !!!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/03/2017 10:27

Je suis inscrit, qui y sera ?

Comment se passe votre préparation ?

Pour ma part deuxième semaine à plus de 240 km et sortie la plus longue à ce jour, 125km en groupe a pratiquement 33 de moyenne. Même si les sensations sont encore moyennes je pense avoir progressé.

J'envisage de faire la Blé d'or le 2 avril, il n' y a pas trop de dénivelé mais ça fera une sortie de 160 km et souvent rendu difficile par le vent, ensuite une semaine en moyenne montagne où je vais essayer de faire un maximum de dénivelé. J'enchainerais avec la route des monts cyclotourisme mais avec 2000m de D+ ou je pense faire 200km en rallongeant un peut. En mai je vais faire le plus de sorties longues possible avec peut être la Vélo Star, puis en juin je vais enchainer avec la rando les 3 sommets dans l'Orne et faire ma première Ardéchoise (220 km et 4200m de D+ si tout va bien). En juillet sorties longues avec quelques déplacements dans le Perche pour le D+. Début Aout je serais en vacances dans le Gers et je pense donc aller faire une sortie dans les Pyrénées, j'ai repéré une sortie de 168km avec enchainement Tourmalet et Hautacam et plus de 4000m de D+, ce qui me laissera 15 jours à 3 semaines pour bien récupérer avant le jour J.

Bien que j'habite en plaine je me débrouille plutôt bien en montagne et cela ne m’handicape pas trop, on arrive toujours à trouver des solutions.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/03/2017 12:19

Je suis inscrit, qui y sera ?

Comment se passe votre préparation ?

Pour ma part deuxième semaine à plus de 240 km et sortie la plus longue à ce jour, 125km en groupe a pratiquement 33 de moyenne. Même si les sensations sont encore moyennes je pense avoir progressé.

J'envisage de faire la Blé d'or le 2 avril, il n' y a pas trop de dénivelé mais ça fera une sortie de 160 km et souvent rendu difficile par le vent, ensuite une semaine en moyenne montagne où je vais essayer de faire un maximum de dénivelé. J'enchainerais avec la route des monts cyclotourisme mais avec 2000m de D+ ou je pense faire 200km en rallongeant un peut. En mai je vais faire le plus de sorties longues possible avec peut être la Vélo Star, puis en juin je vais enchainer avec la rando les 3 sommets dans l'Orne et faire ma première Ardéchoise (220 km et 4200m de D+ si tout va bien). En juillet sorties longues avec quelques déplacements dans le Perche pour le D+. Début Aout je serais en vacances dans le Gers et je pense donc aller faire une sortie dans les Pyrénées, j'ai repéré une sortie de 168km avec enchainement Tourmalet et Hautacam et plus de 4000m de D+, ce qui me laissera 15 jours à 3 semaines pour bien récupérer avant le jour J.

Bien que j'habite en plaine je me débrouille plutôt bien en montagne et cela ne m’handicape pas trop, on arrive toujours à trouver des solutions.

Bonjour Patrick,

de quel côté du Gers (j'habite à côté de Trie dans le 65 : juste à côté de la "frontière" avec le 32 !!).

J'envisage la Marmotte...mais qu'à l'issue de mes sensations à la sortie de l'Ariégeoise XXL et la Pyrénéenne 4 vallées (seules cyclo où je me suis effectivement inscrit.)

A bientôt peut être dans l'Astarac !!!

JP DASTUGUE

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/03/2017 12:27

Je suis inscrit, qui y sera ?

Comment se passe votre préparation ?

Pour ma part deuxième semaine à plus de 240 km et sortie la plus longue à ce jour, 125km en groupe a pratiquement 33 de moyenne. Même si les sensations sont encore moyennes je pense avoir progressé.

J'envisage de faire la Blé d'or le 2 avril, il n' y a pas trop de dénivelé mais ça fera une sortie de 160 km et souvent rendu difficile par le vent, ensuite une semaine en moyenne montagne où je vais essayer de faire un maximum de dénivelé. J'enchainerais avec la route des monts cyclotourisme mais avec 2000m de D+ ou je pense faire 200km en rallongeant un peut. En mai je vais faire le plus de sorties longues possible avec peut être la Vélo Star, puis en juin je vais enchainer avec la rando les 3 sommets dans l'Orne et faire ma première Ardéchoise (220 km et 4200m de D+ si tout va bien). En juillet sorties longues avec quelques déplacements dans le Perche pour le D+. Début Aout je serais en vacances dans le Gers et je pense donc aller faire une sortie dans les Pyrénées, j'ai repéré une sortie de 168km avec enchainement Tourmalet et Hautacam et plus de 4000m de D+, ce qui me laissera 15 jours à 3 semaines pour bien récupérer avant le jour J.

Bien que j'habite en plaine je me débrouille plutôt bien en montagne et cela ne m’handicape pas trop, on arrive toujours à trouver des solutions.

Tu peux faire aussi les 3T avec Tentes, Troumouse et Tourmalet. Plus de 4000m assuré et en distance, cela varie si tu pars d'Argeles ou de Luz.

Là, c'est grandiose sur l'ensemble de la sortie...

Quelques photos http://hountarrouya.over-blog.com/2016/06/quel-cirque.html

Je vais la faire cet été...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/03/2017 13:28

Bonjour Patrick,

de quel côté du Gers (j'habite à côté de Trie dans le 65 : juste à côté de la "frontière" avec le 32 !!).

J'envisage la Marmotte...mais qu'à l'issue de mes sensations à la sortie de l'Ariégeoise XXL et la Pyrénéenne 4 vallées (seules cyclo où je me suis effectivement inscrit.)

A bientôt peut être dans l'Astarac !!!

JP DASTUGUE

Je serais à Mauvezain. Je n'ai pas trop regardé les parcours mais ça sera toujours plus valloné qu'en Beauce.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/03/2017 13:35

Tu peux faire aussi les 3T avec Tentes, Troumouse et Tourmalet. Plus de 4000m assuré et en distance, cela varie si tu pars d'Argeles ou de Luz.

Là, c'est grandiose sur l'ensemble de la sortie...

Quelques photos http://hountarrouya.over-blog.com/2016/06/quel-cirque.html

Je vais la faire cet été...

Le parcours que j'ai repéré est au départ et arrivée à Bagnères de Bigore pour 137 km et 3904m de D+. Cela me permettra de repérer le Tourmalet coté Campan que j'ai juste descendu une fois et Hautacam que je n'ai jamais fait. Le Tourmalet côté Luz j'ai eu l'occasion de le faire 2 fois.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/03/2017 19:37

vais m'inscrire aussi, faut que j'ajuste ma prepa, car j'ai 2 courses de fixi en juillet et apres go !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/07/2017 13:29

Vous en êtes où dans votre préparation ?

Pour ma part rien ne s'est vraiment passé comme je l'envisageais mais curieusement je suis plutôt en forme (sans doute comme j'ai rarement été) et ça va être dur de rester à ce niveau pendant huit semaines. Je n'ai pas pu me rendre à l'Ardéchoise et j'ai donc levé le pied pendant 15 jours en faisant des séances courtes mais toniques. J'en suis à 5900km depuis le début de l'année.

Vu l'état de forme je ne vais donc pas multiplier les séances mais plutôt travailler le dénivelé. Je pense me limiter à 2 sorties longues par semaine (120 à 160 maxi) dont ma grosse sortie dans les Pyrénées à J-18. et réduire les distances lors des 2 dernières semaines.

Que me conseillez vous pour garder mon niveau d'entrainement sans accumuler de fatigue ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/08/2017 14:30

J'aurais la plaque N°1637, qui sera présent et quel objectif ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/08/2017 22:16

J'aurais la plaque N°1637, qui sera présent et quel objectif ?

J'en serai, n° 1 777, avec pour objectif... de finir! Parce que je me souviens avoir bien ramé dans l'Aspin dans la Pyrénéenne l'année dernière. C'était dur aussi après la Marcel Queheille (petit parcours) il y a dix jours, mais heureusement les pentes seront moins rudes. Il faudra prendre son temps et passer outre les petites douleurs qui ne manqueront pas d'arriver sur cette distance.

J'ai fait un peu de D+ ce week-end, maintenant il ne reste plus qu'à briquer la bicyclette!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 09:31

Bon courage les vaillants, ce n'est pas de la tarte!

Si j'ai un conseil à vous donner c'est de surtout faire les premières ascensions en dessous de vos possibilités maximales, au bilan vous gagnerez du temps en vous faisant moins mal.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 14:09

Bon courage les vaillants, ce n'est pas de la tarte!

Si j'ai un conseil à vous donner c'est de surtout faire les premières ascensions en dessous de vos possibilités maximales, au bilan vous gagnerez du temps en vous faisant moins mal.

Merci, c'est exactement la stratégie que je me suis fixé en me disant je vaux 1h 16' dans le Tourmalet mais je voudrais passé en seulement 1h20' en suivant mes puls (repérage fait il y a 15 jours). Par contre je voudrais forcer l'alure dans l'Aspin et la Hourquette car les pourcentages me conviennent mieux.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2017 20:16

Merci, c'est exactement la stratégie que je me suis fixé en me disant je vaux 1h 16' dans le Tourmalet mais je voudrais passé en seulement 1h20' en suivant mes puls (repérage fait il y a 15 jours). Par contre je voudrais forcer l'alure dans l'Aspin et la Hourquette car les pourcentages me conviennent mieux.

Temps prévu: Orages! Je vais vérifier mes patins de suite...

Ça promet d'être frisquet et mouillé en haut du Tourmalet... deux fois!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/08/2017 09:16

Temps prévu: Orages! Je vais vérifier mes patins de suite...

Ça promet d'être frisquet et mouillé en haut du Tourmalet... deux fois!

finalement peut être pas trop mauvais :

Dimanche au Col du Tourmalet l'état du ciel restera changeant. Ciel variable à très nuageux. Possibilité de faibles averses en matinée, possibilité d'averses l'après-midi. Vent faible. La fiabilité de la situation est faible, parce que le ciel pourrait être encore plus instable que prévu. Pour la nuit de dimanche à lundi, de belles éclaircies mais aussi de nombreux nuages. Possibilité d'averses. Vent faible.

mais les températures sembles correctes

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/08/2017 09:24

J'aurais la plaque N°1637, qui sera présent et quel objectif ?

Pas vraiment d'objectifs.
Puis la Marmotte des Pyrénées est une épreuve relativement nouvelle, il n'y a pas vraiment de répères contrairement à la Marmotte des Alpes. Puis, il semblerait que les organisateurs n'aient pas vraiment adapté les "timings" pour l'obtention des médailles ce qui est un peu dommage. J'ai comparé avec les résultats de l'année passée les personnes ayant effectué les deux Marmottes et j'ai vu que les gars qui tournaient en 7H30 à la Marmotte des Alpes mettaient souvent une heure de plus.
Je tâcherai avant tout de "finir cette épreuve" et tâcher de profiter un peu quand même.

Je viens de checker la météo et il semblerait qu'il fasse beau dimanche (alors que hier c'était beau samedi et orages dimanche). Mais bon le temps change tellement vite en montagne. On pourra rien dire de précis avant samedi après-midi, je pense...

Deux incertitudes encore
1) Le temps a l'air d'osciller entre 18° et 28° à Argelès Gazost pour dimanche. Je sais pas ce qu'il fera en haut du Tourmalet. Je prendrai un coupe vent pour les descentes mais pas sûr que je prenne mes gants d'hiver vu les températures annoncées (alors que les gants d'hiver m'avaient sauvé la vie dans les descentes du Glandon et du Galibier à la Marmotte).
2) Ensuite pour les ravitaillement. A celle des Alpes, j'avais pris énormément de temps, trop sans doute. Je suis pas sûr que je ferais un gros ravitaillement en haut de la première ascension du Tourmalet (peut être juste recharger les gourdes rapidement) et m'alimenter en suffisance au second (Cadéac) et le troisième (sommet du Tourmalet). Je ne prendrais rien dans Beaucens, pas envie de devoir digérer cela dans Hautacam.

J'attends vos avis :)

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/08/2017 09:39

Pas vraiment d'objectifs.
Puis la Marmotte des Pyrénées est une épreuve relativement nouvelle, il n'y a pas vraiment de répères contrairement à la Marmotte des Alpes. Puis, il semblerait que les organisateurs n'aient pas vraiment adapté les "timings" pour l'obtention des médailles ce qui est un peu dommage. J'ai comparé avec les résultats de l'année passée les personnes ayant effectué les deux Marmottes et j'ai vu que les gars qui tournaient en 7H30 à la Marmotte des Alpes mettaient souvent une heure de plus.
Je tâcherai avant tout de "finir cette épreuve" et tâcher de profiter un peu quand même.

Je viens de checker la météo et il semblerait qu'il fasse beau dimanche (alors que hier c'était beau samedi et orages dimanche). Mais bon le temps change tellement vite en montagne. On pourra rien dire de précis avant samedi après-midi, je pense...

Deux incertitudes encore
1) Le temps a l'air d'osciller entre 18° et 28° à Argelès Gazost pour dimanche. Je sais pas ce qu'il fera en haut du Tourmalet. Je prendrai un coupe vent pour les descentes mais pas sûr que je prenne mes gants d'hiver vu les températures annoncées (alors que les gants d'hiver m'avaient sauvé la vie dans les descentes du Glandon et du Galibier à la Marmotte).
2) Ensuite pour les ravitaillement. A celle des Alpes, j'avais pris énormément de temps, trop sans doute. Je suis pas sûr que je ferais un gros ravitaillement en haut de la première ascension du Tourmalet (peut être juste recharger les gourdes rapidement) et m'alimenter en suffisance au second (Cadéac) et le troisième (sommet du Tourmalet). Je ne prendrais rien dans Beaucens, pas envie de devoir digérer cela dans Hautacam.

J'attends vos avis :)

 

 

Pas simple pour les températures mais si le soleil est présent, il fait souvent plus chaud en haut qu'en bas dans les Hautes Pyrénées.

Perso, je prends souvent une paire de gants en soie. C'est fin a souhait donc ils ne prennent pas de place mais par contre, ils protègent bien.

Votre second ravito se fera donc chez moi. Je vais voir passer du monde devant la maison....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/08/2017 09:43

Pas vraiment d'objectifs.
Puis la Marmotte des Pyrénées est une épreuve relativement nouvelle, il n'y a pas vraiment de répères contrairement à la Marmotte des Alpes. Puis, il semblerait que les organisateurs n'aient pas vraiment adapté les "timings" pour l'obtention des médailles ce qui est un peu dommage. J'ai comparé avec les résultats de l'année passée les personnes ayant effectué les deux Marmottes et j'ai vu que les gars qui tournaient en 7H30 à la Marmotte des Alpes mettaient souvent une heure de plus.
Je tâcherai avant tout de "finir cette épreuve" et tâcher de profiter un peu quand même.

Je viens de checker la météo et il semblerait qu'il fasse beau dimanche (alors que hier c'était beau samedi et orages dimanche). Mais bon le temps change tellement vite en montagne. On pourra rien dire de précis avant samedi après-midi, je pense...

Deux incertitudes encore
1) Le temps a l'air d'osciller entre 18° et 28° à Argelès Gazost pour dimanche. Je sais pas ce qu'il fera en haut du Tourmalet. Je prendrai un coupe vent pour les descentes mais pas sûr que je prenne mes gants d'hiver vu les températures annoncées (alors que les gants d'hiver m'avaient sauvé la vie dans les descentes du Glandon et du Galibier à la Marmotte).
2) Ensuite pour les ravitaillement. A celle des Alpes, j'avais pris énormément de temps, trop sans doute. Je suis pas sûr que je ferais un gros ravitaillement en haut de la première ascension du Tourmalet (peut être juste recharger les gourdes rapidement) et m'alimenter en suffisance au second (Cadéac) et le troisième (sommet du Tourmalet). Je ne prendrais rien dans Beaucens, pas envie de devoir digérer cela dans Hautacam.

J'attends vos avis :)

 

 

Pour les gants j’hésite également mais je me suis tellement caillé il y a 15 jours. par contre coupe vent pour les descentes et manchettes.

Pour les ravitos, je veux perdre le moins de temps possible j'ai donc prévu une petite sacoche que je fixe sur l'avant de mon cadre. J'ai prévu mon stock de barres et des gels sucrés et salés pour alterner. Remplissage des bidons en haut de Tourmalet aux deux passages et à sainte Marie (ce qui ferais déjà 8 bidons). Pour la montée d'Hautacam je te conseil les gels liquides pour ma part ça passe bien et je ressent des effets bénéfiques.

 

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES