FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Billets d'humeur • L'année démarre bien

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Bas de page

envoyé le 05/01/2019 13:49

ah oui des réformes portés par des assos ou des syndicats et bien puisque tu en parles refais un retour en arrière et relis comment ont été créer les syndicats en France cela ne sait pas fait sans douleurs non plus, et  ni avec le bon vouloir de la classe dirigeante de l'époque 

C est pas de l acharnement, à ton  encontre ,mais comme, peux sont 

ceux qui participent.....

Dis moi pourquoi les syndicats   sont maintenant devenus  si peu audibles

Sans doute que figés dans des ideaux vétustes et bornés, ils n'ont 

pas pris le bon Wagon,il est même plus question de train ...

C est dire .smiley wink

 

 

 

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 14:00

Oui car M. Le Pen se garde bien d'intervenir trop occupée à tirer les marrons du feu. Mais que c'est pathétique que de prétendus authentiques représentants de la gauche aillent draguer un électeur du RN.

aussi pathétique que nous servir la soupe RN  ,remarque c'est a cause de cela que depuis 20 ans nous avons des ringard comme président ,

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 14:02

Je ne comprends pas les Français élisent Macron et ils voudraient qu'il mette en oeuvre la politique de Le Pen et et de Mélanchon. J'espère qu'ils seront nombreux le 27 janvier

Les français ont voté Macron pour ne pas voter MLP. Ils espéraient aussi un changement mais on s'aperçoit que Macron fait copain avec les plus riches.Je ne comprends pas certains ici car soit ils gagnent bien leur vie, ok, mais ils ne devraient pas se foutre de ceux qui sont à moins de 1500 € mensuel, soit ils ne comprennent rien .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 14:05

C est pas de l acharnement, à ton  encontre ,mais comme, peux sont 

ceux qui participent.....

Dis moi pourquoi les syndicats   sont maintenant devenus  si peu audibles

Sans doute que figés dans des ideaux vétustes et bornés, ils n'ont 

pas pris le bon Wagon,il est même plus question de train ...

C est dire .smiley wink

 

 

 

 

 

 

Les syndicats touchent des patrons et du gouvernement. Naturellement ils se manifestent de temps en temps mais plus chez les fonctionnaires, enfin la sncf où la CGT gère le CE avec les millions que cela comporte. Des dizaines de personnes payées par le CE et qui doivent bien en profiter.

On entend pas beaucoup les syndicats chez les infirmières et infirmiers, ou chez les enseignants.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 14:08

Comme le droit des femmes à voter,les congés payés, là 5ème 

semaine de vacances, la loi sur  l'avortement. 

Visiblement nos oreilles ,et nos souvenirs ou nos savoir sont différents. 

Pas pire sourd que celui qui ne veut pas voir la réalité. 

Essaie de voir avec tes oreilles, c est enrichissant. 

Tu en  a besoin. Des impôts il en faut ,de l ordre c est nécessaire, et desi

déçus ou grincheux il en faut ......

Bonne année. 

 

C'est l'hopital qui se fout de la charité, quelque chose comme cela.

On est d'accord pour payer des impôts mais quand tu payes 50 % de tes revenus, il en reste encore pas mal.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 14:11

Les syndicats touchent des patrons et du gouvernement. Naturellement ils se manifestent de temps en temps mais plus chez les fonctionnaires, enfin la sncf où la CGT gère le CE avec les millions que cela comporte. Des dizaines de personnes payées par le CE et qui doivent bien en profiter.

On entend pas beaucoup les syndicats chez les infirmières et infirmiers, ou chez les enseignants.

Tu as raison  Bon les profs  c est un peu plus costaud '

 

Le pire ce sont les C entreprises. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 14:33

C'est l'hopital qui se fout de la charité, quelque chose comme cela.

On est d'accord pour payer des impôts mais quand tu payes 50 % de tes revenus, il en reste encore pas mal.

Oui et non.

Un train de vie s adapte aux revenus .

Certains cadres aux  chômage, veulent retrouver l équivalent de leur salaire ou presque .

Un autre exemple ,un mec qui a une résidence  secondaire ,je crois 3,2millions ,bon on dit il est 

riche.

Il contribue à faire travailler l 'artisanat du coin ,

Donc nous ne sommes pas tous nés pareils ,c est ainsi ,il faut pas se résoudre,mais dans une certaine mesure très incertaine il faut l admettre 

De l uniformité naquit l ennui.

Bon je suis un privilégié je regarde le rugby  sur Canal......smiley smile

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 15:34

Première revendication de GJ.

Abrogation de la loi mariage pour tous 

https://bit.ly/2SAArpi

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 16:09

Première revendication de GJ.

Abrogation de la loi mariage pour tous 

https://bit.ly/2SAArpi

 

Sauf que ce ne sont pas les GJ qui ont voté pour cette revendication mais des groupes anti mariage pour tous.

Ce qui prouve bien que ce genre de consultation n'a aucune valeur. Pour mémoire, l'abrogation de cette loi ne figurait dans aucune des doléances des GJ au début du mouvement.

Un mouvement sans programme, sans organisation, sans représentant, sans projet c'est la porte ouverte à la manipulation.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 16:36

Sauf que ce ne sont pas les GJ qui ont voté pour cette revendication mais des groupes anti mariage pour tous.

Ce qui prouve bien que ce genre de consultation n'a aucune valeur. Pour mémoire, l'abrogation de cette loi ne figurait dans aucune des doléances des GJ au début du mouvement.

Un mouvement sans programme, sans organisation, sans représentant, sans projet c'est la porte ouverte à la manipulation.

Je suis tout à fait d'accord en fait le GJ ne représentent personne car ils réclament tout et son contraire en fonction des groupes

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 17:48

Je suis tout à fait d'accord en fait le GJ ne représentent personne car ils réclament tout et son contraire en fonction des groupes

Mais si vous regardez bien, n'est-ce pas aussi le cas des partis politiques ?

Macron mène une politique libérale et fait passer des réformes que LR n'ont jamais eu le courage de mener. Et bien ils le dézinguent.

Nous avions déjà eu le même scénario avec la taxe poids lourds. Votée à la quasi unanimité en 2009 dans le cadre de Grenelle 1, les décrets d'application n'ont jamais été publiés par le gouvernement Sarkozy. C'est Hollande qui signera les décrets et essuiera la tempête menée par les députés de droite qui avait voté la loi comme un seul homme !

LFI se veut le premier opposant de Macron mais s'encanaille avec des électeurs de RN dont le programme est sur le plan social plus à gauche que celui du PS.

On peut continuer ainsi à relever les incohérences des partis politiques. Mais c'est cette confusion savamment entretenue qui fait descendre dans la rue des citoyens qui demandent tout et son contraire.

Le rôle des politiques est de gouverner, donc de prévoir. Dans une démocratie comme la notre, il importe avant tout de CONVAINCRE une majorité de citoyens du bien fondé de ses actions qui doivent s'inscrire dans un projet politique compréhensible par tous.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'échec des politiques est patent. Mais les GJ ne font pas mieux. Pire, en singeant une pseudo démocratie horizontale, ils ne prouvent que l'échec pathétique des populismes. Comme toujours, les plus modérés et les porteurs d'innovations seront écartés au profit des plus extrêmes dont le but ultime est la guerre civile.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 17:53

Quand j'écris que la violence n'avait pas été le fait des manifestants, cela signifie que les ouvriers, étudiants, paysans qui descendaient dans la rue n'avait pas pour but premier la violence. Elle était une réponse à la répression policière.

Il faut se rappeler qu'en France et à Paris en particulier, la police était à cette époque particulièrement violente. Les violences policières contre les algériens de France avaient faits 300 morts pendant les 3 derniers mois de l'année 1961. En 1962, c'était 8 morts à la station Charonne.

Ce qui a changé depuis quelques années c'est que la violence est devenu pour beaucoup la seule raison de participer à une manifestation. C'est l'une des raisons pour laquelle elle est illégitime.

dans les premières manifs ou rassemblements de gilets jaune les hostilités ont souvent été ouvertes par les CRS ou gardes mobiles sur des retraités alors qu'ils n'y avait pas eu de débordement pour quelle raison ? sur ordre de qui ? et bien souvent les médias ont évité dans parler 

la seule fois ou une journaliste a essayé de faire part des violences policières elle a été interrompue et peut être même qu'elle ne bosse plus pour le journal des régions sur France trois aquitaine (le lien journal France 3 aquitaine du 19 novembre 2018) 

https://www.youtube.com/watch?v=0xDVescVL0I

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 18:17

dans les premières manifs ou rassemblements de gilets jaune les hostilités ont souvent été ouvertes par les CRS ou gardes mobiles sur des retraités alors qu'ils n'y avait pas eu de débordement pour quelle raison ? sur ordre de qui ? et bien souvent les médias ont évité dans parler 

la seule fois ou une journaliste a essayé de faire part des violences policières elle a été interrompue et peut être même qu'elle ne bosse plus pour le journal des régions sur France trois aquitaine (le lien journal France 3 aquitaine du 19 novembre 2018) 

https://www.youtube.com/watch?v=0xDVescVL0I

Très bien restez dans votre monde virtuel, visiblement il y fait chaud et vous vous y sentez à l'aise.

Tiens pour votre peine une petite photo de retraité maltraité sur la photo illustrant l'article :https://www.lepoint.fr/societe/la-note-de-la-dgsi-qui-souligne-la-radicalisation-des-gilets-jaunes-07-12-2018-2277426_23.php

Encore une dernière réflexion à propos de cette crise. La quasi-totalité des initiateurs de ce mouvement n'ont jamais brigué de mandats politiques, ni n'appartiennent à une formation politique. C'est pour eux la preuve d'une pureté. Ils n'ont pas été corrompus par l'action citoyenne. Ils revendiquent tous un individualisme forcené.

Mais c'est beaucoup plus facile de descendre dans la rue en criant "tous pourris" que de tenter de faire avancer les choses dans le cadre d'un mandat, municipal ou territorial, voire même de prendre des responsabilités dans une association oeuvrant dans l'économie solidaire.

Pour finir je voudrai rappeler une citation d'Albert Camus qui devrai résonner ces temps-ci : «Qu'est-ce qu'un homme révolté ? Un homme qui dit non. Mais s'il refuse, il ne renonce pas : c'est aussi un homme qui dit oui, dès son premier mouvement.» 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 18:45

dans les premières manifs ou rassemblements de gilets jaune les hostilités ont souvent été ouvertes par les CRS ou gardes mobiles sur des retraités alors qu'ils n'y avait pas eu de débordement pour quelle raison ? sur ordre de qui ? et bien souvent les médias ont évité dans parler 

la seule fois ou une journaliste a essayé de faire part des violences policières elle a été interrompue et peut être même qu'elle ne bosse plus pour le journal des régions sur France trois aquitaine (le lien journal France 3 aquitaine du 19 novembre 2018) 

https://www.youtube.com/watch?v=0xDVescVL0I

Tu es sérieux ? ...parce que là  c'est grave. Même si les faits que tu 

rapportes sont avérés, les dérives d aujourd'hui tu en penses quoi ?..

La faute du pont sur la Seine ?.....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 19:24

Très bien restez dans votre monde virtuel, visiblement il y fait chaud et vous vous y sentez à l'aise.

Tiens pour votre peine une petite photo de retraité maltraité sur la photo illustrant l'article :https://www.lepoint.fr/societe/la-note-de-la-dgsi-qui-souligne-la-radicalisation-des-gilets-jaunes-07-12-2018-2277426_23.php

Encore une dernière réflexion à propos de cette crise. La quasi-totalité des initiateurs de ce mouvement n'ont jamais brigué de mandats politiques, ni n'appartiennent à une formation politique. C'est pour eux la preuve d'une pureté. Ils n'ont pas été corrompus par l'action citoyenne. Ils revendiquent tous un individualisme forcené.

Mais c'est beaucoup plus facile de descendre dans la rue en criant "tous pourris" que de tenter de faire avancer les choses dans le cadre d'un mandat, municipal ou territorial, voire même de prendre des responsabilités dans une association oeuvrant dans l'économie solidaire.

Pour finir je voudrai rappeler une citation d'Albert Camus qui devrai résonner ces temps-ci : «Qu'est-ce qu'un homme révolté ? Un homme qui dit non. Mais s'il refuse, il ne renonce pas : c'est aussi un homme qui dit oui, dès son premier mouvement.» 

Philippe BEDFERT a écrit :Tiens pour votre peine une petite photo de retraité maltraité sur la photo illustrant l'article

 

https://www.youtube.com/watch?v=47hPXg5kNjE&has_verified=1

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 19:34

Tu es sérieux ? ...parce que là  c'est grave. Même si les faits que tu 

rapportes sont avérés, les dérives d aujourd'hui tu en penses quoi ?..

La faute du pont sur la Seine ?.....

Xavier BOILEAU a écrit :les dérives d aujourd'hui tu en penses quoi ?.

 

pour répondre a ta question oui je suis sérieux

maintenant en ce qui concerne les dérivent d'hier , d'aujourd'hui et de demain je ne cautionne pas smiley winkmais force est de constater qu'en France il est impossible de se faire entendre tant qu'il n'y a pas de débordement, ni de  de casse, cela a été  encore le cas pour le début du mouvement Gilet jaune le 17 novembre la manif c'est déroulé tranquillou sans rien obtenir car le gouvernement pariait sur le pourrissement du mouvement (mauvais calcul encore une fois)  la manif suivante il y a eu des dégâts et là il y a eu une modification de stratégie de nos gouvernants 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/01/2019 19:39

Oui et non.

Un train de vie s adapte aux revenus .

Certains cadres aux  chômage, veulent retrouver l équivalent de leur salaire ou presque .

Un autre exemple ,un mec qui a une résidence  secondaire ,je crois 3,2millions ,bon on dit il est 

riche.

Il contribue à faire travailler l 'artisanat du coin ,

Donc nous ne sommes pas tous nés pareils ,c est ainsi ,il faut pas se résoudre,mais dans une certaine mesure très incertaine il faut l admettre 

De l uniformité naquit l ennui.

Bon je suis un privilégié je regarde le rugby  sur Canal......smiley smile

en ce qui concerne la majorité des gens portant un gilet jaune ils souhaitent simplement pourvoir vivre avec leur salaire smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/01/2019 10:34

en ce qui concerne la majorité des gens portant un gilet jaune ils souhaitent simplement pourvoir vivre avec leur salaire smiley wink

Tiens pour te réveiller, et te titiller. 

Aujourd'hui  1 dimanche de l année.

On tire les rois ,bon maintenant ce terme de tirer,peut engendrer 

des sous entendus grossiers ,cantonons nous à la genèse du terme.

Pour toi qui sera élu roi des gilets jaunes et donc porteur de la fève ,

annonciatrice des doléances de ces sympathiques et doux garçons, 

Fève qui telle une clé Usb contiendra les dites doleances et sera servie

dans une galette au Président qu'ils veulent rencontrer juste avant de lui trancher la tête. ..

Et pif Annie.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/01/2019 11:01

dans les premières manifs ou rassemblements de gilets jaune les hostilités ont souvent été ouvertes par les CRS ou gardes mobiles sur des retraités alors qu'ils n'y avait pas eu de débordement pour quelle raison ? sur ordre de qui ? et bien souvent les médias ont évité dans parler 

la seule fois ou une journaliste a essayé de faire part des violences policières elle a été interrompue et peut être même qu'elle ne bosse plus pour le journal des régions sur France trois aquitaine (le lien journal France 3 aquitaine du 19 novembre 2018) 

https://www.youtube.com/watch?v=0xDVescVL0I

YouTube, la source d'infos neutre depuis laquelle lesGJ montraient des CRS agresesser un handicapé en fauteuil ?

Jusqu'à ce que le handicapé se manifeste pour dire que les crs venaient le secourir.

Ou les retraites le visage ensanglanté ? Images de manifestations en Espagne, avec en arrière plan des arbres verdoyant.

Tu nous déçois Philippe...smiley cry

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/01/2019 11:04

Les syndicats touchent des patrons et du gouvernement. Naturellement ils se manifestent de temps en temps mais plus chez les fonctionnaires, enfin la sncf où la CGT gère le CE avec les millions que cela comporte. Des dizaines de personnes payées par le CE et qui doivent bien en profiter.

On entend pas beaucoup les syndicats chez les infirmières et infirmiers, ou chez les enseignants.

Les dirigeants des syndicats les plus opposants et conservateurs s'en mettent plein les fouilles surtout avec les cotisations des petits salariés. Encore plus deconnectes que les politiques

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/01/2019 11:23

YouTube, la source d'infos neutre depuis laquelle lesGJ montraient des CRS agresesser un handicapé en fauteuil ?

Jusqu'à ce que le handicapé se manifeste pour dire que les crs venaient le secourir.

Ou les retraites le visage ensanglanté ? Images de manifestations en Espagne, avec en arrière plan des arbres verdoyant.

Tu nous déçois Philippe...smiley cry

et les gardes mobile ou les crs frappent avec des tonfas en mousse pour ne faire mal lorsqu'ils ont face a eux des femmes ou des retraités.

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/01/2019 11:38

en tout cas nous aurons appris une chose car les langues commencent a se délier, les députés de l'oppositions faisaient remonter l'info a l'assemblée nationale dès la fin 2017 afin d'avertir le gouvernement que l'augmentation des carburants et de la CSG pour les retraités était une mauvaise idée et  serait une charge difficile a supporter pour les Français (jusque là tout est normale l'opposition qui s'oppose), seulement maintenant nous apprenons que les députés de LaRem disaient la même chosesmiley undecided mais que Macron & Co leurs ont dit qu'ils appliqueraient quand même, ils n'écoutent pas les maires, les députés en général ainsi que ceux de son groupe, les syndicats, comment voulez vous qu'ils entendent les citoyens  

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/01/2019 12:04

en tout cas nous aurons appris une chose car les langues commencent a se délier, les députés de l'oppositions faisaient remonter l'info a l'assemblée nationale dès la fin 2017 afin d'avertir le gouvernement que l'augmentation des carburants et de la CSG pour les retraités était une mauvaise idée et  serait une charge difficile a supporter pour les Français (jusque là tout est normale l'opposition qui s'oppose), seulement maintenant nous apprenons que les députés de LaRem disaient la même chosesmiley undecided mais que Macron & Co leurs ont dit qu'ils appliqueraient quand même, ils n'écoutent pas les maires, les députés en général ainsi que ceux de son groupe, les syndicats, comment voulez vous qu'ils entendent les citoyens  

Un petit lien .

Non bon .....

Hier sur Fr2 on voyait des malheureux dormir et passer des journées 

entières dans des Mac do ,car invivable chez eux .

C était à Hong Kong. ..

Nous en sommes pas là en France que je sache .

Les manifestations à Hong Kong ? .....

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/01/2019 13:19

Un petit lien .

Non bon .....

Hier sur Fr2 on voyait des malheureux dormir et passer des journées 

entières dans des Mac do ,car invivable chez eux .

C était à Hong Kong. ..

Nous en sommes pas là en France que je sache .

Les manifestations à Hong Kong ? .....

 

un SDF Français qui va se plaindre de sa condition, tu lui dis qu'il a de la chance car s'il était SDF au Gabon se serait pire ? smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/01/2019 18:20

en tout cas nous aurons appris une chose car les langues commencent a se délier, les députés de l'oppositions faisaient remonter l'info a l'assemblée nationale dès la fin 2017 afin d'avertir le gouvernement que l'augmentation des carburants et de la CSG pour les retraités était une mauvaise idée et  serait une charge difficile a supporter pour les Français (jusque là tout est normale l'opposition qui s'oppose), seulement maintenant nous apprenons que les députés de LaRem disaient la même chosesmiley undecided mais que Macron & Co leurs ont dit qu'ils appliqueraient quand même, ils n'écoutent pas les maires, les députés en général ainsi que ceux de son groupe, les syndicats, comment voulez vous qu'ils entendent les citoyens  

Pour rebondir sur votre message, voici les enseignements que j'en tire :

Les citoyens sont mécontents depuis des nombreuses années des politiques menées tant par la droite que par la gauche. Le libéralisme, dans un pays comme le nôtre où les préoccupations sociales comptent plus que l'économie, ne passe pas.

Ajoutons à cela la maladresse, pour ne pas dire la démagogie, de candidats qui mettent en place une politique différente que le programme pour lequel ils ont été élus, a entraîné une méfiance des citoyens à l'égard des hommes et femmes politiques.

Lors des dernière élections présidentielles le message était clair : dégagez ! Une nouvelle offre politique est apparue pour chasser l'ancienne. Seul problème, la majeure partie des nouveaux arrivants, y compris le président, n'a jamais occupé de mandats électifs.

Le résultat est terrifiant mais devrait faire réfléchir. La politique est un métier. Cela s'apprend. Pas dans une école, mais sur le terrain. Etre investi d'un mandat municipal, territorial ou national demande une excellente connaissance de la constitution et des diverses compétences territoriales. Sinon, on obtient une chambre des députés qui ne fonctionne pas car les élus sont incapables de comprendre le fonctionnement de l'institution, leurs droits, leurs prérogatives et leurs positionnement face à l'exécutif. Plus grave, ils sont convaincus, inconsciemment je le suppose, qu'ils ou elles doivent leur élection au président alors que ce sont les citoyens qui les ont élus.

Remarquez bien que le sénat fonctionne beaucoup mieux car ces représentants du peuple ont une meilleure connaissance des institutions et des territoires.

Voilà bien la limite du dégagisme. Changez de personnel politique c'est bien. Elire des amateurs c'est risqué.

On ne s'improvise pas homme ou femme politique, contrairement à ce que veulent nous faire croire quelques leaders manipulateurs.

Les prochaines élections européennes seront dramatiques pour la France. Tous les partis sont en train de constitués des listes de novices en politique. Aucun leader ne veut prendre la responsabilité d'un échec lors de ces élections.

Nous allons donc envoyer au parlement européen des députés incapables de comprendre les enjeux européens alors que notre vie quotidienne est rythmée par des décisions communautaires.

Quant à sortir de l'Europe, les déconvenues britanniques ont visiblement calmé pas mal de leader eurosceptiques européens.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Haut de page

Sea Otter

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 24 mars 2019
dimanche 07 avril 2019
samedi 13 avril 2019
dimanche 14 avril 2019
lundi 22 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES