FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Dopage • Le coup de gueule de Bernard Hinault

Retour au forum Autres > Dopage Bas de page

envoyé le 30/05/2018 21:45

C est toi qui le dis et tu as raison de le dire si tu le penses, mais demain ne sera pas focrcément comme tu le décris.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 21:56

actuellement il y a deux lignes  dans les équipes : celles du MPCC  qui soigne les coureurs si ils sont malade voir les force au repos comme un doc du travail

pineau serait à la sky il aurait déjà un autre palmares et fini le giro

 

soit les autre teams comme SKY qui vont à la limite du légal en faisant un peu de tout 

Froome à eu une maladie avant 2010 et d'un coup  il marche Youpi !! 4 tdf une vuelta et un giro

 

il a un peu d'asthme pas grave on le soigne !!

 

pis faut dire il a des plateaux Oval  qui permette 100 watts de plus !!!

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 22:00

"Pourquoi la SKY n'a pas adhéré au MPCC ?"

Je ne sais pas, peut-être car nul n'est obligé d'être membre de toutes les associations qui existent?

 

De plus être membre d'une association ne représente en rien l'honnêteté de l'adhérent. Le dopage est interdit depuis plus de 50 ans, il n'y a pas besoin d'être membre d'une association pour ne pas se doper ou du moins savoir que c'est interdit. Pourtant c'est festival à chaque génération, que ce soit avant ou après l'interdiction de toute manière. Compte tenu de la morale du milieu, "être membre" n'empêchera en rien de se doper ni plus ni moins que les autres, c'est le chéquier et les relations qui font la différence, guère la morale.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 22:12

J'imagine que parmi les trois grands tu inclus Jacques Anquetil, qui a reconnu lui-même se charger régulièrement (comme tous ses congénères de l'époque d'ailleurs).

Hinault sans preuve peut-être mais sujet à tendinites comme beaucoup de coureurs de cette époque, en relation directe avec les corticoïdes sans doute..........

Le sujet n'est pas si simple et je m'abstiendrais d'avoir des déclarations tranchées sur des coureurs d'une génération à l'autre.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 22:14

J'imagine que parmi les trois grands tu inclus Jacques Anquetil, qui a reconnu lui-même se charger régulièrement (comme tous ses congénères de l'époque d'ailleurs).

Hinault sans preuve peut-être mais sujet à tendinites comme beaucoup de coureurs de cette époque, en relation directe avec les corticoïdes sans doute..........

Le sujet n'est pas si simple et je m'abstiendrais d'avoir des déclarations tranchées sur des coureurs d'une génération à l'autre.

tendinites pas que le dopage aussi les gros braquets , Hinault était souvent en force , pas le moulin à café anglais

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 22:25

tendinites pas que le dopage aussi les gros braquets , Hinault était souvent en force , pas le moulin à café anglais

 

Je vais peut-être dire une bêtise, mais le cale-pied à sangle, favorisait peut-être d'avantage les tendinites. On peut rajouter une moins bonne culture diététique aussi, et de plus longues heures de selle. Des étapes qui démarrent le matin entraînent également d'avantage de fatigue, enfin plein de petites choses. Chaque génération a ses petits problèmes, du temps de Bobet c'était plutôt les furoncles, peau de chamois peu adaptée, hygiène délicate, heures de selle à n'en plus finir. L'ère Hinault les tendinites avec l'augmentation des braquets et cela jusqu'aux années 90. Aujourd'hui c'est peut-être une sur-fragilité du squelette, auquel Guimard a bien entendu une idée sur le sujet.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 22:30

tendinites pas que le dopage aussi les gros braquets , Hinault était souvent en force , pas le moulin à café anglais

Moulin a café qui n'a rien de si exceptionnel, je me suis amusé à le mesurer durant cette fameuse étape et CF était le plus souvent aux alentours de 80 tr/min ce qui reste très raisonnable et à la portée de la plupart des professionnels.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 22:33

D'accord avec toi sur le palmarès, il aurait pu être encore plus conséquent.

Mais je pense aussi que ses frasques devaient être surmédiatisées et que globalement il devait quand même faire le métier.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 22:34

Moulin a café qui n'a rien de si exceptionnel, je me suis amusé à le mesurer durant cette fameuse étape et CF était le plus souvent aux alentours de 80 tr/min ce qui reste très raisonnable et à la portée de la plupart des professionnels.

 

Froome augmente sa fréquence de pédalage en montée au fur et à mesure que son intensité augmente, mais à effort modéré et sur le plat sa fréquence de pédalage est relativement quelconque. Il ne peut pas passer 6h à mouliner comme un malade, ça ne sert à rien et il serait moins efficace lorsqu'il en a réellement besoin.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 22:39

 

Froome augmente sa fréquence de pédalage en montée au fur et à mesure que son intensité augmente, mais à effort modéré et sur le plat sa fréquence de pédalage est relativement quelconque. Il ne peut pas passer 6h à mouliner comme un malade, ça ne sert à rien et il serait moins efficace lorsqu'il en a réellement besoin.

Le problème c'est que les médias parlent de "moulin à café" pour le faire passer pour un extraterrestre pour ne pas dire pour un dopé comme si c'était surnaturel de mouliner en montée

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 22:42

Le problème c'est que les médias parlent de "moulin à café" pour le faire passer pour un extraterrestre pour ne pas dire pour un dopé comme si c'était surnaturel de mouliner en montée

 

L'un n'empêche pas l'autre, mais c'est normal puisqu'on parle expressément de lui plus particulièrement lorsqu'il passe à l'action. Il déplume le peloton professionnel en attaquant la plupart du temps en moulinant et en restant assis sur la selle. On dirait un 1ère catégorie qui court avec des Pass'Cyclisme, et dans le milieu pro qui rassemble les meilleurs coureurs de la planète ou le dopage a toujours occupé une place importante, c'est un peu "surnaturel". 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 22:49

 

L'un n'empêche pas l'autre, mais c'est normal puisqu'on parle expressément de lui plus particulièrement lorsqu'il passe à l'action. Il déplume le peloton professionnel en attaquant la plupart du temps en moulinant et en restant assis sur la selle. On dirait un 1ère catégorie qui court avec des Pass'Cyclisme, et dans le milieu pro qui rassemble les meilleurs coureurs de la planète ou le dopage a toujours occupé une place importante, c'est un peu "surnaturel". 

Mouais....

Sur 80 kms, un 1ere caté il met les pass cyclisme à 20 ou 30 minutes.

La, si les 5 s'étaient bien relayés (voir Carapaz et Lopez qui ratonnaient) et s'ils n'avaient pas attendu Reichenbach, ils terminaient à 1 min de Froome peut-être moins ce qui confirme que son "moulin a café" n'a rien d'exceptionnel.

Son "moulin a café" quand ça dure 10 sec c'est un grand maximum, le reste du temps c'est très raisonnable

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 22:52

smiley lol

  • A propos du contrôle positif de Kim Andersen en 1985 : "Pas de dopé chez moi." (L'Equipe 24/10/1985). Kim Andersen restera malgré tout dans l'équipe La Vie Claire de Bernard Hinault, ce qui lui donnera l'occasion de se faire à nouveau contrôler positif à trois reprises...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 22:56

Mouais....

Sur 80 kms, un 1ere caté il met les pass cyclisme à 20 ou 30 minutes.

La, si les 5 s'étaient bien relayés (voir Carapaz et Lopez qui ratonnaient) et s'ils n'avaient pas attendu Reichenbach, ils terminaient à 1 min de Froome peut-être moins ce qui confirme que son "moulin a café" n'a rien d'exceptionnel.

Son "moulin a café" quand ça dure 10 sec c'est un grand maximum, le reste du temps c'est très raisonnable

 

Les Pass'Cyclisme courent entre 35 et 40 km/h de moyenne, je ne vois pas comment le 1ère catégorie va leur coller 20-30 minutes mais bon passons. 

Froome n'a jamais été à fond durant ses 80 kilomètres d'échappé, si cela avait accéléré derrière, il aurait accéléré devant, tu ne te rends pas compte à quel point la situation était surréaliste au-delà des erreurs stratégiques de Dumoulin, je ne suis pas certain que même en se relayant à cinq ils auraient été en mesure de rouler significativement plus vite. Froome a fait la descente à tombeau ouvert, et dans la plaine vent de face il n'a jamais perdu une seule seconde. Après avoir été à la ramasse pendant plus d'une semaine, brutalement les performances deviennent de plus en plus fortes, ça cela ne tient pas la route. Une compétition tous les jours pendant trois semaines et tu vas de mieux en mieux. Raconte la crédibilité aux benêts. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 23:04

 

Bernard Hinault a cotoyé dans ses équipes 25 coureurs qui ont été impliqués dans des affaires de dopage. A l'époque, cela ne semblait pas troubler celui qui déclarait le 28/05/2002 au quotidien breton Le Télégramme : "Si les équipes cyclistes étaient correctes, tout coureur qui se dope ne devrait pas retrouver de boulot." 
Cinq coureurs ont été impliqués dans des affaires alors qu'ils évoluaient dans l'équipe de Bernard Hinault :

  • Kim Andersen : contrôlé positif lors de la Flèche Wallonne 1986, alors qu'il court avec Bernard Hinault dans l'équipe La Vie Claire.
  • Patrick Bonnet : contrôlé positif lors du Tour du Limousin 1981, alors qu'il court avec Bernard Hinault dans l'équipe Renault-Elf-Gitane. L'année suivant, il le reste.
  • Gilbert Chaumaz : lors du Tour de France 1979, il ne se soumet pas à un contrôle et est un positif à un autre contrôle. Il est alors équipier de Bernard Hinault dans l'équipe Renault-Gitane-Campagnolo. L'année suivant, il le reste.
  • Lucien Didier : déclassé du Championnat du Luxembourg 1982 pour dopage, il est alors équipier de Bernard Hinault dans l'équipe Renault-Elf-Gitane. L'année suivant, il le reste.
  • Willy Teirlinck : contrôlé positif au Pémoline lors de la Flèche Wallonne 1977, il est alors équipier de Bernard Hinault dans l'équipe Gitane-Campagnolo. L'année suivant, il le reste.

Six coureurs ont été impliqués dans des affaires avant de se retrouver dans la même équipe que Bernard Hinault :

  • Charly Bérard : contrôlé positif chez les amateurs lors du Tour d'Ampurdan 1978, il rejoint Bernard Hinault dans l'équipe Renault-Elf-Gitane en 1981.
  • Christian Jourdan : contrôlé positif lors du Tour du Luxembourg 1980, il rejoint Bernard Hinault dans l'équipe La Vie Claire-Terraillon-Look en 1984.
  • Gerben Karstens : il aligne un contrôle positif (1969), une fraude lors d'un contrôle (1974) et un constat de carence (1974), avant de retrouver le néo-pro Bernard Hinault dans l'équipe Gitane-Campagnolo en 1975.
  • Alain Santy : il est contrôlé positif par deux fois en 1971, avant de retrouver le néo-pro Bernard Hinault dans l'équipe Gitane-Campagnolo en 1975.
  • Bernard Vallet : il est aux côtés de Bernard Hinault quand celui-ci proteste contre un contrôle antidopage au critérium de Callac 1982. Il le rejoint dans son équipe La Vie Claire-Terraillon-Look en 1984.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 23:14

 

Les Pass'Cyclisme courent entre 35 et 40 km/h de moyenne, je ne vois pas comment le 1ère catégorie va leur coller 20-30 minutes mais bon passons. 

Froome n'a jamais été à fond durant ses 80 kilomètres d'échappé, si cela avait accéléré derrière, il aurait accéléré devant, tu ne te rends pas compte à quel point la situation était surréaliste au-delà des erreurs stratégiques de Dumoulin, je ne suis pas certain que même en se relayant à cinq ils auraient été en mesure de rouler significativement plus vite. Froome a fait la descente à tombeau ouvert, et dans la plaine vent de face il n'a jamais perdu une seule seconde. Après avoir été à la ramasse pendant plus d'une semaine, brutalement les performances deviennent de plus en plus fortes, ça cela ne tient pas la route. Une compétition tous les jours pendant trois semaines et tu vas de mieux en mieux. Raconte la crédibilité aux benêts. 

Froome n'était pas à fond, mais derrière ils l'étaient encore moins, le meilleur exemple, c'est que l'écart augmente ds la descente du 1er col alors qu'il aurait du se réduire et ils auraient du se retrouver à un jet de pierre de CF. Au lieu de ça, ça semblait déjà plié à cause de la piètre collaboration du groupe des suivants.

Un pass cyclisme sur les 80 derniers kms de l'étape, je te confirme qu'il finit à 20 / 30 minutes.

Un 1er caté c'est censé faire des courses de haut niveau, des courses par étapes, sur tous types de relief, c'est censé savoir frotter, un pass cyclisme, bon, ben c'est un pass cyclisme quoi, alors ds le col de la Finestre, je le vois pas trop, aussi bien ds la montée que ds la descente d'ailleurs.............

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 23:17

 

Bernard Hinault a cotoyé dans ses équipes 25 coureurs qui ont été impliqués dans des affaires de dopage. A l'époque, cela ne semblait pas troubler celui qui déclarait le 28/05/2002 au quotidien breton Le Télégramme : "Si les équipes cyclistes étaient correctes, tout coureur qui se dope ne devrait pas retrouver de boulot." 
Cinq coureurs ont été impliqués dans des affaires alors qu'ils évoluaient dans l'équipe de Bernard Hinault :

  • Kim Andersen : contrôlé positif lors de la Flèche Wallonne 1986, alors qu'il court avec Bernard Hinault dans l'équipe La Vie Claire.
  • Patrick Bonnet : contrôlé positif lors du Tour du Limousin 1981, alors qu'il court avec Bernard Hinault dans l'équipe Renault-Elf-Gitane. L'année suivant, il le reste.
  • Gilbert Chaumaz : lors du Tour de France 1979, il ne se soumet pas à un contrôle et est un positif à un autre contrôle. Il est alors équipier de Bernard Hinault dans l'équipe Renault-Gitane-Campagnolo. L'année suivant, il le reste.
  • Lucien Didier : déclassé du Championnat du Luxembourg 1982 pour dopage, il est alors équipier de Bernard Hinault dans l'équipe Renault-Elf-Gitane. L'année suivant, il le reste.
  • Willy Teirlinck : contrôlé positif au Pémoline lors de la Flèche Wallonne 1977, il est alors équipier de Bernard Hinault dans l'équipe Gitane-Campagnolo. L'année suivant, il le reste.

Six coureurs ont été impliqués dans des affaires avant de se retrouver dans la même équipe que Bernard Hinault :

  • Charly Bérard : contrôlé positif chez les amateurs lors du Tour d'Ampurdan 1978, il rejoint Bernard Hinault dans l'équipe Renault-Elf-Gitane en 1981.
  • Christian Jourdan : contrôlé positif lors du Tour du Luxembourg 1980, il rejoint Bernard Hinault dans l'équipe La Vie Claire-Terraillon-Look en 1984.
  • Gerben Karstens : il aligne un contrôle positif (1969), une fraude lors d'un contrôle (1974) et un constat de carence (1974), avant de retrouver le néo-pro Bernard Hinault dans l'équipe Gitane-Campagnolo en 1975.
  • Alain Santy : il est contrôlé positif par deux fois en 1971, avant de retrouver le néo-pro Bernard Hinault dans l'équipe Gitane-Campagnolo en 1975.
  • Bernard Vallet : il est aux côtés de Bernard Hinault quand celui-ci proteste contre un contrôle antidopage au critérium de Callac 1982. Il le rejoint dans son équipe La Vie Claire-Terraillon-Look en 1984.

Hinault aurait du balayer devant sa cour quoi, et fermer sa gueule.

C'est sur qu'il est nettement moins prolixe sur sa propre époque.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/05/2018 23:57

C'est une blague ou c'est sérieux ? A l'époque de Hinault même en 3ème caté il y en a qui arrivaient à s'allumer dans le noir avec ce qu'ils s'enfilaient, alors chez les pros... Ben souvent ça gueulait contre les contrôles trop fréquents.  smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/05/2018 07:25

Hinault c'était une grande gueule, chargé comme les autres (ses équipiers). Orgueilleux, il veut que l'on parle toujours de lui.

Merci Didier pour le récapitulatif de ses équipiers pris la main dans le pot de confiture.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/05/2018 08:07

les transfusiosn de sang ( Moser tu te souviens)  , les hormones , cortisone , amphétes etc....ben c' était déja pas mal comme carburant smiley mr-green

Le dopage c'est encore acceleré aprés Lemond avec l'arrivée de L'EPO made Italie mais du moment que tu te dope comme Froome pour l’asthme ou simplement ou corticoides c'est pareil ! 

 

Tu m'a bien fait rire en disant qu'Hinault et son équipe était Claire .....smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/05/2018 08:13

Je pense que justement et au contraire Bruyneel sait de quoi il parle comme fournisseur de chaudières comme tu dis.

Il connait aussi très bien Hinault et l'appelle M. mémoire courte, tu auras deviné je pense pourquoi.

Bruyneel sait très bien comme tout le millieu du vélo comment et à quoi carburait Hinault et c'est pourquoi il dit au blaireau qu il ferait mieux de la fermer.

Tu me diras que sur le Tour de France Jalabert avait aussi critiqué Froome, ce qui pour le coup est le comble du foutage de gueule.

Tu me diras aussi peut être que Hinault n'a jamais été condamné pour dopage c est vrai, mais Froome non plus.

Alors qu un innocent dise d un autre innocent qu il n aurait pas dû faire le Giro c est assez fort de café.

C'est quand même marrant que tu réclames la présomption d'innocence à un type qui a eu un contrôle positif et que pour Hinault tu sembles tout savoir et la lui refuse...

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/05/2018 08:28

les transfusiosn de sang ( Moser tu te souviens)  , les hormones , cortisone , amphétes etc....ben c' était déja pas mal comme carburant smiley mr-green

Le dopage c'est encore acceleré aprés Lemond avec l'arrivée de L'EPO made Italie mais du moment que tu te dope comme Froome pour l’asthme ou simplement ou corticoides c'est pareil ! 

 

Tu m'a bien fait rire en disant qu'Hinault et son équipe était Claire .....smiley lol

Et le fameux pot belge alors mon Sylvain ! smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/05/2018 09:09

Et le fameux pot belge alors mon Sylvain ! smiley wink

la Clairette de Die smiley mr-green ? la liste est trop longue de tout l'arsenal dopant .....

smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Dopage Haut de page

Sea Otter

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 07 avril 2019
samedi 13 avril 2019
dimanche 14 avril 2019
lundi 22 avril 2019
dimanche 28 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES