FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Dopage • Le coup de gueule de Bernard Hinault

Retour au forum Autres > Dopage Bas de page

envoyé le 31/05/2018 22:52

Et bien sûr le Giro il a émis des commentaires sur Froome, dont il aurait pu et du se passer selon moi, étant donné son propre passé. Pour Hinault il n'y a pas de faits avérés effectivement.

Pourquoi Hinault devrait-il se taire étant donné son propre passé puisqu'il n'y a pas de faits avérés ? C'est bien l'objet du post il me semble, non?

Ce qui m'étonne dans certaines réactions ici, c'est l'idee que ce serait plus grave s'agissant de froome que de nos anciennes gloires nationales.

Qui a dit ça ?

1) Je ne crois pas avoir dit que Hinault devait se taire.

2) par exemple B.M prend position contre Froome mais est plus complaisant avec nos anciens. Il hierarchise les produits, et "excuse" nos anciens qui prenaient des amphétamines car beaucoup de critériums à courir pour manger. 

 

Moi, et on l'aura compris c'est plutôt guimard qui me dérange que Hinault dans cette histoire.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/05/2018 23:00

 

" Hinault a laissé passer beaucoup de choses pourquoi là il s'en mêle ? "

Parce qu'à un moment donné la supercherie va trop loin, trop grosse, et imbuvable. Tu es au-dessus du petit dopage traditionnel. Il n'y a que David Pauthier et Tartampion pour y croire encore. 

Hinault ne fait qu'amplifier ce malaise sur Froome je ne trouve pas cela malin ....il dit en avoir marre qu'on parle du dopage mais il s'en mêle c'est cela que je trouve illogique .....

Froome va être juger tôt ou tard mais bon toute cette histoire nuit a nouveau au cyclisme  ,on en sort jamais ....

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/05/2018 23:25

Vous ne croyez pas qu'il yen a marre des gagnants bidons.je ne citerai que les français.Anquetil,Hinault,Thevenet,Jalabert,

Leblanc,Virenque,Fignon.Comment croire que les actuels français ou etrangers soient blancs comme "neige"?Les spectateurs

et téléspectateurs commencent A suivre les grandes courses en esperant que de nouvelles affaires éclateront pendant celles

ci.De moins en moins de gens ne croient aux performances naturelles.J'ai peur que cela se termine mal car le desamour

s'installe.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 03:59

Je ne vois pas pourquoi il n'aurait pas le droit de dire ce que beaucoup pense tout haut. (voir plus)

"Arrêtons de prendre les gens pour des cons ! Son contrôle a révélé une prise de ce médicament de plus du double de la limite autorisée. C’est interdit. C’est incroyable qu’on l’ait laissé s’aligner au Giro. Je serais le deuxième, Tom Dumoulin, je me sentirais volé. Tout cela parce que son équipe a de gros moyens financiers et des super avocats. Le message, en gros, c’est « si tu triches mais que t’es riche, tu cours quand même »"

 

Il y en a beaucoup d'autres à s'interroger sur cette fin de giro, et on ne leur tape pas dessus pour autant.

 

Et si quelqu'un devrait la fermer, c'est bien Bruyneel 

 

+1

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 08:16

tout simplement parce que la dope ne fait pas tout !

Il faut être déjà fort génétiquement  savoir bien s'entrainer faire le métier etre dans une bonne équipe etc..... 

 2 coureurs chargés de la meme façon n'auront pas les mêmes résultats , si tu a capacité respiratoire de 8l comme Indurain ( la moyenne c'est 4-5l) , + de fibres musculaires , un taux de MG + bas , un mental meilleur etc...... 

Cela veut  dire que si personne ne se doperait, ce serait les mêmes qui gagneraient. Donc Froome mérite ses victoires car il est obligé de se doper.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 11:42

se referer aux périodes passees pour tenter de justifier le cas de Froome est totalement un non sens;parceque les choses ne sont pas figées et il y a eu d enormes changements depuis l epoque de Hinault et tout le monde considere que le dopage a reculé;et ce dernier devient un element majeur dans les courses cyclistes;beaucoup plus de controles et de sérieux ont fait reculer le dopage.On voit des equipes aujourd hui qui se battent pour un cyclisme propre en signant une charte et en excluant tout coureur qui est douteux.On est loin de l epoque d Hinault ou d Anquetil c'est donc  de notre epoque qu il faut causer sinon vous apparaissez comme justifiant Froome au regard des epoques passees;ce n est pas sérieux.Aujourd hui nous avons un coureur Froome qui est choppé par la patrouille avec un depassement de taux du double de l a norme autorisee et c est ça le vrai debat qu il faut affronter,pas de savoir sil y a 30 ans Hinault se chargeait.Et bien là vous fuyez vous cherchez un pretexte pour ne pas accuser Froome et c est la que je persiste en disant que vous agissez comme des faux culs.Froome est dans l illegalité au regard des decisions prises sur d autres coureurs et je trouve cela totalement scandaleux;a la fois pour l injustice et en plus pour votre attitude

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 12:28

se referer aux périodes passees pour tenter de justifier le cas de Froome est totalement un non sens;parceque les choses ne sont pas figées et il y a eu d enormes changements depuis l epoque de Hinault et tout le monde considere que le dopage a reculé;et ce dernier devient un element majeur dans les courses cyclistes;beaucoup plus de controles et de sérieux ont fait reculer le dopage.On voit des equipes aujourd hui qui se battent pour un cyclisme propre en signant une charte et en excluant tout coureur qui est douteux.On est loin de l epoque d Hinault ou d Anquetil c'est donc  de notre epoque qu il faut causer sinon vous apparaissez comme justifiant Froome au regard des epoques passees;ce n est pas sérieux.Aujourd hui nous avons un coureur Froome qui est choppé par la patrouille avec un depassement de taux du double de l a norme autorisee et c est ça le vrai debat qu il faut affronter,pas de savoir sil y a 30 ans Hinault se chargeait.Et bien là vous fuyez vous cherchez un pretexte pour ne pas accuser Froome et c est la que je persiste en disant que vous agissez comme des faux culs.Froome est dans l illegalité au regard des decisions prises sur d autres coureurs et je trouve cela totalement scandaleux;a la fois pour l injustice et en plus pour votre attitude

Ce que certains disons ici c'est qu'il faut d'abord balayer devant sa porte avant de demander aux autres de le faire devant la leur.

Que toi ou moi doutions de Froome est légitime.

Que Hinault doute de Froome n'est pas légitime.

Car il est ami avec de vrais dopés, Jalabert ou Virenque.

Et qu'il doute de Froome qui est autant innocent  que lui.

Si on pose Froome comme dopé  rien n'empêche de poser Hinault comme dopé.

Le dopage est le dopage.

Diminuer l'importance du dopage d'hier car plus léger que celui d'aujourd'hui revient à diminuer l'importance des morts d'hier par l'épée car plus légère que la mitrailleuse.

Un assassiné est un assassiné quelle que soit l'époque et le moyen de tuer comme un dopé est un dopé quelle que soit l'époque et le moyen de dopage.

Hinaut a le droit de s'exprimer, comme toi ou moi.

Mais lui comme toi dites des bêtises et des erreurs.

Froome n'est pas positif.

Froome avait le droit de faire le Giro.

Il n'a volé personne.

La où ça change entre toi et Hinault c'est que ce que tu peux dire n'a aucune incidence alors que les propos d'Hinault sont relayés.

Il dit être fatigué de toutes ces histoires de dopage et il en rajoute alors que personne ne lui demande son avis.

Il crache dans la soupe alors que quiconque s'intéresse au vélo sait qu'il est impossible que Hinault ait dominé son sport sans préparation médicale.

Conclusion pas très joyeuse pour les cyclistes: on passe tous pour des idiots alors que seul lui ou toi ou d'autres dites des âneries.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 12:29

De plus concernant Froome il n'y a aucun début de présomption mais un contrôle anormal.

 

Le même contrôle anormal qu'Ulissi.

Alors soit, on sanctionne à l'identique, ou bien on dédommage Ullissi pour ses 9 mois de suspensions qu'il n'aurait pas du faire.

Pour moi, ce serait de l'équité et au moins le blème serait réglé.

Je l'ai déjà dis sur ce forum, Contador pour x fois moins à été condamné, Ullissi pour x fois plus a été condamné et dans le même cas, x fois plus, Froome n'est pas inquiété et court toujours. Je me fous des 3 comme de ma première chemise, mais j'aimerais simplement que la justice sportive ne soit pas à géométrie variable. Ca aurait au moins l'avantage de la rendre crédible et aux juges de passer pour des gens honnêtes.

Pourquoi ne citez-vous jamais le cas de Miguel Indurain ? Lui aussi avait subi un contrôle anormal pour prise de salbutamol. Aucune sanction pour lui.

J'avais donné le lien quelque part dans cette rubrique, mais je n'ai pas envie de le rechercher à nouveau, parce que, de toute façon, çà ne sert à rien. 

Contador ? Pourquoi n'a-t-on jamais révélé tous les noms des clients de Fuentes ? Il a même été exempté de se rendre en personne au tribunal. Ne faisait-il pas partie de l'équipe d'Armstrong lorsqu'il a gagné son dernier TDF ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 12:42

Pourquoi ne citez-vous jamais le cas de Miguel Indurain ? Lui aussi avait subi un contrôle anormal pour prise de salbutamol. Aucune sanction pour lui.

J'avais donné le lien quelque part dans cette rubrique, mais je n'ai pas envie de le rechercher à nouveau, parce que, de toute façon, çà ne sert à rien. 

Contador ? Pourquoi n'a-t-on jamais révélé tous les noms des clients de Fuentes ? Il a même été exempté de se rendre en personne au tribunal. Ne faisait-il pas partie de l'équipe d'Armstrong lorsqu'il a gagné son dernier TDF ?

Concernant Indurain positif au Salbutamol en 1994 il fut innocenté par l'UCI car le Salbutamol était contenu dans le Ventolin utilisé par l'Espagnol et autorisé à l'époque.

Idem pour le Probénécide de Delgado non interdit en 1998.

Pour Contador les noms n'ont jamais été révélés pour la même raison qu'Hinault n'a jamais été embêté et pour la même raison qui fera que Froome sera finalement suspendu ou innocenté: les intétêts politico/financiers/sportifs en jeux.

Indurain et Salbutamol:

https://www.elconfidencial.com/deportes/ciclismo/2017-12-13/indurain-positivo-salbutamol-froome-zulle-ullrich_1492001/

https://elpais.com/deportes/2017/12/13/actualidad/1513160174_938170.html

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 12:47

Ce que certains disons ici c'est qu'il faut d'abord balayer devant sa porte avant de demander aux autres de le faire devant la leur.

Que toi ou moi doutions de Froome est légitime.

Que Hinault doute de Froome n'est pas légitime.

Car il est ami avec de vrais dopés, Jalabert ou Virenque.

Et qu'il doute de Froome qui est autant innocent  que lui.

Si on pose Froome comme dopé  rien n'empêche de poser Hinault comme dopé.

Le dopage est le dopage.

Diminuer l'importance du dopage d'hier car plus léger que celui d'aujourd'hui revient à diminuer l'importance des morts d'hier par l'épée car plus légère que la mitrailleuse.

Un assassiné est un assassiné quelle que soit l'époque et le moyen de tuer comme un dopé est un dopé quelle que soit l'époque et le moyen de dopage.

Hinaut a le droit de s'exprimer, comme toi ou moi.

Mais lui comme toi dites des bêtises et des erreurs.

Froome n'est pas positif.

Froome avait le droit de faire le Giro.

Il n'a volé personne.

La où ça change entre toi et Hinault c'est que ce que tu peux dire n'a aucune incidence alors que les propos d'Hinault sont relayés.

Il dit être fatigué de toutes ces histoires de dopage et il en rajoute alors que personne ne lui demande son avis.

Il crache dans la soupe alors que quiconque s'intéresse au vélo sait qu'il est impossible que Hinault ait dominé son sport sans préparation médicale.

Conclusion pas très joyeuse pour les cyclistes: on passe tous pour des idiots alors que seul lui ou toi ou d'autres dites des âneries.

+1

 

je rajouterais que Froome doit être sanctionné si faute avéré et surtout volontaire , il faut laissez l’enquête se faire et laisser au présumé coupable le droit de ce défendre ....on sait qu'avec les avocats et procédures cela dure longtemps ...

Avec les contrôles actuels Hinault et bien d'autres seraient tombés depuis bien longtemps je serais lui je resterais discret ( genre Indurain) mais vu qu'il a un caractère bien trempé il faut qu'il la ramène  ......

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 12:53

+1

 

je rajouterais que Froome doit être sanctionné si faute avéré et surtout volontaire , il faut laissez l’enquête se faire et laisser au présumé coupable le droit de ce défendre ....on sait qu'avec les avocats et procédures cela dure longtemps ...

Avec les contrôles actuels Hinault et bien d'autres seraient tombés depuis bien longtemps je serais lui je resterais discret ( genre Indurain) mais vu qu'il a un caractère bien trempé il faut qu'il la ramène  ......

Tout à fait, en ce moment Froome est innocent de tout, alors pourquoi Hinault dit ce qu'il dit concernant Froome?

Il dit ce qu'il veut mais ses sous entendus qui n'en sont pas ou que pour les hypocrites disent clairement que selon lui Froome est un tricheur qui doit être puni et qu'il ne devait pas faire le Giro.

Hinault se trompe et ment tout en étant un faux-cul sans nom.

Si Froome un jour est reconnu dopé je serai le premier à le condamner verbalement ici et ailleurs, en attendant il est aussi propre qu'un autre.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 15:39

+1

 

je rajouterais que Froome doit être sanctionné si faute avéré et surtout volontaire , il faut laissez l’enquête se faire et laisser au présumé coupable le droit de ce défendre ....on sait qu'avec les avocats et procédures cela dure longtemps ...

Avec les contrôles actuels Hinault et bien d'autres seraient tombés depuis bien longtemps je serais lui je resterais discret ( genre Indurain) mais vu qu'il a un caractère bien trempé il faut qu'il la ramène  ......

Avec les contrôles actuels Hinault et bien d'autres seraient tombés depuis bien longtemps je serais lui je resterais discret ( genre Indurain) mais vu qu'il a un caractère bien trempé il faut qu'il la ramène  ......

Il faut voir la question du dopage à travers le prisme de l'époque.

Coppi prenait "la bomba aussi souvent que nécessaire", et à l'époque où les contrôles n'existaient pas ça ne choquait pas grand monde. Bien sûr qu'aujourd'hui il ne passerait aucun contrôle, mais il faisait avec les règles de l'époque.

Il en est de même dans les années 70, au début de l'ère des contrôles antidopage, où les positifs étaient nombreux mais se faisaient simplement taper sur les doigts pour les premières infractions. En gros, ils ne risquaient pas grand chose, car le dopage sur le plan moral ne représentait pas la même chose qu'aujourd'hui.

Les choses ont évolué et il existe désormais la possibilité de faire une carrière chez les pros en étant propre. cela implique d'être plus sévère avec ceux qui contournent les règles.

Quant à ceux qui ont fauté par le passé, doit-on en conclure qu'ils sont marqués au fer rouge à jamais ? Ne sont-ils pas légitimes à vouloir éviter que les générations d'aujourd'hui ne reproduisent leurs erreurs du passé ? Un père qui aurait goûté au canabis en étant jeune n'est-il pas légitime à interdire à ses enfants de le faire ?

Si on prend l'exemple de Jalabert, il a dominé le cyclisme à une époque où l'EPO était presque en vente libre, où il était impossible de la détecter dans les urines et où on a ensuite instauré la limite de 50 % d'hématocrite pour en limiter les excès. Mais 95 % du peloton pro en prenait. Doit-on lui reprocher éternellement d'avoir vécu cette époque-là et lui interdire d'avoir un avis sur les coureurs d'aujourd'hui, avec les règles d'aujourd'hui ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 17:03

Avec les contrôles actuels Hinault et bien d'autres seraient tombés depuis bien longtemps je serais lui je resterais discret ( genre Indurain) mais vu qu'il a un caractère bien trempé il faut qu'il la ramène  ......

Il faut voir la question du dopage à travers le prisme de l'époque.

Coppi prenait "la bomba aussi souvent que nécessaire", et à l'époque où les contrôles n'existaient pas ça ne choquait pas grand monde. Bien sûr qu'aujourd'hui il ne passerait aucun contrôle, mais il faisait avec les règles de l'époque.

Il en est de même dans les années 70, au début de l'ère des contrôles antidopage, où les positifs étaient nombreux mais se faisaient simplement taper sur les doigts pour les premières infractions. En gros, ils ne risquaient pas grand chose, car le dopage sur le plan moral ne représentait pas la même chose qu'aujourd'hui.

Les choses ont évolué et il existe désormais la possibilité de faire une carrière chez les pros en étant propre. cela implique d'être plus sévère avec ceux qui contournent les règles.

Quant à ceux qui ont fauté par le passé, doit-on en conclure qu'ils sont marqués au fer rouge à jamais ? Ne sont-ils pas légitimes à vouloir éviter que les générations d'aujourd'hui ne reproduisent leurs erreurs du passé ? Un père qui aurait goûté au canabis en étant jeune n'est-il pas légitime à interdire à ses enfants de le faire ?

Si on prend l'exemple de Jalabert, il a dominé le cyclisme à une époque où l'EPO était presque en vente libre, où il était impossible de la détecter dans les urines et où on a ensuite instauré la limite de 50 % d'hématocrite pour en limiter les excès. Mais 95 % du peloton pro en prenait. Doit-on lui reprocher éternellement d'avoir vécu cette époque-là et lui interdire d'avoir un avis sur les coureurs d'aujourd'hui, avec les règles d'aujourd'hui ?

Je suis entièrement d'accord avec toi  d'ailleurs le malheureux  Fignon l'avais bien expliqué avant sa mort  ...les mœurs changent et le cyclisme fait des efforts énormes pour assainir presque 1 demi siécle au moins de dopage institué ....

Dans l’idéal Hinault aurait du faire un coming out comme Jakie Durand , Virenque ,Fignon  ou au moins reconnaître les pratiques de son époque , la course au dopage est allez trop loin après ....qu'il milite pour un cyclisme propre c'est bien mais là je trouve qu'il a le cul entre 2 chaises et il devrait laisser l'UCI faire son boulot et ne pas rajouter de braises sur cette histoire qui décrédibilise encore le cyclisme et tout les efforts de fait pour le dopage .... 

Si Froome a fauté et l’enquête le prouve qu'on le sanctionne fortement pour marquer le coup ! 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 17:18

Avec les contrôles actuels Hinault et bien d'autres seraient tombés depuis bien longtemps je serais lui je resterais discret ( genre Indurain) mais vu qu'il a un caractère bien trempé il faut qu'il la ramène  ......

Il faut voir la question du dopage à travers le prisme de l'époque.

Coppi prenait "la bomba aussi souvent que nécessaire", et à l'époque où les contrôles n'existaient pas ça ne choquait pas grand monde. Bien sûr qu'aujourd'hui il ne passerait aucun contrôle, mais il faisait avec les règles de l'époque.

Il en est de même dans les années 70, au début de l'ère des contrôles antidopage, où les positifs étaient nombreux mais se faisaient simplement taper sur les doigts pour les premières infractions. En gros, ils ne risquaient pas grand chose, car le dopage sur le plan moral ne représentait pas la même chose qu'aujourd'hui.

Les choses ont évolué et il existe désormais la possibilité de faire une carrière chez les pros en étant propre. cela implique d'être plus sévère avec ceux qui contournent les règles.

Quant à ceux qui ont fauté par le passé, doit-on en conclure qu'ils sont marqués au fer rouge à jamais ? Ne sont-ils pas légitimes à vouloir éviter que les générations d'aujourd'hui ne reproduisent leurs erreurs du passé ? Un père qui aurait goûté au canabis en étant jeune n'est-il pas légitime à interdire à ses enfants de le faire ?

Si on prend l'exemple de Jalabert, il a dominé le cyclisme à une époque où l'EPO était presque en vente libre, où il était impossible de la détecter dans les urines et où on a ensuite instauré la limite de 50 % d'hématocrite pour en limiter les excès. Mais 95 % du peloton pro en prenait. Doit-on lui reprocher éternellement d'avoir vécu cette époque-là et lui interdire d'avoir un avis sur les coureurs d'aujourd'hui, avec les règles d'aujourd'hui ?

D'accord sur tout au bémol pres. Condition nécessaire : être irréprochable ou avoir reconnu s'être dopé, pas en passant pour tout blanc

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 17:19

Avec les contrôles actuels Hinault et bien d'autres seraient tombés depuis bien longtemps je serais lui je resterais discret ( genre Indurain) mais vu qu'il a un caractère bien trempé il faut qu'il la ramène  ......

Il faut voir la question du dopage à travers le prisme de l'époque.

Coppi prenait "la bomba aussi souvent que nécessaire", et à l'époque où les contrôles n'existaient pas ça ne choquait pas grand monde. Bien sûr qu'aujourd'hui il ne passerait aucun contrôle, mais il faisait avec les règles de l'époque.

Il en est de même dans les années 70, au début de l'ère des contrôles antidopage, où les positifs étaient nombreux mais se faisaient simplement taper sur les doigts pour les premières infractions. En gros, ils ne risquaient pas grand chose, car le dopage sur le plan moral ne représentait pas la même chose qu'aujourd'hui.

Les choses ont évolué et il existe désormais la possibilité de faire une carrière chez les pros en étant propre. cela implique d'être plus sévère avec ceux qui contournent les règles.

Quant à ceux qui ont fauté par le passé, doit-on en conclure qu'ils sont marqués au fer rouge à jamais ? Ne sont-ils pas légitimes à vouloir éviter que les générations d'aujourd'hui ne reproduisent leurs erreurs du passé ? Un père qui aurait goûté au canabis en étant jeune n'est-il pas légitime à interdire à ses enfants de le faire ?

Si on prend l'exemple de Jalabert, il a dominé le cyclisme à une époque où l'EPO était presque en vente libre, où il était impossible de la détecter dans les urines et où on a ensuite instauré la limite de 50 % d'hématocrite pour en limiter les excès. Mais 95 % du peloton pro en prenait. Doit-on lui reprocher éternellement d'avoir vécu cette époque-là et lui interdire d'avoir un avis sur les coureurs d'aujourd'hui, avec les règles d'aujourd'hui ?

Et d'accord qu'on doit plus sanctionner. Interdiction à vie si pris par la patrouille

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 17:29

Et d'accord qu'on doit plus sanctionner. Interdiction à vie si pris par la patrouille

Non pas d'accord.

Qu'on te retire ton permis si tu dépasses la vitesse limite autorisée oui, mais qu'on ne t'interdise pas à vie de conduire. Et puis quoi encore ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 17:36

Non pas d'accord.

Qu'on te retire ton permis si tu dépasses la vitesse limite autorisée oui, mais qu'on ne t'interdise pas à vie de conduire. Et puis quoi encore ?

Comparaison n'est pas raison :) on est en désaccord.

Pourtant je crois que ca en ferait réflechir plus d'un

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 17:42

Si faux cul ou hypocrite:

Car il dit en avoir assez d'entendre parler de dopage et il en rajoute sur Froome

Car il faisait risette à Armstrong sur les podiums sachant très bien de quoi il retournait et ne lui parle plus maintenant

Car il continue d'être ami avec de vrais dopés comme Jalabert ou Virenque et pas des supposés comme Froome

Car s'il habillait encore les coureurs il ferait risette à Froome et n'aurait pas dit ce qu'il a dit sur lui

Car il insinue des choses sur Froome mais ne supporte pas que d'autres les insinuent à son sujet

Car il traite de fainéants les coureurs Français actuels alors qu'ils s'entrainent beaucoup plus qu'il ne le faisait

Etc. Etc.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 19:17

Pourquoi ne citez-vous jamais le cas de Miguel Indurain ? Lui aussi avait subi un contrôle anormal pour prise de salbutamol. Aucune sanction pour lui.

J'avais donné le lien quelque part dans cette rubrique, mais je n'ai pas envie de le rechercher à nouveau, parce que, de toute façon, çà ne sert à rien. 

Contador ? Pourquoi n'a-t-on jamais révélé tous les noms des clients de Fuentes ? Il a même été exempté de se rendre en personne au tribunal. Ne faisait-il pas partie de l'équipe d'Armstrong lorsqu'il a gagné son dernier TDF ?

 

La grande différence entre Indurain, et Hinault - Armstrong - Froome, c'est que Indurain était un grand assisté, là ou les autres cités étaient ou sont acteurs particulièrement actifs ou un moment tu ne sais plus si c'est l'équipe qui dirige le coureur ou si c'est le coureur qui dirige l'équipe. Indurain l'a fermé tout le temps tous temps, il voulait la paix sans jouer le rôle de la grande gueule, du méchant ou du faux gentil cul béni qui font la pluie et le beau temps du peloton. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 19:31

Comparaison n'est pas raison :) on est en désaccord.

Pourtant je crois que ca en ferait réflechir plus d'un

D'abord ce type de sanction risquerait de créer de vraies injustices avec des athlètes positifs "par accident" (avec des produits contaminés par exemple, ou le dépassement de seuils autorisés comme dans le cas de Froome).

Ensuite, il faudrait que les labos soient blindés concernant leurs méthodes de détection. Aujourd'hui encore, les méthodes évoluent, et un produit qui n'était pas trouvé jusqu'à présent peut l'être du jour au lendemain, mais parfois dans des quantités tellement infimes (voir le cas Contador), qu'on ne peut affirmer avec certitude qu'il s'agit d'un cas de dopage.

Pour finir ce serait faire fi de la notion de "deuxième chance", à laquelle tout le monde a le droit il me semble.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 19:33

Si faux cul ou hypocrite:

Car il dit en avoir assez d'entendre parler de dopage et il en rajoute sur Froome

Car il faisait risette à Armstrong sur les podiums sachant très bien de quoi il retournait et ne lui parle plus maintenant

Car il continue d'être ami avec de vrais dopés comme Jalabert ou Virenque et pas des supposés comme Froome

Car s'il habillait encore les coureurs il ferait risette à Froome et n'aurait pas dit ce qu'il a dit sur lui

Car il insinue des choses sur Froome mais ne supporte pas que d'autres les insinuent à son sujet

Car il traite de fainéants les coureurs Français actuels alors qu'ils s'entrainent beaucoup plus qu'il ne le faisait

Etc. Etc.

 

Etre ami avec un ancien dopé t'empêche de parler de dopage ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2018 19:41

Etre ami avec un ancien dopé t'empêche de parler de dopage ?

Etre ami avec des anciens dopés et dénigrer publiquement un coureur non dopé est une logique comportementale assez étrange.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Dopage Haut de page

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 25 août 2019
dimanche 08 septembre 2019
dimanche 15 septembre 2019
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES