FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Le Fameux Paris Brest Paris

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 08/09/2019 17:03

Sujet inaltérable et qui interpelle forcément, et maintenant que nous connaissons certains chiffres (encore officieux), nous pourrions dire que cette version 2019 est assez moyenne, et que le nombre ne fait pas la qualité. C'est vrai que venir d'Asie pour abandonner pose certaines questions, car la ballade est loin d'être du grand tourisme.

Quelques données : 

                                  2015                         2019

Inscrits                      6049                          6674

N partants                    182                          256

AB                             1216                         1790

H délais                       155                          254

Classés                       4496                      4627

Temps de - 60h          287                           217

Comme le sujet m'a intéressé, et que j'ai un dossier assez important, j'étais allé jusqu'à classer les meilleures années, et j'avais conclu sur 1966, pourquoi ? Peut-être parce qu'il y avait 137 arrivants et que 1182 km. Allez rions ! Mais nous savons tous que la quantité…….

J'ai croisé des asiatiques à Tintieniac, ça m'a interpellé ! Je pense qu'ils n'ont jamais vu Brest ! 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 17/09/2019 09:03

Bonjour à tous,

 

Si vous n’êtes pas saturés de Paris-Brest, voici un lien qui raconte un PBP de plus, le mien :

https://www.dropbox.com/s/59nn1f57k7g7apu/PBP%202019.pdf?dl=0

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 17/09/2019 11:03

Bonjour à tous,

 

Si vous n’êtes pas saturés de Paris-Brest, voici un lien qui raconte un PBP de plus, le mien :

https://www.dropbox.com/s/59nn1f57k7g7apu/PBP%202019.pdf?dl=0

 

 

Joli récit, respect Mr Collongues. Que dire de l'insolence de cette jeunesse.... 

Il est vrai que ce n'est pas drôle de vieillir mais une fois qu'on accepté cette réalité, la performance est d'autant plus grande. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 17/09/2019 11:27

Bravo Mr COLLONGUES, trés beau récit, 12 PBP c'est époustouflant !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 17/09/2019 11:43

Bonjour à tous,

 

Si vous n’êtes pas saturés de Paris-Brest, voici un lien qui raconte un PBP de plus, le mien :

https://www.dropbox.com/s/59nn1f57k7g7apu/PBP%202019.pdf?dl=0

 

 

Très beau récit, très bien écrit, intéressant.

J'en ai commencé la lecture sans me douter que j'irais jusqu'au bout.

Bravo Alain !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 17/09/2019 12:22

Bonjour à tous,

 

Si vous n’êtes pas saturés de Paris-Brest, voici un lien qui raconte un PBP de plus, le mien :

https://www.dropbox.com/s/59nn1f57k7g7apu/PBP%202019.pdf?dl=0

 

 

bonjour, Merci pour ce récit, et félicitations pour cette si belle plume, et cette performance admirable....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 17/09/2019 18:26

Comment pourrait-on être saturé de PBP !!!! Superbe récit, que j'ai lu avec énormément de plaisir .
12 PBP ... je suis admirative ... je commence à rêver à mon 3 eme après avoir dit à l'arrivée que deux me suffisaient !
Nous l'avons fait un peu dans le même timing ... et avons vécu le froid des dortoirs de Loudéac, et celui terrible avant Dreux smiley cool

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/09/2019 11:58

Bonjour à tous,

 

Si vous n’êtes pas saturés de Paris-Brest, voici un lien qui raconte un PBP de plus, le mien :

https://www.dropbox.com/s/59nn1f57k7g7apu/PBP%202019.pdf?dl=0

 

 

Très beau récit qui tient en haleine jusqu'au bout...félicitations pour ton douzième PBP...je pense que tu ne tiendras pas ta promesse de ne plus donner de conseils à ceux qui ne te le demandent pas smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/09/2019 11:59

Comment pourrait-on être saturé de PBP !!!! Superbe récit, que j'ai lu avec énormément de plaisir .
12 PBP ... je suis admirative ... je commence à rêver à mon 3 eme après avoir dit à l'arrivée que deux me suffisaient !
Nous l'avons fait un peu dans le même timing ... et avons vécu le froid des dortoirs de Loudéac, et celui terrible avant Dreux smiley cool

Félicitations Brigitte (et tous les autres de 101) pour être allée au bout de cette aventure, 1200 bornes, c'est l'Everest pour moi...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/09/2019 13:39

Bonjour à tous,

 

Si vous n’êtes pas saturés de Paris-Brest, voici un lien qui raconte un PBP de plus, le mien :

https://www.dropbox.com/s/59nn1f57k7g7apu/PBP%202019.pdf?dl=0

 

 

Magnifique épopée !

Si je ne devais retenir qu'une phrase : "les habitudes usagées, il faut aussi apprendre à s'en dépouiller"... Acceptation du temps qui fuit...

Encore plus qu'un exploit sportif, une leçon de vie !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/09/2019 15:34

Bonjour à tous,

 

Si vous n’êtes pas saturés de Paris-Brest, voici un lien qui raconte un PBP de plus, le mien :

https://www.dropbox.com/s/59nn1f57k7g7apu/PBP%202019.pdf?dl=0

 

 

Ton récit est tellement bien ficelé qu’il pourrait nous pousser a tenter l’aventure alors que cette une épreuve Hors norme ........ félicitations à toi sans oublier Brigitte

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/09/2019 19:42

En effet Alain nous secoue avec son récit ! Une vie de cycliste consacrée à ce monument, après 3 éditions d'apprentissage, il en a terminées 7 en moins de 60 H, alors on s'y habitue.

Et puis ces sacrées années supplémentaires ne font que charger le corps humain. Certains diront il faut rester en loisir, OUI mais il n'est pas le même pour tous, et Alain en nous décrivant très bien son périple, avoue avoir connu quelques heures d'euphorie, et surtout celui de voir le panneau "RAMBOUILLET". Puis de se dire voilà que j'ai effectué plus de 14400 km en me rendant dans cette ville la plus à l'ouest de France.

Alain, nous ne pouvons que te dire BRAVO, et 2023 même si c'est après demain, devrait compter un spectateur ou organisateur de plus. L'évènement valait ce long éloge, et même si le plaisir de communiquer en privé subsiste, je n'ajouterais pas beaucoup plus.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/09/2019 19:53

Félicitations Brigitte (et tous les autres de 101) pour être allée au bout de cette aventure, 1200 bornes, c'est l'Everest pour moi...

L'avantage c'est qu'après quand on fait un 200 bornes ça paraît court smiley mr-green
Franchement ... il faut essayer ... car c'est vraiment vivre un moment d'exception.

Physiquement c'est à la portée de beaucoup de monde. Mentalement, il faut avant tout en avoir sincèrement envie... et ne jamais oublier cette envie en cours de route.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/09/2019 21:28

L'avantage c'est qu'après quand on fait un 200 bornes ça paraît court smiley mr-green
Franchement ... il faut essayer ... car c'est vraiment vivre un moment d'exception.

Physiquement c'est à la portée de beaucoup de monde. Mentalement, il faut avant tout en avoir sincèrement envie... et ne jamais oublier cette envie en cours de route.

Merci pour tous ces messages élogieux qui me touchent. Ce compte-rendu ne doit pourtant pas servir de modèle. Il existe plein d’autres façons de boucler Paris-Brest. C’est à chacun de trouver la solution au défi qu’il se pose en s’engageant.

Comme le souligne Brigitte, s’il faut plusieurs cartes dans son jeu, la carte du niveau physique n’est pas la plus importante. L’atout majeur c’est vraiment l’envie de partir. Comme disait Allain Leprest : « C’est facile d’aller loin, c’est partir qu’est pas rien ».

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/09/2019 09:05

Merci M Collongues pour ce délicieux récit, et que dire 12 P-B-P vraiment je suis admiratif,

ayant terminé mon 1er cette année, en me disant un c'est bien déjà ... Après les quelques jours semaines d'euphorie et de "plénitude" et bien je pense déjà à 2023 c'est vraiment une épreuve particulière.

Encore bravo à Brigitte et Jean-Marc,

Un récit de plus pour mon premier P-B-P : http://bikeinardeche.fr/?p=211

 

Merci à tous pour vos récits et anecdotes sur ce fameux Paris Brest Paris.

Bertrand

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/09/2019 09:18

Merci M Collongues pour ce délicieux récit, et que dire 12 P-B-P vraiment je suis admiratif,

ayant terminé mon 1er cette année, en me disant un c'est bien déjà ... Après les quelques jours semaines d'euphorie et de "plénitude" et bien je pense déjà à 2023 c'est vraiment une épreuve particulière.

Encore bravo à Brigitte et Jean-Marc,

Un récit de plus pour mon premier P-B-P : http://bikeinardeche.fr/?p=211

 

Merci à tous pour vos récits et anecdotes sur ce fameux Paris Brest Paris.

Bertrand

Encore bravo pour cette performance et ta gentillesse. 

Ça va être long d'attendre 2023 ! 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/09/2019 09:33

Bravo Bertrand,

Du premier coup tu réussis ce que je n'ai jamais réussi en douze fois : passer sous les 50 heures. Et aussi rouler avec Christophe Bocquet. Lui c'est vraiment avec Michel Mingant le recordman des Paris-Brest rapides : 8 PBP en tout, dont 7 en moins de 50 heures et 2 avec le meilleur temps.

En plus tu le racontes très bien. Merci pour ce compte-rendu si vivant et merci aussi à Brigitte et à Jean-Marc.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/09/2019 11:43

Merci M Collongues pour ce délicieux récit, et que dire 12 P-B-P vraiment je suis admiratif,

ayant terminé mon 1er cette année, en me disant un c'est bien déjà ... Après les quelques jours semaines d'euphorie et de "plénitude" et bien je pense déjà à 2023 c'est vraiment une épreuve particulière.

Encore bravo à Brigitte et Jean-Marc,

Un récit de plus pour mon premier P-B-P : http://bikeinardeche.fr/?p=211

 

Merci à tous pour vos récits et anecdotes sur ce fameux Paris Brest Paris.

Bertrand

Ah ah ça file des frissons ce PBP "TGV" smiley surprised  Bravo Jean-Marc !

C'est marrant car malgré la durée d'épreuve et du coup tous les timings qui ont été différents pour nous deux (par exemple je n'ai connu que des contrôles archi-pleins dès le début) , je retrouve des points communs , comme la première nuit que j'ai trouvée douce, la bosse juste avant le contrôle de Brest pas facile , la sieste à Fougères (mais moi c'était dehors à l'ombre) les interminables lignes droites  avant Dreux ...

... mais surtout la sensation de participer à un truc exceptionnel ... vraiment du bonheur à l'état pur .

Pour la douche que ton collègue a voulu prendre, j'ai eu la même idée à Villaine la Juhel. J'ai trouvé ça vraiment régénérant, un peu comme un repas pris à table ou une sieste ... je ne l'avais pas fait en 2015 mais en fait ce n'est pas une idée si bizarre.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/09/2019 11:49

Ah ah ça file des frissons ce PBP "TGV" smiley surprised  Bravo Jean-Marc !

C'est marrant car malgré la durée d'épreuve et du coup tous les timings qui ont été différents pour nous deux (par exemple je n'ai connu que des contrôles archi-pleins dès le début) , je retrouve des points communs , comme la première nuit que j'ai trouvée douce, la bosse juste avant le contrôle de Brest pas facile , la sieste à Fougères (mais moi c'était dehors à l'ombre) les interminables lignes droites  avant Dreux ...

... mais surtout la sensation de participer à un truc exceptionnel ... vraiment du bonheur à l'état pur .

Pour la douche que ton collègue a voulu prendre, j'ai eu la même idée à Villaine la Juhel. J'ai trouvé ça vraiment régénérant, un peu comme un repas pris à table ou une sieste ... je ne l'avais pas fait en 2015 mais en fait ce n'est pas une idée si bizarre.

Euh moi c'est Bertrand Brigitte,

pour la douche c'est juste que ça m'a marqué car pour moi à cet instant là je trouvais ça bizarre ...

Et je pense que l'on vit tous à peu prêt la même chose peu importe le "chrono" final !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/09/2019 12:13

Ah ah ça file des frissons ce PBP "TGV" smiley surprised  Bravo Jean-Marc !

C'est marrant car malgré la durée d'épreuve et du coup tous les timings qui ont été différents pour nous deux (par exemple je n'ai connu que des contrôles archi-pleins dès le début) , je retrouve des points communs , comme la première nuit que j'ai trouvée douce, la bosse juste avant le contrôle de Brest pas facile , la sieste à Fougères (mais moi c'était dehors à l'ombre) les interminables lignes droites  avant Dreux ...

... mais surtout la sensation de participer à un truc exceptionnel ... vraiment du bonheur à l'état pur .

Pour la douche que ton collègue a voulu prendre, j'ai eu la même idée à Villaine la Juhel. J'ai trouvé ça vraiment régénérant, un peu comme un repas pris à table ou une sieste ... je ne l'avais pas fait en 2015 mais en fait ce n'est pas une idée si bizarre.

Désolée Bertrand .... je me suis un peu embrouillée dans les conversations mais c'est bien à toi que je parlais :-D

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/09/2019 13:35

Désolée Bertrand .... je me suis un peu embrouillée dans les conversations mais c'est bien à toi que je parlais :-D

Oui, car moi c'était plutôt un PBP ter ! lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/09/2019 16:06

Oui, car moi c'était plutôt un PBP ter ! lol

ah ah ... alors moi smiley mr-green à 14 de moyenne je ne trouve même pas de train équivalent ... éventuellement ces petits trains à touriste que l'on trouve dans les villes smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/09/2019 17:48

 mon petit papier, pardon pour les fautes je n'avais pas pris le temps de me relire.smiley rolleyes

...http://ctlyon.fr/2019/08/15/agenda-du-paris-brest-paris-2019/

https://www.flickr.com/photos/147793813@N08/albums/72157710601424016

Tout aussi délicieux à lire !!!
Mille bornes sans dormir, tu as une sacré résistance au manque de sommeil.

Bien contente en te lisant d'avoir anticipé l'arrêt de la première nuit avant Carhaix car j'y serais arrivée à l'aller dans les mêmes heures que toi au retour et en plus le dortoir est glacé en plus d'être surpeuplé. St Nicolas est bien pour ça.

Gonflé quand même ton gars avec l'accent du Sud ... c'est vrai que parfois l'ambiance entre les participants est "bizarre", la solidarité ne vient pas toujours au bon moment ... parfois une remarque peut être mal comprise aussi ... de plus , plus on avance plus on se retrouve avec des gens qui n'ont plus de ressources que pour s'occuper d'eux-mêmes.On a de bonnes, voire de très bonnes surprises quand même.

Et sa se confirme, l'arrivée sur Dreux est interminable (pour moi les deux fois ce fut le plus dur du PBP !!!!) smiley undecided

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 19/09/2019 18:24
Il y a juste un mois nous étions sur le vélo. C’est quand même un sacré truc le Paris Brest Paris. Il occupe encore bien mes rêves nocturnes. J’ai hâte d’être en 2023 pour faire mieux.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

Fulcrum Speed 40 DB et Zerocarbon_Decembre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 02 février 2020
dimanche 01 mars 2020
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES