FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Les pionniers du cyclosport, que sont ils devenus?

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 22/12/2016 18:59

Oh j'ai honte, j'ai oublié aussi les bons moments avec mon pote d'Alsace Patrick Schwab

et un autre petit gars de l'Est Xavier Vidonne

et ce jeune hollandais qui volait avec ses Spinergy Rev-X Eddy Van Hasselt

 

Je me souviens aussi que certains gars de ma catégorie sont passés pros après ça

dont si je ne me trompe pas le terrible fr.wikipedia.org/wiki/Erwin_Vervecken

Salut Steph

Pas mal pour un prétendu Alzheimer smiley lol

Toujours aussi heureux sur les vélos de JP?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 19:25

Hello,

Oui , arriver à Huez, voir les chalets de l'Alpe, tourner à gauche pour redescendre par Villars Reculas et se taper la montée de Vaujany qui ressemblait à un micro ondes avec la chaleur, ça c'était une Marmotte d'enfer! Et la finir était déjà ....héroïque! Ca reste un souvenir et ça fait partie du cyclosport.....héroïque, mais je ne regrette pas! Oui c'était une des dernières de Yann Contat, je l'ai vu parce que je partais avec les premiers et j'insiste sur le fait qu'il fut le réel pionnier du cyclosport! Cette année là la Marmotte passait les 5000 m de dénivelé.....et n'a jamais recommencé!!

Bonnes fêtes

1995 : J'étais tellement déshydraté entre Villard-Reculas et le barrage du Verney, les crampes étaient tellement insupportables, que j'ai dû m'arrêter plusieurs minutes dans la descente, car en descente, sur le vélo, on ne peut pas lutter efficacement contre les crampes.

Jusqu'à Huez pourtant ça allait bien.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 19:42

Salut Steph

Pas mal pour un prétendu Alzheimer smiley lol

Toujours aussi heureux sur les vélos de JP?

Ah oui Michel,

les vélos de Jean Pierre sont sans pareils.
Le titane ou l'inox me comblent tous les jours.

 

Si j'avais eu un titane à JP pour le GT....... victoire peut être encore plus facile.

Jean Paul Mermoud roulait sur un Serrota titane et Patrick Bruet sur un 650 Passoni titane

j'en ai vu des beaux vélos en 1998.

 

Est-ce que je dis une connerie en disant que Jean-Paul Mermoud était un ancien sélectionné olympique de lutte.
Il me semble qu'il m'avait dit ça.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 19:59

1995 : J'étais tellement déshydraté entre Villard-Reculas et le barrage du Verney, les crampes étaient tellement insupportables, que j'ai dû m'arrêter plusieurs minutes dans la descente, car en descente, sur le vélo, on ne peut pas lutter efficacement contre les crampes.

Jusqu'à Huez pourtant ça allait bien.

Mais que la bière fut bonne à Vaujany!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 20:09

Je vais revenir aux années 80 comme l'exige le sujet. Car pour cette Marmotte aucune raison que cela ne continue pas, à part les problèmes de tunnel et de descente neutralisée, et puis souhaitons que la pollution ne veuille remonter la vallée de la Romanche, car après ce sera dossards pairs le samedi et dossards impairs le dimanche. Il faut bien rire un peu.

En ce qui concerne les pionniers, sans vouloir clore le sujet, il conviendrait aussi de citer :

Daniel de GABAI, Pierre MAI, Pierre ROUX, Marcel MOREL, Guy MAITRE, JC MERCIER ( qui venait un peu sur le site), HRIMKOW, Georges LUTHI, puis tous les Lyonnais Alain GARY, Gabriel FANTINO, Henri BERTRAND, Richard BERAUD qui n'avaient pas attendus la Marmotte pour faire du cyclosport sur les LYON - Mont Blanc - LYON, LYON - Mont Ventoux - LYON et POLY Lyonnaise. Il ne faudrait pas fermer sans nommer de Féminines et Edith GUGLIELMI et bien d'autres aussi méritantes. Et notre super vétéran Robert MARCHAND qui lors d'une de ses IW déclina avoir participé, et en effet en 1985 il fait Marmotton en 11 h 07', puis fort de cette expérience fit Bronze en 12 h 27' en 1986 donc si l'on compte bien à 74 ans.

Marmotte épreuve très formatrice, et Laurent BROCHARD ne s'y était pas trompé en venant 3 fois, tout comme BINCOLETTO pistard à Grenoble et qui l'a faite une seule fois sérieusement, sinon venait-il se promener ou pour faire quelques bornes ?

Nous pourrions en effet faire un livre, mais se vendrait-il bien ?

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 20:37

Je vais revenir aux années 80 comme l'exige le sujet. Car pour cette Marmotte aucune raison que cela ne continue pas, à part les problèmes de tunnel et de descente neutralisée, et puis souhaitons que la pollution ne veuille remonter la vallée de la Romanche, car après ce sera dossards pairs le samedi et dossards impairs le dimanche. Il faut bien rire un peu.

En ce qui concerne les pionniers, sans vouloir clore le sujet, il conviendrait aussi de citer :

Daniel de GABAI, Pierre MAI, Pierre ROUX, Marcel MOREL, Guy MAITRE, JC MERCIER ( qui venait un peu sur le site), HRIMKOW, Georges LUTHI, puis tous les Lyonnais Alain GARY, Gabriel FANTINO, Henri BERTRAND, Richard BERAUD qui n'avaient pas attendus la Marmotte pour faire du cyclosport sur les LYON - Mont Blanc - LYON, LYON - Mont Ventoux - LYON et POLY Lyonnaise. Il ne faudrait pas fermer sans nommer de Féminines et Edith GUGLIELMI et bien d'autres aussi méritantes. Et notre super vétéran Robert MARCHAND qui lors d'une de ses IW déclina avoir participé, et en effet en 1985 il fait Marmotton en 11 h 07', puis fort de cette expérience fit Bronze en 12 h 27' en 1986 donc si l'on compte bien à 74 ans.

Marmotte épreuve très formatrice, et Laurent BROCHARD ne s'y était pas trompé en venant 3 fois, tout comme BINCOLETTO pistard à Grenoble et qui l'a faite une seule fois sérieusement, sinon venait-il se promener ou pour faire quelques bornes ?

Nous pourrions en effet faire un livre, mais se vendrait-il bien ?

 

"Nous pourrions en effet faire un livre, mais se vendrait-il bien ?"

Certainement. Quand on voit l'importance qu'à pris le cyclosport et en particulier la Marmotte, çà intéresserait beaucoup d'aficionados actuels de savoir comment tout à commencé. Et qui sait, dans 20 ou 30 ans la Marmotte sera encore plus populaire??

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 21:06

"Nous pourrions en effet faire un livre, mais se vendrait-il bien ?"

Certainement. Quand on voit l'importance qu'à pris le cyclosport et en particulier la Marmotte, çà intéresserait beaucoup d'aficionados actuels de savoir comment tout à commencé. Et qui sait, dans 20 ou 30 ans la Marmotte sera encore plus populaire??

Hélas, je crois qu'il ne se vendrait pas bien. Avec les années 80/90, on est déjà aux limites de la "mémoire contemporaine". La plupart des participants actuels aux cyclosportives n'y comprendraient rien à vos souvenirs.

C'était pourtant une belle époque ou l'on inventait quelque chose.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 21:22

Ah oui Michel,

les vélos de Jean Pierre sont sans pareils.
Le titane ou l'inox me comblent tous les jours.

 

Si j'avais eu un titane à JP pour le GT....... victoire peut être encore plus facile.

Jean Paul Mermoud roulait sur un Serrota titane et Patrick Bruet sur un 650 Passoni titane

j'en ai vu des beaux vélos en 1998.

 

Est-ce que je dis une connerie en disant que Jean-Paul Mermoud était un ancien sélectionné olympique de lutte.
Il me semble qu'il m'avait dit ça.

Steph, es tu sûr que Bruet avait un 650? J ai plutôt le souvenir d'un cadre avec une roue de 700 à l'avant et une 650 à l 'arriere ! Spécialité Andouard

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 21:24

Je vais revenir aux années 80 comme l'exige le sujet. Car pour cette Marmotte aucune raison que cela ne continue pas, à part les problèmes de tunnel et de descente neutralisée, et puis souhaitons que la pollution ne veuille remonter la vallée de la Romanche, car après ce sera dossards pairs le samedi et dossards impairs le dimanche. Il faut bien rire un peu.

En ce qui concerne les pionniers, sans vouloir clore le sujet, il conviendrait aussi de citer :

Daniel de GABAI, Pierre MAI, Pierre ROUX, Marcel MOREL, Guy MAITRE, JC MERCIER ( qui venait un peu sur le site), HRIMKOW, Georges LUTHI, puis tous les Lyonnais Alain GARY, Gabriel FANTINO, Henri BERTRAND, Richard BERAUD qui n'avaient pas attendus la Marmotte pour faire du cyclosport sur les LYON - Mont Blanc - LYON, LYON - Mont Ventoux - LYON et POLY Lyonnaise. Il ne faudrait pas fermer sans nommer de Féminines et Edith GUGLIELMI et bien d'autres aussi méritantes. Et notre super vétéran Robert MARCHAND qui lors d'une de ses IW déclina avoir participé, et en effet en 1985 il fait Marmotton en 11 h 07', puis fort de cette expérience fit Bronze en 12 h 27' en 1986 donc si l'on compte bien à 74 ans.

Marmotte épreuve très formatrice, et Laurent BROCHARD ne s'y était pas trompé en venant 3 fois, tout comme BINCOLETTO pistard à Grenoble et qui l'a faite une seule fois sérieusement, sinon venait-il se promener ou pour faire quelques bornes ?

Nous pourrions en effet faire un livre, mais se vendrait-il bien ?

 

sans oublier Soriano et son épouse. J ai le le souvenir d'avoir discuter avec Richard Beraud sur la ligne de depart d une jacques Anquetil, c'était un 2 mai et il avait plus de 10000 bornes. J ai compris ce jour là pourquoi je n'arrivais pas à suivre. !! lol A l'arrivée il m explique qu'il est très déçu, je vais jeter un œil sur le panneau, il fait 7 !! On a pas les mêmes valeurs lol !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 21:32

"Nous pourrions en effet faire un livre, mais se vendrait-il bien ?"

Certainement. Quand on voit l'importance qu'à pris le cyclosport et en particulier la Marmotte, çà intéresserait beaucoup d'aficionados actuels de savoir comment tout à commencé. Et qui sait, dans 20 ou 30 ans la Marmotte sera encore plus populaire??

il me semble qu 'il y avait un commerce de cassettes vidéo pour les épreuves de Y Contat

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 21:37

il me semble qu 'il y avait un commerce de cassettes vidéo pour les épreuves de Y Contat

Exact; j'avais acheté celle de ma  deuxième Isard Bahamontès en 94. Également une épreuve de légende.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 21:48

Exact; j'avais acheté celle de ma  deuxième Isard Bahamontès en 94. Également une épreuve de légende.

je l'avais faite quelques années plutôt avec l Aubisque le Tourmalet et hautacam dans le brouillard!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 21:54

Steph, es tu sûr que Bruet avait un 650? J ai plutôt le souvenir d'un cadre avec une roue de 700 à l'avant et une 650 à l 'arriere ! Spécialité Andouard

Quasi certain, le vélo avait les deux roues du même diamètreuun Passoni

C'est plus tard je crois qu'il roulait sur les hyènes de Philippe Andouard

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 22:08

Quasi certain, le vélo avait les deux roues du même diamètreuun Passoni

C'est plus tard je crois qu'il roulait sur les hyènes de Philippe Andouard

 

"les hyènes de Philippe Andouard"

C'est vraiment çà smiley wink. Est-ce qu'on les fabrique encore?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 22:14

"les hyènes de Philippe Andouard"

C'est vraiment çà smiley wink. Est-ce qu'on les fabrique encore?

Oui, toujours

J'ai voulu qu'il m'en fasse un il y a qq années mais après 3 coups de téléphone à discuter technique avec lui, j'ai abandonné le projet

J'avais l'impression de ne pas l'intéresser

Tant mieux pour moi,  du coup je suis passé chez Le Vacon

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 22:39

"les hyènes de Philippe Andouard"

C'est vraiment çà smiley wink. Est-ce qu'on les fabrique encore?

tu peux aller voir sur son site, il est encore au catalogue!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 22:58

il me semble qu 'il y avait un commerce de cassettes vidéo pour les épreuves de Y Contat

oui mais comme sur d'autres épreuves, c'était un peu soporifique ces k7,c'était le début de la vidéo

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 23:06

Oui, toujours

J'ai voulu qu'il m'en fasse un il y a qq années mais après 3 coups de téléphone à discuter technique avec lui, j'ai abandonné le projet

J'avais l'impression de ne pas l'intéresser

Tant mieux pour moi,  du coup je suis passé chez Le Vacon

 

je suis impatient d'avoir mon levacon ! 12 mois à attendre et sans les retards comme tu me l a déjà dit !

 

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2016 23:07

Hélas, je crois qu'il ne se vendrait pas bien. Avec les années 80/90, on est déjà aux limites de la "mémoire contemporaine". La plupart des participants actuels aux cyclosportives n'y comprendraient rien à vos souvenirs.

C'était pourtant une belle époque ou l'on inventait quelque chose.

si chaque intervenant des sujets marmotte du forum en achetait 1 exemplaire, ça ferait déjà un bon matelas. plus la promo sur le site de l'orga et sur place pendant la marmotte. un bel historique avec les météos et les parcours, de beaux portraits, de belles photos, l'annuaire des résultats, plein de stats (voire un DVD en cadeau bonus) ...  ça se vendrait comme des ptits pains

mais prévoir une version batave et english

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/12/2016 08:23

Hello,

Oui , arriver à Huez, voir les chalets de l'Alpe, tourner à gauche pour redescendre par Villars Reculas et se taper la montée de Vaujany qui ressemblait à un micro ondes avec la chaleur, ça c'était une Marmotte d'enfer! Et la finir était déjà ....héroïque! Ca reste un souvenir et ça fait partie du cyclosport.....héroïque, mais je ne regrette pas! Oui c'était une des dernières de Yann Contat, je l'ai vu parce que je partais avec les premiers et j'insiste sur le fait qu'il fut le réel pionnier du cyclosport! Cette année là la Marmotte passait les 5000 m de dénivelé.....et n'a jamais recommencé!!

Bonnes fêtes

Bonjour,

Yann Contat est sans conteste le pionnier du cyclosport, dans sa phase démocratisation. Mais, Bernard Piguet pourrait t'en parler bien mieux que moi, le cyclosport existait déjà à travers des épreuves comme Lyon-Mont_Lyon, Lyon-Mont Ventoux, La Polylyonnaise, et d'autres... Des épreuves organisées par le CT Lyon.

Pour l'histoire, il serait intéressant de faire un historique du CT Lyon, pour étayer l'histoire des cyclosportives. Cela permet de comprendre pourquoi Gary, Bertrand, Fantino, puis Béraud, Soriano, Bardon, Moiroux, Briand sont de la la région lyonnaise, et, pourquoi Piguet, Rouiller, Eggs sont des "frontaliers".

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/12/2016 08:35

Bonjour,

Yann Contat est sans conteste le pionnier du cyclosport, dans sa phase démocratisation. Mais, Bernard Piguet pourrait t'en parler bien mieux que moi, le cyclosport existait déjà à travers des épreuves comme Lyon-Mont_Lyon, Lyon-Mont Ventoux, La Polylyonnaise, et d'autres... Des épreuves organisées par le CT Lyon.

Pour l'histoire, il serait intéressant de faire un historique du CT Lyon, pour étayer l'histoire des cyclosportives. Cela permet de comprendre pourquoi Gary, Bertrand, Fantino, puis Béraud, Soriano, Bardon, Moiroux, Briand sont de la la région lyonnaise, et, pourquoi Piguet, Rouiller, Eggs sont des "frontaliers".

Je voulais le dire, mais à l'évidence tu connais mieux la chose que moi.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/12/2016 09:56

Non, j'en connais juste un peu, ce que les anciens du CT Lyon ont pu me raconter, lors des soirées "mailing". Ils racontaient entre eux leurs souvenirs, pendant ces soirées.

Le CT Lyon est monté jusqu' à 600 membres, au cœur des années 60/70/80. LA FFCT n'existait pas dans la région lyonnaise, car, à l'époque, le CT Lyon agissait à la fois comme un club et une fédération.  Le club organisait alors beaucoup d'épreuves cyclotouristes avec classement, une tous les 15 jours environ. Le "Progrès" relatait d'ailleurs ces épreuves et notait le classement (souvent, bel article dépassant l'entrefilet). Une des vedettes de l'époque s'appelait Bailly (pas certain). Beaucoup d'épreuves ont disparu, surtout à cause de la circulation et de la réglementation. Certaines ont passé le cap des années 90, la Polylyonnaise et Lyon-Mont Blanc-Lyon. D'autres ont été repris par d'autres club, "Les milles bosses" par le CT69 et "Les Trois cols" par le TAC. La "SaintéLyon" (Trail) est d'ailleurs également une épreuve historique du CT Lyon. depuis, l'urbanisation et les réglementations ont fait disparaître la Polylyonnaise et ont transformé Lyon-Mont Blanc-Lyon en épreuve cyclotouriste.

Pour ceux qui ont eu l'occasion de faire Lyon-Mont Blanc-Lyon, John Cuzin, la personne qui flèche le parcours depuis... je ne sais même pas, oserais-je dire 40 ans, connaît bien toute cette histoire.

J'ai eu la chance de faire mes premières épreuves cyclosportives en 1993, avec évidemment Bernard Piguet, le plus beau sur un vélo, Yvan Eggs, un gentleman, Gilbert Rouiller, taiseux et coursier, Gabriel Fantino, et plein d'autres. Même à cette époque, on trouvait autour de Lyon, une épreuve cyclosportive, tous les 15 jours, à moins de 100km, avec plus de 180km.

Je me permets de distinguer Les Rota et Bruet, car ils venaient sur les épreuves de Yann Contat, car ils ne sont pas de vrais cyclosportifs. Ils venaient car ils étaient sponsorisés. Attention, ne vous méprenez pas, je les respecte; mais, ils ne venaient pas avec un état d'esprit cycloportif.

Pour moi, le plus emblématique est Bernard Piguet, car au-delà d'avoir été un des pionniers, il a été un brillant promoteur de l'esprit et aux organisations de Clermont-Aurillac-Clermont et le Tour du Sancy, et, plus ancien, Saint Etienne-Puy de Dôme. Et puis, il participe sur le forum. Donc, j'en profite pour lui glisser un merci.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/12/2016 11:14

Non, j'en connais juste un peu, ce que les anciens du CT Lyon ont pu me raconter, lors des soirées "mailing". Ils racontaient entre eux leurs souvenirs, pendant ces soirées.

Le CT Lyon est monté jusqu' à 600 membres, au cœur des années 60/70/80. LA FFCT n'existait pas dans la région lyonnaise, car, à l'époque, le CT Lyon agissait à la fois comme un club et une fédération.  Le club organisait alors beaucoup d'épreuves cyclotouristes avec classement, une tous les 15 jours environ. Le "Progrès" relatait d'ailleurs ces épreuves et notait le classement (souvent, bel article dépassant l'entrefilet). Une des vedettes de l'époque s'appelait Bailly (pas certain). Beaucoup d'épreuves ont disparu, surtout à cause de la circulation et de la réglementation. Certaines ont passé le cap des années 90, la Polylyonnaise et Lyon-Mont Blanc-Lyon. D'autres ont été repris par d'autres club, "Les milles bosses" par le CT69 et "Les Trois cols" par le TAC. La "SaintéLyon" (Trail) est d'ailleurs également une épreuve historique du CT Lyon. depuis, l'urbanisation et les réglementations ont fait disparaître la Polylyonnaise et ont transformé Lyon-Mont Blanc-Lyon en épreuve cyclotouriste.

Pour ceux qui ont eu l'occasion de faire Lyon-Mont Blanc-Lyon, John Cuzin, la personne qui flèche le parcours depuis... je ne sais même pas, oserais-je dire 40 ans, connaît bien toute cette histoire.

J'ai eu la chance de faire mes premières épreuves cyclosportives en 1993, avec évidemment Bernard Piguet, le plus beau sur un vélo, Yvan Eggs, un gentleman, Gilbert Rouiller, taiseux et coursier, Gabriel Fantino, et plein d'autres. Même à cette époque, on trouvait autour de Lyon, une épreuve cyclosportive, tous les 15 jours, à moins de 100km, avec plus de 180km.

Je me permets de distinguer Les Rota et Bruet, car ils venaient sur les épreuves de Yann Contat, car ils ne sont pas de vrais cyclosportifs. Ils venaient car ils étaient sponsorisés. Attention, ne vous méprenez pas, je les respecte; mais, ils ne venaient pas avec un état d'esprit cycloportif.

Pour moi, le plus emblématique est Bernard Piguet, car au-delà d'avoir été un des pionniers, il a été un brillant promoteur de l'esprit et aux organisations de Clermont-Aurillac-Clermont et le Tour du Sancy, et, plus ancien, Saint Etienne-Puy de Dôme. Et puis, il participe sur le forum. Donc, j'en profite pour lui glisser un merci.

Tout à fait d'accord.

A propos de Clermont-Aurillac-Clermont, j'avais cru comprendre que 53x12 devait reprendre l'organisation.


Quand est-il Bernard ? car je n'ai rien vu en 2016 et pour moi qui ne l'ai jamais faite cela reste un grand regret.

j'ai le meme grand regret avec bordeaux paris.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/12/2016 17:58

sans oublier Soriano et son épouse. J ai le le souvenir d'avoir discuter avec Richard Beraud sur la ligne de depart d une jacques Anquetil, c'était un 2 mai et il avait plus de 10000 bornes. J ai compris ce jour là pourquoi je n'arrivais pas à suivre. !! lol A l'arrivée il m explique qu'il est très déçu, je vais jeter un œil sur le panneau, il fait 7 !! On a pas les mêmes valeurs lol !

J ai le le souvenir d'avoir discuter avec Richard Beraud sur la ligne de depart d une jacques Anquetil, c'était un 2 mai et il avait plus de 10000 bornes. J ai compris ce jour là pourquoi je n'arrivais pas à suivre. !!

Désolé de te décevoir Jean-Marc, mais si tu le suivais pas avec ses 10 000 km d'entraînement, tu ne l'aurais pas davantage suivi s'il n'en avait eu que 3000 smiley frown.


Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

KTM

abus JUIN

Meribel juin 2019
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 mai 2019
dimanche 23 juin 2019
vendredi 28 juin 2019
dimanche 30 juin 2019
samedi 06 juillet 2019
dimanche 07 juillet 2019
jeudi 11 juillet 2019
vendredi 12 juillet 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES