FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Matériel • Longueur manivelles, vraiment des différences ?

Retour au forum Route > Matériel Bas de page

envoyé le 20/02/2016 09:36

Ciao tous,

 

Voilà c'est dans le titre... Non parce que j'ai l'impression que 2,5mm de différence c'est tiré par les cheveux. 5mm encore peut-être, ou chez les pros de chez pros soit. Je vois dans le vélo ce que je voyais dans le foot en fin de carrière, LA nouvelle chaussure chaque année qui enfin est plus légère, plus souple, qui court plus vite toute seule et en plus elle est belle... À  moins que mon manque d'expérience en vélo me rende naïf ?

À vos avis et retours d'expériences :)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 10:01

Que ça fasse une différence ou non, à la limite, ce n'est pas la question que je me poserais. Je me dis simplement que la gamme existe et que dans ce cas, je vais choisir celle qui me conviendra le mieux au point de vue confort et rendement. Tant qu'à faire, autant prendre la mesure étudiée pour toi.

Quand au reste, tout dépend de ton niveau et de tes exigences de performances, mais là on parle de professionnels ou du moins de très bons amateurs. 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 10:09

Que ça fasse une différence ou non, à la limite, ce n'est pas la question que je me poserais. Je me dis simplement que la gamme existe et que dans ce cas, je vais choisir celle qui me conviendra le mieux au point de vue confort et rendement. Tant qu'à faire, autant prendre la mesure étudiée pour toi.

Quand au reste, tout dépend de ton niveau et de tes exigences de performances, mais là on parle de professionnels ou du moins de très bons amateurs. 

 

Mais donc tu sens vraiment une (nette) différence ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 10:12

Mais donc tu sens vraiment une (nette) différence ?

Ben non, j'ai acheté les bonnes longueurs directement, sans me poser la question de savoir si d'autres étaient meilleures ou non... logique, quoi.

Je suppose que les pros changent en fonction de tel ou tel critère, mais à mon niveau, bof, je m'en fiche complètement.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 10:13

Ciao tous,

 

Voilà c'est dans le titre... Non parce que j'ai l'impression que 2,5mm de différence c'est tiré par les cheveux. 5mm encore peut-être, ou chez les pros de chez pros soit. Je vois dans le vélo ce que je voyais dans le foot en fin de carrière, LA nouvelle chaussure chaque année qui enfin est plus légère, plus souple, qui court plus vite toute seule et en plus elle est belle... À  moins que mon manque d'expérience en vélo me rende naïf ?

À vos avis et retours d'expériences :)

Quand tu fais par exemple 4h de vélo à une cadence moyenne de 100 tours par minute (c'est beaucoup mais ça m'arrive régulièrement), ça fait environ 24 000 coups de pédale. Tu peux multiplier ça par des années et des années de pratique, et tu comprends alors que les muscles et tendons sont entraînés pour fonctionner selon certains angles.

Il devient alors très difficile de changer de longueur de manivelles. 2,5 mm par exemple, ça modifie de 5 mm le déploiement de ta jambe à chaque tout de pédale (2,5 mm en bas, 2,5 mm en haut). Ce n'est pas tant que ça puisse créer des douleurs ou des blessures (quoique), mais quoi qu'il en soit ça perturbe le rendement musculaire.

Evidemment, depuis que le marché du vélo a évolué vers des vélos strictement de série, vendus complets, alors qu'il y a encore 15 ans on achetait plutôt un vélo quasiment pièce par pièce, imposer des longueurs de manivelles arrange bien les fabricants, qui ne s'embêtent ainsi plus avec du stock ou des pièces à changer.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 10:25

Ciao tous,

 

Voilà c'est dans le titre... Non parce que j'ai l'impression que 2,5mm de différence c'est tiré par les cheveux. 5mm encore peut-être, ou chez les pros de chez pros soit. Je vois dans le vélo ce que je voyais dans le foot en fin de carrière, LA nouvelle chaussure chaque année qui enfin est plus légère, plus souple, qui court plus vite toute seule et en plus elle est belle... À  moins que mon manque d'expérience en vélo me rende naïf ?

À vos avis et retours d'expériences :)

Ah la longueur de manivelle!

C'est un peu comme pour déplacer un objet lourd avec un levier, plus il sera long, moins il faudra faire d'effort pour déplacer l'objet, mais il faudra faire faire un plus long déplacement à l'extrêmité du levier!Au niveau énergie dépensée ce sera la même chose!

Donc croire qu'on va gagner du temps avec des manivelles plus longues, c'est un leurre.Surtout qu'au niveau physiologie c'est mieux de tourner les manivelles à 90 t/min qu'à 50 t/min.

Autrefois les coureurs mettaient des manivelles plus longues en montagne; il faut dire qu'ils montaient avec des braquets démentiels (l'izoard avec 46/22 pour Bobet).Avec une faible vitesse de rotation c'est plus facile d'avoir un long bras de levier.

A l'opposé sur piste où la vitesse de rotation est supérieure à 100t/min, certains n"hésitent pas à mettre des manivelles de 165mm tellement courtes qu'elles sont difficilement trouvables dans le commerce.Pourtant ces "bestiaux" ne manquent pas de puissance.

On lie aussi la longueur des manivelles à l'entrejambe: 170 pour les petits, 172,5 pour les normaux et 175 pour les grands, ce sont les "standards".

Si tu aimes pousser de gros braquets à faible vitesse de rotation, tu peux augmenter la longueur de manivelle; ce sera plus facile musculairement mais tu n'iras pas plus vite à pulsations identiques.

 

Si tu aimes mouliner (comme Franck) des 170mm sont idéales.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 10:38

Je suis passé des 170 mm au 175 mm il y a déjà un bout de temps (14 ans) suite à deux études posturales, Bio Racer puis Gir's, qui m'avaient toutes les deux indiqué cette longueur.

J'ai un entrejambes de 84,5 mm, mesuré chez Gir's (ma taille globale est de 178 cm). À ce niveau, généralement on recommande des 172,5 mm. Claude Genzling lui, dans son livre avec Hinault, recommandait déjà des 175 mm il y a 30 ans. Mes deux études posturales me poussant également dans ce sens, je me suls lancé.

Avant d'entamer mes études posturales, j'étais parfaitement content de mes 170 mm. Quand je suis passé au 175, j'ai fait me semble-t-il l'erreur de ne pas respecter un temps de progression. J'aurais probablement dû passer d'abord aux 172,5 mm puis un an après seulement au 175 mm. Mais je suis passé immédiatement au 175 mm. Résultat, pendant un an, malgré des premières impressions très favorables, j'ai collectionné ensuite les petits soucis aux genoux (douleurs diffuses, tendinite puis bursite). J'ai quand même persisté, jusqu'à ce que tout cela passe et que je sois vraiment habitué.

À noter que contrairement aux idées reçues habituelles, je n'ai absolument rien perdu en fréquence de pédalage, ni même gagné (ni perdu) en braquets puisque j'ai gardé la même gamme avant et après. Mais après m'être habitué, je me suis lancé à l'abordage des murs belges. Probablement pas une coïncidence. Quant à ma position, elle n'a changé que dans le recul de selle, accentué après mon passage chez Gir's, mais ce n'est probablement pas spécifiquement lié au changement de longueur de manivelles. Gir's avait constaté une grande prédominance du fémur par rapport au tibia chez moi, c'est semble-t-il ça l'élément prédominant en la matière.

Je n'ai pas changé de longueur de manivelles depuis. Sauf pendant une quinzaine de jours, pendant l'été 2010, où je n'avais pas pu disposer de mon vélo habituel et m'étais rabattu sur un vieux vélo à moi qui prenait la rouille chez mes parents, et qui était resté en 170 mm. Hé bien, je me suis aperçu de la différence là encore, mais cette fois c'était immédiatement désagréable. Sur les mêmes braquets et les mêmes pentes j'avais l'impression nette de forcer plus que d'habitude en côte, ce qui est logique vu la différence de bras de levier. Pour compenser je devais mettre plus petit que d'habitude, mais je n'avais pas toujours les braquets pour ça. Bref j'ai été content de retrouver mon vélo actuel.

Pour conclure, je pense qu'il ne peut être que bénéfique d'expérimenter sur les longueurs de manivelles, en suivant les directives d'une ou plusieurs études posturales. Mais il ne faut surtout pas négliger la force de l'habitude dans ce domaine et donc ne changer que progressivement, de 2,5 mm en 2,5, d'année en année.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 11:54

Merci tous. Soit dit en passant je n'ai pas de problème sur mon vélo c'est juste de la curiosité et un soucis de compréhension. J'ai l'impression qu'il n'y a pas vraiment de règle inscrite dans le marbre, comme pour d'autres sujets d'ailleurs, c'est un peu du cas par cas.

Par contre quand Franck dit "J'ai quand même persisté, jusqu'à ce que tout cela passe et que je sois vraiment habitué." c'est un peu mon mode de fonctionnement, je pense qu'on peut s'adapter, dans la mesure du raisonnable, sans aller dans la rupture d'un tendon juste pour le fun, à différentes géométrie (tant que ça ne bouge pas de x cm !). D'où mon étonnement pour 2,5mm.

Au fait, question subsidiaire, comment calcule-t'on la bonne longueur ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 12:21

Merci tous. Soit dit en passant je n'ai pas de problème sur mon vélo c'est juste de la curiosité et un soucis de compréhension. J'ai l'impression qu'il n'y a pas vraiment de règle inscrite dans le marbre, comme pour d'autres sujets d'ailleurs, c'est un peu du cas par cas.

Par contre quand Franck dit "J'ai quand même persisté, jusqu'à ce que tout cela passe et que je sois vraiment habitué." c'est un peu mon mode de fonctionnement, je pense qu'on peut s'adapter, dans la mesure du raisonnable, sans aller dans la rupture d'un tendon juste pour le fun, à différentes géométrie (tant que ça ne bouge pas de x cm !). D'où mon étonnement pour 2,5mm.

Au fait, question subsidiaire, comment calcule-t'on la bonne longueur ?

Claude Genzling fournit un tableau d'ordres de grandeur, dépendant de l'entrejambes du cycliste :

  • 74 à 77 cm : 170 mm
  • 78 à 81 cm : 172,5 mm
  • 82 à 85 cm : 175 mm
  • 86 à 89 cm : 177,5 mm
  • 90 à 92 cm : 180 mm

Il insiste bien sur le fait qu'il ne s'agit pas de propositions à suivre aveuglément. Déterminer la longueur de manivelles optimale est certainement plus complexe qu'un simple tableau et dépend sûrement d'autres facteurs que l'entrejambes. Par exemple la longueur du fémur, m'a-t-on dit. C'est donc un travail pour les ergonomes. Je ne suis pas assez calé, loin de là, pour savoir comment ces derniers procèdent.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 12:35
Bonjour Un article sur les longueurs de manivelle : http://www.btwin.com/blog/fr/blog-et-actualite/le-blog/velo-route/la-longueur-des-manivelles/ Écrit par Guillaume de matos velo qui intervient sur ce forum aussi je crois.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 13:39

Si on extrapole sur le tableau de Genzling tu pourrais mettre des 185 mm ! smiley cool Comme quoi l'importance des longueurs de manivelles est quand même très, très relative. 

Tu as déjà essayé des manivelles plus grandes que des 175 mm ? Si oui, quel était ton ressenti ?

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 13:44

Claude Genzling fournit un tableau d'ordres de grandeur, dépendant de l'entrejambes du cycliste :

  • 74 à 77 cm : 170 mm
  • 78 à 81 cm : 172,5 mm
  • 82 à 85 cm : 175 mm
  • 86 à 89 cm : 177,5 mm
  • 90 à 92 cm : 180 mm

Il insiste bien sur le fait qu'il ne s'agit pas de propositions à suivre aveuglément. Déterminer la longueur de manivelles optimale est certainement plus complexe qu'un simple tableau et dépend sûrement d'autres facteurs que l'entrejambes. Par exemple la longueur du fémur, m'a-t-on dit. C'est donc un travail pour les ergonomes. Je ne suis pas assez calé, loin de là, pour savoir comment ces derniers procèdent.

Tu oublies de préciser : "Claude Genzling a fourni - il y a plus de 35 ans - un tableau d'ordres de grandeur."

Ca commence à dater quand même...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 13:44

Si on extrapole sur le tableau de Genzling tu pourrais mettre des 185 mm ! smiley cool Comme quoi l'importance des longueurs de manivelles est quand même très, très relative. 

Tu as déjà essayé des manivelles plus grandes que des 175 mm ? Si oui, quel était ton ressenti ?

 

C’est avant tout une question de géométrie générale du vélo, sachant que l'avant de la rotule doit être à l'aplomb de l'axe de la pédale, on ajuste la longueur de la manivelle et/ou le recul de la selle en conséquence.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 13:48

Tu oublies de préciser : "Claude Genzling a fourni - il y a plus de 35 ans - un tableau d'ordres de grandeur."

Ca commence à dater quand même...

Je ne l'ai pas oublié, relis mon premier message… smiley innocent D'autre part, ce n'est pas parce que date que c'est forcément périmé.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 14:14

J'ai 81 cm d'entrejambe, et depuis que je suis passé sur des manivelles de 170, je n'ai plus de souci de douleurs intempestives aux genoux
J'ai entendus (à la volée sur la route) qu'il y avait un rapport avec la longueur des tibias également... mais je n'ais pas plus gratté le sujet.

Tu avais quelle longueur de manivelles avant ? C'est après une étude posturale, ou bien c'était les manivelles fournies avec le vélo ?

Comme quoi, comme disait Genzling lui-même, «les muscles et les tendons ont aussi leur mot à dire, et ils le disent par l'intermédiaire des sensations.»

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 14:14

Je ne l'ai pas oublié, relis mon premier message… smiley innocent D'autre part, ce n'est pas parce que date que c'est forcément périmé.

Non, mais le vélo a évolué un peu depuis :)

Et comme souligné par Christophe plus haut, c'était avant l'épidémie de problèmes à l'artère iliaque, qui a quand même touché beaucoup de coureurs.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 14:44

Non, mais le vélo a évolué un peu depuis :)

Et comme souligné par Christophe plus haut, c'était avant l'épidémie de problèmes à l'artère iliaque, qui a quand même touché beaucoup de coureurs.

Non, mais le vélo a évolué un peu depuis :)

Certainement. Que ce soit en bien ou en mal selon les secteurs (je pense entre autres à la généralisation des vélos de série jusqu'au haut niveau…), on en saura plus… plus tard! smiley cool De toutes façons, il était déjà clair au temps de Genzling que des tableaux ne suffisaient pas pour avoir des certitudes question cotes de position.

Je ne savais pas que les manivelles trop longues pouvaient entraîner l'endofibrose iliaque. Ce que j'avais lu sur ce sujet incriminait plutôt les positions trop reculées.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 16:14

Non, mais le vélo a évolué un peu depuis :)

Certainement. Que ce soit en bien ou en mal selon les secteurs (je pense entre autres à la généralisation des vélos de série jusqu'au haut niveau…), on en saura plus… plus tard! smiley cool De toutes façons, il était déjà clair au temps de Genzling que des tableaux ne suffisaient pas pour avoir des certitudes question cotes de position.

Je ne savais pas que les manivelles trop longues pouvaient entraîner l'endofibrose iliaque. Ce que j'avais lu sur ce sujet incriminait plutôt les positions trop reculées.

Côté Teuton quelqu'un comme Peter Konopka, peu lu en France mais du genre auteur sérieux comme Dal Monte, a préconisé de mémoire 170mm pour tout le monde en affirmant qu'on raccourcisse ou rallonge ça ne change finalement rien sur la perf... Et c'est après Genzling... Et ça reprend ce qui se disait aussi bien avant... :-)))

A une époque (fin années 90) je passais de 175 ou 172.5 sur la route à 165 sur piste (et je devais passer autant de temps sur les 3 longueurs) ben ça m'a pas fait boiter... 165 c'est surtout pour pas que ça touche pendant les tours d'observation sur certaines pistes vicelardes...

Genzling donne de toute façon des longueurs trop importantes à mon goût (un peu comme je ne sais plus quel site sur le web qui va encore plus loin), selon lui je devrais mettre des 177.5, voire des 180... Pour se promener ça serait sans doute plus pépère, mais bon, pour sprinter ou relancer sec...

Pour avoir potassé tout ça depuis l'adolescence, manivelles longues ou courtes pour pouvoir tourner vite les jambes ou utiliser un grand levier ça dépend certainement plus de la nature des fibres musculaires que de l'entrejambe à mon avis, et à moins d'avoir les moyens de se faire faire une biopsie des mollets et de savoir interpréter les données, ben c'est un peu comme chacun le sent, hein... Un peu plus petit que les bouquins qui reprennent tous les mêmes tableaux ça évitera peut-être de trop bouffer les articulations des genoux si on est posé comme un sac et si on passe sa vie sur le vélo...

Je dis ça, c'est comme on veut, hein...

A+

Olivier

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 20:47

 

À l'époque de Genzling ... il y a eu toute une série d'articles sur la longueur des bras de pédalier.
Avec mes 191 cm et mes longues papattes, j'en étais arrivé à calculer qu'il me fallait du 185.
J'ai donc acheté du TA en 185.
Rentré d'une première sortie d'essai de 50 bornes, j'avais mal aux pattes.
Le lendemain, plus rien.

Et depuis j'ai toujours roulé en 185.
Exclusivement en longues distances, Audax ou randonneur, solo ou tandem.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 21:22

 

À l'époque de Genzling ... il y a eu toute une série d'articles sur la longueur des bras de pédalier.
Avec mes 191 cm et mes longues papattes, j'en étais arrivé à calculer qu'il me fallait du 185.
J'ai donc acheté du TA en 185.
Rentré d'une première sortie d'essai de 50 bornes, j'avais mal aux pattes.
Le lendemain, plus rien.

Et depuis j'ai toujours roulé en 185.
Exclusivement en longues distances, Audax ou randonneur, solo ou tandem.

De l'autre côté, tu as Nicholas Van qui a apparemment le même genre de gabarit que toi et qui préfère du 175. Comme quoi la longueur des manivelles idoine est vraiment un sujet personnel.

J'imagine que ta moitié devait utiliser des manivelles nettement plus courtes sur votre tandem. Question sans doute naïve (je n'ai jamais fait de tandem) : ça ne posait pas de problème de coordination de vos deux pédalages ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 21:50

De l'autre côté, tu as Nicholas Van qui a apparemment le même genre de gabarit que toi et qui préfère du 175. Comme quoi la longueur des manivelles idoine est vraiment un sujet personnel.

J'imagine que ta moitié devait utiliser des manivelles nettement plus courtes sur votre tandem. Question sans doute naïve (je n'ai jamais fait de tandem) : ça ne posait pas de problème de coordination de vos deux pédalages ?

J'imagine que ta moitié devait utiliser des manivelles nettement plus courtes sur votre tandem. Question sans doute naïve (je n'ai jamais fait de tandem) : ça ne posait pas de problème de coordination de vos deux pédalages ?

Heu, là tu es un peu fatigué Franck ! :) :) Le seul problème de coordination que ça pourrait poser, c'est si l'un et l'autre n'utilisaient pas le même braquet. Mais ça me semble difficile sur un tandem.

Pour l'anecdote, un coureur stagiaire au sein d'une grande équipe pro sur le Tour de l'Avenir à la fin des années 80 s'est vu remettre un vélo avec deux manivelles de longueurs différentes. Il ne s'en est pas rendu compte et a fait toute la course comme ça !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 21:51

De l'autre côté, tu as Nicholas Van qui a apparemment le même genre de gabarit que toi et qui préfère du 175. Comme quoi la longueur des manivelles idoine est vraiment un sujet personnel.

J'imagine que ta moitié devait utiliser des manivelles nettement plus courtes sur votre tandem. Question sans doute naïve (je n'ai jamais fait de tandem) : ça ne posait pas de problème de coordination de vos deux pédalages ?

 

Hi Franck !
Je ne me pose nullement en exemple à suivre, mais les 185 "m'allaient bien", le fait de tourner plus lentement sans doute.

Quant au tandem, non, Chantal n'a jamais ressenti de problème. En fait, elle tournait à mon rythme, il fallait bien un chef à bord :).
Plus sérieusement, notre vision du tandem visait au partage : elle s'efforçait - avec succès - de tenir les distances et d'avaler les pentes, j'essayais de ne pas lui faire faire ce qu'elle ne pouvait pas encaisser.

Ce qui ne l'a pas empêchée de passer le Stockeu, la Redoute, la Roche aux Faucons, l'Izoard (et bien d'autres) ... et d'arriver toujours avec le sourire.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 21:56

J'imagine que ta moitié devait utiliser des manivelles nettement plus courtes sur votre tandem. Question sans doute naïve (je n'ai jamais fait de tandem) : ça ne posait pas de problème de coordination de vos deux pédalages ?

Heu, là tu es un peu fatigué Franck ! :) :) Le seul problème de coordination que ça pourrait poser, c'est si l'un et l'autre n'utilisaient pas le même braquet. Mais ça me semble difficile sur un tandem.

Pour l'anecdote, un coureur stagiaire au sein d'une grande équipe pro sur le Tour de l'Avenir à la fin des années 80 s'est vu remettre un vélo avec deux manivelles de longueurs différentes. Il ne s'en est pas rendu compte et a fait toute la course comme ça !

C'est possible que je sois fatigué, oui. smiley cool Mais je me dis, probablement à tort, que les différents secteurs de pédalage, par exemple la phase d'appui, ne correspondent peut-être pas tout à fait aux mêmes angles si les manivelles sont de longueur fortement différentes. Sur un tandem, si l'un commence à appuyer avant l'autre, cela ne pose-t-il pas un problème? Enfin bon, je fais dériver le sujet en plus de peut-être divaguer, et encore une fois je n'ai jamais fait de tandem…

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/02/2016 22:54

Bonsoir, confronté au dilemme  lors de mon changement de vélo en février 2016, j'ai glané çà à propos de la taille des manivelles :

"Si vous êtes à cheval entre deux mesures, le choix est simple :

Vous êtes fort et tournez les jambes plutôt lentement ? Prenez le modèle le plus court.

Vous n'êtes pas très fort mais avec une grande vitesse de jambes ? Prenez le modèle au-dessus.

Dans les deux cas, vous équilibrerez ainsi votre pédalage ".

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Matériel Haut de page

KTM

abus JUIN

Meribel juin 2019
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 mai 2019
mercredi 12 juin 2019
dimanche 23 juin 2019
vendredi 28 juin 2019
dimanche 30 juin 2019
samedi 06 juillet 2019
dimanche 07 juillet 2019
jeudi 11 juillet 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES