FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Lyon Mont Blanc Lyon 1 et 2 juin 2019

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 21/12/2018 17:42

 

Les parcours de la 72 ème  édition de l’exquis Lyon Mont Blanc Lyon sont en ligne :

http://www.lyonmtblanc.com/

Le samedi 204 km  3553 D+  au programme : 
Le Collet, col des Glières, Saint-Jean-de-Sixt, col des Aravis et la côte de Droisy

 

Le Dimanche 200 km 3135D+ au programme :
col du Frêne, col du Goléron et col de la Chambotte

 

Un beau weekend dans une ambiance fort sympathique et  une belle préparation aux cyclosportives montagnardes  smiley mr-green

 

https://www.facebook.com/pages/Lyon-Mt-Blanc/1507982422812263

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/12/2018 23:38

 

Les parcours de la 72 ème  édition de l’exquis Lyon Mont Blanc Lyon sont en ligne :

http://www.lyonmtblanc.com/

Le samedi 204 km  3553 D+  au programme : 
Le Collet, col des Glières, Saint-Jean-de-Sixt, col des Aravis et la côte de Droisy

 

Le Dimanche 200 km 3135D+ au programme :
col du Frêne, col du Goléron et col de la Chambotte

 

Un beau weekend dans une ambiance fort sympathique et  une belle préparation aux cyclosportives montagnardes  smiley mr-green

 

https://www.facebook.com/pages/Lyon-Mt-Blanc/1507982422812263

 

 

Merci Jean Marc,

Le col des Glières est un inédit sur Lyon-Mont Blanc.

Et si L'épreuve vaut par la beauté des paysage, elle vaut également par la convivialité du samedi soir.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/12/2018 09:30

Merci Jean Marc,

Le col des Glières est un inédit sur Lyon-Mont Blanc.

Et si L'épreuve vaut par la beauté des paysage, elle vaut également par la convivialité du samedi soir.

Effectivement, belle convivialité. 

Le col des Glières se fera dans le sens inverse que l'étape du tour de cette année.

Il faudra avoir des freins en bon état ! smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/12/2018 19:50

 

Les parcours de la 72 ème  édition de l’exquis Lyon Mont Blanc Lyon sont en ligne :

http://www.lyonmtblanc.com/

Le samedi 204 km  3553 D+  au programme : 
Le Collet, col des Glières, Saint-Jean-de-Sixt, col des Aravis et la côte de Droisy

 

Le Dimanche 200 km 3135D+ au programme :
col du Frêne, col du Goléron et col de la Chambotte

 

Un beau weekend dans une ambiance fort sympathique et  une belle préparation aux cyclosportives montagnardes  smiley mr-green

 

https://www.facebook.com/pages/Lyon-Mt-Blanc/1507982422812263

 

 

Ah Lyon-Cham comme disaient les anciens !

Donc 72e édition ? J'ai du mal à m'y retrouver, en 1989 c'était le 46e, il y a eu un trou ?

Ce petit WE me plaisait bien, si bien que j'en ai fait 21. Et vraiment toutes les versions y sont passées, d'ailleurs c'est là que j'ai fait la connaissance de David, nous avons dû en faire 3/4 ensemble. Il n'est pas possible de faire l'épilogue de ce monument, il faudrait un livre. Mais je me souviens que l'on m'avait dit que les tracés étaient élaborés par Daniel R, et je note ce jour la mémorable version 1985. Etape 1 Saint Priest - Combloux 285 km et 4800 m de D+, puis il fallait revenir, Etape 2 : 255 km et 3200 m de D+.

        Si bien que sur l'aller après Morestel, lac d'Ambléon, Rumilly, Le Semnoz, puis après le tour du lac d'Annecy, Talloires, col de Bluffy, Thônes, col de la Colombière, ( et là les organisateurs par pitié nous disent, on ne fait plus Romme, vous descendez jusqu'en bas, et à tout à l'heure à Combloux). Le retour pas triste non plus par le Frêne, le Revard et la Chambotte. Ce qui fait que nous n'avions fait que 28,8 km/h sur cette édition, sachant que la plupart du temps c'était 30 km/h et plus, et 17 heures de vélo.

Mais de plus anciens, diront et quand nous avions fait étape à Courmayeur 270 bornes !

Ah souvenirs, souvenirs !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/12/2018 20:57

Ah Lyon-Cham comme disaient les anciens !

Donc 72e édition ? J'ai du mal à m'y retrouver, en 1989 c'était le 46e, il y a eu un trou ?

Ce petit WE me plaisait bien, si bien que j'en ai fait 21. Et vraiment toutes les versions y sont passées, d'ailleurs c'est là que j'ai fait la connaissance de David, nous avons dû en faire 3/4 ensemble. Il n'est pas possible de faire l'épilogue de ce monument, il faudrait un livre. Mais je me souviens que l'on m'avait dit que les tracés étaient élaborés par Daniel R, et je note ce jour la mémorable version 1985. Etape 1 Saint Priest - Combloux 285 km et 4800 m de D+, puis il fallait revenir, Etape 2 : 255 km et 3200 m de D+.

        Si bien que sur l'aller après Morestel, lac d'Ambléon, Rumilly, Le Semnoz, puis après le tour du lac d'Annecy, Talloires, col de Bluffy, Thônes, col de la Colombière, ( et là les organisateurs par pitié nous disent, on ne fait plus Romme, vous descendez jusqu'en bas, et à tout à l'heure à Combloux). Le retour pas triste non plus par le Frêne, le Revard et la Chambotte. Ce qui fait que nous n'avions fait que 28,8 km/h sur cette édition, sachant que la plupart du temps c'était 30 km/h et plus, et 17 heures de vélo.

Mais de plus anciens, diront et quand nous avions fait étape à Courmayeur 270 bornes !

Ah souvenirs, souvenirs !

Bernard, l'idée d'un recueil de souvenirs est une bonne idée !

Nous serions nombreux à apprécier smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/12/2018 19:23

Bernard, l'idée d'un recueil de souvenirs est une bonne idée !

Nous serions nombreux à apprécier smiley lol

Bonne idée peut-être, mais la réaliser ? Mon premier CYCLO 2000 n°264 d'avril 1973, puis sa disparition en 1993, alors les archives ?, les "miss" du CT Lyon seraient bien embêtées si on débarquait pour quelques renseignements. Au fait y a t-il toujours une rue du bœuf ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/12/2018 22:00

Bonne idée peut-être, mais la réaliser ? Mon premier CYCLO 2000 n°264 d'avril 1973, puis sa disparition en 1993, alors les archives ?, les "miss" du CT Lyon seraient bien embêtées si on débarquait pour quelques renseignements. Au fait y a t-il toujours une rue du bœuf ?

La première fois que j'ai vu le nom de Bernard PIGUET apparaitre c'était dans un Lyon/Mont-Blanc , il y a trèèèèèèèès longtemps , en fait je suivais une connaissance Jacky RIVAT (Fabricant de chaussures de sports) qui était en "bagarre" pour la victoire avec lui et si ma mémoire est bonne Jacky se trompe de route et Bernard gagne , il aurait aussi peut-être gagné sans cet incident .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/12/2018 16:05

La première fois que j'ai vu le nom de Bernard PIGUET apparaitre c'était dans un Lyon/Mont-Blanc , il y a trèèèèèèèès longtemps , en fait je suivais une connaissance Jacky RIVAT (Fabricant de chaussures de sports) qui était en "bagarre" pour la victoire avec lui et si ma mémoire est bonne Jacky se trompe de route et Bernard gagne , il aurait aussi peut-être gagné sans cet incident .

Et bien c'est une colle ! Vous voyez tous que nous ne sommes pas encore prêts pour un recueil.

Jacky RIVAT, OUI nous l'avons vu apparaître en 1980, c'est même lui qui fait 1 en 15 h 03 pour les 461 km. Mais après je ne crois pas qu'il avait pris un abonnement, et juste le temps de survoler le sujet, je vois qu'il avait quand même 6 ans de plus que moi, alors…….Et sa fonction ne devais pas trop lui permettre de faire "joujou" avec un vélo.

Je tente de retrouver d'autres éléments.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/12/2018 18:41

Et bien c'est une colle ! Vous voyez tous que nous ne sommes pas encore prêts pour un recueil.

Jacky RIVAT, OUI nous l'avons vu apparaître en 1980, c'est même lui qui fait 1 en 15 h 03 pour les 461 km. Mais après je ne crois pas qu'il avait pris un abonnement, et juste le temps de survoler le sujet, je vois qu'il avait quand même 6 ans de plus que moi, alors…….Et sa fonction ne devais pas trop lui permettre de faire "joujou" avec un vélo.

Je tente de retrouver d'autres éléments.

Gros rouleur quand même par tous les temps . Gros palmarès en 1980 il avait 46 ans . Décédé à 76 ans sur un vélo suite à une grosse chute par temps de pluie .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/12/2018 22:20

Bonne idée peut-être, mais la réaliser ? Mon premier CYCLO 2000 n°264 d'avril 1973, puis sa disparition en 1993, alors les archives ?, les "miss" du CT Lyon seraient bien embêtées si on débarquait pour quelques renseignements. Au fait y a t-il toujours une rue du bœuf ?

Bonsoir Bernard,

Le siège du club est toujours rue du bœuf à Lyon.

Pour ceux qui ne connaissent pas, CT Lyon est propriétaire de son siège social, situé en plein cœur du quartier Saint Jean (le quartier historique de Lyon).

Je me souviendrais toujours de mon premier Lyon-Mont Blanc, en 1993. Le samedi, Saint Priest-Combloux, par le col de la Chambotte, col du Frêne, Le col de la Forclaz de Queige, et la route forestière de Cohennoz (235km). Dans les 30 derniers Kilomètres, j'ai perdu 35mn. Pendant ces 30 derniers kilomètres, je n'ai fait que me répéter, "le vélo, c'est pas fait pour toi". A l'arrivée, j'ai cherché en vain une âme charitable pour m'emmener à la gare.

Le dimanche, Combloux-Saint Priest, par les gorges de l'Arly, le col du Tamié, Allevard, le col du Coq, et, toutes les montées entre Saint Laurent du Pont et Bourgoin-Jallieu (275km). Il y a plus pendant toute la journée. la descente du Col du Coq jusqu'à Saint Laurent du Pont furent un enfer. Michel L., qui me précédait dans la descente, tremblait tellement que même son vélo tremblait. A l'arrivée, je gagne l'étape... Donc, j'ai continué le vélo.

Lyon-Mont Blanc cyclosportif, c'était une aventure. 110 cyclosportifs sur un tel parcours, donc pas de suceurs de roue au départ!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/12/2018 10:43

Bonsoir Bernard,

Le siège du club est toujours rue du bœuf à Lyon.

Pour ceux qui ne connaissent pas, CT Lyon est propriétaire de son siège social, situé en plein cœur du quartier Saint Jean (le quartier historique de Lyon).

Je me souviendrais toujours de mon premier Lyon-Mont Blanc, en 1993. Le samedi, Saint Priest-Combloux, par le col de la Chambotte, col du Frêne, Le col de la Forclaz de Queige, et la route forestière de Cohennoz (235km). Dans les 30 derniers Kilomètres, j'ai perdu 35mn. Pendant ces 30 derniers kilomètres, je n'ai fait que me répéter, "le vélo, c'est pas fait pour toi". A l'arrivée, j'ai cherché en vain une âme charitable pour m'emmener à la gare.

Le dimanche, Combloux-Saint Priest, par les gorges de l'Arly, le col du Tamié, Allevard, le col du Coq, et, toutes les montées entre Saint Laurent du Pont et Bourgoin-Jallieu (275km). Il y a plus pendant toute la journée. la descente du Col du Coq jusqu'à Saint Laurent du Pont furent un enfer. Michel L., qui me précédait dans la descente, tremblait tellement que même son vélo tremblait. A l'arrivée, je gagne l'étape... Donc, j'ai continué le vélo.

Lyon-Mont Blanc cyclosportif, c'était une aventure. 110 cyclosportifs sur un tel parcours, donc pas de suceurs de roue au départ!

Bonjour,

J'etais en cyclo, il me semble que Andre Sabliere nous huilait la chaine en haut du col du coq.

effectivement,  guidonnage dans la descente; et pluie continue jusque vers 17 heures.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/12/2018 11:23

Et bien c'est une colle ! Vous voyez tous que nous ne sommes pas encore prêts pour un recueil.

Jacky RIVAT, OUI nous l'avons vu apparaître en 1980, c'est même lui qui fait 1 en 15 h 03 pour les 461 km. Mais après je ne crois pas qu'il avait pris un abonnement, et juste le temps de survoler le sujet, je vois qu'il avait quand même 6 ans de plus que moi, alors…….Et sa fonction ne devais pas trop lui permettre de faire "joujou" avec un vélo.

Je tente de retrouver d'autres éléments.

Il me semble que lorsque j'étais enfant mes chaussures de foot étaient des Rivat smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/12/2018 12:28

Gros rouleur quand même par tous les temps . Gros palmarès en 1980 il avait 46 ans . Décédé à 76 ans sur un vélo suite à une grosse chute par temps de pluie .

BON, les recherches et les archives sont utiles. Jacky est effectivement venu en 1978 et 1979, en 1978 je ne sais pas si il se trompe de route, car il perd à peu près la même chose sur les 2 journées, pour finir 21e. Il a bien appris car en 1979, il fait 3.

A David & Christian,

1993, j'étais bien là, et en revoyant le parcours je me souviens que du ruisseau que nos roues devaient passer dans l'ascension de cette Forclaz ou plutôt plus haut en se rapprochant de Crest Voland. Mais alors plus la vision du jour 2, c'est dire que les souvenirs……...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/12/2018 13:38

Il me semble que lorsque j'étais enfant mes chaussures de foot étaient des Rivat smiley mr-green

Bien possible . A l'Olympique Lyonnais un célébre joueur en a porté aussi , mais sous contrat avec une autre marque cela c'est fait de façon "discrète"

Perso j'avais des Rivat à lacets et semelles cambrées en bois , c'était le Top .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/12/2018 13:51

Bien possible . A l'Olympique Lyonnais un célébre joueur en a porté aussi , mais sous contrat avec une autre marque cela c'est fait de façon "discrète"

Perso j'avais des Rivat à lacets et semelles cambrées en bois , c'était le Top .

je me souviens d'un mini scandale pour des histoires de chaussures maquillées... 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/12/2018 14:42

BON, les recherches et les archives sont utiles. Jacky est effectivement venu en 1978 et 1979, en 1978 je ne sais pas si il se trompe de route, car il perd à peu près la même chose sur les 2 journées, pour finir 21e. Il a bien appris car en 1979, il fait 3.

A David & Christian,

1993, j'étais bien là, et en revoyant le parcours je me souviens que du ruisseau que nos roues devaient passer dans l'ascension de cette Forclaz ou plutôt plus haut en se rapprochant de Crest Voland. Mais alors plus la vision du jour 2, c'est dire que les souvenirs……...

Effectivement entre Cohennoz et Crest-Voland, la route était mal goudronnée.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/12/2018 14:45

Bien possible . A l'Olympique Lyonnais un célébre joueur en a porté aussi , mais sous contrat avec une autre marque cela c'est fait de façon "discrète"

Perso j'avais des Rivat à lacets et semelles cambrées en bois , c'était le Top .

En 1987, Charly Mottet courait avec des chaussures "Rivat".

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/12/2018 14:53

En 1987, Charly Mottet courait avec des chaussures "Rivat".

Rivat était "du même coin" que Charly

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/12/2018 15:15

Rivat était "du même coin" que Charly

Exact , Jacky avait son usine à  Romans et Charly natif de Saint Jean en Royans où il jouait au rugby , enfin à ses début avant de passer au vélo smiley laughing

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

Groupama picto-jan19

Vélofollies 2019 picto 300x120

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
dimanche 03 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sport 101 Facebook V4

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19
DSO