FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Entraînement / Santé • Niveau de pratique suite problémes cardiaques ?

Retour au forum Route > Entraînement / Santé Bas de page

envoyé le 31/05/2017 20:44

RDV ce jour avec mon cardiologue : flux sanguin dans VG ezt passé de 35 à 45 sur un max de 65,on augmente le ramipril,quant à mon caillot,pas encore le top du top,mais on s'y approche-------très déçu quand même car cela éloigne mon réentrainement à l'effort smiley frown J'y croyais pour juin ! IRM le 17 juillet qui donnera le feu vert smiley rolleyes Faute de mieux je continue la marche smiley innocent

courage Didier çà va le faire, la marche c'est très bon pour la remise en formesmiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/06/2017 11:56

Bonjour à tous,

çà fait un peu plus de 4 mois que j’ai été ouvert pour un triple pontage (57 ans 70kms/sem avt opération), et suivant les indications du corps médical, nous (les pontés) devons pratiquer une activité physique régulière. J'essaie donc de marcher, nager et pédaler en alternance. Là je viens de rouler 25kms en essayant de pas forcer, mais en fait c'est très difficile, car même sur un petit parcours il y a au moins 2 - 3 petites cotes et faux plats, qu'il faut bien monter, et à moins de marcher à coté du vélo, il faut bien appuyer sur les pédales. Et là je trouve que le cardio s'affole assez vite, car les bpm qui sont de 105 à 120, passent très vite à 135 et si j'y fais pas gaffe (en levant le pied) çà dépasse tout de suite les 140/145. En fait, j'ai des pbs d’essoufflements, je sens bien que mon cœur "est pas serein", si je puis dire, et même dans des zones à 115/120, le souffle est court. Pourtant, selon les cardiologues, à la fin de mes 3 sem de remise en forme après opération, ma zone de travail est comprise dans ces dernières données, donc de 100/105 à 115/120. Et je voyais hier à la piscine, après 10 lgs de brasse coulée, mon cœur est comme bloqué à 86/88 pulsations, alors qu'avant l’opération et donc la prise du bêtabloquant (1,25 mg bisoprolol) il montait à 95/98, et j'étais surtout moins gêné dans l'effort, pas bridé en fait. Je suis bien conscient que l'intervention est encore récente, et que les nouveaux tuyaux (Ø1,5 et Ø1,75mm) qui remplacent les coronaires (Ø2 à 2,5mm) sont beaucoup plus petit en section, ce qui limite d'autant plus l'alimentation du cœur lorsqu’il est en effort et qu'il lui faut un afflux de sang plus conséquent. Mais, à tous les pontés, et même s'il y a déjà eu des réponses sur le sujet, comment avez vous vécus ces premiers mois après votre opération, respiriez vous plus facilement, étiez vous plus ou moins essoufflé, etc... ? Car je lis et entend régulièrement : "tu verras après l’opération, tu seras plus le même, tu vas retrouver la patate, du souffle etc, et moi et bien c’est tout le contraire.

Merci à tous. Dominique               

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/06/2017 13:01

Bonjour Dominique,

pour ma part ponté depuis 5 ans, il n'y a pas photo en sensations avec l'avant pontage, dans la moindre petite bosse j'avais une gêne dans la poitrine et manque de souffle, maintenant tout va bien, le béta bloquant (1/2 cachet) ne me gêne pas du tout, au contraire puisqu'il diminue la FC au repos et pendant l'effort et est interdit pour la compétition (dopage) je viens de faire un test d'effort il y a 3 jours, tout est OK. Par contre j'ai fais une sortie de 45 kms hier et je n'avais pas bien le forme car j'avais arrêté le beta blocant 3 j avant le test comme le veut le protocole et comme je l'ai repris 1/2 h avant la sortie il n'a pas eu le temps de faire son effet, ma FC était plus élevé que d'habitude dans les bosses. Concernant ta reprise après 4 mois je pense que cela peut être normal d'avoir des difficultés encore, il faut attendre jusqu'en septembre/ octobre et attention à la chaleur, l'été je ne roule que le matin de 8h à 10h/ 10h 30 maxi et l'hiver je ne roule pas en dessous de 6°. Tu ne dis pas quelles étaient tes sensations avnt les pontages.

à +

Guy

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/06/2017 14:11

Bonjour Dominique,

pour ma part ponté depuis 5 ans, il n'y a pas photo en sensations avec l'avant pontage, dans la moindre petite bosse j'avais une gêne dans la poitrine et manque de souffle, maintenant tout va bien, le béta bloquant (1/2 cachet) ne me gêne pas du tout, au contraire puisqu'il diminue la FC au repos et pendant l'effort et est interdit pour la compétition (dopage) je viens de faire un test d'effort il y a 3 jours, tout est OK. Par contre j'ai fais une sortie de 45 kms hier et je n'avais pas bien le forme car j'avais arrêté le beta blocant 3 j avant le test comme le veut le protocole et comme je l'ai repris 1/2 h avant la sortie il n'a pas eu le temps de faire son effet, ma FC était plus élevé que d'habitude dans les bosses. Concernant ta reprise après 4 mois je pense que cela peut être normal d'avoir des difficultés encore, il faut attendre jusqu'en septembre/ octobre et attention à la chaleur, l'été je ne roule que le matin de 8h à 10h/ 10h 30 maxi et l'hiver je ne roule pas en dessous de 6°. Tu ne dis pas quelles étaient tes sensations avnt les pontages.

à +

Guy

Bonjour Guy,

Merci pour ta réponse et tes conseils. En fait, malgré mes 3 pontages sur des coronaires obstruées en 9 endroits différents, eh bien le sang passait encore pas trop mal, car sur la coronographie d'effort (avt opération) le cardiologue a vu des indications de dysfonctionnement, qu'à partir de 150bpm!. Et moi sur le vélo, je tournais à des pulsations de 120/125 sans essoufflements et montait allégrement dans les tours, avec des pointes à 170bpm. J'avais dans ces cas là comme une barre au niveau de la poitrine, et des difficultés à reprendre mon souffle que j'attribuais naturellement à l'effort produit...J'ai eu qqs symptômes a l'effort (en dehors du vélo) du genre, obligé de m’assoir rapidement, car mes jambes devenaient de laine, et mes bras comme morts, mais j'attribuais cela à de la fatigue. Ce qui m'a fait consulter, c'est qu’après mes sorties vélo, j'avais du mal à récupérer et je faisais des poussées de tension. Voilà.

Je vois que tu es désormais bien remis, et mes sensations sont un peu au contraire de toi qui était mal avant et bien mieux après. je pense que le bêtabloquant même faiblement dosé (1,25mg) me gêne beaucoup.

Bonne journée. Dominique       

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/06/2017 14:11

Bonjour Dominique,

pour ma part ponté depuis 5 ans, il n'y a pas photo en sensations avec l'avant pontage, dans la moindre petite bosse j'avais une gêne dans la poitrine et manque de souffle, maintenant tout va bien, le béta bloquant (1/2 cachet) ne me gêne pas du tout, au contraire puisqu'il diminue la FC au repos et pendant l'effort et est interdit pour la compétition (dopage) je viens de faire un test d'effort il y a 3 jours, tout est OK. Par contre j'ai fais une sortie de 45 kms hier et je n'avais pas bien le forme car j'avais arrêté le beta blocant 3 j avant le test comme le veut le protocole et comme je l'ai repris 1/2 h avant la sortie il n'a pas eu le temps de faire son effet, ma FC était plus élevé que d'habitude dans les bosses. Concernant ta reprise après 4 mois je pense que cela peut être normal d'avoir des difficultés encore, il faut attendre jusqu'en septembre/ octobre et attention à la chaleur, l'été je ne roule que le matin de 8h à 10h/ 10h 30 maxi et l'hiver je ne roule pas en dessous de 6°. Tu ne dis pas quelles étaient tes sensations avnt les pontages.

à +

Guy


 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/06/2017 14:52

Bjr;quadruple pontage le 5 aout 2015 ,ma forme est au maximun .Ce matin encore 100 kms avec 1585 m den + ;par contre pour moi les beta bloquants sont une gene considerable ,avec l accord du cardio je les prends qu apres mes sorties,sinon je bloque a 130 puls maxi,un cauchemar.Avec le den + de ma region je tourne regulierement entre 150 /160 puls dans les montees ,sur 2 h et plus ,aucuns soucis .Je suis en resurection et j en profite un max.Il faut un an mini pour retrouver la pleine forme .Il faut prendre son mal en patience ,sortir aux sensations,sans brusquerie et tout va rentrer dans l ordre;bonne route.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/06/2017 16:10

Bonjour Guy,

Merci pour ta réponse et tes conseils. En fait, malgré mes 3 pontages sur des coronaires obstruées en 9 endroits différents, eh bien le sang passait encore pas trop mal, car sur la coronographie d'effort (avt opération) le cardiologue a vu des indications de dysfonctionnement, qu'à partir de 150bpm!. Et moi sur le vélo, je tournais à des pulsations de 120/125 sans essoufflements et montait allégrement dans les tours, avec des pointes à 170bpm. J'avais dans ces cas là comme une barre au niveau de la poitrine, et des difficultés à reprendre mon souffle que j'attribuais naturellement à l'effort produit...J'ai eu qqs symptômes a l'effort (en dehors du vélo) du genre, obligé de m’assoir rapidement, car mes jambes devenaient de laine, et mes bras comme morts, mais j'attribuais cela à de la fatigue. Ce qui m'a fait consulter, c'est qu’après mes sorties vélo, j'avais du mal à récupérer et je faisais des poussées de tension. Voilà.

Je vois que tu es désormais bien remis, et mes sensations sont un peu au contraire de toi qui était mal avant et bien mieux après. je pense que le bêtabloquant même faiblement dosé (1,25mg) me gêne beaucoup.

Bonne journée. Dominique       

rebonjour Dominique,

je ne comprends pas pourquoi le betablocant te génerait à cette doe (c'est la dose la plus faible) pour ma part j'ai Nébivolol 5 mg (1/2) ce qui fait 2.5 mg par jour, sous réserve que les 2 médicaments soient à efficacité égale cela fait 2 fois moins que moi et je n'ai aucune gêne, de plus tu a fait un test d'effort en sortie de rééducation très très correcte (180 watts) au cours de mon séjour les test d'effort étaient pour les collègues de 100 - 125 environ et pour moi 100 watts mais avec 2 infections nosocomiales et 2 opérations supplémentaires, actuellement mon test donne de 150 à 175 watts selon les années (j'ai 72 ans), je pense qu'avec 180 watts tu devrais ne pas être mel dans les bosses, si ça persiste va voir le cardio, à +

Guy

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/06/2017 16:44

Merci à Guy et Jacques pour vos réponses,

Tout le monde me dit effectivement qu'il faut une année pour bien récupérer, comme tu dis Jacques, je dois être patient, mais c'est long... Et si je manque souvent d'un peu d'air j'irais peut être voir le cardio, mais c'est sans doute aussi un peu nerveux, car même au repos, parfois j'ai aussi des essoufflements dû à des angoisses diverses. Car en sortie de réadaptation, j’étais presque mieux qu'aujourd’hui, pas d’essoufflements, et 180watts en sortie. J'ai aussi perdu un peu de poids, 71kgs pour 1m73, et c'est vrai que je suis, ou étais, assez bien dans les bosses que je monte plutôt au train et tout le temps assis ; j'ai essayé ce matin sans trop descendre le braquet, mais le cœur s'emballe un peu trop. C'est effectivement un bêta léger, je verrais dans qqs mois si je suis tjrs gêné. En tout cas, vous avez tous les deux la forme et bravo pour vos performances, çà rebooste et donne l'envie d'avancer pour retrouver moi aussi une belle santé d'ici qqs semaines. C'est vrai Jacques que tu as l'accord de ton médecin, mais j'ai l'impression que des bpm à plus de 150 pour des nlles artères qui font qu' 1,5mm de diamètre, çà doit leur mettre une belle pression.

Allez bon vent. Dominique 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/07/2017 09:39
Bonjour à tous. Comme vous, infarctus il y a juste 2 ans. Infarctus sourd, aucune douleur, aucun symptôme, décelé chez visite cardio 1 mois apres l'avoir fait. Du coup nécrose du coeur de 55%, hospitalisation et rééducation en centre puis pose de 3 stens.. Au bout d'un an, j'ai senti une amélioration et j'ai repris le velo, mais dès que ce monte , gros essoufflement , coeur travaille trop pour envoyer l'oxygène. Plus le traitement pour ralentir le coeur et le faire moins forcer, j'avançais bien sûr le plat' mais en côte .... Du coup j'ai pris la décision d'acheter un VTT à assistance électrique, et depuis' c'est le bonheur' je force ce qu'il faut sans être trop essoufflé en forçant. J'ai meme refait des cols, et je retourne au tourmalet dans 8 jours. Comme je ne peux dépasser les 125 pulsations, je monte tranquil, mais je monte. Ca m'a redonné goût au velo, car j'en osais même plus partir rouler seul. Bon courage à tous, la vie continue toujours aussi belle.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/07/2017 09:51

Bonjour à tous. Comme vous, infarctus il y a juste 2 ans. Infarctus sourd, aucune douleur, aucun symptôme, décelé chez visite cardio 1 mois apres l'avoir fait. Du coup nécrose du coeur de 55%, hospitalisation et rééducation en centre puis pose de 3 stens.. Au bout d'un an, j'ai senti une amélioration et j'ai repris le velo, mais dès que ce monte , gros essoufflement , coeur travaille trop pour envoyer l'oxygène. Plus le traitement pour ralentir le coeur et le faire moins forcer, j'avançais bien sûr le plat' mais en côte .... Du coup j'ai pris la décision d'acheter un VTT à assistance électrique, et depuis' c'est le bonheur' je force ce qu'il faut sans être trop essoufflé en forçant. J'ai meme refait des cols, et je retourne au tourmalet dans 8 jours. Comme je ne peux dépasser les 125 pulsations, je monte tranquil, mais je monte. Ca m'a redonné goût au velo, car j'en osais même plus partir rouler seul. Bon courage à tous, la vie continue toujours aussi belle.

Bonjour Daniel,

Merci pour ce message plein d'optimisme et d'envie de vivre, tout d'abord pour les personnes qui ont connu le même souci que toi, mais également pour les "bien portants" (les malades qui s'ignorent...).

Bon dimanche à tous

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/07/2017 18:57

Bonsoir, arrêt cardiaque en vélo alors que je roulais à 23 km/H, mort 5 fois (lol) et ressuscité 5 fois dans le camion du samu arrivé très vite. J'avais la chance d'avoir avec moi un ami infirmier qui a prodigué les premiers soins.

Mort subite fin octobre 2014, hospitalisation, stents, etc..

retour au vélo en février 2015, doucement chez moi sur HT puis en extérieur.

Beta bloquant, le plus chiant à mon gout mais c'est nécessaire. Impossible de dépasser les 130-140 PM

Sortie de 60-80 bornes en moyenne avec côtes (pas de cols par chez moi). Moyenne 23-25 km/H,

Je fais quand même attention lors de mes sorties.

Bon courage à tous...surveillez votre coeur....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/07/2017 19:53

Bonjour Patrice,

quels signes avant coureur avais-tu ? pour ma part avant l'infarctus je me sentais serré dans la poitrine en montée, quel es ton âge? je roule ausi avec des beta blocants à 23-24 de moy sur 50 kms à 72 ans.

Guy

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/08/2017 19:32

Bonjour à tous !

Je reviens sur ce forum après de longs mois de soucis cardiaques à répétition. Ce n'est pourtant - a priori - pas grave, puisqu'il s'agit seulement de problèmes de rythme et que mon système cardiovasculaire est sain ; rien de comparable avec les graves contrariétés vécues par de précédents intervenants. Bravo à vous qui avez eu le courage de surmonter la mauvaise passe et de vous remettre en selle pour, patiemment, retrouver un niveau de performance satisfaisant.

Mon problème est celui-là : retrouver un niveau satisfaisant. Je n'ai jamais été compétiteur, étant plutôt du genre touriste et vélotaffeur, mais récupérer après ce que j'ai vécu (et vis encore) n'est pas évident. Plusieurs séjours aux urgences, tant mes symptômes arythmiques (fibrillation et flutter auriculaires) étaient violents et invalidants ; et trois interventions par cathétérisme n'ont pas permis de retrouver un fonctionnement cardiaque régulier. Je subis encore des crises de FA hebdomadaires (en moyenne), au repos uniquement, mais qu'aucun médicament antiarythmique ne peut empêcher. En général, ça dure une heure et finit par stopper "tout seul". Fort heureusement, ces crises ne sont plus aussi invalidantes qu'avant les interventions (ablations).

J'ai un cœur plutôt lent et une tension basse, la prise d'un léger bêtabloquant (bisoprolol 1,25mg 2x/j) me fait "plafonner" à 120 bpm environ. Je ne prends plus d'antiarythmiques, inefficaces et qui me causaient soit de la bradycardie pour les uns, soit de potentiellement dangereuses anomalies de l'ECG à l'effort pour les autres. Le bêtabloquant reste nécessaire pour calmer mes extrasystoles (de tous types et en doublets, triplets, salves...).

J'ai 59 ans et rien -en principe - de tout cela n'est grave ; mais quand la pompe bat n'importe comment ou marque des pauses de près de deux secondes, ça fout les jetons !

Pratiquer le cyclisme m'a été recommandé par mes médecins (ouf !) et j'ai donc repris... mais que c'est frustrant de se traîner à 20 km/h de moyenne en évitant les côtes et en ne prenant les côtelettes qu'à allure pépère ! Près d'une année à seulement regarder mon vélo ou à ne monter dessus que pour "un petit tour et ça ne va pas", c'était pénible.

Depuis un mois, ça va un peu mieux. Je parviens à me stabiliser. Mais je dois reprendre du poids (je suis encore deux ou trois kilos sous mon poids de forme), mes guibolles ont fondu, je "flotte" dans mes cuissards. Je parviens à rouler un peu plus d'une heure, à présent, c'est déjà ça ; mais dieu que c'est long, pour retrouver la forme !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/08/2017 20:18

Bonsoir NIcolas,

Que cest long comme tu dis p our retrouver la forme, jen suis à 6 mois doperation apres mes pontages et je commence a retrouver un peu de force sur le vélo, je suis aussi un peu moins essoufflé, et au meme age que toi avec le meme bêta bloquant dosage identique, je plafonne à 135/138 bpm. Mais je sens bien que ce doit pas être trop bon, au sens où ya essoufflement et un peu douleurs thoracique le lendemain avec un coeur qui semble plus rapide aussi . Les pontages c'est delicats, mais tes ennuis doivent bien te pourrir la vie aussi. Je te souhaite bon courage, il faut continuer a s'accrocher, être tres patient, et ne pas en faire trop dun seul coup même si on se sent bien.... 

Bonne soirée à tous.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/08/2017 20:27

Bonsoir NIcolas,

Que cest long comme tu dis p our retrouver la forme, jen suis à 6 mois doperation apres mes pontages et je commence a retrouver un peu de force sur le vélo, je suis aussi un peu moins essoufflé, et au meme age que toi avec le meme bêta bloquant dosage identique, je plafonne à 135/138 bpm. Mais je sens bien que ce doit pas être trop bon, au sens où ya essoufflement et un peu douleurs thoracique le lendemain avec un coeur qui semble plus rapide aussi . Les pontages c'est delicats, mais tes ennuis doivent bien te pourrir la vie aussi. Je te souhaite bon courage, il faut continuer a s'accrocher, être tres patient, et ne pas en faire trop dun seul coup même si on se sent bien.... 

Bonne soirée à tous.

 

Merci, Dominique. Bon courage et bon vélo pour toi aussi !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/08/2017 14:21

Bonjour Patrice,

quels signes avant coureur avais-tu ? pour ma part avant l'infarctus je me sentais serré dans la poitrine en montée, quel es ton âge? je roule ausi avec des beta blocants à 23-24 de moy sur 50 kms à 72 ans.

Guy

55 ans lors du problème.. aucun signa avant coureur..aucun problème..j'étais à 23km/H, le coeur s'est arrêté...ensuite je me suis réveillé 3 semaines plus tard (après coma) au chr de lille...

Depuis traitement et ça va bien..

Beta blocants aussi..coeur qui monte maxi 135...c'est ça le plus chiant mais bon faut faire avec..

l'important pour nous c'est de continuer notre sport à notre niveau et selon nos possibilités..

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/08/2017 17:54

Tu as raison pour le bêtabloquant, je passe une choronographie d'effort la semaine prochaine et je vais donc en parler au cardiologue, pour soit essayer de décaler la prise ou changer de famille pour ce médoc. Peut-être existe t'il un médicament qui serait plus spécifiquement adapté à la pratique du sport, mais j'en doute. Car on ne doit jamais oublier (eux n’oublient jamais) que dans ton cas comme dans le mien, le but est que le cœur ne fatigue pas, qu'il ne monte pas dans les tours, avec des tuyaux qui eux sont presque réduit de moitié. Je me dis aussi que j'en suis qu'à 6 mois d'opération, et qu'au bout d'une année les données auront évoluées, avec par ex un cœur plus fort, de nouvelles artères plus souples pour le passage du sang, et une bien meilleure forme. 

On verra alors si les traitements pourront évoluer. En tous cas bon courage à tous, et encore de bons coups de pédales...Bonne soirée 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/08/2017 21:28

Tu as raison pour le bêtabloquant, je passe une choronographie d'effort la semaine prochaine et je vais donc en parler au cardiologue, pour soit essayer de décaler la prise ou changer de famille pour ce médoc. Peut-être existe t'il un médicament qui serait plus spécifiquement adapté à la pratique du sport, mais j'en doute. Car on ne doit jamais oublier (eux n’oublient jamais) que dans ton cas comme dans le mien, le but est que le cœur ne fatigue pas, qu'il ne monte pas dans les tours, avec des tuyaux qui eux sont presque réduit de moitié. Je me dis aussi que j'en suis qu'à 6 mois d'opération, et qu'au bout d'une année les données auront évoluées, avec par ex un cœur plus fort, de nouvelles artères plus souples pour le passage du sang, et une bien meilleure forme. 

On verra alors si les traitements pourront évoluer. En tous cas bon courage à tous, et encore de bons coups de pédales...Bonne soirée 

Coronographie d'effort ? Etonnant !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/08/2017 21:52

Ah non, tu as raison, désolé, c’est une échographie d'effort. Tu pédales en partie semi allongé, torse nu avec les électrodes, et le cardiologue suit les évolutions de ton cœur électriquement sur son écran. C'est comme çà qu'ils avaient découvert que mon cœur déconnait à partir de 150bpm, et pour cause, mes coronaires étaient diminuées en 9 endroits à 50/70 et 90%....

Bonne fin de soirée. Dom 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/08/2017 08:16

Ah non, tu as raison, désolé, c’est une échographie d'effort. Tu pédales en partie semi allongé, torse nu avec les électrodes, et le cardiologue suit les évolutions de ton cœur électriquement sur son écran. C'est comme çà qu'ils avaient découvert que mon cœur déconnait à partir de 150bpm, et pour cause, mes coronaires étaient diminuées en 9 endroits à 50/70 et 90%....

Bonne fin de soirée. Dom 

C'est plus probable qu'une coronographie bien sur.

Une corono est toujours risquée et le cardiologue ne l'utilise qu'après tous les autres examens .

Mais la corono est surement le seul examen qui permet de voir l'état réel des artères coronaires je crois .

Sinon prends la suite comme elle vient avec le plaisir de repédaler .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/09/2017 20:14

Pas tout à fait 300 km en août, péniblement et avec la peur incessante d'en faire trop. Je suis si rapidement essoufflé que je me demande si une condition physique correcte sera encore à ma portée. Je ne désespère pas, mais c'est difficile : pour progresser, il faut savoir se faire mal ; mais pour moi, seulement oser le faire est déjà compliqué.

Et pour vous autres ? Est-ce que tout va bien, après vos gros soucis et votre reprise ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/09/2017 20:56

Pas tout à fait 300 km en août, péniblement et avec la peur incessante d'en faire trop. Je suis si rapidement essoufflé que je me demande si une condition physique correcte sera encore à ma portée. Je ne désespère pas, mais c'est difficile : pour progresser, il faut savoir se faire mal ; mais pour moi, seulement oser le faire est déjà compliqué.

Et pour vous autres ? Est-ce que tout va bien, après vos gros soucis et votre reprise ?

La prise des bêta bloquants fausse quelque peu l'évaluation de ta forme puisqu'ils empêchent ton coeur de monter, ce qui provoque l'essoufflement pour un effort modéré... et ton essoufflement te rend inquiet ! D'après ce que tu dis, l'arythmie survient au repos. Tu n'est pas vraiment dans les conditions de quelqu'un qui a fait un infarctus. As-tu évoqué la reprise et l'evolution de ta pratique cycliste avec ton cardiologue ? Question subsidiaire : ton cardiologue est-il sportif ? Une évaluation précise de ta situation t'aiderait à calmer ton anxiété et à reprendre confiance en toi.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/09/2017 20:42

Oui, Thierry, mon cardiologue m'a recommandé la reprise, mais il n'est pas sportif. Le rythmologue qui a pratiqué l'ablation est, lui, sportif, mais très occupé par son métier. Mon médecin traitant est cycliste. 

Je peux monter à 120 bpm sans soucis, selon eux. Plus haut c'est difficile, comme tu l'indiques, à cause du bêta-bloquant. Mon problème est de briser le cercle vicieux : mon stress de forcer un peu m'empêche de progresser ; et le fait de me trainer est démotivant. La plus grosse angoisse vient de mes arythmies au repos, qui surviennent d'autant plus facilement que j'ai fait des efforts ou que je suis fatigué. 

Je suis preneur de conseils, surtout venant de ceux qui ont connu ou connaissent des ennuis cardiaques et arrivent à rouler correctement. Et je précise que "correctement" n'a pour moi rien à voir avec la performance. Si déjà je pouvais rouler deux heures sans me trainer à moins de vingt à l'heure de moyenne, ce serait déjà bien. J'aurai bientôt soixante balais, donc je n'attends pas de résultats miraculeux. Juste reprendre du plaisir à vélo.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/09/2017 05:18

Oui, Thierry, mon cardiologue m'a recommandé la reprise, mais il n'est pas sportif. Le rythmologue qui a pratiqué l'ablation est, lui, sportif, mais très occupé par son métier. Mon médecin traitant est cycliste. 

Je peux monter à 120 bpm sans soucis, selon eux. Plus haut c'est difficile, comme tu l'indiques, à cause du bêta-bloquant. Mon problème est de briser le cercle vicieux : mon stress de forcer un peu m'empêche de progresser ; et le fait de me trainer est démotivant. La plus grosse angoisse vient de mes arythmies au repos, qui surviennent d'autant plus facilement que j'ai fait des efforts ou que je suis fatigué. 

Je suis preneur de conseils, surtout venant de ceux qui ont connu ou connaissent des ennuis cardiaques et arrivent à rouler correctement. Et je précise que "correctement" n'a pour moi rien à voir avec la performance. Si déjà je pouvais rouler deux heures sans me trainer à moins de vingt à l'heure de moyenne, ce serait déjà bien. J'aurai bientôt soixante balais, donc je n'attends pas de résultats miraculeux. Juste reprendre du plaisir à vélo.

Je travaille avec un jeune collègue qui a été opéré à 22 ans pour des arythmies sévères (parfois plus de 24 heures). Je ne sais s'il s'agit d'une opération similaire à la tienne, on lui a brûlé des nerfs. Pas de bêta bloquant pour lui mais un fluidifiant sanguin. Il n'a pas de problème lors de ses activités sportives. 

Je comprends ton appréhension à t'entraîner plus durement en raison du risque accru d'arythmies consécutives à l'effort.

Je ne suis pas cardiologue et ne peux hélas faire plus que t'encourager. Essaie de moins penser à la performance, cela passe par l'acceptation des limitations due à ton problème cardiaque et apprends à profiter autrement de tes promenades.

Ne lâche pas l'affaire !

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Entraînement / Santé Haut de page

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES