FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Billets d'humeur • Notre Dame

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Bas de page

envoyé le 16/04/2019 12:29

De toute façon,c'est toujours pareil avec de telles catastrophes,tant qu'elles ne se sont pas produites,personne ne s'imagine que cela peut arriver ...

Rappelez vous de la catastrophe de l'incendie du tunnel du Mont-Blanc,qui aurait pu imaginer que celui-ci brûle entièrement en provoquant la mort de 50 victimes ? ,c'est malheureusement après qu'on a pris conscience qu'il fallait mieux surveiller et sécuriser les tunnels routiers ..

... c'est toujours pareil avec de telles catastrophes,tant qu'elles ne se sont pas produites,personne ne s'imagine que cela peut arriver ...

Rappelez vous de la catastrophe de l'incendie du tunnel du Mont-Blanc,qui aurait pu imaginer que celui-ci brûle

Bien sûr que des gens avaient envisagé un incendie ds le TMB (dont le maire de Chamonix)mais les administrateurs (genre Balladur) n'en voulaient pas et s'opposaient aux exercices pour protéger le tiroir-caisse.

Et la catastrophe du musée de Rio était non seulement prévisible mais prévue par de nombreux spécialistes. Lula, Dilma Roussef et Temer avaient d'autres chats à fouetter.

J'en profite pour saluer l'incroyable travail et dévouement des pompiers de Paris qui ont permis d'éviter encore pire.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 12:43

Pour l'instant la piste criminelle est écartée.

Quand les tours jumelles avaient brulé en 2001, je m'étais dit : "Pourvu qu'un fou ne s'en prenne pas à Notre-Dame , un des symboles de l'occident…"

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 13:04

Paris n'a jamais été bombardé...Je dis Paris .

Reste l officier allemand dont je n ai plu le nom qui a refusé de faire sauter les ponts .

Si Paris a été bombardé pendant les deux guerres mondiales,(notamment par la Grosse Bertha en 1918) de façon marginale certes (rien à voir avec le Blitz à Londres),mais bombardée quand même.

Quant à l'officier allemand,c'est le général Von Choltitz.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 13:07

En tous cas sur les réseaux asociaux ça s'agite et ça disjoncte .

Un exemple de nos futurs élites de l' UNEF .

 

«Délire de petits blancs»

«Je m’en fiche de Notre Dame de Paris car je m’en fiche de l’histoire de France je sais pas quoi». Voilà le tweet qu’Hafsa Askar, la vice-présidente de l’Unef Lille, a posté à 19:59, une heure seulement après le début de l’incendie. Trois minutes plus tard, celle-ci poursuivait ses invectives, toujours plus violentes: «Jusqu’où les gens vont pleurer pour des bouts de bois? [...] Vous aimez trop l’identité française alors qu’[...]objectivement c’est votre délire de petits blancs». Et une demi-heure après, le membre du bureau national Édouard Le Bert y est allé de sa saillie moqueuse: «Ça y est drame national, une charpente de cathédrale brûle».

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 13:21

En tous cas sur les réseaux asociaux ça s'agite et ça disjoncte .

Un exemple de nos futurs élites de l' UNEF .

 

«Délire de petits blancs»

«Je m’en fiche de Notre Dame de Paris car je m’en fiche de l’histoire de France je sais pas quoi». Voilà le tweet qu’Hafsa Askar, la vice-présidente de l’Unef Lille, a posté à 19:59, une heure seulement après le début de l’incendie. Trois minutes plus tard, celle-ci poursuivait ses invectives, toujours plus violentes: «Jusqu’où les gens vont pleurer pour des bouts de bois? [...] Vous aimez trop l’identité française alors qu’[...]objectivement c’est votre délire de petits blancs». Et une demi-heure après, le membre du bureau national Édouard Le Bert y est allé de sa saillie moqueuse: «Ça y est drame national, une charpente de cathédrale brûle».

Isaac.

Sur les réseaux sociaux.,figurent une majorité de konnards.

Bien pour  Ca que je n'y suis pas. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 13:26

En tous cas sur les réseaux asociaux ça s'agite et ça disjoncte .

Un exemple de nos futurs élites de l' UNEF .

 

«Délire de petits blancs»

«Je m’en fiche de Notre Dame de Paris car je m’en fiche de l’histoire de France je sais pas quoi». Voilà le tweet qu’Hafsa Askar, la vice-présidente de l’Unef Lille, a posté à 19:59, une heure seulement après le début de l’incendie. Trois minutes plus tard, celle-ci poursuivait ses invectives, toujours plus violentes: «Jusqu’où les gens vont pleurer pour des bouts de bois? [...] Vous aimez trop l’identité française alors qu’[...]objectivement c’est votre délire de petits blancs». Et une demi-heure après, le membre du bureau national Édouard Le Bert y est allé de sa saillie moqueuse: «Ça y est drame national, une charpente de cathédrale brûle».

Je ne vais pas sur les "zéros sociaux",mais sur ce que j'ai entendu à la radio,la tendance MONDIALE est plutôt à la compassion,à la tristesse,au désir de s'associer à la peine des français et ceci quelques soient les religions ou opinions politiques.

Après évidemment tu n'empêcheras pas les haineux,fanatiques religieux,anars ou nihilistes divers d'en profiter pour cracher leur venin abject.

A mon avis,c'est extrêmement marginal,heureusement!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 13:51

Je ne vais pas sur les "zéros sociaux",mais sur ce que j'ai entendu à la radio,la tendance MONDIALE est plutôt à la compassion,à la tristesse,au désir de s'associer à la peine des français et ceci quelques soient les religions ou opinions politiques.

Après évidemment tu n'empêcheras pas les haineux,fanatiques religieux,anars ou nihilistes divers d'en profiter pour cracher leur venin abject.

A mon avis,c'est extrêmement marginal,heureusement!

Ce type d'opinion est effectivement extrêmement marginal, mais il est assez représentatif de l'évolution des associations syndicales. Ces organisations sont détournées de leur but premier, par des citoyens qui en prennent la tête pour défendre des intérêts corporatistes. C'est un vrai danger pour la démocratie.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 13:56

En tous cas sur les réseaux asociaux ça s'agite et ça disjoncte .

Un exemple de nos futurs élites de l' UNEF .

 

«Délire de petits blancs»

«Je m’en fiche de Notre Dame de Paris car je m’en fiche de l’histoire de France je sais pas quoi». Voilà le tweet qu’Hafsa Askar, la vice-présidente de l’Unef Lille, a posté à 19:59, une heure seulement après le début de l’incendie. Trois minutes plus tard, celle-ci poursuivait ses invectives, toujours plus violentes: «Jusqu’où les gens vont pleurer pour des bouts de bois? [...] Vous aimez trop l’identité française alors qu’[...]objectivement c’est votre délire de petits blancs». Et une demi-heure après, le membre du bureau national Édouard Le Bert y est allé de sa saillie moqueuse: «Ça y est drame national, une charpente de cathédrale brûle».

Voilà le tweet qu’Hafsa Askar, la vice-présidente de l’Unef Lille, a posté à 19:59, une heure seulement après le début de l’incendie.

Avant de m'indigner je voudrais m'assurer que ce n'est pas une manipulation de ses détracteurs.

Suite :

5 minutes de recherche semblent confirmer que cette idiote a bien écrit ce que tu relates.

Incroyable de se prétendre étudiante et de tenir de tels propos.


Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 14:09

Je me pose la question  de savoir ou est l intérêt de donner de la valeur aux propos à de tels ou telles abrutis dont le seul but est de se mettre # en valeur # 

Par respect pour certains, bon . C tout .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 14:10

En tous cas sur les réseaux asociaux ça s'agite et ça disjoncte .

Un exemple de nos futurs élites de l' UNEF .

 

«Délire de petits blancs»

«Je m’en fiche de Notre Dame de Paris car je m’en fiche de l’histoire de France je sais pas quoi». Voilà le tweet qu’Hafsa Askar, la vice-présidente de l’Unef Lille, a posté à 19:59, une heure seulement après le début de l’incendie. Trois minutes plus tard, celle-ci poursuivait ses invectives, toujours plus violentes: «Jusqu’où les gens vont pleurer pour des bouts de bois? [...] Vous aimez trop l’identité française alors qu’[...]objectivement c’est votre délire de petits blancs». Et une demi-heure après, le membre du bureau national Édouard Le Bert y est allé de sa saillie moqueuse: «Ça y est drame national, une charpente de cathédrale brûle».

Avec un tel niveau d'intelligence et de culture il ne faut pas s'étonner qu'ils aient du mal à trouver un taf

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 14:16

Ce type d'opinion est effectivement extrêmement marginal, mais il est assez représentatif de l'évolution des associations syndicales. Ces organisations sont détournées de leur but premier, par des citoyens qui en prennent la tête pour défendre des intérêts corporatistes. C'est un vrai danger pour la démocratie.

Voilà ce que je voulais souligner et heureusement que cela est marginal.

Je ne doute pas un instant que devant ce désastre le coeur de tous se soit serré .

Les réseaux sociaux sont un dépotoir de toutes les haines recuites .

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 14:17

Voilà le tweet qu’Hafsa Askar, la vice-présidente de l’Unef Lille, a posté à 19:59, une heure seulement après le début de l’incendie.

Avant de m'indigner je voudrais m'assurer que ce n'est pas une manipulation de ses détracteurs.

Suite :

5 minutes de recherche semblent confirmer que cette idiote a bien écrit ce que tu relates.

Incroyable de se prétendre étudiante et de tenir de tels propos.


Les futures Zélites !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 14:19

Avec un tel niveau d'intelligence et de culture il ne faut pas s'étonner qu'ils aient du mal à trouver un taf

Certains deviennent adjoints à la mairie de Paris .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 14:21

Bon , j'ai fini d'essuyer mon trop plein.

Combien d'années pour reconstruire ce joyau ?

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 15:04

Isaac.

Sur les réseaux sociaux.,figurent une majorité de konnards.

Bien pour  Ca que je n'y suis pas. 

+1 Consternants et débiles ces propos des membres de l'UNEF.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 15:30

Parmi tous les être humains sur cette terre,il y en aura toujours qui voudront se montrer être des gros durs,avec une pierre à la place du coeur,insensibles à quoi que ce soit et maintenant avec internet, ils sont satisfaits de pouvoir faire le buz .. Les ennemis de la France durant la seconde guerre mondiale avaient plus de sensibilité qu'eux pour notre patrimoine ..

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 15:41

Voilà ce que je voulais souligner et heureusement que cela est marginal.

Je ne doute pas un instant que devant ce désastre le coeur de tous se soit serré .

Les réseaux sociaux sont un dépotoir de toutes les haines recuites .

 

En même temps Isaac, il faut relever que tout événement, même le plus consensuel, génèrent des opinions marginales. C'est la vie.

Si les réseaux sociaux sont le dépotoir de toutes les haines recuites, pourquoi les ( les haines recuites) utilises-tu en leur donnant de l'audience?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 15:44

Bon , j'ai fini d'essuyer mon trop plein.

Combien d'années pour reconstruire ce joyau ?

 

   Combien de temps??? 40à 50 ans.... !!

ça parait exageré, à 1ere vue, mais ça va etre dans ces eaux là.  De plus, on se demande si une façade des murs va tenir....

Si on veut la refaire à l'identique (charpente en bois) on risque de manquer de la matiere 1ere.

reste-t-il encore en France des chenes assez gros et droits pour certaines pieces qui etaient importantes??? j'en suis pas sur!! Sauf qu'on risque comme à celle de Reims, de faire une charpente en.... béton!! (j'ai vu ça aux infos!!!) 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 15:52

   Combien de temps??? 40à 50 ans.... !!

ça parait exageré, à 1ere vue, mais ça va etre dans ces eaux là.  De plus, on se demande si une façade des murs va tenir....

Si on veut la refaire à l'identique (charpente en bois) on risque de manquer de la matiere 1ere.

reste-t-il encore en France des chenes assez gros et droits pour certaines pieces qui etaient importantes??? j'en suis pas sur!! Sauf qu'on risque comme à celle de Reims, de faire une charpente en.... béton!! (j'ai vu ça aux infos!!!) 

Effectivement il faudrait une grande forêt pour refaire une charpente en bois. Mais ce n'est à mon avis pas nécessaire, cela ne se voit pas le béton ferait l'affaire. Le plus triste c'est que c'étaient des arbres qui avaient 1000 ans depuis leur naissance.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 17:16

En dehors de toute considérations passionnelles et/ou fantaisistes, je suis bien triste qu'un monument magnifique construit avec tant de passions par des hommes qui ont donnés leur vie pour certains, soit ainsi ravagé par cet incendie.

J'ai énormément de respect et d'admiration pour le travail de ces bâtisseurs de rêves, ces orfèvres de la pierre et du bois, et ce qu'ils ont érigé est en dehors de toute parole, on ne peux que rester sans voix devant pareille oeuvre.

J'ai eu la chance de monter au sommet de la cathédrale de Cologne, je m'en souviendrai toute ma vie. Ce que ces compagnons ont faits de leur main ne devrait jamais être détruit, ils y ont mis l'éternité, la beauté absolue et la grâce sans nom d'une passion sans mesure.

Elle sera reconstruite, il le faut.

En dehors de toute autre considération, car elle est le reflet de ce que l'homme peut produire de meilleur.

Longue vie à la cathédrale de Paris, puisse-t-elle renaître plus belle encore!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 17:19

Bon , j'ai fini d'essuyer mon trop plein.

Combien d'années pour reconstruire ce joyau ?

 

Pour répondre a ta question sur le nombre d'années pour les travaux, il y avait un responsable du patrimoine catholique ce matin aux infos et il annonçait entre 4 et 6 ans avant que les touristes puissent rentrer a nouveau dans la cathédrale et environ 10 ans pour le tout.

Bon, c'était peut-être dans le meilleur des cas...

J'ai entendu aussi que le président de la région aquitaine a proposé de fournir tout le bois nécessaire pour refaire la charpente... 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/04/2019 17:23

Il y a une dizaine d'années j'habitais à Blainville sur L'Eau dans le 54, eh bien on avait eu la stupeur de voir que le Chateau de Lunéville avait pris feu, et  sa restauration a été seulement terminée l'an dernier, et on a toujours eu des doutes sur les circonstances de cet incendie !!

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Haut de page

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 25 août 2019
dimanche 08 septembre 2019
dimanche 15 septembre 2019
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES