FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Général • Objectif 10.000 - 19

Retour au forum Route > Général Bas de page

envoyé le 12/04/2019 21:23

Michel tu te demerd* comme tu veux mais c'est vent dans le dos la sortie Schtroumph101  !!! 

smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/04/2019 22:02

Je pense que le théorème de Pastor est malheureusement inapplicable en Belgique, d'autant plus si tu habites en ville, ce qui neutralise de fait certains départs à orientation vent debout venant de la dite ville.

Il te faudra soit déménager, soit appliquer le théorème de Dury qui dit que t'as qu'à endurer puisque t'es là, théorème bien connu du milieu cycliste où il est mis en oeuvre par nombre de pratiquants.

J'ai pour ma part la très grande chance, je l'avoue, de pouvoir appliquer le téhorème schtroumpf qui te dit de partir dans toutes les orientations souhaitées, étant au milieu des champs.

Et là, Eole est toujours ton ami.

Ça fait maintenant 19 ans que je connais et applique le théorème de Dury. Et malgré tout le cycliste en moi continue (et continuera toujours) à pester contre son pire ennemi, roi incontesté de ces contrées où j'ai vécu pendant ces quasi 20 ans : j'ai nommé Éole. 

Hélas, pour des raisons strictement non sportives et néanmoins capitales (!) j'ai choisi de vivre dans ce pays où ma part cycliste restera éternellement insatisfaite. Du vent, du vent, et des montées bien présentes (le « plat pays », quelle blague !), souvent bien raides, mais… trop courtes.

Un bon retour aux sources la semaine prochaine me fera du bien. Une semaine au bercail familial grenoblois, où je vais pouvoir refaire ce que je considère comme l'unique cyclisme digne de ce nom : monter pendant des kilomètres et des kilomètres d'affilée, et descendre idem, et sans aucun Éole pour gâcher mon plaisir, ah mais !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/04/2019 22:18

Ça fait maintenant 19 ans que je connais et applique le théorème de Dury. Et malgré tout le cycliste en moi continue (et continuera toujours) à pester contre son pire ennemi, roi incontesté de ces contrées où j'ai vécu pendant ces quasi 20 ans : j'ai nommé Éole. 

Hélas, pour des raisons strictement non sportives et néanmoins capitales (!) j'ai choisi de vivre dans ce pays où ma part cycliste restera éternellement insatisfaite. Du vent, du vent, et des montées bien présentes (le « plat pays », quelle blague !), souvent bien raides, mais… trop courtes.

Un bon retour aux sources la semaine prochaine me fera du bien. Une semaine au bercail familial grenoblois, où je vais pouvoir refaire ce que je considère comme l'unique cyclisme digne de ce nom : monter pendant des kilomètres et des kilomètres d'affilée, et descendre idem, et sans aucun Éole pour gâcher mon plaisir, ah mais !

Rien de mieux que la montagne Franck !! Mais Éole est partout , comment il m'a gelé les miches ce jour !!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/04/2019 23:11

Rien de mieux que la montagne Franck !! Mais Éole est partout , comment il m'a gelé les miches ce jour !!

Éole est nettement moins présent dans la vallée du Grésivaudan, entre Grenoble et Montmélian (près de Chambéry), vallée où j'ai vécu jusqu'à l'âge de 28 ans (j'en ai 47 aujourd'hui).

Cette vallée au fond tout plat de 200-220 m d'altitude est quasiment fermée par quatre chaînes montagneuses (Vercors, Chartreuse, Belledonne, Bauges), dont la plus basse (Chartreuse) culmine déjà à 2000 m, ce qui la rend très abritée des vents. Oh, ça souffle parfois fort aussi, mais ça arrive beaucoup moins fréquemment qu'en Belgique… et en fait, beaucoup moins fréquemment que presque partout ailleurs, quand j'y pense.

Donc, quand je me suis fixé en Belgique, il m'a fallu apprendre à gérer le facteur vent… en un sens j'y arrive malgré tout ce que je peux râler, mais je n'y peux rien, c'est plus fort que moi, je ne peux pas m'empêcher de pester contre ça.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/04/2019 23:18

Éole est nettement moins présent dans la vallée du Grésivaudan, entre Grenoble et Montmélian (près de Chambéry), vallée où j'ai vécu jusqu'à l'âge de 28 ans (j'en ai 47 aujourd'hui).

Cette vallée au fond tout plat de 200-220 m d'altitude est quasiment fermée par quatre chaînes montagneuses (Vercors, Chartreuse, Belledonne, Bauges), dont la plus basse (Chartreuse) culmine déjà à 2000 m, ce qui la rend très abritée des vents. Oh, ça souffle parfois fort aussi, mais ça arrive beaucoup moins fréquemment qu'en Belgique… et en fait, beaucoup moins fréquemment que presque partout ailleurs, quand j'y pense.

Donc, quand je me suis fixé en Belgique, il m'a fallu apprendre à gérer le facteur vent… en un sens j'y arrive malgré tout ce que je peux râler, mais je n'y peux rien, c'est plus fort que moi, je ne peux pas m'empêcher de pester contre ça.

Le vent est un peu comme Duby , agaçant smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/04/2019 14:38
Bon ben je n’aurais pas dû dire à Sylvain que mon dos allait bien en ce moment... Ce matin, j’étais parti pour ma sortir, 104 km sans difficulté, pour préparer le 200 prévu pendant mes vacances. Au 30eme km, arrivée sur une route (même pas un chemin, une vraie grosse départementale...) pleine de trous, de plaques, de rustines. J’ai subi les vibrations pendant 20km. Au sortir de cette zone, une décharge dans le bas du dos, je sais très bien ce qu’elle veut dire... impossible de me redresser, dos bloqué. A 50km de chez moi... Changement d’itinéraire et 41km de retour sur le petit plateau, à 15-20 à l’heure, en grimaçant à chaque bosse sur la route. Ma chérie a dû m’aider à descendre du vélo. Plus qu’à attendre que les anti-inflammatoires fassent effet rapidement

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/04/2019 15:32

Bon ben je n’aurais pas dû dire à Sylvain que mon dos allait bien en ce moment... Ce matin, j’étais parti pour ma sortir, 104 km sans difficulté, pour préparer le 200 prévu pendant mes vacances. Au 30eme km, arrivée sur une route (même pas un chemin, une vraie grosse départementale...) pleine de trous, de plaques, de rustines. J’ai subi les vibrations pendant 20km. Au sortir de cette zone, une décharge dans le bas du dos, je sais très bien ce qu’elle veut dire... impossible de me redresser, dos bloqué. A 50km de chez moi... Changement d’itinéraire et 41km de retour sur le petit plateau, à 15-20 à l’heure, en grimaçant à chaque bosse sur la route. Ma chérie a dû m’aider à descendre du vélo. Plus qu’à attendre que les anti-inflammatoires fassent effet rapidement

Si on oublie les bosses et les creux, y a rien de pire pour le dos , que de rouler contre le vent, on doit forcer et les vertèbres abîmées n'apprécient pas, ce matin quand Eole roupillait un peu, j'ai pu accrocher un wagonnet de trois cyclistes, deux jeunes en  forme et une grande bringue qui m'a bien protégé! Mais dès que j'ai dû les laisser partir, j'ai bien dégusté.. Pourtant, j'habite très loin de la Belgique et assez peu de Grenoble! Ce serait le moment d'attaquer les grimpettes, mais la crève m'en empêche. 81 km, mais à 4 on en fait facilement 100...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/04/2019 17:59

Bon ben je n’aurais pas dû dire à Sylvain que mon dos allait bien en ce moment... Ce matin, j’étais parti pour ma sortir, 104 km sans difficulté, pour préparer le 200 prévu pendant mes vacances. Au 30eme km, arrivée sur une route (même pas un chemin, une vraie grosse départementale...) pleine de trous, de plaques, de rustines. J’ai subi les vibrations pendant 20km. Au sortir de cette zone, une décharge dans le bas du dos, je sais très bien ce qu’elle veut dire... impossible de me redresser, dos bloqué. A 50km de chez moi... Changement d’itinéraire et 41km de retour sur le petit plateau, à 15-20 à l’heure, en grimaçant à chaque bosse sur la route. Ma chérie a dû m’aider à descendre du vélo. Plus qu’à attendre que les anti-inflammatoires fassent effet rapidement

va falloir passer au vélo couché je crois pour nous smiley mr-green allez bon rétablissement Michael ....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/04/2019 23:13

Jamais vu un mois d'avril aussi froid, 2,1° à 19h, compliqué cette histoire, 86 km au final alors que j'étais certain d'écourter bien avant. Au retour en ville, un trou dans la chaussée à bien faillit m'envoyer par terre, j'ai complètement quitter ma ligne pour récupérer le truc, heureusement la voiture derrière n'était pas trop près, gros coup de bol. smiley tongue-out

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 13/04/2019 23:56

Jamais vu un mois d'avril aussi froid, 2,1° à 19h, compliqué cette histoire, 86 km au final alors que j'étais certain d'écourter bien avant. Au retour en ville, un trou dans la chaussée à bien faillit m'envoyer par terre, j'ai complètement quitter ma ligne pour récupérer le truc, heureusement la voiture derrière n'était pas trop près, gros coup de bol. smiley tongue-out

C'est bien Franck, j'ai confiance en toi smiley wink

110 km pour moi avec le club et un beau soleil smiley cool

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/04/2019 07:36

Jamais vu un mois d'avril aussi froid, 2,1° à 19h, compliqué cette histoire, 86 km au final alors que j'étais certain d'écourter bien avant. Au retour en ville, un trou dans la chaussée à bien faillit m'envoyer par terre, j'ai complètement quitter ma ligne pour récupérer le truc, heureusement la voiture derrière n'était pas trop près, gros coup de bol. smiley tongue-out

HA !!! si tu as mis ta roue dans le trou noir !!!! le doigt suffit smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/04/2019 09:46

Bon ben je n’aurais pas dû dire à Sylvain que mon dos allait bien en ce moment... Ce matin, j’étais parti pour ma sortir, 104 km sans difficulté, pour préparer le 200 prévu pendant mes vacances. Au 30eme km, arrivée sur une route (même pas un chemin, une vraie grosse départementale...) pleine de trous, de plaques, de rustines. J’ai subi les vibrations pendant 20km. Au sortir de cette zone, une décharge dans le bas du dos, je sais très bien ce qu’elle veut dire... impossible de me redresser, dos bloqué. A 50km de chez moi... Changement d’itinéraire et 41km de retour sur le petit plateau, à 15-20 à l’heure, en grimaçant à chaque bosse sur la route. Ma chérie a dû m’aider à descendre du vélo. Plus qu’à attendre que les anti-inflammatoires fassent effet rapidement

M'enfin Michael, fais gaffe, quoi!

Ben dites donc, on est une sérieuse bande de bras cassés sur ce forum :-)

N'empêche, bravo pour ta ténacité, tu as dû morfler grave.

Si les bonus existaient, tu aurais certainement droit d'en avoir un (un petit). Dommage que ça n'existe pas.... t'as vraiment pas de bol, hahaha!!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/04/2019 10:01

M'enfin Michael, fais gaffe, quoi!

Ben dites donc, on est une sérieuse bande de bras cassés sur ce forum :-)

N'empêche, bravo pour ta ténacité, tu as dû morfler grave.

Si les bonus existaient, tu aurais certainement droit d'en avoir un (un petit). Dommage que ça n'existe pas.... t'as vraiment pas de bol, hahaha!!!

Ça me fait penser que ça fait longtemps que je n’ai rien réclamé... J’ai plus mal depuis que je suis descendu du vélo que quand j’étais dessus ! Hier soir il y avait soirée bowling avec une association de mon village : j’ai quand même essayé de lancer une boule, des fois que ça décoince mon nerf. Et puis non en fait... Me suis contenté d’une bière !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/04/2019 10:11

Ça me fait penser que ça fait longtemps que je n’ai rien réclamé... J’ai plus mal depuis que je suis descendu du vélo que quand j’étais dessus ! Hier soir il y avait soirée bowling avec une association de mon village : j’ai quand même essayé de lancer une boule, des fois que ça décoince mon nerf. Et puis non en fait... Me suis contenté d’une bière !

Ah oui, c'est la bonne idée ça, le bowling avec un dos coincé, bravo Michael!!!!

Note que je vais à l'aïkido avec un dos en compote aussi, je crois qu'on est tous définitivement frapadingues, il n'y a plus d'espoir.

Ceci dit, un bain assez chaud peut te faire le plus grand bien. Mais le bowling, évite.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/04/2019 10:35

Ah oui, c'est la bonne idée ça, le bowling avec un dos coincé, bravo Michael!!!!

Note que je vais à l'aïkido avec un dos en compote aussi, je crois qu'on est tous définitivement frapadingues, il n'y a plus d'espoir.

Ceci dit, un bain assez chaud peut te faire le plus grand bien. Mais le bowling, évite.

Roooo j’ai juste lancé une boule (et fait un spare) ! J’ai préféré me reposer avant de ratisser les graviers derrière la maison avant de commencer de faire ma terrasse cet après-midi. Pas de baignoire chez moi, pas écolo du tout cette affaire !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/04/2019 10:46

Bonne idée aussi, les graviers. De mieux en mieux...

Tu n'as pas un piano à déménager, par hasard? Là, ça le ferait vachement bien :-)

Bon, on attend le réchauffement climatique pour sortir, car ici dans le nord les ours polaires sont de retour, purée.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/04/2019 11:57

Bonne idée aussi, les graviers. De mieux en mieux...

Tu n'as pas un piano à déménager, par hasard? Là, ça le ferait vachement bien :-)

Bon, on attend le réchauffement climatique pour sortir, car ici dans le nord les ours polaires sont de retour, purée.

Je n'arrive pas encore à me lever tout seul de ma chaise, alors ratisser... Mais ça va un peu mieux ce matin déjà !

Je ne peux pas bouger, obligé de regarder la télé cet après-midi... Mais que vais-je bien pouvoir regarder ?... un truc avec des gros cailloux ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/04/2019 12:08

HA !!! si tu as mis ta roue dans le trou noir !!!! le doigt suffit smiley wink

petit canaillou ! belle allusion !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/04/2019 12:11

Jamais vu un mois d'avril aussi froid, 2,1° à 19h, compliqué cette histoire, 86 km au final alors que j'étais certain d'écourter bien avant. Au retour en ville, un trou dans la chaussée à bien faillit m'envoyer par terre, j'ai complètement quitter ma ligne pour récupérer le truc, heureusement la voiture derrière n'était pas trop près, gros coup de bol. smiley tongue-out

meuh non, franck, y'a eu bien pire en avril, et de la neige aussi.

hier il neigeait sur toute l'allemagne, jusqu'aux portes de notre ami sylvain

 

http://www.meteofrance.fr/actualites/72386344-sept-nuits-consecutives-de-gel-en-plaine

voir le tableau en fin d'article: 21 nuits consecutives de gel à charleville mezieres du 5 au 25 avril 1997.

je me souviens en region lyonnaise, 3 ou 4 cm de neige trés lourde vers un 25 avril, avec un maxi journalier de 3 ou 4 degré

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/04/2019 12:22

petit canaillou ! belle allusion !

Je vais m'arrêter la , car , me connaissant , je vais aller trop loin .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/04/2019 15:28

Période de l'année où le but est de braver  le froid, mais surtout le vent, pas question d'aller taquiner les cols, fallait quand même bien s'entêter se matin, trouver des endroits abrités quoique bossus et profiter du retour vent dans le dos. Mais ça fait partie de notre sport et pas tout le monde peut comprendre. Bien choisir sa tenue aussi, du windstopper, on comprend à quoi ça sert, ça ne doit pas flotter comme ces coupe- vents que l'on met pour les descentes de cols, j'avais choisi l'ij Habu d'Assos et un sous-vêt manche courte, il m'a bien protégé.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 14/04/2019 18:07

ne vous plaignez pas, grace au beau temps doux, vous avez pu bien rouler en fevrier et mars

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 15/04/2019 09:29

Bon ben je n’aurais pas dû dire à Sylvain que mon dos allait bien en ce moment... Ce matin, j’étais parti pour ma sortir, 104 km sans difficulté, pour préparer le 200 prévu pendant mes vacances. Au 30eme km, arrivée sur une route (même pas un chemin, une vraie grosse départementale...) pleine de trous, de plaques, de rustines. J’ai subi les vibrations pendant 20km. Au sortir de cette zone, une décharge dans le bas du dos, je sais très bien ce qu’elle veut dire... impossible de me redresser, dos bloqué. A 50km de chez moi... Changement d’itinéraire et 41km de retour sur le petit plateau, à 15-20 à l’heure, en grimaçant à chaque bosse sur la route. Ma chérie a dû m’aider à descendre du vélo. Plus qu’à attendre que les anti-inflammatoires fassent effet rapidement

courage mon coéquipier!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 15/04/2019 09:45

Roooo j’ai juste lancé une boule (et fait un spare) ! J’ai préféré me reposer avant de ratisser les graviers derrière la maison avant de commencer de faire ma terrasse cet après-midi. Pas de baignoire chez moi, pas écolo du tout cette affaire !

Et les croissants alors ?

Ah, c'était pour la boulangère...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 15/04/2019 12:13

Et les croissants alors ?

Ah, c'était pour la boulangère...

J’avoue que je ne vois pas le rapport...

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Général Haut de page

Oisans 2ème Semaine

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 25 août 2019
dimanche 08 septembre 2019
dimanche 15 septembre 2019
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES