FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Entraînement / Santé • Perte motivation

Retour au forum Route > Entraînement / Santé Bas de page

envoyé le 07/07/2018 16:16

Bonjour à tous,

J'ai acheté un vélo bas de gamme il y a environ 2 ans. La première année j'en ai fait très peu mais depuis avril 2017 je me suis vraiment motivé à en faire et je suis vite passé sur un vélo plus performant (BMC SLR02) en août dernier. Durant l'été j'ai fait une course, je me suis inscrit dans un club, je roulais régulièrement et je progressais pas mal ...

Mais depuis environ décembre et l'hiver pourri que nous avons eu ... j'ai dû roulé 2/3 fois durant l'hiver, j'ai dû faire 4/5 fois du home trainer ... et c'est tout .... et malgré les beaux jours je ne suis pas retourné rouler ... je n'ai pas la motivation, plus vraiment l'envie ...

Du coup mon vélo acheté 1500€ et qui est encore comme neuf je ne sais qu'en faire ... le vendre car c'est quand même une grosse somme ? Ou le garder en se disant que peut être l'envie reviendra ....

Je n'arrive pas à expliquer ce manque d'envie et ce manque de motivation soudaine ...

 

Merci pour votre aide et bonne journée

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/07/2018 16:21

Bonjour à tous,

J'ai acheté un vélo bas de gamme il y a environ 2 ans. La première année j'en ai fait très peu mais depuis avril 2017 je me suis vraiment motivé à en faire et je suis vite passé sur un vélo plus performant (BMC SLR02) en août dernier. Durant l'été j'ai fait une course, je me suis inscrit dans un club, je roulais régulièrement et je progressais pas mal ...

Mais depuis environ décembre et l'hiver pourri que nous avons eu ... j'ai dû roulé 2/3 fois durant l'hiver, j'ai dû faire 4/5 fois du home trainer ... et c'est tout .... et malgré les beaux jours je ne suis pas retourné rouler ... je n'ai pas la motivation, plus vraiment l'envie ...

Du coup mon vélo acheté 1500€ et qui est encore comme neuf je ne sais qu'en faire ... le vendre car c'est quand même une grosse somme ? Ou le garder en se disant que peut être l'envie reviendra ....

Je n'arrive pas à expliquer ce manque d'envie et ce manque de motivation soudaine ...

 

Merci pour votre aide et bonne journée

Des changements importants dans ta vie ? Boulot ? Vie privée ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/07/2018 16:24

Bonjour à tous,

J'ai acheté un vélo bas de gamme il y a environ 2 ans. La première année j'en ai fait très peu mais depuis avril 2017 je me suis vraiment motivé à en faire et je suis vite passé sur un vélo plus performant (BMC SLR02) en août dernier. Durant l'été j'ai fait une course, je me suis inscrit dans un club, je roulais régulièrement et je progressais pas mal ...

Mais depuis environ décembre et l'hiver pourri que nous avons eu ... j'ai dû roulé 2/3 fois durant l'hiver, j'ai dû faire 4/5 fois du home trainer ... et c'est tout .... et malgré les beaux jours je ne suis pas retourné rouler ... je n'ai pas la motivation, plus vraiment l'envie ...

Du coup mon vélo acheté 1500€ et qui est encore comme neuf je ne sais qu'en faire ... le vendre car c'est quand même une grosse somme ? Ou le garder en se disant que peut être l'envie reviendra ....

Je n'arrive pas à expliquer ce manque d'envie et ce manque de motivation soudaine ...

 

Merci pour votre aide et bonne journée

Tu n'as pas trouvé ton terrain d'entente avec le vélo, bien le vélo ce n'est pas obligatoire.

Essaie d'apprendre à sortir pas longtemps, l'envie ça se fabrique parfois. Des petites sorties de 30 bornes répétées pourraient te stimuler le psychisme et remettre le pied à l'étrier. Comme tu l'as compris un nouveau vélo pour la motivation c'est de la poudre de perlimpinpin. La motivation c'est en soi, il n'y a rien à attendre d'ailleurs autrement qu'en soi. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/07/2018 16:48

Tu n'as pas trouvé ton terrain d'entente avec le vélo, bien le vélo ce n'est pas obligatoire.

Essaie d'apprendre à sortir pas longtemps, l'envie ça se fabrique parfois. Des petites sorties de 30 bornes répétées pourraient te stimuler le psychisme et remettre le pied à l'étrier. Comme tu l'as compris un nouveau vélo pour la motivation c'est de la poudre de perlimpinpin. La motivation c'est en soi, il n'y a rien à attendre d'ailleurs autrement qu'en soi. 

Pour répondre à Thierry dans un premier temps :

Pas forcément de changements majeurs, en tout cas pas qui pourraient engendrer ma perte d'envie :)

 

Pour répondre à Jo:

C'est ce que je me dis ... si je ne suis plus motivé c'est que ce n'est peut être pas fait pour moi ...

Mais je ne sais pas ... je ne voudrais pas faire de bêtises si je revends mon vélo ou le regretter un jour

 

Merci de vos réponses

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/07/2018 17:22

Pour répondre à Thierry dans un premier temps :

Pas forcément de changements majeurs, en tout cas pas qui pourraient engendrer ma perte d'envie :)

 

Pour répondre à Jo:

C'est ce que je me dis ... si je ne suis plus motivé c'est que ce n'est peut être pas fait pour moi ...

Mais je ne sais pas ... je ne voudrais pas faire de bêtises si je revends mon vélo ou le regretter un jour

 

Merci de vos réponses

 

Va rouler smiley lol !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/07/2018 17:36

Comme dit Jo, bouge-toi et va rouler! Et surtout n'arrête plus en hiver, c'est une très mauvaise idée!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/07/2018 19:18

Je plussoie, pose toi pas trop de questions, roule à la limite en n'y pensant pas trop, juste te dire que ça fait du bien au corps et puis voilà.

Viens discuter sur le forum, échange tes impressions et tes idées, inscris toi à l'objectif 10.000 même si tu as zéro chance d'y arriver, mais au moins tu seras "dans le coup".

Le vélo, c'est une histoire d'amour, et parfois ça ne marche pas, ou ça met du temps...

Possible que ce ne soit pas le moment, mais que demain oui, on en a parfois tous ras le bol un jour ou l'autre.

Treves de blabla, demain tu enquilles 50 km et tu viens nous raconter ta sortie, allez hop!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/07/2018 19:45

Y a pas que le vélo dans la vie, il y a plein de choses à coté du vélo qui ont une influence.

Tout le monde a plus ou moins envie une jour ou l'autre.

Parfois en se laisse entrainer à faire des choses qu'on aime moins, on se lance sur des routes qui sont parfois pas les bonnes...

Trouve toi un petit parcours sympa comme dit Jo avec des chouettes paysages, des montées, des descentes, vas-y pour te faire plaisir, pas de chrono, pas de vitesse moyenne... fais toi plaisir juste pour toi...

Allez va faire un tour, ton vélo t'attend...

 

Aujourd'hui je suis allé faire un tour dans les Vosges. Je suis monté au Grand Ballon, puis le Markstein, le Lac de Kruth, Thann, retour. 92 km, 1300 m +. J'en ai un peu chié, j'étais pas en grande forme, pas content de moi, de mon vélo, gnagnagna...

Eh bien maintenant que je suis de retour je suis super-content d'avoir fait ce tour et de m'avoir botté le cul mentalement pour monter ce fichu Grand Ballon. Et demain matin je roule à nouveau...

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/07/2018 20:07

Osè-je dire que le vélo, habite notre esprit...ou pas? Quand j'étais jeune, moins de 23 ans, je n'avais pas de vélo, car pas d'argent pour m'en payer un et pas le temps car consacré à mes études. Puis après des échecs dans ce domaine, j'ai voulu me changer les idées et on m'a offert un vieux vélo d'occase, je n'ai plus jamais arrêté et maintenant je participe au challenge des 10000, mais je crois que j'avais tjrs cette passion en moi, c'est familial! j'ai offert un de mes anciens vélos à mon neveu, il a roulé une fois et est de retour dans ma cave! y en a qui ont la volonté d'autres pas, seulement un caprice!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/07/2018 22:11

Je plussoie, pose toi pas trop de questions, roule à la limite en n'y pensant pas trop, juste te dire que ça fait du bien au corps et puis voilà.

Viens discuter sur le forum, échange tes impressions et tes idées, inscris toi à l'objectif 10.000 même si tu as zéro chance d'y arriver, mais au moins tu seras "dans le coup".

Le vélo, c'est une histoire d'amour, et parfois ça ne marche pas, ou ça met du temps...

Possible que ce ne soit pas le moment, mais que demain oui, on en a parfois tous ras le bol un jour ou l'autre.

Treves de blabla, demain tu enquilles 50 km et tu viens nous raconter ta sortie, allez hop!

Le vélo ça reste quand même un état d'esprit, autour de moi ceux qui roulent tout le temps toute l'année ce sont invariablement toujours les mêmes, et ceux qui sont incapables d'être régulier durant plus de deux mois, et même 15 jours, ce sont aussi invariablement toujours les mêmes. C'est une question de personnalité et de sensibilité par rapport au vélo. Du fait même que ceux qui ne roulent pas quand il fait trop froid sont souvent les mêmes qui ne roulent pas parce qu'il fait trop chaud, c'est un tempérament indépendamment de tout le reste. Quand j'étais jeune et que je ne pouvais pas rouler en journée, je mettais des lumières et je roulais de nuit. Et bien sur on s'adaptait. C'est peut-être ce qui manque chez beaucoup de personnes en position délicate avec le vélo, c'est le manque de capacité à s'adapter. Par exemple faut bien comprendre quand on manque un peu d'entrainement on ne s'en va pas faire 80 ou 100 bornes par 0°c ou +35, on s'adapte, par condition "extrême" on se limite à 2h max pas plus, cela évite de tomber dans les deux extrêmes, entre je me tape des heures parce que je sors, et je ne sors pas parce que si ou parce que ça. Du fait tu as envie de recommencer et ainsi de suite. Ça marche aussi très bien par temps de pluie, ce n'est pas si désagréable, il suffit de s'y mettre et se rendre compte que ce n'est pas désagréable. A partir du moment ou le cerveau reçoit la bonne information, tu as deux cyclistes différents. La vie à vélo comme ailleurs dépend totalement de quelle façon tu la regardes. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/07/2018 06:47

Le vélo ça reste quand même un état d'esprit, autour de moi ceux qui roulent tout le temps toute l'année ce sont invariablement toujours les mêmes, et ceux qui sont incapables d'être régulier durant plus de deux mois, et même 15 jours, ce sont aussi invariablement toujours les mêmes. C'est une question de personnalité et de sensibilité par rapport au vélo. Du fait même que ceux qui ne roulent pas quand il fait trop froid sont souvent les mêmes qui ne roulent pas parce qu'il fait trop chaud, c'est un tempérament indépendamment de tout le reste. Quand j'étais jeune et que je ne pouvais pas rouler en journée, je mettais des lumières et je roulais de nuit. Et bien sur on s'adaptait. C'est peut-être ce qui manque chez beaucoup de personnes en position délicate avec le vélo, c'est le manque de capacité à s'adapter. Par exemple faut bien comprendre quand on manque un peu d'entrainement on ne s'en va pas faire 80 ou 100 bornes par 0°c ou +35, on s'adapte, par condition "extrême" on se limite à 2h max pas plus, cela évite de tomber dans les deux extrêmes, entre je me tape des heures parce que je sors, et je ne sors pas parce que si ou parce que ça. Du fait tu as envie de recommencer et ainsi de suite. Ça marche aussi très bien par temps de pluie, ce n'est pas si désagréable, il suffit de s'y mettre et se rendre compte que ce n'est pas désagréable. A partir du moment ou le cerveau reçoit la bonne information, tu as deux cyclistes différents. La vie à vélo comme ailleurs dépend totalement de quelle façon tu la regardes. 

Tout à fait d'accord avec toi, Joachim.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/07/2018 07:38

oui, il faut se faire violence parfois, aller rouler souvent mais par petites doses et peut être que ça reviendra, dans tous les domaines, moins on en fait et moins on a envie.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/07/2018 13:41
Trouves toi un ami de ton niveau, qui partage le même but que toi et roulait ensemble. Moi c’est ce qui s’est passé, un bon ami depuis deux ans grâce à la salle de sport. On se challenge à chaque sortie (en restant réaliste sur nos capacités), mais depuis, 6 Ventoux (3 par Sault, 1 par Malaucène et deux par Bédoin) et une Santini GF Mont Ventoux 78km. Actuellement préparation pour une cyclo en septembre.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/07/2018 18:34

Trouves toi un ami de ton niveau, qui partage le même but que toi et roulait ensemble. Moi c’est ce qui s’est passé, un bon ami depuis deux ans grâce à la salle de sport. On se challenge à chaque sortie (en restant réaliste sur nos capacités), mais depuis, 6 Ventoux (3 par Sault, 1 par Malaucène et deux par Bédoin) et une Santini GF Mont Ventoux 78km. Actuellement préparation pour une cyclo en septembre.

+ 1, rouler avec un pote ou s'inscrire dans un club de son niveau, pas besoin d'envisager courir, du moins au début, rouloter tranquille avec quelques cyclistes du coin est une bonne motivation, ensuite le plaisir prend le dessus et roule ma poule, c'est lancé...

Ce matin, alors que je reprends le vélo suite à un arrêt complet d'un mois en mai j'ai rallongé alors que les potes sont rentrés, deux montées dont une assez sévère par plus de 30°, la motivation, y a rien de mieux pour prendre du plaisir à vélo, cette semaine plus de 250 bornes, l'envie est revenue alors que c'était pas évident...

Il faut se fixer un objectif, comme le dit le petit homme bleu, inscrit toi aux 10 000 même si tu les feras pas, l'émulation fait le larron smiley mr-green 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/07/2018 18:38

+ 1, rouler avec un pote ou s'inscrire dans un club de son niveau, pas besoin d'envisager courir, du moins au début, rouloter tranquille avec quelques cyclistes du coin est une bonne motivation, ensuite le plaisir prend le dessus et roule ma poule, c'est lancé...

Ce matin, alors que je reprends le vélo suite à un arrêt complet d'un mois en mai j'ai rallongé alors que les potes sont rentrés, deux montées dont une assez sévère par plus de 30°, la motivation, y a rien de mieux pour prendre du plaisir à vélo, cette semaine plus de 250 bornes, l'envie est revenue alors que c'était pas évident...

Il faut se fixer un objectif, comme le dit le petit homme bleu, inscrit toi aux 10 000 même si tu les feras pas, l'émulation fait le larron smiley mr-green 

L'émulation fait le larron... je vais la replacer, celle là!!!!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/07/2018 19:04

oui, il faut se faire violence parfois, aller rouler souvent mais par petites doses et peut être que ça reviendra, dans tous les domaines, moins on en fait et moins on a envie.

Moi c'est différent faut que je me fasse violence des fois pour ne pas aller rouler smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/07/2018 19:20

Moi c'est différent faut que je me fasse violence des fois pour ne pas aller rouler smiley lol

Oui mais tu sembles avoir une motivation, comment dire, au-dessus de la moyenne...smiley laughing

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/07/2018 19:23

Oui mais tu sembles avoir une motivation, comment dire, au-dessus de la moyenne...smiley laughing

Disons que je n'ai pas de problème de motivation, donc c'est au final presque facile, car je ne me force pas. Dans ce cas il n'y a pas de mérite smiley lol C'est quasi religieux, rouler est un rituel. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/07/2018 00:31

Disons que je n'ai pas de problème de motivation, donc c'est au final presque facile, car je ne me force pas. Dans ce cas il n'y a pas de mérite smiley lol C'est quasi religieux, rouler est un rituel. 

Amen smiley rolleyes

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/07/2018 07:41

Bonjour,

 

Est-ce que ton objectif était plutôt la course ou du cyclo ? peut-être t'es-tu trompé de catégorie tout simplement...

auquel cas tu en as fait trop et tu t'es dégouté. Parfois on a des doutes quand on rentre et qu'on a plus de jambes...

 

Passionné depuis tout jeune, à 9/10 ans je rentrais chez moi le midi pour manger. Mon père rentrait un peu plus tard. Il ne comprenait pas pourquoi j'arrivais toujours après lui ce qui n'était pas normal. Un jour il me pose la question. je lui réponds : "je suis allé à La Séguinière à vélo". C'était le village le plus proche à 3/4 km de chez nous et je profitais du temps disponible avant l'arrivée de mon père. j'adorais faire du vélo. On m'a inscrit dans un club de cyclo  le VCC de Cholet, ou la plus longue sortie a été de 235 km (à un train de sénateur), partis un jour à l'aube pour Nantes pour y faire un brevet de 100 km. J'étais adolescent à cette époque. A 17 ans mes parents ont déménagé à 100 km j'ai du arrêter mon club. J'ai réalisé que je n'avais plus l'envie de faire du vélo.

Un an plus tard j'arrive à Bordeaux pour mes études. Plusieurs années plus tard, mon père me ramène mon vélo qu'on appelait "le vélo blanc". je me repassionne à nouveau mais sans faire d'aussi longues distances qu'avec le club. mon parcours fétiche c'est  Bordeaux-La plage soit Lacanau Océan soit Le Porge Océan un peu plus court aller retour, de mémoire respectivement 120 et 110 km parcourus à un rythme beaucoup plus soutenu qu'avec le club. j'avais dans les 25 ans j'étais au top de ma forme. J'appréciais beaucoup cet effort solitaire de 4h/4h30.

Arrivé à Niort en 2007, je continue mais je marque un peu (beaucoup même) le pas depuis plusieurs années, je roule beaucoup moins vite et moins longtemps. 2 heures me suffisent largement. fini le record de 140 km en 2012...

 

Désolé j'ai raconté toute ma vie de cyclo.

 

Tout ça pour dire que moi aussi je suis passé par des phases de rejet peut-être pour en avoir trop fait plus par habitude que par envie à la fin, mais c'était après 6/7 de pratique assidue. Dans ton cas ça intervient beaucoup plus vite, ce qui ne veut pas dire que la raison n'est pas d'en avoir déjà trop fait, plus que ton envie en fait...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/07/2018 10:41

Pour l'instant, je suis toujours motivé mais je suis épuisé.

Je ne sais pas ce qu'il y a, mais 50 km sont une torture, plus de jus, plus de force, ma moyenne est en dessous de tout!

Ca va revenir, mais depuis une semaine, je dormirais 24h sur 24, purée quelle galère.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/07/2018 11:56

Pour l'instant, je suis toujours motivé mais je suis épuisé.

Je ne sais pas ce qu'il y a, mais 50 km sont une torture, plus de jus, plus de force, ma moyenne est en dessous de tout!

Ca va revenir, mais depuis une semaine, je dormirais 24h sur 24, purée quelle galère.

Repose-toi et sors rouler VOLONTAIREMENT lentement et pas longtemps à un rythme ou tu te sens réellement facile 2-3 fois par semaine. Faire comme si rien n'était n'est pas une solution, ne rien faire non plus.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/07/2018 14:23

Repose-toi et sors rouler VOLONTAIREMENT lentement et pas longtemps à un rythme ou tu te sens réellement facile 2-3 fois par semaine. Faire comme si rien n'était n'est pas une solution, ne rien faire non plus.

Là je rentre de 65 km. J'ai mis 30 km à me mettre dedans. Les 35 autres, j'ai retrouvé la pèche! Je sais que ça va ça vient... sans doute la canicule qui épuise.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/07/2018 14:56

Là je rentre de 65 km. J'ai mis 30 km à me mettre dedans. Les 35 autres, j'ai retrouvé la pèche! Je sais que ça va ça vient... sans doute la canicule qui épuise.

Vent de dos smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/07/2018 16:16

Vent de dos smiley mr-green

Justement, non.

Le vent n'est pas mon ennemi, au contraire, je joue avec lui.

Et de face, j'aime bien. Une bonne position couchée, bien solide, et en avant toutes!

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Entraînement / Santé Haut de page

Sport 101 Facebook V4

KTM

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 28 avril 2019
mercredi 01 mai 2019
samedi 04 mai 2019
dimanche 05 mai 2019
mercredi 08 mai 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES