FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Billets d'humeur • Politiquement correct

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Bas de page

envoyé le 05/03/2019 11:17

J'ai hésité à lancer ce sujet, mais il y a de telles perles que ça en vaut la peine.

Je suis d'avance d'accord avec la modération si elle juge que c'est trop dangereux et qu'on risque de passer du coté obscur du fil du rasoir, au risque de crac crac verrouiller le sujet...

On va essayer de maintenir ça entre la chèvre et l'enclume, ou le marteau et le chou, comme vous voulez, et s'amuser un peu avec les expressions langues de bois et sourires coincés des politiquement corrects.

Le but est seulement de les énoncer, et justifier le truc rigolo à coté.

Exemple savoureux qui fut l'inspirateur de la présente: en Afrique du Sud, un homme a été condamné pour, je cite, "comportement sexuel inapproprié". J'adore.

En fait c'est un harceleur pur et dur.

Autre exemple que j'aime assez bien: "une situation de risque de passer sous le seuil de pauvreté". En fait, les crève la faim qui ne s'en sortent plus avec leurs faibles revenus (je suis dans le cas depuis ce mois ci).

Si vous aussi avez de jolies perles à enfiler sur ce collier, soyez courtois et respectueux, mais allez y.

Entendons nous bien, on reste correct !!!!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/03/2019 09:29

(je suis dans le cas depuis ce mois ci).  Rassure toi Michel, je suis retraité, donc je te dis bienvenu au club, des "petites gens" , comme dirait Macron.; J'adhère à ce club depuis une dizaine d’années depuis la retraite 

Tchao et bon vélo !!smiley laughing

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/03/2019 09:52

J'adore particulièrement les annonces immobilières. Lorsqu'on lit "à confortabiliser", il faut s'attendre à trouver une maison quasi à l'état de ruine.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/03/2019 10:30

J'adore particulièrement les annonces immobilières. Lorsqu'on lit "à confortabiliser", il faut s'attendre à trouver une maison quasi à l'état de ruine.

Exact, c'est excellent.

Dans le genre, tu as aussi l'expression sybilline: à moderniser. Là, tu rentres tout de suite dans du Emile Zola.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/03/2019 11:00

Exact, c'est excellent.

Dans le genre, tu as aussi l'expression sybilline: à moderniser. Là, tu rentres tout de suite dans du Emile Zola.

 Tu as aussi l'expression en vogue : "Macron démission". Comprendre: "Marine, vite".

Enfin, je crois que c'est ça....Delgo nous dira si j'ai juste...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/03/2019 11:23

 Tu as aussi l'expression en vogue : "Macron démission". Comprendre: "Marine, vite".

Enfin, je crois que c'est ça....Delgo nous dira si j'ai juste...

Michel redoutait qu'on passe du côté obscur… Et si on arrêtait de s'acharner sur Fabrice ? smiley kiss

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/03/2019 11:39

Oui, sujets politiques défendus !

 C'est une expression issue de l'actualité, un exemple qui correspond bien au politiquement correct. Dire une chose pour en exprimer ou en faire deviner une autre.

Rien de malicieux là-dedans...

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 11:40

J'ai hésité à lancer ce sujet, mais il y a de telles perles que ça en vaut la peine.

Je suis d'avance d'accord avec la modération si elle juge que c'est trop dangereux et qu'on risque de passer du coté obscur du fil du rasoir, au risque de crac crac verrouiller le sujet...

On va essayer de maintenir ça entre la chèvre et l'enclume, ou le marteau et le chou, comme vous voulez, et s'amuser un peu avec les expressions langues de bois et sourires coincés des politiquement corrects.

Le but est seulement de les énoncer, et justifier le truc rigolo à coté.

Exemple savoureux qui fut l'inspirateur de la présente: en Afrique du Sud, un homme a été condamné pour, je cite, "comportement sexuel inapproprié". J'adore.

En fait c'est un harceleur pur et dur.

Autre exemple que j'aime assez bien: "une situation de risque de passer sous le seuil de pauvreté". En fait, les crève la faim qui ne s'en sortent plus avec leurs faibles revenus (je suis dans le cas depuis ce mois ci).

Si vous aussi avez de jolies perles à enfiler sur ce collier, soyez courtois et respectueux, mais allez y.

Entendons nous bien, on reste correct !!!!!

"Inapproprié" est un anglicisme qui gagne notre langue et l'appauvrit, ne faisant pas place au contexte. Ca remplace "hors de propos" "déplacé", "délictueux" etc. Comme l'immonde "impacter" au lieu de chercher une nuance plus  précise.

Sinon le politiquement correct s'appuie sur divers procédés  l'euphémisme, la litote, le détournement de sens d'un mot, la périphrase, le cliché. Il n'y a plus d'handicapés, mais des gens "en situation de handicap" par exemple.Le politiquement correct n'est rien d'autre qu'une  auto-censure, voire une censure.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 11:52

"Inapproprié" est un anglicisme qui gagne notre langue et l'appauvrit, ne faisant pas place au contexte. Ca remplace "hors de propos" "déplacé", "délictueux" etc. Comme l'immonde "impacter" au lieu de chercher une nuance plus  précise.

Sinon le politiquement correct s'appuie sur divers procédés  l'euphémisme, la litote, le détournement de sens d'un mot, la périphrase, le cliché. Il n'y a plus d'handicapés, mais des gens "en situation de handicap" par exemple.Le politiquement correct n'est rien d'autre qu'une  auto-censure, voire une censure.

Cool, Christophe, cool, on sait très bien que le politiquement correct est du foutage de gueule.

Pour avoir travaillé 3 ans dans le milieu des handicapés physiques lourds, je peux te dire qu'ils détestent pour la plupart qu'on les nomme par le nouveau vocable de personnes à mobilité réduite. Franchement, ils sont les premiers à en rire.

Les mots perdent leur sens, il n'y a plus de réalité dans ce qu'on doit dire, mais du velouté pour ne pas choquer les âmes sensibles et s'éviter un procès d'intention.

Mais bon, vous me connaissez, le but est finalement d'en rire et de ne pas se prendre la tête, après tout, je ne suis qu'une personne de petite taille issue de la diversité visible.

Déjà que je suis belge, j'ose même pas imaginer si j'avais été une femme :-))

Une belle en passant: les emplois non satisfaits, pour désigner le chômage! Faut le faire quand même, quand je pense que j'envoie 10 CV par jour, faut pas demander comme il doit y en avoir, des employeurs non satisfaits!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 13:51

Cool, Christophe, cool, on sait très bien que le politiquement correct est du foutage de gueule.

Pour avoir travaillé 3 ans dans le milieu des handicapés physiques lourds, je peux te dire qu'ils détestent pour la plupart qu'on les nomme par le nouveau vocable de personnes à mobilité réduite. Franchement, ils sont les premiers à en rire.

Les mots perdent leur sens, il n'y a plus de réalité dans ce qu'on doit dire, mais du velouté pour ne pas choquer les âmes sensibles et s'éviter un procès d'intention.

Mais bon, vous me connaissez, le but est finalement d'en rire et de ne pas se prendre la tête, après tout, je ne suis qu'une personne de petite taille issue de la diversité visible.

Déjà que je suis belge, j'ose même pas imaginer si j'avais été une femme :-))

Une belle en passant: les emplois non satisfaits, pour désigner le chômage! Faut le faire quand même, quand je pense que j'envoie 10 CV par jour, faut pas demander comme il doit y en avoir, des employeurs non satisfaits!

Mais  même traité avec humour, c'est un sujet sérieux. Il y a quelque chose d'Orwellien dans le politiquement correct. Le problème est que ça gagne la sphère de l'Etat, les administrations. Le mensonge est en quelque sorte validé comme mode de fonctionnement, imposé aux citoyens.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 16:25

Mais  même traité avec humour, c'est un sujet sérieux. Il y a quelque chose d'Orwellien dans le politiquement correct. Le problème est que ça gagne la sphère de l'Etat, les administrations. Le mensonge est en quelque sorte validé comme mode de fonctionnement, imposé aux citoyens.

Je ne veux surtout pas en faire un sujet sérieux, il y a les gilets jaunes pour ça, au secours!

D'ailleurs ce ne sont plus les Gilets Jaunes, mais les Personnes porteuses d'un message à caractère revendicateur sociétal.

Je viens juste de l'inventer, youpie!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 16:40

bonsoir,

un collègue retraité , lorsqu'il travaillé chez un fournisseur "internet" , entendez souvent , lorsqu'il arrivait  pour dépanner un client : "les cables se sont pris dans mes pieds …." au lieu de dire "je mes suis pris les pieds dans les cables  " .

a+

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 17:39

Cool, Christophe, cool, on sait très bien que le politiquement correct est du foutage de gueule.

Pour avoir travaillé 3 ans dans le milieu des handicapés physiques lourds, je peux te dire qu'ils détestent pour la plupart qu'on les nomme par le nouveau vocable de personnes à mobilité réduite. Franchement, ils sont les premiers à en rire.

Les mots perdent leur sens, il n'y a plus de réalité dans ce qu'on doit dire, mais du velouté pour ne pas choquer les âmes sensibles et s'éviter un procès d'intention.

Mais bon, vous me connaissez, le but est finalement d'en rire et de ne pas se prendre la tête, après tout, je ne suis qu'une personne de petite taille issue de la diversité visible.

Déjà que je suis belge, j'ose même pas imaginer si j'avais été une femme :-))

Une belle en passant: les emplois non satisfaits, pour désigner le chômage! Faut le faire quand même, quand je pense que j'envoie 10 CV par jour, faut pas demander comme il doit y en avoir, des employeurs non satisfaits!

doit on etre satisfait ou insatisfait, si on prend un emploi non satisfait ??!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 18:27

doit on etre satisfait ou insatisfait, si on prend un emploi non satisfait ??!!

Michel ne supporte pas 2 choses : le chômage et le travail insatisfaisant ! 

La vie n'est pas qu'un long fleuve tranquille smiley yell

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 18:37

doit on etre satisfait ou insatisfait, si on prend un emploi non satisfait ??!!

Héé, c'est bien, ça, bravo!!!

@ Thierry: exactement. Et des jobs de ***, il y en a plus qu'il n'en faut, j'ai donné plus qu'à mon tour.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/03/2019 19:15

Héé, c'est bien, ça, bravo!!!

@ Thierry: exactement. Et des jobs de ***, il y en a plus qu'il n'en faut, j'ai donné plus qu'à mon tour.

Exemple vécu : à la recherche d'un emploi en 2004, je vois une annonce concernant un job de cariste; j'hésite une demi-heure, parce que mon expérience professionnelle me permettait d'espérer nettement mieux, puis me décide à téléphoner.

"Trop tard monsieur, la place est déjà prise. Mais vous êtes intéressé par ce genre de travail ?"

Je joue les intéressés et me risque à demander le salaire. 8,50 €/h !!!  Je me suis fait oublier...

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 09/03/2019 00:41

"Inapproprié" est un anglicisme qui gagne notre langue et l'appauvrit, ne faisant pas place au contexte. Ca remplace "hors de propos" "déplacé", "délictueux" etc. Comme l'immonde "impacter" au lieu de chercher une nuance plus  précise.

Sinon le politiquement correct s'appuie sur divers procédés  l'euphémisme, la litote, le détournement de sens d'un mot, la périphrase, le cliché. Il n'y a plus d'handicapés, mais des gens "en situation de handicap" par exemple.Le politiquement correct n'est rien d'autre qu'une  auto-censure, voire une censure.

"Comme l'immonde "impacter" (sic)

Alors là,tu me fais plaisir.

C'est à se demander comment ceux qui utilisent ce verbe dans presque toutes leurs phrases avec son substantif 'impact" faisaient pour s'exprimer avant que cette martingale à destination des incultes snobinards et feignasses ne se généralise.

Bien que la racine soit latine,il s'agit évidemment d'un énième anglicisme qui effectivement appauvrit la langue française.

Rien de plus naturel dans un pays où l'on passe son temps à lécher le derche à la culture anglo-saxonne!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 09/03/2019 08:55

"Comme l'immonde "impacter" (sic)

Alors là,tu me fais plaisir.

C'est à se demander comment ceux qui utilisent ce verbe dans presque toutes leurs phrases avec son substantif 'impact" faisaient pour s'exprimer avant que cette martingale à destination des incultes snobinards et feignasses ne se généralise.

Bien que la racine soit latine,il s'agit évidemment d'un énième anglicisme qui effectivement appauvrit la langue française.

Rien de plus naturel dans un pays où l'on passe son temps à lécher le derche à la culture anglo-saxonne!

Restons dans le sujet svp les gars.

Les néologismes ou autres anglicismes ne font pas partie du langage feutré du politiquement correct, je parle du bon français bien profond, celui que vous aimez, et qui travesti si merveilleusement les réalités des choses.

Allez, une que j'aime bien pour la route: le pronostic vital est engagé, pour dire que tu vas crever bientôt.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 09/03/2019 09:10

Restons dans le sujet svp les gars.

Les néologismes ou autres anglicismes ne font pas partie du langage feutré du politiquement correct, je parle du bon français bien profond, celui que vous aimez, et qui travesti si merveilleusement les réalités des choses.

Allez, une que j'aime bien pour la route: le pronostic vital est engagé, pour dire que tu vas crever bientôt.

On ne dit plus sourd, mais mal entendant

on ne dit plus aveugle mais non voyant

on ne dit plus femme qui ne pratique pas la fellation mais non d'une pipe

on ne dit plus femme de ménage mais technicienne de surface

on ne dit plus prostituée mais travailleuse du sexe

on ne dit plus chômeur mais travailleur privé d'emploi

on ne dit plus caissière mais hôtesse de caisse

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 09/03/2019 09:24

J'ai hésité à lancer ce sujet, mais il y a de telles perles que ça en vaut la peine.

Je suis d'avance d'accord avec la modération si elle juge que c'est trop dangereux et qu'on risque de passer du coté obscur du fil du rasoir, au risque de crac crac verrouiller le sujet...

On va essayer de maintenir ça entre la chèvre et l'enclume, ou le marteau et le chou, comme vous voulez, et s'amuser un peu avec les expressions langues de bois et sourires coincés des politiquement corrects.

Le but est seulement de les énoncer, et justifier le truc rigolo à coté.

Exemple savoureux qui fut l'inspirateur de la présente: en Afrique du Sud, un homme a été condamné pour, je cite, "comportement sexuel inapproprié". J'adore.

En fait c'est un harceleur pur et dur.

Autre exemple que j'aime assez bien: "une situation de risque de passer sous le seuil de pauvreté". En fait, les crève la faim qui ne s'en sortent plus avec leurs faibles revenus (je suis dans le cas depuis ce mois ci).

Si vous aussi avez de jolies perles à enfiler sur ce collier, soyez courtois et respectueux, mais allez y.

Entendons nous bien, on reste correct !!!!!

On ne dit plus un Belge....on dit un Dury.....smiley tongue-out

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 09/03/2019 09:28

On ne dit plus sourd, mais mal entendant

on ne dit plus aveugle mais non voyant

on ne dit plus femme qui ne pratique pas la fellation mais non d'une pipe

on ne dit plus femme de ménage mais technicienne de surface

on ne dit plus prostituée mais travailleuse du sexe

on ne dit plus chômeur mais travailleur privé d'emploi

on ne dit plus caissière mais hôtesse de caisse

D'ailleurs, quand j'étais en RH et qu'on faisait les paies, pour les laveurs de carreaux de la boite, on disait : Technicien d'entretien de surfaces verticales smiley smile

Au lieu de dire propriétaire d'une vélocipède on dit cycliste smiley cool

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 09/03/2019 09:46

"Comme l'immonde "impacter" (sic)

Alors là,tu me fais plaisir.

C'est à se demander comment ceux qui utilisent ce verbe dans presque toutes leurs phrases avec son substantif 'impact" faisaient pour s'exprimer avant que cette martingale à destination des incultes snobinards et feignasses ne se généralise.

Bien que la racine soit latine,il s'agit évidemment d'un énième anglicisme qui effectivement appauvrit la langue française.

Rien de plus naturel dans un pays où l'on passe son temps à lécher le derche à la culture anglo-saxonne!

Tu as raté le 1er chapitre, il faut dire qu'il date. J'ai sabré dans la discussion (mais velo101 également)

envoyé (par moi) le 07/05/2013 09:40

           Réponse au message de 
Pour prendre un exemple dans l'air du temps, quand à la radio j'entends "impacter" alors qu'affecter convient nettement mieux (c'est généralement le cas), je secoue la tête avec incrédulité.   
    ........... Oui , impacter à toutes les sauces , qui n'a aucune nuance, alors qu'on peut choisir  selon le contexte, la position de l'énonciateur "toucher" "affecter" "influencer" "transformer", car j'ai remarqué que toutes ces idées sont parfois alternativement présentes chez ceux qui baragouinent ainsi.
me répondait
Christophe LE PHAR
 ...

Ce sont des tics de langage, en fait, des modes...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 09/03/2019 09:50

Tu as raté le 1er chapitre, il faut dire qu'il date. J'ai sabré dans la discussion (mais velo101 également)

envoyé (par moi) le 07/05/2013 09:40

           Réponse au message de 
Pour prendre un exemple dans l'air du temps, quand à la radio j'entends "impacter" alors qu'affecter convient nettement mieux (c'est généralement le cas), je secoue la tête avec incrédulité.   
    ........... Oui , impacter à toutes les sauces , qui n'a aucune nuance, alors qu'on peut choisir  selon le contexte, la position de l'énonciateur "toucher" "affecter" "influencer" "transformer", car j'ai remarqué que toutes ces idées sont parfois alternativement présentes chez ceux qui baragouinent ainsi.
me répondait
Christophe LE PHAR
 ...

Ce sont des tics de langage, en fait, des modes...

J'ai loupé un épisode, là... on a été censuré?

Enfin, je veux dire "recadré d'une manière positive" hahaha!!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 09/03/2019 09:58

"Comme l'immonde "impacter" (sic)

Alors là,tu me fais plaisir.

C'est à se demander comment ceux qui utilisent ce verbe dans presque toutes leurs phrases avec son substantif 'impact" faisaient pour s'exprimer avant que cette martingale à destination des incultes snobinards et feignasses ne se généralise.

Bien que la racine soit latine,il s'agit évidemment d'un énième anglicisme qui effectivement appauvrit la langue française.

Rien de plus naturel dans un pays où l'on passe son temps à lécher le derche à la culture anglo-saxonne!

60% du vocabulaire anglo-saxon est d'*** latine, soit directe, soit via le français. Mais il a pris son propre sens , s'est parfois affaibli ou a servi de fourre-tout . Impacter  fait partie de cette dernière catégorie, au lieu d'"affecter", "toucher", "produire un effet", "frapper", selon le contexte.

Il y en a plein : "attractif" pour "attrayant" , "posture" pour "attitude" et des centaines d'autres.   Pourquoi est-ce si horripilant ? Parce que c'est introduit sans autre nécessité que la copie servile  d'un modèle de civilisation  qu'on veut absolument nous fourguer, et que le langage conditionne la pensée. On le sait depuis Platon et Aristote, et ça a été largement développé depuis. Ca ne nous éloigne pas du politiquement correct, qui utilise de nombreux anglicismes qui est aussi une forme de conditionnement. Hypocrite en plus, dans une société de violence économique valorisée, de rapports sociaux de plus en plus tendus.

 

Ceci dit, je n'ai rien contre le fait d'importer un mot quand il correspond à une réalité (un objet, un aliment) ou un concept abstrait quand il n'existe pas, mais là, ce n'est pas le cas.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Haut de page

Maillon

KTM

Sport 101 Facebook V4

Roses bikes

Week end promo