FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Matériel • Quelles roues/pneus pour les pavés

Retour au forum Route > Matériel Bas de page

envoyé le 02/12/2019 10:09

Je continue ma recherche du bon matériel pour Paris/Roubaix :

Le choix du vélo (Nevi Titane) est fait. Il permet de passer des pneus de 28mm (Continental GP 4 Seasons, plutôt plus épais que 28mm).

J'envisageais de garder mes Fulcrum Racing 5 pour l'occasion mais d'une part, elles commencent à dater et je crains un peu quelles n'aient un problème le jour J et d'autre part une crevaison par pincement lors d'un entrainement sur piste forestière me fait sérieusement envisager le tubeless.

Pour les roues, j'hésite entre des Mavic Aksium Elite, des DT PR1800 et monter des jantes Open pro UST 28 ou 32 trous...

Pour les pneus : que valent les Yksion Pro dans ces conditions ? Sinon quoi ? 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/12/2019 11:37

Je continue ma recherche du bon matériel pour Paris/Roubaix :

Le choix du vélo (Nevi Titane) est fait. Il permet de passer des pneus de 28mm (Continental GP 4 Seasons, plutôt plus épais que 28mm).

J'envisageais de garder mes Fulcrum Racing 5 pour l'occasion mais d'une part, elles commencent à dater et je crains un peu quelles n'aient un problème le jour J et d'autre part une crevaison par pincement lors d'un entrainement sur piste forestière me fait sérieusement envisager le tubeless.

Pour les roues, j'hésite entre des Mavic Aksium Elite, des DT PR1800 et monter des jantes Open pro UST 28 ou 32 trous...

Pour les pneus : que valent les Yksion Pro dans ces conditions ? Sinon quoi ? 

Sur nos routes boueuses et enfeuillees je trouve que les pneus mavic manquent de grip. Autant je suis confiant en été mais pour l'hiver je roule en pneus à chambre Michelin .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/12/2019 11:58

Sur nos routes boueuses et enfeuillees je trouve que les pneus mavic manquent de grip. Autant je suis confiant en été mais pour l'hiver je roule en pneus à chambre Michelin .

Pour la boue les feuilles, mon couple GP 4 seasons + chambre est parfait. Mais pour le pavé  ? Le tubeless m'intéresse pour éviter les pincements

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/12/2019 12:17

Je l'ai fait l'an passé avec des Vittoria Rubino Pro Graphene 2.0 (avec 200 bornes au compteur) en 25. Sur une jante Mavic Ksyrium Elite de 10 ans, avec un poids de bonhomme de 98kgs. ;)

Ils sont très agréables sur la partie roulante, et suffisamment adhérents sur les pavés, et sur sol mouillé.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/12/2019 14:23

Je continue ma recherche du bon matériel pour Paris/Roubaix :

Le choix du vélo (Nevi Titane) est fait. Il permet de passer des pneus de 28mm (Continental GP 4 Seasons, plutôt plus épais que 28mm).

J'envisageais de garder mes Fulcrum Racing 5 pour l'occasion mais d'une part, elles commencent à dater et je crains un peu quelles n'aient un problème le jour J et d'autre part une crevaison par pincement lors d'un entrainement sur piste forestière me fait sérieusement envisager le tubeless.

Pour les roues, j'hésite entre des Mavic Aksium Elite, des DT PR1800 et monter des jantes Open pro UST 28 ou 32 trous...

Pour les pneus : que valent les Yksion Pro dans ces conditions ? Sinon quoi ? 

Je sais que fin des années 2000 la FDJ faisait PR avec des TL en 28mm.

Les Yksion TL ne pose pas tant de problème que ça en grip. Mais ce sont des pneus plutôt typés cyclosport, et donc la longévité et la résistance ne sont pas les qualités 1ère.

Pour faire un PR j'opterais pour des IRC, plus solide, avec un RBCC à l'arrière. Ce pneu est vraiment costaud, mais forcément au détriment du rendement. Mais si tu crève, tu perds plus le temps de réparer, que le temps gagné en rendement

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/12/2019 14:45

Je sais que fin des années 2000 la FDJ faisait PR avec des TL en 28mm.

Les Yksion TL ne pose pas tant de problème que ça en grip. Mais ce sont des pneus plutôt typés cyclosport, et donc la longévité et la résistance ne sont pas les qualités 1ère.

Pour faire un PR j'opterais pour des IRC, plus solide, avec un RBCC à l'arrière. Ce pneu est vraiment costaud, mais forcément au détriment du rendement. Mais si tu crève, tu perds plus le temps de réparer, que le temps gagné en rendement

Georges, c'est de celui-là dont tu fait mention :

https://ircbike.com/collections/road-tires/products/formula-pro-tubeless-rbcc

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/12/2019 14:49

Georges, c'est de celui-là dont tu fait mention :

https://ircbike.com/collections/road-tires/products/formula-pro-tubeless-rbcc

 

Oui celui là. Mais si tu veux encore plus résistant tu as le x-guard. pas une micro coupure jusqu'à ce qu'il croise un bris de verre. Et les témoins d'usure étaient bien entamés.

Je les trouve sur cycletires point fr

Je ne sais comment les IRC se comportent avec les jantes DT (montage, gonflage facile), mais avec les Mavic c'est à peine plus raide que les pneu Mavic et j'arrive à les claquer sans compresseur, surtout quelques heures après le montage.

Si tu veux en savoir plus sur la compatibilité jante vs IRC n'hésite pas à contacter IRC Europe. Ils m'avaient répondu par rapport aux roues Mavic

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/12/2019 15:35

Adrien, lis bien les divers sujets, ça te permettra de donner des avis plus pertinents :

j'ai écrit plus haut :

"une crevaison par pincement lors d'un entrainement sur piste forestière me fait sérieusement envisager le tubeless."

et

"Pour la boue les feuilles, mon couple GP 4 seasons + chambre est parfait. Mais pour le pavé  ? Le tubeless m'intéresse pour éviter les pincements"

Donc, je ne cherche bien des avis sur les tubeless les mieux adaptés aux pavés et uniquement sur les tubeless.


Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/12/2019 17:11

le pro4 endurance existe en tubeless ?

Michelin vient d'annoncer la refonte de la gamme Power et l'arrivée d'uneTL ready qui devrait être disponible en mars. On trouve sur le oueb quelques articles de prise en main, trop brèves pour être considérées comme des vrais tests

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/12/2019 17:39

"Pierre, le Paris Roubaix je l'ai fait 6 fois" --> oui ça te donne un légitimité pour donner des conseils.

"celui qui a lieu tous les 2 ans" --> ce n'est pas l'épreuve à laquelle je vais participer : le circuit est un peu plus court (départ un peu plus au Nord) mais c'est en avril, la veille de la course

"Toi tu poses bien la question si ton GP4 SAISONS + chambre serait bon pour le pavé puisque tu mets un point ?" --> non, (relis tout) ma conclusion après essais chez moi sur des pistes c'est que le risque de pincement est non négligeable avec mon matériel actuel, mon poids, ma technique et que j'envisage de ce fait le tubeless qui me semble moins risqué pour les pincements. 

Bon ces qques points de sémantique résolus, je vais essayer de profiter de ton expérience effective.

- Est ce que ton gabarit est comparable au mien (1m77/80-82kg) ?

- ce sont bien des 28mm que tu avais monté ?

- qu'est ce que tu avais pris comme vélo ?

Pour le problème de silex, je te rejoins sur le fait que un tubeless fin et léger ne va pas résister et risque des trous importants que le liquide ne va pas colmater.  C'est en partie pour ça (comme je ne crève quasiment jamais et jamais par pincement sur mes routes "normales") que je roule soit en pneus soit en boyaux. Mais si avec ton Michelin "renforcé" tu n'as pas crevé par silex en 6 ans, il n'y a pas de raison de crever plus avec un tubeless "renforcé" non ? 

Réciproquement si tu n'as pas crevé par pincement, c'est que tu n'as jamais pincé ou que tu as des chambres très résistantes :

- pour les chambres, qu'est ce que tu utilises ? (il y en a de beaucoup plus fines que d'autres). Du latex ?

- quelle pression tu mets ? Quand j'ai fait mes essais, j'ai mis 4.5bars dans les gros 28mm Continental, c'était parfait pour l'adhérence (j'avais des passages entre 15 et 20% en montée ou je suis passé en danseuse) mais peut être juste pour les pincements. Sur PR je ne vais pas avoir trop de passage à 20% smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/12/2019 21:03

A vous lire, on dirait que Pierre doit trouver un pneu qui aurait la résistance et le rendement du TL et la sécurité sur mauvais revêtement du Michelin.

Pour info, le Mavic fait 25,2 mm quand le Michelin fait 27,4.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/12/2019 08:52

Michelin vient d'annoncer la refonte de la gamme Power et l'arrivée d'uneTL ready qui devrait être disponible en mars. On trouve sur le oueb quelques articles de prise en main, trop brèves pour être considérées comme des vrais tests

Je ne suis pas fan de Michelin... j'ai eu une mauvaise expérience avec un Pro4 Endurance déchiré sur un accident de route (saignée longitudinale dans laquelle je me suis foutu dans la descente du col d'Etxe-Ondo) + les Pro4 "standard" dont la bande de roulement présentait effectivement des coupures très rapidement.

Je vais continuer les essais avec le Conti 4 Seasons qui est robuste aussi et que j'aime bien, peut-être en gonflant un peu plus et avec des chambres plus épaisses.

Si ça ne va pas, je tenterai l'option Mavic Aksium UST avec les IRC comme me l'a conseillé Georges.

Merci de votre temps.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/12/2019 09:08

Je continue ma recherche du bon matériel pour Paris/Roubaix :

Le choix du vélo (Nevi Titane) est fait. Il permet de passer des pneus de 28mm (Continental GP 4 Seasons, plutôt plus épais que 28mm).

J'envisageais de garder mes Fulcrum Racing 5 pour l'occasion mais d'une part, elles commencent à dater et je crains un peu quelles n'aient un problème le jour J et d'autre part une crevaison par pincement lors d'un entrainement sur piste forestière me fait sérieusement envisager le tubeless.

Pour les roues, j'hésite entre des Mavic Aksium Elite, des DT PR1800 et monter des jantes Open pro UST 28 ou 32 trous...

Pour les pneus : que valent les Yksion Pro dans ces conditions ? Sinon quoi ? 

Salut Pierre

Tu pourrais contacter Pierre Gadiou en MP. De mémoire, c'est un spécialiste de toutes ces cyclos....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/12/2019 11:02

Je ne suis pas fan de Michelin... j'ai eu une mauvaise expérience avec un Pro4 Endurance déchiré sur un accident de route (saignée longitudinale dans laquelle je me suis foutu dans la descente du col d'Etxe-Ondo) + les Pro4 "standard" dont la bande de roulement présentait effectivement des coupures très rapidement.

Je vais continuer les essais avec le Conti 4 Seasons qui est robuste aussi et que j'aime bien, peut-être en gonflant un peu plus et avec des chambres plus épaisses.

Si ça ne va pas, je tenterai l'option Mavic Aksium UST avec les IRC comme me l'a conseillé Georges.

Merci de votre temps.

A l'occasion, n'hésitez pas à faire un retour d'expérience, j'aimerai savoir quel choix vous avez effectué et comment les pneus choisis se sont comportés.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/12/2019 20:22

Ça donne quoi des roues carbones sur des pavés : fiabilité, confort et performance par rapport à des roues alus ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/12/2019 08:29

A l'occasion, n'hésitez pas à faire un retour d'expérience, j'aimerai savoir quel choix vous avez effectué et comment les pneus choisis se sont comportés.

Je n'y manquerais pas mais au mois d'avril… 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/12/2019 08:31

Ça donne quoi des roues carbones sur des pavés : fiabilité, confort et performance par rapport à des roues alus ?

C'est très bien.  Aujourd'hui il y a des roues VTT en carbone. C'est juste que à prendre le risque de péter une roue, je préfère partir sur un budget moindre...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/12/2019 20:24

C'est très bien.  Aujourd'hui il y a des roues VTT en carbone. C'est juste que à prendre le risque de péter une roue, je préfère partir sur un budget moindre...

Merci pour ta réponse. J’en déduis très bien pour confort et performance. Question fiabilité, je n’ai jamais cassé des roues alus en 10 ans. Ça donne quoi la fiabilité des roues carbones ? Meilleures que l’alu ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/12/2019 23:12

Merci pour ta réponse. J’en déduis très bien pour confort et performance. Question fiabilité, je n’ai jamais cassé des roues alus en 10 ans. Ça donne quoi la fiabilité des roues carbones ? Meilleures que l’alu ?

Cela dépend de ce que tu fais avec tes roues , en utilisation normale il n'y a pas de soucis avec des jantes carbone , pour faire un PR pour les pros ce n'est pas un problème ils en ont plein le camion , pour un amateur c'est bien différent .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/12/2019 10:17

Merci pour ta réponse. J’en déduis très bien pour confort et performance. Question fiabilité, je n’ai jamais cassé des roues alus en 10 ans. Ça donne quoi la fiabilité des roues carbones ? Meilleures que l’alu ?

Je ne suis pas sur que l'une ou l'autre des solutions soit plus fiable que l'autre… Depuis une dizaine d'années que je vois passer des roues carbone, je n'en ai jamais vu casser net… seulement en montagne, les pistes de freinage, plus particulièrement sur les modèles à pneu.

Pour ma part, je n'ai jamais cassé net une jante, que ce soit en route ou en VTT.

J'ai eu des jantes fendues, des œillets usés, des rayons cassés, des pièces cassées dans les moyeux, des jantes avec un beau choc (nid de poule en route, marche mal négociée en VTT), des pistes de freinage fondues (mes premières carbone), voire éclatées (mauvais patins), mais jamais une qui ait cassé net.

Donc hors considération budgétaire, je partirais bien avec des Bora50... mais bon… si tu prends un gros trou, ça fait moins chier 200-300€ de roue alu que 1500-2000 de roue carbone.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/12/2019 13:34

Je ne suis pas sur que l'une ou l'autre des solutions soit plus fiable que l'autre… Depuis une dizaine d'années que je vois passer des roues carbone, je n'en ai jamais vu casser net… seulement en montagne, les pistes de freinage, plus particulièrement sur les modèles à pneu.

Pour ma part, je n'ai jamais cassé net une jante, que ce soit en route ou en VTT.

J'ai eu des jantes fendues, des œillets usés, des rayons cassés, des pièces cassées dans les moyeux, des jantes avec un beau choc (nid de poule en route, marche mal négociée en VTT), des pistes de freinage fondues (mes premières carbone), voire éclatées (mauvais patins), mais jamais une qui ait cassé net.

Donc hors considération budgétaire, je partirais bien avec des Bora50... mais bon… si tu prends un gros trou, ça fait moins chier 200-300€ de roue alu que 1500-2000 de roue carbone.

Une jante basse alu t'apportera, normalement, plus de confort aussi qu'une haute carbone.

A la limite trouve d'occase une paire de ksyrium. Roues confortables et cela te fera un investissement limité. Tu peux ensuite comme roues hivernales

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/12/2019 14:29

Une jante basse alu t'apportera, normalement, plus de confort aussi qu'une haute carbone.

A la limite trouve d'occase une paire de ksyrium. Roues confortables et cela te fera un investissement limité. Tu peux ensuite comme roues hivernales

Une jante basse alu t'apportera, normalement, plus de confort aussi qu'une haute carbone

--> sur mon expérience… ça dépend des jantes alu et ça dépend des jantes carbone. Sur les roues carbone que j'ai essayées (mais c'est vrai que c'est surtout des hauteurs moyennes <40mm) ce n'est pas flagrant du tout… 

Par exemple, un R0 alu est moins confortable qu'une Ksyrium Carbone ou même qu'une Bora 35... mais c'est vrai aussi avec la Zonda...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/12/2019 15:08

Bonjour Pierre,

J'ai souvenir d'avoir lu sur un forum que le hutchinson sector ("tubeless ready") en 28 était très bien pour Paris-Roubaix.

A+,

David.

 

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Matériel Haut de page

LOOK CYCLE INTERNATIONAL

ABUS FRANCE 2020

MAURIENNE TOURISME 2

OISANS TOURISME

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 juillet 2020
dimanche 02 août 2020
samedi 08 août 2020
dimanche 09 août 2020
samedi 29 août 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES