FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Qui pour la Marathon Ardéchoise 2018

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 24/06/2018 20:03

Je pense que le problème ,c'est les gens qui se croient seuls comme sur l'autoroute et qui roulent au milieu de la route ,je pense que la moindre des choses quand tu roules pas trop vite c'est de te serrer a droite , mais tout ça c'est une question d'éducation .

C'est vrai et c'est d'autant plus vrai en descente où certains ne regardent absolument jamais derrière, descendent au mileu et prennent les virages à la corde.

Quand tu arrives derrières et que tu veux respecter le dépassement parla gauche, c'est coton.

Bref, c'est aussi le charme de l'ardéchoise, cette ouverture à tous les profils.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/06/2018 20:04

A la rue en ce qui me concerne ! Pas de jambes ! Plus de 12 h

Je viens de tilter mais je pense que je t'ai dépassé dans la Baricaude.

Tu ne le faisais pas avec quelque de ta famille mais lui sur l'Ardéchoise?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/06/2018 20:27

Je viens de tilter mais je pense que je t'ai dépassé dans la Baricaude.

Tu ne le faisais pas avec quelque de ta famille mais lui sur l'Ardéchoise?

Oui, j'ai vu ton nom sur ton dossard quand tu m'a dépassé, j'avais encore un peu de lucidité ! 

En effet, mon neveu m'a rattrapé avant le sommet du merdier des joncs, il était frais comme un gardon, voulait discuter  et " m'a connu plus bavard"  lol ! il a fini 83 sur l'Ardèchoise, il a  29 ans lui ....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/06/2018 21:34

Moi je suis parti dans le 1er groupe et je n'ai pas subit d'embouteillage. Même sur la fin, ça a été.

Et là où je suis content c'est que j'avais bien géré niveau bouffe , j'ai toujours eu qqch à me mettre sous la dent, gel, shot, petit sandwich, nougat.

Au final j'ai tres peu pris au ravit à part la flotte.

Et J'ai bcp apprécié  le "pain du montagnard", je sais pas si vous avez vu le stand du gars qui vendait ça ? Franchement c'est top. Très riche et hyper énergétique.

On peut commander ses produits sur pain-du-montagnard.fr

Ah oui, j'oubliais que j'ai fait une recharge en maltodextrine dans les 3 jours precedents.

En tous cas, pas se coup de mou.

Quelques douleurs, dont une terrible à la hanche pendant au moins 2h. Mais ça a fini par passer. Va comprendre...

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/06/2018 21:39

Moi je suis parti dans le 1er groupe et je n'ai pas subit d'embouteillage. Même sur la fin, ça a été.

Et là où je suis content c'est que j'avais bien géré niveau bouffe , j'ai toujours eu qqch à me mettre sous la dent, gel, shot, petit sandwich, nougat.

Au final j'ai tres peu pris au ravit à part la flotte.

Et J'ai bcp apprécié  le "pain du montagnard", je sais pas si vous avez vu le stand du gars qui vendait ça ? Franchement c'est top. Très riche et hyper énergétique.

On peut commander ses produits sur pain-du-montagnard.fr

Ah oui, j'oubliais que j'ai fait une recharge en maltodextrine dans les 3 jours precedents.

En tous cas, pas se coup de mou.

Quelques douleurs, dont une terrible à la hanche pendant au moins 2h. Mais ça a fini par passer. Va comprendre...

 

maltodextrine ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/06/2018 22:39

Au final le problème n'est pas la différence de vitesse entre ces deux populations car comme tu le mentionne, il y a des cyclosportifs (comme moi hier smiley lol) qui finissent au fin fond du classement et de très bon cyclotouristes capable de faire un bon chrono, voir une place.

Le problème serait dans ce cas de séparer ceux qui sont habitué à rouler vite en peloton et qui acceptent de voir des mecs frotter et ceux qui roulent en mode rando cyclotouriste.

Un autre truc qui ne favorise pas une bonne cohabitation, c'est le fait de s'inscrire à l'Ardéchoise quel que soit le parcours et d'être classé au final sur celui qu'on à fait. Lors de ma primière cyclo (Le Challenge Vercors en 2014) il fallait choisir son parcours au moment de l'inscription et les départs étaient espacés de 10 ou 15'. Ca permet d'éviter que le coursier qui fait le petit parcours à fond se mélange à ceux qui font le grand parcours (donc moins rapide) même si les premiers finissent par rattraper les derniers du grand, à ce moment là l'écart de vitesse est faible et les pelotons déjà bien éparpillé.

Pour la petite histoire, cette année là, je me souvient que le 2 ou 3eme groupe du petit parcours m'avaient sucer la roue alors que je pensais être largué tout seul sur le grand. J'ai fini par entendre un ronronnement de chaine et en tournant la tête il y avait 30 ou 40 guss derrière moi... du coup j'ai arrêter de pédaler pour qu'il me double en pensant "ratonner" à mon tour, ils ont passé la 2ème j'ai tenu 2' à l'arrière avant d'exploser. smiley lol 

Pa simple tout ça.
Juste un truc : tu as galéré, mais en bouclant l'ardéchoise en 10 h tu n'étais pas "en queue de classement" mais plus probablement proche de la moitié (c'était mon cas 10h06 en 2015 et j'étais juste en dessous du milieu). j'ai vu les derniers du 220 km lors de ma dernière tentative d'AVM  ... ils montent Lalouvesc à 19h30 ou après,  et il y en a ...plein


Je pense effectivement qu'il faudrait déjà faire quelque chose à Rochepaule. Sur la Volcanique, j'ai du déchausser aussi ; cet endroit est un point critique, plus resserré que Mézilhac , ça ne passe pas.  Je pense que l'Ardéchoise n'est pas le bon endroit pour faire une course "courte" ...

Le choix "en cours de route" est quand même intéressant vu les parcours d'altitude et les aléas meteo. J'ai toujours choisi avant le jour J jusqu'ici ... mais je comprends qu'on puisse changer d'avis en cours de route.

Dans le groupe avec qui je dîne, au moins cinq avaient fait l'AVM ... tous ont mentionné la difficulté de trouver à manger ou ravitos remballés (ex Arcens) et pourtant ils ont mis entre 10 et 11 h ... c'est pas les derniers. Le seul qui ne s'en plaint pas ne s'arrête pratiquement pas .  Ca et le détournement au col du Faux à 19h15 (les AVMistes en retard ne peuvent pas finir sur le même parcours que les autres, et comme ils zappent 13 km, ils écopent de 1 h !!! de pénalité) , je trouve qu'il n'y a pas de considération pour cette catégorie.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/06/2018 00:36

Pa simple tout ça.
Juste un truc : tu as galéré, mais en bouclant l'ardéchoise en 10 h tu n'étais pas "en queue de classement" mais plus probablement proche de la moitié (c'était mon cas 10h06 en 2015 et j'étais juste en dessous du milieu). j'ai vu les derniers du 220 km lors de ma dernière tentative d'AVM  ... ils montent Lalouvesc à 19h30 ou après,  et il y en a ...plein


Je pense effectivement qu'il faudrait déjà faire quelque chose à Rochepaule. Sur la Volcanique, j'ai du déchausser aussi ; cet endroit est un point critique, plus resserré que Mézilhac , ça ne passe pas.  Je pense que l'Ardéchoise n'est pas le bon endroit pour faire une course "courte" ...

Le choix "en cours de route" est quand même intéressant vu les parcours d'altitude et les aléas meteo. J'ai toujours choisi avant le jour J jusqu'ici ... mais je comprends qu'on puisse changer d'avis en cours de route.

Dans le groupe avec qui je dîne, au moins cinq avaient fait l'AVM ... tous ont mentionné la difficulté de trouver à manger ou ravitos remballés (ex Arcens) et pourtant ils ont mis entre 10 et 11 h ... c'est pas les derniers. Le seul qui ne s'en plaint pas ne s'arrête pratiquement pas .  Ca et le détournement au col du Faux à 19h15 (les AVMistes en retard ne peuvent pas finir sur le même parcours que les autres, et comme ils zappent 13 km, ils écopent de 1 h !!! de pénalité) , je trouve qu'il n'y a pas de considération pour cette catégorie.

10h sans les arrêts, mais 11h23 au final.

Je confirme que l'Ardéchoise n'est pas faite du tout pour faire un 125km en mode course FFC/UFOLEP.

 

Ce qui est gênant je trouve avec cette possibilité de bifurquer c'est que du coup il n'est pas possible de faire des départs par parcours, et dans le principe pour ceux qui font "la course", ça ne me paraitrait pas anormale qu'on choisisse au pire le jour même le parcours et que pour être classé il faut finir le parcours choisi au départ. Je peu comprendre qu'on bache si on est cuit, mais dans ce cas pour moi ça vaut abandon. Dans ce cas le classement n'à plus de sens je trouve.

Pour mon cas perso j'étais en mode randosportive, le classement n'avait aucune importance, je voulais juste finir le parcours. là ou d'autres jouent une place ou un top 10. Donc partir sur une course A en jouant la course pour se voir en cour de route qu'on ne va atteindre l'objectif pour aller se refaire sur un petit parcours B, je trouve ça pas très sport et c'est une sorte de refus de l'échec. Ca ne m'aurait pas dérangé de ne pas être classé sur le 220 si j'avais pris un dossard AVM.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/06/2018 00:46

10h sans les arrêts, mais 11h23 au final.

Je confirme que l'Ardéchoise n'est pas faite du tout pour faire un 125km en mode course FFC/UFOLEP.

 

Ce qui est gênant je trouve avec cette possibilité de bifurquer c'est que du coup il n'est pas possible de faire des départs par parcours, et dans le principe pour ceux qui font "la course", ça ne me paraitrait pas anormale qu'on choisisse au pire le jour même le parcours et que pour être classé il faut finir le parcours choisi au départ. Je peu comprendre qu'on bache si on est cuit, mais dans ce cas pour moi ça vaut abandon. Dans ce cas le classement n'à plus de sens je trouve.

Pour mon cas perso j'étais en mode randosportive, le classement n'avait aucune importance, je voulais juste finir le parcours. là ou d'autres jouent une place ou un top 10. Donc partir sur une course A en jouant la course pour se voir en cour de route qu'on ne va atteindre l'objectif pour aller se refaire sur un petit parcours B, je trouve ça pas très sport et c'est une sorte de refus de l'échec. Ca ne m'aurait pas dérangé de ne pas être classé sur le 220 si j'avais pris un dossard AVM.

D'accord avec toi.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/06/2018 09:14

10h sans les arrêts, mais 11h23 au final.

Je confirme que l'Ardéchoise n'est pas faite du tout pour faire un 125km en mode course FFC/UFOLEP.

 

Ce qui est gênant je trouve avec cette possibilité de bifurquer c'est que du coup il n'est pas possible de faire des départs par parcours, et dans le principe pour ceux qui font "la course", ça ne me paraitrait pas anormale qu'on choisisse au pire le jour même le parcours et que pour être classé il faut finir le parcours choisi au départ. Je peu comprendre qu'on bache si on est cuit, mais dans ce cas pour moi ça vaut abandon. Dans ce cas le classement n'à plus de sens je trouve.

Pour mon cas perso j'étais en mode randosportive, le classement n'avait aucune importance, je voulais juste finir le parcours. là ou d'autres jouent une place ou un top 10. Donc partir sur une course A en jouant la course pour se voir en cour de route qu'on ne va atteindre l'objectif pour aller se refaire sur un petit parcours B, je trouve ça pas très sport et c'est une sorte de refus de l'échec. Ca ne m'aurait pas dérangé de ne pas être classé sur le 220 si j'avais pris un dossard AVM.

Effectivement pour ton horaire, je me suis trompée, je n'ai pas tenu compte des pauses.

Oui le choix du parcours avant le départ ... ça se défend. Je pensais plutôt à une année comme 2016 (pluies énormes et froid +++ en haut) où la possibilité de mettre la flèche à droite devient une bonne option, même si beaucoup ne l'ont pas utilisée.
Par contre tu ferais partir les parcours dans quel ordre ? Sachant que les premiers des Boutières sont probablement les plus rapides de tous, et les derniers des Boutières les plus lents de tous ? Et que ceux de l'AVM ont besoin de plus de temps ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/06/2018 09:32

maltodextrine ?

Oui ce sont des glucides lents sous forme de poudre. Tu trouves ça partout, notamment chez decath

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/06/2018 09:59

Je ne me suis toujours pas remis d'avoir été en travers toute la journée ! C'est grave docteur ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/06/2018 14:43

Connaissant un peu l'ardéchoise, je ne crois pas que ça marcherait. J'avais regardé par exemple les classements du parcours "ardéchoise" 220 km. Les gens peuvent s'inscrire en cyclosport ou en cyclotouriste. Les moyennes vont de 32 à 17 km/H . Mais en "queue" de classement, on trouve pas mal de gens inscrits en cyclosport qui le font à 17 . La seule différence, sur l'ardéchoise, entre cyclosportif et cyclotouriste, c'est le fait que le nom apparait ou pas dans le classement.
Donc , comment faire le tri entre des cyclosportifs pas rapides, qui s'arrêtent au milieu de la route (bref, ceux qui embêtent les rapides) , et des cyclotouristes comme celui qui est dans les 10 ou 12 premiers de la marathon ?

Et puis, moi j'avoue, mentalement quand j'ai rejoint le parcours des boutières , avoir plein de monde à doubler tout le temps était très stimulant ... j'en oubliais que ça montait !

bonne remarque de Brigitte : si on regarde tous les classements de tous les parcours, même l'AVM, il y a des cyclotouristes bien mieux classés que des sportifs.

La seule solution valable on la donne depuis des années à Gérard Mistler qui ne veut toujours pas essayer = l'AVM est l'avenir de l'Ardéchoise pour faire venir des participants du monde entier, à condition de partir 1 h avant les autres.

Pour Rochepaule je ne m'arrête jamais au ravito mais au bar qui est derrière, tenu par une adjointe au maire. Depuis ma 1ère Ardéchoise j'ai pris l'habitude de m'y arrêter, au calme, au frais quand il fait chaud, à l'abri quand il fait mauvais, et elle me sert en + du saucisson. Les 1ères années c'était juste avant le final à La Louvesc.

Bravo aux nouveaux sur l'AVM.

Yann dans le top 10

Dans les 30 premiers il y a 2 cyclotouristes. 

que 53 classés sur l'AVM !

que 667 sur l'Ardéchoise

Sans les parcours en plusieurs jours l'Ardéchoise ne progresse plus du tout.

On pourrait aussi faire une AVM sans l'organisation car tous celles et ceux qui ont l'habitude des longues distances et de la montagne peuvent gérer aussi leurs ravitos.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/06/2018 15:02

bonne remarque de Brigitte : si on regarde tous les classements de tous les parcours, même l'AVM, il y a des cyclotouristes bien mieux classés que des sportifs.

La seule solution valable on la donne depuis des années à Gérard Mistler qui ne veut toujours pas essayer = l'AVM est l'avenir de l'Ardéchoise pour faire venir des participants du monde entier, à condition de partir 1 h avant les autres.

Pour Rochepaule je ne m'arrête jamais au ravito mais au bar qui est derrière, tenu par une adjointe au maire. Depuis ma 1ère Ardéchoise j'ai pris l'habitude de m'y arrêter, au calme, au frais quand il fait chaud, à l'abri quand il fait mauvais, et elle me sert en + du saucisson. Les 1ères années c'était juste avant le final à La Louvesc.

Bravo aux nouveaux sur l'AVM.

Yann dans le top 10

Dans les 30 premiers il y a 2 cyclotouristes. 

que 53 classés sur l'AVM !

que 667 sur l'Ardéchoise

Sans les parcours en plusieurs jours l'Ardéchoise ne progresse plus du tout.

On pourrait aussi faire une AVM sans l'organisation car tous celles et ceux qui ont l'habitude des longues distances et de la montagne peuvent gérer aussi leurs ravitos.

Je vois très bien ce bar, je m'y suis arreter pour boire un coca ! smiley tongue-out

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/06/2018 15:42

bonne remarque de Brigitte : si on regarde tous les classements de tous les parcours, même l'AVM, il y a des cyclotouristes bien mieux classés que des sportifs.

La seule solution valable on la donne depuis des années à Gérard Mistler qui ne veut toujours pas essayer = l'AVM est l'avenir de l'Ardéchoise pour faire venir des participants du monde entier, à condition de partir 1 h avant les autres.

Pour Rochepaule je ne m'arrête jamais au ravito mais au bar qui est derrière, tenu par une adjointe au maire. Depuis ma 1ère Ardéchoise j'ai pris l'habitude de m'y arrêter, au calme, au frais quand il fait chaud, à l'abri quand il fait mauvais, et elle me sert en + du saucisson. Les 1ères années c'était juste avant le final à La Louvesc.

Bravo aux nouveaux sur l'AVM.

Yann dans le top 10

Dans les 30 premiers il y a 2 cyclotouristes. 

que 53 classés sur l'AVM !

que 667 sur l'Ardéchoise

Sans les parcours en plusieurs jours l'Ardéchoise ne progresse plus du tout.

On pourrait aussi faire une AVM sans l'organisation car tous celles et ceux qui ont l'habitude des longues distances et de la montagne peuvent gérer aussi leurs ravitos.

J'ai dormi et mangé là samedi soir, "le relais de Rochepaule" l'accueil est sympa et la note plus que correcte 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/06/2018 16:12

A la création de l'Ardéchoise,personne n'aurait parié sur un tel succès populaire ! C'est monté en puissance très très vite,les organisateurs ont voulu garder l'esprit originel de cette "cyclo" au fil du temps-------d'où les soucis rencontrés par celles et ceux qui veulent y faire un temps.

L'Ardéchoise va devoir s'adapter à cette nouvelle donne au risque de s'essoufler quant au nombre de participants sur la journée historique du samedi.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/06/2018 16:28

A la création de l'Ardéchoise,personne n'aurait parié sur un tel succès populaire ! C'est monté en puissance très très vite,les organisateurs ont voulu garder l'esprit originel de cette "cyclo" au fil du temps-------d'où les soucis rencontrés par celles et ceux qui veulent y faire un temps.

L'Ardéchoise va devoir s'adapter à cette nouvelle donne au risque de s'essoufler quant au nombre de participants sur la journée historique du samedi.

A l'origine l'épreuve se nommait " Le tour du canton de St Félicien".

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/06/2018 16:49

A l'origine l'épreuve se nommait " Le tour du canton de St Félicien".

En effet,la première édition fut dantesque : neige et froid de canard,120 cyclos à l'arrivée si mes souvenirs sont bons !!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/06/2018 18:39

bonne remarque de Brigitte : si on regarde tous les classements de tous les parcours, même l'AVM, il y a des cyclotouristes bien mieux classés que des sportifs.

La seule solution valable on la donne depuis des années à Gérard Mistler qui ne veut toujours pas essayer = l'AVM est l'avenir de l'Ardéchoise pour faire venir des participants du monde entier, à condition de partir 1 h avant les autres.

Pour Rochepaule je ne m'arrête jamais au ravito mais au bar qui est derrière, tenu par une adjointe au maire. Depuis ma 1ère Ardéchoise j'ai pris l'habitude de m'y arrêter, au calme, au frais quand il fait chaud, à l'abri quand il fait mauvais, et elle me sert en + du saucisson. Les 1ères années c'était juste avant le final à La Louvesc.

Bravo aux nouveaux sur l'AVM.

Yann dans le top 10

Dans les 30 premiers il y a 2 cyclotouristes. 

que 53 classés sur l'AVM !

que 667 sur l'Ardéchoise

Sans les parcours en plusieurs jours l'Ardéchoise ne progresse plus du tout.

On pourrait aussi faire une AVM sans l'organisation car tous celles et ceux qui ont l'habitude des longues distances et de la montagne peuvent gérer aussi leurs ravitos.

Ben non Jaky moi je vois 114 classés sur l'AVM (classements scratch site de l'ardéchoise) et Yann n'est pas dans le top 10 mais 26 eme, si on parle du même Yann .
L'an dernier j'étais partie sur l'AVm avec une autonomie en nourriture, c'est jouable (mais pas l'eau) . Sur la Volcanique j'ai 1 mn d'arrêt au total, je n'aime pas m'arrêter si je décide de mettre un dossard.

Le lien donné au-dessus, c'est les résultats de 2016 avec cette météo épouvantable ...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/06/2018 13:22

Dubitatif !  Richard Beraud à parcouru la totalité de l'AVM sur le grand plateau ! voir commentaire sur strava 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/06/2018 19:45

Dubitatif !  Richard Beraud à parcouru la totalité de l'AVM sur le grand plateau ! voir commentaire sur strava 

Ah bon? 

Certes y'a pas de gros pourcentage mais quand même.. .tout faire sur la plaque c'est solide.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/06/2018 21:32

Ah bon? 

Certes y'a pas de gros pourcentage mais quand même.. .tout faire sur la plaque c'est solide.

il a toujours tiré des gros braquets en cyclos, en élite mais à 60 balais chapeau !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/06/2018 08:44

Pour ma part , ce fut une journée galère  j'étais sur les Sucs , malgré uns hésitation , car la plupart bifurquent sur la Volcanique , et en plus pas les jambes , et bien entendu je me suis retrouvé seul au monde durant toute la transition et face au vent . Donc grosse déception de ma performance mettant 32' de plus qu'en 2013 bouclant le parcours en 9h 02' . Le bémol comme d'hab. ce sont les derniers ravitos ,où tous ceux qui s'arrêtent sont au milieu de la route se fichant de ceux qui veulent poursuivre leur route sans s'arrêter comme moi .A signaler que cette année ça été moins pire , j'ai finalement j'ai été moins gêné que les autres années , mais obligé quand même de déchausser .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/06/2018 08:59

Journée galère pour moi mais pas pour les mêmes raisons car partir à 7h20 et rentrer à 20 h on est pas gêné par l'encombrement des routes et des ravitos ! lol

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

INSCRIPTION EN LIGNE