FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Cyclo-cross • Reconnaissance de la FSGT ?

Retour au forum Autres > Cyclo-cross Bas de page

envoyé le 30/01/2018 10:53

Bonjour,

voila mon fils est devenu champion de France pupille fsgt de cyclo-cross la semaine derniere a stains et personne n'en parle par chez nous, idem pour les autres categories adultes et enfants. la fsgt est elle vraiment meconnu, pris pour de la ***, le niveau est il beaucoup plus faible?

merci

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/01/2018 13:31

Bonjour,

voila mon fils est devenu champion de France pupille fsgt de cyclo-cross la semaine derniere a stains et personne n'en parle par chez nous, idem pour les autres categories adultes et enfants. la fsgt est elle vraiment meconnu, pris pour de la ***, le niveau est il beaucoup plus faible?

merci

Ton fils n'est pas champion de France, mais champion national FSGT. Seule la FFC, fédération officielle, a le droit de décerner des titres de champion de France.

Ensuite, on peut s'interroger sur l'intérêt d'attribuer un titre de champion à des pupilles. Franchement, à cet âge, le vélo doit être un jeu.

Quant au niveau de la FSGT, bah c'est un peu comme l'UFOLEP. Ce sont des fédés de loisir, où le niveau est beaucoup plus bas qu'en FFC, déjà pour la simple et bonne raison qu'il existe des conditions qui interdisent l'accès de certains coureurs trop forts à ces fédés.

Cependant, je suis d'accord avec toi sur un point : à l'heure d'Internet, c'est dingue qu'il soit aussi difficile de trouver les résultats de ce championnat national. A croire que les dirigeants de cette fédé ne font pas beaucoup d'efforts pour la promouvoir.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/01/2018 13:34

Ton fils n'est pas champion de France, mais champion national FSGT. Seule la FFC, fédération officielle, a le droit de décerner des titres de champion de France.

Ensuite, on peut s'interroger sur l'intérêt d'attribuer un titre de champion à des pupilles. Franchement, à cet âge, le vélo doit être un jeu.

Quant au niveau de la FSGT, bah c'est un peu comme l'UFOLEP. Ce sont des fédés de loisir, où le niveau est beaucoup plus bas qu'en FFC, déjà pour la simple et bonne raison qu'il existe des conditions qui interdisent l'accès de certains coureurs trop forts à ces fédés.

Cependant, je suis d'accord avec toi sur un point : à l'heure d'Internet, c'est dingue qu'il soit aussi difficile de trouver les résultats de ce championnat national. A croire que les dirigeants de cette fédé ne font pas beaucoup d'efforts pour la promouvoir.

J'ai trouvé le résultat en 30 sec sur le site de la FSGT

une course de 8 min entre une douzaine de gamins, rien d'extraordinaire à ce que ca ne fasse pas de "gros titres" même en une du site de la FSGT (une vingtaine de sports)

Bravo au fiston de Sébastien

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/01/2018 13:37

J'ai trouvé le résultat en 30 sec sur le site de la FSGT

une course de 8 min entre une douzaine de gamins, rien d'extraordinaire à ce que ca ne fasse pas de "gros titres" même en une du site de la FSGT (une vingtaine de sports)

Bravo au fiston de Sébastien

Certes, mais la course a eu lieu il y a 10 jours. Jusqu'en milieu de semaine dernière, on ne trouvait rien.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/01/2018 15:05

Certes, mais la course a eu lieu il y a 10 jours. Jusqu'en milieu de semaine dernière, on ne trouvait rien.

Surement le temps de dresser tous les tableaux, de mettre le lien et peut être vérifier des éventuelles réclamations. Franchement si celui où celle qui gérait les listings aidait à la logistique le jour J et a un boulot en semaine, le délais de 3-4 jours ne me choque pas. 

Mais c'est sympas qu'ils organisent des épreuves nationales pour leurs adhérents 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/01/2018 09:38

Bonjour,

voila mon fils est devenu champion de France pupille fsgt de cyclo-cross la semaine derniere a stains et personne n'en parle par chez nous, idem pour les autres categories adultes et enfants. la fsgt est elle vraiment meconnu, pris pour de la ***, le niveau est il beaucoup plus faible?

merci

Slt,

Bravo pour la performance de ton fiston smiley wink Au moins il a eu le mérite de se lever et d'aller pratiquer une activité physique et sportive dans des conditions météos pas du tout optimales, et finir devant les autres enfants qui ont également autant de mérite.

Après on peut toujours débattre que la FSGT et l'UFOLEP sont des fédés "loisirs" et inférieurs aux compétitions FFC, mais à l'âge des pupilles il n'existe pas de championnat de France de cyclocross en FFC...

Enfin qu'il n'y ait pas eu de communications de suite sur les résultats et bien il faut peut-être en vouloir au service de communication de la FSGT, néanmoins la plupart de ces personnes sont des bénévoles qui font cela sur du temps libre qui mettent à disposition pour les autres, donc ceux qui ce plaignent de ceci ou de cela et bien qu'ils en fassent autant.

N'oublions pas que l'école de vélo débutent de Pré-licenciés à Minimes, qu'à cet âge il faut privilégier les bases, l'apprentissage de la technique et le plaisir de l'effort. Faire des jeux (carré magique, tunnel...) et des parcours de technique. Les compétitions à cet âge sont juste des récompenses pour les enfants, il ne faut pas trop les prendre au sérieux (même si on peut se prendre au jeu et d'avoir de la fierté lorsque un de nos jeunes remportent une course) et doivent être considérées comme un amusement. Et si un enfant a un talent et des prédispositions physiques et mentales pour le vélo, alors les choses "sérieuses" commencerons en cadet/junior smiley wink

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/01/2018 14:15

de toute façon c'est en cat cadet que l'on voie les prédispositions du jeune. si c'est un coureurs a la ramasse dans cette cat ce n'est pas en juniors que cela ira mieux.

dans les cat seniors de la fsgt et ufolep surtout en 1ere cat c'est souvent des anciens de 1 ere cat ffc qui vienne chercher la gagne car en ffc ils ne gagnent plus rien

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/01/2018 21:06

de toute façon c'est en cat cadet que l'on voie les prédispositions du jeune. si c'est un coureurs a la ramasse dans cette cat ce n'est pas en juniors que cela ira mieux.

dans les cat seniors de la fsgt et ufolep surtout en 1ere cat c'est souvent des anciens de 1 ere cat ffc qui vienne chercher la gagne car en ffc ils ne gagnent plus rien

Eh bien non c'est l'inverse, c'est en junior que tu vois les prédispositions d'un coureur, pas en cadet ou la majorité cela se joue plus sur la maturité physique que par les véritables qualités intrinsèques. Et souvent plus que junior même, c'est en sortant des juniors que bien souvent la vapeur se renverse, les trop forts s'éteignent, et ceux qui terminent leur maturité se réveillent. Le vélo commence réellement à 18 ans, avant ça ne veut pas dire grand chose, et les très doués jeunes saturent d'être de plus en plus en difficulté une fois adulte quand tout paraissait facile gamin. Quand les parents veulent voir leur enfant "champion" ils créent souvent l'effet inverse recherché au final.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/02/2018 09:48

Ton fils n'est pas champion de France, mais champion national FSGT. Seule la FFC, fédération officielle, a le droit de décerner des titres de champion de France.

Ensuite, on peut s'interroger sur l'intérêt d'attribuer un titre de champion à des pupilles. Franchement, à cet âge, le vélo doit être un jeu.

Quant au niveau de la FSGT, bah c'est un peu comme l'UFOLEP. Ce sont des fédés de loisir, où le niveau est beaucoup plus bas qu'en FFC, déjà pour la simple et bonne raison qu'il existe des conditions qui interdisent l'accès de certains coureurs trop forts à ces fédés.

Cependant, je suis d'accord avec toi sur un point : à l'heure d'Internet, c'est dingue qu'il soit aussi difficile de trouver les résultats de ce championnat national. A croire que les dirigeants de cette fédé ne font pas beaucoup d'efforts pour la promouvoir.

jean guy,je ne connais pas ton âge ,et pourtant il y a eu de gds champions qui ont commencé à la FSGT,qui ont eu plus tard un sacré palmares chez les pros,Aimar,Bellone,un vainqueur du tour de l'avenir et qui avait été champion national chez les minimes  ,auquel j'avais participé à Carmaux,l'actuel directeur sportif d'une équipe étrangère et qui lui avait été champion National junior fSGt,son fils est également pro,aujourd'hui,j'ai un trou de mémoire je ne me souviens plus de leurs noms,Bref, la FSGT à été un tremplin pour un tas de jeunes,et je regrette qu'ici dans le 65 qu'elle soit  morte,elle été la FD qui organisait le plus de courses une cinquantaine dans l'année.Après il est vrai que le règlement permettant l'affiliation dans toutes les fd a été je pense l'éclatement de ces fd,ici la FFC organise que 6 coures dans le département,elle aussi est en mauvaise santé,il faut le reconnaître L'ufolep y est pour quelques chose et ici je peux faire mon mea-culpa car c'est moi qui ai lancé l'ufolep à la demande de mes coureurs pour palier au manque de courses en juillet et août dans le département, j'ai ouvert la bo^^ite qu'il ne fallait pas,Maintenant  le niveau s'est amélioré puisque certains 2eme ffc y courent.    

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/02/2018 09:53

Eh bien non c'est l'inverse, c'est en junior que tu vois les prédispositions d'un coureur, pas en cadet ou la majorité cela se joue plus sur la maturité physique que par les véritables qualités intrinsèques. Et souvent plus que junior même, c'est en sortant des juniors que bien souvent la vapeur se renverse, les trop forts s'éteignent, et ceux qui terminent leur maturité se réveillent. Le vélo commence réellement à 18 ans, avant ça ne veut pas dire grand chose, et les très doués jeunes saturent d'être de plus en plus en difficulté une fois adulte quand tout paraissait facile gamin. Quand les parents veulent voir leur enfant "champion" ils créent souvent l'effet inverse recherché au final.

tout à fait Jo. En minime, sur toute la saison il n'a eu que 3 vainqueurs dans l Oise. En cadet, 2 était un peu moins forts. En junior 1 un à arrêter le vélo et l autre est rentré dans le rang. Finalement seul 1 des vainqueurs de minime soit une course, toutes les autres c était pour les 2 autres soit une 15 de victoires chacun. Seul Eddy Seigneur a fait carrière, il était une jambe de plus à partir de junior.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/02/2018 10:30

tout à fait Jo. En minime, sur toute la saison il n'a eu que 3 vainqueurs dans l Oise. En cadet, 2 était un peu moins forts. En junior 1 un à arrêter le vélo et l autre est rentré dans le rang. Finalement seul 1 des vainqueurs de minime soit une course, toutes les autres c était pour les 2 autres soit une 15 de victoires chacun. Seul Eddy Seigneur a fait carrière, il était une jambe de plus à partir de junior.

On a des exemples de "champions" de l'école de cyclisme à junior par brouettes à chaque génération depuis toujours qui disparaissent complètement de la circulation à 19 ans. Moi quand j'étais minime il y en avait un sur 25 courses il en gagne 24, le seul jour ou il ne gagne pas il crevait.  Cadet 1 onze victoires, cadet 2 dix sept victoires, junior 1 une victoire, junior 2 aucune victoire, 19 ans arrêt du vélo. Tu as aussi de gros "champions" en junior, le mec en junior 1ère année sur une course régionale sur 100 bornes à plus de 40 km/h de moyenne s'offre le luxe dès la première course de la saison de faire les 40 derniers kilomètres seul. Ca a duré deux ans et ensuite plus grand chose à plus rien. Depuis minimes ces gars sont entraînés "comme des pros", les organismes sont soumis à rude pression alors qu'ils ne sont pas finis dans leur maturité, et ça c'est la fabrique anti-champion à long terme direct. Les courses de vélo en minime-cadet je suis plutôt pour, ça éduque le geste, l'habilité, la culture du vélo, mais il faut absolument que les minimes se cantonnent à des entraînements de minimes, les cadets à des entraînements de cadets, et les juniors à des entraînements de juniors. Il faut inculquer le jeu, quand un gamin court, c'est de ne pas respecter les règles conventionnelles, le but ce n'est pas d'être le meilleur, mais de jouer, avoir des potes, attaquer sans avoir peur de lâcher, oser, apprendre, il faut laisser les gamins faire des erreurs pour apprendre, mais ne jamais vouloir faire un "champion" c'est la pire hérésie. Et surtout accepter ses faiblesses. Le rôle d'un parent c'est le construire pas le démolir. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/02/2018 10:34

jean guy,je ne connais pas ton âge ,et pourtant il y a eu de gds champions qui ont commencé à la FSGT,qui ont eu plus tard un sacré palmares chez les pros,Aimar,Bellone,un vainqueur du tour de l'avenir et qui avait été champion national chez les minimes  ,auquel j'avais participé à Carmaux,l'actuel directeur sportif d'une équipe étrangère et qui lui avait été champion National junior fSGt,son fils est également pro,aujourd'hui,j'ai un trou de mémoire je ne me souviens plus de leurs noms,Bref, la FSGT à été un tremplin pour un tas de jeunes,et je regrette qu'ici dans le 65 qu'elle soit  morte,elle été la FD qui organisait le plus de courses une cinquantaine dans l'année.Après il est vrai que le règlement permettant l'affiliation dans toutes les fd a été je pense l'éclatement de ces fd,ici la FFC organise que 6 coures dans le département,elle aussi est en mauvaise santé,il faut le reconnaître L'ufolep y est pour quelques chose et ici je peux faire mon mea-culpa car c'est moi qui ai lancé l'ufolep à la demande de mes coureurs pour palier au manque de courses en juillet et août dans le département, j'ai ouvert la bo^^ite qu'il ne fallait pas,Maintenant  le niveau s'est amélioré puisque certains 2eme ffc y courent.    

Je sais très bien tout cela, puisque j'ai moi-même débuté à la FSGT :)

Pas par volonté, mais juste parce que lorsque j'ai voulu débuter le vélo, je me suis adressé au club proche de mon domicile, et qu'à l'époque la FSGT était bien présente dans ma région. Je ne connaissais d'ailleurs pas la différence entre les deux Fédés.

La première année en Cadet 1, j'ai souffert je pense comme si j'avais débuté en FFC. Nous étions régulièrement entre 60 et 100 coureurs au départ. La deuxième année, j'ai commencé à gagner des courses, et parfois il y avait ce qu'on appelait des épreuves mixtes, c'est-à-dire qui regroupaient des coureurs des deux fédés. Avec une centaine de coureurs au départ, j'ai gagné deux courses de ce type.

Je suis resté en Junior, et j'ai été vice-champion national. Dans ma région on m'a rapidement surclassé, ce qui me faisait courir avec les premières et deuxièmes caté tous les week end, sur des épreuves jusqu'à parfois 140 km. Ces mecs-là, parfois d'anciens 1 et 2 FFC m'ont mené la vie dure.

En sortant de junior, je suis passé directement en 2 FFC, et je suis monté en première sans trop trainer.

Bref, à l'époque comme tu le dis, il n'y avait pas d'Ufolep, et il y avait un calendrier FSGT assez fourni. Je ne dénigre pas cette époque, cela m'a permis de progresser à mon rythme.

Le niveau n'est malheureusement plus le même presque 30 ans plus tard. Moins d'épreuves, concurrence de l'UFOLEP, double affiliation (voire triple), mise en place de quotas de points FFC pour "interdire" les coureurs trop forts en FFC de venir en FSGT, tout cela a fait baisser le niveau. 

On le voit aussi avec le nombre de coureurs au départ. Il y en a aujourd'hui 2 ou 3 fois moins qu'à l'époque.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/02/2018 10:53

Je sais très bien tout cela, puisque j'ai moi-même débuté à la FSGT :)

Pas par volonté, mais juste parce que lorsque j'ai voulu débuter le vélo, je me suis adressé au club proche de mon domicile, et qu'à l'époque la FSGT était bien présente dans ma région. Je ne connaissais d'ailleurs pas la différence entre les deux Fédés.

La première année en Cadet 1, j'ai souffert je pense comme si j'avais débuté en FFC. Nous étions régulièrement entre 60 et 100 coureurs au départ. La deuxième année, j'ai commencé à gagner des courses, et parfois il y avait ce qu'on appelait des épreuves mixtes, c'est-à-dire qui regroupaient des coureurs des deux fédés. Avec une centaine de coureurs au départ, j'ai gagné deux courses de ce type.

Je suis resté en Junior, et j'ai été vice-champion national. Dans ma région on m'a rapidement surclassé, ce qui me faisait courir avec les premières et deuxièmes caté tous les week end, sur des épreuves jusqu'à parfois 140 km. Ces mecs-là, parfois d'anciens 1 et 2 FFC m'ont mené la vie dure.

En sortant de junior, je suis passé directement en 2 FFC, et je suis monté en première sans trop trainer.

Bref, à l'époque comme tu le dis, il n'y avait pas d'Ufolep, et il y avait un calendrier FSGT assez fourni. Je ne dénigre pas cette époque, cela m'a permis de progresser à mon rythme.

Le niveau n'est malheureusement plus le même presque 30 ans plus tard. Moins d'épreuves, concurrence de l'UFOLEP, double affiliation (voire triple), mise en place de quotas de points FFC pour "interdire" les coureurs trop forts en FFC de venir en FSGT, tout cela a fait baisser le niveau. 

On le voit aussi avec le nombre de coureurs au départ. Il y en a aujourd'hui 2 ou 3 fois moins qu'à l'époque.

De même à mon niveau moins élevé, j'étais quand même globalement bien meilleur en junior qu'en cadet, courir avec les adultes me correspondait mieux que les courses de cadets, la distance au final ne change pas grand chose, on mûri avec. Les courses de 100 bornes à 17-18 ans ne sont pas plus dures que des courses de 60 bornes avec deux ans de moins, et comme la lecture de course est plus fluide, on s'y sent mieux, avec des années d'expériences en plus. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/02/2018 18:16

Je sais très bien tout cela, puisque j'ai moi-même débuté à la FSGT :)

Pas par volonté, mais juste parce que lorsque j'ai voulu débuter le vélo, je me suis adressé au club proche de mon domicile, et qu'à l'époque la FSGT était bien présente dans ma région. Je ne connaissais d'ailleurs pas la différence entre les deux Fédés.

La première année en Cadet 1, j'ai souffert je pense comme si j'avais débuté en FFC. Nous étions régulièrement entre 60 et 100 coureurs au départ. La deuxième année, j'ai commencé à gagner des courses, et parfois il y avait ce qu'on appelait des épreuves mixtes, c'est-à-dire qui regroupaient des coureurs des deux fédés. Avec une centaine de coureurs au départ, j'ai gagné deux courses de ce type.

Je suis resté en Junior, et j'ai été vice-champion national. Dans ma région on m'a rapidement surclassé, ce qui me faisait courir avec les premières et deuxièmes caté tous les week end, sur des épreuves jusqu'à parfois 140 km. Ces mecs-là, parfois d'anciens 1 et 2 FFC m'ont mené la vie dure.

En sortant de junior, je suis passé directement en 2 FFC, et je suis monté en première sans trop trainer.

Bref, à l'époque comme tu le dis, il n'y avait pas d'Ufolep, et il y avait un calendrier FSGT assez fourni. Je ne dénigre pas cette époque, cela m'a permis de progresser à mon rythme.

Le niveau n'est malheureusement plus le même presque 30 ans plus tard. Moins d'épreuves, concurrence de l'UFOLEP, double affiliation (voire triple), mise en place de quotas de points FFC pour "interdire" les coureurs trop forts en FFC de venir en FSGT, tout cela a fait baisser le niveau. 

On le voit aussi avec le nombre de coureurs au départ. Il y en a aujourd'hui 2 ou 3 fois moins qu'à l'époque.

Jean GUY a écrit :Bref, à l'époque comme tu le dis, il n'y avait pas d'Ufolep,

 

si si il y avait de l'Ufolep mais pas en Ile de France c'est une très ancienne fédé qui a été fondé en 1928 (ligue de l'enseignement  a l'origine) 

 

dans les années 80 beaucoup des villes autour de Paris étaient des villes communistes c'est une des raisons pour qui faisait que Fsgt étaient très importe a cette époque en Ile de France 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/02/2018 20:51

jean guy,je ne connais pas ton âge ,et pourtant il y a eu de gds champions qui ont commencé à la FSGT,qui ont eu plus tard un sacré palmares chez les pros,Aimar,Bellone,un vainqueur du tour de l'avenir et qui avait été champion national chez les minimes  ,auquel j'avais participé à Carmaux,l'actuel directeur sportif d'une équipe étrangère et qui lui avait été champion National junior fSGt,son fils est également pro,aujourd'hui,j'ai un trou de mémoire je ne me souviens plus de leurs noms,Bref, la FSGT à été un tremplin pour un tas de jeunes,et je regrette qu'ici dans le 65 qu'elle soit  morte,elle été la FD qui organisait le plus de courses une cinquantaine dans l'année.Après il est vrai que le règlement permettant l'affiliation dans toutes les fd a été je pense l'éclatement de ces fd,ici la FFC organise que 6 coures dans le département,elle aussi est en mauvaise santé,il faut le reconnaître L'ufolep y est pour quelques chose et ici je peux faire mon mea-culpa car c'est moi qui ai lancé l'ufolep à la demande de mes coureurs pour palier au manque de courses en juillet et août dans le département, j'ai ouvert la bo^^ite qu'il ne fallait pas,Maintenant  le niveau s'est amélioré puisque certains 2eme ffc y courent.    

Yvon LEDANOIS + Kevin LEDANOIS  équipe bretonne FORTUNEO SAMSIC   smiley cool

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/02/2018 00:32

Yvon LEDANOIS + Kevin LEDANOIS  équipe bretonne FORTUNEO SAMSIC   smiley cool

Tout a fait ,Yvon  Ledanois avait été champion national chez moi chez les juniors.quand à celui qui avait gagné le tour de l'avenir et qui était Niçois,je ne me souviens plus de son nom. 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/02/2018 07:47

Cà n'a rien à voir spécifiquement avec le cyclo-cross mais j'ai entendu dire que dans les Hauts de France il n'y avait presque plus de participants aux courses FFC et qu'ils allaient tous en Ufolep. De cette façon le niveau Ufolep se serait notablement élevé.

Alors à terme, l'Ufolep va remplacer la FFC au niveau régional??

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/02/2018 08:42

Cà n'a rien à voir spécifiquement avec le cyclo-cross mais j'ai entendu dire que dans les Hauts de France il n'y avait presque plus de participants aux courses FFC et qu'ils allaient tous en Ufolep. De cette façon le niveau Ufolep se serait notablement élevé.

Alors à terme, l'Ufolep va remplacer la FFC au niveau régional??

La base peut-être, la "ffc bis Pass'machin", n'a d'ailleurs été créé sans autre but égaré que concurrencer l'ufolep, mais les ffc dans les vraies catégories, ne sont pas autorisés en ufolep.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/02/2018 13:28

On a des exemples de "champions" de l'école de cyclisme à junior par brouettes à chaque génération depuis toujours qui disparaissent complètement de la circulation à 19 ans. Moi quand j'étais minime il y en avait un sur 25 courses il en gagne 24, le seul jour ou il ne gagne pas il crevait.  Cadet 1 onze victoires, cadet 2 dix sept victoires, junior 1 une victoire, junior 2 aucune victoire, 19 ans arrêt du vélo. Tu as aussi de gros "champions" en junior, le mec en junior 1ère année sur une course régionale sur 100 bornes à plus de 40 km/h de moyenne s'offre le luxe dès la première course de la saison de faire les 40 derniers kilomètres seul. Ca a duré deux ans et ensuite plus grand chose à plus rien. Depuis minimes ces gars sont entraînés "comme des pros", les organismes sont soumis à rude pression alors qu'ils ne sont pas finis dans leur maturité, et ça c'est la fabrique anti-champion à long terme direct. Les courses de vélo en minime-cadet je suis plutôt pour, ça éduque le geste, l'habilité, la culture du vélo, mais il faut absolument que les minimes se cantonnent à des entraînements de minimes, les cadets à des entraînements de cadets, et les juniors à des entraînements de juniors. Il faut inculquer le jeu, quand un gamin court, c'est de ne pas respecter les règles conventionnelles, le but ce n'est pas d'être le meilleur, mais de jouer, avoir des potes, attaquer sans avoir peur de lâcher, oser, apprendre, il faut laisser les gamins faire des erreurs pour apprendre, mais ne jamais vouloir faire un "champion" c'est la pire hérésie. Et surtout accepter ses faiblesses. Le rôle d'un parent c'est le construire pas le démolir. 

Même en junior, il y en a qui gagne beaucoup mais en étant déjà surentrainé et finissent par arrêter parce qu'ils ne progressent plus!

Dur d'essayer de suivre quand tu gagnais tout le temps!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/02/2018 14:59

C'est surtout que certains clubs ne sont pas affiliés FFC donc leurs adhérents courent en fsgt.

Mais la plupart des mecs qui courent en 1,2,3 FSGT suivraient sans problème sur une 3,J,Open.

D'ailleurs j'en connais quelque uns qui y courent maintenant et qui suivent sans mal. Ils ne font jamais de places, pas plus qu'ils n'en faisaient en 1,2,3 FSGT mais arrivent avec le troupeau.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/02/2018 17:13

C'est surtout que certains clubs ne sont pas affiliés FFC donc leurs adhérents courent en fsgt.

Mais la plupart des mecs qui courent en 1,2,3 FSGT suivraient sans problème sur une 3,J,Open.

D'ailleurs j'en connais quelque uns qui y courent maintenant et qui suivent sans mal. Ils ne font jamais de places, pas plus qu'ils n'en faisaient en 1,2,3 FSGT mais arrivent avec le troupeau.

Il est généralement connu que les 1 fsgt et 1 ufolep correspond à peu près au niveau 3-j ffc.

Mais bon 3 c'est la base, ce n'est pas le haut niveau, c'était même longtemps considéré comme le petit niveau de la ffc avant qu'on ne créasse les Pass'truc. C'est la catégorie normale qu'on aborde lorsqu'on sort des cadets. Sauf anomalie, un junior 1 soit 17 ans dans l'année découvre la compétition avec les adultes en 3, en Pass'Cyclisme c'est une hérésie sauf niveau reconnu très faible dudit junior. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/02/2018 18:11

Oui c'est ça jo.

Après y'a pas mal de D1 voir D2 qui court régulièrement en 3/j pass open et qui sans jouer la gagne, une fois de plus suivent sans souci. En tout cas en IDF. Y'a quand même un niveau très correct même dans cette catégorie dite de "loisir".

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/02/2018 18:38

Il est généralement connu que les 1 fsgt et 1 ufolep correspond à peu près au niveau 3-j ffc.

Mais bon 3 c'est la base, ce n'est pas le haut niveau, c'était même longtemps considéré comme le petit niveau de la ffc avant qu'on ne créasse les Pass'truc. C'est la catégorie normale qu'on aborde lorsqu'on sort des cadets. Sauf anomalie, un junior 1 soit 17 ans dans l'année découvre la compétition avec les adultes en 3, en Pass'Cyclisme c'est une hérésie sauf niveau reconnu très faible dudit junior. 

avant la création des caté Elite, nationale, R1 et R2 au tout début des années 90 il y avait les catégories 1,2,3,4,et 5 en FFC donc la catégorie 3 n'était pas la base pendant cette période 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/02/2018 19:03

avant la création des caté Elite, nationale, R1 et R2 au tout début des années 90 il y avait les catégories 1,2,3,4,et 5 en FFC donc la catégorie 3 n'était pas la base pendant cette période 

Si quand même, 3 était la base, les 4 et 5 se cantonnaient aux très anciens, cyclistes débutants et autres 3 n'obtenant aucun résultat. 

Votre vénérable Chapatte disait " Les 3 et 4, les 'sans classe' ".

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Cyclo-cross Haut de page

Groupama picto-dec18

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19