FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Dopage • Records du monde moser

Retour au forum Autres > Dopage Bas de page

envoyé le 23/08/2018 20:05

", pour une fois, dit la vérité "

ou pas,  peut être de son imagination ,pour vendre son livre 

 

Oui c'était le sens de mon propos: Hamilton ment comme il respire.

Ou la moitié de ce qu'il dit est faux et l'autre moitié est inventée.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/08/2018 20:36

Les certitudes de Michel Roth ne valent pas plus que mes suppositions, sous forme de grande naïveté il lui manque manifestement l'expérience sur l'histoire du sport et du vélo en particulier.

"sous forme de grande naïveté il lui manque manifestement l'expérience sur l'histoire du sport et du vélo en particulier."

Tu es quand même assez invraisemblable smiley mr-green

Par cette phrase, tu veux dire que, toi, tu es le seul à avoir l'expérience sur l'histoire du sport et du vélo en particuliersmiley mr-green

Tu ne changeras pas, ton ego te monte à la tête smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/08/2018 20:44

"sous forme de grande naïveté il lui manque manifestement l'expérience sur l'histoire du sport et du vélo en particulier."

Tu es quand même assez invraisemblable smiley mr-green

Par cette phrase, tu veux dire que, toi, tu es le seul à avoir l'expérience sur l'histoire du sport et du vélo en particuliersmiley mr-green

Tu ne changeras pas, ton ego te monte à la tête smiley lol

"Par cette phrase, tu veux dire que, toi, tu es le seul à avoir l'expérience sur l'histoire du sport et du vélo en particulier"

Je lis la phrase de Jo que voici:

"sous forme de grande naïveté il - Roth - lui manque manifestement l'expérience sur l'histoire du sport et du vélo en particulier."

Et je comprends qu'il veut dire:

"sous forme de grande naïveté il -Roth - lui manque manifestement l'expérience sur l'histoire du sport et du vélo en particulier."

Comprendre autre chose que ce qui est très clairement écrit est quand-même étrange.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 09:54

"le raconte avec moult détails Tyler Hamilton dans son livre : "La course secrète"

Si Hamilton le dit on peut le croire sur parole, un des plus grands menteurs de l'histoire du vélo qui là, pour une fois, dit la vérité .. certains ont l'exigence faible.

 Lance Armstrong, dans ses aveux sous serment a confirmé que son camp de base (d'ailleurs connu de tous) était l'Espagne (Gérone de mémoire), d'où il se procurait l'EPO pour le TDF. L'Espagne, La Mecque du dopage, à l'époque qui a fabriqué Indurain, Héras, Contador,....

Celui qui approvisionnait  l'US postal en EPO PENDANT le TDF était un Français à moto. Confirmé par les aveux d'Armstrong.

Il est donc farfelu d'imager qu'en 1989, Lemond ait pu traverser les frontières US avec de l'EPO.

certains ont l'exigence faible.

Certains n'apportent aucun élément probant à leur délire.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 09:58

 Lance Armstrong, dans ses aveux sous serment a confirmé que son camp de base (d'ailleurs connu de tous) était l'Espagne (Gérone de mémoire), d'où il se procurait l'EPO pour le TDF. L'Espagne, La Mecque du dopage, à l'époque qui a fabriqué Indurain, Héras, Contador,....

Celui qui approvisionnait  l'US postal en EPO PENDANT le TDF était un Français à moto. Confirmé par les aveux d'Armstrong.

Il est donc farfelu d'imager qu'en 1989, Lemond ait pu traverser les frontières US avec de l'EPO.

certains ont l'exigence faible.

Certains n'apportent aucun élément probant à leur délire.

 

Ben ça dépend si ça ressemble à de l'eau smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 10:12

C'est de quelle couleur smiley lol ?

Au pays des naïfs règne Michel Roth.

On voit que tu n'a jamais voyagé aux Etats-Unis et passer les contrôles douaniers. Quand Armstrong courait en Europe, il se procurait l'EPO en Europe. Il ne l'emportait pas avec lui.

De plus, ce n'est qu'en 1989, que l'US Food and Drug Association a approuvé l'EPO. A cette date, l'EPO n'était pas encore disponible en Europe. Donc Lemond n'a pas pu se procurer de l'EPO en Europe en 1989 et il n'a pas pu passer les contrôles douaniers US avec une valise remplie d'EPO.

CQFD.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 10:39

 Lance Armstrong, dans ses aveux sous serment a confirmé que son camp de base (d'ailleurs connu de tous) était l'Espagne (Gérone de mémoire), d'où il se procurait l'EPO pour le TDF. L'Espagne, La Mecque du dopage, à l'époque qui a fabriqué Indurain, Héras, Contador,....

Celui qui approvisionnait  l'US postal en EPO PENDANT le TDF était un Français à moto. Confirmé par les aveux d'Armstrong.

Il est donc farfelu d'imager qu'en 1989, Lemond ait pu traverser les frontières US avec de l'EPO.

certains ont l'exigence faible.

Certains n'apportent aucun élément probant à leur délire.

 

Ah oui, l'aveu, la reine des preuves j'oubliais.

Et P Gilbert au fait quand il gagnait tout, il allait en vacances en Espagne?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 10:49

Les certitudes de Michel Roth ne valent pas plus que mes suppositions, sous forme de grande naïveté il lui manque manifestement l'expérience sur l'histoire du sport et du vélo en particulier.

La naïveté, c’est peut-être de croire que LeMond n’était pas dopé en 1989, mais c’est à coup sûr de gober qu’il l’était à l’EPO.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 10:54

La naïveté, c’est peut-être de croire que LeMond n’était pas dopé en 1989, mais c’est à coup sûr de gober qu’il l’était à l’EPO.

Toute raison gardée LeMond à l'EPO est tout à fait possible et plausible, cela par les dates, la personne LeMond, le pays, les enjeux, ce qui précède et ce qui suit.

On ne peut bien sûr pas le démontrer, comme on ne peut le faire concernant Indurain comme le font ceux qui ne le font pas concernant LeMond et qui le font concernant Indurain ou Froome ou un autre.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 11:19

La naïveté, c’est peut-être de croire que LeMond n’était pas dopé en 1989, mais c’est à coup sûr de gober qu’il l’était à l’EPO.

C'est désespérant de voir ces 2 *** se répandre sur des sujets dont ils ne connaissent rien.

Puisque tu interviens je peux te donner qq bribes de ce que j'ai vu.

Aux USA, dans les années 70, le dopage était inexistant dans le vélo, le vélo d'ailleurs était "inexistant". En 1968, le 18 août, j'ai participé à une course à Washington sur l'ellipse derrière la Maison Blanche. Comme il y avait très peu de courses ds le pays les cyclistes venaient de très loin, New York, Chicago (2 "hauts lieux" du vélo). J'avais un vélo d'emprunt (cadre trop grand) sur lequel je m'étais entraîné la semaine précédente, mais je n'ai eu aucun mal à terminer dans le peloton et j'ai même tenté une échappée. A part qq sorties en France en janvier, je n'avais plus fait que du vélo utilitaire avant cette semaine d'entraînement. C'est te dire le faible niveau de l'élite cycliste du pays à l'époque.

Vers le milieu des années 70, qq coureurs ont tenté l'aventure des courses en Europe et même participé au Giro. Mais il a fallu des années avant que la culture européenne du dopage ds le milieu du cyclisme n'infiltre le vélo aux USA. 

Par ailleurs, le sport aux USA était avant tout une affaire universitaire et il n'y avait aucune université (ou college) que je sache qui avait un programme cycliste organisé avec entraîneurs, course, etc. Donc pas de contagion par contact avec les sports universitaires à médailles olympiques ou avec le base-ball, football américain.

Aujourd'hui plus de 400 de ces institutions ont de tels programmes, dont plusieurs dizaines sont de niveau élevé, avec entraîneurs, etc. Dans ces dernières bien sûr, vu l'investissement, on attend des résultats, d'où la tentation du dopage, mais je ne suis pas sur place pour pouvoir en dire plus.

Donc, à l'époque des débuts de LeMond, au milieu des années 70 et après, il n'a pas vu de dopage autour de lui. D'une façon générale les cyclistes que j'ai pu côtoyer étaient assez simplistes dans leur raisonnement, il ne leur venait pas à l'idée que certains pouvaient avoir des dispositions naturelles supérieures à celles des autres, donc aux leurs. 

Ils établissaient une correspondance stricte entre volume d'entraînement et résultats : plus tu roules, plus tu deviens performant, point final. Le travail, rien que le travail.

Bonne route à tous, même à nos 2 ***

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 11:32

Toute raison gardée LeMond à l'EPO est tout à fait possible et plausible, cela par les dates, la personne LeMond, le pays, les enjeux, ce qui précède et ce qui suit.

On ne peut bien sûr pas le démontrer, comme on ne peut le faire concernant Indurain comme le font ceux qui ne le font pas concernant LeMond et qui le font concernant Indurain ou Froome ou un autre.

 

Possible, oui puisque l’EPO existait, plausible, non, au regard des arguments développés de part et d’autre.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 11:33

C'est désespérant de voir ces 2 *** se répandre sur des sujets dont ils ne connaissent rien.

Puisque tu interviens je peux te donner qq bribes de ce que j'ai vu.

Aux USA, dans les années 70, le dopage était inexistant dans le vélo, le vélo d'ailleurs était "inexistant". En 1968, le 18 août, j'ai participé à une course à Washington sur l'ellipse derrière la Maison Blanche. Comme il y avait très peu de courses ds le pays les cyclistes venaient de très loin, New York, Chicago (2 "hauts lieux" du vélo). J'avais un vélo d'emprunt (cadre trop grand) sur lequel je m'étais entraîné la semaine précédente, mais je n'ai eu aucun mal à terminer dans le peloton et j'ai même tenté une échappée. A part qq sorties en France en janvier, je n'avais plus fait que du vélo utilitaire avant cette semaine d'entraînement. C'est te dire le faible niveau de l'élite cycliste du pays à l'époque.

Vers le milieu des années 70, qq coureurs ont tenté l'aventure des courses en Europe et même participé au Giro. Mais il a fallu des années avant que la culture européenne du dopage ds le milieu du cyclisme n'infiltre le vélo aux USA. 

Par ailleurs, le sport aux USA était avant tout une affaire universitaire et il n'y avait aucune université (ou college) que je sache qui avait un programme cycliste organisé avec entraîneurs, course, etc. Donc pas de contagion par contact avec les sports universitaires à médailles olympiques ou avec le base-ball, football américain.

Aujourd'hui plus de 400 de ces institutions ont de tels programmes, dont plusieurs dizaines sont de niveau élevé, avec entraîneurs, etc. Dans ces dernières bien sûr, vu l'investissement, on attend des résultats, d'où la tentation du dopage, mais je ne suis pas sur place pour pouvoir en dire plus.

Donc, à l'époque des débuts de LeMond, au milieu des années 70 et après, il n'a pas vu de dopage autour de lui. D'une façon générale les cyclistes que j'ai pu côtoyer étaient assez simplistes dans leur raisonnement, il ne leur venait pas à l'idée que certains pouvaient avoir des dispositions naturelles supérieures à celles des autres, donc aux leurs. 

Ils établissaient une correspondance stricte entre volume d'entraînement et résultats : plus tu roules, plus tu deviens performant, point final. Le travail, rien que le travail.

Bonne route à tous, même à nos 2 ***

 

 

Commencer un message par des insultes - que fait la modération?  et le continuant en écrivant que telles personnes ne connaissent rien - au sujet en question ou rien de rien en général? démontre moins la solidité de l'argumentation qui suit que la faiblesse du caractère de la personne qui l'écrit.

Tu sembles très satisfait de ton opinion et plus encore de celle que tu as de toi-même et très désireux de briller aux yeux de quelques uns comme tu brilles aux tiens. Mais ton argumentation, qui serait respectable en soi si on ne connaissait ni ta personne ni ta mauvaise foi est un avis personnel et n'est que ça.

Elle n'a donc pas plus de valeur que celle d'un autre car tu es dans l'impossibilité de prouver et démontrer ce que tu avances et dans l'impossibilité de rejeter démonter ce qu'avancent les autres.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 11:37

Possible, oui puisque l’EPO existait, plausible, non, au regard des arguments développés de part et d’autre.

Les arguments de Moreau et Roth ne sont pas recevables et tu le sais très bien.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 12:03

Toute raison gardée LeMond à l'EPO est tout à fait possible et plausible, cela par les dates, la personne LeMond, le pays, les enjeux, ce qui précède et ce qui suit.

On ne peut bien sûr pas le démontrer, comme on ne peut le faire concernant Indurain comme le font ceux qui ne le font pas concernant LeMond et qui le font concernant Indurain ou Froome ou un autre.

 

peu être pas de preuves concrétés mais certains chiffres de puissances démontrent des choses .....quand un coureur monte un col autour de 450 watts( je ne connais pas le chiffres exact je laisse les experts chercher)  pendant 1h et tous les jours et récupèrent facilement  ça pose questions ......

Donc a voir les chiffres de Lemond par rapport a ceux dont on est sur qu'ils se sont dopés ...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 12:08

peu être pas de preuves concrétés mais certains chiffres de puissances démontrent des choses .....quand un coureur monte un col autour de 450 watts( je ne connais pas le chiffres exact je laisse les experts chercher)  pendant 1h et tous les jours et récupèrent facilement  ça pose questions ......

Donc a voir les chiffres de Lemond par rapport a ceux dont on est sur qu'ils se sont dopés ...

Les chiffres démontrent uniquement ce qu'on veut leur faire démontrer.

Selon les experts du forum et d'ailleurs les chiffres du Salbutamol de Froome démontraient à coup sûr son dopage, on sait maintenant qu'il n'était pas dopé.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 12:32

Commencer un message par des insultes - que fait la modération?  et le continuant en écrivant que telles personnes ne connaissent rien - au sujet en question ou rien de rien en général? démontre moins la solidité de l'argumentation qui suit que la faiblesse du caractère de la personne qui l'écrit.

Tu sembles très satisfait de ton opinion et plus encore de celle que tu as de toi-même et très désireux de briller aux yeux de quelques uns comme tu brilles aux tiens. Mais ton argumentation, qui serait respectable en soi si on ne connaissait ni ta personne ni ta mauvaise foi est un avis personnel et n'est que ça.

Elle n'a donc pas plus de valeur que celle d'un autre car tu es dans l'impossibilité de prouver et démontrer ce que tu avances et dans l'impossibilité de rejeter démonter ce qu'avancent les autres.

Ben, moi pas vu d'insultes smiley rolleyes

Comme d'hab, toujours faire appel à la modérationsmiley mr-green Toi, je n'aurais pas voulu te connaître à une certaine période de notre histoire smiley mr-green

Mais c'est assez marrant, quand une personne donne certains arguments qui peuvent démonter les tiens, il faut absolument que tu sois dans la contradiction, accepte de temps à autre que tu n'as pas toujours raison, comme tout à chacun, la remise en question, parfois, cela peut faire du bien, remarque c'est comme ton pote Garo, en fait c'est deux en unsmiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 12:39

Possible, oui puisque l’EPO existait, plausible, non, au regard des arguments développés de part et d’autre.

Une chose possible est plausible par définition.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 12:44

Les chiffres démontrent uniquement ce qu'on veut leur faire démontrer.

Selon les experts du forum et d'ailleurs les chiffres du Salbutamol de Froome démontraient à coup sûr son dopage, on sait maintenant qu'il n'était pas dopé.

non on ne sait pas justement si il était dopé , dans le doute on l'a innocenté ...on dit toujours qu'il y a des innocents en prison mais il y a aussi beaucoup de coupables en liberté grâce a de bons avocats et des procédures halakon .... 

Je te parle de puissance pas de produits , tous les dopés ont dépassés le seuil admissible de puissance c'est mathématique  donc si ce n'est une preuve  au niveau juridique c'est une preuve au niveau sportif ....

Est ce que Lemond a dépassé ces chiffres c'est cela qui m’intéresse ....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 12:47

non on ne sait pas justement si il était dopé , dans le doute on l'a innocenté ...on dit toujours qu'il y a des innocents en prison mais il y a aussi beaucoup de coupables en liberté grâce a de bons avocats et des procédures halakon .... 

Je te parle de puissance pas de produits , tous les dopés ont dépassés le seuil admissible de puissance c'est mathématique  donc si ce n'est une preuve  au niveau juridique c'est une preuve au niveau sportif ....

Est ce que Lemond a dépassé ces chiffres c'est cela qui m’intéresse ....

" on ne sait pas justement si il était dopé"

Si, on le sait très bien: innocent, comme Bardet, Dumoulin ou Alaphilippe.

Comme tu ne sembles pas au courant:

https://tourdefrance.sports.orange.fr/actualites/l-uci-innocente-froome.html

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 12:57

a propos de Lemond , on va me répondre que les chiffres de Vayer ne sont pas exact c'est vrai mais l’erreur si il y a est infime et vu les dopés chopés ses chiffres lui donne raison ... chacun en tirera ses conclusions .... 

 

________________________________________________

 

Le verdict de Vayer est sans appel: seul le profil de puissance de Greg LeMond ne soulève aucun doute quant à sa probité. Pour tous les autres vainqueurs du Tour depuis 1982, on peut identifier des “performances suspectes” voire “mutantes” très probablement obtenues grâce au dopage, le plus souvent sanguin. Pour appuyer ses propos, Vayer publie un profil détaillé de chaque coureur, avec calculs de puissance, permettant de bien préciser quelles performances sont suspectes.

 

http://laflammerouge.com/le-diagnostic-vayer-sans-appel/

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 12:58

a propos de Lemond , on va me répondre que les chiffres de Vayer ne sont pas exact c'est vrai mais l’erreur si il y a est infime et vu les dopés chopés ses chiffres lui donne raison ... chacun en tirera ses conclusions .... 

 

________________________________________________

 

Le verdict de Vayer est sans appel: seul le profil de puissance de Greg LeMond ne soulève aucun doute quant à sa probité. Pour tous les autres vainqueurs du Tour depuis 1982, on peut identifier des “performances suspectes” voire “mutantes” très probablement obtenues grâce au dopage, le plus souvent sanguin. Pour appuyer ses propos, Vayer publie un profil détaillé de chaque coureur, avec calculs de puissance, permettant de bien préciser quelles performances sont suspectes.

 

http://laflammerouge.com/le-diagnostic-vayer-sans-appel/

Vayer vit des crédules qui l'adulent come tous les charlatans.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 12:59

" on ne sait pas justement si il était dopé"

Si, on le sait très bien: innocent, comme Bardet, Dumoulin ou Alaphilippe.

Comme tu ne sembles pas au courant:

https://tourdefrance.sports.orange.fr/actualites/l-uci-innocente-froome.html

Grande nouvelle smiley lol  

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2018 13:01

Vayer vit des crédules qui l'adulent come tous les charlatans.

ton avis ne vaut que pour toi , ses chiffres lui donne raison a l'époque d'Amstrong c'était un des seuls a osé dire que L.A était dopé chiffres a l'appui , les autres fermaient leur gueul*s .

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Dopage Haut de page

KTM

abus JUIN

Meribel juin 2019
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 mai 2019
mercredi 12 juin 2019
dimanche 23 juin 2019
vendredi 28 juin 2019
dimanche 30 juin 2019
samedi 06 juillet 2019
dimanche 07 juillet 2019
jeudi 11 juillet 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES