FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Billets d'humeur • Résultats de Planck (fond diffus cosmologique)

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Bas de page

envoyé le 30/03/2013 19:11

Et l'Esprit dans tout ça ?

Et si tout ça n'existait que par la force de l'Esprit et pourrait disparaître comme disparaît un rêve au réveil ?

Et, comme nous sommes de l'univers, si nous n'étions qu'Esprit ?

Si le matériel n'existait pas ?

sont pas gentil avec toi

mais qu"as tu fait pour mériter ca ,smiley lol

 

sinon ,l'esprit et la matiere ?

toujours d'albert ducrocq(paix a son ame qui doit se balader quelque part )

 ""le cosmos se serait donner l'humain

pour se penser""  ducrocq ou un autre ?  mais l'idée me plait bien

c'est plus simple et plus...... que les idées un peu ouf de teilhard de chardin sur l'alpha et l'omega (?) pour finir par conclure , c'est dieu qui est derriere tout ca .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/03/2013 20:28

Demande à ton chien puis va lancer ton propre fil de discussion avec lui.

 

Remarque, ne peut-on pas s'interroger sur la notion même de réalité ?

Brian Greene expose cette hypohèse troublante (déjà lus dans Hawkins) : notre univers serait-il la projection tri-dimensionnelle d'une réalité très lointaine comptant une dimension de moins ?

Un peu comme l'information subsistant à la surface (ou l'horizon ?) d'un trou noir de ce qu'il engloutit ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/03/2013 20:39

dur dur tout ça. on a dejà du mal à imaginer ce qu'est RIEN. comme je dis volontiers, rien c'est toujours quelque chose. si notre univers et/ou tous les univers n'existaient pas, pour autant y aurait RIEN à la place ?

je seche lamentablement.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/03/2013 21:27

dur dur tout ça. on a dejà du mal à imaginer ce qu'est RIEN. comme je dis volontiers, rien c'est toujours quelque chose. si notre univers et/ou tous les univers n'existaient pas, pour autant y aurait RIEN à la place ?

je seche lamentablement.

Note que rien, c'est difficile à appréhender comme notion. Si tu poses rien + rien, t'obtiens rien. Par contre, pour trois fois rien, tu peux avoir quelque chose !!

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/03/2013 23:13

Remarque, ne peut-on pas s'interroger sur la notion même de réalité ?

Brian Greene expose cette hypohèse troublante (déjà lus dans Hawkins) : notre univers serait-il la projection tri-dimensionnelle d'une réalité très lointaine comptant une dimension de moins ?

Un peu comme l'information subsistant à la surface (ou l'horizon ?) d'un trou noir de ce qu'il engloutit ?

Tu fais référence au principe holographique initialement proposé par le prix Nobel Gerard 't Hooft (puis repris par Susskind).

Enfin, chais pas s'il était déjà nobélisé à l'époque. Bon, j'lai vu la semaine dernière et en principe (de présence, pas holographique) j'le vois de nouveau en mai, alors si t'as une question à lui poser je ferai le messagersmiley smile (faut que ce soit une bonne question, j'veux pas avoir l'air con non plus. Par exemple "le principe holographique pour les nuls", vous l'écrivez quand?)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_holographique

't Hooft, quand tu l'écoutes parler de ses recherches, t'as l'impression que c'est un pur esprit qui parle. Je reste atterré devant mon manque de compréhension de ses propos éthérés.

Mais bon, contrairement à BV il croit au principe de réalité, tiens voilà une bonne question à lui poser pour être sûr que c'est bien le cas. Y va me prendre pour un journaliste de la gazette de Plouguerneau.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/03/2013 20:40

Remarque, ne peut-on pas s'interroger sur la notion même de réalité ?

Brian Greene expose cette hypohèse troublante (déjà lus dans Hawkins) : notre univers serait-il la projection tri-dimensionnelle d'une réalité très lointaine comptant une dimension de moins ?

Un peu comme l'information subsistant à la surface (ou l'horizon ?) d'un trou noir de ce qu'il engloutit ?

OH--Il ne faut pas perdre les pédales:

Brian Green et pas mal "d'autres" ne font qu'avancer des hypothèses qui ne sont pas observable. (pour le moment au moins)

L'image ou la photo de la sonde Planck est une obsevation scientifique.

Ne pas déduire autre chose que cette image nous fait voir "nôtre" histoire exactement la même chose que quand on regarde dans un télescope car on remonte le temps plus ou moins loin!

Les hypothèses et autres déductions plus ou moins spirituelles n'apportent rien à cette superbe observation.

Galiléo, Jordanio Bruno et d'autres on souffert assez de ces idées "farfelues" que l'être humain se fait trop souvent!

Carl Sagan (Cosmos) on a parlé assez longuement dans ces émissions et livres.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 31/03/2013 23:18

OH--Il ne faut pas perdre les pédales:

Brian Green et pas mal "d'autres" ne font qu'avancer des hypothèses qui ne sont pas observable. (pour le moment au moins)

L'image ou la photo de la sonde Planck est une obsevation scientifique.

Ne pas déduire autre chose que cette image nous fait voir "nôtre" histoire exactement la même chose que quand on regarde dans un télescope car on remonte le temps plus ou moins loin!

Les hypothèses et autres déductions plus ou moins spirituelles n'apportent rien à cette superbe observation.

Galiléo, Jordanio Bruno et d'autres on souffert assez de ces idées "farfelues" que l'être humain se fait trop souvent!

Carl Sagan (Cosmos) on a parlé assez longuement dans ces émissions et livres.

Ces hypothèses ne sont peut-être pas encore vérifiables, mais sans imagination, où en serait l'humanité ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/04/2013 14:10

OH--Il ne faut pas perdre les pédales:

Brian Green et pas mal "d'autres" ne font qu'avancer des hypothèses qui ne sont pas observable. (pour le moment au moins)

L'image ou la photo de la sonde Planck est une obsevation scientifique.

Ne pas déduire autre chose que cette image nous fait voir "nôtre" histoire exactement la même chose que quand on regarde dans un télescope car on remonte le temps plus ou moins loin!

Les hypothèses et autres déductions plus ou moins spirituelles n'apportent rien à cette superbe observation.

Galiléo, Jordanio Bruno et d'autres on souffert assez de ces idées "farfelues" que l'être humain se fait trop souvent!

Carl Sagan (Cosmos) on a parlé assez longuement dans ces émissions et livres.

Brian Green et pas mal "d'autres" ne font qu'avancer des hypothèses qui ne sont pas observable.

Tu veux dire vérifiables.

Certes, n'empêche qu'il s'agit d'avancées remarquables du point de vue théorique qui ont permis à Juan Maldacena d'établir la relation (capitale et même cruciale en théorie des cordes) de correspondance suivante :

 WIKI :

" En théorie des cordes, la correspondance AdS/CFT est une conjecture célèbre qui affirme l'équivalence entre une théorie gravitationnelle, à savoir la théorie des cordes au voisinage de l'horizon de certains trous noirs et une théorie non-gravitationnelle, la théorie de Yang-Mills dans sa version supersymétrique. Elle a été formulée précisément pour la première fois par Juan Maldacena en 1997 puis clarifiée peu après par Edward Witten en 1998. Cette conjecture est la réalisation la plus réussie du principe holographique, une idée spéculative à propos de la gravitation quantique, proposée à l'origine par Gerard 't Hooft puis améliorée et mise en avant par Leonard Susskind."

Cette correspondance permet d'effectuer des calculs auparavant inenvisageables.

PS : AdS = anti De Sitter

CFT : conformal field theory = théorie de champs conforme.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/04/2013 11:30

"Une OBSERVATION, ce qui est cette photo/image à ce sujet n'a rien à voir avec un esprit (imaginaire) ou même un rêve!"

sauf quedans cet univers la matiere n'existe pas vraiment, c'est juste un enchevêtrement de forces et d'ondes, meme la particule élémentaire n'est pas comme on pouvait penser le croire un grain de matière...

Les forces et les ondes sont bien distinctes des forces et des ondes puisqu'en mécanique quantique la"matière" est représentée par des particules qui sont des fermions, de spin demi-entier, qui ne sont pas superposables.

Les ondes ( électromagnétiques par exemple) sont représentées par des photons (ds ce cas particulier) de spin entier ( = 1 dans ce cas précis) qui au contraire des du cas précédents sont superposables.

Donc rien n'interdit de penser la particule en mécanique quantique comme un grain de matière, mais bien sûr en se souvenant qu'il n'a aucune extension spatiale, ce n'est qu'un point.

En théorie des cordes, au lieu d'être un point la particule élémentaire devient une "corde", elle a donc une dimension au lieu de 0 dimension. Evidemment, au contraire de la mécanique quantique, la théorie des cordes n'est encore qu'une hypothèse.

Quant aux forces, elles agissent entre les particules et parfois entre les "ondes" : les photons n'exercent pas de force les uns sur les autres, mais dans le cas de la force forte que décrit la chromodynamique quantique ( et que l'on voit à l'oeuvre dans les noyaux de l'atome) les porteurs de la force - les gluons - agissent les uns sur les autres tout autant que les quarks.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/04/2013 21:45

"Donc rien n'interdit de penser la particule en mécanique quantique comme un grain de matière"

c'est étonnant ton affirmation, j'ai déjà posé cette question et la réponse n'est pas aussi tranchée!

J'ai l'impression que vous ne parlez pas de la même chose... Tu ne serais pas resté sur l'état de l'univers à son début ?

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/04/2013 23:17

j'en sais rien mais, avant je pensais qu'une particule élémentaire ne pouvait etre considérée comme un petit grain de matiere, ça ne serait en fait qu'une perception d'un concept qui apparait comme un grain de matiere parce qu'on l'observe, ça va meme a sa propre existence qu'il existe a l'instant T par le simple fait d'etre observé...c'est assez perturbant car cet élément peut etre a deux endroit a la fois voir etre un nuage de probabilités.



 ça ne serait en fait qu'une perception d'un concept qui apparait comme un grain de matiere parce qu'on l'observe, ça va meme a sa propre existence qu'il existe a l'instant T par le simple fait d'etre observé...

Tu mélanges un peu avec le pb de la mesure en mécanique quantique.

Sur Wiki tu trouveras 2 articles qui - après 5 mn de lecture - me semblent bien présenter le problème.

Cherche 

Postulats de la mécanique quantique

et 

 

Problème de la mesure quantique.

Comme d'autres j'ai dû ingurgiter l'interprétation de Copenhague que je trouvais parfaitement intenable avec son rôle attribué à l'observateur (auquel tu sembles te référer), mais bon, elle donne les bons résultats.

Heureusement une interprétation qui me semble nettement plus satisfaisante est apparue ces 10(?) dernières années avec l'introduction de la décohérence.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/04/2013 11:02

Tiens, Bernard, je voudrais bien savoir ce que tu penses des piques de Cédric Villani qualifiant de "constat de non compréhension" les explications mettant en oeuvre matière noire et énergie sombre ?

Propos salués par JM Bonnet-Bidaud, du CEA, qui va plus loin en dénonçant l'attitude dogmatique des cosmologistes arc-boutés sur des théories auxquelles on est prié d'adhérer et qu'il fustigue d'un mot cruel : ""toujours dans l'erreur, mais jamais dans le doute" ?

Ce n'est bien sûr qu'une question ! Je ne me permettrais pas le ridicule de prendre parti...  

Matière moins noire? Encore sombre.

L'inénarrable Sam Ting a parlé hier (expérience AMS ds la station spatiale).

Je m'interromps dans la lecture d'un article très lisible de stéphane Coutu sur le même sujet.

Les observations de l'AMS confirment celles de PAMELA et de FERMI.

http://physics.aps.org/articles/v6/40

L'augmentation de la fraction des positons dans leurs observations entre 20 et 350 GeV donne à penser que l'une des raisons pourrait être la présence de cette matière noire.

 (D'autres explications sont possibles)

Je retourne à ma lecture

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/04/2013 23:49

Matière moins noire? Encore sombre.

L'inénarrable Sam Ting a parlé hier (expérience AMS ds la station spatiale).

Je m'interromps dans la lecture d'un article très lisible de stéphane Coutu sur le même sujet.

Les observations de l'AMS confirment celles de PAMELA et de FERMI.

http://physics.aps.org/articles/v6/40

L'augmentation de la fraction des positons dans leurs observations entre 20 et 350 GeV donne à penser que l'une des raisons pourrait être la présence de cette matière noire.

 (D'autres explications sont possibles)

Je retourne à ma lecture

 

Franchement, je n'ai eu ni le temps ni le courage de lire cet article. Juste fait un tour sur quelques articles consacré à AMS. 

Réflexion béotienne, mais tant pis. Quelle étrange "matière", dont on postule l'existence par sa force gravitationnelle, qui se montre aussi rétive à l'observation dans notre proche environnement stellaire !

Si elle participe vraiment aux particularités de la rotation des galaxies, on devrait baigner dedans ? Et si on baigne dedans, on devrait en ressentir les effets jusqu'à démentir les lois de Newton ?

Si je dis une connerie, dis-le moi gentiment s'teup' !! smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/04/2013 00:09

Franchement, je n'ai eu ni le temps ni le courage de lire cet article. Juste fait un tour sur quelques articles consacré à AMS. 

Réflexion béotienne, mais tant pis. Quelle étrange "matière", dont on postule l'existence par sa force gravitationnelle, qui se montre aussi rétive à l'observation dans notre proche environnement stellaire !

Si elle participe vraiment aux particularités de la rotation des galaxies, on devrait baigner dedans ? Et si on baigne dedans, on devrait en ressentir les effets jusqu'à démentir les lois de Newton ?

Si je dis une connerie, dis-le moi gentiment s'teup' !! smiley wink

Bonnes questions.

Chuis sur un truc que je dois finir,

je reviens demain.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/04/2013 09:35

Franchement, je n'ai eu ni le temps ni le courage de lire cet article. Juste fait un tour sur quelques articles consacré à AMS. 

Réflexion béotienne, mais tant pis. Quelle étrange "matière", dont on postule l'existence par sa force gravitationnelle, qui se montre aussi rétive à l'observation dans notre proche environnement stellaire !

Si elle participe vraiment aux particularités de la rotation des galaxies, on devrait baigner dedans ? Et si on baigne dedans, on devrait en ressentir les effets jusqu'à démentir les lois de Newton ?

Si je dis une connerie, dis-le moi gentiment s'teup' !! smiley wink

il est indubitable que, quel qu'en soit la nature et l'appellation , la matière noire existe. On peut même cartographier sa répartition. 

Preuves convaincantes : courbe de rotation des galaxies, Zwicky 1933 Vera Rubin années 70

Effets de lentilles gravitationnelles sur des galaxies très lointaines.

Bien qu'elle soit plus importante quantitativement que la matière ordinaire elle n'a pas d'effet sur notre système solaire parce que sa densité est trop faible. D'ailleurs, si tu regardes la pseudo-théorie MOND qui rend compte parfaitement des courbes de rotation des galaxies, tu t'aperçois qu'elle ne modifie que très très légèrement la loi normale de gravitation, de Newton ou d'Einstein.

La suite plus tard (particules,interactions)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/04/2013 00:07

il est indubitable que, quel qu'en soit la nature et l'appellation , la matière noire existe. On peut même cartographier sa répartition. 

Preuves convaincantes : courbe de rotation des galaxies, Zwicky 1933 Vera Rubin années 70

Effets de lentilles gravitationnelles sur des galaxies très lointaines.

Bien qu'elle soit plus importante quantitativement que la matière ordinaire elle n'a pas d'effet sur notre système solaire parce que sa densité est trop faible. D'ailleurs, si tu regardes la pseudo-théorie MOND qui rend compte parfaitement des courbes de rotation des galaxies, tu t'aperçois qu'elle ne modifie que très très légèrement la loi normale de gravitation, de Newton ou d'Einstein.

La suite plus tard (particules,interactions)

J'ai vu ces cartographies dans C&E, sauf erreur il y en en d' énormes quantités bien en dehors des galaxies. Elle pourrait donc contribuer à leur rotation homogène en se situant essentiellement en dehors des régions constituées de matière visible ?

Les effets de lentilles peuvent être dûs à des galaxies naines voire des trous noirs éjectés de leur galaxie ??

Ce n'est pas la 1ère fois que tu descends MOND, tu as une dent contre Milgrom ? Ne peut-il avoir raison sans que l'existence de la matière noire soit remise en cause ? 

Et que penses-tu de l'idée que cette "matière" serait en fait de la gravité provenant d'autres univers, seule celle-ci ayant la possibilité d'emprunter une dimension les reliant les uns aux autres...  J'ai découvert cette idée en lisant Hawkins, et je n'ai pas pu m'empêcher de me dire que ce gars là avait bien intégré la littérature de science fiction !

Je trouve à cette idée la grande qualité d'être belle, et même, poétique.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/04/2013 10:12

Franchement, je n'ai eu ni le temps ni le courage de lire cet article. Juste fait un tour sur quelques articles consacré à AMS. 

Réflexion béotienne, mais tant pis. Quelle étrange "matière", dont on postule l'existence par sa force gravitationnelle, qui se montre aussi rétive à l'observation dans notre proche environnement stellaire !

Si elle participe vraiment aux particularités de la rotation des galaxies, on devrait baigner dedans ? Et si on baigne dedans, on devrait en ressentir les effets jusqu'à démentir les lois de Newton ?

Si je dis une connerie, dis-le moi gentiment s'teup' !! smiley wink

 Franchement, je n'ai eu ni le temps ni le courage de lire cet article. 

 

Je t'ai trouvé un résumé plus abordable en français (canadien)

http://www.quantumdiaries.org/2013/04/04/matiere-grise-contre-matiere-sombre/

tu descends MOND, tu as une dent contre Milgrom ?

Je n'ai rien contre MOND ni Milgrom, d'ailleurs je suis un fervent admirateur de LeMond 

Mais je ne peux pas mettre un artifice de calcul sur un pied d'égalité avec d'authentiques théories de la gravitation (Newton/Einstein).

 Multivers

Je suis allé lire sur wiki l'article consacré à Hugh Everett (l'anglais bcp plus détaillé). J'ai bien aimé la partie consacrée à sa rencontre avec Bohr : la rencontre de 2 génies, dont l'un réduit à l'état de fossile.

 AMS-02

Pour en revenir à AMS-02, l'excès de positons autour de 100 GeV, s'il est dû à la matière noire, signifierait à première vue qu'il y aurait des interactions de cette matière noire avec elle-même ou avec la matière ordinaire que nous connaissons et qui produiraient ces positons (plus sans doute d'autres particules invisibles ou perdues dans le bruit de fond des particules ordinaires).

Evidemment, ça donne à penser que la matière noire pourrait contenir des particules inconnues de masse largement supérieure à 100 GeV, pourquoi pas des neutrinos stériles ou des particules supersymétriques plus lourdes que ce qu'à pu observer à ce jour le LHC.

Ce qui est sidérant (c'est le cas de le dire) c'est qu'il s'agit d'un effet énorme quand tu regardes le graphique, gigantesque. Tiens, faut que j'en parle avec un ami dont c'est le domaine, je tâche de l'appeler ce week-end. faudra d'abord qu'il se calme car juste mentionner le nom de Ting ça lui donne des boutons. Bon, faut que je m'active.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/04/2017 22:59

J'ai vu ces cartographies dans C&E, sauf erreur il y en en d' énormes quantités bien en dehors des galaxies. Elle pourrait donc contribuer à leur rotation homogène en se situant essentiellement en dehors des régions constituées de matière visible ?

Les effets de lentilles peuvent être dûs à des galaxies naines voire des trous noirs éjectés de leur galaxie ??

Ce n'est pas la 1ère fois que tu descends MOND, tu as une dent contre Milgrom ? Ne peut-il avoir raison sans que l'existence de la matière noire soit remise en cause ? 

Et que penses-tu de l'idée que cette "matière" serait en fait de la gravité provenant d'autres univers, seule celle-ci ayant la possibilité d'emprunter une dimension les reliant les uns aux autres...  J'ai découvert cette idée en lisant Hawkins, et je n'ai pas pu m'empêcher de me dire que ce gars là avait bien intégré la littérature de science fiction !

Je trouve à cette idée la grande qualité d'être belle, et même, poétique.

J'étais hier ds une bibliothèque qui avait déjà reçu le "Pour la Science" de Mai 2017.

Il contient des articles super intéressants, dont ce lien

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/e/espace-numerique-detail.php?art_id=38397&num=475

permet d'avoir une idée. Maldacena a pondu l'un d'entre eux.

Une façon novatrice de réconcilier Méca Quantique et Gravitation einsteinienne dont tu vas te délecter.

Et tu vas te régaler avec les trous de vers!

J'ai voulu l'acheter, mais ma librairie ne l'avait pas encore reçu.

A suivre.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/04/2017 00:46

J'étais hier ds une bibliothèque qui avait déjà reçu le "Pour la Science" de Mai 2017.

Il contient des articles super intéressants, dont ce lien

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/e/espace-numerique-detail.php?art_id=38397&num=475

permet d'avoir une idée. Maldacena a pondu l'un d'entre eux.

Une façon novatrice de réconcilier Méca Quantique et Gravitation einsteinienne dont tu vas te délecter.

Et tu vas te régaler avec les trous de vers!

J'ai voulu l'acheter, mais ma librairie ne l'avait pas encore reçu.

A suivre.

 

Les trous de vers de Verdi ?

Tu sais, l'opéra, moi...

smiley undecided

Heuu... excuse, j'étais un peu à l'ouest.

Dommage que les articles soient protégés, j'imagine que FS publiera quelque chose sous peu...

C'est...ébouriffant ! Une petite digestion s'impose avant d'en reparler.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/04/2017 23:23

J'étais hier ds une bibliothèque qui avait déjà reçu le "Pour la Science" de Mai 2017.

Il contient des articles super intéressants, dont ce lien

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/e/espace-numerique-detail.php?art_id=38397&num=475

permet d'avoir une idée. Maldacena a pondu l'un d'entre eux.

Une façon novatrice de réconcilier Méca Quantique et Gravitation einsteinienne dont tu vas te délecter.

Et tu vas te régaler avec les trous de vers!

J'ai voulu l'acheter, mais ma librairie ne l'avait pas encore reçu.

A suivre.

 

Mais dis-donc... Super-Marcel... tu crois que ........... ??? .............

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/04/2017 11:30

Mais dis-donc... Super-Marcel... tu crois que ........... ??? .............

Eh oui, il y avait bien un trou de vers entre MLP et NDA smiley cry

Cela dit je viens de relire la page ER=EPR sur wiki, c'est un bon résumé, mais je n'en aurais rien compris si je n'avais pas lu divers articles ces derniers jours.

On trouve des tas de vidéos de cours de Leonard Susskind sur le web concernant EPR = ER, mais leur longueur me décourage de m'y lancer.

Parmi toutes ces idées, l'une des plus sidérantes (mot choisi) est celle que l'espace-temps serait formé de "molécules", des unités d'information quantique (qubits) intriquées.

Verlinde, ds un article de fin 2016 s'appuie là dessus pour conjecturer que cela donne naissance à l'énergie noire et à l'illusion d'une matière noire.

Plutôt flippant.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/04/2017 22:49

Eh oui, il y avait bien un trou de vers entre MLP et NDA smiley cry

Cela dit je viens de relire la page ER=EPR sur wiki, c'est un bon résumé, mais je n'en aurais rien compris si je n'avais pas lu divers articles ces derniers jours.

On trouve des tas de vidéos de cours de Leonard Susskind sur le web concernant EPR = ER, mais leur longueur me décourage de m'y lancer.

Parmi toutes ces idées, l'une des plus sidérantes (mot choisi) est celle que l'espace-temps serait formé de "molécules", des unités d'information quantique (qubits) intriquées.

Verlinde, ds un article de fin 2016 s'appuie là dessus pour conjecturer que cela donne naissance à l'énergie noire et à l'illusion d'une matière noire.

Plutôt flippant.

 

Flippant ?

A partir du moment ou l'espace-temps est décrit comme quelque chose de tangible, c'est moins vertigineux de penser qu'il est constitué de bits élémentaires d'information, plutôt qu'imaginer que ces informations proviennent d'une surface très lointaine !?... (A moins qu'il ne s'agisse pas de la même chose...)

L'illusion de matière noire... comment ça ? Ces qubits auraient une masse ? 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/04/2017 23:10

Flippant ?

A partir du moment ou l'espace-temps est décrit comme quelque chose de tangible, c'est moins vertigineux de penser qu'il est constitué de bits élémentaires d'information, plutôt qu'imaginer que ces informations proviennent d'une surface très lointaine !?... (A moins qu'il ne s'agisse pas de la même chose...)

L'illusion de matière noire... comment ça ? Ces qubits auraient une masse ? 

J'allais te répondre en te donnant la réf. de l'article de Verlinde de 2016, que bien sûr je n'ai pas lu (50 pages), mais en faisant une recherche webique je suis tombé sur un court article qui reprend les points principaux.

Il n'a que le tort (tord pour la majorité des forumeurs smiley mr-green ) d'être en anglais, langue tordue s'il en est, mais je pense qu'en t'accrochant aux branches tu dois pouvoir y arriver smiley kiss

C'est tellement mieux que ce que j'aurais pu te dire.

D'ailleurs, je vais le relire et je l'apprendrai par cœur pour endormir les petits de la famille.

https://phys.org/news/2016-11-theory-gravity-dark.html

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/04/2017 23:33

Continuant mon périple webique, je tombe sur cet article, dont je t'offre la primeur (en effet, je ne l'ai pas encore lu) :

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-la-matiere-noire-est-elle-une-illusion-38063.php

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/04/2017 00:31

Continuant mon périple webique, je tombe sur cet article, dont je t'offre la primeur (en effet, je ne l'ai pas encore lu) :

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-la-matiere-noire-est-elle-une-illusion-38063.php

Merci ! Cet article est plus complet que celui de phys.org (et a le mérite notoire de me confirmer que je l'avais bien compris smiley cool)

C'est révolutionnaire, c'est beau, et ça fait rêver !

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Haut de page

KTM

Rose Bikes

INSCRIPTION EN LIGNE