FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Entraînement / Santé • Roue arrière qui saute en sprint

Retour au forum Route > Entraînement / Santé Bas de page

envoyé le 04/07/2018 10:12

Bonjour à tous,

 

Je trouve très peu d'infos à ce sujet sur le net alors je tente ma chance auprès de vous.

 

Lors des sprints, ma roue arrière a tendance à beaucoup sauter surtout au-delà de 50km/h. Cela ne m'empêche pas de "fumer" mes collègues de route :D Mais je pense que ce problème peut se corriger afin d'améliorer l'efficacité de mes sprints.

Quelques infos sur le vélo et moi-même :

- Vélo Giant TCR Advanced Pro Disc 2017

- Cycliste de gabarit assez fin : 1m76 pour 68 kilos, bon grimpeur, bon rouleur, mais là où j'excelle c'est dans le "punch" (pas la boisson), les sprints en fin de montée ou dans les coups de cul

Je n'adopte pas la position de Caleb Ewan pour ceux qui se poseraient la question et je n'envisage pas d'accrocher des poids à l'arrière du vélo :D

 

Deux pistes me viennent à l'esprit : le vélo pas forcément adapté à ce type d'effort, mais surtout ma technique de pédalage et/ou de sprint.

Si vous avez des retours, des conseils, etc... Je suis tout ouï.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/07/2018 11:30

Je ne fais pas de course, mais j'ai remarqué que mon vélo saute bien quand la pression des pneus est au max (8  à l'arrière) et quand je tire très fort sur la pédale opposée à celle sur laquelle je pousse.

Sans doute aussi la position en danseuse fort sur l'avant en tirant sur le guidon déleste l'arrière qui s'en trouve allégé et bing bing bing, rebondi à tout berzingue.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/07/2018 13:27

Je ne fais pas de course, mais j'ai remarqué que mon vélo saute bien quand la pression des pneus est au max (8  à l'arrière) et quand je tire très fort sur la pédale opposée à celle sur laquelle je pousse.

Sans doute aussi la position en danseuse fort sur l'avant en tirant sur le guidon déleste l'arrière qui s'en trouve allégé et bing bing bing, rebondi à tout berzingue.

Oui c'est exactement ça, je n'ai pas précisé que je mets 7 bars et demi à l'arrière dans des pneus+chambres.

Mais les pros roulent à 70km/h au sprint avec des puissances phénoménales et des boyaux gonflés à plus de 10 bars et ça ne rebondit pas comme ça quand on regarde. Donc je pense qu'il y a une technique à acquérir que je n'ai pas. Malheureusement mes recherches là-dessus sont infructueuses.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/07/2018 15:42

Bjr,

J'ai eu dans les années 80 un vélo en "duralumin " de marque CMP et lors des sprints J' avais ce souci .

A+

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/07/2018 20:23

Bon, un préambule, tout d'abord, je n'ai pas la solution absolue. Je constate et subis la même chose que toi. Notamment avec les cadres en carbone. Toute la période ou j'ai couru avec un cadre titane, le prénomène n'existait pas. Avec un cadre alu, je n'ai pas, non plus cette impression de "voler de l'arrière" sur chaque petite butte de goudron.

Je sais bien que ce n'est pas dans l'air du temps, mais ce ne serait pas idiot de s'interroger sur l'intérêt de cadres carbone "façon planche" pour des cyclistes moyens. Après, pour des bons, c'est peut-être différent. Mais là il faut voir avec de vrais coureurs...

Enfin, il ne faut pas te fier à l'impression que tu as devant ta télé. D'abord, les pros ont souvent des arrivées sur des routes impeccables. Ensuite, ils encaissent mieux que nous, si d'aventure ce n'est pas le cas. Et ce qu'ils subissent ne se voit pas à la télé. La caméra, c'est trompeur.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/07/2018 20:32

Bon, un préambule, tout d'abord, je n'ai pas la solution absolue. Je constate et subis la même chose que toi. Notamment avec les cadres en carbone. Toute la période ou j'ai couru avec un cadre titane, le prénomène n'existait pas. Avec un cadre alu, je n'ai pas, non plus cette impression de "voler de l'arrière" sur chaque petite butte de goudron.

Je sais bien que ce n'est pas dans l'air du temps, mais ce ne serait pas idiot de s'interroger sur l'intérêt de cadres carbone "façon planche" pour des cyclistes moyens. Après, pour des bons, c'est peut-être différent. Mais là il faut voir avec de vrais coureurs...

Enfin, il ne faut pas te fier à l'impression que tu as devant ta télé. D'abord, les pros ont souvent des arrivées sur des routes impeccables. Ensuite, ils encaissent mieux que nous, si d'aventure ce n'est pas le cas. Et ce qu'ils subissent ne se voit pas à la télé. La caméra, c'est trompeur.

je valide complètement l'image dégagée par les pros.

Quand on voit les mouvements des vélos lors des sprints, on est bien loin de faire la même chose :)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/07/2018 20:54

Je ne fais pas de course, mais j'ai remarqué que mon vélo saute bien quand la pression des pneus est au max (8  à l'arrière) et quand je tire très fort sur la pédale opposée à celle sur laquelle je pousse.

Sans doute aussi la position en danseuse fort sur l'avant en tirant sur le guidon déleste l'arrière qui s'en trouve allégé et bing bing bing, rebondi à tout berzingue.

tout a fait , si mes souvenirs sont bons ce ce que jo garo m 'avait dit , car j avais le même problème , pas équilibré sur le vélo , et moi je chassais carrément de l 'arrière ,la roue partait de gauche a droite

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/07/2018 21:55

Bonjour à tous,

 

Je trouve très peu d'infos à ce sujet sur le net alors je tente ma chance auprès de vous.

 

Lors des sprints, ma roue arrière a tendance à beaucoup sauter surtout au-delà de 50km/h. Cela ne m'empêche pas de "fumer" mes collègues de route :D Mais je pense que ce problème peut se corriger afin d'améliorer l'efficacité de mes sprints.

Quelques infos sur le vélo et moi-même :

- Vélo Giant TCR Advanced Pro Disc 2017

- Cycliste de gabarit assez fin : 1m76 pour 68 kilos, bon grimpeur, bon rouleur, mais là où j'excelle c'est dans le "punch" (pas la boisson), les sprints en fin de montée ou dans les coups de cul

Je n'adopte pas la position de Caleb Ewan pour ceux qui se poseraient la question et je n'envisage pas d'accrocher des poids à l'arrière du vélo :D

 

Deux pistes me viennent à l'esprit : le vélo pas forcément adapté à ce type d'effort, mais surtout ma technique de pédalage et/ou de sprint.

Si vous avez des retours, des conseils, etc... Je suis tout ouï.

De mon avis, je pense que cela vient de ton coup de pédale au sprint, sans être Caleb Ewan, le poids du corps très porté à l'avant associé à un coup de pédale à l'arrache et saccadé. Il y a au moins un bon point, tu penses à tirer sur les pédales, mais ça manque de fluidité. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/07/2018 23:39

De mon avis, je pense que cela vient de ton coup de pédale au sprint, sans être Caleb Ewan, le poids du corps très porté à l'avant associé à un coup de pédale à l'arrache et saccadé. Il y a au moins un bon point, tu penses à tirer sur les pédales, mais ça manque de fluidité. 

Super merci à tous pour vos réponses. Je chasse également de gauche à droite en même temps que ca saute. Je pense en effet que je n'ai pas un pédalage rond et fluide. Je vais donc chercher quelques exercices pour améliorer cela. HT sur une jambe à ce qu'il paraît.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/07/2018 11:27

Super merci à tous pour vos réponses. Je chasse également de gauche à droite en même temps que ca saute. Je pense en effet que je n'ai pas un pédalage rond et fluide. Je vais donc chercher quelques exercices pour améliorer cela. HT sur une jambe à ce qu'il paraît.

Il est possible que ce ne soit que lors du sprint, l'home-traîner ne changera peut-être pas la face car tu n'es pas en configuration de sprint. Entraîne-toi à sprinter en te mettant en position habituelle, mais sans être à fond pour te corriger et essayer d'assouplir le geste. Néanmoins l'home-trainer en roulant souple pourrait t'aider à assouplir ta cheville. Moi je pense que si tu arrives à faire sauter ta roue arrière au sprint c'est parce que tu as la cheville trop verouillée. Mais aussi tu es beaucoup trop tendu. Tu as certainement un âge où tu ne vas pas te modifier radicalement. Le principal c'est que tu aies conscience de ton problème et que tu essaies de ne pas l'aggraver, ne pas te mettre en danger ni les autres en danger. Le plus important au fond, c'est la prise de conscience sur ce que l'on fait. Pour détendre le corps il faut d'abord se détendre mentalement, un sprint crispé ce n'est jamais un sprint en pleine possession de son rendement possible, la moitié des forces sont perdues dans le stress. Faut trouver la bonne adrénaline, celle qui te sublimes non celle qui te bouffe. Je suis sur que ta roue sautera moins smiley laughing

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/07/2018 12:06

Il est possible que ce ne soit que lors du sprint, l'home-traîner ne changera peut-être pas la face car tu n'es pas en configuration de sprint. Entraîne-toi à sprinter en te mettant en position habituelle, mais sans être à fond pour te corriger et essayer d'assouplir le geste. Néanmoins l'home-trainer en roulant souple pourrait t'aider à assouplir ta cheville. Moi je pense que si tu arrives à faire sauter ta roue arrière au sprint c'est parce que tu as la cheville trop verouillée. Mais aussi tu es beaucoup trop tendu. Tu as certainement un âge où tu ne vas pas te modifier radicalement. Le principal c'est que tu aies conscience de ton problème et que tu essaies de ne pas l'aggraver, ne pas te mettre en danger ni les autres en danger. Le plus important au fond, c'est la prise de conscience sur ce que l'on fait. Pour détendre le corps il faut d'abord se détendre mentalement, un sprint crispé ce n'est jamais un sprint en pleine possession de son rendement possible, la moitié des forces sont perdues dans le stress. Faut trouver la bonne adrénaline, celle qui te sublimes non celle qui te bouffe. Je suis sur que ta roue sautera moins smiley laughing

Je suis encore jeune (j'espère !) pour apprendre et corriger certains trucs : 32 ans.

Je vais essayer de faire des sprints plus tranquillement pour développer une bonne technique de sprint.

Pour ce qui est de la crispation, je suis plutôt très détendu sur le vélo car les sprints en groupe c'est la grosse poilade, on se tire la bourre. Et quand je les fais seul c'est pour le fun de lâcher la foudre!!!

Donc je pense que ton idée de tout simplement s'entraîner à sprinter de façon progressive pour assouplir les chevilles, trouver le bon pédalage etc... est la bonne solution. Et je crois que ma prochaine sortie va être ponctuée de beaucoup beaucoup de sprints :D :D

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/07/2018 12:47

Je suis encore jeune (j'espère !) pour apprendre et corriger certains trucs : 32 ans.

Je vais essayer de faire des sprints plus tranquillement pour développer une bonne technique de sprint.

Pour ce qui est de la crispation, je suis plutôt très détendu sur le vélo car les sprints en groupe c'est la grosse poilade, on se tire la bourre. Et quand je les fais seul c'est pour le fun de lâcher la foudre!!!

Donc je pense que ton idée de tout simplement s'entraîner à sprinter de façon progressive pour assouplir les chevilles, trouver le bon pédalage etc... est la bonne solution. Et je crois que ma prochaine sortie va être ponctuée de beaucoup beaucoup de sprints :D :D

Sans te puiser dans d'interminables séries de sprints, tu peux le travailler beaucoup plus naturellement à la relance de sortie de chaque virage, de plus cela entretient le jump naturel et son réflexe. C'est excellent car tu entretiens le geste, le réflexe sans laisser aucune fatigue derrière. Puis tu le transposes aux sprints des pancartes. 

Tu vas être intenable smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/07/2018 15:24

Malgre mon poids de 84 kg, j'arrive à faire sauter le roue arrière avec mon pic de puissance à 1200W.

 

Par ordre de priorité, je pense que pour éviter de faire sauter la roue, il faut :

Avoir une fréquence de pédalage suffisamment élevée

Bien tirer le guidon du bon côté

Etre le plus fluide possible (sans accoup dans son mouvement)

 

Après, à la vue de certains ralentis, il n'y pas que les amateurs qui font sauter leur vélo.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/07/2018 18:04

Malgre mon poids de 84 kg, j'arrive à faire sauter le roue arrière avec mon pic de puissance à 1200W.

 

Par ordre de priorité, je pense que pour éviter de faire sauter la roue, il faut :

Avoir une fréquence de pédalage suffisamment élevée

Bien tirer le guidon du bon côté

Etre le plus fluide possible (sans accoup dans son mouvement)

 

Après, à la vue de certains ralentis, il n'y pas que les amateurs qui font sauter leur vélo.

Mon combo vélo-roues actuel étant très rigide, j'avais ce phénomène sur des komelets au démarrage sur des routes "belges"smiley mr-green

Le phénomène est actuellement beaucoup moins fort en ayant adopté un pneu arrière de plus grosse section.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/07/2018 18:39

Après quand la roue arrière saute, c'est très très bref, sinon on ferait des tours de pédalier dans le vide ! ????

 

Comme je tire pas mal sur les pédales, ça amplifie le phénomène. 

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Entraînement / Santé Haut de page

Campagnolo Juillet

KTM

Sport pulsion astana

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

La Drômoise