FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Route du Diable

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 16/10/2019 07:54

Une nouvelle épreuve longue distance à découvrir

https://www.bridoubikedudiable.fr/

 

Davantage que le dénivelé positif de 21,7 km, la liste exhaustive des contraintes est effrayante.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/10/2019 09:08

Davantage que le dénivelé positif de 21,7 km, la liste exhaustive des contraintes est effrayante.

Quelles contraintes ? En mode avec classement, ou sans classement ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/10/2019 09:54

Une nouvelle épreuve longue distance à découvrir

https://www.bridoubikedudiable.fr/

 

Toujours autant passionné notre Pascal. Je lui souhaite une belle réussite...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/10/2019 10:04

A mon âge, je dois être vieux jeu. Je ne comprends pas cette démesure dans l'effort.

… Quand il n'y a aucun intérêt humanitaire.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/10/2019 13:15

A mon âge, je dois être vieux jeu. Je ne comprends pas cette démesure dans l'effort.

… Quand il n'y a aucun intérêt humanitaire.

Le gout du challenge ! Le voyage en vélo (cyclotourisme) ! Le dépassement de soi ! Revenir à la source du cyclisme (longue distance et autonomie) ! Exploiter ses capacités d'endurance, de rusticité ! Faire du cyclisme un sport stratégique (quel vélo utilisé, quels parcours suivre, quels vêtements emporter, quand et ou dormir...)! Progresser à tout âge (ou presque) est possible dans cette discipline !  L'aventure (rouler de nuit dans des zones sauvages, isolées, parfois "hostiles"). Il s'agit de vélo mais surtout d'aventure !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/10/2019 14:36

Le gout du challenge ! Le voyage en vélo (cyclotourisme) ! Le dépassement de soi ! Revenir à la source du cyclisme (longue distance et autonomie) ! Exploiter ses capacités d'endurance, de rusticité ! Faire du cyclisme un sport stratégique (quel vélo utilisé, quels parcours suivre, quels vêtements emporter, quand et ou dormir...)! Progresser à tout âge (ou presque) est possible dans cette discipline !  L'aventure (rouler de nuit dans des zones sauvages, isolées, parfois "hostiles"). Il s'agit de vélo mais surtout d'aventure !

Qui est l'organisateur ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/10/2019 14:55

Qui est l'organisateur ?

Pascal Bride, un ultracycliste passionné qui a déjà organisé quelques brevets dont le Trirhéna 1000 avec la participation du CCK (Cyclo Club de Kingersheim).

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/10/2019 16:46

A mon âge, je dois être vieux jeu. Je ne comprends pas cette démesure dans l'effort.

… Quand il n'y a aucun intérêt humanitaire.

Il n'y a pas de "démesure" ... juste la mesure de quelque chose de différent. Quand on participe à une grimpée, une cyclosportive, on essaye de développer certaines capacités, quand on fait du long , on fait intervenir d'autres facteurs, il y a un aspect aventure, organisation , et il y a un plaisir spécifique.
L'intérêt humanitaire existe certes sur certaines épreuves sportives, mais c'est loin d'être le cas pour toutes.
Là au moins on a une épreuve à cout limité, à impact écologique limité (accès en train au départ et à la gare pour le retour), avec un accueil (inoubliable) que je connais pour avoir fait les brevets CCK 200 km et 300 km trois ans de suite .
Après on peut ne pas aimer enchainer, rouler en partie la nuit, faire de la montagne ....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/10/2019 17:45

Il n'y a pas de "démesure" ... juste la mesure de quelque chose de différent. Quand on participe à une grimpée, une cyclosportive, on essaye de développer certaines capacités, quand on fait du long , on fait intervenir d'autres facteurs, il y a un aspect aventure, organisation , et il y a un plaisir spécifique.
L'intérêt humanitaire existe certes sur certaines épreuves sportives, mais c'est loin d'être le cas pour toutes.
Là au moins on a une épreuve à cout limité, à impact écologique limité (accès en train au départ et à la gare pour le retour), avec un accueil (inoubliable) que je connais pour avoir fait les brevets CCK 200 km et 300 km trois ans de suite .
Après on peut ne pas aimer enchainer, rouler en partie la nuit, faire de la montagne ....

Même si je ne conçois pas l'idée d'un dépassement de soi au sens sportif du terme, je comprends néanmoins les deux intervenants précédents. Merci pour vos bons arguments et votre éclairage.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/10/2019 20:19

A mon âge, je dois être vieux jeu. Je ne comprends pas cette démesure dans l'effort.

… Quand il n'y a aucun intérêt humanitaire.

Bonjour Eberhard ...

 

Merci à Brigitte d' avoir publier notre aventure sur Vélo 101 ..

Pourquoi tu parles de "démesure" au sujet de notre aventure proposée ??? Je ne comprends pas trés bien .... ou disons que je ne suis pas vraiment d' accord avec le sens de ce mot sur notre Route du Diable, ce qui motive d' ailleurs ma réponse ....hi.

21000 m de dénivelé sur 1420 km, ce n' est pas si démesure que cela par rapport à beaucoup d' autres aventures vélo dans le mode " longue distance"....

Aucunes ascensions  à plus de 1600 m d' altitude en plus, que des petites routes tranquilles, une cartographie précise des points d' eaux, des traces GPS entièrement vérifiées ... etc etc ... Bon je ne vois pas vraiment ou est la démesure dans ce que l' on propose ... mais bon, il est évident que c' est différent d' une course vélo d' un jour mais rien de bien " fou fou" ... 

Et puis , si tu as bien regarder notre site officiel, tu verra que nous proposons en plus, une présence bénévole de l'organisation avec ravitos complet , à peu prés tous les 350 km ce qui permet justement une approche sur le plan physique et mentale pour les participants avec un peu plus de confort et d' aides techniques.....

Suis surpris  un peu du mot que tu emploie mais bon, en tous les cas, crois moi, il y a bien pire que la Route du Diable 2020 coté démesure de l' épreuve .

Ceci dit, je conçois que cela puisse paraître impressionnant mais c'est aussi ce que viennent chercher les futurs participants à ces aventures NON !!!  

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/10/2019 08:42

A mon âge, je dois être vieux jeu. Je ne comprends pas cette démesure dans l'effort.

… Quand il n'y a aucun intérêt humanitaire.

Le plaisir de faire du vélo, c'est beaucoup et suffisant.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/10/2019 10:09

Bonjour Eberhard ...

 

Merci à Brigitte d' avoir publier notre aventure sur Vélo 101 ..

Pourquoi tu parles de "démesure" au sujet de notre aventure proposée ??? Je ne comprends pas trés bien .... ou disons que je ne suis pas vraiment d' accord avec le sens de ce mot sur notre Route du Diable, ce qui motive d' ailleurs ma réponse ....hi.

21000 m de dénivelé sur 1420 km, ce n' est pas si démesure que cela par rapport à beaucoup d' autres aventures vélo dans le mode " longue distance"....

Aucunes ascensions  à plus de 1600 m d' altitude en plus, que des petites routes tranquilles, une cartographie précise des points d' eaux, des traces GPS entièrement vérifiées ... etc etc ... Bon je ne vois pas vraiment ou est la démesure dans ce que l' on propose ... mais bon, il est évident que c' est différent d' une course vélo d' un jour mais rien de bien " fou fou" ... 

Et puis , si tu as bien regarder notre site officiel, tu verra que nous proposons en plus, une présence bénévole de l'organisation avec ravitos complet , à peu prés tous les 350 km ce qui permet justement une approche sur le plan physique et mentale pour les participants avec un peu plus de confort et d' aides techniques.....

Suis surpris  un peu du mot que tu emploie mais bon, en tous les cas, crois moi, il y a bien pire que la Route du Diable 2020 coté démesure de l' épreuve .

Ceci dit, je conçois que cela puisse paraître impressionnant mais c'est aussi ce que viennent chercher les futurs participants à ces aventures NON !!!  

Bonjour Pascal,

ça doit être grandiose, même si c'est pour moi physiquement inaccessible en si peu de temps. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/10/2019 10:13

Bonjour Eberhard ...

 

Merci à Brigitte d' avoir publier notre aventure sur Vélo 101 ..

Pourquoi tu parles de "démesure" au sujet de notre aventure proposée ??? Je ne comprends pas trés bien .... ou disons que je ne suis pas vraiment d' accord avec le sens de ce mot sur notre Route du Diable, ce qui motive d' ailleurs ma réponse ....hi.

21000 m de dénivelé sur 1420 km, ce n' est pas si démesure que cela par rapport à beaucoup d' autres aventures vélo dans le mode " longue distance"....

Aucunes ascensions  à plus de 1600 m d' altitude en plus, que des petites routes tranquilles, une cartographie précise des points d' eaux, des traces GPS entièrement vérifiées ... etc etc ... Bon je ne vois pas vraiment ou est la démesure dans ce que l' on propose ... mais bon, il est évident que c' est différent d' une course vélo d' un jour mais rien de bien " fou fou" ... 

Et puis , si tu as bien regarder notre site officiel, tu verra que nous proposons en plus, une présence bénévole de l'organisation avec ravitos complet , à peu prés tous les 350 km ce qui permet justement une approche sur le plan physique et mentale pour les participants avec un peu plus de confort et d' aides techniques.....

Suis surpris  un peu du mot que tu emploie mais bon, en tous les cas, crois moi, il y a bien pire que la Route du Diable 2020 coté démesure de l' épreuve .

Ceci dit, je conçois que cela puisse paraître impressionnant mais c'est aussi ce que viennent chercher les futurs participants à ces aventures NON !!!  

Pour avoir bossé la moitié de ma vie dans l'humanitaire, j'ai du mal à comprendre l'intérêt de ces raids sans autre but que celui de ressentir dans la durée des émotions physiques intenses. Mes nombreuses traversées de brousses et de zones désertiques afin d'aider et de soigner des populations démunies surpassent ces quêtes individuelles.

Je regrette la dimension égocentriste mais ne renie pas la beauté de l'effort et le dépassement de la volonté.

Traverser la France pour une cause (lutte contre le cancer, le racisme, l'homophobie…) en véhiculant un message humanitaire constitue un véritable dépassement de soi parce qu'il transcende les valeurs humaines en allant à la rencontre de l'Autre.

C'est sans doute ce qui manque à ces efforts modernes.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/10/2019 10:14

Le plaisir de faire du vélo, c'est beaucoup et suffisant.

Disons que l'offre cyclosportive et/ou cyclotouriste classique permet déjà d'accéder à cette autosatisfaction.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/10/2019 10:19

Bonjour Eberhard ...

 

Merci à Brigitte d' avoir publier notre aventure sur Vélo 101 ..

Pourquoi tu parles de "démesure" au sujet de notre aventure proposée ??? Je ne comprends pas trés bien .... ou disons que je ne suis pas vraiment d' accord avec le sens de ce mot sur notre Route du Diable, ce qui motive d' ailleurs ma réponse ....hi.

21000 m de dénivelé sur 1420 km, ce n' est pas si démesure que cela par rapport à beaucoup d' autres aventures vélo dans le mode " longue distance"....

Aucunes ascensions  à plus de 1600 m d' altitude en plus, que des petites routes tranquilles, une cartographie précise des points d' eaux, des traces GPS entièrement vérifiées ... etc etc ... Bon je ne vois pas vraiment ou est la démesure dans ce que l' on propose ... mais bon, il est évident que c' est différent d' une course vélo d' un jour mais rien de bien " fou fou" ... 

Et puis , si tu as bien regarder notre site officiel, tu verra que nous proposons en plus, une présence bénévole de l'organisation avec ravitos complet , à peu prés tous les 350 km ce qui permet justement une approche sur le plan physique et mentale pour les participants avec un peu plus de confort et d' aides techniques.....

Suis surpris  un peu du mot que tu emploie mais bon, en tous les cas, crois moi, il y a bien pire que la Route du Diable 2020 coté démesure de l' épreuve .

Ceci dit, je conçois que cela puisse paraître impressionnant mais c'est aussi ce que viennent chercher les futurs participants à ces aventures NON !!!  

Ceci dit, dans un monde où plus personne n'ose entreprendre, ta démarche d'organisateur demeure très louable. Et je te souhaite tous mes vœux de réussite bien sûr !smiley smile

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/10/2019 10:30

Pour avoir bossé la moitié de ma vie dans l'humanitaire, j'ai du mal à comprendre l'intérêt de ces raids sans autre but que celui de ressentir dans la durée des émotions physiques intenses. Mes nombreuses traversées de brousses et de zones désertiques afin d'aider et de soigner des populations démunies surpassent ces quêtes individuelles.

Je regrette la dimension égocentriste mais ne renie pas la beauté de l'effort et le dépassement de la volonté.

Traverser la France pour une cause (lutte contre le cancer, le racisme, l'homophobie…) en véhiculant un message humanitaire constitue un véritable dépassement de soi parce qu'il transcende les valeurs humaines en allant à la rencontre de l'Autre.

C'est sans doute ce qui manque à ces efforts modernes.

Je regrette la dimension égocentriste mais ne renie pas la beauté de l'effort et le dépassement de la volonté

Quelle dimension égocentrique ? Les participant font ça pour eux, pas pour les autres, pas pour une quelconque gloriole. Le dépassement de soi-même, apprendre à sortir de sa zone de confort, allez aux limites de son mental. Il n'y a rien d'égocentrique là dedans. D'ailleurs pas de classement à l'arrivée.

Et cela n'empêche en rien d'aller à la rencontre de l'autre, il y a beaucoup de solidarité entre les participants généralement dans ce type d'épreuve.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/10/2019 11:51

Pour avoir bossé la moitié de ma vie dans l'humanitaire, j'ai du mal à comprendre l'intérêt de ces raids sans autre but que celui de ressentir dans la durée des émotions physiques intenses. Mes nombreuses traversées de brousses et de zones désertiques afin d'aider et de soigner des populations démunies surpassent ces quêtes individuelles.

Je regrette la dimension égocentriste mais ne renie pas la beauté de l'effort et le dépassement de la volonté.

Traverser la France pour une cause (lutte contre le cancer, le racisme, l'homophobie…) en véhiculant un message humanitaire constitue un véritable dépassement de soi parce qu'il transcende les valeurs humaines en allant à la rencontre de l'Autre.

C'est sans doute ce qui manque à ces efforts modernes.

Pour quelqu'un qui a bossé dans l'humanitaire une bonne partie de ta vie, tu as un regard bien étroit...

C'est toujours le même problème de juger sans connaitre les autres. Y a-t-il une seule façon de vivre ? Devons nous tous faire la même chose et tout le temps ?

C'est la différence qui fait le charme de la vie. On a tous un vécu, une éducation différente qui fait que nous faisons des choix différents, mais tout aussi respectable.

On est pas non plus obligé de traverser le monde pour aider les autres... Et on peut prendre du temps pour aider les autres et un peu de temps pour soi aussi. Ca s'appelle de l'équilibre.

Et dans ces efforts modernes comme tu dis, que ce soit en trail, cyclisme ou autre, il y a aussi ce côté solidarité qui existe. On rencontre des gens, on s'entraide, on discute.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/10/2019 12:35

Pour avoir bossé la moitié de ma vie dans l'humanitaire, j'ai du mal à comprendre l'intérêt de ces raids sans autre but que celui de ressentir dans la durée des émotions physiques intenses. Mes nombreuses traversées de brousses et de zones désertiques afin d'aider et de soigner des populations démunies surpassent ces quêtes individuelles.

Je regrette la dimension égocentriste mais ne renie pas la beauté de l'effort et le dépassement de la volonté.

Traverser la France pour une cause (lutte contre le cancer, le racisme, l'homophobie…) en véhiculant un message humanitaire constitue un véritable dépassement de soi parce qu'il transcende les valeurs humaines en allant à la rencontre de l'Autre.

C'est sans doute ce qui manque à ces efforts modernes.

  Hello Eberhard .....

Bon, bien que côtoyant justement l' égocentrisme à haute dose dans mon métier professionnel muscial si particulier depuis des années, je ne vois pas en quoi le fait de proposer une aventure  vélo comme la "Route du Diable" peux correspondre à cette définition de L’égocentrisme  qui est caractérisé par une tendance à ramener tout à soi ou se focaliser principalement sur leur propre intérêt ..!!!!!

C' est bien justement  tous le contraire qui se passe   !! . Tu le soulignes d' ailleurs dans ton message suivant . Organiser , proposer une aventure vélo, qu'elle quelle soit relève du parcours du combattant sur tous les plans et demande une sacrée dose d' énergie et de temps consacré uniquement pour les autres

 

Bon si tu considères  que c' est faire preuve d' égocentrisme le fait, que parce que notre organisation ne véhicule pas de cause ou de message humanitaire , alors OUI , effectivement "  La Route du Diable" n' est pas inscrite dans cette démarche avec aucun organisme à vocation de soutien humanitaire, mais par contre, crois tu que proposer une telle organisation sur 1500 km avec 100 ou 150 cyclistes sur quasi 5 jours peux se faire sans valeurs humaines fortes  !!!!!   

Met toi à la place des 15 bénévoles de notre organisation qui vont investir leurs temps et leur plaisirs simplement pour soutenir et accompagner les 100 / 150 cyclistes sur des Ravitos  installes dans la nature perdue de la France  pendant plus de 24 à 30 h consécutives , nuit et jour, simplement pour proposer, à manger , à boire, proposer un sourire à l' ensemble des aventuriers cyclistes qui vont passer sur cette Route du Diable . Si ce n' est pas avoir le sens des valeurs et faire preuve d' égocentrisme que de proposer une telle aventure, alors viens me voir sur le terrain du coté du 07/08 Juillet sous le chapiteau CCK à servir des soupes chaudes, des gâteaux maisons  à tous mes amis cyclistes qui passeront au  761 eme km dans la nature sauvage au lieu dit du JOLAN .... et on en reparlera du fait de " ne pas aller à la rencontre de l' AUTRE "....   Tu verra leurs yeux briller de plaisir et de joie aprés  40 h de vélo.... comme jamais. C' est cela , les vraies valeurs d' une organisation et crois moi... c' est rare.

 

On est totalement dans une démarche de partage, de rencontres avec un tas de personnes nouvelles qui vont juste profiter d' une idée, d' un concept, d'une aventure cyclisme pendant quelques jours et rester dans un plaisir de partage...  Ou est ma démarche d' égocentrisme ??  Je ne vois pas bien mais pas grave, je ne vais pas passer mon temps à devoir me justifier en permanence sur ton point de vue . C' est effectivement ta vision .. pas la mienne et par contre et l' argumentation via les réseaux sociaux ne changeront rien je crois à ton point de vue ... !!!!   

 

Que ce soit une cyclosportive, un BRM , une Randonnée, une aventure courte , longue, ultra , extréme ou pas , etc .........  chaque cyclistes va y participer pour son plaisir? si l' aventure lui semble convenir à son choix de vie, à son défi personnel, à sa vision personnelle etc etc   et chaque organisateur individuel comme bibi  va s' investir  souvent sans limite , dans un bénévolat plutôt énorme pour 100% des cas simplement  pour le plaisir d' une aventure réussie  .......... Et quand je dis réussie,  je ne parle d' argent et encore moins de bénéfices au cas ou certains lecteurs voudraient encore rentrer dans des échanges critiques et surtout  infondés sur notre organisation CCK justement , mais bien simplement à remplir les 100 :places proposées pour 5 jours d' aventures qui je l' espère laissera à tous de bons souvenirs.

 

Bon allez ... bonne journée à toi Eberhard 

 

Cordialement BRIDOU

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/10/2019 14:08

  Hello Eberhard .....

Bon, bien que côtoyant justement l' égocentrisme à haute dose dans mon métier professionnel muscial si particulier depuis des années, je ne vois pas en quoi le fait de proposer une aventure  vélo comme la "Route du Diable" peux correspondre à cette définition de L’égocentrisme  qui est caractérisé par une tendance à ramener tout à soi ou se focaliser principalement sur leur propre intérêt ..!!!!!

C' est bien justement  tous le contraire qui se passe   !! . Tu le soulignes d' ailleurs dans ton message suivant . Organiser , proposer une aventure vélo, qu'elle quelle soit relève du parcours du combattant sur tous les plans et demande une sacrée dose d' énergie et de temps consacré uniquement pour les autres

 

Bon si tu considères  que c' est faire preuve d' égocentrisme le fait, que parce que notre organisation ne véhicule pas de cause ou de message humanitaire , alors OUI , effectivement "  La Route du Diable" n' est pas inscrite dans cette démarche avec aucun organisme à vocation de soutien humanitaire, mais par contre, crois tu que proposer une telle organisation sur 1500 km avec 100 ou 150 cyclistes sur quasi 5 jours peux se faire sans valeurs humaines fortes  !!!!!   

Met toi à la place des 15 bénévoles de notre organisation qui vont investir leurs temps et leur plaisirs simplement pour soutenir et accompagner les 100 / 150 cyclistes sur des Ravitos  installes dans la nature perdue de la France  pendant plus de 24 à 30 h consécutives , nuit et jour, simplement pour proposer, à manger , à boire, proposer un sourire à l' ensemble des aventuriers cyclistes qui vont passer sur cette Route du Diable . Si ce n' est pas avoir le sens des valeurs et faire preuve d' égocentrisme que de proposer une telle aventure, alors viens me voir sur le terrain du coté du 07/08 Juillet sous le chapiteau CCK à servir des soupes chaudes, des gâteaux maisons  à tous mes amis cyclistes qui passeront au  761 eme km dans la nature sauvage au lieu dit du JOLAN .... et on en reparlera du fait de " ne pas aller à la rencontre de l' AUTRE "....   Tu verra leurs yeux briller de plaisir et de joie aprés  40 h de vélo.... comme jamais. C' est cela , les vraies valeurs d' une organisation et crois moi... c' est rare.

 

On est totalement dans une démarche de partage, de rencontres avec un tas de personnes nouvelles qui vont juste profiter d' une idée, d' un concept, d'une aventure cyclisme pendant quelques jours et rester dans un plaisir de partage...  Ou est ma démarche d' égocentrisme ??  Je ne vois pas bien mais pas grave, je ne vais pas passer mon temps à devoir me justifier en permanence sur ton point de vue . C' est effectivement ta vision .. pas la mienne et par contre et l' argumentation via les réseaux sociaux ne changeront rien je crois à ton point de vue ... !!!!   

 

Que ce soit une cyclosportive, un BRM , une Randonnée, une aventure courte , longue, ultra , extréme ou pas , etc .........  chaque cyclistes va y participer pour son plaisir? si l' aventure lui semble convenir à son choix de vie, à son défi personnel, à sa vision personnelle etc etc   et chaque organisateur individuel comme bibi  va s' investir  souvent sans limite , dans un bénévolat plutôt énorme pour 100% des cas simplement  pour le plaisir d' une aventure réussie  .......... Et quand je dis réussie,  je ne parle d' argent et encore moins de bénéfices au cas ou certains lecteurs voudraient encore rentrer dans des échanges critiques et surtout  infondés sur notre organisation CCK justement , mais bien simplement à remplir les 100 :places proposées pour 5 jours d' aventures qui je l' espère laissera à tous de bons souvenirs.

 

Bon allez ... bonne journée à toi Eberhard 

 

Cordialement BRIDOU

Bonjour Pascal

Je ne pense pas qu'il parlait de l'organisateur, mais des participants

On peut comprendre qu'une telle pratique choque quelqu'un qui reverse 10 euros à une association humanitaire à chacune de ses vannes postées sur le forum, et qui de plus apprécie beaucoup son propre humour

Allez, une petite citation d'Eugène Labiche : "Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi"

Bon courage, on est quand même une grande majorité sur le forum à apprécier les pratiques cyclistes sous toutes leurs formes

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/10/2019 17:01

Bonjour Pascal

Je ne pense pas qu'il parlait de l'organisateur, mais des participants

On peut comprendre qu'une telle pratique choque quelqu'un qui reverse 10 euros à une association humanitaire à chacune de ses vannes postées sur le forum, et qui de plus apprécie beaucoup son propre humour

Allez, une petite citation d'Eugène Labiche : "Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi"

Bon courage, on est quand même une grande majorité sur le forum à apprécier les pratiques cyclistes sous toutes leurs formes

 OK  Guillaume .... Désolé, j' avais donc mal compris le sens de son message à Eberhard...hihi

Jamais simple finalement le vrai sens des mots sur le net et la compréhension juste pour le lecteur....  

Merci de la précision....      Bon vélo à vous tous .. ou autres choses d' ailleurs...HIsmiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/10/2019 17:32

Bonjour Pascal

Je ne pense pas qu'il parlait de l'organisateur, mais des participants

On peut comprendre qu'une telle pratique choque quelqu'un qui reverse 10 euros à une association humanitaire à chacune de ses vannes postées sur le forum, et qui de plus apprécie beaucoup son propre humour

Allez, une petite citation d'Eugène Labiche : "Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi"

Bon courage, on est quand même une grande majorité sur le forum à apprécier les pratiques cyclistes sous toutes leurs formes

L'humour bête ou le pronostic stupide, je vois que nous nous comprenons fort bien.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/10/2019 07:04

Bonjour Pascal

Je ne pense pas qu'il parlait de l'organisateur, mais des participants

On peut comprendre qu'une telle pratique choque quelqu'un qui reverse 10 euros à une association humanitaire à chacune de ses vannes postées sur le forum, et qui de plus apprécie beaucoup son propre humour

Allez, une petite citation d'Eugène Labiche : "Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi"

Bon courage, on est quand même une grande majorité sur le forum à apprécier les pratiques cyclistes sous toutes leurs formes

" Allez, une petite citation d'Eugène Labiche : "Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi"

Permets-moi une petite dernière pour ce post :

Visiblement, ce Leroyer fut un artiste qui explore et déboute avec Labiche !

 

Avec cette petite dernière, tu mises combien de kopecks (environ 10 euros CFA) sur Schwerdorf n°1 UCI en 2020 ? Je ressens déjà les stigmates de notre amitié naissante, mein Klein Wilhelm !!!  smiley madsmiley madsmiley mad

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 27/10/2019 23:36

L'humour bête ou le pronostic stupide, je vois que nous nous comprenons fort bien.

L'humour bête ou le pronostic stupide, je vois que nous nous comprenons fort bien.

Je constate que Guillaume a préféré laisser tomber. Je ne participe pas aux jeux de pronostic de Guillaume, mais cette activité n'est pas plus stupide que la lecture du forum de V101.

Quant à l'humour bête, je ne vois pas pourquoi une telle remarque s'appliquerait à Guillaume que je "connais" depuis de très nombreuses années.

Participer au forum de V101 n'est pas plus humanitaire que de faire de longues traversées cyclistes, pas moins non plus.

Ne jugeons pas les autres si nous ne voulons pas être jugés.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 17 novembre 2019
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES