FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Général • Sortie Schtroumpf 101 en Belgique

Retour au forum Route > Général Bas de page

envoyé le 06/05/2019 14:30

Jéremie avec nos Gravel on a pas était ridicule , c'était un plaisir de discuter avec toi ....

Merci Sylvain pour ces bons mots. Je suis d’accord Jeremie et toi avez été impressionnants sur vos “Gravel bikes”.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 14:53

Salut à tous,

A mon tour de vous proposer mon petit compte-rendu:

Une journée très conviviale effectivement avec un accueil XXL de la part de Michel, de sa compagne et de son fils. La maison a dû leur sembler bien vide et retrouver avec bonheur sa quiétude habituelle après tout ce remue-ménage!

Ce fut pour chacun l'occasion de mettre un visage sur un avatar, un pseudo, des posts. Comme j'ai eu l'occasion d'évoquer cet aspect du forum qui me paraît essentiel avec Philippe, la référence Velo101, sortir du virtuel et donner encore davantage de sens à notre réseau.

Perso, je dois dire que cette journée s'en est éloignée assez rapidement du virtuel! Par ce contact avec direct avec des gens que je ne connaissais que par le biais de leurs posts respectifs, mais aussi et surtout par cette galère qui s'est très rapidement imposée à moi tout au long du parcours.

Je suis désolé pour Isaac et Serge, mais je n'ai pas vraiment sauvé l'honneur de feue "La rando de Bruno". Je n'entrerai pas dans les détails, mais j'ai très vite senti que ça allait être chaud (façon de parler... habillé comme en plein hiver!) pour mes guiboles... Au tout premier effort, dès la première relance, j'ai senti que les jambes n'étaient pas au rendez-vous alors que mes deux dernières sorties de 83, puis 72 bornes avec un dénivelé intéressant avaient été très concluantes avec une moyenne frisant les 27km/h pour la première, chose que je n'avais plus connue depuis un bon bout de temps. ...J'avais même envoyé un SMS à ma fille lundi ainsi libellé: "Jésus, Hans, Hubert VORM!!"

Mais hier fut une autre chanson!

Toujours à tenter de recoller, "en chasse-patate", rien dans les cannes, le cardio au taquet, quasiment pas de moments de récup...Je suis parvenu à tenir grosso-modo le groupe jusqu'à la Citadelle, en gros, mais au retour, les roues se sont avérées de plus en plus difficiles à tenir et j'ai fini par me retrouver cent mètres derrière, seul dans la pampa à bouffer du vent... Fort heureusement, Eric s'est laissé décrocher et m'a assisté (au sens propre) afin que je puisse avoir une petite chance de recoller au bénéfice d'un stop ou quelque chose du genre...

Merci encore, Eric! smiley wink

Puis ce fut le tour de Michel de se sacrifier et de rester en ma compagnie. Le groupe n'était toujours pas très loin quand, au sommet d'une bosse pas très méchante, mais qui m'a paru interminable hier, je l'ai vu s'engager sur une piste cyclable. Michel m'a alors quitté un instant en pestant pour faire demi-tour et aller à la rencontre de 3 cyclos derrière nous dont nous ignorions s'ils appartenaient à notre groupe ou pas... Je me disais alors que j'allais peut-être une nouvelle fois opérer la jonction si les copains, devant, levaient un peu le pied. Arrivé à une intersection de cette piste cyclable avec une route et n'apercevant plus le groupe, à l'entrée d'un village, ne sachant pas quelle direction prendre, j'ai attendu tranquillement mon "antenne", Michel qui pestait de plus en plus contre cette désorganisation en fin de sortie.

Donc, perdu, je n'étais pas...

Nous sommes rentrés tous les deux, lui me supportant, moi continuant à supporter ma galère. Jamais tenté de renoncer comme cela m'est déjà arrivé, retrouvant quelques forces de façon très brève, par moments...Nous finissons par retrouver Franck qui attend sa compagne sous un abri-bus et qui nous apprend sa chute, sans gravité fort heureusement.

Puis, c'est le retour au bercail juste avant une ultime drache de grésil! Le vélo vite fait dans la voiture, un apéro en devisant tranquilou sur le forum avec Philippe, Sylvain et quelques autres en attendant son tour pour le passage à la douche, puis ce délicieux repas, préparé avec beaucoup d'attention par Michel et sa famille. Encore une fois, un grand merci à toi Michel!

Voilà donc, pour continuer à donner vie à ce forum," La journée du 5 mai chez le Schtroumpf en Belgique" vue de l'arrière.smiley wink

A la réflexion, je ne suis pas certain de renouveler l'expérience. Je me suis rendu-compte une nouvelle fois hier (ce fut déjà le cas à l'occasion de la Rando de Bruno") en quittant le virtuel et en participant à ce genre de rencontre que je n'étais pas vraiment à ma place.

Tous les gars hier, se sont frottés à un moment ou un autre, à la compète ou, s'ils ne l'ont pas fait, bouffent du kilomètre, moi qui me donne pour objectif d'atteindre les 5000 km en 2019, bref ont une histoire avec le vélo qui n'est pas tout à fait la mienne...

Certes, je ne vais pas refaire l'histoire, je reviens d'assez loin en ayant fait une croix sur le vélo durant quelques années, Je retrouve du plaisir à rouler, me régale avec ma nouvelle monture (bien qu'il me faille encore l'apprivoiser comme le prouve ce virage pris très au large dans une descente rapide...), mais je ne serai jamais le cyclo que vous êtes tous.

Rassurez-vous, je ne m'en trouve nullement aigri et je dois avouer que malgré la galère, j'ai pris beaucoup de plaisir sur le vélo hier!

Je ne comprends pas trop ce qui m'est arrivé, car je sais que je peux tout de même faire beaucoup mieux en ce moment et je ne suis pas rentré épuisé, ni chez Michel, ni au retour chez moi..., mais en tout état de cause, cette journée a confirmé, s'il en était encore besoin, que décidément j'aime le vélo et qu'un forum, quel qu'il soit, devrait toujours ressembler à ce que nous avons fait du nôtre!

Merci encore, pardon pour la longueur et soyez assurés de toute mon amitié.

smiley wink

Patrice

   

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

   

 

Patrice, tu dois relativiser ce que tu estimes être une "contre-performance".

1/ l'aller a été très rapide, à la limite du rézonable à certains moments. J'ai d'ailleurs laissé aller à plusieurs occasions, voulant garder des forces pour le retour qui allait être venteux.

2/ le final, venteux n'était jamais plat avec des changements de direction lents et tortueux. C'est comme ça qu'on casse un groupe sans le vouloir.

3/ en fait de plat pays, il y avait pas mal de D+ 

4/ il faisait froid, la petite averse sur le retour n'a pas arrangé les choses. Dans ces conditions, on brûle des calories pour se réchauffer

5/ tout le monde a, un jour, une journée sans. ça m'est déjà arrivé, ça m'arrivera encore.

Je pense que tu avais tout à fait ta place, comme l'ensemble des personnes présentes. Ce qui est vrai, c'est qu'il est très difficile de garder une cohésion dans un groupe hétérogène comme celui d'hier.

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 14:54

Jéremie avec nos Gravel on a pas était ridicule , c'était un plaisir de discuter avec toi ....

Le plaisir était pour moi, Sylvain. Si, à l'occasion, tu veux te faire une sortie "sans voiture et sans asphalte" à travers les forets et les paysages ardennais, je suis ton homme ;=)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 17:12

Y'a peut-être un peu de ça, Christian. Mais, pas que... J'ai certes passé une très mauvaise nuit, mais cela m'est aussi arrivé dernièrement et je me suis surpris à être super bien sur le vélo dans la journée qui a suivi...

Non, je ne comprends pas vraiment...

Ce qui est sûr, c'est que j'ai un petit moteur. Il me faut pas mal d'entraînement pour pouvoir commencer à faire des moyennes sympas, de la distance ou monter des cols sans trop en baver.

J'ai un pote que je retrouve souvent dans la Drôme, qui ne roule quasiment pas, qui prend son vélo car il sait que nous allons rouler ensemble. Il part avec 2 à 300km dans les pattes... et il passe partout! ça me scie!! 

Hier, je pense qu'il y a eu un peu de cela. Fatigue, peut-être, mais surtout le fait que j'ai dû rouler fort dès le début pour rejoindre des groupes après un arrêt pipi... le diesel que je suis n'aime pas ça et j'ai dû le payer par la suite...

Mais bon, c'est pas grave, ça m'embêtait surtout de retarder les autres.

smiley wink 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 17:34

Y'a peut-être un peu de ça, Christian. Mais, pas que... J'ai certes passé une très mauvaise nuit, mais cela m'est aussi arrivé dernièrement et je me suis surpris à être super bien sur le vélo dans la journée qui a suivi...

Non, je ne comprends pas vraiment...

Ce qui est sûr, c'est que j'ai un petit moteur. Il me faut pas mal d'entraînement pour pouvoir commencer à faire des moyennes sympas, de la distance ou monter des cols sans trop en baver.

J'ai un pote que je retrouve souvent dans la Drôme, qui ne roule quasiment pas, qui prend son vélo car il sait que nous allons rouler ensemble. Il part avec 2 à 300km dans les pattes... et il passe partout! ça me scie!! 

Hier, je pense qu'il y a eu un peu de cela. Fatigue, peut-être, mais surtout le fait que j'ai dû rouler fort dès le début pour rejoindre des groupes après un arrêt pipi... le diesel que je suis n'aime pas ça et j'ai dû le payer par la suite...

Mais bon, c'est pas grave, ça m'embêtait surtout de retarder les autres.

smiley wink 

Salut Patrice,

après la pause pipi je suis rentré sur ceux de devant pour les prévenir, il n'était pas nécessaire de te mettre dans le dur pour revenir.

Lorsque tu as lâché le paquet sur la piste cyclable on était derrière toi avec Michel, à l'arrêt . Le groupe sortait du parcours à ce moment là. Comme Jean-Pierre et Olivier avaient pris une autre direction avec Michel on s'est occupé chacun d'un groupe.

De même personne devant n'avait remarqué que Jean-Pierre qui remettait son casque se faisait larguer quelques kilomètres avant. Avec Olivier on l'a attendu et on faisait l'effort pour rentrer, ça c'est pour Michel qui se demandait si les trois lascars faisait partie de la sortiesmiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 17:41

Salut Patrice,

après la pause pipi je suis rentré sur ceux de devant pour les prévenir, il n'était pas nécessaire de te mettre dans le dur pour revenir.

Lorsque tu as lâché le paquet sur la piste cyclable on était derrière toi avec Michel, à l'arrêt . Le groupe sortait du parcours à ce moment là. Comme Jean-Pierre et Olivier avaient pris une autre direction avec Michel on s'est occupé chacun d'un groupe.

De même personne devant n'avait remarqué que Jean-Pierre qui remettait son casque se faisait larguer quelques kilomètres avant. Avec Olivier on l'a attendu et on faisait l'effort pour rentrer, ça c'est pour Michel qui se demandait si les trois lascars faisait partie de la sortiesmiley wink

La prochaine fois faudra mettre une puce GPS à tout le monde smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 17:49

La prochaine fois faudra mettre une puce GPS à tout le monde smiley mr-green

Excellente idée smiley winksmiley laughing, comme les balises pour ceux qui se perdent en mer.

En fait il aurait fallu que quelqu'un reste derrière et veille à réguler l'allure.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 18:26

J'avais pensé faire un fléchage sur la route, mais je n'en ai pas eu le courage.

Ce tour est globalement facile (si si, je vous assure), mais le problème est le manque de cohésion du groupe. Quand on le fait avec le club, on ne perd personne, mais chacun se connait et on sait à quelle allure on va rouler.

Hier, c'est parti trop fort et une fois arrivé en haut de la citadelle, il y en a qui avaient déjà brûlé quelques cartouches. J'ai essayé plusieurs fois de ralentir l'allure, je regrette de ne pas avoir imposé LA règle d'or: on ne dépasse pas le capitaine!

C'est surtout par rapport à Jacques que je suis gêné, et je lui présente mes excuses car je sais qu'il en a bavé.

Quant à Patrice, je te confirme que si nous n'avions pas eus ces aventures, tu aurais bouclé le tour confortablement. Le retour fut parfois plus dur que ce que vous attendiez du plat pays, j'avais bien prévenu, et je me demande si les uns et les autres n'ont pas eu à un moment une carence alimentaire?

Une bonne banane et hop, t'es reparti pour 30 bornes.

Je crois que pas mal de monde a surtout été surpris par la succession de bosses qui, mine de rien, donne un dénivelé bien surprenant en fin de circuit :-)

Allez, juste pour rire, j'ai monté la citadelle sur le 40/20.

J'aurais bien aimé voir ce jour là notre ami Isaac, Guillaume, les Michels d'en bas, Christian du Jura, le Cobra Jaune et plein d'autres!

Mais purée quel boulot pour la fiesta.... au secours, après une sortie pareille, je n'ai pas arrêté une minute. 

Par contre, la question est: que vais je faire avec toutes ces bouteilles de vin que vous avez apporté, les gars? (il y a du bon et même du très bon, vous êtes fous...)

Encore un grand merci à tous pour votre participation, c'est la preuve qu'on peut organiser quelque chose entre nous avec succès, grâce à vous le forum a une vraie vie.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 18:30

J'avais pensé faire un fléchage sur la route, mais je n'en ai pas eu le courage.

Ce tour est globalement facile (si si, je vous assure), mais le problème est le manque de cohésion du groupe. Quand on le fait avec le club, on ne perd personne, mais chacun se connait et on sait à quelle allure on va rouler.

Hier, c'est parti trop fort et une fois arrivé en haut de la citadelle, il y en a qui avaient déjà brûlé quelques cartouches. J'ai essayé plusieurs fois de ralentir l'allure, je regrette de ne pas avoir imposé LA règle d'or: on ne dépasse pas le capitaine!

C'est surtout par rapport à Jacques que je suis gêné, et je lui présente mes excuses car je sais qu'il en a bavé.

Quant à Patrice, je te confirme que si nous n'avions pas eus ces aventures, tu aurais bouclé le tour confortablement. Le retour fut parfois plus dur que ce que vous attendiez du plat pays, j'avais bien prévenu, et je me demande si les uns et les autres n'ont pas eu à un moment une carence alimentaire?

Une bonne banane et hop, t'es reparti pour 30 bornes.

Je crois que pas mal de monde a surtout été surpris par la succession de bosses qui, mine de rien, donne un dénivelé bien surprenant en fin de circuit :-)

Allez, juste pour rire, j'ai monté la citadelle sur le 40/20.

J'aurais bien aimé voir ce jour là notre ami Isaac, Guillaume, les Michels d'en bas, Christian du Jura, le Cobra Jaune et plein d'autres!

Mais purée quel boulot pour la fiesta.... au secours, après une sortie pareille, je n'ai pas arrêté une minute. 

Par contre, la question est: que vais je faire avec toutes ces bouteilles de vin que vous avez apporté, les gars? (il y a du bon et même du très bon, vous êtes fous...)

Encore un grand merci à tous pour votre participation, c'est la preuve qu'on peut organiser quelque chose entre nous avec succès, grâce à vous le forum a une vraie vie.

Allez, juste pour rire, j'ai monté la citadelle sur le 40/20

Pour donner un élément de comparaison, mes braquets ont varié de 36/23 à 36/30 pendant cette ascension que je découvrais.

On peut vraiment dire que pour les braquets, nous n'avons pas les mêmes «valeurs». smiley mr-green

Encore désolé pour les soucis causés par la perte du trajet et les crevaisons. Rendez-vous j'espère dans pas trop longtemps pour une sortie que j'organiserai moi-même (et promis, pas dans les environs de Bruxelles !).

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 18:36

J'avais pensé faire un fléchage sur la route, mais je n'en ai pas eu le courage.

Ce tour est globalement facile (si si, je vous assure), mais le problème est le manque de cohésion du groupe. Quand on le fait avec le club, on ne perd personne, mais chacun se connait et on sait à quelle allure on va rouler.

Hier, c'est parti trop fort et une fois arrivé en haut de la citadelle, il y en a qui avaient déjà brûlé quelques cartouches. J'ai essayé plusieurs fois de ralentir l'allure, je regrette de ne pas avoir imposé LA règle d'or: on ne dépasse pas le capitaine!

C'est surtout par rapport à Jacques que je suis gêné, et je lui présente mes excuses car je sais qu'il en a bavé.

Quant à Patrice, je te confirme que si nous n'avions pas eus ces aventures, tu aurais bouclé le tour confortablement. Le retour fut parfois plus dur que ce que vous attendiez du plat pays, j'avais bien prévenu, et je me demande si les uns et les autres n'ont pas eu à un moment une carence alimentaire?

Une bonne banane et hop, t'es reparti pour 30 bornes.

Je crois que pas mal de monde a surtout été surpris par la succession de bosses qui, mine de rien, donne un dénivelé bien surprenant en fin de circuit :-)

Allez, juste pour rire, j'ai monté la citadelle sur le 40/20.

J'aurais bien aimé voir ce jour là notre ami Isaac, Guillaume, les Michels d'en bas, Christian du Jura, le Cobra Jaune et plein d'autres!

Mais purée quel boulot pour la fiesta.... au secours, après une sortie pareille, je n'ai pas arrêté une minute. 

Par contre, la question est: que vais je faire avec toutes ces bouteilles de vin que vous avez apporté, les gars? (il y a du bon et même du très bon, vous êtes fous...)

Encore un grand merci à tous pour votre participation, c'est la preuve qu'on peut organiser quelque chose entre nous avec succès, grâce à vous le forum a une vraie vie.

Perso, j'ai été obligé d'aller pédaler aujourd'hui après ce terrible drame d'hier après midi. Après un beau concert de Véronique Sanson à Pau samedi soir, nous avons pâtissé en amoureux dimanche matin. Résultat des courses, on s'emballe et on s’empiffre de délicieux gâteaux au point d'être limite malade...

https://image.noelshack.com/fichiers/2019/19/1/1557160332-20190505-174654.jpg

Je ne vous dis pas la tuerie. Choux avec un petit craquelin, mousseline praliné et insert du même parfum smiley tongue-out

Pour la peine, ca sera deux cols cet après midi smiley rolleyes

Dommage pour ce grand rassemblement. Ce sera pour une prochaine fois smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 19:00

Nous resterons discrets sur le sujet de la douche, si tu veux bien :-)

Faudrait que je fasse mon Tour de France solo, j'ai plein de bonnes adresses maintenant!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 19:26

Allez, juste pour rire, j'ai monté la citadelle sur le 40/20

Pour donner un élément de comparaison, mes braquets ont varié de 36/23 à 36/30 pendant cette ascension que je découvrais.

On peut vraiment dire que pour les braquets, nous n'avons pas les mêmes «valeurs». smiley mr-green

Encore désolé pour les soucis causés par la perte du trajet et les crevaisons. Rendez-vous j'espère dans pas trop longtemps pour une sortie que j'organiserai moi-même (et promis, pas dans les environs de Bruxelles !).

Ceci dit, Franck, j'ai soupesé ton vélo et, comment dire...?

Je pense que si tu passais à plus moderne, tu verrais ta façon d'appréhender les côtes très différemment.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 19:40

Allez, juste pour rire, j'ai monté la citadelle sur le 40/20

Pour donner un élément de comparaison, mes braquets ont varié de 36/23 à 36/30 pendant cette ascension que je découvrais.

On peut vraiment dire que pour les braquets, nous n'avons pas les mêmes «valeurs». smiley mr-green

Encore désolé pour les soucis causés par la perte du trajet et les crevaisons. Rendez-vous j'espère dans pas trop longtemps pour une sortie que j'organiserai moi-même (et promis, pas dans les environs de Bruxelles !).

Si on a 50-34, on monte en 34-17? Est-elle raide cette montée et longue?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 19:42

Ceci dit, Franck, j'ai soupesé ton vélo et, comment dire...?

Je pense que si tu passais à plus moderne, tu verrais ta façon d'appréhender les côtes très différemment.

Ça changerait mes braquets, peut-être, à une ou deux dents près à l'arrière, mais je ne vois pas en quoi ça changerait ma fréquence de pédalage. Qui est avant tout une question de coordination et de sensations musculaires.

Je me rappelle avoir surpris, chez Gir's, la personne qui m'avait fait monter sur le vélo-gabarit qui allait contribuer à déterminer mes cotes de position. Ma fréquence de pédalage avait rapidement dépassé les 110. C'était élevé (sans être hors-normes), et il n'avait pas l'air de s'y attendre chez un cycliste du dimanche comme moi.

En combinant ceci avec ma recherche quasi constante de «murs» pour mes sorties, ça me conduira toujours à des braquets sortants de l'ordinaire, vélos modernes ou pas. smiley innocent

Pour revenir au sujet, je me suis un peu renseigné, dans l'encyclopédie Cotacol et ailleurs, sur la Citadelle de Namur. La route bien asphaltée que tu nous avais indiquée au pied comme variante à la montée classique est appelée par Cotacol « la route des Panoramas », le long de l'avenue Jean 1er. Même profil que la côte classique apparemment : assez long et peu pentu. Il y aurait également une côte entièrement faite de gros pavés qui mènerait au sommet, le « chemin des Canons », raide mais en sens interdit. Dommage…

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 19:57

Si on a 50-34, on monte en 34-17? Est-elle raide cette montée et longue?

Elle est plutôt longue (à l'échelle belge !) : deux kilomètres. Régulière, mais pas raide du tout : 5,4 % de moyenne selon Cotacol. D'ailleurs, que moi, le «moulin» au triple plateau, j'aie pu rester sur le plateau médian, en témoigne.

Sa seule difficulté, et encore toute relative, est son revêtement : formé de très petits pavés (du genre klinkers) du début à la fin. Mais généralement régulièrement disposés, donc assez peu gênants. Ceci dit, ce n'est pas très agréable comme sensation de rouler dessus. Ce genre de revêtement, pour le sentir le moins possible, soit tu dois rouler très lentement, soit très vite, selon le même principe que pour la tôle ondulée. Dans cette côte on ne va ni vraiment vite ni vraiment lentement, donc on sent bien les vibrations.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 20:02

Ça changerait mes braquets, peut-être, à une ou deux dents près à l'arrière, mais je ne vois pas en quoi ça changerait ma fréquence de pédalage. Qui est avant tout une question de coordination et de sensations musculaires.

Je me rappelle avoir surpris, chez Gir's, la personne qui m'avait fait monter sur le vélo-gabarit qui allait contribuer à déterminer mes cotes de position. Ma fréquence de pédalage avait rapidement dépassé les 110. C'était élevé (sans être hors-normes), et il n'avait pas l'air de s'y attendre chez un cycliste du dimanche comme moi.

En combinant ceci avec ma recherche quasi constante de «murs» pour mes sorties, ça me conduira toujours à des braquets sortants de l'ordinaire, vélos modernes ou pas. smiley innocent

Pour revenir au sujet, je me suis un peu renseigné, dans l'encyclopédie Cotacol et ailleurs, sur la Citadelle de Namur. La route bien asphaltée que tu nous avais indiquée au pied comme variante à la montée classique est appelée par Cotacol « la route des Panoramas », le long de l'avenue Jean 1er. Même profil que la côte classique apparemment : assez long et peu pentu. Il y aurait également une côte entièrement faite de gros pavés qui mènerait au sommet, le « chemin des Canons », raide mais en sens interdit. Dommage…

A mon avis, il parlait plus du poids que des braquets.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 20:06

A mon avis, il parlait plus du poids que des braquets.

C'est bien ce que j'avais compris, et c'est lié.

Un vélo plus léger me permettrait de grimper plus vite et donc d'augmenter mes braquets.

Mais de là à passer sur la Citadelle d'un braquet global de, disons, 36/26 à un 40/20, tout en gardant ma plage de fréquence de pédalage, je suis plus que sceptique.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 20:09

A mon avis, il parlait plus du poids que des braquets.

Absolument.

Tiens James, tant que tu es là... j'ai eu l'occasion de voir rouler ton coéquipier, et bien je peux te dire qu'il se débrouille très bien!

Bon, il a bien l'un ou l'autre problème d'équilibre, mais globalement il a du potentiel (désolé Franck..) Donc au niveau de l'équipe qu'il forme avec toi, je dirais qu'il devrait et pourrait mieux faire, si j'étais une langue de vipère, ce que je ne suis pas, comme chacun sait.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 20:15

Absolument.

Tiens James, tant que tu es là... j'ai eu l'occasion de voir rouler ton coéquipier, et bien je peux te dire qu'il se débrouille très bien!

Bon, il a bien l'un ou l'autre problème d'équilibre, mais globalement il a du potentiel (désolé Franck..) Donc au niveau de l'équipe qu'il forme avec toi, je dirais qu'il devrait et pourrait mieux faire, si j'étais une langue de vipère, ce que je ne suis pas, comme chacun sait.

Bon, il a bien l'un ou l'autre problème d'équilibre, mais globalement il a du potentiel (désolé Franck..) 

? Désolé de quoi ? Qu'est-ce que j'ai à voir ici ? Je dois louper quelque chose.

Ou alors tu parles de Franck Steinel et de sa chute. D'ailleurs, comment vas-tu, Franck, si tu nous lis ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 20:58

Salut à tous,

A mon tour de vous proposer mon petit compte-rendu:

Une journée très conviviale effectivement avec un accueil XXL de la part de Michel, de sa compagne et de son fils. La maison a dû leur sembler bien vide et retrouver avec bonheur sa quiétude habituelle après tout ce remue-ménage!

Ce fut pour chacun l'occasion de mettre un visage sur un avatar, un pseudo, des posts. Comme j'ai eu l'occasion d'évoquer cet aspect du forum qui me paraît essentiel avec Philippe, la référence Velo101, sortir du virtuel et donner encore davantage de sens à notre réseau.

Perso, je dois dire que cette journée s'en est éloignée assez rapidement du virtuel! Par ce contact avec direct avec des gens que je ne connaissais que par le biais de leurs posts respectifs, mais aussi et surtout par cette galère qui s'est très rapidement imposée à moi tout au long du parcours.

Je suis désolé pour Isaac et Serge, mais je n'ai pas vraiment sauvé l'honneur de feue "La rando de Bruno". Je n'entrerai pas dans les détails, mais j'ai très vite senti que ça allait être chaud (façon de parler... habillé comme en plein hiver!) pour mes guiboles... Au tout premier effort, dès la première relance, j'ai senti que les jambes n'étaient pas au rendez-vous alors que mes deux dernières sorties de 83, puis 72 bornes avec un dénivelé intéressant avaient été très concluantes avec une moyenne frisant les 27km/h pour la première, chose que je n'avais plus connue depuis un bon bout de temps. ...J'avais même envoyé un SMS à ma fille lundi ainsi libellé: "Jésus, Hans, Hubert VORM!!"

Mais hier fut une autre chanson!

Toujours à tenter de recoller, "en chasse-patate", rien dans les cannes, le cardio au taquet, quasiment pas de moments de récup...Je suis parvenu à tenir grosso-modo le groupe jusqu'à la Citadelle, en gros, mais au retour, les roues se sont avérées de plus en plus difficiles à tenir et j'ai fini par me retrouver cent mètres derrière, seul dans la pampa à bouffer du vent... Fort heureusement, Eric s'est laissé décrocher et m'a assisté (au sens propre) afin que je puisse avoir une petite chance de recoller au bénéfice d'un stop ou quelque chose du genre...

Merci encore, Eric! smiley wink

Puis ce fut le tour de Michel de se sacrifier et de rester en ma compagnie. Le groupe n'était toujours pas très loin quand, au sommet d'une bosse pas très méchante, mais qui m'a paru interminable hier, je l'ai vu s'engager sur une piste cyclable. Michel m'a alors quitté un instant en pestant pour faire demi-tour et aller à la rencontre de 3 cyclos derrière nous dont nous ignorions s'ils appartenaient à notre groupe ou pas... Je me disais alors que j'allais peut-être une nouvelle fois opérer la jonction si les copains, devant, levaient un peu le pied. Arrivé à une intersection de cette piste cyclable avec une route et n'apercevant plus le groupe, à l'entrée d'un village, ne sachant pas quelle direction prendre, j'ai attendu tranquillement mon "antenne", Michel qui pestait de plus en plus contre cette désorganisation en fin de sortie.

Donc, perdu, je n'étais pas...

Nous sommes rentrés tous les deux, lui me supportant, moi continuant à supporter ma galère. Jamais tenté de renoncer comme cela m'est déjà arrivé, retrouvant quelques forces de façon très brève, par moments...Nous finissons par retrouver Franck qui attend sa compagne sous un abri-bus et qui nous apprend sa chute, sans gravité fort heureusement.

Puis, c'est le retour au bercail juste avant une ultime drache de grésil! Le vélo vite fait dans la voiture, un apéro en devisant tranquilou sur le forum avec Philippe, Sylvain et quelques autres en attendant son tour pour le passage à la douche, puis ce délicieux repas, préparé avec beaucoup d'attention par Michel et sa famille. Encore une fois, un grand merci à toi Michel!

Voilà donc, pour continuer à donner vie à ce forum," La journée du 5 mai chez le Schtroumpf en Belgique" vue de l'arrière.smiley wink

A la réflexion, je ne suis pas certain de renouveler l'expérience. Je me suis rendu-compte une nouvelle fois hier (ce fut déjà le cas à l'occasion de la Rando de Bruno") en quittant le virtuel et en participant à ce genre de rencontre que je n'étais pas vraiment à ma place.

Tous les gars hier, se sont frottés à un moment ou un autre, à la compète ou, s'ils ne l'ont pas fait, bouffent du kilomètre, moi qui me donne pour objectif d'atteindre les 5000 km en 2019, bref ont une histoire avec le vélo qui n'est pas tout à fait la mienne...

Certes, je ne vais pas refaire l'histoire, je reviens d'assez loin en ayant fait une croix sur le vélo durant quelques années, Je retrouve du plaisir à rouler, me régale avec ma nouvelle monture (bien qu'il me faille encore l'apprivoiser comme le prouve ce virage pris très au large dans une descente rapide...), mais je ne serai jamais le cyclo que vous êtes tous.

Rassurez-vous, je ne m'en trouve nullement aigri et je dois avouer que malgré la galère, j'ai pris beaucoup de plaisir sur le vélo hier!

Je ne comprends pas trop ce qui m'est arrivé, car je sais que je peux tout de même faire beaucoup mieux en ce moment et je ne suis pas rentré épuisé, ni chez Michel, ni au retour chez moi..., mais en tout état de cause, cette journée a confirmé, s'il en était encore besoin, que décidément j'aime le vélo et qu'un forum, quel qu'il soit, devrait toujours ressembler à ce que nous avons fait du nôtre!

Merci encore, pardon pour la longueur et soyez assurés de toute mon amitié.

smiley wink

Patrice

   

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

   

 

A la réflexion, je ne suis pas certain de renouveler l'expérience. Je me suis rendu-compte une nouvelle fois hier (ce fut déjà le cas à l'occasion de la Rando de Bruno") en quittant le virtuel et en participant à ce genre de rencontre que je n'étais pas vraiment à ma place. […] Merci encore, pardon pour la longueur et soyez assurés de toute mon amitié.

Tu ne te sens pas à ta place sur les randos et tu t'excuses de prendre trop de place en écrivant un long message sur le forum ??? 

Personne ne t'a trouvé trop encombrant hier. Comment t'en convaincre ? Comment pourrais-tu t'en convaincre ?

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 21:05

C'est bien ce que j'avais compris, et c'est lié.

Un vélo plus léger me permettrait de grimper plus vite et donc d'augmenter mes braquets.

Mais de là à passer sur la Citadelle d'un braquet global de, disons, 36/26 à un 40/20, tout en gardant ma plage de fréquence de pédalage, je suis plus que sceptique.

Franck, essaie un vélo moderne avant de dire que ça n'ira pas. Le scientifique que tu es doit apprendre à douter et à expérimenter smiley mr-green. Avec le cyclo-cross de voyage, je ne grimpe jamais la longue bosse qui me ramène à la maison avec les mêmes développements ni aussi facilement qu'avec le vélo orange.....

En plus, tu as les mêmes pédales que moi, donc pas d'excuses smiley tongue-out

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 21:25

Franck, essaie un vélo moderne avant de dire que ça n'ira pas. Le scientifique que tu es doit apprendre à douter et à expérimenter smiley mr-green. Avec le cyclo-cross de voyage, je ne grimpe jamais la longue bosse qui me ramène à la maison avec les mêmes développements ni aussi facilement qu'avec le vélo orange.....

En plus, tu as les mêmes pédales que moi, donc pas d'excuses smiley tongue-out

Mais je n'ai jamais dit que ça n'irait pas ! J'ai dit que ça me permettrait de progresser en braquets, au contraire. Mais pas au point de les chambouler complètement.

Il y a disons 3-4 kg qui séparent mon vélo actuel d'un vélo à la pointe de la modernité. De quoi progresser, c'est évident, mais ça ne va pas me faire passer d'un 24/26 au 36/26 pour la même ascension et la même fréquence de pédalage. Autrement dit, me faire grimper le col du Coq à 15 km/h au lieu de 10 km/h, pour donner un exemple concret.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 21:34

Franck, essaie un vélo moderne avant de dire que ça n'ira pas. Le scientifique que tu es doit apprendre à douter et à expérimenter smiley mr-green. Avec le cyclo-cross de voyage, je ne grimpe jamais la longue bosse qui me ramène à la maison avec les mêmes développements ni aussi facilement qu'avec le vélo orange.....

En plus, tu as les mêmes pédales que moi, donc pas d'excuses smiley tongue-out

Et puisque tu parles de sciences, d'après les schémas d'Altigraph («Guide du vélo en montagne», par Jacques Roux), si deux cyclistes, l'un de 70 kg (vélo compris), l'autre de 75 kg (idem), grimpent tous les deux une pente de 8 % à une puissance de 250 watts, le premier va à 14,7 km/h, le deuxième à 13,8 km/h. Une différence notable, certes, et des sensations certainement très différentes en faveur du premier, mais pas un gouffre de différence question vitesse finale.

Je ne tiens pas compte d'éventuels progrès en rigidité, roulements/frottements et aérodynamisme, qui à ce niveau de pourcentage et de vitesse sont certainement négligeables par rapport au gain en poids.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 21:39

Absolument.

Tiens James, tant que tu es là... j'ai eu l'occasion de voir rouler ton coéquipier, et bien je peux te dire qu'il se débrouille très bien!

Bon, il a bien l'un ou l'autre problème d'équilibre, mais globalement il a du potentiel (désolé Franck..) Donc au niveau de l'équipe qu'il forme avec toi, je dirais qu'il devrait et pourrait mieux faire, si j'étais une langue de vipère, ce que je ne suis pas, comme chacun sait.

Tiens James, tant que tu es là... j'ai eu l'occasion de voir rouler ton coéquipier, et bien je peux te dire qu'il se débrouille très bien!

Avec son mois d'avril à 1276 km il m'a déjà rattrapé. Et si il continue à faire 1250 km par mois, y'aura pas photos.

PS: est il aussi enveloppé qu'il le prétend ? smiley laughing

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/05/2019 21:48

pour ma part ,content d avoir participé a cette sortie collective , j'y ai rencontré des personnages ,oui des personnages avec des histoires de vélo ou autres pleins la tête ,des personnes avec qui le contact a été facile ,je pensais venir de loin ,mais je suis largement battu quand j' ai appris d' ou venaient JP C  et Philippe ,tout cela pour dire que le vélo n 'a pas de limite ,que dire de M Dury ,profondément humain  cela ne peut que réconcilié le monde ,j 'étais bien content qu il me propose l hébergement , j avais pris le risque de venir en tente ,la météo ne m 'était pas favorable , bien que n 'étant pas vraiment frileux ....encore un grand MERCI .j 'espère qu il appréciera les bière d' homme du nord   monts des cats ,les moines y mettent tout leur savoirs faire .la partie vélo s 'est bien déroulé ,j ai vu la sortie de virage large de Patrice  qui m ' a fait frayeur et évité de très peu la chute de Franck étant juste dans son sillage ,heureusement plus de peur que de mal .les diverses péripéties étant déjà  relaté ,l 'ascension cependant de Namur m 'a beaucoup plût et maintenant je sais ou sont les pro quand ça déménage ...on aurait pu la faire deux fois   ,une fois ....smiley mr-green,j 'ai eu grand plaisir a discuté avec vous lors de nos agapes , un buffet de roi,heureusement que j ai une grosse épreuve qui m 'attends ,il y avait moyen de prendre quelques kilo , je prends note que je risque de vous revoir un jour ,qui sait  ,en attendant les ardennes belges m 'ont fait de l oeil sérieusement et l 'envie de roulé avec ERIC (plus grand que je ne le pensais ) est très forte ,je regarderai le calendrier ,mais mes disponibilité ne sont pas en grand nombre ,pas avant aout ...peut être en allant vers les vosges qui m 'avait tout autant intéressé  en 2018 ,merci a ce forum qui a permis cela

en tout cas, l 'envie de rouler est de plus en plus forte

ce soir sortie plus courte de 52 km par manque de temps avec du vent mais pas de pluie ,il ne pleut pas toujours chez nous , je vois que la France ne sera pas au sec cette semaine , comme nos gosiers de ce week end

tchao les mecs

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Général Haut de page

MAILLON

INSCRIPTION EN LIGNE