FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Billets d'humeur • Stop

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Bas de page

envoyé le 07/11/2018 20:06

@ Patrick: tu dis que les jours du moteur thermique sont comptés mais çà reste à voir!

Un moteur thermique fonctionnant à l'hydrogène ne rejete que de l'eau...sans avoir les problèmes de recharge d'électricité.

Et pour le tout électrique il faut quand même produire l'énergie électrique et c'est pas demain qu'elle sera produite exclusivement avec de l'énergie renouvelable, sans compter le problème assez pointu de la recharge des accus, et de l'impact écologique et éthique de ces derniers!

Et puis si tout serait électrique, les taxes des carburants actuels (énormes) devraient être transférées sur le prix de l'électricité qui exploserait même pour une utilisation purement domestique. Quand je pense qu'en France vous êtes les champions du chauffage électrique domestique, il y a de quoi s'inquiéter!smiley wink

Un moteur thermique fonctionnant à l'hydrogène ne rejete que de l'eau...sans avoir les problèmes de recharge d'électricité.

Tu citais Mazda plus, à l'époque où la marque innovait sans cesse, elle avait mis au point un tel moteur.

Reste à savoir où le trouver l'hydrogène : j'ai entendu un jour un journaliste parler de source d'énergie inépuisable. Oui... ça constitue l'essentiel de l'univers visible. Mais sur Terre c'est une autre paire de manches.

https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/chimie-produit-on-hydrogene-6280/

Toutes les idées sont bonnes à prendre, mais en l'état actuel des choses, on part soit de pétrole, soit d'eau, soit de bois. Le bois est-il inépuisable ? Si on déforeste pour fabriquer de l'hydrogène on aggrave encore un problème déjà crucial.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/11/2018 20:12

1,5 l en plus sur un Scenic qui devrait consommer 6l/100 çà fait quand même 25% en plus!smiley wink

Cà fait quand même pas mal de CO2 en plus rejeté dans l'air...

 

j'étais plutôt à 7l avec le scénic, et à 8 avec le picasso avec lequel j'ai un moteur plus agréable, souple et performant.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/11/2018 20:23

Dire que les gouvernements ont incité à acheter des diesels est irresponsable et c'est rejeter sur autrui son inconséquence.

Le kilometrage moyen annuel en France est de 13000km. Sachant qu'à ce kilométrage là un diesel n'est pas rentable, rien ne justifie de rouler en diesel lorsque l'on roule aussi peu. Pourtant 75% des ventes de faisaient en diesel. En concession, impossible de voir un modèle essence. mais les utilisateurs se focalisant uniquement au prix à la pompe sans prendre tout en compte, prix supérieur, entretien plus cher, ont fait un choix erroné.

Alors maintenant ils ne devraient s'en prendre qu'à eux-même au lieu d'aller manifester

Dire que les gouvernements ont incité à acheter des diesels est irresponsable et c'est rejeter sur autrui son inconséquence.

Ha non !

Le gouvernement a délibérément moins taxé le gazole que l'essence à la demande expresse de J.Calvet qui promettait des voitures propres en contrant les Allemands sur leur propre terrain.

La responsabilité est partagée entre Etat et constructeurs.

Le consommateur achète ce qu'on lui propose, et l'offre en motorisation essence, ces dernières années était assez pauvre, voire minable. Tout le monde s'est fait avoir.

Avec 8000km par ans, pour moi la messe était dite d'avance et pour avoir ce que je voulais, j'ai du acheter Japonais, deux fois, sans aucun regret). La gag est que si je devais changer aujourd'hui pour avoir l'équivalent dans la même marque je devrais prendre... diesel.


Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/11/2018 20:28

Un moteur thermique fonctionnant à l'hydrogène ne rejete que de l'eau...sans avoir les problèmes de recharge d'électricité.

Tu citais Mazda plus, à l'époque où la marque innovait sans cesse, elle avait mis au point un tel moteur.

Reste à savoir où le trouver l'hydrogène : j'ai entendu un jour un journaliste parler de source d'énergie inépuisable. Oui... ça constitue l'essentiel de l'univers visible. Mais sur Terre c'est une autre paire de manches.

https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/chimie-produit-on-hydrogene-6280/

Toutes les idées sont bonnes à prendre, mais en l'état actuel des choses, on part soit de pétrole, soit d'eau, soit de bois. Le bois est-il inépuisable ? Si on déforeste pour fabriquer de l'hydrogène on aggrave encore un problème déjà crucial.

La combustion du bois rejete du CO2 et des particules fines, même si c'est une énergie renouvelable, c'est pas encore l'idéal.

Les meilleures énergies renouvelables  sans production de CO2 sont :

-Les cellules photovoltaïques (production d'électricité directement à partir du soleil)

-Les chaudières ou fours solaires mais cela ne concerne pas nos pays tempérés.

-L'énergie éolienne.

-L'énergie marée-motrice.

-L'énergie hydro-électrique.

-L'énergie géothermique.

Les 4 premières citées ne sont pas constantes et varient pendant la journée et selon les circonstances météo.

Les exigeances en énergie, dans l'état actuel des choses, ne peuvent se satisfaire exclusivement de ces énergies renouvelables citées.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/11/2018 20:39

Dire que les gouvernements ont incité à acheter des diesels est irresponsable et c'est rejeter sur autrui son inconséquence.

Ha non !

Le gouvernement a délibérément moins taxé le gazole que l'essence à la demande expresse de J.Calvet qui promettait des voitures propres en contrant les Allemands sur leur propre terrain.

La responsabilité est partagée entre Etat et constructeurs.

Le consommateur achète ce qu'on lui propose, et l'offre en motorisation essence, ces dernières années était assez pauvre, voire minable. Tout le monde s'est fait avoir.

Avec 8000km par ans, pour moi la messe était dite d'avance et pour avoir ce que je voulais, j'ai du acheter Japonais, deux fois, sans aucun regret). La gag est que si je devais changer aujourd'hui pour avoir l'équivalent dans la même marque je devrais prendre... diesel.


Alors ce n'est pas toyata, car eux arrête le dieselsmiley mr-green

Sinon, effectivement, dans les années 80 PSA avait une bonne longueur d'avance sur ses concurrent et avait intérêt à pousser sur le diesel..

Mais les années 80 c'était il y a plus de 30 ans. Déjà en 2010 je voulais prendre une essence car j'estimais, et avais calculé, qu'avec 10000km par an c'était plus intéressant que le diesel. Sauf que suite à des évènements personnels, je n'ai pas pu prospecter comme je le voulais et que j'ai du acheter une voiture en urgence. Et vu l'offre je n'ai pas trop eu le choixsmiley cry

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/11/2018 21:57

Alors ce n'est pas toyata, car eux arrête le dieselsmiley mr-green

Sinon, effectivement, dans les années 80 PSA avait une bonne longueur d'avance sur ses concurrent et avait intérêt à pousser sur le diesel..

Mais les années 80 c'était il y a plus de 30 ans. Déjà en 2010 je voulais prendre une essence car j'estimais, et avais calculé, qu'avec 10000km par an c'était plus intéressant que le diesel. Sauf que suite à des évènements personnels, je n'ai pas pu prospecter comme je le voulais et que j'ai du acheter une voiture en urgence. Et vu l'offre je n'ai pas trop eu le choixsmiley cry

Bien vu, pas Toyota mais Mazda. D'abord une "626" 1.8L dont je me suis séparé après 15 ans de services impeccables, et depuis fin 2010 une "6" 2L en version boite automatique.

Zéro défaut.

Le comble, c'est que le constructeur a chuté dans le palmarès de la fiabilité à cause... du diesel, qui n'est pas du tout dans la culture nippone - et interdit au Japon.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 14:15

Un conseil, il faut garder son vieux diesel au fond du garage.

Dans quelques années, quand on sera tous équipé en véhicules électriques, ces pignoufs de politiques nous démontreront chiffres d'experts à l'appuis que le diesel c'est mieux...

PS : En fonction de la couleur politique du gouvernement et du sens du vent, vous remplacerez avantageusement "diesel" par "essence". 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 14:38

Un conseil, il faut garder son vieux diesel au fond du garage.

Dans quelques années, quand on sera tous équipé en véhicules électriques, ces pignoufs de politiques nous démontreront chiffres d'experts à l'appuis que le diesel c'est mieux...

PS : En fonction de la couleur politique du gouvernement et du sens du vent, vous remplacerez avantageusement "diesel" par "essence". 

oui c'est comme pour manger du pain : un coup on dit que c'est bon pour la santé, qq années aprés on affirme le contraire !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 14:43

Un conseil, il faut garder son vieux diesel au fond du garage.

Dans quelques années, quand on sera tous équipé en véhicules électriques, ces pignoufs de politiques nous démontreront chiffres d'experts à l'appuis que le diesel c'est mieux...

PS : En fonction de la couleur politique du gouvernement et du sens du vent, vous remplacerez avantageusement "diesel" par "essence". 

Pas sur ça,qu'on soit tous équipé en électrique,vu tous les problèmes qu'engendrent cette énergie soit disant propre.

Utilisation de composants fossiles style nickel,lithium plus terres rares dans les batteries qui engendrent l'exploitation de mines en général dans des pays pauvres que l'on va bien polluer et où l'on traite les mineurs comme des sous hommes,mais ça tout le monde s'en bat les steaks surtout à la COP 21.

Difficultés à retraiter les batteries,plus nécessité si tout le monde s'équipait à augmenter la production d'électricité,d'où recours à l'énergie atomique vu les faibles rendements des énergies renouvelables.

Et alors là! Hurlements évidemment des écolos,bobos et autres bienfaiteurs de l'humanité.

Donc quel avenir pour les bagnoles  100% électriques? Je suis dubitatif smiley undecided

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 17:01

Pas sur ça,qu'on soit tous équipé en électrique,vu tous les problèmes qu'engendrent cette énergie soit disant propre.

Utilisation de composants fossiles style nickel,lithium plus terres rares dans les batteries qui engendrent l'exploitation de mines en général dans des pays pauvres que l'on va bien polluer et où l'on traite les mineurs comme des sous hommes,mais ça tout le monde s'en bat les steaks surtout à la COP 21.

Difficultés à retraiter les batteries,plus nécessité si tout le monde s'équipait à augmenter la production d'électricité,d'où recours à l'énergie atomique vu les faibles rendements des énergies renouvelables.

Et alors là! Hurlements évidemment des écolos,bobos et autres bienfaiteurs de l'humanité.

Donc quel avenir pour les bagnoles  100% électriques? Je suis dubitatif smiley undecided

NO FUTURE !!

dans l'etat actuel des connaissances, de la faisabilité technique et du RENDEMENT,  la transition vers d'autres energies, propres qui plus est, N EST PAS POUR DEMAIN NI MEME APRES DEMAIN. dans 80 ou 100 ans peut etre ......

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 17:26

Pas sur ça,qu'on soit tous équipé en électrique,vu tous les problèmes qu'engendrent cette énergie soit disant propre.

Utilisation de composants fossiles style nickel,lithium plus terres rares dans les batteries qui engendrent l'exploitation de mines en général dans des pays pauvres que l'on va bien polluer et où l'on traite les mineurs comme des sous hommes,mais ça tout le monde s'en bat les steaks surtout à la COP 21.

Difficultés à retraiter les batteries,plus nécessité si tout le monde s'équipait à augmenter la production d'électricité,d'où recours à l'énergie atomique vu les faibles rendements des énergies renouvelables.

Et alors là! Hurlements évidemment des écolos,bobos et autres bienfaiteurs de l'humanité.

Donc quel avenir pour les bagnoles  100% électriques? Je suis dubitatif smiley undecided

Donc quel avenir pour les bagnoles  100% électriques? Je suis dubitatif

Bonne question.

Une autre bonne question : quelle avenir pour la voiture tout court ?

La voiture c'est le fer de lance d'une société d'hyper-consommation qui est à bout de souffle, au propre comme au figuré. Il y a de nouveaux concepts à trouver.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 17:40

Donc quel avenir pour les bagnoles  100% électriques? Je suis dubitatif

Bonne question.

Une autre bonne question : quelle avenir pour la voiture tout court ?

La voiture c'est le fer de lance d'une société d'hyper-consommation qui est à bout de souffle, au propre comme au figuré. Il y a de nouveaux concepts à trouver.

Bonne réponse .

Et ... quel est l'avenir de l'homme?

 

PS Tu est prié de ne pas répondre ; la femme .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 19:02

oui c'est comme pour manger du pain : un coup on dit que c'est bon pour la santé, qq années aprés on affirme le contraire !

"oui c'est comme pour manger du pain : un coup on dit que c'est bon pour la santé, qq années aprés on affirme le contraire !"

Oui c'est ça, alors je me suis mis à la brioche smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 19:05

Pas sur ça,qu'on soit tous équipé en électrique,vu tous les problèmes qu'engendrent cette énergie soit disant propre.

Utilisation de composants fossiles style nickel,lithium plus terres rares dans les batteries qui engendrent l'exploitation de mines en général dans des pays pauvres que l'on va bien polluer et où l'on traite les mineurs comme des sous hommes,mais ça tout le monde s'en bat les steaks surtout à la COP 21.

Difficultés à retraiter les batteries,plus nécessité si tout le monde s'équipait à augmenter la production d'électricité,d'où recours à l'énergie atomique vu les faibles rendements des énergies renouvelables.

Et alors là! Hurlements évidemment des écolos,bobos et autres bienfaiteurs de l'humanité.

Donc quel avenir pour les bagnoles  100% électriques? Je suis dubitatif smiley undecided

"Pas sur ça,qu'on soit tous équipé en électrique,vu tous les problèmes qu'engendrent cette énergie soit disant propre."

Du moment que ça fait marcher le business et que ça dégage de la marge...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 20:18

Bonne réponse .

Et ... quel est l'avenir de l'homme?

 

PS Tu est prié de ne pas répondre ; la femme .

Et ... quel est l'avenir de l'homme?

Noir. Noir foncé. Si toutefois il y en a un

Déjà le dérèglement climatique nous donne une petite - toute petite - idée de ce qui va se produire dans le futur si l'homme n'arrête pas tout de suite ses conneries.

Vu le comportement des Indiens (smiley wink), des Chinois, des Brésiliens et des Etats-Uniens pour ne citer que les plus gros, c'est déjà trop tard. Ceux-là nous promettent des dégâts massifs supplémentaires, alors même que la banquise fond en même temps que le permafrost sibérien qui commence de ce fait à libérer les énormes quantités de méthanes qui sont juste en dessous (méthane = 25 fois plus puissant en effet de serre que le CO².)

Ce qui nous attend dans le siècle à venir c'est 60m de montée des océans, des ouragans dévastateurs, l'inondation des terres agricoles, la pénurie d'eau potable, etc... et bien sûr d'énormes vagues de réfugiés climatiques.

L'homme survivra peut-être, ceux d'entre eux qui auront les moyens sans doute...

A moins qu'une série de miracles technologiques permettent de limiter les dégâts ?

Possible. Mais les essais réalisés en Islande par exemple pour pomper le CO² ne sont pas près d'être envisageables à grande échelle : c'est pas le tout d'avoir des idées géniales, encore faut-il pouvoir les appliquer à l'échelle de la planète.

L'avantage d'être pessimiste, c'est qu'on ne risque pas d'être déça.


Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 20:53

Et ... quel est l'avenir de l'homme?

Noir. Noir foncé. Si toutefois il y en a un

Déjà le dérèglement climatique nous donne une petite - toute petite - idée de ce qui va se produire dans le futur si l'homme n'arrête pas tout de suite ses conneries.

Vu le comportement des Indiens (smiley wink), des Chinois, des Brésiliens et des Etats-Uniens pour ne citer que les plus gros, c'est déjà trop tard. Ceux-là nous promettent des dégâts massifs supplémentaires, alors même que la banquise fond en même temps que le permafrost sibérien qui commence de ce fait à libérer les énormes quantités de méthanes qui sont juste en dessous (méthane = 25 fois plus puissant en effet de serre que le CO².)

Ce qui nous attend dans le siècle à venir c'est 60m de montée des océans, des ouragans dévastateurs, l'inondation des terres agricoles, la pénurie d'eau potable, etc... et bien sûr d'énormes vagues de réfugiés climatiques.

L'homme survivra peut-être, ceux d'entre eux qui auront les moyens sans doute...

A moins qu'une série de miracles technologiques permettent de limiter les dégâts ?

Possible. Mais les essais réalisés en Islande par exemple pour pomper le CO² ne sont pas près d'être envisageables à grande échelle : c'est pas le tout d'avoir des idées géniales, encore faut-il pouvoir les appliquer à l'échelle de la planète.

L'avantage d'être pessimiste, c'est qu'on ne risque pas d'être déça.


C'est probablement foutu mais est-ce grave ?

En fait tu nous prédis un genre d'apocalypse, prédiction à la quelle j'adhère.

Mais, outre que, pour moi en tout cas, c'est écrit -et je pense que ça l'est par exemple pour beaucoup de soutiens de Trump ... d'où "inutile de faire des efforts et, bien au contraire, nous le souhaitons, pour qu'advienne le monde promis" ... regardons le monde tel qu'il est :

la vie est elle supportable actuellement ? J'entends par exemple pour le Yémen, mais aussi pour les réfugiés de tous ordres ?

Ca ne m'empêche pas, pour ma part, de bien jouir (sainement) de la vie :

"Fais ce que tu dois et advienne que pourra".

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 21:08

Et ... quel est l'avenir de l'homme?

Noir. Noir foncé. Si toutefois il y en a un

Déjà le dérèglement climatique nous donne une petite - toute petite - idée de ce qui va se produire dans le futur si l'homme n'arrête pas tout de suite ses conneries.

Vu le comportement des Indiens (smiley wink), des Chinois, des Brésiliens et des Etats-Uniens pour ne citer que les plus gros, c'est déjà trop tard. Ceux-là nous promettent des dégâts massifs supplémentaires, alors même que la banquise fond en même temps que le permafrost sibérien qui commence de ce fait à libérer les énormes quantités de méthanes qui sont juste en dessous (méthane = 25 fois plus puissant en effet de serre que le CO².)

Ce qui nous attend dans le siècle à venir c'est 60m de montée des océans, des ouragans dévastateurs, l'inondation des terres agricoles, la pénurie d'eau potable, etc... et bien sûr d'énormes vagues de réfugiés climatiques.

L'homme survivra peut-être, ceux d'entre eux qui auront les moyens sans doute...

A moins qu'une série de miracles technologiques permettent de limiter les dégâts ?

Possible. Mais les essais réalisés en Islande par exemple pour pomper le CO² ne sont pas près d'être envisageables à grande échelle : c'est pas le tout d'avoir des idées géniales, encore faut-il pouvoir les appliquer à l'échelle de la planète.

L'avantage d'être pessimiste, c'est qu'on ne risque pas d'être déça.


Mais tu me fous le bourdon sacrebleu !

Mais , hélas, probablement raison .

Chaque jour on peut lire que nous allons ,vite , à notre perte que c'est foutu et ...que c'est vrai.

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 21:08

Et ... quel est l'avenir de l'homme?

Noir. Noir foncé. Si toutefois il y en a un

Déjà le dérèglement climatique nous donne une petite - toute petite - idée de ce qui va se produire dans le futur si l'homme n'arrête pas tout de suite ses conneries.

Vu le comportement des Indiens (smiley wink), des Chinois, des Brésiliens et des Etats-Uniens pour ne citer que les plus gros, c'est déjà trop tard. Ceux-là nous promettent des dégâts massifs supplémentaires, alors même que la banquise fond en même temps que le permafrost sibérien qui commence de ce fait à libérer les énormes quantités de méthanes qui sont juste en dessous (méthane = 25 fois plus puissant en effet de serre que le CO².)

Ce qui nous attend dans le siècle à venir c'est 60m de montée des océans, des ouragans dévastateurs, l'inondation des terres agricoles, la pénurie d'eau potable, etc... et bien sûr d'énormes vagues de réfugiés climatiques.

L'homme survivra peut-être, ceux d'entre eux qui auront les moyens sans doute...

A moins qu'une série de miracles technologiques permettent de limiter les dégâts ?

Possible. Mais les essais réalisés en Islande par exemple pour pomper le CO² ne sont pas près d'être envisageables à grande échelle : c'est pas le tout d'avoir des idées géniales, encore faut-il pouvoir les appliquer à l'échelle de la planète.

L'avantage d'être pessimiste, c'est qu'on ne risque pas d'être déça.


Je confirme un effet de serre dévastateur sous ma couette.  

Ce méthane est un fléau très hostile !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 21:29

je pense aussi que c'est foutu car c'est trop tard. alors pas la peine d'emmerder les sans dents avec leurs voitures diesel ou leurs chaudieres pourries. il faudrait payer gratos une voiture propre et un mode de chauffage performant, à des centaines de milliers de menages, sinon ils ne pourront (meme s'ils voulaient) pas les changer.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 21:47

Je confirme un effet de serre dévastateur sous ma couette.  

Ce méthane est un fléau très hostile !

Ce méthane est un fléau très hostile !

Seulement si on le laisse s'échapper ; c'est quand même potentiellement une bonne source d'énergie puisqu'avec ses 4 atomes d'hydrogène pour un seul de carbone (CH4) il est largement le plus propre des hydrocarbures.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 21:57

Je confirme un effet de serre dévastateur sous ma couette.  

Ce méthane est un fléau très hostile !

smiley lolsmiley lolsmiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 22:13

je pense aussi que c'est foutu car c'est trop tard. alors pas la peine d'emmerder les sans dents avec leurs voitures diesel ou leurs chaudieres pourries. il faudrait payer gratos une voiture propre et un mode de chauffage performant, à des centaines de milliers de menages, sinon ils ne pourront (meme s'ils voulaient) pas les changer.

Tant qu'il y a de la vie...

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2018 23:54

ben voila la solution smiley lol

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/les-vaches-francaises-emettent-autant-de-gaz-en-un-an-que-15-millions-de-voitures_9752   smiley mr-green

 

 

 

La piste a déjà été creusée, mais la récupération pose beaucoup de problèmes, d'autant plus que la principale source d'émission ne se situe pas du côté qu'on imagine, l'essentiel provient de rots !

Va faire souffler une vache dans le ballon; 24h/24...............

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Haut de page

abus JUIN

KTM

Meribel juin 2019
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 mai 2019
mercredi 12 juin 2019
dimanche 23 juin 2019
vendredi 28 juin 2019
dimanche 30 juin 2019
samedi 06 juillet 2019
dimanche 07 juillet 2019
jeudi 11 juillet 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES