FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Billets d'humeur • Suicidé à l'insu de son plein gré

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Bas de page

envoyé le 10/08/2019 22:47

Jeffrey Epstein.

Ouf de soulagement de Trump (entre autres).

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/08/2019 23:04

Jeffrey Epstein.

Ouf de soulagement de Trump (entre autres).

En l’état, titre franchement complotiste, Bernard...et commentaire légèrement orienté, l’individu semblant plus proche par exemple de Bill Clinton que de Trump.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/08/2019 08:24

En l’état, titre franchement complotiste, Bernard...et commentaire légèrement orienté, l’individu semblant plus proche par exemple de Bill Clinton que de Trump.

J'ai clairement forcé sur le titre.

Rien d'un complot suggéré par mon titre, une seule personne suffit pour suicider un prisonnier.

Il n'y aura pas de complot du silence cette fois parce que la justice a déjà trop de documents.

Si tu tiens au suicide, il est plus que suspect.

Cite moi le nom de quelqu'un qui y croit à ce suicide.

J'ai cité Trump parmi les haut placés parce qu'il est le plus en vue, rien de plus.

Le prince Andrew aussi était son copain, mais je ne le vois pas mettre la main à la pâte.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/08/2019 09:28

J'ai clairement forcé sur le titre.

Rien d'un complot suggéré par mon titre, une seule personne suffit pour suicider un prisonnier.

Il n'y aura pas de complot du silence cette fois parce que la justice a déjà trop de documents.

Si tu tiens au suicide, il est plus que suspect.

Cite moi le nom de quelqu'un qui y croit à ce suicide.

J'ai cité Trump parmi les haut placés parce qu'il est le plus en vue, rien de plus.

Le prince Andrew aussi était son copain, mais je ne le vois pas mettre la main à la pâte.

Bien sûr que si, le titre de suggère un complot, puisque si une seule personne suffit pour suicider un prisonnier, le complot réside dans les raisons de cette action et les commanditaires supposés. Tu le sais bien et tu l’admets d’ailleurs à demi-mot. Ensuite, tu affirmes clairement que Trump en est bénéficiaire, sans aucun élément de preuve. Dieu sait que je ne suis pas un supporter de Trump, mais je trouve cette démarche malsaine, typique des rumeurs qui alimentent les réseaux sociaux dès qu’un doute apparaît. Qu’il y ait un doute dans cette affaire, c’est certain, mais à te lire tu ne t’arrêtes pas au doute et tu procèdes par affirmation, et là je ne te suis pas. Y a-t-il suicide ou assassinat ? Je n’en sais rien, mais jusqu’à preuve du contraire, à cet instant, c’est un suicide.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/08/2019 10:33

Bien sûr que si, le titre de suggère un complot, puisque si une seule personne suffit pour suicider un prisonnier, le complot réside dans les raisons de cette action et les commanditaires supposés. Tu le sais bien et tu l’admets d’ailleurs à demi-mot. Ensuite, tu affirmes clairement que Trump en est bénéficiaire, sans aucun élément de preuve. Dieu sait que je ne suis pas un supporter de Trump, mais je trouve cette démarche malsaine, typique des rumeurs qui alimentent les réseaux sociaux dès qu’un doute apparaît. Qu’il y ait un doute dans cette affaire, c’est certain, mais à te lire tu ne t’arrêtes pas au doute et tu procèdes par affirmation, et là je ne te suis pas. Y a-t-il suicide ou assassinat ? Je n’en sais rien, mais jusqu’à preuve du contraire, à cet instant, c’est un suicide.
Je crois toujours à la version officielle du suicide ( de manière générale), mais seulement pendant 1 mn. Après je me pose des questions. Mais bon, le 30 octobre il y aura 40 ans que Robert Boulin s'est "suicidé", l'enquête suit son cours. Je soutiens la curiosité malsaine des enquêteurs.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/08/2019 11:54

Je crois toujours à la version officielle du suicide ( de manière générale), mais seulement pendant 1 mn. Après je me pose des questions. Mais bon, le 30 octobre il y aura 40 ans que Robert Boulin s'est "suicidé", l'enquête suit son cours. Je soutiens la curiosité malsaine des enquêteurs.

Je soutiens la curiosité malsaine des enquêteurs.

Tout-à-fait !

Dans les limites d'un Etat de Droit.

Pas toujours facile de séparer les sentiments de la justice...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/08/2019 12:03

Je crois toujours à la version officielle du suicide ( de manière générale), mais seulement pendant 1 mn. Après je me pose des questions. Mais bon, le 30 octobre il y aura 40 ans que Robert Boulin s'est "suicidé", l'enquête suit son cours. Je soutiens la curiosité malsaine des enquêteurs.

Tu oublies l affaire Ben  Barka? ...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/08/2019 17:03

Tu oublies l affaire Ben  Barka? ...

Pour avoir le droit de parler du cas Epstein, faudrait-il que j'évoque également toutes les disparitions suspectes qui ont eu lieu depuis la nuit des temps? smiley rolleyes

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/08/2019 17:31

Je crois toujours à la version officielle du suicide ( de manière générale), mais seulement pendant 1 mn. Après je me pose des questions. Mais bon, le 30 octobre il y aura 40 ans que Robert Boulin s'est "suicidé", l'enquête suit son cours. Je soutiens la curiosité malsaine des enquêteurs.

Parfois qualifiée de vilain défaut, la curiosité n'est pas forcément malsaine, spécialement quand c'est celle des enquêteurs chargés de découvrir la vérité dans le cadre d'une mission judiciaire

J'espère qu'elle ne fera pas défaut à ceux qui seront chargés par la justice américaine d'établir ce qui s'est passé pour Epstein.

Ce qui serait malsain, c'est que ces enquêteurs aient une conviction, suicide ou assassinat, avant même d'enquêter, ce que tu sembles avoir. De même qu'un juge d'instruction doit instruire à charge et à décharge, l'enquêteur doit être débarrassé de tout a priori.

S'agissant de l'affaire Boulin, l'enquête a établi des éléments factuels, portés à la connaissance de public, qui permettent de penser raisonnablement qu'il ne s'agit pas d'un suicide.

Pour Epstein ce n'est évidemment pas le cas à ce jour, ce qui interdit toute affirmation. Le parallèle avec l'affaire Boulin est au minimum très prématuré. 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/08/2019 17:51

Pour avoir le droit de parler du cas Epstein, faudrait-il que j'évoque également toutes les disparitions suspectes qui ont eu lieu depuis la nuit des temps? smiley rolleyes

Mais mon cher ami, nous sommes dans un pays

libre.... Donc pourquoi pas.moi perso je suis d 'accord

Un conseiller de Mitterand, François de Grossrouvre..... 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/08/2019 18:03

Parfois qualifiée de vilain défaut, la curiosité n'est pas forcément malsaine, spécialement quand c'est celle des enquêteurs chargés de découvrir la vérité dans le cadre d'une mission judiciaire

J'espère qu'elle ne fera pas défaut à ceux qui seront chargés par la justice américaine d'établir ce qui s'est passé pour Epstein.

Ce qui serait malsain, c'est que ces enquêteurs aient une conviction, suicide ou assassinat, avant même d'enquêter, ce que tu sembles avoir. De même qu'un juge d'instruction doit instruire à charge et à décharge, l'enquêteur doit être débarrassé de tout a priori.

S'agissant de l'affaire Boulin, l'enquête a établi des éléments factuels, portés à la connaissance de public, qui permettent de penser raisonnablement qu'il ne s'agit pas d'un suicide.

Pour Epstein ce n'est évidemment pas le cas à ce jour, ce qui interdit toute affirmation. Le parallèle avec l'affaire Boulin est au minimum très prématuré. 

 

Ce qui serait malsain, c'est que ces enquêteurs aient une conviction, suicide ou assassinat, avant même d'enquêter, ce que tu sembles avoir.

Quand tu liras la communication d'une agence de presse que tu trouveras plus bas, tu conviendras que tu as peut-être été un peu naïf de croire à un suicide. Mais, à la réflexion, non, il en faudra bien plus pour te faire pencher pour l'assassinat.

J'attendrai bien sûr avec intérêt les conclusions de l'enquête, qui évidemment doit être menée avec toute la rigueur s'agissant de la mort d'un tel personnage qui avait bénéficié de la mansuétude d'un juge dans un cas précédent. Juge nommé ministre par Trump, mais qui a quitté ses fonctions quand l'histoire Epstein II a éclaté.

Le 23 juillet, Epstein avait déjà été retrouvé allongé sur le sol de sa cellule, blessé, avec des marques sur le cou. Certains sources avaient alors assuré qu’il avait tenté de se suicider, mais ses blessures étaient sans gravité et il s’était présenté peu après à une audience. Il avait ensuite fait l’objet d’une surveillance particulière antisuicide, mais celle-ci s’était arrêtée le 29 juillet, selon le « New York Times .

PS : pour être précis, Acosta, jusqu'à récemment ministre du travail de TRUMP, avait été procureur général et non pas juge dans l'affaire Epstein I.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/08/2019 18:20

Ce qui serait malsain, c'est que ces enquêteurs aient une conviction, suicide ou assassinat, avant même d'enquêter, ce que tu sembles avoir.

Quand tu liras la communication d'une agence de presse que tu trouveras plus bas, tu conviendras que tu as peut-être été un peu naïf de croire à un suicide. Mais, à la réflexion, non, il en faudra bien plus pour te faire pencher pour l'assassinat.

J'attendrai bien sûr avec intérêt les conclusions de l'enquête, qui évidemment doit être menée avec toute la rigueur s'agissant de la mort d'un tel personnage qui avait bénéficié de la mansuétude d'un juge dans un cas précédent. Juge nommé ministre par Trump, mais qui a quitté ses fonctions quand l'histoire Epstein II a éclaté.

Le 23 juillet, Epstein avait déjà été retrouvé allongé sur le sol de sa cellule, blessé, avec des marques sur le cou. Certains sources avaient alors assuré qu’il avait tenté de se suicider, mais ses blessures étaient sans gravité et il s’était présenté peu après à une audience. Il avait ensuite fait l’objet d’une surveillance particulière antisuicide, mais celle-ci s’était arrêtée le 29 juillet, selon le « New York Times .

PS : pour être précis, Acosta, jusqu'à récemment ministre du travail de TRUMP, avait été procureur général et non pas juge dans l'affaire Epstein I.

Si effectivement tu vois dans cette communication, que je connaissais, la preuve que c’est un assassinat, ça fait peur. Il ne s’agit pas d’être naïf ou pas, il s’agit simplement de constater qu’aujourd’hui aucun élément concret ne permet d’établir que c’est un assassinat. Cette accusation de naïveté est un grand classique des complotistes en mal de preuve et qui ne connaissent pas le doute, eux. Tu peux croire ce que tu veux, mais un scientifique comme toi sait bien que croire et savoir ce n’est pas la même chose. Le plus drôle, c’est que Trump lui-même relaie le théorie du complot. Trump-Moreau, même combat ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/08/2019 18:29

Si effectivement tu vois dans cette communication, que je connaissais, la preuve que c’est un assassinat, ça fait peur. Il ne s’agit pas d’être naïf ou pas, il s’agit simplement de constater qu’aujourd’hui aucun élément concret ne permet d’établir que c’est un assassinat. Cette accusation de naïveté est un grand classique des complotistes en mal de preuve et qui ne connaissent pas le doute, eux. Tu peux croire ce que tu veux, mais un scientifique comme toi sait bien que croire et savoir ce n’est pas la même chose. Le plus drôle, c’est que Trump lui-même relaie le théorie du complot. Trump-Moreau, même combat ?

Si effectivement tu vois dans cette communication, que je connaissais, la preuve que c’est un assassinat, ça fait peur.

Je n'écarte pas la possibilité que la communication en question soit erronée ou mensongère. J'espère que la vérité éclatera, mais je ne parierais pas que ce sera le cas.

Après tout, il était peut-être en manque d'excitation sexuelle et aurait voulu jouer au jeu de la pendaison.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/08/2019 19:10

Si effectivement tu vois dans cette communication, que je connaissais, la preuve que c’est un assassinat, ça fait peur.

Je n'écarte pas la possibilité que la communication en question soit erronée ou mensongère. J'espère que la vérité éclatera, mais je ne parierais pas que ce sera le cas.

Après tout, il était peut-être en manque d'excitation sexuelle et aurait voulu jouer au jeu de la pendaison.

Mais enfin, Bernard, même si cette communication n'est ni erronée, ni mensongère (et je ne pense pas qu'elle le soit), en quoi serait elle la preuve d'un assassinat ?

Ce qui est extraordinaire, c'est cette obligation qui nous serait faite d'avoir un avis sur tout, de toujours devoir croire ou ne pas croire.

Je dis simplement : je ne sais pas si c'est un suicide ou un assassinat, mais en l'état actuel il semble que ce soit un suicide, avec un doute. Je constate, je ne crois rien.

La justice va enquêter, mais il me semble impossible d'affirmer quoi que ce soit aujourd'hui, comme tu le fais à mon avis de façon imprudente.

Quand tu dis espérer que la vérité éclatera, en fait tu espères  simplement que l'assassinat sera démontré. Et si ce n'est pas le cas, tu en concluras que l'enquête a été mal faite ou truquée. Bref, on n'en sortira jamais.

Je ne fonctionne pas comme ça.

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/08/2019 19:40

Mais enfin, Bernard, même si cette communication n'est ni erronée, ni mensongère (et je ne pense pas qu'elle le soit), en quoi serait elle la preuve d'un assassinat ?

Ce qui est extraordinaire, c'est cette obligation qui nous serait faite d'avoir un avis sur tout, de toujours devoir croire ou ne pas croire.

Je dis simplement : je ne sais pas si c'est un suicide ou un assassinat, mais en l'état actuel il semble que ce soit un suicide, avec un doute. Je constate, je ne crois rien.

La justice va enquêter, mais il me semble impossible d'affirmer quoi que ce soit aujourd'hui, comme tu le fais à mon avis de façon imprudente.

Quand tu dis espérer que la vérité éclatera, en fait tu espères  simplement que l'assassinat sera démontré. Et si ce n'est pas le cas, tu en concluras que l'enquête a été mal faite ou truquée. Bref, on n'en sortira jamais.

Je ne fonctionne pas comme ça.

 

 

Eh oui, tu as raison, je me refuse de croire à des explications qui heurtent ce que je pense être mon bon sens.

En général ça m'a bien réussi, j'ai des tas de cas où le temps a démontré que ce qui m'avait paru farfelu comme explication était en fait totalement faux.

Il y a aussi qq cas, nettement plus rares, où j'ai dû in petto manger mon chapeau.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/08/2019 23:22

Bernard et Jacques, vous avez tous les deux raison ! Beaucoup d'éléments donnent à penser qu'il ne s'agit pas d'un suicide, mais il ne saurait être question d'accuser ou de juger quiconque sans preuve.

Bernard, un volcan bouillonne-t-il sous la carapace du scientifique rigoureux ? smiley cool

Jacques, ton absence remarquable d'a priori est le signe d'une grande sagesse ou d'une grande indifférence smiley surprised

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/08/2019 01:16

Bernard et Jacques, vous avez tous les deux raison ! Beaucoup d'éléments donnent à penser qu'il ne s'agit pas d'un suicide, mais il ne saurait être question d'accuser ou de juger quiconque sans preuve.

Bernard, un volcan bouillonne-t-il sous la carapace du scientifique rigoureux ? smiley cool

Jacques, ton absence remarquable d'a priori est le signe d'une grande sagesse ou d'une grande indifférence smiley surprised

Je n’en demande pas tant pour la sagesse, mais pour l’indifférence, je ne sais pas trop comment l’interpréter. Une indifférence par rapport à l’affaire ? Si c’est un suicide, ce n’est effectivement qu’une sordide affaire de mœurs hélas assez banale et qui serait demeurée relativement anonyme sans la personnalité et les relations d’Epstein. Rien de très palpitant. Si c’est un assassinat, cela peut devenir un thriller politique bien plus passionnant, mais on n’en est pas là, si tant est qu’on y soit un jour. Ce qui est sûr, c’est que je ne suis absolument pas indifférent au fait qu’on décrète comme étant une certitude une simple hypothèse, même plausible, avant même de pouvoir apporter des éléments de preuve. Ne pas douter, procéder par affirmations non démontrées en se fiant uniquement à son « bon sens », non, vraiment, cela ne me convient pas, et c’est finalement l’unique cause de mon intervention.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/08/2019 01:19

Bien sûr que si, le titre de suggère un complot, puisque si une seule personne suffit pour suicider un prisonnier, le complot réside dans les raisons de cette action et les commanditaires supposés. Tu le sais bien et tu l’admets d’ailleurs à demi-mot. Ensuite, tu affirmes clairement que Trump en est bénéficiaire, sans aucun élément de preuve. Dieu sait que je ne suis pas un supporter de Trump, mais je trouve cette démarche malsaine, typique des rumeurs qui alimentent les réseaux sociaux dès qu’un doute apparaît. Qu’il y ait un doute dans cette affaire, c’est certain, mais à te lire tu ne t’arrêtes pas au doute et tu procèdes par affirmation, et là je ne te suis pas. Y a-t-il suicide ou assassinat ? Je n’en sais rien, mais jusqu’à preuve du contraire, à cet instant, c’est un suicide.

pas de fumée dans feu

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/08/2019 04:59

Je n’en demande pas tant pour la sagesse, mais pour l’indifférence, je ne sais pas trop comment l’interpréter. Une indifférence par rapport à l’affaire ? Si c’est un suicide, ce n’est effectivement qu’une sordide affaire de mœurs hélas assez banale et qui serait demeurée relativement anonyme sans la personnalité et les relations d’Epstein. Rien de très palpitant. Si c’est un assassinat, cela peut devenir un thriller politique bien plus passionnant, mais on n’en est pas là, si tant est qu’on y soit un jour. Ce qui est sûr, c’est que je ne suis absolument pas indifférent au fait qu’on décrète comme étant une certitude une simple hypothèse, même plausible, avant même de pouvoir apporter des éléments de preuve. Ne pas douter, procéder par affirmations non démontrées en se fiant uniquement à son « bon sens », non, vraiment, cela ne me convient pas, et c’est finalement l’unique cause de mon intervention.

Si c’est un assassinat, cela peut devenir un thriller politique bien plus passionnant.....

Ce qui est sûr, c’est que je ne suis absolument pas indifférent au fait qu’on décrète comme étant une certitude une simple hypothèse, même plausible, avant même de pouvoir apporter des éléments de preuve.

Je résume ce que j'entends, corrige-moi si je trahis ton propos : un assassinat peut devenir une histoire passionnante mais bafouer la justice est inadmissible et te fait réagir. 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/08/2019 07:31

Jeffrey Epstein.

Ouf de soulagement de Trump (entre autres).

On l'aurait aidé car tu sous entend que Trump et autres personnalités auraient participé a ces orgies sexuelles sur mineures ? 

Mais dans ce cas pourquoi personnes d'autres ne parlent car des témoins et victimes de ses orgies ne manquent pas .....faire taire tout le monde est difficile. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/08/2019 08:28

pas de fumée dans feu

C’est sûrement ce que l’on dit à Outreau. Et il aurait fallu expliquer ça à Dreyfus, Calas, Dils, Dominique Baudis, Agret et quelques centaines d’autres probablement.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/08/2019 08:35

On l'aurait aidé car tu sous entend que Trump et autres personnalités auraient participé a ces orgies sexuelles sur mineures ? 

Mais dans ce cas pourquoi personnes d'autres ne parlent car des témoins et victimes de ses orgies ne manquent pas .....faire taire tout le monde est difficile. 

S'il s'agit comme je le suppose d'un assassinat, il y a tellement de suspects possibles que cela défie l'imagination.

Trump ne chassait (chasse) pas du tout sur le même terrain sexuel qu'Epstein. Je ne l'ai cité que parce qu'il avait nommé comme ministre encore un autre personnage douteux, Acosta, qui avait fait un marché avec Epstein, lui épargnant une longue peine de prison.

L'affaire ne m'intéresse pas plus que ça, mais elle est symptomatique de l'impunité des puissants, comme Epstein.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/08/2019 08:50

Si c’est un assassinat, cela peut devenir un thriller politique bien plus passionnant.....

Ce qui est sûr, c’est que je ne suis absolument pas indifférent au fait qu’on décrète comme étant une certitude une simple hypothèse, même plausible, avant même de pouvoir apporter des éléments de preuve.

Je résume ce que j'entends, corrige-moi si je trahis ton propos : un assassinat peut devenir une histoire passionnante mais bafouer la justice est inadmissible et te fait réagir. 

 

En gros, Bernard affirme dans son 1er post qu’Epstein a été assassiné et que sa mort arrange bien Trump. Et « comme il n’y a pas de fumée sans feu », beaucoup vont en conclure que Trump a fait assassiner Epstein. Et si Trump a fait assassiner Epstein, le Watergate devient une aimable plaisanterie à côté de cette affaire. A ce stade, aucune preuve bien sûr, mais c’est fini : la justice a été rendue par les réseaux sociaux. Il sera pratiquement impossible de détromper les convaincus, quels que soient les résultats de l’enquête. Alors oui, la justice rendue par les réseaux sociaux, par Mediapart, le Canard Enchaîné, la presse et les médias en général (qui ont le devoir d’informer mais pas de juger), ce n’est pas pour moi la bonne manière de rendre la justice.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/08/2019 10:05

En gros, Bernard affirme dans son 1er post qu’Epstein a été assassiné et que sa mort arrange bien Trump. Et « comme il n’y a pas de fumée sans feu », beaucoup vont en conclure que Trump a fait assassiner Epstein. Et si Trump a fait assassiner Epstein, le Watergate devient une aimable plaisanterie à côté de cette affaire. A ce stade, aucune preuve bien sûr, mais c’est fini : la justice a été rendue par les réseaux sociaux. Il sera pratiquement impossible de détromper les convaincus, quels que soient les résultats de l’enquête. Alors oui, la justice rendue par les réseaux sociaux, par Mediapart, le Canard Enchaîné, la presse et les médias en général (qui ont le devoir d’informer mais pas de juger), ce n’est pas pour moi la bonne manière de rendre la justice.

Beaucoup confondent justice et vengeance, enquêter et inquisition.

Mais Trump connait le(s) coupable(s) et a déjà annoncé leur(s) nom(s) : Les Clinton smiley surprised

Et il a confirmé qu'il n'avait aucun lien avec Epstein avec lequel on le voit sur des vidéos plaisanter, rigoler, se taper la main sur l'épaule, et parler de jeunes femmes comme on parle de viande devant l'étalage du boucher

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Haut de page

Fulcrum Speed 40 DB et Zerocarbon_Decembre 2019

Sport 101 Facebook V4

Velofollies

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 02 février 2020
dimanche 01 mars 2020
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES