FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Billets d'humeur • Tiens, tiens

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Bas de page

envoyé le 05/04/2019 20:03

nous sommes en LOA depuis 2008. lors du changement de voiture, en 2017, nous avons pris une essence, la mort dans l'ame,  pour nous "debarasser" du diesel au cas où . on a les boules car une essence consomme 2 l de plus aux 100 km, et le montant mensuel de la LOA est peu different entre vehicule diesel et essence similaire. pour bourgoin/nantes, le plein ne suffit plus, et bien sur coute plus cher.

Avec mon essence de 130cv je consomme 1 à 1.5l de plus que mon diesel de 110cv. 

A 20000km le diesel se justifie. Mais à 10000km avec une bonne partie de petits parcours urbains par an comme je le faisais, le choix du diesel est stupide. 

Le kilométrage moyen est de 13000 km par an et on avait 75% d'achat de diesel. Autant dire beaucoup d'achats irrationnels, guides par le prix au litre du gazole, mais dont le coût global et final revenait plus cher que l'essence

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/04/2019 21:01

dans tous les cas je préfère suivre mais de loin quand même une essence qu' un diesel qui pue………. et concernant la consommation de carburants ,il n y a qu ' a adopter une conduite éco

Comme le souligne Eric, les diesel actuels polluent beaucoup moins que les anciens. Et un diesel consommera toujours moins qu'un essence (toutes choses égales par ailleurs), essentiellement parce que le rendement d'un moteur thermique dépend de son taux de compression.

Il ne faut pas non plus oublier que l'efficacité des pots catalytiques et autres dispositifs antipollution est très faible lorsque le moteur est froid, c'est à dire presque tout le temps quand on se limite à de très petits trajets.

Tout à fait d'accord avec toi en ce qui concerne le style de conduite. A quand une limitation à 110 sur les autoroutes smiley mr-green. Et si on veut vraiment prendre le taureau par les cornes, il faudrait réduire le poids des voitures, c'est important lors des changements d'allure, et la prise au vent, un facteur important sur l'autoroute. Bref, tout le contraire de la tendance actuelle. Avec le rendement des moteurs modernes, une voiture de 800 kg basse et bien profilée devrait consommer sans peine nettement moins de 4 litres/100km. Qui l'achèterait ?

 

"une voiture de 800 kg basse et bien profilée devrait consommer sans peine nettement moins de 4 litres/100km"

Moi je dirais qu'une voiture aux caractéristiques que tu décris la consommation pourrait s'abaisser facilement à 2l/ 100 km avec un moteur moderne.

Mais qui voudrait se passer d'un SUV haut, confortable avec les équipements sécuritaires qui ont aussi leur poids.

Pour inciter l'utilisation de tels engins économiques il faudrait une politique fiscale intelligente et courageuse.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 05/04/2019 22:22

"une voiture de 800 kg basse et bien profilée devrait consommer sans peine nettement moins de 4 litres/100km"

Moi je dirais qu'une voiture aux caractéristiques que tu décris la consommation pourrait s'abaisser facilement à 2l/ 100 km avec un moteur moderne.

Mais qui voudrait se passer d'un SUV haut, confortable avec les équipements sécuritaires qui ont aussi leur poids.

Pour inciter l'utilisation de tels engins économiques il faudrait une politique fiscale intelligente et courageuse.

Un aller/retour NewYork correspond à 6 À/R Marseille/ Paris en SUV question carbone quand tu vois le Nb de bobos qui passent leur W/E là bas je te laisse faire les calculs de plus nous allons agrandir Roissy alors la voiture là dedans ......je ne parle pas du bidule à la mode les croisières donc je me sers sans aucun complexe de ma voiture ( Rayon de 20kms)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/04/2019 00:13

nous sommes en LOA depuis 2008. lors du changement de voiture, en 2017, nous avons pris une essence, la mort dans l'ame,  pour nous "debarasser" du diesel au cas où . on a les boules car une essence consomme 2 l de plus aux 100 km, et le montant mensuel de la LOA est peu different entre vehicule diesel et essence similaire. pour bourgoin/nantes, le plein ne suffit plus, et bien sur coute plus cher.

Voilà, quand on est riche, on fait du LOA. Et puis, on se plaint.

Si tu avais été pauvre, tu aurais acheté une voiture d'occasion essence à 3000€. Tu aurais une voiture avec un réservoir de 75l. Et là, le trajet Lyon-La Baule, "finger in the noze" sans arrêt. Non, mais!

Don't be agressive, it's a joke!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/04/2019 00:59

http://www.lefigaro.fr/automobile/les-nouveaux-diesels-seraient-aussi-propres-que-les-moteurs-a-essence-20190402

les-nouveaux-diesels-seraient-aussi-propres-que-les-moteurs-a-essence-

Rien que le titre fait peur : depuis quand un moteur à essence est propre ?

Pour rappel, les diesels sont classé cancérogène certains, les essence cancérogènes probable.

Le diesel paye 40 ans de développement à outrance dans une quasi absence de rélgementation qui leur laissait empuantir l'atmosphère en toute impunité et offrant aux adeptes un prix maintenu articiellement plus bas que celui de l'essence alors qu'il coûte plus cher à produire.

Si les diesels récents étaient aussi propres, certains constructeurs allememants.. bref, tu connais l'histoire. Tu dois savoit aussi qu'un FAP coûte chez à l'entretien et se démonte facilement...

Quant à ceux qui roulent depuis 15, 20 ans et plus, et qui sont légions...il suffit de rouler derrière pour savoir à quoi s'en tenir.

Les nouveaux sont peut-être très bien, ils payent juste 40 années de scandale permanent.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/04/2019 03:17

les-nouveaux-diesels-seraient-aussi-propres-que-les-moteurs-a-essence-

Rien que le titre fait peur : depuis quand un moteur à essence est propre ?

Pour rappel, les diesels sont classé cancérogène certains, les essence cancérogènes probable.

Le diesel paye 40 ans de développement à outrance dans une quasi absence de rélgementation qui leur laissait empuantir l'atmosphère en toute impunité et offrant aux adeptes un prix maintenu articiellement plus bas que celui de l'essence alors qu'il coûte plus cher à produire.

Si les diesels récents étaient aussi propres, certains constructeurs allememants.. bref, tu connais l'histoire. Tu dois savoit aussi qu'un FAP coûte chez à l'entretien et se démonte facilement...

Quant à ceux qui roulent depuis 15, 20 ans et plus, et qui sont légions...il suffit de rouler derrière pour savoir à quoi s'en tenir.

Les nouveaux sont peut-être très bien, ils payent juste 40 années de scandale permanent.

Patrick MOUILLARD a écrit :Rien que le titre fait peur : depuis quand un moteur à essence est propre

 

et bien surement depuis que l'on nous vend la voiture électrique comme un véhicule propre 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/04/2019 08:13

dans tous les cas je préfère suivre mais de loin quand même une essence qu' un diesel qui pue………. et concernant la consommation de carburants ,il n y a qu ' a adopter une conduite éco

Comme le souligne Eric, les diesel actuels polluent beaucoup moins que les anciens. Et un diesel consommera toujours moins qu'un essence (toutes choses égales par ailleurs), essentiellement parce que le rendement d'un moteur thermique dépend de son taux de compression.

Il ne faut pas non plus oublier que l'efficacité des pots catalytiques et autres dispositifs antipollution est très faible lorsque le moteur est froid, c'est à dire presque tout le temps quand on se limite à de très petits trajets.

Tout à fait d'accord avec toi en ce qui concerne le style de conduite. A quand une limitation à 110 sur les autoroutes smiley mr-green. Et si on veut vraiment prendre le taureau par les cornes, il faudrait réduire le poids des voitures, c'est important lors des changements d'allure, et la prise au vent, un facteur important sur l'autoroute. Bref, tout le contraire de la tendance actuelle. Avec le rendement des moteurs modernes, une voiture de 800 kg basse et bien profilée devrait consommer sans peine nettement moins de 4 litres/100km. Qui l'achèterait ?

 

Avec le rendement des moteurs modernes, une voiture de 800 kg basse et bien profilée devrait consommer sans peine nettement moins de 4 litres/100km. Qui l'achèterait ?

Hé oui ! qui l'achèterait ? la tendance est d'ailleurs aux SUV de toutes tailles .

C'est d'ailleurs ce que je viens d'acquérir ! mais je te rassure ce n'est pas le SUV Maserati !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/04/2019 08:43

les-nouveaux-diesels-seraient-aussi-propres-que-les-moteurs-a-essence-

Rien que le titre fait peur : depuis quand un moteur à essence est propre ?

Pour rappel, les diesels sont classé cancérogène certains, les essence cancérogènes probable.

Le diesel paye 40 ans de développement à outrance dans une quasi absence de rélgementation qui leur laissait empuantir l'atmosphère en toute impunité et offrant aux adeptes un prix maintenu articiellement plus bas que celui de l'essence alors qu'il coûte plus cher à produire.

Si les diesels récents étaient aussi propres, certains constructeurs allememants.. bref, tu connais l'histoire. Tu dois savoit aussi qu'un FAP coûte chez à l'entretien et se démonte facilement...

Quant à ceux qui roulent depuis 15, 20 ans et plus, et qui sont légions...il suffit de rouler derrière pour savoir à quoi s'en tenir.

Les nouveaux sont peut-être très bien, ils payent juste 40 années de scandale permanent.

"Tu dois savoit aussi qu'un FAP coûte chez à l'entretien"

Si le moteur diesel est mal utilisé, c'est à dire de petits parcours en ville, moteur froid, oui. Si il est utilisé comme il se doit, longs parcours, moteur bien chaud, beaucoup de km annuels, le FAP dure la vie de la voituresmiley wink. Le problème c'est que beaucoup de gens ont acheté un diesel car cela consommait moins mais qu'ils en avaient pas du tout l'usage! Je rappelle qu'à un certain moment les gouvernements encourrageaient l'achat de moteur à faibles émissions de CO², et par conséquent des diesels!

Le moteur essence n'est pas non plus tout blanc : pour remplacer le plomb tétraéthyle qui était très toxique on a mis du benzène, qui lui est hautement cancérogènesmiley rolleyes.

Les pistolets pompes à essence sont munis d'un système d'aspiration pour ne pas soumettre l'automobiliste aux vapeurs de benzène quand il fait le plein.

A vélo, vous avez déjà certainement été dépassé par une voiture essence moteur froid, avez-vous remarqué l'odeur? Un catalyseur ça fonctionne quand c'est bien chaud. a froid, non. Dans les imbrûlés il y a certainement du benzène...

Le meilleur carburant pour le moteur à explosion c'est l'hydrogène, mais trop compliqué à mettre en oeuvre (ne rejete que de l'eau!). Suivi par le CNG, gaz naturel comprimé, ça je trouve que c'est l'avenir pour les moteurs à explosion. Malheureusement la diffusion est confidentielle, trop peu de stations services et seul le groupe VAG (VW, Audi, Skoda, Seat) développe des modèles. C'est vraiment malheureux!

Il n'y a aucun effort de politique de changement. Ou alors c'est très très lent.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/04/2019 09:57

"Tu dois savoit aussi qu'un FAP coûte chez à l'entretien"

Si le moteur diesel est mal utilisé, c'est à dire de petits parcours en ville, moteur froid, oui. Si il est utilisé comme il se doit, longs parcours, moteur bien chaud, beaucoup de km annuels, le FAP dure la vie de la voituresmiley wink. Le problème c'est que beaucoup de gens ont acheté un diesel car cela consommait moins mais qu'ils en avaient pas du tout l'usage! Je rappelle qu'à un certain moment les gouvernements encourrageaient l'achat de moteur à faibles émissions de CO², et par conséquent des diesels!

Le moteur essence n'est pas non plus tout blanc : pour remplacer le plomb tétraéthyle qui était très toxique on a mis du benzène, qui lui est hautement cancérogènesmiley rolleyes.

Les pistolets pompes à essence sont munis d'un système d'aspiration pour ne pas soumettre l'automobiliste aux vapeurs de benzène quand il fait le plein.

A vélo, vous avez déjà certainement été dépassé par une voiture essence moteur froid, avez-vous remarqué l'odeur? Un catalyseur ça fonctionne quand c'est bien chaud. a froid, non. Dans les imbrûlés il y a certainement du benzène...

Le meilleur carburant pour le moteur à explosion c'est l'hydrogène, mais trop compliqué à mettre en oeuvre (ne rejete que de l'eau!). Suivi par le CNG, gaz naturel comprimé, ça je trouve que c'est l'avenir pour les moteurs à explosion. Malheureusement la diffusion est confidentielle, trop peu de stations services et seul le groupe VAG (VW, Audi, Skoda, Seat) développe des modèles. C'est vraiment malheureux!

Il n'y a aucun effort de politique de changement. Ou alors c'est très très lent.

 

Un catalyseur ça fonctionne quand c'est bien chaud. a froid, non.

Finalement, la pollution globale d'un moteur à essence équipé d'un catalyseur et utilisé exclusivement sur des petits parcours est-elle inférieure à celle d'un moteur prévu pour fonctionner sans pot catalytique ? 

Les pots catalytiques ont été imposés en Europe pour en rentabiliser la fabrication qui visait à satisfaire dans un premiers temps les exigences du marché américain. Les marques allemandes premium étant les plus exportées, c'est donc l'Allemagne qui a initié cette tendance.

Techniquement, c'est dommage. En effet, le pot catalytique impose (pour sa survie) de fonctionner avec un rapport essence/air plus riche, donc plus polluant à la base. Les études sur les moteurs à mélanges pauvres ont été étouffées dans l'oeuf par le développement des pots catalytiques.

Le meilleur carburant pour le moteur à explosion c'est l'hydrogène……….suivi par le CNG, gaz naturel comprimé……... Malheureusement la diffusion est confidentielle

L'objectif prioritaire des constructeurs est de "faire du chiffre". La demande doit venir des consommateurs… mais la demande est suscitée par les campagnes publicitaires. Comment sort-on d'un cercle vicieux ? smiley rolleyes

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/04/2019 17:36

Et quand on sait qu'un navire de croisière faisant escale trois jours dans le port de Toulon pollue autant que 30.000 voitures .... çà laisse rêveur , non !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/04/2019 18:09

Un catalyseur ça fonctionne quand c'est bien chaud. a froid, non.

Finalement, la pollution globale d'un moteur à essence équipé d'un catalyseur et utilisé exclusivement sur des petits parcours est-elle inférieure à celle d'un moteur prévu pour fonctionner sans pot catalytique ? 

Les pots catalytiques ont été imposés en Europe pour en rentabiliser la fabrication qui visait à satisfaire dans un premiers temps les exigences du marché américain. Les marques allemandes premium étant les plus exportées, c'est donc l'Allemagne qui a initié cette tendance.

Techniquement, c'est dommage. En effet, le pot catalytique impose (pour sa survie) de fonctionner avec un rapport essence/air plus riche, donc plus polluant à la base. Les études sur les moteurs à mélanges pauvres ont été étouffées dans l'oeuf par le développement des pots catalytiques.

Le meilleur carburant pour le moteur à explosion c'est l'hydrogène……….suivi par le CNG, gaz naturel comprimé……... Malheureusement la diffusion est confidentielle

L'objectif prioritaire des constructeurs est de "faire du chiffre". La demande doit venir des consommateurs… mais la demande est suscitée par les campagnes publicitaires. Comment sort-on d'un cercle vicieux ? smiley rolleyes

"La demande doit venir des consommateurs…"

Pas que. Le CNG cela revient pour une voiture moyenne à 4€ aux 100 km; la même voiture avec un moteur essence c'est 8€/100 km. Rien qu'avec cet argument massue, le CNG devrait faire un tabac, mais non. Il y a trop peu de stations proposant ce carburant, trop peu de modèles de voitures (uniquement VAG) et surtout pas de publicité. Pourtant c'est un carburant très propre par rapport aux autres hydrocarbures.

Je crois savoir pour les personnes ayant le gaz naturel chez eux de s'équiper d'une mini-station de compression de gaz pour faire le plein chez eux, mais ce genre d'équipement est onéreux. Mais quel confort!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/04/2019 00:57

Avec le rendement des moteurs modernes, une voiture de 800 kg basse et bien profilée devrait consommer sans peine nettement moins de 4 litres/100km. Qui l'achèterait ?

Hé oui ! qui l'achèterait ? la tendance est d'ailleurs aux SUV de toutes tailles .

C'est d'ailleurs ce que je viens d'acquérir ! mais je te rassure ce n'est pas le SUV Maserati !

C'est d'ailleurs ce que je viens d'acquérir ! mais je te rassure ce n'est pas le SUV Maserati !

Tu as bien raison, c'est d'un tape-à-l'oeil vraiment vulgaire.Pwouark !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/04/2019 01:14

Patrick MOUILLARD a écrit :Rien que le titre fait peur : depuis quand un moteur à essence est propre

 

et bien surement depuis que l'on nous vend la voiture électrique comme un véhicule propre 

et bien surement depuis que l'on nous vend la voiture électrique comme un véhicule propre

Et voilà, c'est reparti... la voiture électrique, nuisance écologique... consternant.

La  nuisance n'est pas la voiture mais la façon dont l'électricité est produite, pour l'essentiel. Si le courant vient d'une usine hydroélectrique ou d'une centrale nucléaire,il est propre.

Les batteries d'aujourd'hui posent des problèmes de recyclage, ça évolue vite, on n'en est qu'au début de l'électrique.

Tu voudrais qu'on aie brulé la dernière goutte de pétrole pour commencer à plancher sur autre chose ???

Présenter l'électrique comme sale, c'est un discours de lobbyiste pétrolier. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/04/2019 02:53

et bien surement depuis que l'on nous vend la voiture électrique comme un véhicule propre

Et voilà, c'est reparti... la voiture électrique, nuisance écologique... consternant.

La  nuisance n'est pas la voiture mais la façon dont l'électricité est produite, pour l'essentiel. Si le courant vient d'une usine hydroélectrique ou d'une centrale nucléaire,il est propre.

Les batteries d'aujourd'hui posent des problèmes de recyclage, ça évolue vite, on n'en est qu'au début de l'électrique.

Tu voudrais qu'on aie brulé la dernière goutte de pétrole pour commencer à plancher sur autre chose ???

Présenter l'électrique comme sale, c'est un discours de lobbyiste pétrolier. 

Bonsoir Patrick,

Non, ce n'est pas consternant de considerer que la voiture electrique, n'est pas la solution "miracle" comme on nous la presente. 

Je te rejoint pour considerer que la nuisance est la façon dont l'electricite est produite, et il n'y a que l'hydraulique qui est propre, et surtout pas le nucleaire. On est bien obligé d'en passer par cette filiere, mais contentons nous de l'utiliser pour le principal et surtout pas pour le parc automobile, c'est de la folie pure. 

Je n'arrive pas à comprendre que l'on se lance dans cette filiere de "l'electrique" à la grande echelle. Ce ne peut etre qu'une niche pour petite voiture de ville. On va devoir considerablement augmenter les moyens de production pour pouvoir recharger chaque soir. A l'heure actuelle, lors de periode de froid, on est plus que limite en production et en ligne de transport...!!!

Lorsqu'on voit les "problemes" de l'EPR de Flamanville qu'on n'est pas "foutu" de terminer qu'avec une cuve non conforme et avec un cout qui a quadruplé, de 3milliards au depart, on en est à 12 milliards... excuse du peu..!!! Et ensuite, se lancer dans la "voiture electrique", c'est du lobbyiste nucleaire, bien dangereux....

J'arrete sur ce sujet. Pas assez d'electricité de disponible, problemes de batteries, à la merci des chinois je suppose pour les matieres premieres?? et probleme d'autonomie!!

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/04/2019 00:04

Bonsoir Patrick,

Non, ce n'est pas consternant de considerer que la voiture electrique, n'est pas la solution "miracle" comme on nous la presente. 

Je te rejoint pour considerer que la nuisance est la façon dont l'electricite est produite, et il n'y a que l'hydraulique qui est propre, et surtout pas le nucleaire. On est bien obligé d'en passer par cette filiere, mais contentons nous de l'utiliser pour le principal et surtout pas pour le parc automobile, c'est de la folie pure. 

Je n'arrive pas à comprendre que l'on se lance dans cette filiere de "l'electrique" à la grande echelle. Ce ne peut etre qu'une niche pour petite voiture de ville. On va devoir considerablement augmenter les moyens de production pour pouvoir recharger chaque soir. A l'heure actuelle, lors de periode de froid, on est plus que limite en production et en ligne de transport...!!!

Lorsqu'on voit les "problemes" de l'EPR de Flamanville qu'on n'est pas "foutu" de terminer qu'avec une cuve non conforme et avec un cout qui a quadruplé, de 3milliards au depart, on en est à 12 milliards... excuse du peu..!!! Et ensuite, se lancer dans la "voiture electrique", c'est du lobbyiste nucleaire, bien dangereux....

J'arrete sur ce sujet. Pas assez d'electricité de disponible, problemes de batteries, à la merci des chinois je suppose pour les matieres premieres?? et probleme d'autonomie!!

 

Bien sûr qu'il va falloir augmenter les moyens de production, et pas que pour la bagnole, pour tout !!!

Les énergies fossiles sont à dégager d'urgence, tel qu'on est partis ce n'est pas une hausse de 2 ou 3° vers quoi on va mais de plus de 10° à l'horizon 2100. Avec à la clé un gros risque d'emballement qui risque de faire de la Terre une nouvelle Venus.

Ca laisse un peu rêveur, non ?

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/04/2019 00:22

Bien sûr qu'il va falloir augmenter les moyens de production, et pas que pour la bagnole, pour tout !!!

Les énergies fossiles sont à dégager d'urgence, tel qu'on est partis ce n'est pas une hausse de 2 ou 3° vers quoi on va mais de plus de 10° à l'horizon 2100. Avec à la clé un gros risque d'emballement qui risque de faire de la Terre une nouvelle Venus.

Ca laisse un peu rêveur, non ?

 

... tel qu'on est partis ce n'est pas une hausse de 2 ou 3° vers quoi on va mais de plus de 10° à l'horizon 2100. Avec à la clé un gros risque d'emballement qui risque de faire de la Terre une nouvelle Venus.

Je ne pense pas que cela soit réaliste car la civilisation actuelle serait bien incapable de faire face à un + 10°C, le coût de la lutte contre les dégâts causés par 5 ou 6 °C en plus seraient tels que les modèles économiques actuels seraient caducs.

Les pays et leurs habitants lutteraient pour leur survie bien avant les + 10°C, avec une mortalité énorme due aux famines et aux guerres.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/04/2019 05:52

... tel qu'on est partis ce n'est pas une hausse de 2 ou 3° vers quoi on va mais de plus de 10° à l'horizon 2100. Avec à la clé un gros risque d'emballement qui risque de faire de la Terre une nouvelle Venus.

Je ne pense pas que cela soit réaliste car la civilisation actuelle serait bien incapable de faire face à un + 10°C, le coût de la lutte contre les dégâts causés par 5 ou 6 °C en plus seraient tels que les modèles économiques actuels seraient caducs.

Les pays et leurs habitants lutteraient pour leur survie bien avant les + 10°C, avec une mortalité énorme due aux famines et aux guerres.

Le prédateur de l'Homme est l'Homme

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/04/2019 09:32

Pour en revenir au post original, on peut renvoyer dos à dos essence et diesel. Aujourd'hui les moteurs sont beaucoup plus propres qu'avant mais un problème est apparu, les petits trajets (moins de 3 km). Ils se sont multipliés et se sont les plus polluants.

Pour le reste, si on prend les camions, ils ne passeront pas de sitôt à l'essence. Avez-vous une idée de la consommation d'un moteur essence de 1000 cv ? Ce sont pourtant eux qui représentent une bonne partie des émissions de particules fines car de trop nombreux camions ne sont pas encore aux dernières normes européennes.

Enfin, la nuisance n'est effectivement pas la voiture mais la manière de s'en servir. Si on continue d'utiliser sa voiture en ville pour de courts trajets, le moteur électrique ne sera pas plus "propre" que le moteur à explosion.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/04/2019 10:16

Pour en revenir au post original, on peut renvoyer dos à dos essence et diesel. Aujourd'hui les moteurs sont beaucoup plus propres qu'avant mais un problème est apparu, les petits trajets (moins de 3 km). Ils se sont multipliés et se sont les plus polluants.

Pour le reste, si on prend les camions, ils ne passeront pas de sitôt à l'essence. Avez-vous une idée de la consommation d'un moteur essence de 1000 cv ? Ce sont pourtant eux qui représentent une bonne partie des émissions de particules fines car de trop nombreux camions ne sont pas encore aux dernières normes européennes.

Enfin, la nuisance n'est effectivement pas la voiture mais la manière de s'en servir. Si on continue d'utiliser sa voiture en ville pour de courts trajets, le moteur électrique ne sera pas plus "propre" que le moteur à explosion.

Si on continue d'utiliser sa voiture en ville pour de courts trajets, le moteur électrique ne sera pas plus "propre" que le moteur à explosion.

Je ne comprends pas. Peux-tu développer ?

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/04/2019 10:35

Si on continue d'utiliser sa voiture en ville pour de courts trajets, le moteur électrique ne sera pas plus "propre" que le moteur à explosion.

Je ne comprends pas. Peux-tu développer ?

 

La dépense énergétique d'un moteur est plus importante au démarrage que pendant son utilisation pour des raisons entre autre d'inertie.

Les cycles démarrage extinction sont très énergivores.  Les batteries se déchargent plus vite et leurs cycles de recharge étant limité devront être changées plus souvent. Avec les problèmes de recyclage des batteries il n'est pas sûr que cela soit plus "propres".

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/04/2019 10:51

La dépense énergétique d'un moteur est plus importante au démarrage que pendant son utilisation pour des raisons entre autre d'inertie.

Les cycles démarrage extinction sont très énergivores.  Les batteries se déchargent plus vite et leurs cycles de recharge étant limité devront être changées plus souvent. Avec les problèmes de recyclage des batteries il n'est pas sûr que cela soit plus "propres".

Oui, et alors???

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/04/2019 11:12

Oui, et alors???

Alors on passe d'un gâchis d'énergie fossile au gâchis de terres rares. Sauf qu' en l'occurrence les terres rares le sont plus que le pétrole. 

Par ailleurs ce qui importe c'est de consommer moins d'énergie pas de changer de carburant. 

Je ne crois pas qu' échanger le pétrole pour le nucléaire soit un progrès considérable .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/04/2019 11:28

Bien sûr qu'il va falloir augmenter les moyens de production, et pas que pour la bagnole, pour tout !!!

Les énergies fossiles sont à dégager d'urgence, tel qu'on est partis ce n'est pas une hausse de 2 ou 3° vers quoi on va mais de plus de 10° à l'horizon 2100. Avec à la clé un gros risque d'emballement qui risque de faire de la Terre une nouvelle Venus.

Ca laisse un peu rêveur, non ?

 

Je voulais parler d'augmenter les moyens de production electrique, car avec la voiture electrique, on augmente considerablement les besoins!!!  Et actuellement pour augmenter la production, ce n'est pas avec "4helices" d'eoliennes qu'on y parviendra, et il faudra encore se tourner vers le nucleaire, alors que cette technique est plutot à abandonner , et si possible, le plus rapidement possible.... mais voila???

Il faut voir le probleme à l'echelle mondiale, et là, c'est pas gagné, je pense même l'inverse. Beaucoup de pays ont abandonné la filiere nucleaire, depuis l'accident japonais, comme nos voisins allemands, en relançant le charbon :"en voila une idée, qu'elle est bonne"...!!!

Pour le reste, je suis d'accord, helas, 3 fois helas!!!

Y a-t-il des solutions pour eviter ce scenario previsible de vraie fin du monde ???? Oui, MAIS pas possible. Il faudrait revenir aux conditions de vie d'il y a 200 ans mini; Plus de voitures, plus d'avions, plus de chauff electrique. Les deplacements et les trav des champs à la traction animales (chevaux, caleches, etc..) bateaux à voile, etc..etc.. etc...

Comme c'est pas realisable, on va continuer...!! et la fin nous attend au bout

Effectivement, ça va s'emballer, Le jour ou le permafrost va commencer à degeler, ça va liberer un gaz, dont je ne me rappelle plus le nom, à ,effet de serre bien plus important que le Co2, et ça va s'accelerer..... Par provoc, je me rappelle avoir dit que la fin de l'homme etait au maxi dans 300 ans... j'etais optimiste!!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/04/2019 11:36

Alors on passe d'un gâchis d'énergie fossile au gâchis de terres rares. Sauf qu' en l'occurrence les terres rares le sont plus que le pétrole. 

Par ailleurs ce qui importe c'est de consommer moins d'énergie pas de changer de carburant. 

Je ne crois pas qu' échanger le pétrole pour le nucléaire soit un progrès considérable .

Je ne crois pas qu' échanger le pétrole pour le nucléaire soit un progrès considérable 

Moi, non plus, à l'heure actuelle, vu que nous ne maitrisons pas toute la filiere et ce, sans compter sur les risques d'attentats contre les centrales quels qu'ils soient...

De plus, si j'ai bien compris, ce sont les chinois qui fourniraient les batteries....!!!

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/04/2019 14:07

Je voulais parler d'augmenter les moyens de production electrique, car avec la voiture electrique, on augmente considerablement les besoins!!!  Et actuellement pour augmenter la production, ce n'est pas avec "4helices" d'eoliennes qu'on y parviendra, et il faudra encore se tourner vers le nucleaire, alors que cette technique est plutot à abandonner , et si possible, le plus rapidement possible.... mais voila???

Il faut voir le probleme à l'echelle mondiale, et là, c'est pas gagné, je pense même l'inverse. Beaucoup de pays ont abandonné la filiere nucleaire, depuis l'accident japonais, comme nos voisins allemands, en relançant le charbon :"en voila une idée, qu'elle est bonne"...!!!

Pour le reste, je suis d'accord, helas, 3 fois helas!!!

Y a-t-il des solutions pour eviter ce scenario previsible de vraie fin du monde ???? Oui, MAIS pas possible. Il faudrait revenir aux conditions de vie d'il y a 200 ans mini; Plus de voitures, plus d'avions, plus de chauff electrique. Les deplacements et les trav des champs à la traction animales (chevaux, caleches, etc..) bateaux à voile, etc..etc.. etc...

Comme c'est pas realisable, on va continuer...!! et la fin nous attend au bout

Effectivement, ça va s'emballer, Le jour ou le permafrost va commencer à degeler, ça va liberer un gaz, dont je ne me rappelle plus le nom, à ,effet de serre bien plus important que le Co2, et ça va s'accelerer..... Par provoc, je me rappelle avoir dit que la fin de l'homme etait au maxi dans 300 ans... j'etais optimiste!!!

Le nucléaire a au moins l'avantage de ne pas produire de Co2. Tu cite l'Allemagne, pays qui a vu exploser ses émissions de CO2 suite à l'arrêt brutal de ses centrales nucléaire.

Sinon, l'avenir peut passer par des routes solaire. Il existe une section prototype et expérimentale de route qui produit de l'électricité avec le soleil.

Et au niveau de l'immobilier il y a une énorme marge de progrès. Mais j'ai beaucoup de difficultés avec la logique humaine. Les acheteurs ont du mal à mettre 10% de plus dans leur projet immobilier BBC assez vite amorti, alors qu'ils achetaient du diesel non rentable pour faire environ 10000km/an

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Billets d'humeur Haut de page

Sport 101 Facebook V4

KTM