FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • TIME: barrière Horaire Abusive !

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 06/06/2017 08:18

Bonjour,

Avant toute chose et avant de recevoir une volée de bois vert, je tiens à indiquer que je suis favorable aux barrières horaires sur les cyclo-sportives, lorsqu'elles permettent au cyclosportif moyen de boucler un parcours en se faisant plaisir et évite au cyclosportif peu entraîné de terminer en galère à la tombée de la nuit.

En revanche ! CARTON ROUGE à l'organisation de la TIME qui a placé ce dimanche une barrière TROP RESTRICTIVE qui a RENVOYÉ plus de la moitié du peloton du Grand parcours sur une boucle avortée et sans reclassement sur un parcours intermédiaire.

Près de 300 coureurs qui avaient payé comme les autres se sont retrouvés frustrés et privés de la satisfaction du défi accompli ! Une grande partie largement capable de boucler le parcours dans des temps acceptables et jamais recalés jusqu’alors sur d'autres cyclo-sportives avec barrière horaire!

Barrière horaire d'autant plus discutable qu'elle n'était pas annoncée à l'inscription. Barrière horaire encore discutable car elle n'a pas tenu compte du départ qui est parti en retard! Barrière horaire encore et encore discutable qu'une longue descente a été neutralisée (fort justement !) en demandant aux cyclos de jouer le jeu! ceux qui ont été prudents en respectant les consignes de l'organisation ont perdu des minutes précieuses qui auraient pu leur permettre de passer dans les temps! Barrière horaire encore et toujours discutable car elle n'a pas tenu compte de l'état lamentable de la route descendant du col du près obligeant de descendre au ralenti ce col gravillonné sur toute la largeur de la route et sur plusieurs cm d'épaisseur!

Je parle d'autant plus librement que je suis passé à temps et que j'ai pu profiter de la montée de Bizanne,  cependant je suis révolté par la déception que j'ai pu voir chez un grand nombre de valeureux coureurs à l'arrivée, qui avaient parfaitement géré leur début de course dans des conditions météo difficiles, et qui se sont vu privé d'une fin de parcours digne de leurs efforts.

Franchement, une barrière horaire placée à 14h (au lieu de 13h15) aurait été largement acceptable!

Le pire c'est que ces 300 coureurs ne sont classés nul part! la moindre des chose aurait été de les classer sur le grand parcours, en fonction de leur ordre de passage sur la ligne et juste après le dernier ayant bouclé le parcours normal!

Ceux qui ont payé pour le Grand trophée ne récolteront ainsi aucun point sur cette course! il y en a qui jouent le podium dans certaines catégories et qui ont été stoppés!

Enfin je tiens à rappeler que sans la contribution financière de ces valeureux coureurs, de telles compétitions ne pourraient être organisées pour permettre aux meilleurs de se mesurer entre-eux! Rien que pour cela, un minimum de respect leur est du!

Copie de ce post envoyé à l'organisation.

Bonne journée.

PA

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/06/2017 09:38

Bonjour,

Avant toute chose et avant de recevoir une volée de bois vert, je tiens à indiquer que je suis favorable aux barrières horaires sur les cyclo-sportives, lorsqu'elles permettent au cyclosportif moyen de boucler un parcours en se faisant plaisir et évite au cyclosportif peu entraîné de terminer en galère à la tombée de la nuit.

En revanche ! CARTON ROUGE à l'organisation de la TIME qui a placé ce dimanche une barrière TROP RESTRICTIVE qui a RENVOYÉ plus de la moitié du peloton du Grand parcours sur une boucle avortée et sans reclassement sur un parcours intermédiaire.

Près de 300 coureurs qui avaient payé comme les autres se sont retrouvés frustrés et privés de la satisfaction du défi accompli ! Une grande partie largement capable de boucler le parcours dans des temps acceptables et jamais recalés jusqu’alors sur d'autres cyclo-sportives avec barrière horaire!

Barrière horaire d'autant plus discutable qu'elle n'était pas annoncée à l'inscription. Barrière horaire encore discutable car elle n'a pas tenu compte du départ qui est parti en retard! Barrière horaire encore et encore discutable qu'une longue descente a été neutralisée (fort justement !) en demandant aux cyclos de jouer le jeu! ceux qui ont été prudents en respectant les consignes de l'organisation ont perdu des minutes précieuses qui auraient pu leur permettre de passer dans les temps! Barrière horaire encore et toujours discutable car elle n'a pas tenu compte de l'état lamentable de la route descendant du col du près obligeant de descendre au ralenti ce col gravillonné sur toute la largeur de la route et sur plusieurs cm d'épaisseur!

Je parle d'autant plus librement que je suis passé à temps et que j'ai pu profiter de la montée de Bizanne,  cependant je suis révolté par la déception que j'ai pu voir chez un grand nombre de valeureux coureurs à l'arrivée, qui avaient parfaitement géré leur début de course dans des conditions météo difficiles, et qui se sont vu privé d'une fin de parcours digne de leurs efforts.

Franchement, une barrière horaire placée à 14h (au lieu de 13h15) aurait été largement acceptable!

Le pire c'est que ces 300 coureurs ne sont classés nul part! la moindre des chose aurait été de les classer sur le grand parcours, en fonction de leur ordre de passage sur la ligne et juste après le dernier ayant bouclé le parcours normal!

Ceux qui ont payé pour le Grand trophée ne récolteront ainsi aucun point sur cette course! il y en a qui jouent le podium dans certaines catégories et qui ont été stoppés!

Enfin je tiens à rappeler que sans la contribution financière de ces valeureux coureurs, de telles compétitions ne pourraient être organisées pour permettre aux meilleurs de se mesurer entre-eux! Rien que pour cela, un minimum de respect leur est du!

Copie de ce post envoyé à l'organisation.

Bonne journée.

PA

 

 

 

Bonjour,

En tous cas pas de volée de bois vert de ma part.

Mettre une barrière horaire, pourquoi pas mais encore faut il qu'elle soit justifiée. Et ensuite qu'elle soir réalisable. Une cyclosportive n'a pas que des champions pour participants. Certes il faut sans doute éviter les retards trop importants, mais de là à exclure une aussi grand nombre de participants, il y a peut être une erreur de la part de l'organisation qui, de plus , aurait sans doute dû aviser les participants.

Même s'il faut se remettre en question, attention à ce genre de décisions qui risquent de dénaturer le cyclosport qui est avant tout destiné à tout le monde.

Mais peut être l'organisation voulait elle rentrer de bonne heure!!smiley lol

Bonne journée

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/06/2017 09:49

Je suis étonné de lire ceci, pourtant l'organisation de la time est rodée et ne prête pas à redire d'habitude. Il faudra voir leur réponse.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/06/2017 10:24

Je ne suis pas cyclosportif mais plusieurs chosent sont très étonnantes (en négatif)...

-la course démarre en retard mais ils ne reculent pas la barrière horaire

-ils font passer les coureurs sur un gravillonnage en cours, ils n'ont pas d'alternatives? Ils n'ont pas prévenu le département?

-ils neutralisent la descente mais pas pour tous apparemment 

-si ils renvoient des coureurs sur une boucle plus courte de par leur faute, pourquoi au moins ne pas les classer dessus? 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/06/2017 10:28

Je ne suis pas cyclosportif mais plusieurs chosent sont très étonnantes (en négatif)...

-la course démarre en retard mais ils ne reculent pas la barrière horaire

-ils font passer les coureurs sur un gravillonnage en cours, ils n'ont pas d'alternatives? Ils n'ont pas prévenu le département?

-ils neutralisent la descente mais pas pour tous apparemment 

-si ils renvoient des coureurs sur une boucle plus courte de par leur faute, pourquoi au moins ne pas les classer dessus? 

 

 

ils font passer les coureurs sur un gravillonnage en cours, ils n'ont pas d'alternatives? Ils n'ont pas prévenu le département?

Sur ce point en général c'est la préfecture qui est responsable.

L'organisateur dépose en préfecture sa demande avec le parcours prévu, et la préfecture valide ou nom. L'organisateur n'a pas les moyens de savoir quels sont les travaux de voiries prévus plusieurs mois à l'avance.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/06/2017 10:31

Bonjour,

En tous cas pas de volée de bois vert de ma part.

Mettre une barrière horaire, pourquoi pas mais encore faut il qu'elle soit justifiée. Et ensuite qu'elle soir réalisable. Une cyclosportive n'a pas que des champions pour participants. Certes il faut sans doute éviter les retards trop importants, mais de là à exclure une aussi grand nombre de participants, il y a peut être une erreur de la part de l'organisation qui, de plus , aurait sans doute dû aviser les participants.

Même s'il faut se remettre en question, attention à ce genre de décisions qui risquent de dénaturer le cyclosport qui est avant tout destiné à tout le monde.

Mais peut être l'organisation voulait elle rentrer de bonne heure!!smiley lol

Bonne journée

Je ne préjuge rien sur ce cas particulier. Mais j'ai le souvenir que sur une randosportive à étape, l'organisateur envisageais une réflexion car avec la disparité de niveaux les derniers arrivaient tard ce qui ne facilitait pas la gestion

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/06/2017 16:14

ils font passer les coureurs sur un gravillonnage en cours, ils n'ont pas d'alternatives? Ils n'ont pas prévenu le département?

Sur ce point en général c'est la préfecture qui est responsable.

L'organisateur dépose en préfecture sa demande avec le parcours prévu, et la préfecture valide ou nom. L'organisateur n'a pas les moyens de savoir quels sont les travaux de voiries prévus plusieurs mois à l'avance.

Je ne savais pas comment ça fonctionnait en France, ça n'empêche la préfecture de remarquer ça... ou de l'organisateur déposer un dossier en demandant de prévenir de tout travaux (+reconnaissances en voiture au minimum).  Un feu rouge de travaux, une petite portion, ok. Mais expliqué ici on dirait qu'ils ont surfé sur du tout gros gravillon dans une descente pendant des km

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/06/2017 18:14

Je ne savais pas comment ça fonctionnait en France, ça n'empêche la préfecture de remarquer ça... ou de l'organisateur déposer un dossier en demandant de prévenir de tout travaux (+reconnaissances en voiture au minimum).  Un feu rouge de travaux, une petite portion, ok. Mais expliqué ici on dirait qu'ils ont surfé sur du tout gros gravillon dans une descente pendant des km

Le problème est que même si tu fais une reco avant, il est trop tard pour modifier le parcours. Il faut déposer les autorisations plusieurs semaines à l'avance.

Mon club organise une rando mi-octobre. Il y a 2 ans je fais une reco en vélo au cours de l'été (les projets de parcours sont tracés avec plusieurs mois d'avance). Je me retrouve sur une portion de route où je dois mettre pied à terre pour avancer. Pris d'une intuition je demande quelle est la durée des travaux : réponse 6 à 9 mois !

Heureusement nous étions encore dans les clous et nous avons pu modifier le parcours. Mais cela fut un coup de bol que je décide de faire ce parcours à ce moment là. La flemme d'en faire un moi même.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/06/2017 18:51

c'est pour cette raison que je ne participe plus au cyclosportive

j'ai eu le tour sur la chti bike tour

Barrière annoncé 28km-h ils ont classé le dernier à 31km-h de moyenne

réponse, on a fermé 10km-h de moyenne en dessous du premier, ce qui est bien différent de 28 de moyenne

une fois éliminé nous avons fini le parcours en prenant notre temps et nous terminons à 27.9 de moyenne.

étant limite sur les délai je ne prends plus de risque et ne participe plus car je n'ai pas le temps de m'entrainer pour aller plus vite.....

Dommage pour eux je pense qu'ils auront du mal a faire le plein de compétiteurs limites la saison prochaine....

cordialement

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/06/2017 18:57

Le problème est que même si tu fais une reco avant, il est trop tard pour modifier le parcours. Il faut déposer les autorisations plusieurs semaines à l'avance.

Mon club organise une rando mi-octobre. Il y a 2 ans je fais une reco en vélo au cours de l'été (les projets de parcours sont tracés avec plusieurs mois d'avance). Je me retrouve sur une portion de route où je dois mettre pied à terre pour avancer. Pris d'une intuition je demande quelle est la durée des travaux : réponse 6 à 9 mois !

Heureusement nous étions encore dans les clous et nous avons pu modifier le parcours. Mais cela fut un coup de bol que je décide de faire ce parcours à ce moment là. La flemme d'en faire un moi même.

 

Nous organisons également une rando chaque année. Nous fléchons le parcours au sol. Au cours du fléchage, nous avions repéré de gros trous sur une petite route qui est régulièrement dégradée. Pour prévenir les participants du danger potentiel que représentaient ces trous, nous les avons entouré de peinture rouge. Au cours de la reconnaissance du circuit par notre club, quelques jours avant la date de la rando, nous avons constaté que les trous signalés avaient été rebouchés avec du bitume....on ne sait pas par qui, mais on sait comment faire maintenant pour faire reboucher les trous dans la chaussée...smiley smile

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/06/2017 18:59

Ce week-end, un camarade de club (ayant près du double de mon âge) inscrit sur la grandfondo Beaume de Venise s'est vu indiqué qu'il devait prendre le mediofondo au niveau du Chalet Reynard ayant soi disant dépassé la barrière horaire. Habitué des longues distances, il avait pourtant géré son effort dans le Ventoux pour pouvoir finirsans souci en 7h30 les 143km. Le dernier classé a pourtant mis plus de 8h30...

Il était bien déçu d'avoir été ainsi privé de 40km alors qu'il était volontairement parti sans forcer afin de pouvoir bien finir les deux derniers petits cols après le Ventoux (col de Veaux et col de la châine), alors que j'en ai vu complètement cramé tant dans les derniers kms du ventoux que dans les deux petits cols suivants. Surtout qu'on n'avait pas été prévenu d'une telle barrière horaire à mi parcours....smiley undecided

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/06/2017 20:46

Ce week-end, un camarade de club (ayant près du double de mon âge) inscrit sur la grandfondo Beaume de Venise s'est vu indiqué qu'il devait prendre le mediofondo au niveau du Chalet Reynard ayant soi disant dépassé la barrière horaire. Habitué des longues distances, il avait pourtant géré son effort dans le Ventoux pour pouvoir finirsans souci en 7h30 les 143km. Le dernier classé a pourtant mis plus de 8h30...

Il était bien déçu d'avoir été ainsi privé de 40km alors qu'il était volontairement parti sans forcer afin de pouvoir bien finir les deux derniers petits cols après le Ventoux (col de Veaux et col de la châine), alors que j'en ai vu complètement cramé tant dans les derniers kms du ventoux que dans les deux petits cols suivants. Surtout qu'on n'avait pas été prévenu d'une telle barrière horaire à mi parcours....smiley undecided

 

Que veux-tu la cyclo de papa c'est fini, les fleurons du cyclosport sont repris par des sociétés privées qui ont des salariés (le minimum) et qui doivent faire du chiffre... faut du rendement.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 06/06/2017 21:11

Que veux-tu la cyclo de papa c'est fini, les fleurons du cyclosport sont repris par des sociétés privées qui ont des salariés (le minimum) et qui doivent faire du chiffre... faut du rendement.

Tu as touché du doigt le coeur du problème! On a connu par exemple  Sporty Organisation et Y Contat, puis Sport Com qui a petit à petit dérivé, et maintenant GOLAZO, alors là c'est le pompon!! Monnaie, monnaie avant tout et le reste on s'en fout!

Stop, stop et sans revenir à "la cyclo de papa", revenons aux valeurs du cyclosport.....il faut se remettre en question!!

Bonne soirée

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/06/2017 08:36

Mince, s'il me prenait l'envie de reprendre je ne verrai plus les petits papys finir à presque la tombée de la nuit, avec leur courage, leur fatigue mais aussi leur bonheur d'y être arrivés.

Christian Haettich aurait été disqualifié alors ?

Avant le cyclosport était ouvert à tous les participants de n'importe quel niveau et n'importe quel âge, c'est donc terminé ?

On pouvait y voir tout le monde se regrouper sur la même ligne de départ...

En ce qui concerne la Time, avant tout le monde partait en même temps et on pouvait choisir son parcours eu fil de la cyclo, mais cette barrière horaire existait déjà...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/06/2017 08:47

Mince, s'il me prenait l'envie de reprendre je ne verrai plus les petits papys finir à presque la tombée de la nuit, avec leur courage, leur fatigue mais aussi leur bonheur d'y être arrivés.

Christian Haettich aurait été disqualifié alors ?

Avant le cyclosport était ouvert à tous les participants de n'importe quel niveau et n'importe quel âge, c'est donc terminé ?

On pouvait y voir tout le monde se regrouper sur la même ligne de départ...

En ce qui concerne la Time, avant tout le monde partait en même temps et on pouvait choisir son parcours eu fil de la cyclo, mais cette barrière horaire existait déjà...

Bonjour Karl,

Et vive les papys!!smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/06/2017 09:32

Bonjour Karl,

Et vive les papys!!smiley lol

Salut Jean Claude,

Je suis en train de penser que j'en suis un en devenir... Heureusement que ces petits bonheurs, ces petits défis, auxquels je n'ai jamais renoncé, je sais me les créer et les intérioriser, pas besoin d'avoir un dossard aux fesses !

J'adore le format de l'Immortelle ou du Défi des fondus de l'Ubbaye.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/06/2017 09:52

Si au moins une certaine désaffection des cyclosportives pouvait bénéficier aux randos du type de celles organisées par les clubs FFCT, il y aurait quelque chose de positif...

Je trouve que depuis quelques années, il y a de moins en moins de monde sur les randos que je fréquente.

Par exemple, la dernière Ballainvilloise n'a intéressé qu'environ 137 cyclos alors que trois circuits dont un de 180 km étaient proposés avec des bénévoles au top. J'avais fait cette cyclo en 2011, nous étions bien plus nombreux, notamment sur le grand parcours.

Quant à mon club, devant la faible participation sur les dernières éditions de notre rando, il a été décidé d'arrêter les frais: trop de temps pris aux bénévoles, d'argent engagé pour un résultat décevant. Désormais, nous organisons des brevets: cela demande une organisation beaucoup plus légère.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/06/2017 10:24

Si au moins une certaine désaffection des cyclosportives pouvait bénéficier aux randos du type de celles organisées par les clubs FFCT, il y aurait quelque chose de positif...

Je trouve que depuis quelques années, il y a de moins en moins de monde sur les randos que je fréquente.

Par exemple, la dernière Ballainvilloise n'a intéressé qu'environ 137 cyclos alors que trois circuits dont un de 180 km étaient proposés avec des bénévoles au top. J'avais fait cette cyclo en 2011, nous étions bien plus nombreux, notamment sur le grand parcours.

Quant à mon club, devant la faible participation sur les dernières éditions de notre rando, il a été décidé d'arrêter les frais: trop de temps pris aux bénévoles, d'argent engagé pour un résultat décevant. Désormais, nous organisons des brevets: cela demande une organisation beaucoup plus légère.

C'est vrai qu'en France il y a une nette barrière entre cyclotouristes et cyclosportifs. Deux mondes différents. Pour qu'une rando aie du succès à l'heure actuelle il faut qu'elle accueille TOUTES les catégories de cyclistes. Chez nous en Belgique il n'y a presque plus de cyclosportive "chrono" pour des raisons d'autorisation et d'exploitation, et certaines randos ont de plus en plus de succès, c'est indéniable. Ce sont des randos qui présentent un parcours assez sportif avec beaucoup de distances différentes et une bonne pub via internet. On y rencontre tous les styles, sexe et âge.

A la base ce sont des randos "cyclotouristes" mais fréquentée aussi bien par des cyclotouristes que des cyclosportifs qui ont pour ces derniers un œil sur la moyenne. Et tout le monde cohabite très biensmiley wink.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/06/2017 10:37

C'est vrai qu'en France il y a une nette barrière entre cyclotouristes et cyclosportifs. Deux mondes différents. Pour qu'une rando aie du succès à l'heure actuelle il faut qu'elle accueille TOUTES les catégories de cyclistes. Chez nous en Belgique il n'y a presque plus de cyclosportive "chrono" pour des raisons d'autorisation et d'exploitation, et certaines randos ont de plus en plus de succès, c'est indéniable. Ce sont des randos qui présentent un parcours assez sportif avec beaucoup de distances différentes et une bonne pub via internet. On y rencontre tous les styles, sexe et âge.

A la base ce sont des randos "cyclotouristes" mais fréquentée aussi bien par des cyclotouristes que des cyclosportifs qui ont pour ces derniers un œil sur la moyenne. Et tout le monde cohabite très biensmiley wink.

Du reste, les Flamands ne connaissent pas d'équivalent au mot «cyclosportif». Pour ceux, qu'on ait un œil sur la moyenne ou pas, on est un wielertoerist, et ça désigne donc tout aussi bien le cyclotouriste que le cyclosportif au sens français du terme.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/06/2017 12:03

Du reste, les Flamands ne connaissent pas d'équivalent au mot «cyclosportif». Pour ceux, qu'on ait un œil sur la moyenne ou pas, on est un wielertoerist, et ça désigne donc tout aussi bien le cyclotouriste que le cyclosportif au sens français du terme.

Oui, mais ce mélange des genres existe finalement déjà en France:

Je n'ai jamais fait de cyclosportives, mais vu les résultats de certains sur ce genre d'épreuves, je ne suis pas sûre qu'ils n'aient pas en fait qu'un niveau de cyclotouristes ou plus exactement de "cyclotouristes sportifs" comme j'aime à me décrire. Finir dans les derniers d'une Étape du Tour ou de la Marmotte ou finir tranquillement un BRA, je ne vois pas trop la différence de niveau.

Quant aux randos FFCT (classiques ou montagnardes), rien n'interdit de rouler vite et certains ne se gênent pas, ce qui ne posent pas de problème à partir du moment où les gens sont raisonnables en terme de sécurité.

La "mode" des cyclosportives a, je pense, fait perdre pas mal de participants aux randos FFCT (c'est flagrant sur le BRA même si celui-ci reste toujours un succès) mais au final, passé le cas des cadors qui font réellement la course, les cyclos roulent à peu près de la même façon.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/06/2017 12:23

Salut Jean Claude,

Je suis en train de penser que j'en suis un en devenir... Heureusement que ces petits bonheurs, ces petits défis, auxquels je n'ai jamais renoncé, je sais me les créer et les intérioriser, pas besoin d'avoir un dossard aux fesses !

J'adore le format de l'Immortelle ou du Défi des fondus de l'Ubbaye.

C'est super d'être papy!! C'est la vie normale. Après en avoir bien profité sur mon vélo j'essaie de faire pédaler les autres dans l'esprit "ancienne mode" du moins je l'espère!

Alors, "papy" bouge toi et viens faire le GRAND HUIT!!smiley lol

Bonne route!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/06/2017 12:27

Oui, mais ce mélange des genres existe finalement déjà en France:

Je n'ai jamais fait de cyclosportives, mais vu les résultats de certains sur ce genre d'épreuves, je ne suis pas sûre qu'ils n'aient pas en fait qu'un niveau de cyclotouristes ou plus exactement de "cyclotouristes sportifs" comme j'aime à me décrire. Finir dans les derniers d'une Étape du Tour ou de la Marmotte ou finir tranquillement un BRA, je ne vois pas trop la différence de niveau.

Quant aux randos FFCT (classiques ou montagnardes), rien n'interdit de rouler vite et certains ne se gênent pas, ce qui ne posent pas de problème à partir du moment où les gens sont raisonnables en terme de sécurité.

La "mode" des cyclosportives a, je pense, fait perdre pas mal de participants aux randos FFCT (c'est flagrant sur le BRA même si celui-ci reste toujours un succès) mais au final, passé le cas des cadors qui font réellement la course, les cyclos roulent à peu près de la même façon.

 

Cyclosportif c'est un nom. Mais touriste ou sportif, quand on est dans le Galibier ou le Ventoux, on essaie "avantout" de faire avancer le vélo.

Longtemps FFCT j'ai gouté et aimé le cyclosport parce que le chrono était là et c'était "mon" chrono contre moi même. Jamais visé les classements.

Ca se discute et je respecte les goûts de chacun, avant tout faire du vélo.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/06/2017 13:10

Certaines randos FFCT ont un grand succès dans ma région, je ne crois pas qu'elles soient en perte de vitesse. Pour peu qu'elles combinent la route avec un parcours VTT, et une rando pédestre, on atteint les 1000 à 1500 participants.
Pas mal de cyclosportives permettent aussi de faire le parcours "en cyclotouriste" sans dossard, comme l'ardéchoise et la drômoise.

Par contre le problème des barrières horaires se pose encore plus dès lors qu'on choisit le plus long parcours : les cyclotouristes qui s'arrêtent au ravito ont de bonnes chances de rater la barrière du 155 km de la drômoise par exemple. L'an dernier, ils les ont décalé de 30 mn suite à des demandes ... j'ai vu que cette année la demi-heure de rab a disparu .
Pas sûr que je la passe, surtout sans démarrer en prioritaire. Dommage car je ne suis pas motivée pour le petit parcours. De plus, même en passant après l'heure de la barrière 2017, j'ai terminé avant 15h30, même en septembre, c'est quand même loin de la nuit , faut pas pousser !

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 07/06/2017 14:20

 

Nous organisons également une rando chaque année. Nous fléchons le parcours au sol. Au cours du fléchage, nous avions repéré de gros trous sur une petite route qui est régulièrement dégradée. Pour prévenir les participants du danger potentiel que représentaient ces trous, nous les avons entouré de peinture rouge. Au cours de la reconnaissance du circuit par notre club, quelques jours avant la date de la rando, nous avons constaté que les trous signalés avaient été rebouchés avec du bitume....on ne sait pas par qui, mais on sait comment faire maintenant pour faire reboucher les trous dans la chaussée...smiley smile

N'abuse pas quand même. Tu pourrais être sanctionné pour l'utilisation de la peinture sur la voiriesmiley tongue-out

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

KTM

Sport 101 Facebook V4