FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Tour des Flandres challenge

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 03/01/2018 17:31

Je me suis inscrit pour les 130 KM et je me m’interroge sur les braquets pour les monts

 

merci

pg

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/01/2018 18:42

Je me suis inscrit pour les 130 KM et je me m’interroge sur les braquets pour les monts

 

merci

pg

Lors de mes sept participations, j'ai toujours utilisé 34x28 pour grimper les monts pavés les plus raides (Mur de Grammont, Molenberg, Taienberg, Patersberg), cela permet de garder une certaine réactivité notamment lorsque les cyclistes devant toi t'obligent à ralentir. En ce qui concerne le Koppenberg, il est également utile d'avoir de bonnes chaussures surtout si les pavés sont mouillés et boueux car il y a de grandes chances que tu sois obligé de grimper à pied et ça glisse ...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/01/2018 21:12

Ça varie tellement selon les niveaux (et les habitudes…) qu'il est difficile de conseiller quoi que ce soit. 

La prudence conseille de se munir des braquets les plus petits que permette ton groupe, quitte à changer de cassette et de plateaux. C'est qu'il y a de sacrés raidards, et le fait que certains soient pavés ne fait qu'accentuer la sensation de pente.

Pour ma part, je suis un habitué des braquets de type VTT, et mon braquet minimal sur mon vélo de route est 26/34. Je n'ai jamais fait le Tour des Flandres cyclo (trop de monde à mon goût sur ces petites routes) mais je connais fort bien l'endroit et je fais bien usage de ce 26/34 dans le Paterberg, le Koppenberg et le mur de Grammont, qui fera peut-être aussi partie de ton parcours.

Avec un 34/28, moi je ferais marche arrière dans le Koppenberg… smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/01/2018 21:32

Ça varie tellement selon les niveaux (et les habitudes…) qu'il est difficile de conseiller quoi que ce soit. 

La prudence conseille de se munir des braquets les plus petits que permette ton groupe, quitte à changer de cassette et de plateaux. C'est qu'il y a de sacrés raidards, et le fait que certains soient pavés ne fait qu'accentuer la sensation de pente.

Pour ma part, je suis un habitué des braquets de type VTT, et mon braquet minimal sur mon vélo de route est 26/34. Je n'ai jamais fait le Tour des Flandres cyclo (trop de monde à mon goût sur ces petites routes) mais je connais fort bien l'endroit et je fais bien usage de ce 26/34 dans le Paterberg, le Koppenberg et le mur de Grammont, qui fera peut-être aussi partie de ton parcours.

Avec un 34/28, moi je ferais marche arrière dans le Koppenberg… smiley mr-green

"Avec un 34/28, moi je ferais marche arrière dans le Koppenberg…"

Pas dit, avec un gros braquet tu rebondis moins, je mets 39/25 et çà passe plutôt si on ne se laisse pas impressionner par les mouvements latéraux de la roue avant. Le Koppenberg c'est avant tout une partie de poker psychologique entre lui et toi et il ne faut pas se laisser impressionner.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/01/2018 21:51

Je me suis inscrit pour les 130 KM et je me m’interroge sur les braquets pour les monts

 

merci

pg

Pour faire simple et d'après ce que j'ai pu entendre dire chaque année, pour le Tour de Flandres il faut prévoir exactement les mêmes braquets que tu mets en montagne. Ce qui peut se comprendre quand tu as du 20% pavé.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 03/01/2018 21:54

"Avec un 34/28, moi je ferais marche arrière dans le Koppenberg…"

Pas dit, avec un gros braquet tu rebondis moins, je mets 39/25 et çà passe plutôt si on ne se laisse pas impressionner par les mouvements latéraux de la roue avant. Le Koppenberg c'est avant tout une partie de poker psychologique entre lui et toi et il ne faut pas se laisser impressionner.

Pour toi oui, ça passe, pour moi vraiment pas sûr, et si oui je serais bon à ramasser à la cuillère au sommet. Pour donner une idée de ma «force»: bien plus jeune et avec un bien meilleur niveau, j'ai grimpé la Bastille de Grenoble avec 30/26 (34/29 grosso modo) et j'ai mis deux fois pied à terre.

D'autre part, je ne suis pas convaincu du tout qu'il faille mettre plus gros que d'habitude sur les secteurs pavés, en pente ou non, quand je vois les cadences des pros dans les secteurs pavés actuellement.

Et puis, doubler sur mon tout petit braquet des cyclistes en travers dans le Paterberg et le Koppenberg, et d'autres devenus des piétons poussant leurs vélos, ça fait partie de mes petits plaisirs cyclistes. smiley cool

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/01/2018 08:38

L'année dernière 34x29 sur le grand parcours. C'est passé partout, par chance, car sinon je n'aurai pas pu repartir! 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/01/2018 12:09

Pour passer du pavé, il faut mettre gros, sinon on bute sur le pavé

Je monte le Oude Kwaremont sur 53/19 et c'est idéal ... avec le 39, je met plus d'une minute de plus, surtout qu'à la place de Kwaremont on se lance sur le secteur pavé en très léger faux plat et là la plaque est nécessaire et changer de plateau sur pavés n'est pas recommandé...

 

Le Taaienberg ou le Eikenberg se passent aussi sur la plaque.

 

Les deux qui nécessitent  vraiment un 39 sont le Koppenberg et le Paterberg ... 

 

Mais 39/27 (voire 25) sont suffisant si tu es très entrainé dans les deux bosses.

 

De toute manière, dis-toi bien que le Koppenberg, tu as 60 % de chance de le monter à pied (80 % si il pleut), pas parce que tu n'es pas assez fort mais parce que beaucoup s'arrêtent en pleine pente et créent des bouchons (le pire de la mentalité cyclo, ils ne se mettraient même pas sur le côté pour laisser passer ceux qui montent en selle ...)

 

Au Paterberg, les groupes sont plus éloignés les uns des autres et le problème est bien moindre

Tu oublies le Muur qui est revenu au programme de la course pro l'année dernière et qui est peut-être sur le parcours médian des cyclotouristes cette année (à vérifier). Ne me dis pas que tu restes sur le grand plateau là aussi ? smiley surprised

Ce qui est amusant c'est que là où tu passes généralement avec le 39, moi c'est avec le 26, et là où tu mets le 53, moi c'est le 38.

Sauf dans le Vieux Kwaremont, moi c'est le 26/26, 26/30 dans la première partie, puis je passe (sans problème) sur le plateau médian de 38 sur la partie intermédiaire et selon la forme j'y reste ou je repasse sur le 26 en partie finale.

Bref, ne jamais dire que tel ou tel braquet est suffisant sans savoir quel est le niveau de force du cycliste à qui on s'adresse. La force, c'est largement inné. S'agissant de moi, n'avoir qu'un 39 à l'avant aurait été le meilleur moyen de me dégoûter à vie des Ardennes flamandes. Sans parler de la montagne. smiley foot-in-mouth

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/01/2018 13:09

Pour passer du pavé, il faut mettre gros, sinon on bute sur le pavé

Je monte le Oude Kwaremont sur 53/19 et c'est idéal ... avec le 39, je met plus d'une minute de plus, surtout qu'à la place de Kwaremont on se lance sur le secteur pavé en très léger faux plat et là la plaque est nécessaire et changer de plateau sur pavés n'est pas recommandé...

 

Le Taaienberg ou le Eikenberg se passent aussi sur la plaque.

 

Les deux qui nécessitent  vraiment un 39 sont le Koppenberg et le Paterberg ... 

 

Mais 39/27 (voire 25) sont suffisant si tu es très entrainé dans les deux bosses.

 

De toute manière, dis-toi bien que le Koppenberg, tu as 60 % de chance de le monter à pied (80 % si il pleut), pas parce que tu n'es pas assez fort mais parce que beaucoup s'arrêtent en pleine pente et créent des bouchons (le pire de la mentalité cyclo, ils ne se mettraient même pas sur le côté pour laisser passer ceux qui montent en selle ...)

 

Au Paterberg, les groupes sont plus éloignés les uns des autres et le problème est bien moindre

le pire de la mentalité cyclo, ils ne se mettraient même pas sur le côté pour laisser passer ceux qui montent en selle ...

C'est hors sujet, mais pourquoi voudrais-tu que les cyclos soient plus éduqués que les automobilistes qui rechignent à rouler à droite ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/01/2018 13:19

Tu oublies le Muur qui est revenu au programme de la course pro l'année dernière et qui est peut-être sur le parcours médian des cyclotouristes cette année (à vérifier). Ne me dis pas que tu restes sur le grand plateau là aussi ? smiley surprised

Ce qui est amusant c'est que là où tu passes généralement avec le 39, moi c'est avec le 26, et là où tu mets le 53, moi c'est le 38.

Sauf dans le Vieux Kwaremont, moi c'est le 26/26, 26/30 dans la première partie, puis je passe (sans problème) sur le plateau médian de 38 sur la partie intermédiaire et selon la forme j'y reste ou je repasse sur le 26 en partie finale.

Bref, ne jamais dire que tel ou tel braquet est suffisant sans savoir quel est le niveau de force du cycliste à qui on s'adresse. La force, c'est largement inné. S'agissant de moi, n'avoir qu'un 39 à l'avant aurait été le meilleur moyen de me dégoûter à vie des Ardennes flamandes. Sans parler de la montagne. smiley foot-in-mouth

La force, c'est largement inné

Comme la PMA, l'explosivité, etc.

L'entraînement permet d'exploiter au mieux ses potentialités, mais il ne peut révéler des qualités inexistantes au départ.

Ce qui pose la question des compétitions. Je pense que la course, quel qu'en soit le niveau, crée un climat favorable au dépassement de soi, mais le seul mérite ne fait pas le champion...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/01/2018 16:05

de l'autre côté, je ne saurais jamais tenir ta cadence de pédalage ... smiley cool

Il faut quand même noter que depuis deux ou trois ans, de nombreux pros mettent 28 ou 30 dents à l'arrière sur le Ronde, même évolution qu'en montagne.  

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 04/01/2018 16:28

Il faut quand même noter que depuis deux ou trois ans, de nombreux pros mettent 28 ou 30 dents à l'arrière sur le Ronde, même évolution qu'en montagne.  

Comme je roule avec un triple je vais mettre une cassette avec un 28, je joue la securité la cassette me servira pour LBL

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/01/2018 21:27

Bonsoir tout le monde, (et meilleurs voeux pour la Nouvelle Année);

J'ai hâte de découvrir les routes,les pavés et les Monts de ce Tour des Flandres Challenge, je suis inscrit sur le 135 km.

Je ne m'interroge pas sur les braquets (étant des Alpes je n'ai que des cassettes de montagne), mais sur les roues à utiliser : roues carbone 35 mm ou roues alu 21mm ?  Normalement, vu le profil je prendrais plutôt les premières, mais j'ai souvent lu sur ce forum que l'état des routes en Belgique n'était pas top. Alors j'hésite... Que feriez vous ? Merci pour vos conseils et avis...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/01/2018 21:55

Bonsoir tout le monde, (et meilleurs voeux pour la Nouvelle Année);

J'ai hâte de découvrir les routes,les pavés et les Monts de ce Tour des Flandres Challenge, je suis inscrit sur le 135 km.

Je ne m'interroge pas sur les braquets (étant des Alpes je n'ai que des cassettes de montagne), mais sur les roues à utiliser : roues carbone 35 mm ou roues alu 21mm ?  Normalement, vu le profil je prendrais plutôt les premières, mais j'ai souvent lu sur ce forum que l'état des routes en Belgique n'était pas top. Alors j'hésite... Que feriez vous ? Merci pour vos conseils et avis...

Je n'oserais jamais me risquer sur les pavés avec des roues carbone, mais j'en vois régulièrement qui le font, alors… Peut-être sont-ils inconscients, ou connaissent-ils bien leur matos et ses limites.

Je suppose que cela dépend de la conception de tes roues carbone. Sont-elles conçues pour être robustes, ou seulement légères et aérodynamiques ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/01/2018 22:28

Je n'oserais jamais me risquer sur les pavés avec des roues carbone, mais j'en vois régulièrement qui le font, alors… Peut-être sont-ils inconscients, ou connaissent-ils bien leur matos et ses limites.

Je suppose que cela dépend de la conception de tes roues carbone. Sont-elles conçues pour être robustes, ou seulement légères et aérodynamiques ?

Merci pour la réponse... En fait elles sont assez costaudes, elles n’ont de limitations quant au poids du cycliste qu’elles doivent porter... Pour les sections pavées, je n’arrive pas à m’imaginer à quoi elles ressemblent : chemin de charettes à l’ancienne type Paris Roubaix ou pavés plus civilisés, avec de bonnes jointures..

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/01/2018 22:36

Merci pour la réponse... En fait elles sont assez costaudes, elles n’ont de limitations quant au poids du cycliste qu’elles doivent porter... Pour les sections pavées, je n’arrive pas à m’imaginer à quoi elles ressemblent : chemin de charettes à l’ancienne type Paris Roubaix ou pavés plus civilisés, avec de bonnes jointures..

Les vibrations des pavés accentuent le poids du cycliste sur les roues, donc ce que tu dis ne plaide pas en faveur de tes roues en carbone…

Pour ce qui est de l'état des pavés sur les secteurs que tu vas emprunter, c'est variable, et quelque part entre les deux extrêmes que tu cites : ce n'est jamais aussi catastrophique que dans la tranchée d'Aremberg de Paris-Roubaix par exemple, mais la plupart ne sont pas agréables à passer pour autant.

Ainsi les pavés du Koppenberg ou du Vieux Kwaremont sont assez rudes, tandis que les pavés du Paterberg sont «potables».

Le pire que je connaisse dans le coin est un secteur relativement plat appelé «Holleweg» (gros pavés irréguliers) du côté de Volkegem (Audenarde) mais je ne sais pas s'il fait partie du parcours cette année.

Veille aussi à la section de tes pneumatiques : du 28 ne serait probablement pas du luxe, surtout que tu débutes sur ce genre de revêtement. Certains passent ces pavés sur du 23 (moi sur du 25), mais ils sont aguerris pour la plupart.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 10/01/2018 22:51

Les vibrations des pavés accentuent le poids du cycliste sur les roues, donc ce que tu dis ne plaide pas en faveur de tes roues en carbone…

Pour ce qui est de l'état des pavés sur les secteurs que tu vas emprunter, c'est variable, et quelque part entre les deux extrêmes que tu cites : ce n'est jamais aussi catastrophique que dans la tranchée d'Aremberg de Paris-Roubaix par exemple, mais la plupart ne sont pas agréables à passer pour autant.

Ainsi les pavés du Koppenberg ou du Vieux Kwaremont sont assez rudes, tandis que les pavés du Paterberg sont «potables».

Le pire que je connaisse dans le coin est un secteur relativement plat appelé «Holleweg» (gros pavés irréguliers) du côté de Volkegem (Audenarde) mais je ne sais pas s'il fait partie du parcours cette année.

Veille aussi à la section de tes pneumatiques : du 28 ne serait probablement pas du luxe, surtout que tu débutes sur ce genre de revêtement. Certains passent ces pavés sur du 23 (moi sur du 25), mais ils sont aguerris pour la plupart.

Merci Franck pour ces précisions : affaire tranchée, roues alu et pneus de 28 ! Peut être au 31 mars, puisque cela se passera chez toi... Tot Ziens !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/01/2018 07:35

Merci Franck pour ces précisions : affaire tranchée, roues alu et pneus de 28 ! Peut être au 31 mars, puisque cela se passera chez toi... Tot Ziens !

Sage décision Olivier. Le problème avec les roues carbones ce n'est pas tant leur fragilité supposée aux vibrations mais plutôt aux chocs directs avec les matériaux des chemins. Je m'explique : dans le Vieux Kwaremont par exemple il y a des pavés assez disjoints. il est fréquent que malgré la largeur du pneu, la roue tombe dans le fond du joint.

Les jante carbones modernes sont très larges (parfois 28mm et +), parfois plus que le pneu! Dans ce cas un contact latéral de la jante avec le pavé est possible. Et si tu as des roues carbones un éclat peut arriver facilement! En fait il faut des pneus/boyaux sensiblement plus larges que leurs jantes.

Je m'étais fait la réflexion il y a quelques années, ma roue tombait régulièrement dans ces joints malgré mon pneu qui approchait les 25mm de large.

Les pros utilisent des jantes carbones mais avec des boyaux très larges pour ces courses.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/01/2018 17:23

J'ai regardé il y a moyen de faire Oudenaarde-Oudenaarde +-160 km en empruntant qu'une fois chaque côte mais en les faisant toutes!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/01/2018 21:50

Sage décision Olivier. Le problème avec les roues carbones ce n'est pas tant leur fragilité supposée aux vibrations mais plutôt aux chocs directs avec les matériaux des chemins. Je m'explique : dans le Vieux Kwaremont par exemple il y a des pavés assez disjoints. il est fréquent que malgré la largeur du pneu, la roue tombe dans le fond du joint.

Les jante carbones modernes sont très larges (parfois 28mm et +), parfois plus que le pneu! Dans ce cas un contact latéral de la jante avec le pavé est possible. Et si tu as des roues carbones un éclat peut arriver facilement! En fait il faut des pneus/boyaux sensiblement plus larges que leurs jantes.

Je m'étais fait la réflexion il y a quelques années, ma roue tombait régulièrement dans ces joints malgré mon pneu qui approchait les 25mm de large.

Les pros utilisent des jantes carbones mais avec des boyaux très larges pour ces courses.

Je m'étais fait la réflexion il y a quelques années, ma roue tombait régulièrement dans ces joints malgré mon pneu qui approchait les 25mm de large.

Il y a une dizaine d'années j'ai fait un joli soleil avec mon vélo alors que je passais un secteur pavé du côté de Grimbergen, au nord de Bruxelles : mon pneu avant s'était coincé entre deux pavés disjoints… J'avais des pneus de 23 à l'époque. D'où l'utilité des pneus de forte section sur ce type de revêtement !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 11/01/2018 22:37

Vous faites peur les mecs, je vais y aller en cyclocross avec mes 31c smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/01/2018 07:49

Ben moi, je passe tout ça sans le moindre problème en 23 et j'ai passé ça sans le moindre problème en 21 quand on en trouvait encore . Le tout est d'être attentif à ou on roule et de fixer le pavé 5 à 10 mètres devant !

Je n'ai jamais eu peur de rester bloqué entre 2 pavés disjoints (quelle que soit la largeur du pneu d'ailleurs), mais dans le Vieux Kwaremont j'ai entendu plusieurs fois ma jante alu toucher latéralement le pavé au niveau de la bande de freinage, c'est pour çà que je déconseille les roues carbones larges. Une jante très étroite avec un pneu large c'est la meilleure option pour les pavés disjoints.

Mais c'est vrai comme tu dis il faut regarder loin et près en même temps, tout comme en VTT pour choisir sa trajectoire et éviter les pièges.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/01/2018 08:32

Ben moi, je passe tout ça sans le moindre problème en 23 et j'ai passé ça sans le moindre problème en 21 quand on en trouvait encore . Le tout est d'être attentif à ou on roule et de fixer le pavé 5 à 10 mètres devant !

 Le tout est d'être attentif à ou on roule et de fixer le pavé 5 à 10 mètres devant !

… et d'aller le plus vite possible. J'étais un «bleu» sur les pavés à l'époque de ma chute et j'avais fait l'erreur de ralentir avant d'aborder ce secteur-là. Je pense que c'est ce qui a permis à la roue avant de se coincer.

L'idéal, comme tu vous le savez depuis longtemps, vous autres les Flandriens "de naissance" du forum smiley wink, c'est d'aller aussi vite que possible sur un secteur pavé plat de façon à «voler» d'un pavé à l'autre. Évidemment c'est impossible dans des murs comme le Koppenberg mais là par contre, vu qu'on roule à vitesse très réduite, on a tout le temps de voir où on pose les roues ! smiley mr-green

Mais de toutes façons, des pneus larges, c'est toujours un plus sur les pavés. Particulièrement pour les débutants, puisque ça réduit les risques d'accidents, mais pour tout le monde en général puisque les vibrations, secousses et autres chocs sont diminués. Reste à faire un compromis entre le rendement sur les pavés et le rendement ailleurs…

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/01/2018 12:20

Ben moi, je passe tout ça sans le moindre problème en 23 et j'ai passé ça sans le moindre problème en 21 quand on en trouvait encore . Le tout est d'être attentif à ou on roule et de fixer le pavé 5 à 10 mètres devant !

T'inquiète j'ai trouvé un secteur immonde de 300 m pas loin de chez moi smiley wink (un pur hasard) 

Il est "parfait" : de gros pavés bien carrés, bien espacés, sans terre pour boucher les espaces et aucune bande de gravier sur les côté. En plus il est en faux plat montant donc je peux passer vite ou lentement selon le sens. 

En regardant les photos du carrefour de l'arbre ou d'Arenberg ca parait presque pire. 

C'est vraiment atroce, rien à voir avec les pavés urbains smiley surprised

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 12/01/2018 12:28

Fais juste attention: c'est addictif! Les pavés quand on commence à aimer, on ne sait plus s'en passer !!! Mdr

Je pense que je saurais smiley wink 

je préfère les mauvais bitumes ou les graviers. 

 

Incroyable ce que ça tabasse, impossible de changer de prise, difficile de lire la route. On a l'impression que le vélo va se disloquer smiley sealed

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

EvoluCycle

Sena sept18

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 septembre 2018
dimanche 30 septembre 2018
dimanche 07 octobre 2018
dimanche 14 octobre 2018
samedi 20 octobre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES